Jaeger-LeCoultre - Magazine Sports et Loisirs

sportsetloisirs.ch

Jaeger-LeCoultre - Magazine Sports et Loisirs

De l’atelier à la « Grande Maison »Antoine LeCoultreNé à La Golisse, près du Lac de Jouxdans le Jura suisse, fils aîné d’unforgeron spécialisé dans la petite métallurgie,Antoine LeCoultre (1801-1881) est initié très tôt au travail dufer. Esprit ingénieux et novateur, passionnépar l’horlogerie, activité alorsen plein développement dans la région,Antoine tente en 1825 de suivredes cours d’horlogerie à Genève, maissa formation est interrompue par lamaladie. Antoine s’associe alors avecson père dans la fabrication de boîtesà musique. Pourtant, en 1833, le filsreprend sa liberté et fonde au Sentierau bord du Lac de Joux dans laVallée de Joux, un modeste atelierd’horlogerie.En 1844, il invente et construit le millionomètre,premier outil pour mesurerle micromètre. Un instrumentqu’il ne fera jamais breveter, mais quiservira pendant plus d’un demi-siècled’étalon (unité de mesure de référence)pour la manufacture. En1847, c’est un système de remontoirsans clé (non breveté), qui se répandradans toute l’industrie horlogèrerégionale. Un autre système deremontoir, système LeCoultre seradéveloppé en 1861. A Londres, à l’occasionde l’Exposition universelle de1851, Antoine LeCoultre obtient unemédaille d’or. Cette première reconnaissanceinternationale est un tournantdans l’histoire horlogère et marquel’apparition d’un concurrent sérieuxde l’horlogerie anglaise, considéréeà l’époque comme la plus performante).La gestion financièren’était pas à la hauteur de ses talentscréatifs, Antoine LeCoultre frôle lafaillite. En 1858, une épidémie de véroleemporte une partie de ses ouvriers.Au bord de la banqueroute, iltrouve cependant un appui auprèsd’un proche, la raison sociale devientLeCoultre, Borgeaud & Cie. Fabriqued’horlogerie en blanc. En 1866, sonfils, Elie transforme et modernisel’atelier (apparition des premièresmachines, réunion de tous les métiershorlogers sous un même toit,normes qualitatives de production,etc.). LeCoultre, Borgeaud & Cie devientalors la première manufacturehorlogère de la Vallée de Joux. Maisl’industrialisation du travail horlogerne se fait pas sans heurts et lesrésistances au changement sont nombreuses(établissage). L’établissagedésigne un mode de productionéconomique proto-industriel (minusculesateliers) qui s’est répandu à partirdu XVIII e siècle dans le Jura, enparticulier dans les montagnesneuchâteloises. Il concernait principalementla production horlogère.L’établissage consiste à produire desmontres en divisant le travail defabrication en petites unités spécialiséeset indépendantes et à réunir l’ensembledes pièces au dernier momentpour la finalisation du produit. Cequi permet une division très fine destâches, en laissant à l’entrepreneurtoute liberté dans la déterminationdu cahier des charges et à l’exécutantla possibilité de se spécialiserdans l’opération qu’il maîtrise le1) Ancienne ferme, 2) Millionomètre, 3, 4) Atelier fin XIX e siècle, 5) Machine utilisées fin XIX débutXX e siècle, 6) Nouvelle usine, 7) Recherche et précision, 8) Complications, 9) Sertisseur, 10) Gravure,11) Squellétage mouvement, 12) Traitement thermique, 13) Recherche, 14) Emaillage.26


1 23 4 567 8910 1112 13 1427sportsetloisirs.ch


La Galerie du PatrimoineLe 4 octobre 2007, Jaeger-LeCoultreinaugure sa Galerie du Patrimoine.Au cœur de l’actuelle Manufacture,à l’emplacement du premier atelierd’Antoine LeCoultre, une scénographieexclusive et novatrice met enlumière plus de 500 objets de GrandeHorlogerie. Tous ont été conçus et fabriquéspar Jaeger-LeCoultre. Parmieux : des chefs-d’œuvre de technique,des icônes et plus de 300 mouvementsmécaniques différents. Unevisite à ne pas manquer...Pendules, garde-temps aux fonctionsutiles ou complications pointues,mouvements, montres de poche, montres-bracelets,montres bagues, broches,pendentifs, pièces joaillières couvrantplus d’un siècle et demi, séduisentles amateurs de beaux objets.Tirés et restaurés de la collection privéede la Manufacture, laquelle comporteplusieurs milliers d’objets, dansles domaines de la précision, desfonctions et du design.Parmi les plus célèbres créations, laDuoplan (dès 1925), les Memovox(dès 1950) dont la Polaris (1965), lesFuturematic (dès 1953), ou encoreles montres de plongée (dès 1959).Une extraordinaire collection de Reversodatant de 1931 à nos jours reflèteles mille et un visages de la légendairemontre réversible.Expression de la continuité de la marqueet de son formidable dynamisme,des pièces actuelles d’exceptioncomme la montre Gyrotourbillon 1(2004), ou la Master Compressor ExtremeLAB (2007) jouxtent les chefsd’œuvred’hier. Par ailleurs, les visiteursdécouvrent l’extraordinaire histoirede la pendule Atmos.Entre passé et avenir, la scénographierend hommage à l’esprit visionnairedu fondateur, Antoine LeCoultre. Parleur disposition, leur complexité etleurs innovations, les vitrines évoquentun mouvement horloger. Habilléesde verre et de cuir, ces véritablesJaeger-LeCoultre29sportsetloisirs.ch


1234123sculptures jouent avec la verticalité et latransparence.Monumentales, elles ont exigé de releverd’importants défis techniques. Lesvisiteurs sont en général épatés parl’imposante paroi de verre courbe, largede 5,4 mètres, haute de plus de 4,7 mètres.Ce mur transparent contient la plusextraordinaire collection de mouvementshorlogers jamais exposée : 300calibres différents issus des ateliers dela Manufacture de 1833 à nos jours !Second volet de la Galerie duPatrimoine, l’espace d’expositions temporairesdéveloppe un thème horlogermajeur par année.Une Galerie qui ajoute une pierre à l’édificede la marque Jaeger-LeCoultre.Les pièces phares de laGalerie du Patrimoine:1907 : La montre de poche LépineUn modèle muni du calibre le plus platdu monde, dont la boîte est surnommée« couteau ». En 1903, l’horlogerparisien Edmond Jaeger met au défi lesmanufactures suisses de mettre au pointet de fabriquer en petites séries des mouvementsultraplats de son invention.Piqué au vif, Jacques-David LeCoultre,petit-fils du fondateur de LeCoultre &Cie, se passionne pour le projet. De lacollaboration des deux hommes naîtbientôt la plus extraordinaire collectionde mouvements simples et compliquésultraplats.Parmi eux, le Calibre LeCoultre 145,qui depuis 1907 demeure le plus plat desa catégorie avec 1,38 mm de hauteur.Seule l’extraordinaire réunion de savoir-faireet la passion horlogère de laManufacture pouvait rendre possibleun tel exploit.1928 : La montre de poche à grandecomplicationDepuis les années 1870, la Manufactures’est spécialisée dans les calibrescompliqués. En 30 ans, les horlogersont créé 99 calibres à répétitions différentset quelque 128 chronographes différentsdont 32 munis de rattrapantes et42 de compteurs. Les premières grandescomplications datent des années 1890.45Les visiteurs de la Galerie du Patrimoinepeuvent admirer en particulier unepièce exceptionnelle, fabriquée en 1928.Soulignée par son pourtour en émailbleu, la boîte en or jaune 18 carats laisseapparaître à travers son cadransqueletté le Calibre LeCoultre 17JSMCCRVQ. Véritable prouesse micromécanique,il offre une répétition à minutes,un chronographe avec compteuret rattrapante, un calendrier perpétuelavec indication du jour, de la phase etde l’âge de la lune, le cycle des annéesbissextiles. Le cadran de la petite secondeest gradué en alternance avecl’âge de la lune.Le Calibre 101, le plus petit du mondeEn 1929, la Grande maison de la Valléede Joux invente le mécanisme horlogerle plus petit du monde. Baptisé Calibre101, mesurant 14 x 4,8 x 3,4 mm, le poidstotal de ses 74 composants atteignait àpeine un gramme. Fabriqué en très petitesérie depuis sa création, le Calibre 101 atraversé les décennies jusqu’à nos jourssans que son record ne soit battu. Ilcompte aujourd’hui 98 composants queseuls une poignée d’horlogers sont capablesd’assembler et de régler.1936 : la Reverso Beauté indienneEn 1931, grâce au retournement uniquede son boîtier réversible, la Reversorépondit à ses origines au défi lancé pardes officiers anglais basés en Inde decréer une montre capable de survivre àun match de polo. Bien plus qu’unemontre de sport, elle conquit rapidementune clientèle raffinée et cosmopolite.Elle devint bientôt un grandclassique de l’Art déco dont elle véhiculeaujourd’hui encore les valeurs depureté esthétique, d’artisanat d’art et deperfection technique au service duplaisir d’usage.Parmi les nombreuses Reverso figure laplus ancienne Reverso connue dont leverso est personnalisé par une miniatureen émail. La légende veut que cettepièce unique ait été commandée par unMaharaja. La miniature en émail représenteune femme dont la beauté n’ad’équivalent que le mystère qui entoureaujourd’hui encore sa véritable identité.305


Interview Sébastian VivasInterview Sébastian VivasResponsable du Patrimoine de la Manufacture Jaeger-LeCoultreLicencié en Histoire moderne et contemporainede l’Université de Neuchâtel,Sébastian Vivas a présenté le 14 juin2007, lors d’une conférence de presse auMusée International de l’Horlogerie àLa Chaux-de-Fonds, son travail de mémoireintitulé « L’Ancre et la Plume.Le Journal suisse d’horlogerie, 1876-2001. Acteur et miroir de la culture horlogère» (*), écrit en 2001. Un événementintroduit par trois personnes trèsappréciées de Sébastian Vivas, FrançoisJequier, Professeur honoraire de l’Universitéde Lausanne, Laurent Tissot, Professeurà l’Université de Neuchâtel etLudwig Oechslin, Conservateur duMusée International de l’Horlogerie.Que retrace ce livre ?A travers 125 ans d’histoire du principal organede presse professionnelle horlogèresuisse, le lecteur découvre l’évolution del’horlogerie dans sa globalité : ses valeurs,ses forces, ses tabous, ses mutations, sa capacitéà passer au travers des crises.Comment avez-vous découvert lemonde horloger ?J’étais documentaliste à temps partiel auMusée International de l’Horlogerie de LaChaux-de-Fonds, ce qui me permettait definancer mes études. En 2001, j’ai fait des offresspontanées à la Manufacture Jaeger-LeCoultre. J’ai été engagé comme historien.Conscient de la richesse de l’histoire deJaeger-LeCoultre et de la nécessité de luiconsacrer un traitement aussi sérieuxqu’approfondi, Henry-John Belmont, alorsDirecteur général, m’a donné la possibilité derelever le défi. Un historien dans une manufacture,c’était une vraie première dans labranche !Quelles périodes de l’histoire del’horlogerie vous ont particulièrement plu ?A vrai dire toutes. Cependant, j’ai été trèsintéressé par la période des années ‘70 et‘80. En fait, la crise du quartz est une périodecharnière, aussi bien du point de vueéconomique que technique et des mentalités.On pouvait alors aisément se poser laquestion « Quel est l’avenir de l’horlogeriemécanique ? ». Heureusement, un renouveauet une prise de conscience se sont faitsentir dans les années ‘80 par rapport à l’artmécanique qui a repris sa place.Comment s’est traduite cetteprise de conscience ?Par un retour aux valeurs horlogères les plusnobles. Les montres à quartz ont toutd’abord suscité l’enthousiasme général. Porteusesd’une technologie nouvelle, ellesauraient pu balayer l’horlogerie mécanique,comme l’ordinateur a remplacé la machineécrire, ou le DVD la cassette VHS. Mais assezvite, le public a compris que la montren’est pas un objet comme les autres. Marqueursocial important, la montre est le seulbijou masculin. Depuis le Moyen Age, l’horlogerieest synonyme de prestige et de culture.Cette prise de conscience a permis larenaissance de l’horlogerie traditionnelle. Elles’est accompagnée par un besoin de sens,un besoin de discours, en bref, un besoin dese rattacher à une grande tradition séculaire.C’est ici que l’historien entre en scèneet qu’il peut jouer un rôle actif dans le rayonnementde l’horlogerie.Votre activité s’est basée sur laréalisation de la Galerie du Patrimoine ?Pas seulement. En 2001, dans un premiertemps, je me suis familiarisé avec le savoirdes horlogers qui avaient sauvé les archivesde la Grande Maison. J’ai hérité d’une grandequantité d’informations grâce au Prof. FrançoisJequier qui avait consacré 8 ans à fairedes recherches. En 1983, il a publié unlivre « De la Forge à la Manufacture horlogère», XVIII e -XX e siècles qui traite de cinq générationsd’entrepreneurs à la Vallée de Jouxau cœur d’une mutation industrielle. Unevraie bible sur l’entreprise de 1833 à 1948.Les thèmes abordés touchent surtout l’économie,l’histoire, la gestion, pas vraiment leproduit en soi.Dès mon arrivée et durant plusieurs mois, j’aidécortiqué les archives et les collections anciennes,analysé les moindres détails quipouvaient me permettre de comprendre laManufacture. Très rapidement, j’ai commencéà nourrir la communication par desinformations destinées aux collectionneurs,à la presse suisse et internationale. J’ai participéà de nombreuses séances de réflexionqui avaient pour objectif de saisir l’identitéprofonde de l’entreprise, notamment à traversson histoire, pour mieux construire l’ave-31sportsetloisirs.ch


Sébastian Vivas,Responsable du Patrimoinede la Manufacture Jaeger-LeCoultre, entouré deColette Paget, assistanteadministrative et de Marc-André Strahm, expert enhorlogerie anciennenir. En 2006, premier grand projet de lapetite équipe du Patrimoine Jaeger-LeCoultre : nous avons publié notre livrede référence : “Jaeger-LeCoultre, laGrande Maison”, sous la direction deFranco Cologni. L’année suivante, nousouvrions la Galerie du Patrimoine. Unevraie consécration. Aujourd’hui, nouscontribuons plus que jamais à enrichirles outils de communication de l’entreprise: expositions itinérantes, SIHH,catalogues, dossiers de presse, ou encorenotre « Yearbook » (2010 étant letroisième) dans lequel je signe régulièrementdes articles techniques. En parallèle,nous participons (modestement) à lacréation de nouveaux produits, nous nousoccupons des relations avec les collectionneurs,des authentifications, des extraitsd’archives, de l’achat de montresanciennes aux ventes aux enchères et àleur remise en état.Votre équipe ?Nous sommes trois collaborateurs à pleintemps : un expert en horlogerie ancienne,Marc-André Strahm ; une assistante administrative,véritable mémoire vivante deJaeger-LeCoultre, Colette Paget. Elle gèrenotamment les collections, soit plus de1’500 garde-temps et une vingtaine desets d’expositions thématiques itinérantes.Nous demandons sporadiquement del’aide à des archivistes ou d’autres spécialistesselon nos besoins.Parlez-nous de la Galerie du PatrimoineEn 2007, après des années de travail,nous avons réussi à créer un musée dansles murs de la Manufacture qui va à larencontre des clients, des collectionneurs,des amateurs, des journalistes...Une visite passionnante permet dedécouvrir les richesses de Jaeger-LeCoultre en 177 ans d’histoire, desmodèles uniques répertoriés, sans oublierle Mur des Mouvements qui dévoile plusde 300 calibres différents, soit environun quart des calibres fabriqués parJager-LeCoultre depuis 1833.Vous êtes un passionné ?Le sujet sur lequel je travaille est passionnant! Je n’ai pas le temps de voir letemps passer ! Je ne me lasse jamais. Ilreste encore de belles années de rechercheavec de nombreux chantiers ouverts.Une jubilation, surtout lorsque je remarqueque nos découvertes historiques ontun impact à long terme sur la connaissance.C’est aussi une grande satisfactionde constater que les objectifs sontatteints au fil des jours. Le travail encoulisse me plaît, à cheval entre celui deconservateur, d’archiviste, de chercheuret de responsable de projet. Quant auplaisir, il se traduit par une mission miseen lumière pour autrui. Je pense au Murdes Mouvements dans la Galerie duPatrimoine qui représente des moispassés à classer, réfléchir, échangerpour finalement concrétiser. Simplementmagnifique !(*) L’Ancre et la Plume, le Journal Suisse d’Horlogerie, 1876-2001,acteur et miroir de la culture horlogère, par Sébastien Vivas. EditionsInstitut l’Homme et le Temps, collection scientifique 2007 - Français32


Une nouvelle voie de l’extrêmeL’expédition Antoine LeCoultre à l’assaut d’un sommet encore vierge de l’HimalayaSous les auspices de la manufacture,une équipe de trois alpinisteschevronnés, conduite par leguide suisse Stéphane Schaffter- accompagné d’Apa Sherpa quicompte 19 ascensions de l’Everestà son actif et de Little Karim,le compagnon de nombreuxsportifs émérites dans leurs expéditionsà plus de 8’000 mètresd’altitude - se sont retrouvés enoctobre 2009 au Népal afin derelever un défi extrême, l’ascensiond’un sommet de l’Himalayaqui n’a pas encore été foulé parles pas de l’homme !Trois garde-temps d’exceptionréalisés par la Manufactureétaient de l’aventure :● le célèbre ChronomètreGeophysic de 1958,● la Master CompressorExtreme Lab dont la présentationen 2007 avait suscité lasensation dans l’univers horloger.Ce modèle avant-gardistepréfigure la montre de l’avenir,car il fonctionne en l’absenced’huile ou de graisse. Une géométrierévolutionnaire, des perfectionnementstechniques à lapointe du progrès et le recours àdes matériaux hightech luipermettent de résister à desconditions extrêmes, à l’instarde celles qui règnent en hautealtitude, et de conserver saremarquable exactitude pardes températures de - 40°C à+ 60°C. Pour la montre développéeavec passion par la cellulede recherche de Jaeger-LeCoultre, l’heure est venue devivre l’aventure en format réel.● la fameuse montre AntoineLeCoultre.Jaeger-LeCoultre qui habille leurChronomètreGeophysic de 1958L’Expédition Antoine LeCoultrepoignet tout au long de leur ascensionet leur rappelle ainsi àchaque instant le rôle de pionnierjoué depuis 177 ans par la Manufacturede la Vallée de Joux quine cesse de repousser les limitesde la précision afin de toujoursbattre au rythme de l’exploit.www.jaegerlecoultre.com/eu/fr/geophysic-expedition/La MasterCompressorExtreme Lab33sportsetloisirs.ch


Jaeger-LeCoultre lance la première école d’horlogerie sur iPhoneAnimé par la passion des technologieshorlogères, fidèle à sonesprit d’avant-garde, Jaeger-LeCoultre ouvre aujourd’hui lapremière école d’initiation à l’horlogeriesur iPhone.La Manufacture horlogère a faitappel à Phonevalley, premièreagence mondiale de marketing mobile,pour concevoir et créer sonapplication qui ambitionne defaire découvrir au grand publicl’univers passionnant de la hautehorlogerie. L’application est disponiblesur l’App Store depuis le2 octobre 2009. Jaeger-LeCoultreinvite à revisiter les modèles lesplus emblématiques de la marque,de la Reverso Squadra à la ReversoGyrotourbillon 2 en passant par laMaster Compressor Diving ProGeographic. Mais loin de se limiterà la (re)découverte de ces modèles,l’application propose des’initier à l’horlogerie pour pouvoirensuite s’émerveiller devantles garde-temps Jaeger-LeCoultreavec un regard neuf : celui de l’horlogeramateur. Les possesseursd’iPhone découvrent différentesétapes de la création d’une montre.Ils se voient proposer un dictionnairehorloger particulièrementcomplet et six cours d’initiation àl’horlogerie.Le dictionnaire horloger éclairesur de nombreux termes spécialisés,de l’amortisseur de chocs aubarillet, des clous de Paris à l’équationdu temps, du tourbillon à laphase de lune. Les cours permettentà l’utilisateur de s’exercer auxtechniques de l’horlogeriedirectement sur l’écran deson iPhone : assemblaged’un mécanisme de chronographe,décoration etempierrage d’un mouvement,polissage, gravureet sertissage d’une boîte.L’application proposeaussi de découvrir unecollection de plus desoixante modèles dont huit modèlesinteractifs choisis parmi lesplus emblématiques de la ManufactureJaeger-LeCoultre. L’utilisateurpeut tester sur l’écran de soniPhone la fonction la plus innovantede ces montres, et ainsi enclencherle profondimètre de laMaster Compressor Diving ProGeographic, changer le fuseau horaired’une Master Geographic,lancer le chronographe à déclenchementvertical par une simplepression sur la glace saphir d’uneAMVOX2 Chronograph ou encoreretourner le boîtier d’une ReversoGrande GMT.Jérôme Lambert, CEO de Jaeger-LeCoultre, précise : « Depuis 177ans, la Manufacture Jaeger-LeCoultrea su développer une culture del’innovation et un esprit d’avantgardeuniques. Précurseurs sur leweb, nous sommes heureux demontrer aujourd’hui encore quenotre passion de la haute horlogerieest assortie d’un désir de partagedes connaissances qui feraithonneur à Antoine LeCoultre, fondateurautodidacte de la Manufacturehorlogère. Notre applicationdevrait séduire les amateurs demontres mais aussi de chefs d’œuvretechniques. »Alexandre Mars, PDG de Phonevalleyet Head of Mobile de PublicisGroupe, se félicite : « Noussommes particulièrement fiersd’avoir relevé le défi de la Manufacturehorlogère et de proposeraujourd’hui aux possesseursd’iPhone, partout dans le monde,une application aussi innovante,au contenu à la fois riche, évolutif,et pédagogique. Marier les nouvellestechnologies du mobile etles techniques de l’horlogerie deluxe était une alliance naturelle etje souhaite à tous de découvriravec émerveillement les chefsd’œuvre de Jaeger-LeCoultre enquelques clics. »Née d’une invention, la Manufacturea toujours été animée par l’espritde découverte, le besoin decréer de nouvelles merveilles detechniques, plus précises, plus complexes.Année après année, lesconnaissances et les savoir-faire sesont enrichis, renouvelés, multipliéspour servir un but unique :maîtriser les innombrables opérationsde fabrication des mouvementset des boîtes de montres,condition sine qua non pour releverles défis techniques les plus fous. LaManufacture compte à son actifdes premières mondiales, des superlatifset des montres de légendes: la Reverso, la Duoplan, laMaster Control, la Memovox Polaris,la Gyrotourbillon 1 ou encorel’Atmos.En 2009, quelque 1000 personnesmaîtrisant plus de 40 métiers horlogerset plus de 20 technologiesde pointe, continuent de rendrehommage à l’esprit pionnier desfondateurs de la maison en créantde nouveaux chefs-d’œuvre dansla grande tradition horlogère.En 2010, dans le prolongementde l’atelier origineld’Antoine LeCoultre,Jaeger-LeCoultre voitses murs grandir encoreavec l’avènement d’unnouveau bâtiment quioffre 9000 m2 d’atelierssupplémentaires.34


Entrée dans le XXI e siècle avec :2000Reverso à quantième perpétuel2003Jaeger-LeCoultre célèbre le 200 eanniversaire de son fondateur. Acette occasion, la Manufacture acréé un garde-temps unique, laMaster eight Days Série limitée à200 exemplaires en platine 950 quiporte la signature d’Antoine LeCoultre.Signant le deuxième chapitre desSéries limitées en platine 950, laReverso Platinum Number Twodévoile le coeur d’une complicationprestigieuse: le tourbillon. LaReverso Platinum Number Two estéditée en Série limitée à 500 exemplairesen platine 950.C’est d’un désir de perpétuer l’espritde la Reverso des années 30qu’est née la Reverso Grande Réserve.Symbolisant une autre dimensiondu légendaire boitier réversible,elle abrite un mouvement àdouble barillet qui offre huit joursde réserve de marche et une précisionsans failles: 28’800 alternancespar heure. Au verso, elle dévoileune création horlogère unique: uneréserve de marche sautante.2004La Master Eight Days Perpetualest le seul quantième perpétuel à remontagemanuel qui assure uneréserve de marche de 8 jours.Les nouvelles Reverso Gran’SportAutomatique et ReversoGran’Sport Dame réunissent dansune montre classique, tous lesatouts incontournables qui caractérisentla Reverso Gran’Sport: robustesse,élégance, fiabilité etconfort.Avec le Gyrotourbillon I, Jaeger-LeCoultre fait un pas de plus. A l’instardes maîtres-horlogers qui ontutilisé des matériaux particuliers pourréaliser la cage sphérique du tourbillon,les designers ont utilisé leverre pour mettre en valeur la partiesupérieure du cadran. Révélant laroue fixe d’équation du temps etdévoilant un affichage inédit de ladate en arc de cercle, le verre jouesur le côté ludique et avant-gardiste.Dix ans après l’avènement de lapremière Reverso Duoface, la ReversoGrande GMT entre en scène.Ses deux cadrans dos à dos ajoutentà la dualité des fuseaux horaires,l’indication du décalage du2ème fuseau par rapport au référentieltemporel GMT. Dotée d’unegrande date et d’une autonomiede huit jours, elle réalise des bondsinstantanés à travers le temps.Master Hometime : elle écrit unnouveau chapitre dans l’histoire desmontres Master Control et prometde marquer l’histoire horlogère. Premièremontre à abriter le nouveaumouvement Autotractor, un mouvementdoté d’un rotor monté surdes billes de céramique qui ne nécessiteni entretien, ni lubrification.Master Compressor Dualmatic : ladernière-née de la famille MasterCompressor révèle un esprit sportifet une âme nomade. Son génieest de donner l’heure sous toutesles latitudes, et, gardant toujoursune aiguille pointée sur le lieu d’origineet en précisant l’indication 24heures liée à l’heure de référence.36


2005L’AMVOX2 Chronograph RacingJaeger-LeCoultre et Aston Martin Racingà la conquête de nouveaux records :L’AMVOX2 Chronograph Racing célèbreles 50 ans de la prodigieuse victoire d’AstonMartin aux 24 Heures du Mans.Dans le cadre du partenariat de trois ansconclu ce printemps entre les deux marquesd’exception, Jaeger-LeCoultre célèbrecet événement en présentant deuxséries limitées AMVOX2 Chronograph Racing,le chronographe qui reste le seul àfonctionner sans poussoir grâce à son révolutionnairesystème de déclenchementvertical, breveté.Les trajectoires des deux marques se sontdéjà croisées au cours des années 1920.A cette époque, Edmond Jaeger parvientà juguler les effets de la crise économiquesur l’horlogerie par une audacieuse diversificationdans les instruments de précisionpour l’industrie automobile. C’est la naissancedes compteurs Jaeger destinésaux premières automobiles. Ces compteurséquipent bientôt les voitures les plusprestigieuses de l’époque, y compris laplupart des voitures de course, puisque95% des courses automobiles sont gagnéespar des voitures équipées de compteursJaeger-LeCoultre. Le partenariat estplus qu’une histoire de soutien à la meilleureécurie, il exprime le partage de passiondans la quête de l’excellence.Idéale, une montre dédiée à la gente féminineavec son Boîtier en or rose 18 carats serti de24 diamants.Master Grand Réveil : Fidèle à l’esprit desmontres rondes des années 1950, elle estsans conteste la figure tutélaire du Grand Réveil,précurseur des montres de grande taillequi a salué la renaissance de la belle horlogerieen 1989.La nouvelle Master Calendar joue avec letemps et se joue de l’esprit du temps. Animéepar le nouveau Calibre automatique 924 quiintègre les dernières innovations techniquesde Jaeger-LeCoultre, elle possède des complicationsutiles et une beauté formelle nonconventionnelle qui comporte une dimensionoriginale, calendrier, phase de lune et réservede marche.Pour la première fois, la Grande Reverso seprésente avec un mouvement automatique,le Calibre Jaeger-LeCoultre 970.La dernière génération des Master Controldémontre une éloquence très personnelle: lalisibilité de ces indications parvient à un degréabsolu de clarté et de véracité.La Master Compressor Chronograph et laMaster Compressor Extreme World Chronographincarnent l’absolu horloger de Jaeger-LeCoultre dans une harmonie inédite entrel’esprit sportif et les prouesses techniques. Undesign aux lignes marquées par des contrastesde couleurs habille un mouvement entièrementnouveau, le premier calibre chronographeà remontage automatique jamais réalisépar Jaeger-LeCoultre.37sportsetloisirs.ch


2006Première mondiale, la ReversoGrande Complication à triptyqueoffre trois dimensions du temps expriméessur trois faces.La Master World Geographic révèlesimultanément l’heure locale, etcelle de n’importe quel autre pointdu globe grâce à une caractéristiqueexceptionnelle: l’agencementd’un cadran à indication de fuseauxhoraires multiples pour présenter lemonde entier au poignet.Reverso à éclipses : par un légermouvement de roulement pour queles volets disposés sous le verre dela montre sur lesquels s’inscriventheures et minutes s’écartent progressivementpour laisser apparaîtreun émail dont la magnificencelaisse sans voix. Les volets glissentsur le côté jusqu’à disparaître entièrementà l’intérieur du boîtier. Il n’estsans doute de plus belle manière derévéler les trésors de l’émaillage,un art d’une discrétion infinie etd’une minutie extrême qui culminedans l’utilisation d’un pinceau composéd’un unique poil de martre.La Reverso Grande Sun Moon arboreun cadran argenté rectangulaireau fin guillochage central sur lequelles cadrans subsidiaires sedessinent sous forme de cerclesou d’arc de cercles.La nouvelle montre AMVOX2 ChronographConcept scande le partenariatentre Jaeger-LeCoultre et AstonMartin par une création exceptionnelle.Véritable concept, la montrecrée une révolution avec sonchronographe à déclenchementvertical par bascule du boîtier, brevetéJaeger-LeCoultre.2007Révolutionnaire, la Master CompressorExtrem LAB incarne sanscontexte une réalisation d’exception.Fonctionnant sans huile nigraisse, le nouveau Calibre Jaeger-LeCoultre 988C qui équipe cettemontre affiche des performancescapables de traverser les annéessans usure ni altération de ses performances.La nouvelle ligne Duomètre s’imposed’emblée avec son nouveauconcept de construction de mouvementtout simplement génial.Deux mécanismes horlogers distincts,pour l’affichage de l’heure etpour une complication supplémentaire,sont synchronisés par un seulorgane réglant. Chacun de ses mécanismespossède sa propresource d’énergie. Il n’y pas d’interactionentre ces deux mécanismes.Le seul élément qu’ils partagent estl’organe réglant qui leur fournit labase de temps.Master Compressor Diving GMTLady se présente sous deux visages:dans une édition en acier poli,avec cadran guilloché et code decouleurs blanc/turquoise et en orrose poli avec code de couleursblanc/argenté. Les aiguilles trapèzeau centre indiquent les heures et lesminutes alors que l’heure du secondfuseau horaire apparaît dansun cadran à 9 heures qui s’orne dela rose des vents.Master Compressor Diving ProGeographic, reconnaissable à sondiamètre de 46,3 mm et à son aspectcaractéristique dû à la présencedu profondimètre, comporteun nouveau mouvement sport Geographic.La Master Eight Days PerpetualSQ se caractérise par une multituded’indications d’une telle complexitéque leur disposition sur uncadran habituel représente déjà untour de force esthétique. En effet, ildoit comporter les indications desheures et des minutes, du quantièmeperpétuel (date, jour de la semaine,mois et année), de la phasede lune, de l’affichage jour/nuit et dela réserve de marche.2008Une réalisation révolutionnaire scelleles liens hors du commun qui unissentla Grande Maison de la Valléede Joux et le légendaire constructeurautomobile britannique AstonMartin. Le fruit de cette collaborationsans précédent est l’AMVOX2DBS Transponder, conçue et éditéepar Jaeger-LeCoultre exclusivementà la deuxième version duGyrotourbillon se distingue par unorgane essentiel: la présence d’unressort spiral cylindrique à courbesterminales. l’intention des propriétairesd’une somptueuse AstonMartin DBS.La deuxième version du ReversoGyrotourbillon se distingue par unorgane essentiel: la présence d’unressort spiral cylindrique à courbesterminales.L’AMVOX3 Tourbillon GMT est destinéeaux passionnés de mécanique,qu’elle soit automobile ou de précision: elle se devait de donner unlarge aperçu des capacités exceptionnellesde son mécanisme révolutionnaire.En premier lieu à 6 heures,avec une vue dégagée sur lesfascinantes évolutions du tourbillon.38


Dans un ensemble unique,Jaeger-LeCoultre présente laplus extraordinaire trilogie del’histoire horlogère, composéede trois garde-temps qui totalisentla somme inouïe de 55complications. Cette collectionexceptionnelle comprendtrois chefs-d’œuvre absolus :la toute nouvelle Hybris Mechanicaà Grande Sonnerie,l’Hybris Mechanica à Triptyqueet l’Hybris Mechanica àGyrotourbillon. l’Hybris Mechanicaà Grande Sonnerieconcrétise un rêve poursuivide longue date en sonnant lesheures, les quarts et les minutessur un carillon Westminstercomplet, miniaturisé pours’adapter aux dimensions réduitesd’une montre bracelet.Un tourbillon disposé sur lefond du mouvement est lapremière de ces complicationsadditionnelles. Sur la montreHybris Mechanica à GrandeSonnerie, il prend la formed’un tourbillon volant. Pourparachever leur chef-d’œuvre,les spécialistes de Jaeger-LeCoultren’ont pas hésitéà relever un troisième défihorloger, l’intégration au mouvementd’un calendrier perpétuelentièrement rétrograde,qui indique la date, le jour dela semaine et le mois dansdes sous cadrans et affiche lecycle des années bissextilesdans une petite ouverture.La Master Compressor DivingAlarm Navy SEALs se distinguepar son boîtier en titanegrade 5 d’un diamètre de 44millimètres, unique dans la collection.Elle est animée par leCalibre Jaeger-LeCoultre 956.Master Grande Tradition RépétitionMinutes et tourbillon :le premier Calibre Jaeger-Le-Coultre qui associe un tourbillonà un quantième perpétuel secompose très exactement de401 pièces. D’une intéressanteoriginalité, sa conception reposesur une architecture à deux niveaux.En effet, le cadran sesubdivise entre une partie supérieure,qui affiche les heures,les minutes ainsi que les indicationsdu quantième perpétuel, etune partie inférieure, dont le légerdénivelé permet au tourbillon,proéminent, de scintillercomme dans un écrin de lumière.2009Jaeger-LeCoultre s’associe àAston Martin pour la présentationofficielle de la Rapide auSalon automobile de Francfortdu 15 au 27 septembre2009, en lançant l’AMVOX2Rapide Transpondeur,le chronographe, qui offrira laliberté aux futurs possesseursde la dernière voiture AstonMartin d’activer et désactiverle système de verrouillage deleur voiture par simple appuisur le verre de la montre.Jérôme Lambert,présente lesHybris Mécanica àla Mostra de Venise.39sportsetloisirs.ch


La Master Grande Tradition Grande Complication: un garde-temps novateur intègretrois complications qui allient avec unesuperbe élégance les plus fières traditionsJ AEGER-L E C OULTRE 2010aux explorateurs de l’extrême : un sélecteurde fonctions intégré à la couronne au maniementaisé, un compteur digital brevetépour indiquer les minutes sautantes duchronographe, un stop-seconde manuel,une réserve de marche circulaire et unefonction GMT qui se consulte d’un simplecoup d’œil, un boîtier très léger confectionnédans l’alliage de titane TiVan15.Avec la Duomètre à Quantième Lunairedévoilée cette année, la manufacture présentele concept Dual-Wing dans une nouvelleinterprétation avec une complicationquantième et phase lunaire.La montre affiche les heures, les minutes,les secondes, le quantième, la phase delune pour les deux hémisphères et possèdeune seconde foudroyante.à une technologie d’avant-garde : une répétitionminutes, un tourbillon volant et uncalendrier zodiacal sidéral. Un modèle novateurintègre trois complications qui allientavec une superbe élégance les plus fièrestraditions à une technologie d’avant-garde:une répétition minutes, un tourbillon volantet un calendrier zodiacal sidéral. Les horlogersde Jaeger-LeCoultre ont intimemententrelacé ces trois complications dans lecalibre 945, un mouvement entièrementnouveau, spécialement mis au point pourgarantir les performances les plus élevéespossibles.Master Compressor Extreme LAB 2 Tributeto Geographic : Plusieurs innovationsfont de cette montre un instrument dédiéLe mouvement est divisé en deux sections,à l’image de deux ailes - d’où son nom deDual-Wing. De part et d’autre, un barillet etson ressort moteur qui garantit une réservede marche de 50 heures.Le premier pour les heures, les minutes, lessecondes, la seconde foudroyante, le quantièmeet la phase de lune et le second entièrementdévolu au mécanisme de l’échappementafin d’assurer un approvisionnementconstant en énergie. Tous deux sontremontés par l’entremise de la couronne :une rotation imprimée dans le sens horairearme le barillet de la mesure du temps(l’échappement) alors que le même mouvementeffectué dans le sens antihoraire remontela réserve de marche des différentesfonctions (heures, minutes, secondes,seconde foudroyante, quantième et phasede lune).40


Memovox : La Manufacture attendu la fin dela première décennie du XXI e siècle pour rééditerl’une de ses réalisations les plus emblématiquesdans une interprétation contemporaine: la Master Memovox, qui symboliseà elle seule l’esprit d’un monde tourné vers lemouvement et l’avenir.Jan Charouz,pilote de l’équipeAston Martin Racinget Jérôme Lambertau SIHH.La Manufacture propose également undeuxième modèle inspiré par cette créationhorlogère qui a fait date : la Master MemovoxInternational, présentée à l’occasion du 125eanniversaire de la marque en 1958 et égalementconnue sous le nom de MemovoxWorldtimer.Ce garde-temps dont le disque du réveil s’illuminedu nom de villes et de régions duSportif international de polo, l’ArgentinEdvardo Novillo Astrada, porte uneReverso Squadra Chronographesur tous les terrains du globe.Magali Metrailler, designer.monde, sera uniquement réalisé en deux éditionslimitées, en or rose 18 carats et en acier.Et, selon les principes de fidélité à la traditionqui guident Jaeger- LeCoultre depuis sa fondation,les nouvelles versions de la montre delégende sont animées par un mouvement(Calibre Jaeger-LeCoultre 956) qui est le descendantdirect du premier calibre automatiquede l’histoire de l’horlogerie doté d’une fonctionréveil, dévoilé par la Manufacture en 1956.Le Calibre Jaeger-LeCoultre 956 bat à une fréquencede 28’800 alternances par heure etil possède une réserve de marche de 45 heures.Enfin, il est équipé d’un dispositif d’ajustementrapide de la date.www.jaeger-lecoultre.comCyril Miranda porte une MasterCompressor Diving Chronographe durantles Jeux Olympique de Vancouver.Le réalisateurSilvester Stallone, récompenséà la 66 e Mostra de Venise.sportsetloisirs.ch41

More magazines by this user
Similar magazines