01_UneTer:Mise en page 1.qxd - Saint Germain-en-Laye

saintgermainenlaye.fr
  • No tags were found...

01_UneTer:Mise en page 1.qxd - Saint Germain-en-Laye

À DÉCOUVRIR DANS CE NUMÉROJOURNAL DE SAINT-GERMAIN - 581SANTÉ3SOMMAIRELe site internet de la ville récompenséLes survols des avionsprovoquent des nuisances sonoresDes nouvelles places de stationnementrue Stéphane-MonyAntigel, un festival d’humourqui ne “laisse pas de glace”Vu, lu, entendu 2La réouverture du centre de radiothérapieen septembre prochainInternet 4Le site de la Ville récompensépar 4 arobasesNumérique 5Place à la télévision numérique pour tousà partir du 8 marsEnvironnement 6Réduire les nuisancesliées aux survols des avionsCirculation 7Des nouvelles places de parkingpour les voitures dans la rue Stéphane-MonyCulture 9,12 et 13Les grands rendez-vous de l’année !Antigel, le premier festival d’humourdu Conseil généralArrêts sur images 10 et 11Michel Jau, le préfet des Yvelines,en visite à Saint-GermainL’amitié franco-allemande aujourd’huiDavantage de places dans les crèchesCommerces 16, 17 et 18Découvrez 9 nouveaux commerçantsd’un seul coup d’œilVie quotidienne 20Vos réactions sur l’ouverture de La Postedu centre-ville le samedi après-midiI UN COMMUNIQUÉ DE CLAUDE ÉVIN IL’ARS arrête le projetd’hôpital à ChambourcyL’Agence Régionale deSanté (ARS) dirigée parl’ancien ministre de lasanté de Lionel Jospin, ClaudeÉvin, qui détient les pleins pouvoirssur tous les établissements desanté d’Île-de-France, interromptle projet de construction d’un nouvelhôpital à Chambourcy.Son communiqué, que nous reproduisonsci-dessous, est tombévendredi 29 janvier :“Claude Evin, Directeur généralde l’Agence Régionale deSanté d’Île-de-France, a demandéau CHI de Poissy/ Saint-Germainde mettre fin à la procédure actuellede choix du prestataire encharge des études préparatoires àla construction d’un nouvel établissementsur le site de Chambourcy.Cette décision a été expliquée cejour à une délégation représentantles professionnels de cet établissement.Cette décision est basée surles conclusions de la mission d’appuiet de conseil menée par deuxconseillers généraux des établissementsde santé depuis le mois dejuillet dernier pour évaluer la capacitéde l’établissement à réaliserun tel projet (...).Cette mission a constaté quecet établissement ne pouvait justifierle programme capacitairequi prévoyait la création de 834lits sur le site de Chambourcy.> ALLÔ MONSIEUR LE MAIREL’analyse financière dans ce rapportmet en évidence que le CHIde Poissy/Saint-Germain n’a pas lacapacité financière de construireun nouvel établissement dans lesconditions envisagées.Cette analyse révèle un déficitcumulé de près de 90 millionsd’euros, la disparition des fondspropres, l’existence d’une trésorerienégative fin 2010 et un endettementde 106 millions d’euros, constituantla quasi totalité des ressourcesstables qui s’élèvent à 117millions d’euros”.ÉLABORER UN PROJET GLOBALDANS LES PROCHAINS MOIS“Dans ces conditions l’Agencerégionale de santé d’Île-de-Francedemande à l’établissement de mettrefin à la procédure actuelle, préparatoireà la construction d’unnouvel établissement sur le site deChambourcy.L’Agence régionale de santéd’Île-de-France va travailler avecles communautés médicales, lesélus et la gouvernance de cet établissementpour aider à élaborerdans les prochains mois un projetglobal pour cet établissement quil’inscrive dans son territoire, quiassure une réponse optimale auxbesoins de santé de la populationet qui permette à l’ensemble desprofessionnels de cet hôpital deretrouver la sérénité quant à l’avenirde leur établissement”.Votre maire vous répond en direct pendant une heure, ou plus sinécessaire. “Allô Monsieur le Maire” vous donne rendez-vous le premieret le troisième vendredi du mois, de 11h à 12h. Prochain rendezvousle 18 février. Composez le : 0 800 078 100 (appel gratuitdepuis un poste fixe).“Nov-isol, une solution et un savoir-faire uniques en Ile de France :conservez et isolez vos fenêtres tout en préservant 100% de leur esthétique.“www.nov-isol.frNe jetez plusvos fenêtres !Rénovez-les !IsolationCalfeutrementRestauration4, rue Louis Blériot - Hôtel d’entreprises Pascal - 78130 Les MureauxTél/Fax : 01 39 75 38 55 - Mobile : 06 48 09 27 86


VIE QUOTIDIENNE5JOURNAL DE SAINT-GERMAIN - 581I PASSAGE À LA TÉLÉVISION NUMÉRIQUE IRendez-vous le 8 marsLa “TNT” (télévision numériqueterrestre) portebien son nom. Le 8 mars,elle va faire voler en éclat l’horizontélévisuel de toutes les personnesqui souffrent de ne recevoir que sixchaînes de télévision (TF1, France2, France 3, Canal+, France5/Arte,M6) via leur antenne râteau ou intérieure.Ce jour-là, la diffusion hertzienneanalogique disparaîtra au profit dutout numérique. Synonyme d’uneoffre télévisuelle enrichie coupléeà une meilleure qualité d’image etde son pour les téléspectateurs, cebasculement définitif vers la TNT adébuté en 2005 et s’achèvera fin2011 pour une couverture de la populationmétropolitaine à 95%.19 CHAÎNES GRATUITESDans l’immédiat, qui dit télévisionnumérique, dit d’abord un élargissementde l’éventail des programmesavec 19 chaînes gratuites (jusqu’à 41avec les payantes).La TNT représente aussi uneavancée technologique qui permetd’obtenir sur son “petit écran” uneimage d’une qualité irréprochable(de type dvd) et un son qui ne l’estpas moins (numérique stéréo ou detype “home cinéma”).En outre, des guides des programmesintégrés vont offrir à chacunla possibilité de prendre connaissancedes programmes en courset à venir via la télécommande. Voilàpour aujourd’hui mais, grâce au numérique,le grand bond en avantdu “petit écran” se prolongera aussidemain.L’abandon de l’analogique hertzienva en effet permettre d’étofferdavantage encore l’offre des programmesen libérant des fréquences.Jusqu’à six chaînes peuvent transiterpar un signal numérique(contre une seule pour la diffusionanalogique). D’où l’augmentationdu nombre de chaînes gratuites disponibles,notamment en “haute définition”,de chaînes locales et dechaînes payantes en passant par desabonnements auprès des opérateurscommerciaux.Les fréquences libérées favoriserontaussi le déploiement des réseauxde téléphones mobiles de 3 eet 4 e générations pour accéder à internetsur tout le territoire.Le passage au tout numériquepermettra également de développerla radio numérique terrestre etla télévision mobile personnelleavec des services audiovisuels diffuséssur des terminaux mobiles individuels(écrans portatifs, téléphones,agendas électroniques de type PDA,ordinateurs portables…) ou sur desrécepteurs de télévision installésdans des véhicules.Attention toutefois : à partir du 8mars, les téléspectateurs qui ne serontpas équipés pour recevoir latélévision numérique ne recevrontplus aucune chaîne.QUE DEVEZ-VOUS FAIRE ?Le basculement vers le tout numériquene vous concerne que sivous faites partie des personnes quireçoivent la télévision par une antennerâteau ou intérieure. Le changementannoncé n’aura aucune incidencesur les personnes qui captentla télévision par le câble, le satelliteou une liaison ADSL et tous ceuxqui sont déjà raccordés à la TNT.Tous les postes de télévision quireçoivent uniquement les 6 chaîneshistoriques par une antenne râteauou intérieure doivent être adaptésau mode de réception numériquepour continuer à diffuser les programmestélé.Pour qu’ils puissent continuer à> LE 8 MARS : 41 CHAÎNES, DONT 19 GRATUITESLe premier univers entièrement dédié auxArtistes JoailliersVenez découvrir tout au long de l’annéeles créationsdes nouveaux talents de la JoailleriePhotos : bracelets en or et diamant - à partir de 230€16, rue André Bonnenfant - 78100 St-Germain en LayeTél : 01 39 73 36 97 - info@benedict.fr Ouvert du mardi au samedi de 10h à 19h.recevoir les programmes de la télévision,il faut les équiper en numériqueen achetant simplement un adaptateurTNT. Les prix généralementconstatés sur le marché débutent à 20euros. Des modèles plus onéreuxexistent : ils possèdent un doubletuner qui permet de relier le téléviseurau magnétoscope ou au dvd.Pour le brancher, il suffit d’avoirune prise Péritel sur sa télévision.Toutes celles achetées après mars2008 sont équipées d’un adaptateurTNT intégré. Sauf exception, s’équiperne veut pas dire changer de télévisionni supprimer l’antenne râteau.Une fois le décodeur branché, il voussuffira (à partir du 8 mars) de rechercheret de mémoriser les nouveauxcanaux des chaînes.Pour vous informer sur la démarcheà suivre, un bandeau circuledepuis le 18 juin dernier sur Canal+(en clair).En cas de doute, n’hésitez pas àcontacter le centre d’appels “Tousau numérique”, qui est géré par leGroupement d’Intérêt Public“France Télé Numérique” en téléphonantau 0 970 818 818 (prix d’unappel local). De 8h à 21h, tous lesjours sauf le dimanche, un téléconseillervous guidera pour établirvotre diagnostic.Vous pouvez aussi vous connectersur le site internet :www.tousaunumerique.fr ❖Le 4 février, de 9h à 16h, sur laplace de la Victoire, et le 1 er mars,de 9h à 16h, dans la rue de l’Aurore,France Télé Numérique organiseune campagne d’informationsur le passage à la télévisiontout numérique qui aura lieule 8 mars prochain. L’objectif estd’aller à la rencontre des téléspectateurspour accompagnerles plus néophytes face à cechangement technologique quis’annonce.POUR NE PAS RESTERDANS LE FLOULe 8 mars, même si vous receviezdéjà la TNT via une antennerâteau ou intérieure, il vous faudrarechercher et mémoriser lesnouveaux canaux des chaînescomme les personnes nouvellementéquipées.Si vous habitez dans un immeubleou dans un lotissementdoté d’une antenne râteau collective,avant de vous équiper, vérifiezauprès du syndic ou dugestionnaire qu’elle est compatibleavec la réception des signauxnumériques. Il n’est pas nécessaired’avoir des équipements HDpour recevoir la TNT (en revanche,pour regarder les chaînes gra-La conversion au tout numériquea exigé des travaux sur les émetteurs,comme celui de la Tour Eiffel (notre photo).> ET SI VOUS AVEZ ENCORE DES QUESTIONS…tuites diffusées en HD, il faut unéquipement adapté : téléviseurfull HD avec tuner TNT intégré ouadaptateur HD si le téléviseur estHD ready).UN ACCOMPAGNEMENTHUMAIN ET FINANCIERPour que chacun puisse avoiraccès à la télévision numérique,la loi a prévu des aides financières.Pour connaître les modalitésd’accès aux aides (une seulepar foyer et uniquement pour larésidence principale) et obtenirun dossier de demande, les téléspectateurssont invités à contacterle centre d’appels au 0970818 818 (prix d’un appel local)de 8h à 21h, tous les jours saufle dimanche.Une assistance technique estégalement possible pour la miseen service de la télévisionprincipale et/ou la recherche etla mémorisation des chaînes.Cette aide gratuite est réservéeaux foyers âgés (70 ans ou plus)et aux personnes handicapées(à 80% ou plus).Une assistance techniqueest possible pour la mise en servicede la télévision principale.(Photo : Stéphane Compoint.)


6ENVIRONNEMENTJOURNAL DE SAINT-GERMAIN - 581I SURVOLS AÉRIENS IRelever l’altitude des arrivéespour baisser les nuisances(Source : DGAC.)Mieux prendre en compte lesnuisances subies par les riverainsdes aéroports et despopulations survolées en diminuantles nuisances sonores : tel est l’engagementqui a été pris par le secteurdu transport aérien suite aux travauxdu Grenelle de l’environnement.Pour ce faire, la Direction Généralede l’Aviation Civile (DGAC) açonçu un projet de relèvement desaltitudes d’arrivée des avions sur lesaéroports parisiens.Très complexe en raison de l’importancedu trafic aérien et de ladensité des populations survolées, leprojet entraîne une refonte complètede toutes les trajectoires d’avions autourde la région parisienne. Il a étédivisé en plusieurs phases. “L’arrivéedes avions de nuit face à l’est auBourget est déjà opérationnelle depuismai 2008”, rappelle GeoffroyVille, chef de la Mission environnementà la DGAC. “Reste aujourd’huiune autre phase qui implique de réaliserau préalable une enquête publique[lire par ailleurs]. Elle prévoitde relever de 300m l’altitude d’arrivéedes avions à Roissy (à 1200m et1500m) et au Bourget (à 900m). Certainestrajectoires d’arrivée à Orly serontaussi relevées à 1500m”.DES GAINS ACOUSTIQUESSelon la DGAC, le relèvementdes trajectoires se traduira par desLes riverains des aéroports subissentdes nuisances sonores quotidiennes.Même si l’impact de ce nouveaudispositif sur Saint-Germain est difgainsacoustiques pour les populationssurvolées.Basés sur plus de 30 000 événementssonores enregistrés, les résultatsde ces études montrent notammentune réduction des niveaux sonoresau sol de 3 à 4 décibels lorsquel’avion amorce son atterrissage à1500m au lieu de 1200m. “Ce qui permetpour un 747, par exemple, depasser de 71 à 68 décibels (à titre deréférence, le passage d’un gros camiongénère un bruit de 90db)”, rappelleGeoffroy Ville. “Grâce aunouveau dispositif, le nombre de personnesexposées à un niveau sonoresupérieur à 65 décibels va globalementdiminuer de moitié”.Seul bémol, un tel relèvement impliquede reculer de 5 kilomètres ledébut de descente des avions quivont effectuer des virages pluslarges et survoler des populationsnouvelles, mais à une altitude supérieureà 1500m donc moins gênantespour les oreilles.SAINT-GERMAINRESTE VIGILANTERelever les altitudes d’arrivée de 300 mpermet de réduire les nuisances sonoresau sol de 3 à 4 décibels (source DGAC).(© Hubert Isselée - Fotolia.com.)Pour évaluer l’impact du relèvement des altitudes desarrivées, la DGAC a organisé une simulation en juin 2010au centre expérimental d’Eurocontrol à Brétigny-sur-Orge(Essonne) qui a mobilisé une centaine de contrôleurs aériens.ficile à évaluer, en particulier dansune configuration par vent d’est quin’est fort heureusement pas la plusfréquente en région parisienne, laVille reste vigilante. L’objectif n’estpas de s’opposer au trafic aérienmais d’en limiter les nuisances aumaximum, de concilier activité économiqueet quiétude des populationssurvolées.Dès le mois de décembre 2002, laVille a adhéré à l’association des> UN TRAFIC IMPORTANTcommunes pour la réduction desnuisances aériennes dans l’ouest parisien(ACRENA) qui mène uncombat actif pour se faire entendrepar la DGAC, Aéroports de Paris(ADP) et l’Autorité de contrôle denuisances sonores aéroportuaires(ACNUSA). La Ville participe égalementau Comité régional deconcertation (CRC) mis en placepar Daniel Canepa, le préfet de larégion Île-de-France. ❖L’aéroport de Roissy (Paris Charles de Gaulle) est le premier aéroporteuropéen avec 525 000 mouvements (atterrissages et décollages)par an. Celui du Bourget est le premier aéroport d’affaires en Europeavec 54810 mouvements. Avec 223 000 mouvements, Paris Orly restele deuxième aéroport français (Source DGAC / chiffres 2009).> UNE ENQUÊTE PUBLIQUE DU 5 FÉVRIER AU 7 MARSConformément au code l’aviationcivile, le relèvement des altitudesd’arrivée implique deréaliser une enquête publiqueauprès des populations nouvellementsurvolées en-dessous de1981 mètres.Dans le cadre de cette enquêtequi se déroulera du samedi 5 févrierau lundi 7 mars, vous êtes invitésà consulter le dossier duprojet de modification des procéduresd’approche de l’aéroportde Paris Charles de Gaulle qui estdisponible à l’accueil du Centreadministratif (86-88, rue LéonDésoyer).Un commissaire enquêteur ytiendra une permanence le 12 février,de 9h à 12h, et le 7 mars, de13h à 16h.Vous pouvez aussi déposer vosobservations sur un registre oules adresser par courrier à la Préfecturedu Val d’Oise (5, avenueBernard-Hirsch / BP 60 158 /95022 Cergy-Pontoise Cedex).Le dossier d’enquête est consultablesur le site internet de laDGAC (www.developpement-du-rable.gouv.fr/enquete-publique-roissy.html).Parallèlement à l’enquête publiqueet conformément aux recommandationsde l’ACNUSA,une information sera délivrée parla DGAC aux communes dont lesconditions de survols entre 2000et 3000m seront modifiées.À l’issue de cette période deconcertation, le projet sera soumisaux commissions consultativesde l’environnement (CCE) età l’ACNUSA qui rendront leur avisau printemps prochain.


CIRCULATION7JOURNAL DE SAINT-GERMAIN - 581> L’INTERCOMMUNALITÉ C’EST DEMAIN !Dans la perspective de la mise en place prochaine de l’intercommunalitéque Saint-Germain prépare depuis plusieurs années avec sesvoisines (Aigremont, Chambourcy, Fourqueux, Le Pecq, Le Port-Marly,L’Etang-la-Ville, Marly-le-Roi et Mareil-Marly), Emmanuel Lamy aparticipé le 24 janvier, à Versailles, à une réunion organisée parl’Union des Maires des Yvelines. L’objectif était notamment de préciserle calendrier fixé par la loi qui impose au préfet d’arrêter lesschémas départementaux de coopération intercommunale (SDCI) auplus tard le 31 décembre prochain.> I RER A : MAINTENIR LA PRESSION IParce que la galère dans les transports en commun n’est pas une fatalité,Emmanuel Lamy ne relâche pas la pression. Le 20 janvier, accompagnépar plusieurs maires riverains de la ligne A du RER, il s’estrendu à Paris au Syndicat des Transports d’Île-de-France (l’autoritérégulatrice) pour discuter des prochains aménagements prévus sur laligne. L’occasion de rappeler qu’une première rame à double étage(offrant 30% de capacité supplémentaire) sera testée dans les moisqui viennent avant le remplacement progressif des rames actuellesprévu à partir de 2012.Depuis la fin du mois de novembre,la nouvelle pistecyclable de la rue Rooseveltpermet aux adeptes du vélo decirculer en toute sécurité sur cette artèrequi relie le carrefour du Bel-Airau centre-ville.Privilégier ainsi les circulationsdouces en créant une piste cyclablebidirectionnelle a nécessité de réaménagerl’espace. D’où la suppressiond’une trentaine de places deparking sur le côté pair de la rueRoosevelt.Pour que le bonheur des uns (lespiétons et les cyclistes) ne provoquepas le malheur des autres (les automobilistes),cette perte a été compenséepar la création expérimentalede quelque 25 places dans la rueStéphane-Mony. Elles ont surtoutété aménagées dans sa portioncomprise entre la rue Volta et la rueRoosevelt qui n’est pas bordée depavillons afin de ne pas gêner les riverains.DU STATIONNEMENT GRATUITLes automobilistes peuvent doncgarer leur véhicule dans cette ruevoisine, où le stationnement est gra-I MIEUX STATIONNER I25 nouvellesplaces de parkingtuit (comme c’était le cas dans la rueRoosevelt) et s’effectue de chaquecôté à cheval sur le trottoir et lachaussée. Deux voitures ne pouvantplus se croiser désormais, cette portionde rue est passée à sens unique.Pour gagner la rue Roosevelt, lesvoitures qui viennent de la rue Péreiredoivent emprunter la rue Volta25 places de stationnementont été créées rue Stéphane-Mony.et la rue Lamé.Les travaux qui vont débuter enmars prochain dans la rue Léon-Désoyer pour prolonger la piste cyclableallant eux aussi restreindre lenombre de places de stationnement,la rue Lamé pourrait également êtreréaménagée sur le modèle de la rueStéphane-Mony. ❖> RER : UN PARKING SOUTERRAIN POUR LES DEUX-ROUESDébuté en juin 2009, le réaménagementdes abords du RER amétamorphosé cet espace qui estquotidiennement fréquenté par17000 voyageurs.De février à août prochains, lestravaux vont se poursuivre au niveau-1 de la gare avec la créationd’un parking surveillé pour lesdeux-roues (ci-contre).D’une capacité de 290 places, ilpermettra à ses utilisateurs d’accéderdirectement au RER en empruntantun escalier intérieur.(© KA-RA)Dans les prochains mois, les travauxreprendront en surface (cicontre)avec, notamment, l’aménagementdéfinitif de l’îlot central quiinvite les piétons à traverser la ruede la Paroisse en deux temps.


8SOCIALDans les Yvelines, le taux de chômages’élève à 6,7%.AGENDAJOURNAL DE SAINT-GERMAIN - 581I MÉTÉO DE L’EMPLOI I“Des éclaircies se dessinent”Alors que certains économistess’accordent pourparler de “sortie de crise”,Le Journal de Saint-Germain estallé rencontrer Véronique Chiarot,directrice du Pôle Emploi de Saint-Germain (1) depuis mai dernier, pourvoir si les signes de la reprise annoncéeétaient perceptibles sur lemarché du travail.Le Journal de Saint-Germain.-Quelles sont aujourd’hui les tendancessur le marché du travail dubassin de Saint-Germain ?Véronique Chiarot.- Quelqueséclaircies se dessinent. Le nombred’offres d’emploi recueillies en 2010(5588) est supérieur à celui des annéesprécédentes ; preuve que lesentreprises recommencent à recruter.Certains secteurs sont plus concernésque d’autres par ces bonnesnouvelles (l’automobile, l’immobilieret le commerce). En 2010, les offresétaient principalement concentréessur trois grands secteurs : la santé humaineet l’action sociale ; le commerceet le service aux entreprises(ingénierie, administration…). Autreélément positif : l’interim, qui est lepremier secteur sacrifié en cas decrise, est à nouveau orienté à lahausse.Le Journal de Saint-Germain.-Comment accompagnez-vous lesdemandeurs d’emploi ?Véronique Chiarot.- Pour quel’accompagnement soit efficace, ilfaut qu’il soit personnalisé. Chaquedemandeur d’emploi est suivi par unconseiller référent qui va d’aborddiagnostiquer sa situation puis luiproposer un plan d’actionLe Journal de Saint-Germain.-Quelles sont les caractéristiques localesdu marché de l’emploi ?“Pour que l'accompagnement desdemandeurs d'emploi soit efficace,il faut qu'il soit personnalisé”,estime Véronique Chiarot.Véronique Chiarot.- Le PôleEmploi de Saint-Germain compte4371 inscrits, dont environ 1300 sontdes demandeurs d’emploi de longuedurée (inscrits depuis plus d’unan). Les hommes sont plus nombreuxque les femmes et les cadresconstituent 40% des effectifs (60%pour les non-cadres).Avec 8% des demandeurs, la partdes jeunes (- de 25 ans) est en légèreaugmentation comme celle des seniors(50 ans et plus) avec 22,5%. ❖(1) Situé 20 ter rue Schnapper, Pôle Emploiregroupe les demandeurs d’emploi etles entreprises de Saint-Germain et de 13villes voisines.MARDI 8 FÉVRIERfEn forêt de Saint-Germain : journée de chasse organisée par l’OfficeNational des Forêts (ONF) pour lutter contre la prolifération dessangliers. Des panneaux “attention zone de chasse” seront disposés.La police, la gendarmerie et l’ONF seront présents.JEUDI 10 FÉVRIERf À 21h : séance du Conseil municipal.SAMEDI 12 FÉVRIERf À 10h, à la Maison des Associations (3, rue de la République) : assembléegénérale de l’Union nationale des combattants (sections deSaint-Germain, Mareil-Marly, Fourqueux, Chambourcy).Contact : E. Pernikoff au 01 39 16 25 54.JUSQU’AU 14 FÉVRIERf Et jusqu’au 14 février : la Mission locale de Saint-Germain et descommunes avoisinantes expose au Centre administratif (86-88, rueLéon-Désoyer) une fresque composée par sept jeunes. Lundi, de 8h30à 12h et de 13h à 16h ; du mardi au vendredi, de 8h30 à 12h et de 13h à17h30 ; samedi, de 9h à 12h30. Vernissage le 24, à 16h30.LUNDI 14 FÉVRIERfÀ 20h, à la paroisse de Saint-Germain (4, place Charles de Gaulle) :dîner - conférence sur “Les langages de l’amour” proposé par l’associationAlpha couple - Elle et lui.Contact : Valérie Tempelaere au 01 39 73 44 51.VENDREDI 18 FÉVRIERfParution du Journal de Saint-GermainSAMEDI 19 FÉVRIERfDe 9h à 16h, sur la place du Marché-Neuf, de 9h30 à 13h30, et de14h30 à 18h30 : donnez votre sang.MARDI 1 ER MARSfDe 9h à 16h, dans la rue de l’Aurore : campagne d’information sur lepassage à la télévision tout numérique qui aura lieu à Saint-Germainle 8 mars prochain. L’objectif est d’accompagner les plus néophytesdes téléspectateurs face à ce changement technologique.


10 ARRÊTS SUR IMAGESJOURNAL DE SAINT-GERMAIN - 581>I LA RONDE DES VŒUX I>I MICHEL JAU À SAINT-GERMAIN IAprès avoir souhaité une “bonne année 2011” à la population lors de la traditionnellecérémonie qui s’est déroulée le 15 janvier au Manège-Royal, Emmanuel Lamy apoursuivi la ronde des vœux en s’adressant notamment au personnel communal (le 10janvier), aux forces de sécurité (le 18 janvier), à la Maison des Associations (le 19 janvier)et aux commerçants (le 26 janvier sur notre photo).Michel Jau (2 e en partant de la gauche), le nouveau préfet des Yvelines qui a succédéà Anne Boquet en novembre dernier, a été accueilli le 20 janvier à Saint-Germain parEmmanuel Lamy et Maurice Solignac, vice-président du Conseil général et 1 er maireadjoint.Au cours de sa visite, qui s’est déroulée en présence de Philippe Court, sous-préfetde Saint-Germain-en-Laye, il s’est notamment rendu au Bel-Air pour découvrir leprojet qui va métamorphoser la dalle du centre commercial dans les mois qui viennent.>I LES JEUNES DESSINATEURS À L’HONNEUR I>I L’AMITIÉ FRANCO-ALLEMANDE AUJOURD’HUI ILe traditionnel concours de dessin de Noël a livré son verdict le 26 janvier. Ce jourlà,tous les participants qui avaient laissé courir leur imagination sur le thème “Noël auxquatre coins du monde” ont été reçus à l’Hôtel de Ville, où ils ont été chaleureusementfélicités par Emmanuel Lamy et Kéa Téa, conseillère municipale.Maître de conférence à l’université de Cergy-Pontoise, Michèle Weinachter était présenteà l’hôtel de Ville de Saint-Germain le 21 janvier. Répondant à l’invitation de FabriceRavel, conseiller municipal chargé des actions internationales et des relations avec lesforces armées, et de Bernard Téran, président de l’association du jumelage entre Saint-Germain et Aschaffenburg, elle a donné une conférence sur “l’amitié franco-allemandeaujourd’hui”.>I CHALEUR ET CONVIVIALITÉ I> I CONTRE LA DYSPHASIE ILe début de l’année n’est pas seulement marqué par les bons vœux. Les galettes desrois sont aussi très appréciées. Dimanche 23 janvier, Emmanuel Lamy a rendu visiteaux habitants de la Croix Saint-Simon, au nord de la forêt, pour partager un momentchaleureux et convivial autour d’une galette.Vendredi 21 janvier, Les Exubérants, une troupe de théâtre amateur ont interprétéLe Chat en poche, de Georges Feydeau à la salle Jacques-Tati. L’objectif était de veniren aide aux associations DYS des Yvelines : Avenir Dysphasie (troubles spécifiquesdu langage), APEDA (dyslexie) et DMF (dyspraxie). Une partie des recettes de la soiréeleur a donc été reversée.


ARRÊTS SUR IMAGES11JOURNAL DE SAINT-GERMAIN - 581>I DISPONIBILITÉ ET GÉNÉROSITÉ I>I DAVANTAGE DE PLACES DANS LES CRÈCHES IDirecteur du foyer de la Maison Verte (Fondation de l’Armée du Salut) pendant 16ans, Alain Vieuille a marqué les esprits par sa disponibilité et sa générosité. Depuis le1 er décembre, il a cessé ses fonctions pour donner une autre orientation à sa vie. Entouréde Marta de Cidrac et d’Armelle de Joybert, maires-adjoints, et d’Amel Karchi-Saadi, conseillère municipale, Emmanuel Lamy l’a reçu à l’Hôtel de Ville le 27 janvierpour lui rendre hommage.Avec la création dans les mois qui viennent de 80 places supplémentaires en centre multiaccueilréparties entre la crèche des Comtes d’Auvergne et celle du Bois-Joli, Saint-Germainprépare l’avenir. Le 27 janvier, Emmanuel Lamy, qui était accompagné par Marta deCidrac, maire-adjoint chargée de l’enfance, et par Camille Pernod-Ronchi, conseillère municipale,s’est rendu dans tous les établissements de petite-enfance de la ville (dont la crècheAnne Barratin sur notre photo) qui offrent chaque jour quelque 358 places aux enfants.>I MERCI AUX BÉNÉVOLES I>I ROBERT BURNS SUPPER IIndispensable au bon fonctionnement des associations, le travail des bénévoles n’estpas toujours assez reconnu. Le 28 janvier, l’Agasec leur a rendu hommage en organisantau club Schnapper un dîner en leur honneur. Emmanuel Lamy, Maurice Solignac,vice-président du Conseil général et 1 er maire-adjoint, Armelle de Joybert et PhilippePivert, maires-adjoints, et Marie-Hélène Mauvage et Amel Karchi-Saadi, conseillèresmunicipales, ont participé à cette soirée.Des chants, des danses écossaises, des joueurs de cornemuse… Voilà ce qui a rythmé lasoirée des participants au traditionnel Robert Burns Supper qui a eu lieu au collège Marcel-Robyle 29 janvier. Organisé par l’association des Amis du jumelage entre Saint-Germainet Ayr, il a aussi permis aux convives de déguster le fameux “haggis” ou panse debrebis farcie.RADIO-TAXISCOURSES DE VILLESAÉROPORTS - GARESHÔPITAUX - CLINIQUES01 47 78 05 05POSSIBILITÉ7j/7 - Toutes distancesBorne station RER 01 34 51 12 47>INFORMER SUR LESRISQUES MAJEURSCe numéro du Journal de Saint-Germain vous a été distribuéavec le Document d'InformationCommunal sur les Risques Majeurs(DICRIM). Outil de sensibilisationet de connaissance quivous a été présenté dans le n°580 du JSG, il est également disponibleà l'accueil de l'Hôtel deVille et du Centre administratif.


CULTUREJOURNAL DE SAINT-GERMAIN - 58113> STAGES DÉCOUVERTES CULTURELLESComme chaque année, la Ville propose, pour les vacances de février,des stages de découvertes culturelles, qui se dérouleront du 21 au 25février.Ceux-ci sont gratuits, encadrés par les éducateurs et animateurs dela Ville et s’adressent aux Saint-Germanois des classes de CE2 à CM2.La thématique retenue cette année est “Les arts culinaires”. Atelierscuisine, jeux de piste et arts de la table seront proposés aux jeunes,dans la limite de 24 places, de 9h30 à 12h et de 14h à 16h30.Les enfants sont autorisés à participer à un seul stage.Inscriptions à l’Hôtel de Ville (16, rue de Pontoise) : samedi 5 février(10h-12h), mardi 8 février (18h-20h) et mercredi 9 février (18h-20h).Aucune inscription par téléphone, courrier, courriel ou télécopie.Renseignements : 01 30 87 22 45.> À L’OFFICE DU TOURISMEMercredi 9 février : “Sur la route du chocolat”, conférence-projectionà l’auditorium Debussy sur la découverte de la graine de cacao, puisdégustation d’une pâtisserie au chocolat dans le salon de thé “ChezAlice”.Tarif unique : 20 euros (règlement à l’avance). Réservation obligatoire.Rendez-vous à 14h15 à l’Office de tourisme (38, rue au Pain).Contact : 01 30 87 20 63 et info@ot-saintgermainenlaye.fr> SPÉCIAL SAINT-VALENTINMardi 1 er février, à 20h, au C2L (25, rue duVieux-Marché) : soirée ciné-club avec le film“Love actually”, de Richard Curtis.L’intrigue de cette comédie romantique,visible dès l’âge de 10 ans, se situe à Londres,à la veille de Noël.Durée : 2h10. Entrée : 5 euros. Une placeest offerte si vous venez en amoureux !> LISEZ LA SÉLECTION 2011DU PRIX DES CLUBS DE LECTURELe 7 e Prix des clubs de lecture sera décerné en juin prochain à un auteurdont le talent est en devenir. L'occasion de lire l'un ou tous les ouvragessélectionnés – ils sont au nombre de 10 – et de vous livrer, vousaussi, au jeu des pronostics !“Je veux que tu m’aimes” d’Antoine Rault“Chroniques d’un adultère” de Sarah Stern“Le crieur de nuit” de Nelly Alart“Cadre noir” de Pierre Lemaitre“Les vies Lewis” de Louis-Henri de la Rochefoucauld“Le confident” d’Hélène Gremillon“Cent-seize chinois et quelques” de Thomas Heams-Ogus“Le front russe” de Jean-Claude Lalumière“Du plomb dans le cassetin” de Jean Bernard-Maugiron“Chagrins” de Judith PerignonI AU THÉÂTRE ALEXANDRE-DUMAS IVenez rire grâceau Festival Antigele rire réchaufferait-il ?LEn attendant les donnéesscientifiques à cette question,ne manquez pas le premierFestival d’humour Antigel, initiépar le Conseil général et dont troisspectacles (Thé à la menthe ou t’escitron ?, Les Soliloques de Marietteet Pakita) sont programmés authéâtre Alexandre-Dumas et salleJacques-Tati.25 000 spectateurs sont attendusdurant les deux mois que dure ce festival(depuis le 1 er février et jusqu’au1 er avril), dans 40 salles des Yvelines.Jeudi 20 janvier et non sans humour,Alain Schmitz, président duConseil général, est venu en personne,dans un igloo installé devantle château de Saint-Germain, présenterce nouveau rendez-vous,ayant pour vocation de fédérer lesacteurs culturels présents sur l’ensembledu territoire et de présenterau public têtes d’affiche et talentsde demain.Le musée Maurice-Denis (2 bis,rue Maurice-Denis), s’associera égalementau festival en proposant uneAlain Schmitz (à gauche), président du Conseilgénéral, et Maurice Solignac, vice-présidentdu Conseil général et 1 er maire-adjointLa conférence de pressedu Festival Antigel s’est dérouléesous un igloo,installé devant le château.exposition inédite de caricatures (du8 mars au 15 mai) et, en nocturne le3 mars, une lecture de textes d’AlphonseAllais.Thé à la menthe ou t’es citron ? (les9 et 10 mars, au théâtre Alexandre-Dumas), Les Soliloques de Mariette(le 8 mars, salle Jacques-Tati), Pakita“Viens vite, je t’invite” (le 16 mars auTAD).Renseignements sur :www.antigel.yvelines.frI LA CLEF IET AUSSI…f Samedi 5 février, à 20h45 : BalletJazz de Montréal. La troupe plongeses racines dans un style jazzalliant la technique du ballet classiqueaux mouvements pouvant rappelerles revues américaines. Le toutsur de la musique jazz. Durée : 1h30avec entracte.f Mardi 8 février, à 14h et 20h45 :Love letters (théâtre en anglais). Larelation épistolaire d’un homme etd’une femme… Durée : 1h15.f Jeudi 10 février, à 20h45 : LesCouteaux dans le dos. Le parcoursinitiatique d’une gamine, ses erreurs,ses errements… Durée : 1h15.f Jeudi 3 mars, à 20h45 : Monsieurde Pourceaugnac. La restitution de lacomédie-ballet en trois actes de Molièreet Lully. Durée 1h30.f Samedi 5 mars, à 20h45 : StephenBinet Quintet. Hommage à HoraceSilver, chef de file du mouvementhard-bop dans les années 1960.Durée : 1h30. ❖Contact : 01 30 87 07 07www.tad-saintgermainenlaye.frLes prochains rendez-vous> EN FÉVRIERÀ L’UNIVERSITÉ LIBRELes conférences se déroulent à 14h15, salle Jacques-Tati (12 bis, rueDanès de Montardat).f Lundi 7 février : cycle histoire, sciences et littérature : mathématiqueset musique, par le recteur Jean-Louis Boursin, président de lafondation Robert de Sorbon.f Mardi 8 février : cycle un certain regard sur les expositions universellesen France de 1855 à 1937 : Les expositions universelles et lamusique : concerts, innovations techniques, découverte des musiquesd’ailleurs et leur influence sur les compositeurs français, par LucieKayas, professeur de culture musicale au cnsmdp.f Jeudi 10 février : cycle l’homme et la mer : l’amiral Thierry d’Argenlieu,le dernier moine-soldat ?, par Thomas Vaisset, doctorant enhistoire Paris Ouest – Nanterre La Défense.Samedi 12 mars : Jazz Cinématikavec Fred Pallem& Le Sacre du Tympanprésentent leur dernière création“Soundtracks”f Vendredi 18 mars : pop folkavec Sarah Schiralli.f Samedi 26 mars : pop rockavec Deportivo + Quadricolor.f Vendredi 1 er avril : garagepunk avec Lords of Altamont +King Automatic.f Jeudi 7 avril : rock’n’roll hardcoreavec Nomeansno + Marvinf Samedi 30 avril : electro rockavec Housse de Racket + I am achien.f Vendredi 6 mai : dub avecHigh Tone + RTSF.Ff Vendredi 13 mai : rap avec SethGueko + Mass.Les Ogres de Barbackf Jeudi 19 mai : chanson avecLes Ogres de Barabck + M lle Sane.(Crédit photo : Fabien Espinasse.)


14 SPORTSJOURNAL DE SAINT-GERMAIN - 581I STAGES DE DÉCOUVERTES SPORTIVES IPour les vacancesde févrierI DU 28 AU 30 JANVIER ISébastien Rouault,comme à la maisonSébastien Rouault était lenageur vedette attendu etaccueilli, le dernier weekendde janvier, au 3 e meeting CNO /Lyonnaise des eaux, qui s’est dérouléà la piscine olympique intercommunalede Saint-Germain.C’était l’occasion pour le doublechampion d’Europe de revenir dansune ville qu’il connaît bien puisqu’ils’est longtemps entraîné à Saint-Comme chaque année, laVille propose, durant les vacancesscolaires, des stagesde découvertes sportives.Gratuits et encadrés par les éducateurset animateurs de la Ville, cesstages sont réservés aux jeunesSaint-Germanois des classes de CE2à CM2. Un seul stage par enfant estautorisé.Semaine du 14 au 18 février :f Karaté et basket, de 9h30 à 12h,au Cosec (40 places)f Capoiera et hockey, de 14h à16h30, au Cosec (40 places).Germain, avant de partir aux États-Unis puis à Mulhouse.Samedi, il a remporté la finale du200 m papillon.Côté CNO, on notera les trèsbelles prestations de Margaux etAudrey Aceval, Isabelle Le Bellego,Marie Mayet, Louis Leroy, JérômeUlpat, Louis Boucherie, JoevinSampson et Igor Dupuis qui, tous,sont montés sur le podium. ❖Semaine du 21 au 25 février :f Naginata (escrime à la lance) ethandball, de 9h30 à 12h, au Cosec(40 places).f Tennis de table et hockey, de14h à 16h30, au Cosec (40 places).Les inscriptions se dérouleront samedi5 février, de 10h à 12h, mardi 8février, de 18h à 20h et mercredi 9 février,de 10h à 12h au Cosec (16, boulevardde la Paix)Aucune inscription ne sera prisepar téléphone, courrier, courriel outélécopieur.Contact : 01 30 87 22 45. ❖Formé au CNO, Sébastien Rouault (à droite),double champion d’Europe,était la star du 3 e meetingCNO / Lyonnaise des Eaux (28-30 janvier)à Saint-Germain.> I LA 1ÈREDIVISION L’AN PROCHAIN IL’année prochaine, ils seront en première division, grâce à leur sansfautedepuis 2009 ! Dimanche 23 janvier, les équipes doubles du Tennis-Clubdu Bel-Air, composées de 2 doubles hommes (Eric Brunet etFranck Bazzigaluppi / Sébastien Mayeux et Antoine Bariol) et un doublefemmes (Alice Bariol et Chloé Brassard) ont remporté la Coupedes Doubles des Yvelines 2011 (2 e division), face à La Verrière. Le clubavait déjà remporté, l’an dernier, le même trophée en 3 e division.BRÈVES> Rallye des gazellesBonne nouvelle ! La Saint-GermanoiseMarilyne Barbé et sa co-piloteAnne-Sarah Grunenwald (lire JSG579) ont bouclé leur financement etvont donc pouvoir participer au RallyeAïcha des Gazelles, qui se dérouledans le désert marocain et dont la 21 eédition débutera le 19 mars.Ces deux mères de famille, qui travaillentdans un service de chimiothérapie,ont décidé de concourir poursensibiliser les femmes à la luttecontre le cancer du sein.> CrossLors des championnats départementauxde cross, dimanche 16 janvier,les Foulées de Saint-Germainsont montées plusieurs fois le podiumgrâce à : la 2 e place du classementscratch féminin de MireilleMull-Jochem - qui conserve son titrede championne départementaledans sa catégorie - et sa 1 ère place envétéran ; la 2 e place chez les fémininespar équipe ; la 3 e place de MohamedSoltani chez les seniors et la3 e place pour les vétérans.> Rugbyf Dimanche 16 janvier, l’ententeMaisons-Laffitte/Saint-Germain/Poissy a été dominée à l’extérieur 16à 5 par Beauvais.f Les équipes espoirs du StadeFrançais et du Stade Montois s’affronterontdimanche 20 février, à 15h,au stade Georges-Lefèvre.> Hockey sur gazonL’équipe de France masculine dehockey sur gazon est en tournée enArgentine et aux Etats-Unis depuis le 5et jusqu’au 25 février. Six joueursSaint-Germanois (Lucas Sevestre,Guillaume Samson, Jean-BaptistePauchet et Tom, Hugo et Martin Genestet)sur les 21 que compte l’équipeont été sélectionnés. Bravo !Comme chaque année depuis 4ans, les Wanderers Australian ontpassé trois jours dans les familles dehockeyeuses et hockeyeurs Saint-Germanois.Plusieurs rencontres amicales filleset garçons âgés de 16 à 17 ans, sesont déroulées au stade Georges-Lefèvre entre Australiens et Français,vendredi 7 janvier.


PSGJOURNAL DE SAINT-GERMAIN - 581Le résultat du 16 e de finale de la coupe de France que le PSGa disputé face à Martigues le 2 février n’est pas encore connu àl’heure où nous imprimons15I CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 ILe PSG consolide sa 2 e placeAuteur à Arles-Avignon de laseule victoire à l’extérieurde la 21 e journée (1-2) duchampionnat de Ligue 1, le ParisSaint-Germain s’est inscrit samedi29 janvier comme LE candidat capablede disputer le titre à Lille.“C’est un gros ouf de soulagement”,a déclaré Claude Makelelequi n’a pas caché sa satisfaction>quelques heures après la 10 e victoiredu PSG cette saison. “Quenous gagnions ici, c’est normal. Maissi nous avions perdu, on aurait parléde crise !”.Sans forcer leur talent, le capitaineet ses coéquipiers ont récité unebelle partition sur la pelouse de lalanterne rouge, Arles-Avignon ; àl’image du jeune attaquant Erding,I LE PSG AMATEUR… DE GALETTE ISamedi 29 janvier, le PSG l’a emportécontre Arles-Avignon au termed’un match bien mené.dont le doublé en fin de première etdébut de seconde périodes a suffiau bonheur des Saint-Germanois.“Nous voilà deuxièmes derrièreLille à qui nous pouvons encorecontester le titre”, souligne le présidentRobin Leproux.Sorti vainqueur de son derbycontre Lens (1-0), le leader comptedésormais quatre points d’avancesur le PSG.Pour le compte de la 22 e journée,le Paris Saint-Germain prendra samedi5 février la direction de laroute de Lorient pour y défierRennes, le 4 e au classement quivient de chuter lourdement à Sochaux(5-1). ❖(Photo : C.Gavelle.)Le PSG n’a pas seulement faim de victoires. Il apprécie aussi les galettesdes rois. Le 22 janvier, Emmanuel Lamy et Philippe Pivert, maireadjointchargé de la sécurité, de la prévention, de la jeunesse et des sports,en ont partagé une avec la section amateur qui était notamment représentéepar Jack Jacquet, son président, et Simon Tahar, président de l’associationPSG.SAINT-GERMAIN-EN-LAYELE PECQ - Côté St-GermainLE MESNIL LE ROIEXCLUSIVITÉ760 000,00 € FAI - Réf. 3046Château, emplacement exceptionnel pour cetappartement en duplex avec terrasse et jardinexposés sud dans résidence récente destanding. Séjour double, cuisine aménagée,buanderie, 2 chambres, salle de bains.Cave et parking en sous-sol.260 000,00 € FAI - Réf. 3056Appartement 3/4 pièces en étage élevécomprenant : entrée, séjour double,cuisine aménagée, dégagement, 2 chambres(3 possible), salle de bains. Cave.Appartement rénové en parfait état.Calme et lumineux.995 000,00 € FAI - Réf. 2946Au cœur du vieux village, maison ancienne,en lisière de forêt, accès rapide RER, prox.commerces et écoles. Véranda, cuisine, salle àmanger, salon cheminée. Au 1 er étage : 3 chbresdont une avec terrasse, salle de bains. Au 2 èmeétage : 2 chbres, appart. de 60 m² avec grandepièce à vivre. Caves et garage. Grande cour etjardin suspendu. Exceptionnel !SAINT-GERMAIN-EN-LAYESAINT-GERMAIN-EN-LAYEL’ETANG LA VILLE350 000,00 € FAI - Réf. 29885 min à pieds du RER: Bel appartement de3 pièces très lumineux exposé Est Ouest,cuisine aménagée, séjour et salon parqueté,grande chambre, salle de bains et wc.A visiter rapidement1 180 000,00 € FAI - Réf. 2997Proche lycée International, maison anciennede charme, rénovée, sur beau terrain de1000 m² avec piscine. Séjour cheminée ouvertsur terrasse, salle à manger, cuisine américaine,bureau, 6 chambres, 2 salles de bains, salled’eau. Garage. Maison coup de coeur !1 080 000,00 € FAI - Réf. 02600Proche commerces et gare : Belle maisonancienne agrandie récemment: réception,salle à manger, bibliothèque, cuisineaménagée bureau. 5 chambres dont 1en rez-de-jardin, s-sol aménagé, salle de jeux.1, place André Malraux • 78100 Saint-Germain-en-Layeaccueil@cabinet-montoro.fr


16CARNETJOURNAL DE SAINT-GERMAIN - 581NOUVEAU COMMERCENOCES DE DIAMANTMARIE-THÉRÈSE ET CLAUDE LECAMNAISSANCES• Mamadi Sissoko• Louis Machado Vasseur• Rémy François• Paul Baudesson de Chanvilled’Arc• David Wenger• Elisa Fernadez Laroche> DE TOUTES LES COULEURSI ANNE DE SOLENE I(LINGE DE LIT ET D’EPONGE)Le 22 janvier, à l’Hôtel de Ville, Emmanuel Lamy a eu le plaisir de célébrerles soixante ans de mariage de Marie-Thérèse et Claude Lecam.DÉCÈS• Claudine Aurraie• Anne-Marie Blum,veuve Lang• André Sayon• Didier Bernoussi• Bernadette Journé,veuve Parte• Edith Moatti• Houcine Mejdi• Germaine Flumas• Suzanne Ivern• Madeleine Villepreux• Michel De DrouasSituée en plein cœur du secteur piétonnier de Saint-Germain, laboutique Anne de Solène propose l’ensemble des collections de l’enseigne: une gamme exclusive de trente couleurs d’unis, deux collectionsimprimées et des marques invitées comme Sonia Rykiel Maison,Esprit Home et Mexx Bed & Bath.Ouvert du mardi au samedi, de 11h à 19h.I 5, RUE DES COCHES - 01 39 73 21 94 IUnionpour Saint-GermainHÔPITAL : ET MAINTENANT ?Claude Evin, ancien ministre socialiste de la santé deLionel Jospin et directeur général de l’Agence Régionalede Santé (ARS), vient de décider d’abandonner le projetde nouvel hôpital à Chambourcy pourtant décidé en 2008par la ministre UMP de la Santé, Roselyne Bachelot !Comment en est-on arrivé là ? En liant, dès 1996, le sort del’hôpital de Saint-Germain à celui de Poissy, les décideurs del’époque ont fait un mauvais choix qui a permis à la directiondu nouveau centre hospitalier intercommunal de Poissy/Saint-Germain (CHIPS), avec le soutien des autorités de tutelle,de privilégier systématiquement le site de Poissy.L’activité perdue à Saint-Germain ne s’est pas reportéevers Poissy, ce qui a contribué à alourdir le déficit.Après plusieurs voltes-faces de l’État, le projet de nouvelhôpital sur un site unique et tiers à Chambourcy, que nousavions proposé, permettait de mettre fin aux querelles entrePoissy et Saint-Germain et d’optimiser l’organisation et lagestion de l’hôpital.Le coup d’arrêt de Claude Evin met en évidence, bien tardivement,que le CHIPS n’a pas les moyens de construireun nouvel établissement de 830 lits, alors pourtant que leprojet est très avancé et que les terrains sont achetés.Nous n’avons pas attendu cette décision pour faire de nouvellespropositions à Xavier Bertrand, le ministre de laSanté.À Saint-Germain, nous avons obtenu l’installation d’uneclinique moderne et la réouverture en septembre du centrede radiothérapie public, noyau dur d’une future coopérationpublique/privée qui devra s’étendre aux urgences.À Chambourcy, la construction d’un établissement de 450lits serait moins coûteuse que la réhabilitation du site dePoissy qui n’est plus aux normes, et permettrait de remobiliserle personnel. Mais est-elle encore finançable ?Bien sûr, ces propositions devront être largement concertéeset s’appuyer sur un projet médical cohérent.Union pour Saint-Germain,Visitez notre blog : http://unionpoursaintgermain.comRendez-vous aussi sur www.facebook.fr à la page “EmmanuelLamy”.I LIBRES OPINIONS IEnsemblepour Saint-GermainPOISSY-SAINT-GERMAIN, SOS HÔPITAL !Ce titre alarmiste est tiré du site de l’hebdomadaire LePoint en date du 28 janvier 2011, lequel ajoute : “au centrehospitalier de Poissy-Saint-Germain, l’intérêt du patientpasse en second. Le directeur est débarqué”. Le Point sefonde sur le rapport de l’IGAS du 26 janvier et disponiblesur son site. Ce rapport est sans équivoque dans ses conclusions.En outre, on apprenait également ces derniers jourspar voie de presse que le projet du nouvel hôpital à Chambourcyétait (quasiment) abandonné !Ce n’est pas la première fois que la tribune du journal deSaint-Germain nous donne l’occasion de demander desclarifications sur l’avenir de notre hôpital intercommunal.Où en est-on ? Où va-t-on ? Pourtant, à ce jour nousn’avons obtenu aucune réponse claire.Rappelons que le CHI est né en 1997 de la fusion dedeux hôpitaux distant de 7 kilomètres qui concentrent aujourd’hui,dixit Le Point, tous les travers d’un bon nombred’hôpitaux publics : “une crise financière doublée d’unmanque de qualité des soins prodigués, deux conséquencesd’une très mauvaise organisation”.L’IGAS de son côté formule sept recommandations,dont certaines témoignent de la gravité du malaise et notammentcelle de mettre l’établissement sous administrationprovisoire.Pour clarifier la situation, notre groupe a demandé officiellementcette semaine au Maire une réunion des élusafin, non pas de rechercher des responsabilités, mais decomprendre, dans un premier temps, ce qui se passe et tenterde mesurer, dans un second temps, l’impact de la nonconstruction de l’hôpital de Chambourcy sur les sites hospitaliersde Saint-Germain et de Poissy et sur la plaine deChambourcy.La situation est grave et devant une certaine incurie, ilnous faut réagir ensemble face aux menaces qui pèsent surce dossier de santé publique, fondamental pour notre population.Arnaud Péricard, Béatrice Bruneau Latouche, Jean-Pierre Quémard, Corinne Legrand, Jean-Noël Blancwww.ensemblepoursaintgermain.frSaint-GermainsolidaireSOS : HÔPITAL PERDUL’Agence Régionale de Santé vient de demander aucentre intercommunal (CHI) de Poissy/Saint-Germain demettre fin à son projet de construction d’un hôpital sur unsite unique à Chambourcy. Ce projet visait à construire unhôpital de 834 lits dont 652 en médecine, chirurgie, obstétrique; 90 en rééducation et 92 en psychiatrie pour unmontant total de 400 millions d’euros. En septembre l’établissementavait pourtant finalisé l’acquisition d’un terrainpour 21 millions €.Alors pourquoi tirer un trait sur 18 mois de travaux àquelques jours de la désignation de l’équipe d’architectes.Des tiraillements dans les équipes médicales ? L’ensemblede la communauté hospitalière Poissy/ Saint-Germainapprouvait le projet. Des conflits politiques ? Le maire PSde Poissy, Frédérick Bernard a soutenu cette solution, lemaire UMP de Saint-Germain en a fait de même. Des difficultéssur la commune d’accueil à Chambourcy ? Le députémaire s’est fortement engagé pour cette réalisationsur sa commune. Le coût s’est il envolé ? Depuis le débutdu projet, il a toujours été évoqué le même budget d’investissement.Alors pourquoi ce qui était possible hier selon le ministrede la santé, Roseline Bachelot, ne l’est plus aujourd’hui? Le rapport établi par 2 experts mandatés parl’ARS indique “le CHI n’a pas la capacité de construireun hôpital neuf et ne repose sur aucun projet médical” etencore “il faut définir la place du CHI dans l’offre de soinsen liaison avec des analyses de l’évolution démographiquedu bassin de vie.” Enfin le rapport observe “que la communautéhospitalière de Poissy/Saint-Germain est inquiète,divisée et affaiblie par des conflits internes” Cettedécision d’arrêt est elle de nature à mobiliser les équipes ?On peut en douter ! Nous demandons à Mr le Maire deconstituer une commission municipale spécifique surl’avenir de l’hôpital.Pascal Lévêque, Nicole Frydman, Emmanuel Fruchard,Blandine Rhonéhttp://ps.saintgermain.over-blog.org


NOUVEAUX COMMERCES17JOURNAL DE SAINT-GERMAIN - 581EMPLOISOFFRES> BIJOUX DE CRÉATEURSI BENEDICT I (CREATEUR JOAILLIER)>AU NATURELI CHEVEU DU SOI I (COIFFURE)> Agence Immobilière en pleineexpansion recherche négociateur.Se présenter avec CV+LM. L’Agencede Saint-Germain 4, place AndréMalraux.Contact : 01 30 61 89 17contact@agencestgermain.frDEMANDES> Cherche heures de garde : personnesâgées, enfants, animaux,cuisine, repassage, ménage. Véhiculée.Contact : 01 34 51 06 58ou 06 78 17 29 13> Femme sérieuse cherche àgarder personnes âgées (repassage,courses, repas, promenades).Contact : 01 30 61 07 34> Femme cherche enfant à garderà mon domicile (centre-ville). TitulaireCAP petite enfance, BAFA,10 ans d’expérience en école maternelle.Contact : 06 66 34 01 12BRÈVES> Location matériel audiovisuelLa société SLA (45, rue de la Liberté),propose prestations techniquesen vidéo, son et lumière,location et vente de matériel audiovisuel,analyse des besoins,étude et devis détaillé gratuit.Contact : 01 34 51 12 12et sur www.sla.fr> Changement de directionLe salon de coiffure Mod’s Hair(28, rue de Paris) vous informe deson changement de direction.Contact : 01 30 61 52 85> MariageAvec A.L Création, Audrey Legendrepropose de créer robes de mariéeset de soirées originales etsur-mesure. Au cours d’une sériede rendez-vous, la créatrice prendconnaissance de votre univers etde vos envies et vous propose différentscroquis de robes jusqu’àl’élaboration du dessin final, essayageset retouches. elle reçoit àson show-room de Saint-Germainou se déplace à votre domicile.Contact :contact@alcreation. fret www.alcreation.frUNE QUESTIONSUR LA DISTRIBUTIONDU JOURNALDE SAINT-GERMAIN ?INFO DISTRIBUTION01 30 87 20 37Benedict est une galerie mettant en scène le travail de Créateurs Joailliersaux talents et aux sensibilités différents se retrouvant autour des valeursde qualité, de rareté et d’exception, comme en témoigne le “Meubleà Secrets”, dévoilant une sélection de créations uniques !Expositions, présentations privées et rencontres avec les artistes serontorganisées tout au long de l’année. Ouvert du mardi au samedi, de 10h à19h et sur rendez-vous. Ouvertures exceptionnelles les 13 février (de 10hà 14h) et 14 février (10h à 19h). info@benedict.frI 16, RUE BONNENFANT - 01 39 73 36 97 I> MIDI ET SOIRI AU PETIT BONHEUR I (RESTAURANT)Fromages, charcuterie fine et vins, mais aussi soupes et desserts maison,plats du jour et formules pour le déjeuner, Au petit Bonheur, nichéau cœur de la Ville, organise même des week-end à thème et propose, dèsles premiers rayons de soleil, de vous installer en terrasse. Ouvert aussile soir. Ouvert du mercredi au samedi, de 11h30 à 14h30 et de 19h à 22h.Réservations sur reservation@au-petit-bonheur.comI 18, IMPASSE SAINT PIERRE - 01 72 55 20 38 IEpiceriefineArt dela tableDécoration13, rue Danesde MontardatSt-Germainen-Laye01 30 87 05 27Pour un accueil à la fois intime, chaleureux, calme et zen, rendez-vouschez Cheveu du Soi, où Corine et Yohan vous accueillent dans ce salontout blanc, orienté bio et naturel. Coloration 100% naturelle et végétale,coloration chimique douce, sans ammoniaque, soins des cheveux et ducuir chevelu avec les produits Léonor Greyl et Géomer, massages… ici,on prend le temps d’écouter vos désirs et d’élaborer en toute quiétudela coupe et la couleur que vous souhaitez. Ouvert du lundi au samedi, de9h30 à 18h30.I 1, RUE DES BONS ENFANTS - 01 30 87 03 71 I>DÉVELOPPEZ VOTRE CRÉATIVITÉI CERAMIKAFÉ I (ATELIER RÉCRÉATIFADULTES/ENFANTS DÈS 3 ANS)Claudia de Fenoyl vous accueilleautour d’un formidableconcept : peindre et décorer,grâce à ses conseils, lesobjets en céramique, utiles oudécoratifs, choisis dans saboutique. Pas besoin être artiste,aucune expérience nécessaire!Animation de goûtersd’anniversaire, séances libresen famille, entre amis, stageset ateliers après l’école et durantles vacances scolaires,ateliers pour adultes, créationd’un cadeau personnalisé,empreintes de mains ou piedsde bébé…Descriptifs et horaires desséances sur www.ceramikafe.comI 18 BIS, RUE BONNENFANT - 01 39 73 57 53 ITechnic Auto ServicesAgent Renault19, route de Fourqueux 78750 Mareil-MarlyTél. : 01 39 73 28 15


18NOUVEAUX COMMERCESJOURNAL DE SAINT-GERMAIN - 581> ASSURANCESI AXA I (PRÉVOYANCE ET PATRIMOINE)Pascal Lesnik, Agent général Axa Prévoyance&Patrimoine, libéral etindépendant, met son expérience au service des particuliers et des PME-TPE et établit votre Protection Financière sur mesure (prévoyance, retraite,épargne, santé). Bilan social et patrimonial gratuit sur RdV.I 108 TER, AV. MAL-FOCH - 01 39 73 28 95 /06 77 09 42 86 / agencea2p.pascal.lesnik@axa.fr I> L’IMAGINATION DANS L’ASSIETTEI LE WAUTHIER I (RESTAURANT)Du mardi au vendredi, pour le déjeuner, Le Wauthier, où officie ThomasCagna, venu du Val d'Oise et suivi par une clientèle fidèle, vous accueilleavec deux formules, autour d'un plat unique et d'un café oud'un menu “découverte”. Le soir et le week-end, c'est à la carte ou aumenu mais, toujours, une présentation pleine de surprises !Fermé le dimanche (sauf fêtes ponctuelles : fête des mères, des pères,Pâques…) et le lundi.I 31, RUE WAUTHIER - 01 39 73 10 84 I>LOW COSTI SALON HOLCZINGER I (COIFFURE)Nouveau à Saint-Germain-en-Laye : ouverture du premier salon decoiffure “low-cost”.À 50 mètres de la place du Marché, venez découvrir un décor moderneet une ambiance chaleureuse.Ouvert du mardi au samedi, de 10h à 19h sans rendez-vous.I 5, RUE DANÈS DE MONTARDAT01 70 46 63 88 I> SUR PLACE OU À EMPORTERI BRETZEL BURGARD I (TRAITEUR APÉRITIFET SANDWICHERIE ALSACIENNE)Bretzel Burgard est un concept alsacien de vente à emporter ou àconsommer sur place. Ici, pains-surprise en pâte bretzel, pains polaires,pains suédois, sandwiches variés avec une gamme élargie chaque mois,sont frais et cuits en boutique. Un espace bar a été aménagé pour déjeuneret une carte vient récompenser votre fidélité. En outre, choix de plusieurscafés en grains moulus sur place. Ouvert du mardi au samedi, de7h à 19h.I 15, RUE DE PARIS - 01 30 61 71 29 IMONTAIGU-ELECÉLECTRICITÉ GÉNÉRALE BRÈVES>UrgentCabinet de 5 infirmières dynamiqueset sympathiques, situé au4, rue Arthur-Honegger, à Saint-Germain-en-Laye, cherche remplaçant(e)pour un congé maternité,du 25 mars au 31 juillet 2011.Travail essentiellement le matinet un week-end sur deux. Vacancespossibles, 80% accepté.Contact : M me Devillard06 61 86 09 32.> Soirée œnologieLe restaurant Fuxia (22, rueBonnenfant), organise jeudi 17février, à partir de 19h30, une soiréedégustation de vins italiensavec un œnologue.Buffet et dégustation gratuitspour tout achat de vin.Contact : 01 39 73 14 93>(INSCRIPTIONSSCOLAIRESLes inscriptions scolaires auxécoles pour la rentrée 2011-2012seront enregistrées du lundi 3janvier au vendredi 1 er avril.Elles concernent les enfantsnés en 2008, pour l’entrée enmaternelle et les enfants nés en2005 pour l’entrée au cours préparatoire(CP).Les certificats d’inscriptionscolaire seront délivrés par :fLe Centre administratif (86,rue Léon-Désoyer) : le lundi (de8h30 à 12h et de 13h à 16h) ; dumardi au vendredi de 8h30 à12h et 13h à 17h30 ; le samedide 9h à 12h30.fLa Bibliothèque George-Sand (qui accueille au 44, ruel’Aurore la mairie annexe duBel-Air pendant la transformationde la dalle du centre commercial): les mardi et jeudi(de 14h30 à 18h30), mercredi,(de 10h30 à 12h30 et de 14h30à 18h), samedi (de 10h30 à12h30).N’oubliez pas les pièces suivantes:- justificatif de domicile demoins de 3 mois (quittance deloyer, EDF-GDF) ;- contrat de location ;- promesse de vente, acte devente ;- attestation d’hébergement ;- livret de famille, carnet desanté de l’enfant ;- justificatif de garde de l’enfanten cas de séparation ou divorce;- certificat de radiation (sil’enfant était déjà scolarisé) ;- coordonnées de l’employeurdes parents, carte famille (à renouveleravant le 30/01/2011)pour bénéficier des réductionscarte famille.Contact : 01 30 87 20 02


VOUS AVEZ LA PAROLE19JOURNAL DE SAINT-GERMAIN - 581I QUESTIONS - RÉPONSES I> QUEL AVENIR POUR LA “RÉSERVE PÉREIRE” ?> PROJETS TRAM-TRAIN ET AMÉNAGEMENTS DE LA RN 184Je voudrais vous signaler qu’àplusieurs reprises, le terrain et lehangar situés derrière la gare deGrande-Ceinture subissent des occupationssauvages.Pour investir ces lieux désaffectés,les “squatters” ont détérioré legrillage côté forêt et défoncé desmoellons du mur.Fin 2010, un feu a même été allumédans ces hangars et nousconstatons régulièrement des tags.Je voudrais insister sur la nécessitéd’une surveillance de ce site etsur l’importance des réparationscar il n’est pas rare que des jeunesviennent y faire du skate, insconscientsdes risques qu’ils encourentdans ces bâtiments désaffectés.M. P.B.Après des années de négociations,la Ville a enfin réussi à fairel’acquisition de ces franges ferroviaireslaissées à l’abandon par laSNCF.Provisoirement baptisé “RéservePéreire”, cet espace d’environ4,5 hectares représente unedes dernières opportunités pourvaloriser le territoire de la commune.Comptant parmi les grandschantiers du Plan Local d’Urbanisme(PLU) engagés par la Ville,il sera entièrement réaménagé.L’opération prévoit 50% de logements– dont, au minimum, 20%de logements sociaux – et 50%d’activités économiques. Desservià terme par le tram-train de la lignede Grande-Ceinture, ce nouveauquartier sera désenclavé par unpassage sous la voie ferrée pourdonner un accès direct à la RN184.Il sera placé sous le double signed’un aménagement de qualité, assurantla transition entre la forêtLa “Réserve Péreire” est l’unedes dernières opportunitésfoncières pour valoriserle territoire de la commune.et l’espace urbanisé, et du développementdurable, par exemplegrâce au choix des matériaux deconstruction et à la maîtrise descirculations et du stationnement.En attendant le lancement destravaux et dans un souci de sécurité,le grillage situé côté forêt aété réparé et le mur du dernierhangar a été consolidé.Enfin, la police municipale mènerégulièrement des patrouilles pouréviter les intrusions. ❖Je vais bientôt déménager pourun logement situé avenue Carnot,à côté de la gare de Grande Ceintureet il semblerait qu’une dessertesoit prévue dans le projet detram-train.Par ailleurs, j’ai entendu parlerd’un programme visant à fairepasser les voitures de la rue Prioleten souterrain parallèlement àl’aménagement d’une zone piétonne.Pourriez-vous m’en direplus sur ces deux sujets ?M ME C. C.Le tram-train utilisera, en fonction“train”, les voies entre Saint-Cyr-Grande-Ceinture et Saint-Germain-en-Laye Grande Ceinturepuis, au-delà de cette gare eten fonction “tramway”, la RN184, la rue Kennedy et la RD 284.Il desservira ainsi le Camp des>REMERCIEMENTSUn grand bravo et un grandmerci pour ce Noël féerique àSaint-Germain-en-Laye ! Notammentpour les manèges, placede l’Abbé Pierre-de-Porcaro et lemagnifique spectacle pyrotech-Loges et la gare RER du centreville.Le programme prévisionnelprévoit l’ouverture de cette ligneà l’horizon 2016.Tel que les plans actuels le prévoient,le tram-train sortira desvoies SNCF après la gare, au-delàde la grande résidence de La Sablière,au début de la forêt, lelong de la RN 184. L’avenue Carnotn’est donc, en l’état actuel deschoses, pas directement concernéepar le projet.Quant à la mise en souterraind’une partie de la rue Priolet,c’était l’une des hypothèses présentéespar l’État lors d’uneconsultation réalisée en 2007, quiavait reçu l’accord du conseilmunicipal.L’État n’a cependant pas donnésuite à ce projet remplacé parcelui du bouclage de l’A 104. ❖nique place du Marché-Neuf. Cefut un émerveillement pour lesgrands et les petits.Encore merci et… à refaire l’annéeprochaine !M ME C. N.Pour les fêtes de fin d’année,des manèges avaient remplacéle Marché de Noël, place Porcaro.Salon de coiffure orienté Naturel et BioFormé et licencié du groupe Rémi Portrait• Coloration 100% Végétale et Naturelle• Coupe énergétique• MassageOFFRE DE PARRAINAGE* – 25% sur toutes les prestationsUn parrainage vous permet de bénéficier d’une remise exceptionnellelors de votre rendez-vous pris ensemble (Marraine/Filleule)du lundi au samedi de 9h30 à 18h301 bis rue des Bons Enfants 78100 Saint-Germain-en-LayeTél. 01 30 87 03 71*Pour profiter de cette offre se renseigner au salon jusqu’au 31 mars


20VIE QUOTIDIENNEJOURNAL DE SAINT-GERMAIN - 581I OUVERTURE LE SAMEDI APRÈS-MIDI IDu mieux à La Poste !Ce samedi 22 janvier, vers15h, plusieurs personnesmarchent d’un pas décidévers la Poste de la place du Marché-Neuf. Ne vont-elles pas trouver porteclose comme tous les samedis aprèsmidi? “Mais non !”, répond GérardGardenes, directeur de La Poste àSaint-Germain. “Tout le monde ne lesait pas encore mais, depuis deuxmois, le bureau de Saint-GermainCentre est ouvert le samedi aprèsmidi,de 14h à 17h”. “Il faut dire quetrès peu d’établissements (6 danstoutes les Yvelines et 200 en France)sont dans notre cas. L’objectif est d’arriverà terme à 400 au niveau national”.Après environ deux mois demise en place, la fréquentation est encourageante: “Décembre étant unmois où il y a toujours du monde,nous avons commencé nos observationsà partir de la mi-janvier. L’affluenceest très prometteuse avec 200à 250 clients par samedi après-midi”.JUSQU’À 300 CLIENTS“Beaucoup de ces personnesn’avaient pas connaissance de lanouvelle plage d’ouverture et sontpresque entrées par hasard en voyantque le bureau était ouvert. Nous pensonsdonc compter environ 300 clientsà l’avenir le samedi après-midi”.Attention toutefois, tous les bureauxde La Poste n’ont pas vocationà être ouverts le samediaprès-midi. “Celui de Saint-GermainCentre est très bien situé surla place du Marché-Neuf qui accueillede nombreuses animationset compte de nombreux commerces.Il y a toujours du passage. C’estmême le 16 e bureau d’Île-de-France,par son chiffre d’affaires”. ❖Gérard Gardenes,directeur de La Posteà Saint-Germain.> TOUS LES HORAIRESf Bureau de poste de Saint-Germain Centre(10 bis rue de Pologne) :Du lundi au vendredi : de 8h30 à 19h.Le samedi : de 9h à 12h30 et 14h à 17h.f Bureau de poste de Saint-Germain-Bel-Air(41/43 bd de la Paix) :Du lundi au vendredi : de 9h à 12h30 et 14h15 à 18h;Le samedi : de 9h à 12h30.f Bureau de poste de Saint-Germain Château(24 rue du Vieil-Abreuvoir) :Du lundi au vendredi : de 14h30 à 18h.Le samedi : de 9h30 à 12h.Que pensez-vous de l’ouverturele samedi après-midi ?“C’est unetrès bonne idée !”“Vraimentpratique”“J’en profite”“Et la BanquePostale ?”Le Journal de Saint-Germain16, rue de Pontoise78100 Saint-Germain-en-LayeE.mail :journal@saintgermainenlaye.frDirecteur de la publicationEmmanuel LamyRédacteur en chef : S. SardellaJournaliste : Bérengère AddaMise en page : Céline CanessaPhotographies : Jacques ParaySecrétariat : M.-J. GoncalvesTél. : 01 30 87 20 74Administration et portageVéronique GuibéTél. : 01 30 87 20 37 (24 h/24)PublicitéEser : 06 11 59 05 32DistributionAdrexo : 01 39 75 51 93Impression : IME3, rue de l’Industrie25112 Beaume-les-Dames CedexTél. : 03 81 84 11 78Papier 100 % recycléTirage : 30 000 exemplairesISSN : 0293-8278“Je suis venu cet après-midià La Poste car j’avais des envoisà faire. C’est une très bonneidée d’ouvrir ce service toutela journée.En général, le samedi matin,j’ai d’autres choses à faire,comme les courses par exemple…Quant à la semaine, je n’ai pasforcément le temps de venir…J’habite à Saint-Germain etje trouve que c’est une belleville qui prend beaucoup debonnes initiatives. En voilà encoreune illustration !”Usama“J’habite à Montesson et jesuis venue faire des courses àSaint-Germain, comme celam’arrive souvent. J’ai vu quele bureau de Poste était ouvertet j’en ai profité pour envoyerdu courrier. C’est pratique.Je sais qu’il ne va paspartir ce soir, mais cela m’arrangede venir le samediaprès-midi pour le déposer oul’affranchir.Lundi, je n’aurai pas forcementle temps de venir, pendantles créneaux d’ouverturede La Poste. Par ailleurs, ensemaine ou le samedi matin,il y a toujours beaucoup demonde.”Laurène“Je ne savais pas que LaPoste était ouverte le samediaprès-midi ! En fait, je viensde l’apprendre tout à l’heureen passant devant. Du coup, jesuis vite retourné chez moichercher mes envois pour lesposter immédiatement.C’est vraiment très pratiqueet en plus il y a peu de monde.La semaine, je suis régulièrementen déplacement et moncourrier attend. De plus, il y atoujours la queue. Le samediaprès-midi, pour moi, c’estvraiment l’idéal!”Paul“J’habite au Mesnil-Le-Roiet je vais souvent à La Poste deMaisons-Laffitte qui est aussiouverte, depuis peu, le samediaprès-midi.Aujourd’hui, j’avais des coursesà faire à Saint-Germain-enLaye et j’avais un colis à envoyer: j’ai supposé que La Posteétait ouverte l’après-midi.C’est vraiment très pratique. Ily a juste un point un peu gênant: les services de la BanquePostale sont fermés : c’estdommage car j’ai souvent besoinde déposer des chèques.Sinon, c’est vraiment unebonne idée car je n’ai pas letemps de venir en semaineentre 12h et 14h”.Isabelle

More magazines by this user
Similar magazines