Réponses aux idées recues - Syngenta

www3.syngenta.com
  • No tags were found...

Réponses aux idées recues - Syngenta

Agriculture et productionVous avez ditpuissants lobbiesindustriels ?Il faut relativiser. Le marché annuelmondial de la protection des plantesen 2011 est de l’ordre de50 milliards d’€ (1) .En comparaison, c’est :• 82 % du budget du ministèrefrançais de l’éducation nationale• 7 jours deconsommation mondiale de pétrole• 11 % du chiffre d’affairesde Walmart (1 er groupe mondial degrande distribution)ZOOM SUR...Pesticides : une mise sur le marchésélective et onéreuse !La mise sur le marché de nouvelles solutionsde protection des cultures nécessite enmoyenne dix années de travaux de rechercheet développement. De la découverte dela substance active au produit utilisé parl’agriculteur, il y a de nombreux obstaclesà franchir : études toxicologiques, écotoxicologiques,tests de laboratoires, essaissous serres et de plein champ, développementde formulation… 1 molécule sur 150 000arrive au bout du processus de sélection.L’investissement est d’environ 200 millionsd’€ (2) . Seuls des groupes industriels de taillesignificative peuvent supporter de tels coûts.Pour les anciennes matières actives, afinde répondre aux nouvelles exigences, uneprocédure de révision a été entreprise auniveau européen. En 1993, il y avait plus de800 substances actives (3) ! En 2012, il en restemoins de 400.Sources et références bibliographiques(1) Etude Phillips Mac Dougall 2011(2) ECPA, Innovation and new technologies in agriculture, 16/10/2012(3) INRA, Pesticides agriculture et environnement, expertise scientifique collective, décembre 200517

More magazines by this user
Similar magazines