L'ACNOA se réunit en Assemblée générale à Maputo

judoafrica.org

L'ACNOA se réunit en Assemblée générale à Maputo

de ces assises. Après avoir souhaité la bienvenue aux délégués, le présidentde l’ACNOA a déclaré que « Chacune de nos rencontres doit êtreun moment de grand challenge. La nouvelle architecture du sport africain,la création des Jeux de l’ACNOA, le financement du sport, l’exodedes talents sportifs africains, l’arrimage des Jeux Africains aux compétitionsmondiales, la révision générale des textes de base de notre association,tels sont les principaux défis qui nous interpellent.».Prenant la parole à son tour, le Président du Comité international olympique,le Dr. Jacques Rogge a estimé qu’ « à l’instar du CIO, l’ACNOAest profondément attaché à montrer que le sport joue un grand rôle dansle développement des communautés et je suis persuadé que cela continueradans ce sens. ».Par la suite, les participants ont suivi le rapport d’activités du Comitéexécutif à mi-parcours de la présente mandature. Celui-ci, jugé globalementpositif a été présenté par le Président de l’ACNOA, l’IntendantGénéral Lassana Palenfo qui a décliné son propos autour de quatregrandes articulations. Il s’est agi du fonctionnement de l’Association,marqué par l’organisation à Rabat des premiers Jeux Africains de laJeunesse tenus du 13 au 18 juillet 2010. Il a été également question desréunions institutionnelles de l’organisation, de la vie des CNOs, desJeux Africains et de l’aspect lié à la coopération bilatérale et multilatéralede l’ACNOA.En outre, les délégués ont adopté les comptes audités pour les exercices2009 et 2010. Ils ont par ailleurs suivi le rapport financier de l’Associationprésenté par le Trésorier général, Engr. Habu Gumel. Ils ontégalement échangé sur la préparation des deuxièmes Jeux Africains dela Jeunesse prévus en 2014 au Botswana.Des communications spéciales ont également été délivrées au cours deces assises par des partenaires de l’ACNOA.C’est le cas de la Solidaritéolympique, du CIO à travers sa Direction de la coopération internationaleet du développement (DCID), son Département chargé desrelations avec les CNO et sa Commission médicale. C’est aussi le cas del’Agence mondiale antidopage. D’autres interventions ont égalementretenu l’attention des participants, notamment celles d’Olympafrica,de l’Union Africaine de la Médecine Sportive (UAMS) et du COJAMaputo 2011.

More magazines by this user
Similar magazines