Les Boréales

polsak.ivest.no
  • No tags were found...

Les Boréales

Sommaire temps fortS !SommaireSibelius, Grieg p4Concert Le théâtre de Caen accueillel’Orchestre de Paris pour une soirée consacréeà la musique nordique. Des piècesde Grieg et Sibelius seront dirigées parl’immense chef d’orchestre estonienPaavo Järvi.The Soundof silence p7Théâtre Le Letton Alvis Hermanisnous transporte dans la Lettoniesoviétique de 1968 en nousprésentant les conséquences del’annulation d’un concert de Simon& Garfunkel.Wear it likea crown p52premièreCirque Après le succès rencontréen 2009 par Inside Out, CirkusCirkör revient à la Comédie deCaen pour un nouveau péripleà l’intérieur du corps humain.Comme à l’accoutumée, la compagnienous promet un grandmoment de spectacle.Lumièresde la baltique p5Concert L’Ensemble de Basse-Normandie proposera de redécouvrirla musique balte et enparticulier celle du grand compositeurestonien Arvo Pärt, àl’occasion de son 75 e anniversaire.Rencontreset débats p18Théâtre Sofi Oksanen, GunnarStaalesen, Knut Faldbakken… Denombreux auteurs nordiques ontrépondu à l’invitation du festival.Plusieurs d’entre eux se rendrontégalement dans les établissementsscolaires et bibliothèquesde Normandie.FRANCAISE premièreFRANCAISEPetit Mal p53Cirque Le coup de cœur del’équipe ! Le trio finlandais lauréatde Jeunes Talents Cirque Europe2009 nous propose un spectaclede cirque original où se mêlentpoésie et humour noir. Attentionévénement !premièreFRANCAISESkyr Lee Bob’s WunderGlobe Square p62Danse Le trio Skyr Lee Bob composé du plasticienGudni Gunnarsson, de la chorégrapheErna Ómarsdóttir et du musicien Lieven Dousselaere,présentera en première mondiale satoute dernière création.Roméo etJuliette p6Théâtre Le metteur en scènelituanien Oskaras Korsunovaspropose une interprétationtrès contemporaine deRoméo et Juliette, transposantla Vérone médiévale dans unepizzeria populaire.premièreFRANCAISECarte Blanche p34Danse La compagnie nationalede danse contemporaine deNorvège proposera quelquesunesde ses meilleures pièceslors de deux soirées. À noterla toute nouvelle création dela compagnie, 3 o’clock, chorégraphiéepar Ina ChristelJohannessen.Paul-Émile Victor,poète de l'errance p56Photographie Créée en concertationétroite avec les héritiers de Paul-ÉmileVictor, cette exposition permettra dedécouvrir des photographies inéditesde cette figure mythique du grand nord.premièremondialeSOIRÉEDE PRÉSENTATIONP3 Budam, Man on stagePROGRAMMATIONBALTECONCERTP4 Sibelius, GriegP5 Lumières de la baltiqueP11 Duo Doneda-KerikmäeTHÉÂTREP6 Roméo et JulietteP7 The Sound of silenceCINÉMAP8 Cycle EisensteinP10 Hommage à Jonas MekasP12 Découverte du cinémaestonien et lituanienFILMS D’ANIMATIONP14 Gros plan sur les studiosAnimacijas BrigadeP15 En promenade…P15 Lotte du villagedes inventeursDESIGNP16 Design estonienART CONTEMPORAINP17 SarabandeLITTÉRATURE BALTE,NORVÉGIENNE ETNORDIQUEP18 Débats littérairesP31 Polar suédoisP32 Tournée des auteursen régionP33 Apéro-lecture avecGintaras GrajauskasPROGRAMMATIONNORVÉGIENNEDANSEP34 Carte BlancheDANSE THÉÂTREP36 Jo Strømgren KompaniCONCERTP37 Pierre Bastieninvite PhonophaniP38 Bjørn BergeP39 Plateau MetalP40 Soirée découverte PopP41 Boutique éphémèrenordiqueCINÉMAP42 La Norvège en courts 2010P43 Gros plan surle cinéma norvégienART CONTEMPORAINP44 A natural selectionde Rune GuneriussenPHOTOGRAPHIEP45 Máze de Céline ClanetTHÉÂTRE JEUNESSEP46 Wouaf Art !ILLUSTRATIONP47 Détours d’Øyvind TorseterP48 Apprendre ou à laisserPROGRAMMATIONNORDIQUECIRQUEP52 Wear it like a crownP53 Petit MalP54 Une séance peu ordinaireFANTAISIE NORDIQUE / CIRQUEP55 Grusvägen 7PHOTOGRAPHIEP56 Paul-Émile Victor,poète de l'erranceDESIGNP57 LuksusCONCERTP58 The Amplifetes + RubikP59 Anders Bergcrantz QuartetCINÉMAP60 Gros plan surle cinéma suédoisDANSEP62 Skyr Lee Bob’s WunderGlobe SquareEXPOSITIONP63 I’m not these feetde Kaisa LekaP64 Dessins sans dessin,12 artistes de StockholmP66 AdressesP67 RemerciementsP68 AgenDA


Un festival en Nord > ÉditoriauxXIX e Festival Les Boréales 11-27 novembre 2010îles féroé > soirée de présentationDepuis dix-neuf ans, le cœur de l’automnebas-normand bat au rythme du festival LesBoréales que propose le Centre régional des Lettresde Basse-Normandie. Avec ses 65 lieux de diffusion,ses 127 manifestations, ses très nombreux partenariats,ses 51.000 spectateurs qui ont été au rendez-vousen 2009, les Boréales occupent incontestablementaujourd’hui une place de tout premier rangdans le paysage des festivals de la région.La Région, fidèle partenaire dès le début en 1992, afortement accru son soutien au cours de ses dernièresannées dans la mesure où elle est profondémentattachée à cette opération exigeante qui saits’adresser à tous les publics et sur des territoirestrès variés.Pour moi qui suis un lecteur passionné et fidèle desromanciers nordiques, Les Boréales sont chaque annéel'occasion de découvrir les auteurs de demain.Souvenons-nous que c'est au festival qu'HenningMankell est venu présenter son premier polar dès1994, que Jostein Gaarder a présenté son Monde deSophie en exclusivité avant d'être lu par des millionsde personnes dans le monde, tout comme Jørn Riel,Herbjørg Wassmo, Arto Paasilinna il y a déjà quinzeans.À titre personnel, Les Boréales m'ont donné l'occasionde rencontrer et d'écouter Arnaldur Indridassonou Gunnar Staalesen dont les romans noirs ontaccompagné mes soirées de lecture. Cette annéesera sans nul doute marquée par la venue de laromancière finlandaise Sofi Oksanen dont l'impressionnantroman Purge remporte l'adhésion unanimedes lecteurs, journalistes et jurés de prix littéraires.Le Comté du Hordaland est fier d’êtrel’un des invités d’honneur du festival Les Boréales2010 à travers le label Made in Hordaland.Le Conseil Régional de Basse-Normandie et notrecomté ont signé en 1993 un accord de coopération,fondé sur des liens historiques et culturels. En novembredernier, le Président Laurent Beauvais et moimêmeavons signé un plan d’action triennal.Durant cette première année, la coopération entrenos deux régions s’est particulièrement développée,ce dont je me réjouis.Nous avons planifié des actions dans différents domaineset les projets culturels occupent y une placemajeure.En peu de temps, le festival est devenu un partenairefondamental pour le comté du Hordaland. A traversleur travail en réseau, Les Boréales nous ont offertdes contacts précieux et de nombreuses perspectivesavec les acteurs culturels de Basse-Normandie. Audelà du niveau artistique très élevé du festival, je meréjouis de constater que notre partenariat avec laBasse-Normandie repose sur intérêt réciproque pournotre culture nordique commune.Mais Les Boréales dépassent très largement le cadrede la création littéraire pour s'attacher à toutes lesformes d’écritures contemporaines des pays nordiques,qu’elles soient chorégraphiques, théâtrales,cinématographiques, photographiques…À travers d'ambitieuses coproductions et des spectaclesprésentés pour la première fois en France,l'édition 2010 fera tout d'abord la part belle aux troisÉtats baltes avec des concerts d'exception au théâtrede Caen et des productions théâtrales de dimensionmondiale à la Comédie de Caen. La seconde semainedu festival sera quant à elle dédiée à la Norvège avecun focus sur le comté du Hordaland, jumelé avec laBasse-Normandie depuis 1993. À cette occasion, dessoirées chorégraphiques, des concerts de musiquepop et même de métal au Cargö, des rencontres littérairesviendront illustrer la richesse culturelle dela ville de Bergen et de la côte ouest de la Norvège.Je me réjouis de constater que le festival va rayonnerdans les trois départements de notre région,de Cherbourg à Alençon en passant par Saint-Germain-d'Ectot,Trun, Honfleur, Flers, Carentan et biend'autres communes encore.L'inscription des Boréales sur le territoire bas-normandqui partage ses racines avec les hommes duNord, est le meilleur gage de la pérennité du festivalà l'aube de son vingtième anniversaire en 2011, coïncidantavec le 1100 ème anniversaire de la signature dutraité de Saint-Clair-sur-Epte qui a scellé la naissancede la Normandie.Laurent Beauvais,Président de la Région Basse-NormandieUne coopération réelle est toujours fondée sur le dialogueet nous sommes impatients de le voir se développerau travers des projets à venir.Non seulement, nous souhaitons vous faire découvrirnos artistes durant cette édition des Boréales, maisnous voulons aussi qu’ils travaillent en lien avec lesartistes et les structures culturelles de Basse-Normandie.C’est pourquoi nous nous réjouissons d’orset déjà , de ce projet de résidence avec la Comédiede Caen en 2011 qui permettra à Alain Lucien Øyenet sa compagnie de danse et théâtre, Winter Guests,installée à Bergen dans notre comté du Hordaland,d'être invité pour la première fois en France à l'occasiondes Boréales.Heureux d'être invités au festival cette année, noussommes fiers de vous présenter quelques-uns de nosmeilleurs artistes dans des genres et des registrestrès divers.Amusez-vous bien ! A toutes et à tous, je souhaite debelles découvertes Made in Hordaland !Torill Selsvold Nyborg, Présidentedu Conseil Régional de HordalandFestival Les BoréalesPlateforme de création nordiqueCentre régional des Lettresde Basse-Normandie10, rue du Château d’eauCS 7543814054 CAEN Cedex 4Tél. : 02 31 15 36 40Fax : 02 31 15 36 37www.crlbn.frinfo@crlbn.frDirecteur :Laurent DelabougliseDirecteur artistiquedu festival : Jérôme RémyAssisté de Guillaume Patard-Legendre et Alice de GouvilleStagiaire (d'avril à juillet) :Emmanuelle DabinRédaction :Nathalie Colleville,Emmanuelle Dabin, GuillaumePatard-Legendre, Jérôme Rémy.Le Centre régional des Lettresest une association loi 1901,soutenue par la région Basse-Normandie et le Ministèrede la Culture (Directionrégionale des affairesculturelles) avec le concoursdes Conseils générauxdu Calvados, de la Mancheet de l’Orne.Photographies :tous droits réservés.Couverture : Getty ImagesConception graphique : AprimFondateurs des Boréalesde Normandie :Lena Christensen et Eric EydouxCOproDUCTIONBúi DAM est un artiste profondémentmodelé par son passé : l’affinité qu’ildéveloppe, très jeune, pour la scène,sa curiosité insatiable pour lescultures étrangères alliée à un tropplein d’énergie, en ont fait un artisteinclassable.À l'occasion de ses voyages autourdu monde, il a récolté de multiplesfragments de chaque culture etles a ramenés aux îles Féroé où ils’emploie alors à les rassembler.Ce long périple le transforme enBudam, un personnage qui racontedésormais à son public des histoiresde démons, d’anges, d’amant(e)s etde meurtriers.Avec le soutien de The Nordic House in the FaroeIslands.www.myspace.com/budamExtraits vidéos sur www.crlbn.frBUDAm,Man on stageRévélation des Boréales 2009, l’artiste des îles FéroéBudam reviendra à Caen en octobre où le festival et laComédie de Caen l’accueilleront pendant trois semaines enrésidence. La soirée de présentation du programme 2010sera l’occasion de découvrir le spectacle original d’unartiste hors normes.« Drôle quand il évoquedes choses sérieuses.Triste à en donner le cafardpour se revendiquer en tant queclown. Budam manie les motsavec finesse. La dérision aussipour évoquer son caillou,les îles Féroé. Il joue deson corps comme s’ilinterprétait une pièce decommedia dell’arte. Et sa voix,inimitable, tantôt légère,tantôt rauque quand il s’agitde démontrer ses talents surun simple habillage jazz. »Ouest-Francedesign : Samal Blakdécors : David GeytiMan n°1 : BudamMan n°2 : Kristina Sørensen OugaardPiano : Magnus JohannessenBatterie : Rógvi á RógvuBasse : Jens L. ThomsenChant : Eivør PalsdóttirLe 8 octobre - 19h30 Comédie de Caen/Centre Dramatique National de Normandie,Théâtre d’Hérouville. Entrée libre. Réservation indispensable au 02 31 46 27 29.Crêpes nordiques à la vente pour le public dès 19H.le 7 octobre - 17h30 Forum FNAC Centre Paul-Doumer, Caen.NOËL EN OCTOBREUn verre de glögg offert à chaque spectateur.îles féroé02_03


Pays Baltes / Lituanie > Cinémapays baltes / France / Estonie > concertHommageà Jonas MekasCette journée organisée en l’honneur deJonas Mekas est l’occasion de revenir - ensa compagnie - sur l’œuvre et la vie de cettefigure mythique du cinéma expérimental.© Benn NorthoverLe 12 novembre - à partir de 18h Café des Images, Hérouville Saint-Clair. Tarifs habituels.Figure contemporaine incontournable du cinéma,Jonas Mekas est né en Lituanie en 1922. Son exilaux États-Unis à partir 1949 marque le début desa carrière. Depuis lors, Mekas filme le récit de savie. Figure emblématique du cinéma expérimentalaméricain des années 60 et 70, il popularisele journal filmé. L’apport de Mekas au cinéma semesure aussi à son implication dans la conservationet la promotion de centaines de films, via lacréation de la cinémathèque de New York. Enfin,l’œuvre écrite de Mekas constitue un autre pan dela vie de ce personnage multiforme : critique de cinéma,Mekas a écrit de nombreux articles publiésdans des magasines russes, américains ou encorefrançais. Quant à ses livres, ils donnent un autreaperçu de Mekas, plus personnel. Comme certainsde ses films, ils retracent le fil de ses pensées etnous laissent entrevoir un homme, exilé, qui sesouvient de sa Lituanie…18h20h30The sixties quartet (2H09)Scenes from the life of Andy Warhol (1990)Jonas Mekas a bien connu AndyWarhol. De ce temps passé avecl’artiste, Jonas a retenu ce film,alternant des images du personnagepublic, avec des séquences plusintimistes. S’y glissent aussi lesréflexions poétiques et le regardnostalgique du cinéaste.Happy birthday to John (1995)Le 9 octobre 1972, s’ouvrait le show de John Lennon etYoko Ono, réunissant la moitié du monde de la musique. Lemême jour, un petit groupe célèbre l’anniversaire de John.Ce documentaire est l’occasion d’entendre des chansonsd’anniversaire chantées par John, Yoko, Ringo Starr et biend’autres encore...This Side of Paradise :Fragments of an Unfinished Biography (1999)Les images de ce film proviennent des étés passés encompagnie de Caroline et John Jr. Kennedy. « Ces journéesfurent comme des petits fragments de paradis. » Jonas MekasZefiro Torna: Scenes from theLife of George Maciunas (1992)Images de la vie de Georges Maciunas, galeriste et éditeuraméricain d’origine lituanienne, et ami de Jonas Mekas.© Jonas Mekas© Dominique DuboscVisiting Jonas Mekas(1992 - 1H10) de Dominique DuboscLe réalisateur de cette « visiteà Jonas Mekas », dans unedémarche mimétique de celledu grand documentariste, livredes notes et fragments de leursrencontres entre 1991 et 1992 àNew York. Dans son appartement,Mekas se prête, avec poésie,au jeu du filmeur-filmé. Denombreux extraits de ses filmssont insérés dans le montage.21h40Débat en présence de JonasMekas et Dominique DuboscDUO DONEDA-KERIKMÄEUn duo d'improvisateurs sans contraintes dont ledénominateur commun est le jeu avec la matièresonore et ses déclinaisons multiples entre souffle,bruit blanc, sons continus et textures quasiélectroniques pour un concert sur le fil du rasoir,entre hasard et contrôle, intensité et silence.Première collaboration entre les Boréales et le DOC.Le 13 novembre - 20h30 Le DOC, Saint-Germain- d'Ectot (ouverture desportes à 20H, premier concert de Bernat Combi). Tarifs : 4€ et 6€,gratuit -12 ans. Adhésion obligatoire à l'association 3€/adulte 1€/enfant.Réservation conseillée.Pianiste de formation, Taavi Kerikmäe a étudiéà l'académie de théâtre et de musique de Tallinn,ainsi qu'au Conservatoire national supérieurde musique et danse de Lyon. Il enseigneactuellement l’improvisation et la musiquecontemporaine au Conservatoire de Musiqueet Théâtre d’Estonie. En 2008, il a reçu le titred'artiste électronique de l'année décerné parl'association des producteurs de disque estonienspour son CD Death has a meaning for us(en collaboration avec le Broken Time Orchestra).Michel Doneda est un saxophoniste sopranofrançais de musique improvisée. Dans les années80, il participe à beaucoup de projetsd'improvisation et devient un invité régulier dufestival de Chantenay Villedieu. Son jeu très personnelse développe ainsi au contact d'artistesde tous horizons engagés dans l'improvisation.Il est impliqué dans la scène internationalede l'improvisation et a voyagé tout autour dumonde.pays baltes10_11


estonie / lituanie > CinémaDécouverte du cinémaLes Boréales vous propose de découvrir un cinéma encore très méconnu. À travers deuxdocumentaires et trois films de fictions, dont le film lituanien Chuchotement du péché,qui a reçu de nombreux prix, venez découvrir l’univers des cinémas estonien et lituanien.estonien et lituanienLa révolution chantante(2007 - 1H37)de James et Maureen TustyCinquante ans d’occupation soviétiquen’auront pas réussi à étouffer la nation estonienne,maintenue en vie au travers d’untrès riche répertoire de chant traditionnel.La révolution chantante raconte l’histoire d’unpeuple, parvenu à se défaire du joug soviétiquepar la seule force - ou presque - de lamusique, l’histoire d’un pays pour qui êtrelibre, c’est être estonien.Le 12 novembre - 20h30 Cinéma le Drakkar, Dives-sur-mer. Tarif : 4€. La projection sera suivie d’une rencontre avec AntoineJacob, spécialiste des pays baltes (cf p.18). En partenariat avec la médiathèque de Dives-sur-mer.17h30Klass (2007 - 1H29)d’Ilmar RaagDans une classe d’un lycée,Joosep, « l’intello », sert debouc émissaire à l’ensemble deses camarades. Un jour, Kaspar,fraîchement débarqué desa campagne, prend sa défenseen interrompant les brimadescoutumières. Par réflexe plusque par conviction, il faut enconvenir. Mais incidemment,Kaspar a brisé la norme, rompule schéma sociétal confortableinstallé au sein de la classe.Dès lors, tout bascule. Kasparest rejeté à son tour. Les autresélèves décuplent leur haine etleur mépris à l’égard des deuxmoutons noirs. Et Joosep va sesentir exister…19h30Bal d’automne (2007 - 2H) de Veiko ÕunpuuJusqu’à quel point pouvons-nous nous approcher des autres ?Est-il possible de vivre une vie totalement dépourvue d’amour ?Une personne qui a vécu la fragilité d’un bonheur partagé peutelleencore faire confiance à quelqu’un d’autre ? Et de toute façon,que peut-on dire de la vie ?Tout en tentant de répondre à ces questions, le film proposese suivre la vie de six personnes habitant un grand ensembleconstruit durant l'époque soviétique.Le 15 novembre - à partir de 17h30 Café des images, Hérouville Saint-Clair. Tarifs : 7,60 e les deux films ou tarifs habituels.Le 13 novembre - à partir de 9h30 Auditorium du Musée des Beaux-Arts, Caen. Entrée libre.9h30Before flying back to earth(2005 - 52 mn) d’Arnas MatelisBefore flying back to earth est la première d'unfilm documentaire du réalisateur lituanien ArunasMatelis. Dans un style lyrique qui ne donnepas dans la sensiblerie, il montre la vie d'enfantshospitalisés pour une leucémie à l'hôpital pédiatriquede Vilnius, lieu où la fille de Matelisa combattu et vaincu cette maladie quelquestemps avant le début de la production.10h30Grandpa and grandma(2007 - 28 mn) de Giedre BeinoriuteBasé sur la vie des grands-parents du réalisateurqui furent exilés en Sibérie par les Sovietsen 1948. C'est l'archétype intime d'un pseudoconte de fées sur la force de l'esprit humain.11h© Studio Uljana Kim and Lithuanian Film StudiosChuchotement du péché(2007 - 1H38) d’Algimantas PuipaVika dont le mari est interné dans un asilepsychiatrique sans espoir de rétablissement,tombe amoureuse d’un prêtre, Paulius.Déchiré entre ses vœux et son désir pour lajeune femme, il tente de mettre un terme àleur liaison. Mais Vika est déterminée à sevenger. Dans un bâtiment abandonné de lavieille ville de Vilnius, elle donne libre coursà ses pulsions charnelles et va ensuite confesserses rencontres au prêtre...« Je voulais un film sur les femmesqui osent marcher sur l’ombredes hommes (pour certains,c’est un grand péché). »Algimantas Puipapays baltes12_13


Lettonie / Estonie / Suède / Danemark > films d'animation© Les films du préauGros plansur les StudiosAnimacijasBrigade (Riga)10hévénementfamilleÀ PARTIR DE 3 ANSArnolds Burovs, considéré commele père de l’animation lettone, fondeles studios AB en 1966. Depuis lors,techniciens et réalisateurs n’ont eu decesse de perpétuer une tradition dethéâtre de poupées, conduisant à laréalisation d’une centaine de films en44 ans d’existence. Les Boréales vousprésentent quatre de ces films quiraviront petits et grands.Les nouvelles aventuresde Munk, Lemmyet compagnie(1992 / 1994 - 45 mn) de Nils Skapánset Jánis CimermanisProgramme de 7 courts-métrages mettanten scène les héros Munk et Lemmy ainsi queles habitants de la jungle rigolote où ils vivent.Une joyeuse cacophonie accompagneces mini-récits sans paroles.© Cinéma Public Films© Cinéma Public Films11hDes animaux fous, fous,fous (1996 / 2000 - 42 mn)de Jánis Cimermanis,Nils Skapans et Dace Riduzer7 courts-métrages aux personnages déjantés: un âne bougon, un dinosaure téléguidé,un tigre qui s’improvise baby-sitter et biend’autres encore...15h30© Cinéma Public FilmsViennoiserie et chocolat chaud offerts parle Café des Images dans la matinée pourchaque petit spectateur.Le bal des lucioleset autres courts(2008 - 43 mn) de Dace Riduze,Maris Brinkmanis et Evald LacisProgramme de 4 courts-métrages.Suivez les aventures de cette poignéed’insectes à la fois drôles et attachants.Ces personnages de pâte à modeler évoluantdans des décors plus vrais que naturetémoignent de la créativité et du savoir-fairedu cinéma letton.L’équipe de secours(1991 / 1996 - 40 mn)de Jánis CimermanisLes trois amis, Bambelate (Bemby),Seelink (Silly) et Potterick (Pote)sont les membres de l'équipede secours d'une petite ville. Nereculant devant rien, causant degros dégâts et pas toujours maîtresde la situation... De l'action auprogramme !Le 14 novembre - 16h Cinéma le Drakkar.Dives-sur-mer. Tarif : 3,90 €.À PARTIR DE 3 ANS.Goûter offert à l’issue de la projection.© Cinéma Public FilmsLe 14 novembre - à partir de 10hLe 15 novembre Séances pourles scolaires du Bal des lucioleset autres courts (renseignementsau 02 31 45 34 70).Café des images, Hérouville Saint-Clair.Tarifs habituels. À PARTIR DE 3 ANS.À l’issue des projectionsdes 14 et 15 novembre,Valentin présentera lesmarionnettes utilisées lors dutournage. Il abordera égalementl’animation image par imageet la fabrication desmarionnettes.En promenade...(2004 / 2009 - 36MN) de Reinis Kalnaellis,Siri Melchior, Alicja Jaworski...Des réalisateurs lettons, suédois et danois, mais aussiallemands et néerlandais s’associent pour vous proposerce programme original de six courts-métrages.Partez à la rencontre d’un petit homme qui décrochela lune, d’oiseaux aux histoires étonnantes ou de lapinsaventureux… Une promenade pleine de tendresse, dedouceur et de rires pour les plus petits spectateurs.© CQFDLotte du villagedes inventeurs (2006 - 1H21)de Heiki Ernits et Janno PõldmaÀ PARTIRDE 2 ANSEntre le 10 et le 24 novembre Cinéma Lux, Caen. Tarifs habituels.À PARTIR DE 2 ANS. Pour les horaires, se reporter à notre site internetou à notre page Facebook.À PARTIRDE 3 ANSL’Estonie sera aussi représentée au cours de cetévénement consacré à l’animation balte, avec ce film« franchement rigolo et inventif » (Première).Lotte est une jeune fille espiègle vivant à Gadgetville, levillage des inventeurs. Aujourd’hui, c’est le jour du plusimportant événement de l’année dans le village, le GrandConcours des Inventeurs.Le 17 novembre - 10h30 et 15h Café des Images, Hérouville Saint-Clair. Tarifs habituels. A PARTIR DE 3 ANS.pays baltes14_15


estonie > designLituanie > Art contemporainSarabandeDeimantas Narkevicius est né en1964 en Lituanie. Sculpteur diplôméde l’Académie des Arts de Vilnius,son travail porte surtout surle film et la vidéo, supports qui luipermettent d’étudier les structuresnarratives et la perception subjectivede l’histoire. Narkevicius estl’un des artistes lituaniens ayantle plus de poids sur la scène artistiqueinternationale. Il a notammentreprésenté son pays à la 49 eBiennale de Venise en 2001. Sontravail a fait l’objet de nombreusesexpositions en France, en Belgique,en Allemagne et en Lituanie.DeimantasNARKEVICIUS,The Dud Effect, 2008(extrait).Film 16 mm transférésur vidéo HD.Noir et blanc etcouleur, son(V.O. Russe,sous-titres anglais),15'40. Courtesy gbagency, ParisDesign estonienChic et pratique, le design estonien de ces dernières années gagne en reconnaissanceinternationale. L'exposition à l'Abbaye-aux-Dames sera l'occasion de découvrir quelquesunes des plus belles pièces du design estonien.pays baltesLa marque Design Estonia réunit des designersestoniens très actifs au niveau international. Ellepropose des produits conçus par des professionnels,des membres de l’Association estoniennedes designers ainsi que leurs fabricants. Cetteexposition vous permettra d’entrer en contactavec la simplicité et le chic nordiques et de découvrirdes objets aux qualités esthétiques etfonctionnelles combinées à une certaine dosed’humour et à un souci de confort d’usage et dedéveloppement durable.Du 13 novembre au 31 décembre Inauguration le 12 novembre à 18h30. Abbaye-aux-Dames, Caen. Entrée libre.Ouvert tous les jours de 14h à 18h30. Conférence autour du design nordique les 24 et 27 novembre à l'Artothèque de Caen (cf p. 57).Du 13 novembre au 24 décembreInauguration le 12 novembre à 17h30. FRAC Basse-Normandie, Caen. Entrée libre. Ouvert tous les jours de 14h à 18h.16_17


temps fort ! France / Pays baltes > LittératureLes pays baltesaujourd’hui en EuropeInvités respectifs des Boréales 2002, 2003 et 2004, les trois États baltes sont depuis plusieurs moisdurement touchés par la crise économique mondiale. Depuis leur indépendance consécutive à lachute du mur de Berlin, ces trois États s'étaient réinventés admirablement pour intégrer l'Unioneuropéenne. À travers les témoignages d'Antoine Jacob, journaliste qui côtoie ces états, de Jean-Pierre Minaudier, spécialiste de la nation estonienne et de l'immense illustrateur lituanien StasysEidrigevi‡ius qui vit en dehors de son pays, nous appréhenderons l'avenir des trois pays baltes.temps fort ! Lettonie / France > LittératureDe Lettonie et d’ailleursChacun à leur manière, mais avec le même souci poétique, nos deux invités tentent à traversleur ouvrage de dessiner leur propre vision de la Lettonie. Chez le poète Juris Kronbergs, c'estl'exil et la souffrance autobiographique qui sont au cœur de l'écriture. Chez le grand reporterJean-Paul Kauffmann, c'est avant tout une région, la Courlande, qui fait office de personnagecentral. Mêlant les genres littéraires (enquête et récit de voyage entre autres), l'auteur françaisrend hommage à cette âme lettone d'une plume sensible et nostalgique.Antoine JacobAntoine Jacob, journaliste, est correspondant de plusieurs médiasfrançais dans les pays baltes où il vit depuis une dizaine d’années.Les Pays baltes - Un voyage découverte [Lignes de repères, 2009],mêlant récits, rencontres et analyses est destiné tant au touristevisitant les pays baltes qu’au lecteur curieux. L’ouvrageaborde tous les aspects, de l’histoire à la culture, en passantpar l’actualité de ces pays, touchés de plein fouet par la criseéconomique.Stasys Eidrigevi‡iusStasys Eidrigevi‡ius est unartiste lituanien mondialementreconnu. Il a étudie àl'École d'Arts Appliqués deKaunas, puis à l'Académiedes Beaux-Arts de Vilnius.A partir de 1980 il s'installeà Varsovie et, tout en créantdes affiches pour le cinémaou le théâtre, s’exprimedans d'autres domainesartistiques telles que lapeinture, la sculpture, laminiature ou la photographie. Dans ses compositions,Stasys Eidrigevi‡ius représenteprincipalement des visages, d'une singulièreintensité. Tristan, le personnage principal duGarçon au cœur plein d’amour [Møtus, 2010]prend ainsi, par affection, par immenseamour pour tout ce qui l’entoure, le visagede ceux qu'il rencontre.© François David^Jean-Pierre MinaudierJean-Pierre Minaudierest agrégé d’histoire,professeur en classespréparatoires littérairesau lycée La Bruyèrede Versailles et chargéde cours à l’Inalco.Il n'existait jusqu'icien français aucunehistoire complète etfiable de l'Estonie, leplus septen trional des pays baltes, anciennepro vince de l'URSS entrée dans l'Union européenneen 2004. C’est ce que vient réparerHistoire de l‘Estonie et de la nation estonienne[L'Harmattan, 2007], ouvrage qui aborde toutesles périodes mais se focalise plus particulièrementsur la construction de l'identité nationaleestonienne au XIX e siècle. Il analyse égalementen détail les drames du XX e siècle, notammentla récente occupation communiste et se terminepar un tableau de l'Estonie contemporaine.Le 13 novembre - 14h Auditorium du Musée des Beaux-Arts, Caen. Entrée libre. Animé par Frank Lanot.Les auteurs signeront leurs ouvrages à l’issue des débats sur le stand des libraires de l’association Lire à Caen.Juris KronbergsNé en 1946 de parents ayant fuil’Union Soviétique, Juris Kronbergsvit à Stockholm. Ses racineslettones en ont fait un médiateurculturel important entre la Suèdeet la Lettonie. Traducteur, il a initiéles lecteurs suédois aux poèteslettons contemporains et traduiten letton des poètes suédois.Interprète auprès du gouvernementsuédois, il a été attachéculturel letton à Stockholm.S’inspirant de sa propre histoire,Juris Kronbergs a publié Loup borgne[Buchet/ Chastel, 2010 - Traduitpar Katarzyna Skansberg], cycle depoèmes qui raconte un être plongédans un chaos de souffrance, desolitude, exilé de lui-même aprèsavoir perdu un œil dans une coursecontre la mort. Un récit à la fois horsdu temps et riche de référencescontemporaines.Le 13 novembre - 15h30Auditorium du Musée des Beaux-Arts, Caen.Entrée libre. Animé par Dominique Delhoume.Les auteurs signeront leurs ouvrages à l’issuedes débats sur le stand des librairesde l’association Lire à Caen.© John FoleyJean-Paul KauffmannJean-Paul Kauffmann, né en 1944, est un grandreporter français, auteur de nombreux romans dontCourlande [Fayard, 2009], centré sur une région peuconnue de Lettonie.Occupée par les Soviétiques jusqu’en 1991, la Courlandesurgit aujourd’hui intacte avec ses ciels infinis,ses forêts, ses plagesdésertes et ses châteauxen ruine. Poursuivantune très ancienne histoired’amour, Jean-PaulKauffmann a succombéà l’attraction de cet ailleurs.Ce récit de voyageest aussi une enquête surla disparition : il s’agit deretrouver la trace d’unejeune Courlandaise, d’unchercheur de tombes,d’un monarque français…Retrouver aussi un pays,autrefois une anomaliehistorique, aujourd’hui àla recherche de son âme.« Tout en digressionsdésabusées, plein d'uneérudition sans emploi,condamné au fiasco desénigmes irrésolues,Courlande est un beau livremélancolique sur la dérive dessentiments et la traversée desapparences. Si André Dhôtelne l'avait trouvé, il aurait pus'intituler Le Pays où l'onn'arrive jamais.Les journalistes s'y perdent ;seuls en reviennent lesécrivains. »Le Nouvel Observateurpays baltes18_19


temps fort ! estonie > Littératuretemps fort ! estonie > LittératureRencontrelecture avecSofi Oksanenet la compagnie La MétonymieCatherine Hélie © GallimardKatrina Kalda,Un roman estonienRévélation de la rentrée littéraire de septembre, Katrina Kalda impressionne avec cepremier roman salué largement par la critique française.Manifestement convaincue que l'histoire est au moins aussi romanesque que la fiction,la jeune romancière qui partage sa vie entre France et Estonie se livre à un jeu de miroirvirtuose et facétieux. Un homme politique influent et riche de son passé d'industrielengage un jeune homme et lui commande un feuilleton dont la fable se déroulerait avantl'indépendance de 1989. Mais l'écrivain va se laisse déborder par son personnage principalqui lui échappera pour rétablir rageusement la vérité historique... Renversant etludique , le style de Katrina Kalda la place sans conteste au premier rang des écrivainsfrançais de demain.Née en Estonie, Katrina Kalda vit et travaille enFrance. Un roman estonien [Gallimard, 2010] estson premier roman.1994. À Tallinn, Estonie, ex-république soviétique,depuis peu redevenue indépendante, August,un jeune homme introverti, rencontre EerikPall, homme politique et grand industriel, qui lefait entrer au journal Tänapäev. Sommé d'écrireLe 13 novembre - 17h Auditorium du Musée des Beaux-Arts, Caen. Entrée libre. Animé par Frank Lanot.L’auteure signera son ouvrage à l’issue du débat sur le stand des libraires de l’association Lire à Caen.un roman-feuilleton patriotique se déroulant àla fin des années 1980, August crée le personnagede Théodore, un étudiant engagé dans ladissidence antisoviétique. Épris de Carlotta, répliquelittéraire de Charlotte, l'épouse d'Eerik,Théodore, le jeune héros, finit par se révolter. Ilprend à son tour la plume pour révéler les secretsde son créateur et les dessous de l'Histoireofficielle.Il est toujours émouvant d'assister àl'émergence d'un écrivain de premier plan.C'est à l'évidence le cas avec cette premièretraduction en français de Sofi Oksanen.Véritable raz de marée littéraire en Finlandeet dans les pays nordiques où les plus grandsprix littéraires lui ont été décernés, sonroman Purge a justement reçu des critiquesélogieuses depuis la rentrée de septembre.Couronnée en France par le prix FNAC, SofiOksanen marque au fer rouge l'esprit deslecteurs de Purge.Ce débat est sans aucun doute l'événement deces Boréales 2010.En l’espace de quelques années, l’écrivaine Sofi Oksanens’est imposée parmi les personnages les plus éminentsdu monde littéraire et du dialogue social en Finlande.Elle est née en 1977 en Finlande centrale, d’une mèreestonienne et d’un père finlandais. La production écritede Sofi Oksanen met fortement l’accent sur son expériencepersonnelle en matière de multiculturalisme.Son ouvrage, Purge [Stock, 2010 – Traduit du finnois parSébastien Cagnoli], s’intéresse à l’impact des guerreset du socialisme soviétique dans les pays baltes enfaisant parler celles dont on n’avait jamais entendu lavoix auparavant : les femmes estonien nes. Purge a éténotamment récompensé par le Prix littéraire du Conseilnordique en 2010.« Sofi Oksanen incise le temps, avance et reculeà coups de canif dans l'Histoire. Si fleurie, aimante,protectrice - traduite avec un beau sens de la grâce etde la vigueur par Sébastien Cagnoli -, sa langue semble faitepour panser les plaies de générations entières. » Télérama« Un livre à la fois âpre et violent,constamment sous tension.»Les Inrockuptibles« Un vrai chef d’œuvre.Une merveille. J’espère que tousles lecteurs du monde, les vrais,liront Purge. » Nancy Huston© Toni HärkönenLa MétonymieLa compagnie La Métonymie estdirigée par la metteure en scènefinlandaise Tiina Kaartama.Elle créera en France, pour lasaison 2011-2012, Purge, piècede théâtre à l'origine du roman.De l’œuvre de Sofi Oksanen,Tiina Kaartama retient notammentla question suivante :lorsque l'histoire n'est pas encoreécrite, comment faire ces choixqui, ensuite, nous paraîtront évidentset justes ?Quatre comédiens de la compagnieponctueront la rencontreavec Sofi Oksanen de lecturesd’extraits de Purge.Le 14 novembre - 14h30 Auditorium du Musée des Beaux-Arts, Caen.Entrée libre. Animé par Marie-Madeleine Rigopoulos. L’auteure signera son ouvrageà l’issue de la rencontre sur le stand des libraires de l’association Lire à Caen.le 15 novembre - 17h30 Forum FNAC, Centre Paul-Doumer, Caen.pays baltes20_21


temps fort ! Norvège > LittératureLe roman norvégien :entre l’intime et l’universelJumelage Comté du Hordaland& Région Basse-NormandieLe Hordaland occupe une place centrale en Norvègesur le plan culturel. Bergen, lieu de naissanced’Edvard Grieg, dispose d’un des plus vieuxorchestres symphoniques d’Europe, d’importantsfestivals, dont le fameux Festival International deBergen, ainsi que d'une large gamme d’institutionsculturelles, de musées, de galeries, d’artistes et demusiciens. Le premier théâtre de Norvège fut établià Bergen en 1850 ; Henrik Ibsen en fut l’un despremiers directeurs. La ville est aussi parvenue àpréserver une grande partie de son architectureunique, faite de bâtiments de bois et d’édificesde pierre monumentaux. « Bryggen », célèbrequartier autrefois occupé par les marchands de laHanse, et situé au bord de l’eau, est sur la liste dupatrimoine mondial de l’UNESCO.Le comté du Hordaland peut être fier de ses richestraditions culturelles. La région du Hardangerfjordest connue dans le monde entier pour ses paysagesqui inspirèrent les grands peintres norvégien. C’estégalement ici qu’Edvard Grieg découvrit la musiquefolk et qu’il fut inspiré par le son unique du violondu Hardanger.De nombreux festivals dans tout le comté reçoiventdes visiteurs de Norvège et de l’étranger.Cinéma, technologie, musique, théâtre, danse,jeunesse, environnement, arts et médias sont autantde thèmes abordés par ces festivals. De longuedate, le comté du Hordaland et la Région Basse-Normandie ont de longue date tissé des liens. En2009, les deux régions ont revitalisé leur collaboration,sous le signe du partage des expressionsartistiques et culturelles.A priori tout sépare les projets d'écriture de nos deux invités. Chez Dag Solstad, c'est la criseexistentielle et intime du personnage principal de Honte et dignité qui sert de moteur à ceroman tout en finesse et subtile ironi. Grand Manilla de Kjartan Flogstad se lit comme unroman monde qui entend dénoncer les folies de notre monde contemporain ; texte choral etd'une ambition débordante, ce roman possède un souffle rare. Un débat qui réunira deuxdes auteurs majeurs de Norvège.Le 20 novembre - 15h30 Auditorium du Musée des Beaux-Arts, Caen. Entrée libre.Les auteurs signeront leurs ouvrages à l’issue des débats sur le stand des libraires de l’association Lire à Caen.Dag SolstadDag Solstad, né en juillet 1941, est leseul auteur norvégien à avoir obtenutrois fois le Prix de la Critique littérairenorvégienne.À travers Honte et dignité [Les Allusifs,2008 – Traduit par Jean-Baptiste Coursaud], Dag Solstadnous livre la solitude d’un professeur,la difficulté de celui-ci à intéresserdes adolescents à l’œuvreincontournable d’Ibsen, mais aussiun certain regard critique face à sonpersonnage, incapable de se mettreau niveau de ses interlocuteurs, unbrin frustré et… alcoolisé.« On se laisse guider avec confiance etplaisir à travers les méandres de cetteécriture exigeante qui ménage souventdes pointes d'humour incisif et d'ironieque l'on aurait envie de qualifier denordiques. » Le matricule des anges© Tom Sandberg© Hans HorgenKjartan FløgstadKjartan Fløgstad est néen 1944. Ancien ouvrierd’usine et aventuriermoderne, il a voyagé unpeu partout dans le mondeet surtout en Amériquelatine. À trente-trois ans,il reçoit le prestigieux prixdu Conseil nordique pourson roman Le Chemin del'Eldorado, et dix ans plustard, les États-Unis luidécernent le Prix Pégasepour le même roman. Ilparticipera cette année aucolloque international « LaNorvège et l’or de la mer »(voir p. 47).Son dernier roman, GrandManilla [Stock, 2009 –Traduit par Céline RomandMonnier], rend hommageaux ouvriers. Récit d’unmonde où la finance et lacommunication ont définitivementpris le pouvoir.« Le Norvégien est le plus lucidedes romanciers et pourtant, sonrécit n'est jamais simpliste : auxmanichéismes d'usage, il préfèreune prose nourrie de réalismemagique, pour que les enchaînésde Sauda continuent à regarderle ciel et à danser avec lesnuages. » Lire« (…) Roman réaliste, poétiqueet choral, sans vraimentd'équivalent contemporain… »Le MondeNORVÈGE22_23


temps fort ! Norvège > Littératuredébat et Lecturemusicale : Åsne Seierstad /Trygve Seimtemps fort ! france > LittératureInspirés par le NordLe Nord fascine. A travers les chiffres de vente en France des polars nordiques, ou encoreà travers les succès cinématographiques des films venus de Scandinavie, on constate unintérêt, ou une inspiration parfois venue du Nord. C'est le cas pour les invités de ce débatdont les romans et bande dessinées plante leur décor respectif dans les paysages enneigéesdu septentrion.Le 20 novembre - 11h Auditorium du Musée des Beaux-Arts, Caen.C'est pour les Boréales un immense plaisir que de recevoir Asne Seierstad qui est sans nuldoute une des auteurs norvégiennes les plus lues dans le monde (le libraire de Kaboul, L'angede Grozny) Ce débat entremêlera séquences de lecture en français par Asne Seierstad ellemême et interlude de jazz par l'immense saxophoniste Trygve Seim, compagnon de l'auteurdans la vie. Un des moments les plus attendus de ce week-end littéraire norvégien.Fabrice LardreauEntrée libre. Les auteurs signeront leurs ouvrages à l’issuedes débats sur le stand des libraires de l’association Lire à Caen.Åsne SeierstadÅsne Seierstad est licenciée de l'Université d'Osloen russe, espa gnol et Histoire des idées. En tantque correspondante de guerre, elle a couvert lesconflits en Irak (2003) et en Afghanistan (2001) pourles médias scandinaves. Elle a travaillé à l'émissionDagsrevyen de la NRK entre 1998 et 2000, périodependant laquelle elle a, entre autre, couvert le conflitau Kosovo. Elle fut correspondante pour le journalArbeiderbladet en Chine en 1997, en Russie de 1993à 1996. Elle a reçu une série de prix nationaux etinternationaux récompensant ses travaux de journalisteet ouvrages littéraires, parmi lesquelles LeLibraire de Kaboul [JC Lattès, 2003 – Traduit parCéline Romand-Monnier] et L’Ange de Grozny [JCLattès, 2008 – Traduit par Loup-Maëlle Besançon] .Le 20 novembre - 14h Auditorium du Musée des Beaux-Arts, Caen. Entrée libre.L’auteur signera ses ouvrages à l’issue du débats sur le stand des libraires de l’association Lire à Caen.© Colin EickTrygve SeimNé à Oslo en 1971, Trygve Seimest un saxophoniste formé auConservatoire de jazz de Trondheim.Aussi bien musicien, arrangeurque compositeur, il estl’auteur de neuf albums éditéssur le prestigieux label allemandECM. Influencé notamment parla free music et la compositioncontemporaine Trygve Seim estincontestablement un des grandsnoms du jazz mondial.Fabrice Lardreau, néen 1965, est l’auteurde plusieurs romans etd’articles pour le magasineculturel Transfuge.Comment un peuplebascule-t-il dans la foliecollective ? Dans Nordabsolu [Belfond, 2009],Fabrice Lardreau sonde cette question glaçanteau travers de deux récits parallèles. Côté pile, lequotidien amer d'un héros de la nation dans unedictature policée, dans un pays nordique aux accentsorwelliens. Côté face, les incertitudes d'uncritique musical, avant l'avènement du tyran. Uneradiographie politique ingénieuse doublée de portraitspoignants d'âmes en déroute.© David IgnaszewskiThierry Lamy / Ana RousseLa légende de Nerrivik [Enfants rouges, 2009], déessedes eaux glacées est la libre adaptation par ThierryLamy d’un des mythes les plus importants dupeuple inuit. Elle raconte l’histoire de Nerrivik, lajeune fille qui ne voulait pas se marier et qui, aprèsde sombres épreuves, devint une déesse… La déessedes eaux glacées !Thierry Lamy, passionnéde BD, a choisi unevoie professionnellepeuplée de livres et demusique. Ana Rousseest l’illustratrice deNerrivik. Elle s’estnotamment inspiréedes dessins de Paul-Émile Victor pourréaliser cet album.© Enfants Rouges / Lamy / Rousse© Sarbacane / Molia / JarretXabi Molia /Elodie JarretVers le Nord [Sarbacane, 2009], imaginépar Xabi Molia et mis en imagespar Elodie Jarret, raconte l’histoirede Noé, qui entame une marche à traversla Suède, seul, sur les tracesde son arrière-grand-père basque.Celui-ci est mort dans les années 20dans une petite commune de Laponie.Alors jeune philologue, il avait été contactépar les autorités suédoises pouréliminer un groupe d’extraterrestresmystérieuse ment implantés sur leurterritoire… Une histoire poétique etinattendue.Xabi Molia, né en 1977 au pays basque,est un écrivain, scénariste et réalisateurfrançais. La marche à pied qu’il a entreprise,du sud ouest du Portugal à la pointedu Raz en Bretagne, est à l’origine de Versle nord.Élodie Jarret a de nombreuses passionsdont les arts graphiques qu’elle a étudiésà Paris et Stockholm. Elle crée aussi desmotifs pour le textile, des objets autoproduits,donne des cours d’illustration...norvège / france24_25


norvège > documentairetemps fort ! islande > LittératureL’Islandeau centre du mondeLe 21 novembre - 11h Auditoriumdu Musée des Beaux-Arts, Caen. Entrée libre.Animé par Frank Lanot. Les auteurs signerontleurs ouvrages à l’issue des débats sur le standdes libraires de l’association Lire à Caen.Premier pays dont l'économie et la société ont été bouleversé par la crise financière àl'automne 2008, l'Islande est revenue au centre des préoccupations internationales quandson volcan... a bouleversé l'espace aérien mondial, clouant au sol des des milliers devoyageurs de par le monde au printemps dernier. Depuis septembre et la rentrée littéraire enFrance, c'est grâce à ses écrivains que l'Islande marque les esprits en forçant l'admiration.Ce débat réunira deux auteurs qui s'affirment comme de véritables révélations.Le 20 novembre - 17hAuditorium du Musée des Beaux-Arts,Caen.Entrée libre.Eva Joly,une justice malgré tout(2008 - 52 mn) de Hege DehliCe documentaire, proposé par ARTEActions culturelles et Les Boréales, seral’occasion de revenir sur la vie de lamagistrate franco-norvégienne déjà invitéeaux Boréales en 2005.Que sait-on réellement sur la vie, le travailet la personnalité profonde d’Eva Joly, cettemagistrate franco-norvégienne qui a tenu ledevant de la scène et passionné les médiaspendant près de 10 ans à travers son combatsans répit dans l’affaire Elf ? Malgré lesmenaces de mort qu’elle a subies en France,elle continue, depuis son retour en Norvège,sa lutte contre la corruption, engagée dansune mission du gouvernement norvégien surdifférents pays d’Afrique. Ce film est la biographieintimiste de cette femme déterminée,sans concessions, mais aussi mystérieuse,entre ombres et lumières.© Einar Falur Ingolfsson« Un superbe récit poétiqueau cœur des éléments- ceux de la nature, maisaussi ceux de l’homme. »Le Monde des livres« Entre ciel et terre- le roman - est un requiemà la force tellurique.Il enfle et se déchirecomme un long poèmevenu des ténèbres, parlede souffrances et decroyances, de mal de vivreet d'infortune, d'amitiédéchirée et de destinéemalmenée. » TéléramaJón Kalman StefánssonNé en 1963 à Reykjavík en Islande, Jón Kalman Stefánsson écritsur un monde qu’il connait bien : celui de la pêche.Entre ciel et terre [Gallimard, 2010 – Traduit par Éric Boury], c’estl’histoire du pouvoir des mots, ceux du grand poète anglais Miltonqui ont - mortellement - conduit Bárður, pêcheur à la morue, àmal préparer son expédition en mer ; c’est aussi celle de sonmeilleur ami qui, pour retrouver l’envie de vivre, entame un périlleuxvoyage à travers l’île...AuDur AvaÓlafsdóttirAuDur Ava Ólafsdóttir est née en 1958 enIslande.Conservatrice de musée à Reykjavík puisprofesseur d’Histoire de l’art à l’Universitéd’Islande, elle emprunte la carrièred’écrivain à l’âge de 40 ans. Son style particulièrementenvoûtant a conquis la presseet la critique islandaise et internationale.Rosa Candida [Zulma, 2010 - Traduit parCatherine Eyjólfsson], du nom de cettevariété rare de rose qui unissait le héroset sa mère récemment décédée dansun accident de voiture, raconte l’histoired’Arnljótur, héros sensible et ingénu enquête d’un éden. D’un réalisme sans affèterie,tout l’art d’Auður Ava résidedans le décalage de son personnage,candide, cocasse et tendre.« Ah Rosa Candida ! Quelle merveille !Vous n’en ferez qu’une bouchée…de plaisir, évidemment. La magie a opéréimmédiatement » Lire© Einar Falur Ingolfssonnorvège / Islande26_27


temps fort ! Norvège > LittératureLe polar norvégiennous glace le sangtemps fort ! norvège > LittératureLa littérature jeunessenorvégienneLe dessinateur Oyvind Torseter et le romancier Bjorn Sortland ont pour point commund'envisager la littérature jeunesse avec une degré d'exigence qui est la marque de fabriqueCe débat prouvera que la Norvège n'a rien à envier à ses voisins suédois en ce qui concernela production de polars. Si l'on ne présente plus le détective Varg Veum issu de l'imaginairede Gunnar Staalesen, invité régulier des Boréales depuis des années, on insistera surL'athlète, polar atypique de Knut Faldbakken qui inaugure la série de l'inspecteur Valmann.des auteurs scandinave . C'est ce que démontrera ce débat animé par Catherine Gentille.A noter que les dessins d'O. Torseter seront exposés en novembre à la bibliothèqued'Hérouville.Le 21 novembre - 14h Auditorium du Musée des Beaux-Arts, Caen. Entrée libre. Animé par Gérard Meudal.Les auteurs signeront leurs ouvrages à l’issue des débats sur le stand des libraires de l’association Lire à Caen.Le 21 novembre - 15h30 Auditorium du Musée des Beaux-Arts, Caen. Entrée libre.Animé par Catherine Gentile. Les auteurs signeront leurs ouvrages à l’issue des débats sur le stand des libraires de l’association Lire à Caen.Knut FaldbakkenKnut Faldbakken est né à Oslo en1941. Journaliste et critique littéraire,il est l’auteur d’une vingtainede romans et de pièces dethéâtre.L’Athlète [Seuil, 2009 - Traduit parAlex Fouillet] inaugure un cycle deromans policiers dont le héros estl’inspecteur Valmann. Knut Faldbakkeninscrit par là-même unnouveau genre à son actif, preuvede son talent protéiforme.La Séduction [Cambourakis, 2009 -Traduit par Eric Eydoux], paru enNorvège en 1985, s’inspire de l’undes plus fameux récits de KnutHamsun, Pan, dont il reprend lesnoms de personnages et une partiedes motifs, situant l’intriguenon plus au cœur de la nature sauvagemais dans le contexte urbaind’Oslo, à la fin du XX e siècle.© Morten BrunGunnar StaalesenGunnar Staalesen, né le 19 octobre1947 à Bergen, est un auteur norvégiende romans policiers.Sa ville natale occupe une placeimportante dans son œuvre :Bergen est le théâtre des aventuresde Varg Veum, un ancien salarié dela Protection de l'Enfance devenudétective privé après avoir eu lamain un peu trop lourde sur undealer. Divorcé, Varg ressasse encoreet toujours ses déboires passés et présents avec lagent féminine, tout en noyant ses pensées dans l'aquavit.Au fil des romans le lecteur s'immerge dans le Bergende la fin du XX e siècle en pleine transformation urbaine,où règne le meurtre et la toxicomanie. La vision socialeréalistede l'auteur porte un coup sérieux au célèbre modèlesocial scandinave.Dans Les Chiens enterrés ne mordent pas [Gaïa, 2009 -Traduit par Alex Fouillet], Varg Veum met la main sur unevieille photo représentant quatre hommes attablés devantcafé et cognac. Quatre convives qui ne sont rien moins qu'unentrepreneur norvégien en vogue, un éminent financier, unmagnat de l'industrie d'armement suédois et un encaisseurcorrompu. Or, les têtes de ces derniers semblent destinéesà tomber rapidement…« D’une écriture vive, parsemée d’un humour souvent ravageur,l’écrivain norvégien déroule avec brio une intrigue rythmée, ponctuéede castagnes et de rebondissements dans la meilleure traditionchandlerienne du genre. Brillant et passionnant ! » La LibertéNOËL EN NOVEMBRE Les éditions Gaïa offrirontl’intégralité des œuvres de Gunnar Staalesen à l’issued’un tirage au sort, le 21 à 14h.Bjørn SortlandBjørn Sortland, né en 1968, estconsidéré comme l’un des plusprolifiques auteurs norvégiensde romans pour adolescentset d’albums pour enfants. Sonœuvre a été plusieurs foisprimée, en Norvège comme àl’étranger.Dans Mystère à Venise [ÉditionsOslo, 2008 - Traduit parMarie-Pierre Fiquet], David,onze ans, passe des vacancesmouvementées à Venise : untableau est volé, son petit frèreest kidnappé ! David va menerl’enquête.Dans 12 choses à faire avant lafin du monde [Thierry Magnier,2005 - Traduit par Jean-BaptisteCoursaud], roman pouradolescents, Thérèse apprendque ses parents vont divorcer.Et comme si ça ne suffisaitpas, elle n'a toujours pas depetit copain. Que faire ? Peutêtrerédiger la liste des douzechoses à faire avant la fin dumonde et s'arranger pour enréaliser le maximum en unminimum de temps. Même s'ilfaut pour cela mentir beaucoup,renoncer au raisonnable...Øyvind TorseterØyvind Torseter proposera également une expositionà la bibliothèque d’Hérouville Saint-Clair (cf. p. 47)Øyvind Torseter, artiste norvégien, vit ettravaille à Oslo. Une grande partie de sonœuvre est basée sur le dessin, même s’ilvarie les techniques et les supports. Influencépar le surréalisme, il affectionne les universfantastiques.Après avoir publié plusieurs ouvrages à destinationdu jeune public en Norvège et enFrance, il publie, en 2009, Détours [La Joiede Lire, 2009 - Traduit par Jean-BaptisteCoursaud], ouvrage pour lequel il a reçu leprix de Bologne dans la catégorie fiction.Norvège28_29


les 23 novembre (1h40 avec entracte) et 25 novembre (1h) - 20htemps fort ! norvège > danseCarte BlancheCompagnie nationale de danse contemporaine norvégienne© Knut BryCompagnie nationale de danse contemporaine de Norvège à la production artistiqueintense, Carte Blanche nous propose quelques-unes de ses meilleures pièces lors dedeux soirées-événement.Théâtre de Caen. Tarifs : de 6 à 20 € Tarif préférentiel de 10 à 30 € pour les deux soirées.Extraits vidéos sur www.crlbn.fr/les-boreales/© Erik Berg© Thor BrødreskiftMardi 23 novembre - 20h00 jeudi 25 novembre - 20h00Uprising Fallen behind me LoveDe Hofesh SchechterUprising est une pièce chorégraphiquequi a été largement acclamée. Crééepour sept hommes, elle est inspiréedes émeutes de 2006 dans les banlieuesfrançaises.Hofesh Shechter est « unedes voix chorégraphiquesles plus inventives qu’il nousait été données à découvrirdepuis un bon moment. »New York Times© Erik BergpremièreFRANCAISEDe Christopher Arouni De Sharon EyalCette pièce chorégraphique pour trois danseusesexplore le mouvement, aussi bien dans le temps quedans la précision. Le mouvement dans sa durée, ledébut, la fin, la multitude de directions possibles...premièreFRANCAISECette chorégraphie fut initialementcomposée au sein de lacompagnie de danse israélienneBatsheva en 2003. Il s’agit d’untravail de création à plusieursniveaux sur le mouvement et surla structure. Présentée pour lapremière fois par Carte blancheen 2005 à Bergen, elle est présentéeici sous la forme de six solos,sur un remix de la ballade de LisaGermano, From a Shel3 o’clockDe et par Ina ChristelJohannessenToutes les danses contemporainesinspirent le travail de la chorégrapheen donnant une esthétique riche à lacroisée des chemins. Ina Christel Johannessenexplore un style puissant etélégant, avec une gestuelle physique etprécise. 3 o’clock sera présenté à Caenpeu après la première norvégienne àOslo, en octobre 2010.norvège34_35premièreFRANCAISECOproDUCTION


norvège > danse / Théâtrenorvège / France > concertJo Strømgren Kompani© Knut BryTroupe norvégienne de ranginternational, Jo StrømgrenKompani présentera deuxspectacles de danse enpremière française dans lecadre des Boréales : TheConvent et The Experiment.À découvrir absolument.Le 20 novembre - 19h30Jo Strømgren Kompani, du nom de son fondateur et directeurartistique, est une compagnie de danse norvégienne fondéeen 1998 à Bergen. Les ambitions de JSK - à savoir la rechercheactive de partenariat avec des compagnies, théâtres,festivals à l’étranger et la volonté de dévelop per un style artistiquepersonnel le plus éloigné possible des tendances actuelles- en ont fait l’une des compagnies norvégiennes lesplus importantes sur la scène internationale.les 20 novembre (1H) et 22 novembre (1H05) - 19h30 Comédie de Caen /Centre Dramatique National de Normandie, Théâtre des Cordes, Caen. Tarifs : de 4à 14e (abonnés) ou de 18 à 24e. Restauration nordique à la vente à partir de 19h.Extraits vidéos sur www.crlbn.fr/les-boreales/© Knut BryLe festival Les Boréalesaccueillera les musiciensP i e r r e B a s t i e n e tPhonophani pour unerésidence à l’issue delaquelle seront donnésdeux concerts inédits,première collaborationentre les deux artistes.Pierre Bastieninvite Phonophani©Herbert GairhospremièreFRANCAISELa deuxième édition des« échos de l’étale » seral’occasion d’une collaborationentre Pierre Bastien (France)et Phonophani (Norvège), enlien avec Les Boréales. Cesdeux artistes de renomméeinternationale seront accueillispar le festival dansle cadre d'une résidence decréation musicale in situ àBayeux et à Caen. Tous deuxavaient envie de travailler ensembleet de composer uneœuvre originale commune.Pierre BastienNé à Paris en 1953, Pierre Bastienest un compositeur multiinstrumentistequi se pas sionnepour le détournement d’objets.Métronome flanqué à droited'une cymbale, à gauche d'unepoêle à paella, ou orchestrede robots en Meccano, jouantd'instruments de musique traditionnelset d'objets usuels,telles sont les machine ries quil’accompagnent sur scène ou enstudio.www.myspace.com/pierrebastien9The ConventpremièreFRANCAISEDans une vallée reculée, trois nonnes passentle temps dans un petit couvent. Leurmoral est au plus bas. L’absence de signesdu ciel pas plus que le manque de pain etd'eau ne leur rendent la tâche facile. Garderla foi est une mission astreignante - surtoutlorsque vous avez faim...Le 22 novembre - 19h30The ExperimentpremièreFRANCAISEQuatre bénévoles commencent à douterdu but de leurs contributions au progrèsnational. L'exposition délibérée aux substancesradioactives et biologiques qui leurest imposée leur semble plutôt étrange. Siseulement quelqu'un pouvait leur confir merl'importance de leurs sacrifices, cela lesaiderait. Malheureusement, les portes sontfermées et il n'y a personne à qui demander.NOËL EN NOVEMBRE Un week-end à bergen à gagner le 22 novembre à 19h30,offert par Innovation Norway / Office National de Tourisme de Norvège.Le 19 novembre - 21h Auditorium de Bayeux. Entrée libre.Le 22 novembre - 21h Maison de l’étudiant, Université de Caen. Entrée libre.PhonophaniEspen Sommer Eide, alias Phonophani,est un compositeurnorvégien né en 1972 et vivantà Bergen.Tout comme son homologuefrançais Pierre Bastien, Phonophaniest un musicien multiinstrumentiste.L’acoustique etl’électronique occupent égalementune part importante de sonœuvre. Phonophani fait aussipartie d’Alog, duo de musiqueélectronique expérimentaleformé en 1997.http://trans.alog.net/phonophani/Norvège36_37


norvège > concertnorvège > concertNOËL EN NOVEMBREBjørn BergeCinq ans après sa première apparition aux Boréales, cegéant venu de Norvège revient sur la scène caennaisenous charmer de sa musique brute et subtile à la fois.Originaire d’un gros bourg côtier du sud-ouest norvégien, BjørnBerge, à 37 ans, est en passe d’accéder à une réelle notoriétéet multiplie les apparitions sur les festivals européens les plusen vue. Son nouvel album apporte la preuve définitive (si besoinétait) qu’il sait faire coexister une réelle subtilité de compositionet d’interprétation avec une précision infernale et une maîtrisetotale de son jeu de guitare. Il sait tout faire avec une 12 cordesacoustique, des onglets en métal et un bottleneck ; n’oublionspas que ce hard rocker bluesy a commencé au biberon par lebluegrass et le banjo à 5 cordes.www.myspace.com/bjornbergeLe 24 novembre - 20h Big Band Café, Hérouville Saint-Clair. Tarifs : 10/12/14/17e.le 24 novembre - 17h30 Forum FNAC, Centre Paul-Doumer, Caen.Retrouvez des vidéos de cet artiste sur notre page Facebook.« Le turf de cet artiste norvégien,c’est le blues avec un grand B,le répertoire d’Elmore James et RobertJohnson, qu’ont abondamment pillé LedZeppelin, Eric Clapton et les Stones,ce qui amène logiquement à l’autrepassion de Berge, le rock. De ce côté,on frise l’œcuménisme, puisque leguitariste a aussi bien repris FrankZappa et Motorhead que les Red Hot ChiliPeppers, s’appropriant savamment leursmorceaux. » PariscopePlateau metalLe festival s’associe au Cargö pour vous proposer une soirée autour d’un des fleuronsmusicaux nordiques : le metal. Les Norvégiens de Gorgoroth et les Finlandais deFinntroll viendront en ambassadeurs d’une scène musicale mondialement reconnue.Attention événement !Le 25 novembre - 20h Le Cargö, Caen. Tarifs : 24/27/30 e. Avec le soutien exceptionnel du Cargö.Retrouvez des vidéos de ces artistes sur notre page Facebook.150 places offertes à retirerà la billeterie du Cargö surprésentation de la carte étudiant.© Tor Egil BergeGorgorothFormé en 1992 par Infernus, après qu’il ait « signé unpacte avec le diable », Gorgoroth est l’un des premiersgroupes de black métal norvégien. Il trouve ses racinesdans des croyances sataniques. Gorgoroth a sorti plusieursalbums sous différents labels, dont le dernieropus Quantos Possunt Ad Satanitatem Trahunt (2009)- ets’est massivement produit à l’étranger.www.myspace.com/gorgorothFinntrollFondé en 1997 à Helsinki, Fintroll est un groupe de metalfinlandais combinant des éléments de Death, Black etPagan metal avec le humppa, variété finlandaise de Polka. Ledernier album du groupe, Nifelvind, associe à leur musiquepuissante des instruments folklorique comme le violon, lamandoline, l’accordéon ou le banjo.www.myspace.com/officialfinntrollNorvège38_39


norvège / lettonie / Suède > concertpays nordiques > jeunesse boutiqueSoirée découverte popUne soirée, quatre groupes ! D’une pop-folk envoûtante à une électro filtrée à la Gameboy,en passant par des pandas tout droit venus de Lettonie, cette soirée découverte clôturera dela plus belle des façons cette édition 2010. ENTREE LIBRE !The NewWineÂgés de 19 à 21 ans,les membres deThe New Wine résidentdans la capitalemusicale de la Norvège: Bergen. Le groupe est en train dedéferler aussi bien en Norvège que dansle reste de l’Europe avec ses chansonspop toutes en douceur. Influencés parMichael Jackson, LCD Soundsystem ouThe Whitest Boy Alive, les membres dugroupe combinent un savant mélange depop, de funk et de rock.www.myspace.com/newwinemusicInstrumentiQui se cache derrièreces pandas àla pop extravaganteet colorée, Björk,M i c h a e l J a c k -son & Sigur Rós ?L’arrivée de nouveauxmembres deFrance et des paysnordiques, a faitd’Instrumenti, duoletton à l’origine, un pur produit made inEurope. Consi dérées en Norvège et dansles pays baltes comme la plus grandesensation de la scène musicale 2009, lesperformances live du groupe sont généralementune aventure spectaculaire…www.myspace.com/instrumenti« Quand ils se lâchent, c’est carrémentle grand cirque cosmique/comique : on penseà un Genesis défoncé à l’électro decontrebande ou même à un Mika qui auraitforcé sur le LSD. » Les InrockuptiblesLe 27 novembre - 20h Le Cargö, Caen. Entrée libreYoyoyoAcapulcoUn groupe folk poprock qui brouille lespistes ! Ni mexicain,comme pourrait lelaisser penser leurnom, ni breton (cfleur album The Pleumeleucexperience)Yoyoyo Acapulco estbel et bien un groupenorvégien dont lenom insolite reflètel’univers décalé.Dans The Pleumeleucexperience, du nomdu lieu où ils ont enregistré leur album, les quatremembres de Yoyoyo proposent leur version de lafolk music, armés d’ukulélés, de guitares sèches oubruyantes, de boîtes à rythmes défoncées et autresbizarreries. Leur concert aux Boréales promet d’êtreune expé rience inédite.www.myspace.com/yoyoyoacapulco« Une ribambelle de tubes ingénieux. » Les Inrockuptibles« Le grand album farfelu de ce début d’année. » Magic« L’anti folk reprend des couleurs. » TechnikartDubmoodArtiste de chipmusic, auteur des plus beaux blip-8-bitd’Amiga, Atari, Gameboy, Dubmood est un musiciensuédois résidant à Marseille. Depuis 2004, il s’estproduit dans de nombreuses salles, proposant dessets aussi bien électro que chipmusic.www.myspace.com/dubmoodstDubmood sera également en concertle 26 novembre au Jo’Bar à Alençon à 21H.Renseignement au 02 33 29 70 03Retrouvez des vidéos de ces artistes sur notre page Facebook.© Zumm designBoutiqueéphémèrenordiqueAu Crapaud PoiluÀ l’occasion de l’édition 2010du festival, Les Boréales et laboutique caennaise du CrapaudPoilu s’associent pour vousfaire découvrir des vêtements etaccessoires pour enfants, 100 %nordiques.Le Crapaud Poilu est un endroit entièrementdédié à l’univers des enfants.Doudous, gigoteuses et vêtements entous genres, déco, bijoux et produitsbio, articles de créateur, accessoiresfaits mains... en bref, un lieu où il faitbon flâner toute l’année !La boutique éphémère nordique, pendanttoute la durée du festival, seral’occasion unique de découvrir descréations pour enfants venues du grandnord.En effet, pendant ces deux semaines denovembre seront mis en vente au CrapaudPoilu uniquement des articles demarques et de créatrices de l’Europe dunord, parmi lesquelles Ubang, StrandDesign, Toudou Design, Midtbody, Arazzeriaet une marque de Bergen, ZummDesign.Un voyage dans le monde des tout petitsà ne pas manquer !http://crapoboutic.canalblog.comDu 12 au 27 novembre Crapaud Poilu.11 rue Saint-Sauveur, Caen.Du mardi au samedi de 11h à 19h.Inauguration et goûter nordique le 11 novembre à 15h30.norvège / Pays nordiques40_41


norvège > cinémaLa Norvège en courts 2010La Petite Marchande de Films et Les Boréales présentent une sélection de films norvégiensparmi le meilleur de la production des ces 10 dernières années. Un concentré de talentsrécompensés dans les plus grands festivals internationaux et couronnés par les prix les plusprestigieux : Palme d’or, Oscar, Grand Prix.Sinna mann de Anita Killi / Norvège2009 / Animation / 20 MNLorsque la maman-poissonmeurt, Boj n'y tient plus. Iltrouve dans son imaginationla force d'aller de l'avant. Unfilm sur des secrets qui nedevraient pas rester secrets.Prix spécial du Jury, Festival d'Animation d'Annecy etPrix du meilleur film d’animation et du public du festivalde Clermont Ferrand.Sniffer de Bobbie Peers / Norvége2006 / Fiction / 10 MNUn jour, un homme décidequ’il en a assez. Il quitte sontravail, il brise les liens qui leretenaient et il s’en va.Palme d’or du meilleur courtmétrage.Pils d'Arild Ostin Ommundsen / Norvège2008 / Fiction / 12 MNDeux travailleurs ont une surprise étonnante : ilsreçoivent la livraison d'un émigré dans une caisse.Ils n'ont aucune peine à imaginer le profit qu'ilspourront en tirer.Alt i alt de Torbjørn Skårild / Norvège2003 / Expérimental / 04 MNLorsque tout est dit et fait, il n'est pas vraimentbesoin de conclusions.Book of Job de Are Edvardsen / Norvège2008 / Animation / 03 MNUn film qui trouve son inspiration dans le récitbiblique du livre de Job.Le 24 novembre - 20h30 Maison de l’Étudiant, Université de Caen. Entrée libre.En partenariat avec La Petite Marchande de Films.Brukerstøtte de André Ovredal / Norvège2009 / Fiction / 5 MNLorsque la porte refuse de s'ouvrir, elle appellele service après-vente.Bygningsarbeidere de Kajsa Næss /Norvège 2008 / Animation / 6 MNDeux ouvriers sur un chantier se lancent dans unediscussion sérieuse sur la vie.Hodet mitt (Ma tête) de Knut PetterRyan / Norvège 2004 / Animation/fiction / 3 MNUn autoportrait surréaliste sur les rapports entrevie intérieure et vie extérieure. La majeure partiedu film a été réalisée image par image (animationd'objets) et le reste en prises de vue réellestraditionnelles.Naturlige Briller (Lunettes natures)de Jens Lien / Norvège 2001 / Fiction / 1 MNUn film sur l'homme qui souhaitait voir un jourmeilleur.Den danske diktaren (Le poètedanois) de Torill Kove / Norvége2006 /Animation / 15 MNUn poète qui ne trouve plusl’inspiration part en voyageet de grandes questions seposent à lui.Oscar du meilleur courtmétrageDøren som ikke smack (La Porte)de Jens Lien / Norvége / 2000 / Fiction /10 MNQuand maman n’est pas là, la vie est beaucoupplus compliquée.Une programmation soutenue par le Norwegian Film Institute et la Maison de l’Etudiant. Programme sous réservede modifications. La Petite Marchande de Films est une association soutenue par le RADAR-Normandie.Plus d’infos sur www.radar-normandie.orgnorvège > CINÉMANord (2010 - 1H18)de Rune Denstad LangloUn road movie en moto-neige qui aborde lethème de la dépression avec légèreté, humour ettendresse.Skieur professionnel autrefois auréolé d'unecélébrité internationale, Jomar est désormaisemployé sur les pistes et ne veut plus entendreparler de ski. Il néglige les tâches qu'on lui aconfiées et passe son temps à fumer, à boireet à ne rien faire.« Road movie norvégien aussi vivifiant et délectablequ’une coulée d’air polaire. » Le Canard EnchaînéLe 20 novembre - 21h Cinéma le Méliès, Bayeux.Tarifs habituels. En partenariat avec les Amis de lasection norvégienne de Bayeux.© Bodega FilmsL’art de la penséenégative(2008 - 1H19) de Bård BreienUn film piquant, récompensé entre autrespar le prix du meilleur scénario au festivaldu film de Turin.Geirr, 30 ans, est handicapé suite à un accident.Sa femme est sur le point de le quitter,cédant devant son mauvais esprit et sa misanthropiegalopante. En désespoir de cause,elle convie chez lui un groupe d’handicapéschaperonnés par une coach pleine de foi ensa méthode positive.« Un film sans concessions qui fait voler en éclats les tabous liés au handicap. » Le FigaroLe 18 novembre - 20h30 Cinéma Les 4 Normandy, Alençon. Tarifs habituels.© Little Stone DistributionGros plan sur lecinéma norvégien© SNDDina (2003 - 2H) d’Ole BornedalUn film sur la flamboyante Dina, d’après leroman de Herbørg Wassmo.Sur la côte norvégienne, en plein XIX e siècle,un drame va bouleverser la vie de la petiteDina, huit ans : elle cause accidentellementla mort de sa mère. Ce traumatisme et larancune de son père en feront une femme decaractère, fougueuse et imprévisible.Le 25 novembre - 18h Cinéma le Drakkar,Dives-sur-mer. Tarif : 4,70€. Assiette scandinave à lavente à l’issue de la projection (5€, boisson incluse.Réservation indispensable au 09 77 73 54 21).NORVÈGE42_43


norvège > Art contemporainA natural selection /Rune GuneriussenDes compositions étranges et poétiquesde Rune Guneriussen ne subsistent quedes photographies, seuls témoins d’un artéphémère inspiré par l’immensité et le calmede la nature norvégienne.France / norvège > photographie© Céline ClanetDu 13 novembre au 31 décembreInauguration le 12 novembre à 18h30.Abbaye-aux-Dames, Caen.Entrée libre.Ouvert tous les jours de 14h à 18h30.En partenariat avec l'ARDI.© Rune GuneriussenRune Guneriussen, né en 1977 en Norvège, a étudiéau Surrey Institut of Art & Design en Angleterre. Ilvit et travaille près d’Oslo.Artiste conceptuel et photographe, Rune rechercheessentiellement des lieux singuliers dans la nature,pour y développer son art.Il construit dans ces espaces naturels, tout enprenant soin de les préserver, des installationsprovisoires, extrêmement complexes, avant de lesphotographier. Les clichés qui en résultent sont laseule preuve matérielle de son intervention.Du 9 novembre au 5 décembre Inauguration le 19 novembreà 18h30. Le Radar, Bayeux. Entrée libre.Máze /Céline ClanetCette photographe française se rend régulièrement en Laponie, cette région principalementsitué au nord du cercle polaire et qui s'étend sur la Norvège, la Suède, la Finlande et laRussie. Elle nous livre son regard sur le peuple sami et sur cette terre, si fière et si fragileà la fois.© Rune GuneriussenDe 2005 à 2009, Céline Clanet s’estrégulièrement rendue à Máze, un villagesami situé en Laponie norvégienne.Les maisons, les rennes, les paysageset surtout ce peuple si particulier,formé de gens silencieux, parfoismélancoliques, en tout cas très fiersde leur identité et de leur territoire,sont passés au crible de son objectifpatient. Les photos qui en résultentsont le témoignage d’une réalitévouée à disparaître, à cause des ravagesdu réchauffement climatique et del’acculturation. D'après la photographe,« Máze est le symbole ambivalent de larésistance et de l’impuissance. »Une autre série de photographies,Sápmi, sera aussi projetée dans leca dre de l’exposition. Sápmi est le nomque l’on donne à la Laponie en languesami. Céline Clanet a photographié,patiemment, ses villes, ses fjords, sesforêts, la toundra.Ouvrage disponible : Máze (Photolucida, 2010)© Céline ClanetNorvège44_45


Norvège > Apprendre ou à laisserJournée desensibilisation àla culture norvégienneOuverte aux bibliothécaires et enseignantscomme au grand public, cette journée de sensibilisationpropose une première approche de laNorvège à travers sa littérature.10h-11h : Rencontre avec Knut Faldbakken,auteur norvégien (voir p.26)11h-12h : Conférence autour du polarnorvégien par Guillaume LebeauRepas sur place offert par la bibliothèqued’Hérouville Saint-Clair et le festivalLes Boréales.14h30-15h30 : Présentation de la littératurejeunesse norvégienne par Catherine Gentile.15h30-16h30 : Rencontre avec Øyvind Torseter,puis à 17h visite de l’exposition Détours avecl’artiste (voir p. 29 & 47).Le 22 novembre de 10h à 16h30Bibliothèque d’Hérouville Saint-Clair.Entrée libre.Réservation indispensable au 02 14 37 28 60.Cours et conférencesDépartement d’études nordiques, Université de Caen. Bâtiment Lettres, Salle 412/414. Entrée Libre.Cours d'initiation au norvégien.Par Håvard Astrup Bakke.Le 23 novembre - 18h30« Johan Christian Dahl (1788-1857) : La puissancede la nature norvégienne peinte par unartiste "exilé" » Par Annelie Jarl IremanInfluencé par la peinture de plein air du DanoisEckersberg, mais aussi par les peintres romantiquesallemands, J. C. Dalh devient l’un des plusgrands représentants du romantisme nationalnorvégien. L’été, il peint les magnifiques paysagesde son pays natal, notamment les montagnes, où« l’homme peut prendre conscience de la vie etde la mort ».Le 24 novembre - 18h30Exposition autourdu Prix littérairedu Conseil nordiqueLe festival qui a la chance d’accueillir cette annéetrois lauréats du Prix littéraire du Conseilnordique, sera l’occasion d’une exposition surcette prestigieuse récompense.Chaque année le Prix littéraire du Conseil nordiquerécompense une œuvre écrite dans l’unedes langues nordiques - islandais, danois, norvégien,finnois, suédois, féroïen, groenlandais etsame - parmi une sélection de neuf à treize livres.Cette consécration n’arrive qu’une fois dans la vied’un écrivain. La venue en novembre de KjartanFløgstad (Norvège, lauréat 1978), Dag Solstad(Norvège, 1989), Sofi Oksanen (Finlande, 2010)donnera lieu à une exposition en deux partiessur le sujet : l’une sur les œuvres récompenséestraduites en français, l’autre sur les œuvres enlangue originale.Du 15 novembre au 15 décembreBibliothèque de l'UFR LVE, Université de Caen : œuvres en langueoriginale.Bibliothèque de Caen : œuvres traduites.Entrée libre.« Le prix Nobel de la Paix : histoire et perspectivespolitiques norvégiennes »Par Christian Bank PedersenCette conférence propose de retracer l'histoire duprix Nobel de la Paix dans la vie politique norvégienne,des dernières heures de l'union avec laSuède au monde contemporain. Seront évoquéeségalement les stratégies politiques norvégiennesdans le domaine des affaires étrangères au XX esiècle.Le 25 novembre - 18h30Colloque international« La Norvège et l’or de la mer »L'ambition de ce colloque est d'analyserla complexité de la société et de la culturenorvé giennes : les paradoxes, les effets positifset pervers d'un bouleversement social etculturel qui s'est opéré sur une très courtedurée. Il s'agira de dresser un bilan des quarantedernières années, dans une perspectivepluridisciplinaire où seront envisagés lesaspects culturels, sociologiques, politiques etéconomiques.Vendredi 19 novembreSession 1 :Le renouveau norvégienPrésidence : Jean-François BATTAIL,professeur émérite, Université deParis IV9h30 / Éric EYDOUX, Maître de conférenceshonoraire, UCBN : La Norvège d’avant lepétrole (cf p.30)10h00 / Antoine JACOB, Journalisteindépendant : Émergence d'une puissancepétroéthique (cf p.18)11h00 / Thomas Hylland ERIKSEN,Professeur à l’Université d’Oslo : Pris à sonpropre jeu : la Norvège et le pétrole11h30 / Viviane du CASTEL, Chercheur :L’énergie, vecteur de retour de la Norvègesur la scène internationaleSession 2 :Impacts environnementauxPrésidence : Éric EYDOUX, Maître deconférences honoraire à l’Universitéde Caen14h00 / Kjartan FLØGSTAD, Écrivain :Chaleur locale, réchauffement global (cf p.23)14h30 / Birger LINDANGER, Maître deconférences à l’Université de Stavanger :L'or de la mer : de la pêcheaux hydrocarbures15h30 : Hans Christian BUGGE, Professeurà l’Université d'Oslo : Politique pétrolière etenvironnement16h00: Nathalie BLANC-NOËL, Maître deconférences à l’Université de Bordeaux IV :Arne Naess, l'écologie profonde :quelle écologie politique ?Samedi 20 novembreSession 3 :Conséquences culturellesPrésidence : Christian Bank PEDERSEN,Maître de conférences à l’Universitéde Caen, et Håvard Astrup BAKKE,Maître de langue à l’Universitéde Caen9h30 / Jean-François BATTAIL,Professeur émérite à l’Université de Paris-Sorbonne (Paris IV) : Gérer au mieux lesressources naturelles – le défi norvégien,hier et aujourd’hui10h00 / Sindre Stenersen HOVDENAK,doctorant à l’Université de Sciences et deTechnologie de Trondheim : L’influence dela manne pétrolière sur la politique scolairenorvégienne11h00 / Helge HVEEM, Professeur àl’Université d’Oslo : Histoire et conséquencespolitiques de l’industrie pétrolière11h30 / Bjørn Kvalsvik NICOLAYSEN,Professeur à l’Université de Stavanger :La politique culturelle dans le cadre del’économie pétrolière12h00 / Conclusions12h30 / Clôture du colloqueDu 19 novembre, 9h au 20 novembre, 12h30Amphi de Boüard, Bâtiment Lettres, Université de CaenOrganisé par Håvard Astrup Bakke et Christian Bank Pedersen.En collaboration avec le Département d’études nordiques del’Université de Caen et l’OFNEC. Entrée libre.www.unicaen.fr/recherche/mrsh/erlis/4239norvège48_49


France / estonie / finlande / norvège > APPRENDRE OU À LAISSERJournée d’étudesCapitales européennesde la CultureDans le cadre des Boréales et à l’occasion de cettejournée d’études consacrée aux Capitales européennesde la Culture, plusieurs organisateurs viendrontprésenter leur projet culturel.Organisée pour la première fois à Athènes en 1985,la manifestation annuelle Capitale européenne de laCulture a toujours été couronnée de succès et le titreest aujourd'hui très convoité. À partir de l'année2011, deux villes de deux différents États membresseront Capitales européennes de la Culture.Les organisateurs de Tallinn et Turku, Capitaleseuropéennes de la Culture en 2011, viendront nousfaire part de leur projet culturel.Ces présentations seront suivies d’une table ronderéunissant les organisateurs de Lille (2004), Marseille(2013) et Bergen (2000) (sous réserve).La dernière partie de la journée d’études seral’occasion d’un dialogue avec le public.Le 12 novembre à partir de 9h30Chapelle de la DRAC, Caen. Entrée libre.Programme9h30 / Ouverture de la journéepar Kléber Arhoul, Directeur Régionaldes Affaires Culturelles, à la chapelle de laDRAC, Caen.10h-10h45 / Présentation du projet deTallinn, Capitale européenne de la Culture2011.11h-11h45 / Présentation du projet deTurku, Capitale européenne de la Culture2011.14h / Table ronde : Les Capitaleseuropéen nes de la Culture, un projet decohésion à l'échelle d'un territoire avec Lille(2004) et Marseille (2013).16h-16h30 / Échanges avec le public.DestinationEurope du NordLe CRIJ donne les clés pour partirs’installer et travailler dans le grandnord.Le Service Europe Direct du CRIJ est unrelais d'information officiel sur l'UnionEuropéenne. Il sera présent lors dela deuxième semaine du festival LesBoréales au Théâtre d'Hérouville pourinformer gratuitement les personnesqui souhaitent effectuer un stage, unepériode d’étude, travailler ou monter unprojet (culturel, social etc..) dans un autrepays européen. Ainsi vous trouverezdes outils pratiques pour préparer votreprojet (sites Internet officiels, informationsur la législation du travail, etc..).Il fournit également des brochures pédagogiquesà destination des enseignantset de leurs élèves qui leur permettent dedécouvrir la diversité des cultures européennes(spécialités culinaires, grandspersonnages historiques, posters avecles symboles des pays de l'Union Européenne).Une exposition sur les pays duNord et les pays baltes sera égalementréalisée pour l'occasion afin de vous inviterau voyage !Enfin, le CRIJ vous informera surles programmes européens tels queCOMENIUS et LEONARDO et mettra àvotre disposition son expérience et sesréseaux pour vous conseiller sur votreprojet.du 22 au 27 novembre Théâtre d’Hérouville.Proposé par le Service Europe Direct du CentreRégional Information Jeunesse (CRIJ) de Basse-Normandie.Programme pédagogique spécial FinlandePour les CM1-CM2 d’Hérouville Saint-Clair / Avec le soutien des services culturelsde la VilleÀ l’occasion de la première française à Hérouville Saint-Clair du spectacle de cirquefinlandais Petit Mal (voir p.51), Les Boréales, la Comédie de Caen et l’Inspectionacadémique proposent un projet culturel autour de la Finlande pour 21 classes de CM1-CM2 d’Hérouville Saint-Clair.CinémaDans le cadre du partenariat avec la villed’Hérouville Saint-Clair et Les Boréales,le Café des Imagesprojetera le film finlandaispour enfants Pessiet Illusia (1983 - 1h21)de Heikki Partanen.La petite sylphide Illusiaquitte son arc-encielnatal et se retrouve coincée sur Terre. Elle se lied’amitié avec Pessi, un petit troll de la forêt.Les 4 et 5 novembre Café des Images, Hérouville Saint-Clair.Renseignements au 02 31 45 34 70.MusiqueL’accordéoniste d’origine finlandaise Satu Niiranenviendra présenter la musique finlandaise aux enfantsinscrits dans le projet, à travers instruments et chantstraditionnels de la Finlande.Le 15 novembre, écoles Auber, Le Bois, Quesnel-Montmorency ;Le 16 novembre, écoles Freinet et Le Val ;Le 18 novembre, écoles Boisard et Blaisot ;Le 19 novembre, école Gringoire.© Nevoux/Archipel© Philippe LaurençonCirqueLes élèves assisteront à l’une desreprésentations de Petit Mal, par la RaceHorse Company (voir présentation p.51).En amont, leurs enseignants rencontrerontl’équipe artistique de Petit Mal.L’artiste de cirque finlandais Jani Nuutineninterviendra dans les écoles pours’entretenir avec les élèves et présenterle cirque en Finlande (voir présentation duspectacle Une séance peu ordinaire p.52).Le 22 novembre, écoles Auber, Blaisot et Boisard ;le 23 novembre, écoles Freinet et Gringoire ;Le 25 novembre, écoles Le Val et Le Bois ;Le 26 novembre, école Quesnel-Montmorency.pays nordiques50_51


temps fort ! Suède > cirquetemps fort ! Finlande > cirque« C’est un spectaclequi vous donnele vertige, vous secoue,et qui vous rendheureux. »Dagens NyheterpremièreFRANCAISEévénementfamilleÀ PARTIR DE 9 ANSWear itlike acrown /Cirkus CirkörPetit mal / Race Horse CompanyPaysage dévasté, monde irréel, tel est l’univers oùévoluent les protagonistes de Petit mal, un spectacleoù se mêlent poésie et humour noir. Par les lauréatsde Jeunes Talents Cirque Europe 2009/2010. Le coupde cœur du festival.Petit mal est un monde irréel où les décorssont faits d’objets de récupération, où lecorps et l'esprit perdent la notion de tempset de lieu, où tout peut arriver…Les composantes essentielles de Petit malsont l'humour noir et les chocs. La formetraditionnelle, la poésie et le mouvementdoux du cirque contemporain sont défiéspar l'incohérence, l’onirisme et la constantemenace de violence.Petit mal n’est pas un spectacle à raconter ;c’est un spectacle à voir.Production : Circo Aereo, Race Horse Company.Coproduction : Cirko - Centre for New Circus,Comédie de Caen, Festival Les Boréales,Les Migrateurs, Scènes de Cirque.Direction : Maksim KomaroAvec : Petri Tuominen, Rauli Kosonen, Kalle LehtoévénementfamilleÀ PARTIR DE 7 ANSpremièreFRANCAISECOproDUCTIONLe 23 novembre - 10h et 14h,les 25 et 26 - 14h (séances scolaires).Les 24, 25 et 26 - 19h30 (tout public).Comédie de Caen / Centre Dramatique Nationalde Normandie, Théâtre d’Hérouville.Tarifs : de 4 à 14€ (abonnés) ou de 18 à 24€.De 4 à 8€ pour les moins de 12 ans et lesgroupes scolaires.Durée : 1h15À PARTIR DE 7 ANS.« Mis en scène par Maksim Komaro, l’un des plus brillantsreprésentant du cirque finlandais, le spectacle est construitautour du talent de trois jeunes hommes d’une vingtained’années, qui prennent place dans un lieu à la croisé du garageencombré et de la salle de gym poussiéreuse. » Le TimesSuite au succès rencontré lors des Boréales 2009 par Inside out, Cirkus Cirkör revientcette année pour un nouveau périple à l’intérieur du corps humain : Wear it like a crown,leur tout nouveau spectacle, a pour thème le cerveau. Le spectacle immanquable de© Mats Bäckercette édition.Les protagonistes évoluent dans un monded’illusions, d’ombres et de lumières, de lancersde couteaux, de jonglage et de drames.Six personnages étranges se battent avec leursdilemmes personnels. Chaque personnage essaied’atteindre les autres à sa façon, au moyen,entre autres, de balles de ping pong et de ventouses.Dans ce spectacle à la fois absurde et tragicomique,Tilde Björfors explore l’ordre et lechaos, la transformation des risques en opportunités.Cela parle du choix de porter (wear) noséchecs, nos peurs et nos défauts comme unecouronne (like a crown), de faire briller cette couronneet de la porter avec fierté.Direction : Tilde BjörforsAvec : Henrik Agger, Louise Bjurholm, David Eriksson,Jesper Nikolajeff, Fouzia « Fofo » Rakez, Shannon Savage.pays nordiquesLe 11 novembre - 17h, Les 12 et 13 novembre - 19h30, Le 14 novembre - 17h. Comédie de Caen / Centre DramatiqueNational de Normandie, Théâtre d’Hérouville. Tarifs : de 4 à 14€ (abonnés) ou de 18 à 24€. De 4 à 8€ pour les moins de 12 anset les groupes scolaires. Durée : 2h10 (avec entracte). À PARTIR DE 9 ANS.52_53


Finlande > cirque / cinémaLa nuitdes forains(1953 - 1H29), projection DVDUn filmd’Ingmar BergmanConsidéré par beaucoupcomme le premier chefd’œuvre d’Ingmar Bergman,Les Boréales vous proposede (re)découvrir La nuit desforains, magnifique filmautour de l'univers du cirque.Une troupe de forains sillonneles villes et la campagne suédoises.Alberti Johansson, ledirecteur, est au bord de larupture. Il désire quitter soncirque, qui essuie échec suréchec, ainsi que sa maîtresseAnna, pour retrouver la sécuritéd’un foyer familial qu’ila abandonné il y a trois ans.Alberti profite d’un passagedans la ville où habite Agda,son épouse, pour essayer derenouer avec sa vie d’antan.Anna, jalouse, trompe Albertiavec Franz, un acteur cynique.Le 16 novembre - 17hLe 25 novembre - 10h30 et 16hCafé des images, Hérouville Saint-ClairTarifs habituels.événementfamilleÀ PARTIR DE 10 ANSUne séance peu ordinaireCirco AereoUn spectacle qui tient dans une valise ! Ambianceintime garantie pour un instant au plus près del’artiste.Le 23 novembre - 18h30 et 20h30 Théâtre du Champ Exquis,Blainville-sur-Orne. Tarifs : 7,50€ /6 €. Autour d’un apéritif scandinave offert.Le 25 novembre Proposé par le Quai des Arts, Argentan.À 18h : Maison du citoyen. À 21h : Foyer des Jeunes travailleurs.Entrée libre. Durée : 35 mn. À PARTIR DE 10 ANS.Entre attraction foraine et entresort, le Finlandais JaniNuutinen poursuit son travail autour du cirque d’objets avecce spectacle subtil et léger, tellement léger qu’il tient dansune valise. Fioles, grimoires, bougies… dans ses mains peuordinaires, les objets prennent vie. Avec ses astuces et sonboniment, Jani Nuutinen invente un ingénieux bricolaged’effets magiques et d’escamotage. Il manipule le hasard,les choix, le jeu et même la mort !Des tours de magie parfois désuets, un regard décalé quitouche par sa simplicité pour une forme courte insolite etsurprenante à découvrir en famille.Production : Circo AereoAvec : Jani NuutinenCirco Aereo est une compagnie associée au Sirque - Pôle Cirque de Nexonen Limousin.© Philippe Laurençonsuède > fantaisie nordique / CirqueGrusvägen 7 / Tide CompanyCréée en 2008 et lauréat 2008 de l'opération Jeune Talent Cirque Europe, la Tide Companya pour ambition de promouvoir le spectacle vivant et les arts plastiques. Grusvägen 7 estson premier projet de création.Un spectacle magique et troublant,par les lauréats Jeunestalents Cirque Europe 2008.Grusvägen 7, « 7 route des cailloux» en suédois, une adresse decampagne ; le décor est planté,de manière suggestive. Les deuxprotagonistes évoluent dans uneatmosphère cinématographique,presque muette, ou le peu de texteest dit en suédois et sous-titré.Une atmosphère étrange, insoliteaussi. Quelle situation plus improbableque la révolte des élanscontre leurs chasseurs, ou quece coiffeur qui jongle avec desciseaux au-dessus de la tête deson client ?Production : Sophie CosnardAvec : Isak Lindberg et Benjamin HaegelMusique originale : Hélène SageCréation lumière : Johan Soderberg« La Tide Company laisse un légerparfum de soufre dans son sillage.Le duo franco-suédois - un blondinetun poil manipulateur et son souffredouleurconsentant - se livre à un triphalluciné et hallucinant. Explorantdiverses facettes du jonglage(ciseaux, cigarettes, …),les saynètes surréalistess’enchaînent allégrement avant de sefiger en tableau expressionniste, letemps d’un instant de grâce baroque.Amateurs de pianos qui toussent etd’élans qui chantent, cramponnezvous à vos fauteuil Empire. » StraddaLe 18 novembre - 20h30La Renaissance, Mondeville - Le Plateau.Tarifs : 7 et 13e. Durée : 50 MN. À PARTIR DE 10 ANS.événementfamilleÀ PARTIR DE 10 ANSpays nordiques54_55


suède / finlande > concertsuède > concertLe 12 novembre - 20h Big Band Café, Hérouville Saint-Clair.Tarifs : 8e / 10e / 12e / 15eThe Amplifetes + RubikLe Big Band Café et Les Boréales accueillent lajeune garde de l’electro-rock nordique. L’occasion dedécouvrir des Finlandais qui ne tournent pas rond etdes Suédois bien barbus…The AmplifetesSi Amplifetes est un mot inventé, on aura pas demal à discerner le verbe « amplifier » derrière.Et ce n'est pas tout à fait un hasard si le quatuorsuédois (de Stockholm) le plus buzzé du moment(sur la blogosphère et les blogs qui comptent)s'est choisi ce patronyme. The Amplifetes fontdans le maximal, les beats qui dynamitent leschapelles musicales et les hymnes dancefloorpleins de sueur et d'adrénaline.www.myspace.com/theamplifetes« L’album le plus buzzé de la blogosphère » Tsug« La barbe de Sébastien Tellier couplée aux bombessoniques de Yuksek. » TechnikartRubikGroupe finlandais indie pop/rock formé en2003, Rubik est rapidement considéré parses compatriotes comme l’un des grandsespoirs de la scène finlandaise indépendante.Forcément oniriques et naïves, leurscompositions éclipsent les comparaisons,empruntent les montagnes russes, adoptentles fractures pour mieux briser les codes etles convenances.www.myspace.com/rubikband« Nettement plus pompette que pompier, ce rock aoublié depuis le début de la nuit comment marcherdroit et raisonner, virant au grotesque et à l’absurdeavec la même malice stupéfiante que les meilleursromans baroques de leur concitoyen Paasilinna. »Les InrockuptiblesAnders Bergcrantz QuartetDans le cadre de Jazz dans les foyers,le théâtre de Caen et Les Boréalesvous invitent à venir écouter le célèbretrompettiste suédois, Anders Bergcrantz.Le 20 novembre - 17hFoyers du théâtre, Théâtre de Caen.Entrée libre. Avec le soutien de Musik i Syd.Trompettiste de jazz suédois, Anders Bergcrantzfait ses classes au Berklee College of Music deBoston avant de commencer une carrière internationale.Parmi les grands musiciens aveclesquels il a enregistré figurent John Scofield etSteve Swallow.Nommé « Artiste de Jazz de l’année » en 1993,sa musique influencée par Freddie Hubbard,Lee Morgan et Woody Shaw en a fait un artisteincontournable sur la scène jazz suédoise etinternationale.www.myspace.com/wwandersbergcrantzcom« ...Le plus passionnantdes artistes solo...»Coda Magazine« Qu’on se le dise, il existe peude trompettistes capablesde jouer à ce niveau. »Politikkenpays Nordiques58_59


SUÈDE > cinéma© Jesper GanslandtGros plansur le cinéma suédoisTrois films sortis en 2010 ! Trois réalisateurs pour trois façons d’appréhender le cinémasuédois contem porain. Des réseaux mafieux au dur passage à l’âge adulte, en passantpar le premier long métrage des auteurs du mythique Music for One Appartement and SixDrummers, le cinéma suédois saura ravir tous les spectateurs.Adieu Falkenberg(2010 - 1H31) de Jesper GanslandtJesper Ganslandt signe une œuvre fondatrice de la nouvellevague du cinéma suédois, avec ce film à l’atmosphère tout à lafois planante et angoissante.Pour ces cinq amis d’enfance devenus de jeunes hommes, l’étése passe toujours à Falkenberg, station balnéaire du sud de laSuède. Mais celui-ci pourrait bien être le dernier, marquant leurpassage à l’âge adulte.Entre le 10 et le 16 novembre Cinéma Lux, Caen. Tarifs habituels.Pour les horaires, se reporter à notre site internet ou à notre page Facebook.« (…) il y a desmoments forts,qui témoignentà la fois d'unregard lucide etd'une sensibilitéexacerbée. »Le MondeStockholm(2010 – 2h04)Un film deDaniel EspinosaStockholm est le premier volet del’impressionnante trilogie de JensLapidus, véritable phénomènedans les pays nordiques, où lesréseaux cosmopolites de la mafiase livrent au trafic de co caï neet au crime organisé.Mrado, gros bras de la pègre yougoslave,capable de briser des oshumains, JW, simple chauffeurde taxi, aux rêves de Jet Set, etJorge, dealer latino en cavale,sont tous trois engagés dans unecourse à l'argent facile, à la vengeanceet s'affrontent dans uncocktail explosif.Le 27 novembre - 20hCafé des Images, Hérouville Saint-Clair.Tarifs habituels.Sortie française le 1 er décembre 2010.Avantpremière« À Noël, MK2 sortira au cinéma Snabba Cash,adaptation très réussie du best-seller noirde Jens Lapidus (Plon). » Le FigaroAvantpremière© Nils Bergendal« Sound of Noise est une expérience sonoreet visuelle jamais vue, ni entendue.Un film qui va faire du bruit. » L’ExpressAVANT1ÈRESound of noise(2010 - 1H42)de Ola Simonssonet Johannes StjärneNilssonPar les réalisateurs du mythiquecourt-métrage Music for One Appartementand Six Drummers. SélectionSemaine de la Critique, Cannes 2010.L’officier de police Amadeus Warnebringest né dans une illustre famillede musiciens. Ironie du sort, il détestela musique. Sa vie bascule le jour oùun groupe de musiciens déjantés décided’exécuter une œuvre musicaleapocalyptique en utilisant la villecomme instrument de musique. Ils’engage alors dans sa première enquêtepolicière musicale…Le 23 novembre - 20h30Amphi Daure, Université de Caen.Tarifs habituels.Proposé par le cinéma Lux.pays Nordiques60_61


temps fort ! islande > danseLes 15 et 16 novembre - 20h30 Centre ChorégraphiqueNational de Caen/Basse-Normandie. Tarifs : 8e (réduit) / 12eLe Centre Chorégraphique National de Caen/Basse-Normandie accueillera le collectif SkyrLee Bob durant l’année 2010 pour unerésidence de travail.Production : Shalala EhfCoproduction : Centre Chorégraphique Nationalde Caen/Basse-Normandie, Les BoréalesProjet du collectif Skyr Lee BobComposé de : Erna Ómarsdóttir, Lieven Dousselaere,Gudni GunnarssonSon et lumière : Skyr Lee BobAssistante à la dramaturgie : Louise BaduelAssistant technique son et lumière :Valdimar JohannssonProduction/Diffusion : Esther Welger-BarbozaAvec le soutien de the town of Kopavogur,WP Zimmer / Antwerpen et Stuk / LeuvenSkyr Lee Bob'sWunder GlobeSquarepremièremondialeSkyr Lee Bob est un trio composé duplasticien Gudni Gunnarsson, de lachorégraphe danseuse islandaise ErnaÓmarsdóttir et du musicien LievenDousselaere. Leur travail, rencontresingulière de leurs disciplinesrespectives, sera présenté à Caen enpremière mondiale.Le point de départ de ce spectacle est la recherchede l’émerveillement, du fantastiqueet du sans précédent.Ils ont choisi comme cadre le concept de «cabinet de curiosités » ou « chambre desmerveilles », de l’allemand Wunder, « merveille».La chambre des merveilles, ancêtre du Muséedans l’Europe de la Renaissance, contenaittoutes sortes d’objets bizarres, des reliquesreligieuses et objets historiques aux œuvresd’arts. Parfois, les objets et leur histoireétaient truqués et relevaient plus de la poésieque des sciences naturelles. On retrouvaitmême des juxtapositions suggestives tellesqu’un éclat de la croix du Christ avec unecorne de licorne, et divers animaux empaillés.Ce qui a démarré comme une performancedans une galerie en Islande, dans le cadre duReykjavík Art Festival, est devenu une expériencethéâtrale dans laquelle la galerie s’estinsinuée.Aventurez-vous auprès de personnages àl’allure coloniale, amasseurs compulsifsd’objets et d’espèces étranges...« Quoi qu'elle ose, le talent incorruptible de cette femme de 35 ans,complice du metteur en scène Jan Fabre et de la chanteuse Björk,éclate en électrochocs successifs sans faire aucune concessionà la beauté et aux convenances.La chorégraphe ne recule devant rien. Ni la laideur ni le risquedu ridicule ne lui font peur. Extirpant du plus profond d'elle-mêmetoute une gamme musicale, Erna Ómarsdóttir glisse de la plainteanimale au chant des noyés, du hululement sexuel à la litanie dessanglots. Au sommet de ses excès, elle ne nous fait jamais oublierune chose : tout est bel et bien du théâtre dont elle tireles ficelles. » Le MondeCOproDUCTIONfinlande > expositionKaisa Leka / I’m not these feetDu 8 au 27 novembre Lycée agricole de Sées. Réservé aux élèves et membres de l’établissement scolaire.Née en 1978, Kaisa Leka est unejeune artiste finlandaise qui a étudiéles arts, le design et la bande dessinée.En 1998, elle subit une doubleamputation des jambes et entreprendl’écriture d’une série d’albums autobiographiques,au travers desquelselle espère changer le regard sur lehandicap : « J’ai envie qu’on me regardemais je n’aime pas qu’on mefixe. La limite entre les deux n’est pasévidente à trouver ».Elle a choisi la forme du journal intime,un style sobre et des dessinssimples pour dénoncer la superficialitédes valeurs de la société occidentalemoderne : « Je veux faire évoluer lareprésentation du corps féminin etles canons de beauté qu’on nous impose.Pourquoi mes jambes seraientellesmoins belles, uniquement parcequ’elles sont en fibre de carbone et entitane? ».Pour construire cette exposition, lefestival a sélectionné quelques-unesdes planches de son premier albumI’m not these feet.pays nordiques62_63


suède > expositionDessins sans dessin12 artistes de StockholmLes artistes de Dessins sans dessin défient les nouvelles technologies en perpétuant latradition du dessin et de l’estampe, pour une exposition à la sensibilité toute suédoise.Voilà une vingtaine d'années que douze artistesse réunissent chaque mois, à Stockholm, autourd'une soupe chaude, pour parler d'art et pourdessiner.Même à l'ère du numérique, le trait tracé à lamain est encore d'actualité, en constante évolution,toujours pertinent. Dessins sans dessinprésente une sensibilité particulière, à la foisspécifique à la Suède et universelle. Alors quele dessin est souvent considéré comme uneexpression intimiste, Dessins sans dessin proposeraune vision novatrice et spectaculaire.À l'occasion de cette exposition, le public seraaussi acteur puisqu'il sera invité à participer àdes ateliers de dessin. Une collaboration estaussi prévue avec les élèves du lycée Lebrunde Coutances.Du 13 novembre 2010 au 23 janvier 2011 Inauguration le 12 novembre à 18h30. Musée Quesnel-Morinière, Coutances.Entrée libre. Ouvert tous les jours de 10h à 12h et de 14h à 17h excepté le dimanche matin et le mardi.


LIEUX PARTENAIRES > ADRESSESCaenAuditorium du Musée des Beaux-ArtsLe Château14000 CAENAssociation Archipels10 rue Pasteur14000 CAEN02 31 86 81 56ArtothèqueHôtel d’EscovillePlace Saint-Pierre14000 CAEN02 31 85 69 73Bibliothèque de CaenPlace Louis-Guillouard14053 CAEN Cedex 402 31 30 47 00Café MancelLe Château14000 CAEN02 31 86 63 64Cinéma Lux6 avenue Ste-Thérèse14000 CAEN02 31 82 29 87Collège Marcel-Pagnol10 avenue Gal-Laperrine14000 CAEN02 31 82 25 42CRIJ Basse-Normandie16 rue Neuve Saint-Jean14000 CAEN02 31 27 80 80DRAC Basse-Normandie13 bis rue Saint-Ouen14000 CAEN02 31 38 39 40École Vieira-da-SilvaAvenue du Dr. M. Collin14000 CAEN02 31 82 33 91Forum FnacCentre Paul Doumer14000 CAEN02 31 39 41 00La Cour des miracles51 Rue Froide14000 CAEN02 31 86 46 02FRAC Basse-Normandie9 rue Vaubenard14000 CAEN02 31 93 09 00Centre Chorégraphique National deCaen Basse Normandie11 rue du Carel1400 CAEN02 31 85 83 90Crapaud Poilu11 rue Saint-Sauveur14000 CAEN02 31 26 57 79Le Cargö9 Cours Caffarelli14000 CAEN02 31 86 79 31Lycée Fresnel77 rue Eustache-Restout14000 CAEN02 31 70 33 10Lycée Laplace130 rue de la Délivrande14000 CAEN02 31 93 04 30Maison de l’étudiantUniversité de CaenEsplanade de la Paix14000 CAEN02 31 56 60 50Panta Théâtre24 rue de Bretagne14000 CAEN02 31 85 15 07Région Basse-NormandieAbbaye-aux-Dames24 place Reine-Mathilde14000 CAEN02 31 06 98 98Théâtre de Caen135 bd Maréchal Leclerc14000 CAEN02 31 30 48 00Théâtre des Cordes32 rue des Cordes14000 CAEN02 31 93 30 94Université de CaenDépartement d’études nordiquesEsplanade de la Paix14032 CAEN02 31 56 56 30CALVADOSMédiathèqueCentre G. Le ConquérantRue Coqs14400 BAYEUX02 31 51 20 20Le Radar24 rue des Cuisiniers14400 BAYEUX02 31 92 78 19L’Auditorium1 rue de Bretagne14400 BAYEUXLe Lycée Alain-ChartierPlace Lombarderie14400 BAYEUX02 31 92 09 22Le cinéma Le Méliès12 rue Genas-Duhomme14400 BAYEUX08 36 68 42 31Théâtre du Champ ExquisMaison Paul Eluard, Rue du Stade14550 BLAINVILLE SUR ORNE02 31 44 08 31Médiathèque11, rue Saint Martin14110 Condé-sur-Noireau02 31 69 41 16Cinéma Le Drakkar6 rue Général de Gaulle14160 DIVES- SUR-MER02 31 91 03 85MédiathèqueAvenue du Commandant Charcot14160 DIVES SUR MER02 31 24 29 27Lycée Louis-Liard15 rue Saint-Jean14700 FALAISE02 31 41 67 00MédiathèqueRue Gonfroy-Fitz-Rou14700 FALAISE02 31 41 65 45Bibliothèque5 Square du Théâtre14200 HÉROUVILLE ST-CLAIR02 31 45 33 44Big Band CaféSite de la Fonderie1 avenue du Haut-Crépon14200 HÉROUVILLE ST-CLAIR02 31 47 96 13Théâtre d’Hérouville Comédie deCaen /Centre Dramatique Nationalde NormandieSquare du Théâtre14200 HÉROUVILLE ST-CLAIR02 31 46 27 29Cinéma Café des Images4 Square du Théâtre14200 HÉROUVILLE ST-CLAIR02 31 45 34 70École maternelle Gringoire501 Quartier Belles Portes14200 HÉROUVILLE ST-CLAIR02 31 44 91 94École Auber405 Quartier Haute Folie14200 HÉROUVILLE ST-CLAIR02 31 95 64 38École Le boisQuartier Bois14200 HÉROUVILLE ST-CLAIR02 31 95 59 47École Quesnel196 rue Eugène Quesnel14200 HÉROUVILLE ST-CLAIR02 31 44 99 00École Montmorency18 rue Bouvines14200 HÉROUVILLE ST-CLAIR02 31 95 69 12École Freinet1807 Quartier Bois14200 HÉROUVILLE ST-CLAIR02 31 95 64 04École Le ValQuartier Val14200 HÉROUVILLE ST-CLAIR02 31 95 31 14École Boisard917 Quartier Grande Delle14200 HÉROUVILLE ST-CLAIR02 31 47 61 41École Blaisot104 Quartier Grande Delle14200 HÉROUVILLE ST-CLAIR02 31 47 60 98Lycée Salvador-Allende15 rue Guyon14200 HÉROUVILLE ST-CLAIR02 31 5310 70Espace Jean VilarSquare Niederwerrn14123 IFS02 31 82 69 69La RenaissanceLe Plateau14120 MONDEVILLE02 31 35 65 94Le Doigt dans l’Oreille du chauve(Le DOC)Lieu-dit Bourg14240 SAINT GERMAIN D'ECTOT02 31 96 61 45Institut Mémoires de l’éditioncontemporaineAbbaye d’Ardenne14 SAINT-GERMAIN-LA-BLANCHE-HERBE02 31 29 37 37MANCHEBibliothèque Jacques- PrévertAssociation Atout LireRue Vastel50100 CHERBOURG-OCTEVILLE02 33 23 39 40Musée Quesnel-Morinière2 rue Quesnel Morinière50200 COUTANCES02 33 07 07 88MédiathèquePlace du Champ de Mars50000 SAINT-LÔ02 33 72 52 53Librairie RYST16-22 grande rue50100 CherbourgTél.02 33 53 48 57ORNELycée Marguerite-de-NavarreAvenue du Général LeclercBP 357 61014 ALENÇON CEDEX02 33 80 33 50Médiathèque de la CommunautéUrbaine d’AlençonCour Carrée de la DentelleBP 362 61014 ALENÇON02 33 82 46 00Les 4 Normandy6 rue Carreaux61000 ALENÇON02 33 26 36 19Quai des artsRue de la feuille61200 ARGENTAN02 33 39 69 00Lycée St-Thomas d’Acquin1 place Claudius-Duperron61100 FLERS02 33 65 08 25Médiathèque9 rue du Collège61100 FLERS02 33 98 42 22Lycée agricoleRue du 11 novembre61500 SEES02 33 81 74 00HAUTE NORMANDIEMédiathèque François-Deveaud3 rue René-Coty76330 NOTRE-DAME-DE-GRAVENCHON02 35 38 01 44Cinéma Omnia République28 rue de la République76000 ROUEN02 35 07 82 70Médiathèque Guy-de-Maupassant9 rue Pierre de Coubertin76190 YVETOT02 35 95 01 13RemerciementsAvec le soutien deLa Région Basse-Normandie, leMinistère de la culture et de la communication(Direction régionale des affairesculturelles de Basse-Normandie,Sous-direction des affaires européenneset internationales), le Centre national dulivre, la ville de Caen, la ville d’HérouvilleSaint-Clair, les Conseils généraux duCalvados, de l’Orne et de la Manche,l’Ambassade d’Estonie, l’Ambassadede Lettonie, l’Ambassade de Lituanie,International Cultural Programme Centreof Lituania, l'Ambassade royale deNorvège en France, le Comté du Hordaland,l’Ambassade royale du Danemarken France, l’Ambassade de Suède enFrance, l’Ambassade de Finlande enFrance, le Bureau pour la promotiondu livre norvégien (NORLA), l’Institutsuédois à Paris, Visit Norway, EstonianAir, ONDA international, l’AssociationRégionale de Conservation de l’Imageet du Son, l’ARDI, France 3 Normandie,Harmonia Mundi.Les Boréales remercientLes bénévoles, les auteurs, traducteurset éditeurs pour leur disponibilité. Lesmodérateurs et les intervenants des rencontres.Les artistes et les techniciensqui ont rendu ce festival possible. Lesétablissements scolaires qui permettentà leurs élèves de venir découvrir les expositions,les spectacles, les films et lesdocumentaires et de suivre les débatslittéraires.À Alençon, la médiathèque, le lycéeMarguerite-de-Navarre, la librairie Lepassage, le bar’joÀ Argentan, le service culturel, le Quai desArtsÀ Blainville-sur-Orne, le Théâtre du ChampExquisÀ Bayeux, galerie Le Radar, cinéma le Méliès,les Amis de la section norvégiennede Bayeux, le lycée Alain-Chartier, lamédiathèque, l’Auditorium, le serviceculturelÀ Caen, les établissements scolaires de laZone d’éducation prioritaire de la Gracede Dieu, le lycée Fresnel, le lycée VictorHugo, le CROUS, la Maison de l’étudiant,le cinéma Lux, le département d’étudesAvec le soutienexceptionnel de la RégionBasse-NormandieAmbassade duDanemarknordiques de l’Université de Caen/Basse-Normandie, la bibliothèque deCaen, la cour des miracles, le théâtrede Caen, la Comédie de Caen/CentreDramatique National de Normandie, leCafé Mancel, la FNAC, le Panta Théâtre,l’Artothèque, Le Cargö, l’association Archipels,La Petite Marchande de Films,Lire à Caen, le FRAC Basse-Normandie,Le Crapaud Poilu, le Centre chorégraphiquenational de Caen / Basse-Normandie, le CRIJÀ Carentan, le lycée Sivard-de-Beaulieu, labibliothèqueÀ Coutances, le musée Quesnel-MorinièreÀ Cherbourg-Octeville, la bibliothèqueJacques-Prévert, l’association AtoutLire, la librairie Ryst.À Dives-sur-mer, la médiathèque, le cinémaLe DrakkarÀ Falaise, le service culturel, le lycée Louis-Liard, la médiathèqueÀ Flers, le lycée Saint-Thomas d’Acquin, lamédiathèqueÀ Hérouville Saint-Clair, les services culturels,le Café des Images, la Comédie deCaen / Centre Dramatique National deNormandie, la bibliothèque, le Big BandCafé, les écoles Auber, Le Bois, QuesnelMontmorency, Freinet, Le Val, Boisard,Blaisot, GringoireÀ Honfleur, la médiathèqueÀ Ifs, l’Espace Jean-VilarÀ Mondeville, l’Ensemble de Basse-Normandie,La RenaissanceÀ Notre-Dame de Gravenchon, la médiathèqueFrançois-DeveaudÀ Paris, ARTE Actions culturellesÀ Rouen, le service culturel, l’OmniaÀ Sées, le lycée agricole, la librairieL’Oiseau Lyre, la bibliothèqueÀ Trun, le collège André MalrauxÀ Saint-Aubin-sur-Mer, la médiathèqueÀ Saint-Germain-d’Ectot, le DOCÀ Saint-Germain-la-Blanche-Herbe, l’IMECÀ Yvetot, la médiathèqueCe festival est dédié à la mémoire deDominique Voquer, partenaire despremières heures du festival.pays baltes66_67

More magazines by this user
Similar magazines