Télécharger le mémoire - FGF

fgf.be
  • No tags were found...

Télécharger le mémoire - FGF

humains et à une équité sociale en misant sur la parcipaon,la convivialité, l’harmonie et la solidarité. Ce pilier sous-entendune possibilité de reproducon durable de la vie sociale, unesocio-reproducon, mais également une qualité de vie sociale.La mauvaise geson des deux piliers précédents (économique etenvironnemental) peut altérer le pilier social « les dérèglementsclimaques et l’insécurité économique peuvent créer des tensions[…] et conduisent à des fractures sociales […] » 39Sébasen et Bradhag propose de décorquer lele joué par les acteursdans une volonté d’accord. Pour cela, il faut avoir en tête trois approchesdu développement durable, les deux premières étant courantes, la dernièreétant souhaitable, voire le moteur même de toute acon.- Envi-centrée, en meant lele environnemental en avant. L’idéeforte de cee approche est une opposion envers le systèmeéconomique de croissance. Cee croissance est vue commenéfaste tant elle touche à l’environnement et le détruit. Ceevision envi-centrée va promouvoir une conservaon du milieu, del’environnement. La nature y est considérée comme le sujet.- Eco-centrée, en meant lele économique en avant. L’éco-centréene peut être indépendant et ne pourra exister qu’en étant produitpar une vision socio-centrée. L’idée dominante de cee visionest de percevoir la nature comme matérielle pouvant être traitéeavec les moyens techniques. Ce « traitement » de la nature va êtrenégocié entre les acteurs qui vont pouvoir prendre une place de« chacun pour soi » ou au contraire de « chacun pour tous » avecune parcipaon éventuelle. La nature y est considérée comme unobjet, une ressource.- Socio-centrée, en meant lele social en avant. Une vision sociocentréesemble moins évidente. Le terme social suggère à sa basedes rapports entre l’homme, la société et la collecvité.39 DEPREZ BERNARD, ibidem, p.33« Replacer l’homme au cœur des problémaques et réfléchir auxrelaons entre les hommes ainsi qu’à ce qui relie l’homme à sonenvironnement, voilà ce qui s’apparente à une approche sociocentréedu développement durable. » 40L’intérêt de la prise en compte des trois piliers et de l’union de cesapproches est la geson du milieu entre « conservaon, négociaon,coopéraons-conflits, liens homme-territoire, cohabitaon-dominaon. » 41L’étude des relaons entre les hommes et leur territoire permet d’évaluer laplace que ces acteurs, présents ou absents, ont ou n’ont pas (conservaon,cohabitaon, dominaon, équivalence, etc.). L’étude des hommes entre euxidenfie leurs relaons et leurs fonconnements (parcipaon, négociaon,conflits, coopéraon, etc.). L’harmonie recherchée est celle entre ces liens.L’enjeu global de ces mulples liens est de trouver un terrain d’entente entretous.Comment parvenir à une geson de l’environnement, à une cohabitaon,à une conservaon en tenant compte de l’homme? Et comment négocieren prenant davantage compte de l’environnement ?Les trois piliers et les approches sous-entendent un croisement général deshommes entre eux, avec la nature et son acvité. Il n’est pas rare de voir seréduire l’harmonie humaine en simple réponse aux besoins de base (eau,nourriture, etc.).L’organisaon sociale n’est-elle pas plus profonde ? En quoi consiste-telle? Y a-t-il des changements à faire dans l’organisaon de nos modes devie, comment et pourquoi ? Quelles sont les réponses que l’individu peuttrouver pour faire face aux menaces qui pèsent sur sa survie ?40 S L B C, A la recherche de la dimension sociale dudéveloppement durable, 2004 sur hp://developpementdurable.revues.org41 S L B C, ibidem2.23

More magazines by this user
Similar magazines