Paysage 2020. Analyse et tendances. Bases des ... - admin.ch

paesaggiopocollina.it

Paysage 2020. Analyse et tendances. Bases des ... - admin.ch

Les pages qui suivent donnent un aperçu des principaux phénomènes de notre civilisationqui ont une incidence sur le paysage. Cette rétrospective des trois dernièresdécennies permet de brosser un tableau de l’état actuel du territoire suisse. Cetteanalyse de l’état existant est fondée sur les statistiques disponibles à la fin del’année 2000. Elle fournit, grâce à de nombreux graphiques, un aperçu de l’état dupaysage. Elle livre des paramètres importants pour l’évaluation de l’évolution dupaysage (chapitre 3).2.3.2 UrbanisationL’être humain modifie constamment son milieu vital. Il a besoin, pour se loger,pour travailler et pour se détendre, de constructions, d’installations et d’infrastructures.Celles-ci structurent le paysage et marquent sa physionomie. Depuisl’industrialisation et en particulier la fin de la guerre, l’activité de la constructions’est modifiée et fortement accélérée. Les agglomérations et les communes ruralesbien desservies se sont considérablement étendues au fur et à mesure que les personneset les entreprises quittaient les centres pour les ceintures d’agglomérations etles alentours (fig. 6). En raison de ce phénomène d’installation « au vert » – quis’est manifesté dès les années 1970 – les villes ont perdu leur répartition équilibrée(habitat et autres utilisations). Parallèlement, il a fallu rénover les bâtiments ancienspour les adapter aux exigences nouvelles. L’urbanisation et la construction comportentainsi des aspects quantitatifs et qualitatifs. Nous présentons ci-après la dynamiquede l’extension de l’urbanisation, l’augmentation de la surface occupée par habitantet les modifications de certaines catégories d’affectation.Sont comptabilisées dans les surfaces urbanisées les constructions et installations,les infrastructures et les surfaces de transports – les bâtiments représentant la moitiéde cette superficie. Selon les données de la statistique de la superficie pour la période1992–1997, les surfaces urbanisées occupent environ 6,8% de la superficie dela Suisse. 21 Elles se sont donc étendues de 13% 22 ces 12 dernières années. Leurrythme de croissance est resté assez stable depuis longtemps. Dans les années 1970déjà, 2900 ha, dans les années 1980, 2400 ha et dans les années 1990 2100 ha ontété occupés par des constructions, des installations, des routes et des chemins. 23 End’autres termes : depuis quatre décennies, on consacre entre 0,7 et 0,9 m 2 par secondeà la construction. Cette extension se fait principalement au détriment de lasurface agricole utile.38 Paysage 2020 – Analyses et tendances

More magazines by this user
Similar magazines