Télécharger - Spectacle vivant en Bretagne

spectacle.vivant.bretagne.fr

Télécharger - Spectacle vivant en Bretagne

Mission ObservationUne lecture des acteurs et activités du spectacle vivant en Bretagne Répartition des licences par département et par catégorieÀ noter :Les licencesdéfinitives n’ontpas été prises encompte dans laréalisation decette cartePour rappel :La licence 1 concerne « les exploitants (ou propriétaires) de lieux de spectacles aménagés pour les représentations publiques ». La notion de lieu recouvre les salles, théâtres, maisaussi les espaces de plein air, chapiteaux, lieux cultuels …La licence 2 concerne « les producteurs de spectacles et entrepreneurs de tournées, qui ont la responsabilité d’un spectacle, et notamment celle d’employeur à l’égard du plateauartistique ».La licence 3 concerne « les diffuseurs de spectacles qui ont la charge, dans le cadre d’un contrat, de l’accueil du public, de la billetterie et de la sécurité des spectacles, et lesentrepreneurs de tournées qui n’ont pas la responsabilité d’employeur à l’égard du plateau artistique ».La licence définitive correspond aux anciennes catégories délivrées avant 2000.7


Mission ObservationUne lecture des acteurs & activités du spectacle vivant en Bretagne Répartition des licences : première demande ou demande derenouvellementDétail par catégorie de licence…Rappelons que la durée de validité d’une licence d’entrepreneur de spectacles est de 3ans ; au terme des 3 ans, et si l’activité de l’entrepreneur le nécessite toujours, unedemande de renouvellement de licence est à effectuer auprès de la Drac compétente.1ère demande2008 à 2010Renouvellement2008 à 20101ère demandeZoom sur 2010RenouvellementZoom sur 2010 Ainsi, la période de référence pour étudier la répartition « nouvellesdemandes de licence(s) / renouvellement » concernant celles valides au31.12.2010 est la période courant du 1 er janvier 2008 au 31 décembre 2010.Au 31 décembre 2010 :1/3 des licences valides sont des premières demandes2/3 des licences valides sont des demandes de renouvellement,avec changement de porteur pour 30% d’entre elles (342).L1 80 13,5% 228 20,0% 43 17,1% 86 17,84%L2 273 46,2% 564 50,0% 113 45,0% 246 51,04%L3 238 40,3% 339 30,0% 95 37,8% 150 31,12%Total 591 100,0% 1131 100,0% 251 100,0% 482 100,0%Renouvellement65,6%1131Lecture à partir des entrepreneurs …Première demandeLicence définitive(ancienne catégorie)0,2%434,2%Répartition première demande / renouvellement sur les 3 annéesUne évolution à remarquer du nombre de demandes delicences -1 ères et renouvellements- sur l’année 2010600500400300200100036832%28128%29%168 1725912008 2009 2010Première demande25%Renouvellement48243%43%2511 ère demandeuniquementRenouvellementuniquementRenouvellement+ 1 ère demandeLicencedéfinitiveEntrepreneurs2008 à 2010Licences2008 à 2010EntrepreneursZoom sur 2010309 32,6% 560 32,4% 138 32,32% 244608 64,1% 1094 63,4% 283 66,28% 475LicencesZoom sur 201033,29%64,80%27 2,8 % 68 3,9% 6 1,41% 14 1,91%4 0,4% 4 0,2%TOTAL 948 100% 1726 100% 427 100% 733 100% plus de détail page suivante …8


Mission ObservationUne lecture des acteurs et activités du spectacle vivant en BretagneLecture à partir des entrepreneurs et détail des catégories de licences détenuesSituation desentrepreneursNouveaux entrants2008 à 2010Renouvellementuniquement2008 à 2010Nouveaux entrantsZoom sur 2010Renouvellement uniquementZoom sur 2010Entrepreneurs Licences Entrepreneurs Licences Entrepreneurs Licences Entrepreneurs Licences309 560 608 1094 138 244 283 475L1 9 2,9% 14 2,5% 16 2,6% 21 1,9% 7 5,1% 12 4,9% 8 2,8% 9 1,9%L2 76 24,6% 76 13,6% 251 41,3% 252 23,0% 34 24,6% 34 13,9% 112 39,6% 112 23,6%L3 20 6,5% 20 3,6% 22 3,6% 22 2,0% 10 7,2% 10 4,1% 12 4,2% 12 2,5%L1+L2 4 1,3% 10 1,8% 12 2,0% 24 2,2% 3 2,2% 8 3,3% 10 3,5% 18 3,8%L1+L3 12 3,9% 27 4,8% 29 4,8% 67 6,1% 5 3,6% 12 4,9% 16 5,7% 37 7,8%L2+L3 154 49,8% 308 55,0% 170 28,0% 340 31,1% 62 44,9% 123 50,4% 81 28,6% 160 33,7%L1+L2+L3 34 11,0% 105 18,8% 109 17,9% 368 33,6% 17 12,3% 45 18,4% 44 15,5% 127 26,7%Zoom sur les 27 entrepreneurs ayant fait une demande derenouvellement + une 1 ère demande …27 entrepreneursdisposantde 37 licencesde 2008 à 2010 zoom sur 2010Ont fait lademande de31 nouvelle(s)licence(s)6 entrepreneursdisposantde 7 licencesOnt fait lademande de7 nouvelle(s)licence(s)L1 L2 L3 L1 L2 L3L1 1 / 1 1 L1 / / / /L2 14 1 / 14 L2 / / / /L3 4 1 3 / L3 / / / /L1+L2 2 / / 2 L1+L2 / / / /L1+L3 1 1 1 1 L1+L3 / / / /L2+L3 4 4 / / L2+L3 4 / 2 2L1+L2+L3 1 1 / / L1+L2+L3 2 1 2 /Parmi ces 27 entrepreneurs, il faut notamment noter :13 entités artistiques (12 compagnies et 1 ensemble musical) qui ontfait la demande d’une L3, s’ouvrant donc potentiellement à uneactivité de diffusion2 d’entre elles ayant fait une demande de L1 pour leur lieu detravail (chapiteaux) s’ouvrant ainsi potentiellement à l’accueil dupublic pour la représentation de spectacles un positionnement progressif des compagnies et ensemblesartistiques sur le champ de la diffusion ? Une tendance à vérifier…Également,1 bar musical qui ne disposait que de la L1 -car travaillant avecune « structure sœur » pour la programmation du lieu- ayant faitla demande d’une L2 et L3 pour potentiellement s’en charger luimêmeun entrepreneur ayant déjà la L1, L2 et L3 pour la gestion etprogrammation d’une salle de spectacles, faisant la demanded’une nouvelle L1 car ayant en responsabilité un nouveau lieu, …9


Mission ObservationUne lecture des acteurs & activités du spectacle vivant en Bretagne ZOOM sur les 948 entrepreneurs de spectacles au 31 décembre 2010 en Bretagne Les entrepreneurs & licences par départementÀ noter :un rapport « nombre d’entrepreneurs/nombre delicences » par département globalement cohérent1726Regardons de plus près :L18001600140012001000800600400200094837,2%39,6%64226,5%25,3% 45837524019,9% 16,4%18,5% 343 16,7%283175 158Région Ille et Vilaine (35) Finistère (29) Morbihan (56) Côtes d'Armor(22)EntrepreneursLicences la population bretonne par département (estimation au 1 er janvier2010 – INSEE)35 : 987 4652 habitants29 : 896 662 habitants56 : 722 066 habitants22 : 591 782 habitantsTotal région : 3 197 975 habitants Le rapport « entrepreneurs de spectacles / population »35 : 3,80 entrepreneurs de spectacles pour 10 000 hab.22 : 2,69 entrepreneurs de spectacles pour 10 000 hab.29 : 2,68 entrepreneurs de spectacles pour 10 000 hab.56 : 2,42 entrepreneurs de spectacles pour 10 000 hab. un différentiel d’1,4 point entre les 2 départements situésaux extrêmes (de 1,5 point en Pays de la Loire avec les 2extrêmes 4,24 en 44 et 2,74 en 49) une moyenne de 2,97 entrepreneurs de spectacles pour10 000 hab. en Bretagne (contre 3,36 en PDL)10


Mission ObservationUne lecture des acteurs et activités du spectacle vivant en Bretagne Territorialisation par pays des entrepreneurs de spectacles2 zones de forte densité se distinguent :- la ville de Rennes,à elle seule compte 20% (194) desentrepreneurs de spectacles de la région- la ville de Brest,compte 7% (63) d’entre eux11


Mission ObservationUne lecture des acteurs & activités du spectacle vivant en Bretagne Les entrepreneurs selon les catégories de licence détenue(s)A noter2 pics distincts :L. définitive (ancienne cat.)L2 et L3 36,1%L2L1, L2 et L3L1 et L3L3L1L1 et L24,5%4,2%2,6%1,8%0,4%42517434015,9%Notons que 35 entrepreneurs de spectacles disposent de plusieurs licences 1, dont 2 enpossèdent jusqu’à 8 (une collectivité et une société de gestion d’équipements publics). Zoom sur ces 35 entrepreneurs disposant de plusieurs licences de catégorie 1pour l’exploitation de lieux aménagés pour les représentations publiques15134,4%0 100 200 300 400342326- 1/3 des entrepreneurs de spectacles possède la licence 2 etdéveloppe uniquement une activité de production- un autre 1/3 des entrepreneurs de spectacles possède leslicences 2 et 3 ; ceci s’explique en partie par l’incitation de laDrac auprès des collectivités ayant une activité de diffusion,de prendre également part à la production des œuvresdiffusées.RemarqueUn entrepreneur de spectacles peut disposer d’une ou de plusieurs licences,en fonction des activités qu’il développe. Le schéma de gauche présente larépartition des entrepreneurs en fonction des catégories de licences détenuespar chacun d’entre eux.Notons que pour les activités de production (Licence 2/L2) ou de diffusion(Licence 3/L3), quel que soit le volume d’activité développé dans cesdomaines, une seule licence de chaque catégorie est nécessaire. En revanche,la gestion de lieux accueillant des spectacles nécessite de détenir une licence1(L1) pour chacun des lieux concernés.2 licences 1213 licences 16A noter4 licences 15 licences 16 licences 18 licences 1213224 des 35 entrepreneurs à posséder plusieurs licences decatégorie 1 sont des collectivités territoriales, soit les 2/3, et2 d’entre elles, des sociétés de gestion d’équipements publics.12


Mission ObservationUne lecture des acteurs et activités du spectacle vivant en Bretagne Le statut des entrepreneurs de spectaclesOrganismes publics (124)OrganismeLe statut des Entreprise entrepreneurs public par tranche « Catégories de licence détenues »privée13,1% (124)13,2% (125)CommunesCC - C d'agglo.Etablissements publics…RégiesConseil généralSyndicat mixte communal8,9%5,6%3,2%0,8%0,8%11471180,7%100Association73,7% (699)Entreprises privées (125)0 50 100Les ¾ des entrepreneurs de spectacles en Bretagnesont sous statut associatifStructures commercialesSociétés d'économie mixteStructures commerciales coopératives4,8%4%5691,2%114A titre de comparaison et parmi les données disponibles les plus récentes, répartition desentrepreneurs de spectacles selon le statut dans 2 autres régions :Pays de la Loire (2010) Associatif : 75% Public : 13% Privé : 13%Poitou-Charentes (2009) Associatif : 76% Public : 8% Privé : 12% nr : 4%Nr = non renseigné0 20 40 60 80 100 120 Structures commerciales SARL société à responsabilité limitée (56), SA sociétéanonyme (2), SAS société par actions simplifiée 14), ENP entreprise en nom propre (18),EURL entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (8), autre organisme privé àcaractère commercial (16) Structures commerciales coopératives SCOP (4), autre SARL coopérative (1) Sociétés d'économie mixte SAEM société anonyme d'économie mixte (5), SEM sociétéd'économie mixte (1)L2 et L3287478L2309161L1, L2 et L3552967L1 et L34 633L33163L14 1011L1 et L25111L. définitive (ancienne cat.)4Association Sociétés et entreprises privées autres Organismes publics13


Mission ObservationUne lecture des acteurs & activités du spectacle vivant en BretagneRegardons de plus près qui sont ces entrepreneurs par tranche de « catégories de licences détenues » …Classement desentrepreneurs par trancheselon la/les catégorie(s) delicence détenue(s)L. définitive (anciennecat.)Nombred'entrepreneurspar tranchePartAssociationsSociétés,entreprisesprivéesautresSTATUTCollectivitésOrganismespublics horscollectivitésCompagnieset ensemblesartistiquesACTIVITE(S) DEVELOPPEESEntrepreneursorganisant desfestivalsEntrepreneursayant la gestionde lieux et sallesavecprogrammationrégulièreEntrepreneursayant la gestionde lieux et sallessansprogrammationrégulière4 0,4% 4 0 0 0 4 0 0 0L1 et L2 17 1,8% 5 11 1 0 7 0 1 16L1 25 2,5% 4 10 11 0 0 0 14 11L3 40 4,2% 31 6 3 0 5 23 0 0L1 et L3 43 4,5% 4 6 31 2 1 16 27 18L1, L2 et L3 151 16,0% 55 29 60 7 14 42 96 55L2 326 34,4% 309 16 0 1 269 12 0 0L2 et L3 342 36,1% 287 47 6 2 107 113 0 0Total entrepreneurs 948 100,0% 699 125 112 12 406 206 138 100 25 entrepreneurs détiennent uniquement la licence 1- 44% (11) sont des collectivités L1 pour des lieux type salle polyvalente, du patrimoine religieux (église, chapelle …), site de plein air …- 24% (6) sont des bars, cafés, cabaret, hôtel, night club- Les 32% restant sont des sociétés ou associations autres qui ont la responsabilité de lieux types palais des congrès, parc exposition, château,auditorium, ferries … 326 entrepreneurs détiennent uniquement une licence 2- plus de 80% (263) sont des compagnies, orchestres et ensembles artistiques 40 entrepreneurs détiennent uniquement une licence 3- 55% de ces entrepreneurs organisent notamment un festival- 45% développent une activité de diffusion autre14


Mission ObservationUne lecture des acteurs et activités du spectacle vivant en Bretagne 151 entrepreneurs détiennent les 3 catégories de licence 1, 2 et 3- 52% gèrent notamment 45 lieux de spectacles avec saison ou programmation régulière- 39% sont des collectivités ayant la gestion notamment de 55 lieux de spectacles avec saison ou programmation régulière- 9% sont des compagnies et ensembles artistiques disposant d’un lieu accueillant le public pour des représentations 17 entrepreneurs détiennent les licences 1 et 2- 53% sont des lieux type salles polyvalentes, restaurants, dancing, maison de quartier, cinéma, hôtel …- 41% sont des compagnies dont 5 de cirque- 6% un bar musical avec programmation régulière 43 entrepreneurs détiennent les licences 1 et 3- 63% de ces entrepreneurs ont la gestion de 30 lieux avec saison ou programmation régulière- les 37% des entrepreneurs restants gèrent d’autres types de lieux tels salles des fêtes, salles polyvalentes, médiathèque, aquarium,bâtiments patrimoniaux … 342 entrepreneurs détiennent les licences 2 et 3- 33% sont des compagnies ou ensembles artistiques, développant une activité de diffusion, notamment l’organisation de festivals, aux côtés decelles de création et de production- 67% sont des structures autres de production et de diffusion, dont 44% (des 67%) organisent notamment un ou plusieurs festivals.Zoom sur les détenteurs de licence 2 …Parmi les 836 entrepreneurs à détenir notamment la licence 2- 47% sont des compagnies et ensembles artistiques- 11% sont des entrepreneurs ayant en gestion 101 lieux avec saison ou programmation régulières et pouvant s'engager dans la production deprojets artistiques, puisque disposant de la licence 2oooo47 sont des collectivités ayant en gestion 55 salles et lieux de spectacles avec saison ou programmation régulière34 sont des associations5 des sociétés ou organismes privés5 sont des organismes publics autres que collectivitésavec la réserve que ces lieux ne sont sans doute pas tous engagés dans la production de projets artistiques. Il faut également noter que deslieux ne disposant pas de la licence 2 peuvent cependant s’engager dans le soutien de projets dans le cadre de coproduction avec desentrepreneurs disposant, eux, de la licence 2.- Parmi les 42% restant, on trouve des entrepreneurs aux profils variés, tels bureaux de production, tourneurs, festivals, structures auxactivités plurielles et développant une activité de production.15


Mission ObservationUne lecture des acteurs & activités du spectacle vivant en Bretagne Le code APE-NAF des entrepreneurs de spectacles Zoom sur les 562 entrepreneurs de spectacles de la branche9001Z - Arts du spectacle vivant88,1%495Horsbranche -avec activitéprincipale SV15,4% (146)Branche duspectaclevivant59,3% (562)9001Z9002Z9004Z9002Z - Activité de soutien auspectacle vivant9004Z - Gestion de salles de spectacles8,5%3,4%4819Horsbrancheavec activitéprincipaleautre que leSV25,3% (240)Parmi les entrepreneurs de la branche, sont largement majoritaires ceux ayantcomme activité principale les Arts du spectacle vivant (9001Z) et dans unemoindre mesure les structures ayant comme activité principale la Gestion desalles de spectacles (9004Z). Attention, cet élément ne suffit pas à une justelecture de la réalité, puisque de nombreuses salles de spectacles sontnotamment gérées par des collectivités, que l’on retrouve dans le hors-branchesous le code APE-NAF 8411Z.60% des entrepreneurs de spectacles disposent d’un code APEde la branche du spectacle vivantNous avons procédé à une répartition des entrepreneurs à partir descodes APE-NAF et en nous appuyant sur la répartition en usage :aujourd’hui, 3 APE constituent ce que l’on appelle la branche duspectacle vivant (9001Z, 9002Z et 9004Z). Ce sont 60% desentrepreneurs qui disposent de l’un de ces 3 codes.15% des entrepreneurs de spectacles hors branche ontpourtant une activité principale voire exclusive dans le spectaclevivant Au global, ceux sont 75% [706 sur 948] des structures, qui onteffectivement une activité principale dans le SV et non passeulement 60% d’entre elles [si l’on s’en tient au regard branche du SV]… sans compter les lieux de spectacles avec saison ou programmationrégulière portés par 76 collectivités, 10 associations, et 9 entreprisesprivées dont 2 sociétés de gestion d’équipements publics (hors branche)Pour exemples : le Quai des Rêves à Lamballe, le Quartz à Brest, le Liberté àRennes, l’Estran à Guidel … Zoom sur les 386 entrepreneurs de spectacles hors-branche SVAutres organisations fonctionnant par adhésionvolontaire - 9499Z138 (14,5% du nombretotal d’entrepreneurs)Administration publique générale - 8411Z 113 (11,9%)Autre création artistique - 9003B 33 (3,5%)Débits de boissons - 5630Z 17Organisation de jeux de hasard et d'argent -9200Z11Autres 74Il nous a semblé intéressant de distinguer parmi ces 386 entrepreneurs, ceuxqui, bien qu’ayant un code APE-NAF hors branche, ont une activité principalevoire exclusive dans le spectacle vivant. 144 structures ont ainsi été identifiées :compagnies, orchestres ensembles musicaux et organisateurs de festivals pourla majorité, mais aussi diffuseurs sans lieu fixe ou structures chargées deprogrammation … ce qui pose la question de l’attribution du code APE-NAF à uneentreprise.À titre d’exemple, sur 138 structures ayant pour code APE-NAF 9499Z, 91 d’entre ellesdéveloppent bien une activité principale dans le domaine du spectacle vivant [27compagnies, 32 festivals …]16


Mission ObservationUne lecture des acteurs et activités du spectacle vivant en Bretagne Qui sont les entrepreneurs de spectacles en Bretagne ?Ce sont avant tout-- des « entités artistiques » : compagnies de danse, de théâtre, de cirque, des arts de la piste, des arts de la rue … des orchestres, ensembles vocauxet/ou instrumentaux, des collectifs d’artistes … ; elles représentent plus de 43% de l’ensemble des entrepreneurs de spectacles en BretagneCe sont aussi, et mêlant ou non ces diverses activités- des structures de production aux réalités diverses et variées, des tourneurs-managers, des agences artistiques, des labels et producteursphonographiques, des « Entrepreneurs de spectacles » intermédiaires entre artistes/agences artistique/tourneurs et organisateurs/programmateurs despectacles, …- des salles et lieux de spectacles, des festivals, des organisateurs-diffuseurs de spectacles sans lieu fixe, des agences ou organisateurs d’évènements, …- des prestataires techniques, administratifs, des studios d’enregistrement, studios de répétition …Ce sont encore- des collectivités pour 12%, dont plus des 2/3 gèrent notamment un lieu de spectacles avec saison ou programmation régulière, que nous retrouveronsdans le Zoom sur les salles et lieux de spectacle- des lieux/structures socioculturelles type MJC, maisons pour tous, maisons de quartiers, … pour plus de 3%- des cafés, cabarets, hôtels, dancing, discothèque, … pour plus de 3%Ce sont enfin- d’autres organismes aux natures très multiples : offices de tourisme, comités d’animation, casinos, palais des congrès, organismes de formation,d’enseignement, sociétés de gestion d’équipements publics… et un peu plus atypique, agences de voyage, aquarium, ferries …17


Mission ObservationUne lecture des acteurs & activités du spectacle vivant en BretagneLes compagnies et ensembles artistiques [musique, danse, théâtre, arts de la rue, arts de la piste …]Périmètre : compagnies et ensembles artistiques disposant de la licence d’entrepreneur de spectaclesSource : Base ATALIE- DGCA Direction générale de la culture et des arts - DRAC Bretagne - Base de gestion des licences d’entrepreneur de spectacles vivants ; base de gestion dedonnée RIC Ressource information culture - Spectacle vivant en BretagneAvertissement : les chiffres présentés ci-après prennent uniquement en compte les compagnies, orchestres et ensembles musicaux ayant une existencejuridique et détenteurs de la licence d’entrepreneur de spectacles.Ils ne prennent pas en compte :les artistes ne disposant pas de leur propre structure juridique pour « porter » leur activitéles artistes ou ensembles portés par des bureaux de production ou autre structure d’accompagnement406 compagnies et ensembles artistiques en Bretagne disposent de la licence d’entrepreneur de spectacles au 31 décembre 2010 Les compagnies et ensembles artistiques par dominante disciplinaire56,4%229On constate un nombre important des compagnies Arts du théâtre dansle paysage régional, un domaine certes large par ce qu’il recouvre[théâtre, comédie, humour, marionnettes, théâtre d’objet, théâtre d’ombre,clown, mime, conte…], auxquelles nous avons associé celles des arts durécit, de la parole [poésie, lecture publique, crieurs …].16,3% 14,0%66 576,2% 5,2%2,0%25 21 8Sur l'ensemble de ces compagnies et ensembles artistiques : 60 s’identifient comme des compagnies « Jeune public » 10 compagnies Cirque/arts de la piste ou de Théâtre disposent d’unou deux lieux de représentation itinérant(s), tels chapiteau, yourte,caravane, péniche.Le nombre d’orchestres et ensembles musicaux détenteurs de la licenced’entrepreneur de spectacles n’étant pas représentatif de la part / placeprise par les artistes professionnels musiciens dans «l’appareil » decréation-production, nous vous proposons de traiter la question à parten l’appréhendant notamment aux travers des chiffres de l’emploi (voirdonnées Musique page 26).18


Mission ObservationUne lecture des acteurs et activités du spectacle vivant en BretagneNous regarderons donc ici plus particulièrement les 340 compagnies de danse, arts du théâtre, arts de la rue, cirque et arts de la piste Les compagnies par départementIlle et Vilaine (35) 47,6% 162Finistère (29)22,4% 76Côtes d'Armor (22)15,3% 52Morbihan (56)14,7% 500 50 100 150 200Près de la moitié des compagnies sont basées en Ille et Vilaine70% des compagnies se situent sur les départements de l’Ille etVilaine et du FinistèreIlle et Vilaine : 47,6% des compagnies avec une forte concentration decelles-ci sur le bassin rennais. En effet, sur la seule ville de Rennes, on endénombre 102, soit près des 2/3 des compagnies du département,représentant 30% de celles de la région,Finistère : 22,4% des compagnies, et une concentration notable, mais dansune moindre mesure, sur la ville de Brest (28), soit plus d’1/3 (37%) decelles basées en FinistèreCôtes d’Armor et Morbihan : 30% des compagnies, à part quasi égale. La répartition des compagnies selon le code APE-NAFBranche du SVHors branche SV Le statut juridique des compagnies9001Z9003B9499Z9002Z9329Z9003AAutres4,4%4,1%3,2%1,5%0,6%0,9%35214111585,3%290Association97%Entrepriseprivée3%La quasi-totalité des compagnies sont sous statut associatif (97%)0 50 100 150 200 250 300Les 3% (9) restant sont des ENP - entreprises en nom propre, des SARL etSCOP9001Z – Arts du spectacle vivant9002Z – Activité de soutien au spectacle vivant9499Z - Autres organisations fonctionnant par adhésion volontaire9329Z - Autres activités récréatives et de loisirs9003A - Création artistique relevant des arts plastiques9003B - Autre création artistiquePrès des 9/10ème (301) des compagnies se situent dans labranche du spectacle vivant19


Mission ObservationUne lecture des acteurs & activités du spectacle vivant en Bretagne Territorialisation par département des compagnies20


Mission ObservationUne lecture des acteurs et activités du spectacle vivant en Bretagne Répartition des compagnies selon la discipline par département21


Mission ObservationUne lecture des acteurs & activités du spectacle vivant en Bretagne Zoom sur les villes de plus de 40 000 habitants 7 villes comptent plus de 40 000 habitants début 2010 en BretagneSelon la source Insee Recensement de la population (données 2009) :5 villes comptaient plus de 50 000 habitants début 2010 en régionBretagne Finistère : Brest, Quimper Ille et Vilaine : Rennes Morbihan : Lorient, VannesQue nous disent ces chiffres ?Ils témoignent tout d’abord d’une forte attractivité de la capitalerégionale auprès des compagnies, puisque l’on compte presque 5compagnies pour 10 000 habitants. La Ville de Brest, en 2 de position enterme de population, est sur un rapport « Cies/Population » de plus de 2fois inférieur.Les raisons de cette attractivité ? L’effet capitale régionaleindubitablement, avec la présence de nombreux équipements etressources sur la ville de Rennes et les alentours, une situationgéographique plutôt favorable si l’on considère la question de la mobilité,la relative proximité de Paris et des autres régions via TGV notamment …2 villes comptaient entre 40 et 50 000 habitants Côtes d’Armor : Saint Brieuc Ille et Vilaine : Saint MaloRegard sur les 2 métropoles‣ Rennes métropole [37 communes] compte 117 compagnies‣ Brest métropole océane [8 communes] compte 29 compagnies L’inscription des compagnies sur ces 7 grandes villes de BretagnePopulation Nbre de CiesPart des CiesrégionalesRapport à lapopulationNbre Cies/10 000 haRennes 206 604 102 29,9% 4,9Brest 141 315 28 8,2% 2,0Quimper 63 387 7 2,1% 1,1Lorient 57 812 8 2,3% 1,4Vannes 52 683 4 1,2% 0,8Saint Malo 47 045 2 0,6% 0,4Saint Brieuc 46 013 13 3,8% 2,8Soit un différentiel de :- 15 compagnies entre la ville de Rennes et Rennes Métropole- 1 compagnie entre la ville de Brest et Brest Métropole Océane ce qui confirme l’attractivité des 2 plus grandes villes de Bretagne.Si nous allons voir du côté des villes de moins de 40 000habitants …- 3 villes accueillent 5 compagnies et plusPopulationNbre deCiesPart des CiesrégionalesRapport à lapopulationNbre Cies/10 000 haDouarnenez 14 842 8 2,3% 5,4Morlaix 15 539 6 1,8% 3,9Redon 9 493 5 1,5% 5,322


Mission ObservationUne lecture des acteurs et activités du spectacle vivant en Bretagne Zoom par genre sur les 229 compagnies Théâtre, arts du récit, de laparoleMêlant plusieursMime, clowngenres des arts0,4%du théâtre12,7%Conte, conted'images, contemusical6,1%Marionnettes,théâtre d'objets,théâtre d'ombre12,2%Autre(s)*2%Théâtre66,8%Les 2/3 des compagnies Arts du théâtre, du récit, de la parolesont des compagnies de théâtre. Précisons que 3 d’entre elles sont descompagnies de théâtre en langue bretonne.A noter : la place importante des compagnies proposant ou mêlant plusieursgenres des arts du théâtre, avec une grande diversité des propositions,intégrant théâtre, marionnettes, conte, mime, clown, humour, cabaretthéâtre... mais aussi poésie, lecture, intervention sur la place publique …représentent 12,7% des compagnies en Bretagne.Plus des 4/5 èmes des compagnies de Danse en Bretagne sont descompagnies de danse contemporaine*Autres : théâtre d'humour, burlesque, théâtre d'improvisation… Zoom par esthétique sur les 57 compagnies de DansePar ailleurs, et ne faisant pas l’objet d’un zoomDanse du monde10%Danse jazz2%Danse hip hop2%25 compagnies Arts de la rue Si 25 compagnies pratiquentexclusivement dans la rue, ce sont 45 compagnies en région quiproposent des spectacles de rue ou spectacles déambulatoires.21 compagnies Arts de la piste, cirqueSont intégrées dans cette catégorie, aux côtés des compagnies artsde la piste et de cirque traditionnel, une compagnie de magie et uned’art équestre.Dansecontemporaine86%8 compagnies & collectifs d’artistes pluridisciplinairesPluridisciplinaires dans le champ du spectacle vivant mais associantégalement d’autres disciplines, comme les arts martiaux, le cinéma,les arts plastiques, la photo ….23


Mission ObservationUne lecture des acteurs & activités du spectacle vivant en Bretagne Ancienneté des compagnies disposant de la licence d’entrepreneur de spectacles au 31.12.2010Précaution de lecture : les compagnies qui auraient été créées sur la période des 40 dernières années et qui n’auraient plus eu de licences au 31 décembre2010, car ayant cessé leur activité, ne figurent pas dans le schéma présenté ci-dessous.3025Nombre de compagnies2015105Année01965 1970 1975 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010 2015Plus de la moitié des compagnies bretonnes ont aumoins 10 ans d’existence• 116 compagnies [soit 29% d’entre elles] ont au moins15 ans d’existence• 60 (15%) ont 20 ans et plus• 2 ont 40 ans d’existence.De 2002 à 2005, on constate un pic de création des compagnies avec unemoyenne de 22,75 par anLes années 2008 et 2009 connaissent une moyenne similaire d’émergence de compagnies(moyenne de 23/an), une moyenne moindre pour les 2 années précédentes (de 13,5/an pour2006 et 2007) et une chute notable en 2010.En termes d’interprétation, il est difficile de parler ici d’une évolution constante de créationdes compagnies depuis 1971. En effet, si l’on prend l’exemple d’une compagnie créée en 1975et disparue en 1995, celle-ci n’ayant plus de licence au 31 décembre 2010, elle ne figure doncpas dans les chiffres pris en compte pour la réalisation de ce graphique source fichier deslicences au 31.12.2012.24


Mission ObservationUne lecture des acteurs et activités du spectacle vivant en Bretagne Ancienneté et historique de création des compagnies disposant de la licence d’entrepreneur de spectacles au 31.12.2010 selon les disciplines302520151050ThéâtreDanseArts rueCirquePluri.11 13 3111 112 241113 31342238268432 27 7 71971 1974 1977 1979 1981 1983 1985 1987 1989 1991 1993 1995 1997 1999 2001 2003 2005 2007 201040 ans 37 ans 34 ans 32 ans 30 ans 28 ans 26 ans 24 ans 22 ans 20 ans 18 ans 16 ans 14 ans 12 ans 10 ans 8 ans 6 ans 4 ans 1 an1 11121 1135124111182211113411714 14451223415221813102171422182225


Mission ObservationUne lecture des acteurs & activités du spectacle vivant en Bretagne Regard sur les orchestres et ensembles musicauxChanson, variété,comédiemusicale, ...33%Musiquesactuelles,électroniques6% Jazz, musiquesimprovisées14%Si 66 orchestres et ensembles musicaux disposent en 2010 de lalicence d’entrepreneur de spectacles, ces chiffres ne reflètent pas laréalité des groupes professionnels existants pour 2 raisons :- bon nombre sont rattachés à des structures d’accompagnementtype bureaux de production et ou de tournées- la pratique professionnelle permettant de fonctionner au projet etd’être rémunéré, sans pour autant disposer de sa propre structurejuridique.Musiqueclassique,contemporaine,expérimentale27%Musiquespopulaires*20%La part des professionnels musiciens par rapport à celle des artistesprofessionnels des autres disciplines pourra être plus justementappréhendée au travers des chiffres de l’emploi, notamment ceux dePôle Emploi inscrits / indemnisés par emploi occupé.* Musiques populaires musique traditionnelle bretonne, musique bretonne de création, musiques du monde Quelques chiffres de Pôle emploi (PE) pour situer la part occupée par les musiciens professionnelsEmploi occupé "artiste" Inscrits PE Bretagne Indemnisés PE BretagnePart des indemnisés parrapport aux inscritsMusique et chant 1317 60,1% 876 61,1% 66,5%Art dramatique 546 24,9% 350 24,4% 64,1%Arts du cirque et arts visuels 192 8,8% 124 8,6% 64,6%Danse 136 6,2% 84 5,9% 61,8%Total 2191 100% 1434 100% 65,4%Sources : Direction régionale Pôle emploi Bretagne, mars 201026


Mission ObservationUne lecture des acteurs et activités du spectacle vivant en BretagneLE SOUTIEN DE L’ÉTAT-DRAC BRETAGNE AUX ARTISTES ET AUX PROJETS EN 201026 compagnies et ensembles artistiques soutenus ou labellisés dans le cadre d’un programme régional ou national- 1 orchestre régional- 1 CDN – Centre dramatique national- 1 CCN – Centre chorégraphique national- 20 compagnies ou ensembles musicaux conventionnés3 en musique3 en danse, danse de rue14 en théâtre, marionnettes-théâtre d’objets- 3 aides aux compagnies chorégraphiques48 aides au projet ou à la production- 23 aides au projet « Musique »- 13 aides au projet« Danse »- 12 aides à la production « Théâtre »27


Mission ObservationUne lecture des acteurs & activités du spectacle vivant en BretagneLes salles et lieux de spectaclesPérimètre : salles/lieux de spectacles disposant de la licence d’entrepreneur de spectaclesSource : Base ATALIE- DGCA - DRAC Bretagne - Base de gestion des licences d’entrepreneur de spectacles vivants, gérée par le ministère de la Culture et de la Communication etles services déconcentrés en région ; base de donnée RIC - Spectacle vivant en BretagneOnt été pris en compte dans le traitement des données ci-dessous : les lieux avec licence 1 au 31 décembre 2010 et avec saison ou programmation régulière.156 salles et lieux de spectacles en Bretagne avec saison ou programmation régulière pour 308 licences 1 détenues Les salles et lieux de spectacles par départementIlle et Vilaine (35)37,2%5850% des lieux disposant d’une licence 1 ont une saison ouprogrammation régulière (156 sur 308, soit 51%).Finistère (29)Morbihan (56)Côtes d'Armor (22)26,9% 4222,4% 3513,5% 210 20 40 60 802/3 des salles-et lieux de spectacles se situent sur les 2départements de l’Ille et Vilaine et du FinistèreLa majorité établie en Ille et Vilaine avec 37,2% des lieux, et 26,9%en Finistère.Viennent ensuite les départements du Morbihan représentant 22,4%des lieux, puis les Côtes d’Armor avec 13,5%.28


Mission ObservationUne lecture des acteurs et activités du spectacle vivant en Bretagne Territorialisation par pays des salles & lieux de spectacles avec saison ou programmation régulière4 zones de densité se distinguent sur cette carte :- Rennes (35)- Lorient (56)- Brest (29)- Saint-Brieuc (22)29


Mission ObservationUne lecture des acteurs & activités du spectacle vivant en Bretagne Les salles & lieux de spectacles selon le statut de l’exploitant du lieuOrganismepublic58% (90)Entrepriseprivée11% (17)Association31% (49)Près des 3/5 èmes des salles de spectacles sont gérés par des organismespublics, un peu moins d’1/3 par des associations et 1/10 ème par des entreprises ousociétés privées.Les chiffres par département …RégionCôtesd'ArmorFinistère Ille et Vilaine MorbihanEntreprise privée 17 10,9% 1 4,8% 4 9,5% 8 13,8% 4 11,4%Association 49 31,4% 6 28,6% 11 26,2% 23 39,7% 9 25,7%Organisme public 90 57,7% 14 66,7% 27 64,3% 27 46,6% 22 62,9%On peut noter, en Côtes d'Armor, la part importante des lieux sous statut public,ceci pouvant peut-être s’expliquer par des programmes de politiques publiques,notamment le dispositif européen « Feder ». Les salles & lieux de spectacles selon le code APE-NAFBranche SV24% (38)Plus des ¾ des salles de spectacles sont gérées par des entrepreneurshors-branche du SVHors BrancheSV76% (118)Notons que, dans le hors branche, certaines salles de spectacles sont des« établissements secondaires » (au sens Sirene du terme) d’établissements principauxcomme des collectivités ou entreprises privées par exemple, dont elles dépendent,et disposent en propre d’un code APE-NAF 9004Z. 11 cas ont ainsi été identifiés.30


Mission ObservationUne lecture des acteurs et activités du spectacle vivant en Bretagne Les salles & lieux de spectacles selon le genre dominant programméNous avons fait le choix de ne pas procéder à une répartition des salles et lieux de spectacles selon le genre dominant programmé, la plupart des lieuxproposant une programmation pluridisciplinaire.Il nous semble par contre important d'identifier les pôles, les scènes particulièrement engagées dans la création, la production, la diffusion de disciplinesspécifiques. Nous proposons donc une lecture détaillée des lieux soutenus ou labellisés par l’État dans le cadre d’un programme national ou régional.38 lieux de spectacles ou structures de diffusion & production labellisés par l’État-Drac Bretagne dans le cadre d’un programmerégional ou national en 2010 Répartition des salles / lieux de spectacles ou structures de diffusion selon le type de « label » (État-Drac Bretagne)Plus de précisions …Scène de territoireSMACScène conventionnéeScène nationalePôle national des arts du cirqueCCN - Centre chorégraphique nationalCDN - Centre dramatique nationalCentre national des arts de la rueOpéraCentre européen théâtral etchorégraphique, centre dramatique national196431111110 2 4 6 8 10 12 14 16 18Concernant les 4 scènes conventionnées 2 sont soutenues au titre de leur intervention surla danse, 1 sur le théâtre, 1 sur l’enfance et la jeunesse.Concernant les 19 scènes de territoires4 sur les arts de la piste3 sont soutenues au titre de leur intervention surle théâtre,2 sur la danse,2 sur l’enfance et la jeunesse,1 sur les marionnettes et le théâtre d’objets,1 sur les arts du récit,1 sur les écritures contemporaines,1 sur le théâtre musical,1 sur la chanson,1 sur le jazz et les musiques improvisées,1 sur les musiques bretonnes de création1 sur les musiques31


Mission ObservationUne lecture des acteurs & activités du spectacle vivant en Bretagne Zoom sur le statut des 38 lieux de spectacles ou structuresde diffusion labellisés par l’État-Drac BretagneLes chiffres par département …Organismepublic42%Entrepriseprivée11%Région Côtes d'Armor Finistère Ille et Vilaine MorbihanEntreprise privée 4 10,5% 0 0,0% 2 22,2% 1 8,3% 1 10,0%Association 18 47,4% 3 42,9% 6 66,7% 5 41,7% 4 40,0%Organisme public 16 42,1% 4 57,1% 1 11,1% 6 50,0% 5 50,0%38 7 9 12 10Association47%Entreprise privée Association Organisme publicMorbihan145Ille et Vilaine156Les lieux et structures de diffusion labellisés par l’État sontmajoritairement des associations (47%) puis des organismespublics.Les 11% d’entreprises privées labellisés par l’État sont :- 2 SEM- 1 SARL (1 CDN)*- 1 ENPFinistèreCôtes d'ArmorRégion2346411816* Notons que « Centre dramatique national » (CDN) est un statutjuridique donné en France à une institution théâtrale, lié à la notionde théâtre public. Les centres dramatiques nationaux sont des SARL,sans délégation de service public, et sont régis par le contrat dedécentralisation dramatique institué par la loi de 1972 et révisé parun décret en 1995.32


Mission ObservationUne lecture des acteurs et activités du spectacle vivant en Bretagne Territorialisation par département des lieux et structures de diffusion & production labellisés par l’État33


Mission ObservationUne lecture des acteurs & activités du spectacle vivant en BretagneLes festivalsPérimètre : festivals disposant de la licence d’entrepreneur de spectaclesSource : Base ATALIE- DGCA 1 - DRAC Bretagne - Base de gestion des licences d’entrepreneur de spectacles vivants, gérée par le ministère de la Culture et de la Communication etles services déconcentrés en région ; base de donnée RIC 2 - Spectacle vivant en BretagneSi plus de 380 festivals programmant des professionnels du spectacle vivant en région Bretagne ont pu être identifiés, nous centrerons notreanalyse sur ceux disposant de la licence d’entrepreneur de spectacles, ainsi :241 festivals identifiés avec licence sont portés par 206 entrepreneurs de spectacles au 31 décembre 2010Précisons que : ne sont donc pas inclus dans le périmètre posé et les chiffres présentés, les festivals de pratique en amateur, les concours, tremplins, fêtesdiverses… ne disposant pas de la licence d’entrepreneur de spectacles. Répartition des festivals par département Répartition des entrepreneurs « organisateurs » de festival(s)par départementTotal Festivals Région241Total Organisateurs festival(s)206Ille et Vilaine (35)81Ille et Vilaine (35)71Finistère (29)65Finistère (29)55Morbihan (56)51Morbihan (56)45Côtes d'Armor (22)38Côtes d'Armor (22)33Sur plusieurs départements6Organisateurs basés hors Bzh21/3 des festivals avec licences se déroulent en Ille et Vilaine27% en Finistère, 21% en Morbihan, 16% en Côtes d’Armor, et une petite part de2,5% se déroulant sur plusieurs départements ou sur la région Bretagne.Parmi ces festivals :- 15% se déroulent sur plusieurs communes- 13% se déroulent sur plusieurs mois, ce sont majoritairement des festivalsayant lieu sur la saison estivale (juillet-août)- 4% ont une thématique principale autre que le spectacle vivant1 Direction générale de la création artistique - ministère de la Culture et de la CommunicationQui sont les organisateurs de ces festivals ?Des associations dédiées, des entreprises du spectacle vivant ayant cetteactivité parmi d’autres, des agences départementales et structuresressources, des collectivités territoriales, des offices de tourisme, desagences d’évènements …Quelques éléments de précision :- 16 festivals sont portés par des compagnies et 32 par 27 lieux / sallesde spectacles- 26 entrepreneurs organisent plusieurs festivals- de 2 à 5 par an, dont 5festivals ont 2 « collections » par an : « été / hiver » ou « printemps /été »- 2 organisateurs de festival se déroulant en Bretagne sont basés horsBretagne34


Mission ObservationUne lecture des acteurs et activités du spectacle vivant en Bretagne Territorialisation par département des festivals35


Mission ObservationUne lecture des acteurs & activités du spectacle vivant en Bretagne Le statut des entrepreneurs, organisateurs de festival(s) Zoom sur les organismes publicsOrganismepublic17% (35)Entrepriseprivée3% (7)CommunesCommunautés de communes5,7%285,7%30EPA-EPIC5,7%2Association80% (164)Université (EPCSP)2,9%10 5 10 15 20 25 30 35Les 4/5 èmes des entrepreneurs organisateurs de festival(s) sont sousstatut associatif Zoom sur les entreprises privées- 17% sont des organismes publics, dont 15% de collectivités- 3% des entreprises privéesStructures commerciales*SEM - Sociétés d'économie mixte24SCOP - Société coopérative1* SARL, EURL, ENP, SEM, SCOP, … Les entrepreneurs organisateurs de festival(s) selon le code APE-NAF Zoom sur l’APE-NAF des entrepreneurs organisateurs de festival(s)EntrepreneursHors Branchedu SV …Entrepreneursde la branchedu SV …La majorité des entrepreneurs organisateurs de festival(s) se situenthors de la branche du spectacle vivantBranche du SV9001Z - Arts du spectacle vivant8411Z - Administration publique générale9004Z - Gestion de salles de spectaclesAutres codes APE-NAFHors branche SV9499Z - Autres organisations…9002Z - Activité de soutien au spectacle…15,6% 325,4% 113,9% 87,3% 1539%28,8% 600 20 40 60 80 1008036


Mission ObservationUne lecture des acteurs et activités du spectacle vivant en Bretagne La saisonnalité des festivals30,0%50,0%12,7%26,8%46,1%14,5%20,0%10,0%0,0%4,7% 7,2%2,4% 8,1%9,3%8,4%19,8% 20,9% 4,9%5,8% 6,0% 2,5%0,0%HiverPrintempsEtéAutomneSi près de la moitié des festivals se déroulent sur la période estivale,il faut remarquer la présence d’une offre festivalière tout au long de l’année en Bretagne, avec une montée en puissance au printemps pour atteindre lepic de l’été. Un ensemble somme toute homogène. L’offre artistique des festivals57%57% des festivals programmés par des entrepreneurs despectacles sont des festivals de musiqueViennent ensuite les festivals de Théâtre, arts de la parole représentant13%, puis ceux Pluridisciplinaires représentant 12%, les festivals Arts dela rue avec 6%, de musiques et danses traditionnelles de Bretagne / dumonde 5%, de Danse 5%, enfin Cirque, arts de la piste 2%.13%6% 5% 5% 2%12%Précision : nous avons ressorti les expressions traditionnelles deBretagne et du monde pour lesquelles sont intimement mêlées lamusique et la danse, le pluridisciplinaire étant réservé aux festivals dontla programmation propose plus largement les différentes disciplines duspectacle vivant : musique, danse, théâtre et arts de la parole, arts de larue, cirque, …9% des festivals sont plus particulièrement destinés au jeune public.37


Mission ObservationUne lecture des acteurs & activités du spectacle vivant en Bretagne L’offre artistique des festivals selon les moisLes festivals de musique sont présents, quel que soit le moisconsidéré, avec une forte prégnance sur les mois estivaux50,045,040,035,030,025,020,015,010,05,00,0PluridisciplinaireExpressionstraditionnellesCirque, Arts pisteDanseArts RueThéâtre, ParoleMusiqueLes festivals de musiques et danses traditionnelles sontparticulièrement présents sur les 2 mois les plus touristiques del’année, à savoir juillet et aoûtA noter : Multiples manifestations autour des expressions traditionnellesbretonnes sont organisées tout au long de l’année en Bretagne : fêtes,fest-noz, fest-deiz, temps forts et concours par de nombreusesassociations et particulièrement les fédérations Kendalc’h, Warl’leur [dansetraditionnelle, chant choral en langue bretonne] et Bodadeg ar Sonerien [BAS -fédération des sonneurs de Bretagne] ; elles ne sont pas prises en compte icicar elles n’entrent pas dans le périmètre posé. Zoom sur les festivals de musique45%40%35%30%25%20%15%10%5%0%41%23%14%11% 10%1%38


ANNEXEMission ObservationUne lecture des acteurs et activités du spectacle vivant en BretagneCOMPOSITION DU COMITE D'ORIENTATIONPour l’Etat : 1 représentant - DRAC Bretagne / Ministère de la culture et de la communicationPour le Conseil régional : 1 représentant – Direction de la Culture / Conseil régional de BretagneACTEURS / RESEAUX / MEMBRES DU COMITÉ CONSULTATIF DE L’ÉTABLISSEMENTFabien ANDRÉ, Comédien, metteur en scène, administrateur de la Compagnie Dérézo, délégué régional SyndéacSuzanne HÉLEINE, Directrice de l'ADEC-Maison du théâtre (35), membre du comité consultatif de Spectacle vivant en BretagneMichel HUBERT, Directeur du CEFEDEM Bretagne / Pays de la Loire, membre du comité consultatif de Spectacle vivant en BretagneJosette JOUBIER, Directrice du Grand Théâtre de Lorient (56), représentante du SNSP au COEF, membre du comité consultatif de Spectacle vivant en BretagneMagali JULIEN, Directrice du centre culturel L’Intervalle (35), pour les PCGO (Partenaires Culturels du Grands Ouest)Philippe LE GAL, Directeur du Carré Magique (22), membre du comité consultatif de Spectacle vivant en BretagneDaniel LE GUÉVEL, Directeur d'Amzer-Nevez, centre régional de culture bretonne et celtique (56)Xavier LE JEUNE, Directeur de l’Estran à Guidel, président du réseau Bretagne En Scène(s)Thierry MÉNAGER, Directeur de l’Antipode (35), pour le SMA et La FédurokFranck PICHOT, Directeur d’Armada Productions (35), pour le réseau ANCRE (jeunes publics)Patrice RABINE, Administrateur de la compagnie Folle Pensée, président du comité consultatif de Spectacle vivant en BretagneHelga SOBOTA, Directrice de la culture Ville de Rennes et Rennes Métropole, membre de l’association des DAC des grandes villes et agglomérations de FranceORGANISATIONS PROFESSIONNELLES / liens avec le COEFUn représentant d’un syndicat d’employeurJoëlle ERHEL, Directrice des deux équipements Le MusicHALL et Le Liberté (35), pour le PRODISSUn représentant d’un syndicat de salariéFrançois GUYONNET, Technicien ou Karine HUET, Musicienne, pour la CGTAGENCES DÉPARTEMENTALESUn directeur, représentant les quatre agences départementales de développement culturelMarie CAËR, Directrice de l’ADDAV 56 - Association pour le développement des arts vivants dans le MorbihanUNIVERSITÉMarion DENIZOT, Maitre de conférences en Études théâtrales, co-directrice du département des Arts du Spectacle, Université européenne de Bretagne-Université Rennes 2, membre du comité consultatif de Spectacle vivant en BretagneSophie LE COQ, Maître de conférence en sociologie, Université européenne de Bretagne- Université Rennes 2 - LAS-LARES39


14 rue Guy Ropartz / BP 2041535704 Rennes Cedex 7T. : 02 99 37 34 58 - F. : 02 99 37 37 62contact@svbretagne.frwww.spectacle-vivant-bretagne.fr

More magazines by this user
Similar magazines