Masters in Geowissenschaften Masters en géosciences - Platform ...

geosciences.scnat.ch

Masters in Geowissenschaften Masters en géosciences - Platform ...

Etudes de master en géosciencesDes curricula et des points de créditAdrian PfiffnerL’adaptation et la restructuration des filièresd’études, auxquelles les hautes écoles suissesont procédé conformément à la réforme deBologne, ont pris effet le semestre d’hiver2006, en partie déjà plus tôt. Que fallait-il fairepour introduire les filières bachelor et master?Quelles sont les nouveautés? Quelles filièresmaster sont-elles à disposition? Tour d’horizondans l’optique du groupe de travail sur la coordinationuniversitaire de la plate-formeGeosciences de l’Académie suisse des sciencesnaturelles.Programmes bachelorL’ancien GEOforumCH a été associé à l’élaborationdes nouveaux programmes d’études, à côté deshautes écoles et de la Conférence des recteurs desuniversités suisses CRUS. Le groupe de travail surla coordination universitaire du GEOforumCH aélaboré en 2002 des recommandations à l’attentiondes décanats et rectorats, au sujet des matièresd’études pour un bachelor en sciences dela Terre. Ces recommandations ont été prises encompte dans une large mesure lors de l’élaborationdes curricula. Une discussion a eu lieu aussiparmi les géographes, mais elle n’a pas débouchésur des recommandations. A Bâle, les programmesdes bachelors en sciences de la Terre, sciences del’environnement et géographie ont été réunis enun bachelor en géosciences comprenant une premièreannée commune. A l’EPF de Zurich, le curriculuma été élargi par l’adjonction des sciences del’environnement. Cela a impliqué dans les deuxcas de réduire l’offre en sciences de la Terre. Dansle cas des universités BeNeFri (Berne, Neuchâtel etFribourg), l’offre d’enseignement pour le bachelorest de plus en plus coordonnée (certains coursobligatoires ne sont donnés qu’en un seul lieu).nation universitaire, les masters ont poussé dansune première phase comme des champignons. Ilsont ensuite diminué assez rapidement, en raisonde l’exigence de la CRUS, stipulant que tout programmemaster doit compter au départ au moinsvingt participants. Une longue discussion a éclatéà propos de l’ampleur des programmes master.Doivent-ils totaliser 90 ou 120 points de créditECTS? Comme le montre la vue d’ensemble quise dégage de cette brochure, les avis à cet égarddivergent même au sein d’une même universitéou d’un même département. Ce débat n’est pasencore terminé.A noter pour les non-initiés que l’on peut acquériren règle générale trente points de crédit ECTS enun semestre dans le cas d’études à plein temps(les curricula sont conçus sur cette base). Un pointde crédit ECTS représente tout compris (heuresde fréquentation effective pendant le semestre,résolution d’exercices le soir, préparation desexamens pendant la période sans cours) 25 à 30heures de travail pour les étudiants.Vue d’ensemble des programmes masterDans cette brochure, la composition des programmesmaster en géosciences a été établie sur la basedes données des universités et hautes écoles (étatdécembre 2006). Quelques-uns de ces programmessont en train d’être modifiés.Des informations actuelles sur les différentes filièresd’études se trouvent sur les sites Internet desuniversités et hautes écoles ou soushttp://www.geosciences.scnat.ch.5Études de master en géosciencesDans les programmes pour le bachelor en géographie,les sciences de la Terre ont été intégrées, parcontre, comme branche obligatoire d’importancevariable. Il faut espérer que cela contribuera à rendrela géologie plus présente dans les gymnases,car manifestement, les gymnasiennes et gymnasiensont de moins en moins conscience qu’il estpossible de choisir les sciences de la Terre commebranche d’études. Il existe à cet égard, au sein dessciences de la Terre, une lacune à combler d’urgencesur le plan des relations publiques!Programmes masterLors de l’élaboration de ces programmes, menéeégalement par le groupe de travail sur la coordi-Adrian Pfiffner est professeur de géologie à l’Universitéde Berne et président du groupe de travail sur la coordinationuniversitaire de la plate-forme Geosciences.

More magazines by this user
Similar magazines