Gaillac - Chambre régionale d'agriculture Midi-Pyrénées

mp.chambagri.fr
  • No tags were found...

Gaillac - Chambre régionale d'agriculture Midi-Pyrénées

BULLETIN DE SANTEDU VEGETALViticulture -Édition GaillacMIDI-PYRENEESn°1423 juillet 2013MILDIOUOÏDIUMVERS DE LA GRAPPERestez vigilants à l'annonce de nouvelles pluies. Le mildiou estprésent dans de nombreuses situations.Vigilance à maintenir. Surveillez attentivement l'état sanitaire devos parcelles.Observez les pontes et les éclosions.MÉTÉOPrévisions du 23 au 28 juillet 2013Mar 23 Mer 24 Jeu 25 Ven 26 Sam 27 Dim 28Températures 18 33 19 32 19 35 20 34 20 34 20 31TendancesUn orage de grêle a touché, dimanche 21 juillet, une zone allant de Cahuzac sur Vère à Florentin.Le couloir de passage de l'orage couvre une centaine d'hectares de vignes. Les dégâts y sontlocalement importants.Action pilotée par le Ministèrechargé de l'agriculture, avecl’appui financier de l’Officenational de l'eau et des milieuxaquatiques, par les crédits issusde la redevance pour pollutionsdiffuses attribués au financementdu plan Ecophyto 2018.Dégâts de grêle sur vigne - Orage du 21/07/13Photo CA 81Directeur de publication :Jean-Louis CAZAUBONPrésident de la Chambre Régionaled'Agriculture de Midi-PyrénéesBP 22107 – 31321 CASTANET TOLOSAN CxTel 05.61.75.26.00 – Fax 05.61.73.16.66Dépôt légal : à parutionISSN en coursBULLETIN DE SANTÉ DU VÉGÉTAL – VITICULTURE Édition Gaillac N° 14 DU 23 JUILLET 2013 – Page 1/5


STADES PHENOLOGIQUESGamay Duras Syrah Fer S Merlot Loin de l'œil MauzacStades 33 33 33 33 33 33 32Rappel des stades :30 : Gains 3-4 mm31 : Grains de la taille d'un pois32 : Grains 5-6 mm33 : FermetureMILDIOU• Situation au vignobleAu vignoble, la situation évolue peu depuis la semaine dernière. Mais on observe toujours localementdes foyers de maladie actifs. Sur les grappes millerandées, sur les baies restées petites, les sortiesde symptômes sont du rot gris.Au sein du réseau, l'état sanitaire de quelques TNT déjà attaqués continue de se dégrader avecl'extension des foyers de maladie existants (Ex : TNT Gaillac (Gamay) : 50 % de ceps attaqués, 10 %de grappes atteintes). Par ailleurs, une sortie importante de tache est observée sur le TNT de Peyrole(80 % de ceps, 10 % de grappes atteintes).• Données de la modélisation (Potentiel Système)La semaine dernière encore, les pluies qui se sont produites ont été très hétérogènes et trèslocalisées. Des pluies ont été enregistrées les 16 et 17 juillet sur la quasi-totalité des secteurs. Surcette période, le cumul varie de 1 à 4,5 mm. Des orages se sont aussi produits le 21 juillet sur leplateau cordais : 6 mm ont été enregistrés sur la station de Castanet mais localement, ces pluies ontpu être plus importantes (jusqu'à 47 mm sur le secteur de Cahuzac sur Vère)D'après le modèle, ces pluies n’ont engendré des contaminations de masse que sur le secteur dePeyrole. Ailleurs, aucune contamination n’a été modélisée .A ce jour, la pression est :– faible sur les secteurs de Couffouleux, Lisle, Cadalen et Castanet– elle reste encore moyenne à Peyrole et Cunac.La semaine en cours s’annonce incertaine avec des risques d’orages et une dégradation lundi 29/07.L’évolution de la pression va encore fortement dépendre de la réalité de ces pluies. Avec uneprévision de 2 mm + 2 mm + 2 mm + 5 mm, la pression devrait rester faible à Cadalen, Couffouleux,Lisle et Senouillac, moyenne à Peyrole, Castanet et Cunac.Une pluie de 5 mm entraînerait des contaminations de masse sur les secteurs de Cunac et Peyrole.Sur les secteurs de Cadalen, Lisle, Senouillac et Couffouleux, il faut un cumul de 20 à 30 mm pourengendrer une contamination de masse. Une pluie de 8 mm entraînerait des contaminations desauvegarde.Évaluation du risque : Sur les secteurs les plus arrosés dimanche dernier, de nouvellescontaminations de masse seraient possibles dès 5 mm. Sur les autres secteurs, où la pression estplus faible, le seuil est plus important (20 à 30 mm). Compte-tenu du risque orageux, il convient derester vigilant.Par ailleurs, on observe toujours des foyers actifs de maladie. Le risque de repiquages se maintientdonc dès que des conditions d'humidité relative importante seront réunies (rosée, brouillard matinaux,petites pluies).BULLETIN DE SANTÉ DU VÉGÉTAL – VITICULTURE Édition Gaillac N° 14 DU 23 JUILLET 2013 – Page 2/5


OÏDIUM• Situation au vignobleDe nouveaux symptômes ont été identifiés sur 2 parcelles duréseau de surveillance. Dans un premier cas il s'agit du TNTde Técou (Merlot), dans l'autre de la parcelle référence deLisle (Gamay). Dans les 2 cas, l'attaque se limite à unesouche mais l'atteinte des grappes est totale.Au vignoble, on ne signale aucun symptôme significatif à ce jour.Évaluation du risque : Les conditions sont favorables audéveloppement du champignon. Surveillez très attentivementl'apparition de symptômes, surtout sur les parcelles à risque.La surveillance doit être maintenue car des contaminationspeuvent être encore en incubation.BOTRYTISSymptômes d'oïdium sur grappePhoto CA 81• Situation au vignobleDes symptômes de botrytis sur grappe ont été détectés sur la parcelle référence de Lisle (Gamay).Les fréquence et intensité d'attaque sont encore faibles, mais les dégâts sont visibles. L'apparitiondes dégâts semble être liée à la forme pignée des grappes.BULLETIN DE SANTÉ DU VÉGÉTAL – VITICULTURE Édition Gaillac N° 14 DU 23 JUILLET 2013 – Page 3/5


Évaluation du risque : Une surveillance spécifique du botrytis ne se justifie que pour les situations exposéesà un risque moyen à fort : cépages sensibles, dégâts réguliers de de botrytis les campagnes antérieures.Le stade fermeture est atteint pour la majorité des situations.Prophylaxie : Le développement du champignon peut être influencé par les mesures de gestionpréventive mises en œuvre sur les parcelles :▪ la maîtrise de la vigueur,▪ l'aération des grappes pour créer un microclimat défavorable au champignon,▪ la limitation des portes d'entrée par une bonne gestion du risque vers de grappe et oïdiumVERS DE LA GRAPPE• Situation au vignobleLe vol est en cours. Les niveaux de captures sont trèshétérogènes selon les secteurs : les captures restent importantessur de nombreux postes de piégeage, sur d'autres une baisse durythme des captures s'amorce.Sur les courbes de vol, on note un pic d'activité autour du 15 juillet.Des pontes sont observées en divers secteurs, et même sur lessecteurs où les captures n'ont pas été élevées. La majorité desœufs sont encore « frais », seuls quelques œufs au stade « têtenoire » ont été observés (secteurs de Cadalen et Lagrave).Œufs d'eudémis au stade « tête noire »60Courbe de vol EudémisCaptures enregistrées sur le réseau de surveillance du vignoble de Gaillac5040302010008/04/1310/04/1312/04/1314/04/1316/04/1318/04/1320/04/1322/04/1324/04/1326/04/1328/04/1330/04/1302/05/1304/05/1306/05/1308/05/1310/05/1312/05/1314/05/1316/05/1318/05/1320/05/1322/05/1324/05/1326/05/1328/05/1330/05/1301/06/1303/06/1305/06/1307/06/1309/06/1311/06/1313/06/1315/06/1317/06/1319/06/1321/06/1323/06/1325/06/1327/06/1329/06/1301/07/1303/07/1305/07/1307/07/1309/07/1311/07/1313/07/1315/07/1317/07/1319/07/1321/07/1323/07/13BULLETIN DE SANTÉ DU VÉGÉTAL – VITICULTURE Édition Gaillac N° 14 DU 23 JUILLET 2013 – Page 4/5


• Données de la modélisationD'après le modèle, le vol se poursuit et se terminerait sur les postes les plus « précoces ». Les pontesse poursuivent et les premières éclosions seraient visibles sur les secteurs les plus avancés.-G2Données au 20 juilletZone GaillacAdultes Œufs L1 L2Castanet 62 % 24 % 0,8 % 0 %Lisle 99 % 87 % 20 % 2,4 %Évaluation du risque : La gestion de la deuxième génération des vers de grappe repose sur :– l'évaluation de l'impact de la G1 par rapport au seuil de 50 glomérules pour 100 grappes.Aucun dépassement n'a été recensé cette année.– le suivi du dépôt des pontes et de leur évolution. La bonne évaluation du stade dedéveloppement de l’œuf est primordiale dans la gestion du risque : le stade cible du ravageurest le stade « tête noire », stade ultime de développement de l'œuf qui précède l'éclosion.L'objectif des méthodes de contrôle des tordeuses de la grappe est d'éviter les perforations de baies enstoppant l'activité des jeunes larves.Le vol se poursuit. Surveillez vos pièges et le dépôt des pontes.Cicadelle verte• Situation au vignobleLes populations observées cette semaine sont majoritairement composées d'adultes. Quelquesjeunes stades larvaires ont été identifiés (L1 – L2).Évaluation du risque : Dans les parcelles où des dégâts significatifs auraient été observés lesannées antérieures, la surveillance doit se porter sur les populations de deuxième génération qui sonten train de se développer.Seuil de nuisibilité : 100 larves de cicadelle pour 100 feuilles.Le prochain BSV Vigne Gaillac paraîtra le mardi 30 juillet 2013REPRODUCTION DU BULLETIN AUTORISÉE SEULEMENT DANS SON INTÉGRALITÉ (REPRODUCTION PARTIELLE INTERDITE)Ce bulletin de santé du végétal a été préparé par l'animateur filière viticulture de la Chambre Régionale d'Agriculture Midi-Pyrénées et élaboré sur la base des observations réalisées par la Chambre d'Agriculture du Tarn, la Cave de Labastide, laMaison des Vins de Gaillac, Vinovalie et les agriculteurs observateurs.Ce bulletin est produit à partir d'observations ponctuelles. S'il donne une tendance de la situation sanitaire régionale, celle-ci ne peutpas être transposée telle quelle à la parcelle. La CRA Midi-Pyrénées dégage donc toute responsabilité quant aux décisions prises parles agriculteurs pour la protection de leurs cultures et les invite à prendre ces décisions sur la base des observations qu'ils aurontréalisées et en s'appuyant sur les préconisations issues de bulletins techniques.BULLETIN DE SANTÉ DU VÉGÉTAL – VITICULTURE Édition Gaillac N° 14 DU 23 JUILLET 2013 – Page 5/5

More magazines by this user
Similar magazines