Cahier central - Préambule - Arc Express

debatpublic.arcexpress.org

Cahier central - Préambule - Arc Express

Arc Express Cahier centralPréambuleArc Express estun projet de métroautomatiquede « rocade »LE DÉBAT PUBLIC.Le débat public est une procédure deconcertation introduite en France par la« loi Barnier » du 2 février 1995 relativeau renforcement de la protection del’environnement, codifi ée dans le codede l’environnement. Ce dispositif viseà organiser la participation du publicau processus d’élaboration des projetsd’aménagement ou d’équipement d’intérêtnational. Autorité administrativeindépendante depuis 2002, la Commissionnationale du débat public (CNDP)est chargée de décider des modalitésà mettre en œuvre pour consulter lepublic : concertation recommandée oudébat public.Dans ce dernier cas, elle peut en confi erl’animation à une Commission particulièredu débat public (CPDP) composéede trois à sept membres, y compris leprésident.Pour en savoir plus :www.debatpublic.frInscrit au projet de Schéma Directeur de la Région Île-de-France (SDRIF),Arc Express a pour objectif de favoriser les liaisons de banlieue à banlieueet d’améliorer la qualité de desserte en transports collectifs ducœur de l’agglomération francilienne. Il a vocation à offrir un niveau deservice équivalent à celui du métro parisien et met la priorité sur lescorrespondances avec les lignes de transports collectifs qui structurentdéjà le réseau (métros, RER, trains de banlieue et tramways).Cette amélioration des transports collectifs devrait constituer uneavancée notable pour les voyageurs et devrait, au-delà, inciter ceuxqui aujourd’hui privilégient la voiture à les emprunter.C’est ainsi le quotidien de l’ensemble des Franciliens qui s’en trouveraamélioré dans le respect des exigences d’un développement durable.Arc Express est un projet de transport donc, mais aussi un projetd’aménagement du territoire.Il vise à :>> desservir les grands pôles économiques et d’habitat existants ouen développement des territoires denses de l’Île-de-France ;>> combler les lacunes les plus importantes observées aujourd’hui enmatière de transports collectifs ;>> desservir les zones susceptibles d’accueillir de nouveaux logementset/ou emplois, ce qui permettra d’enclencher de manière effective leurtransformation. Ce projet contribue aux objectifs régionaux en termesde création de logements et d’emplois.


ALa GarenneColombesBelgiqueCharlebourgColombesLes ValléesBoisColombesLes CourtillesLes AgnettesGabrielPériGennevilliersDCarrefourPleyelLes GrésillonsStadede FranceC St-DenisLa PlaineStadede FranceBAubervilliers-PantinQuatre CheminsT1Fortd'AubervilliersMairied'AubervilliersPantinBobignyPablo PicassoT4TCSPNanterrePréfectureLa FolieT2La Défense-Grande ArcheMeudonsur-SeineIssyVal de Seine10Issy9 CCMairied'IssyClamart1123E13T3Vanves-Malakoff13414Verdun SudChâtillonMontrouge Laplace Maisons-AlfortAlfortvilleBagneux Arcueil-CachanVitry-sur-SeineBagneuxB4712VillejuifLouis AragonEC75D113891Les ArdoinesBobignyLa FolieÉglise de PantinLe Vertde MaisonsT1Maisons-AlfortLes JuilliottesLigne 11Val-de-FontenayCréteil-l'ÉchatACréteil-UniversitéSt-Maur-CréteilAEChampignyENoisy-le-GrandMont d'EstVilliers-sur-MarneLe Plessis-Trévise0 1 kmSources : STIF 2010, CP 2007-2013, SDRIF 2008, IGN Géoroute 2005 - Réalisation : STIF-DDAET-EG-MLP © STIF - avril 2010LÉGENDEBTVMArc ExpressArc NordTracé procheTracé éloignéArc SudTracé procheTracé intermédiaireTracé éloignéArcs Est et OuestFuseau d'étudeRéseau ferré, métro, tramway et TCSPRéseauexistantProjets ayantun financementactéProjetsà l'étudeArc Express est un projet de rocade en métroautomatique, principalement en souterrain etsitué en proche couronne.


Arc Express Cahier centralLe projet Arc Express s’étend sur 60 km. Il est réalisablepar arcs. Les Arcs Sud et Nord ont été définis commeprioritaires, compte tenu :>> des besoins de déplacements à satisfaire ;>> des manques de transport constatés aujourd’hui ;>> des enjeux de développement urbain (notamment entermes de logements et d’emplois) identifiés sur les territoiresde ces deux arcs.Parce qu’Arc Express est un projet de lignes ferroviairesd’un montant supérieur à 300 millions d’euros et d’unelongueur supérieure à 40 km, présentant de forts enjeuxsociaux et économiques et destiné à avoir des impactssignificatifs sur l’aménagement du territoire et sur l’environnement,le Syndicat des Transports d’Île-de-France(STIF) a saisi, comme le prévoit le code de l’environnement,la Commission nationale du débat public (CNDP).Le dossier de saisine a été adopté à l’unanimité desmembres du Conseil du STIF, dans sa séance du 8 juillet2009, traduisant ainsi la forte volonté politique en faveurdu projet.Le 2 septembre 2009 la CNDP a décidé d’organiser undébat public dont l’animation a été confiée à la Commissionparticulière du débat public (CPDP) Arc Express. Lerôle de la CPDP est de veiller au respect de la participationdu public au cours du débat. Elle ne se prononce passur le fond du projet.Le débat public portera sur l’opportunité et les objectifsmajeurs de l’ensemble de la rocade ainsi que sur les objectifsplus particuliers et les caractéristiques principalesdes deux arcs définis comme prioritaires (Sud et Nord). Ildevra par ailleurs, comme l’a souhaité la CNDP expliciter« les conditions de compatibilité » du projet Arc Expressavec celui du Plan Transports du Grand Paris.Toutes les caractéristiques de ces arcs ne sont pas arrêtéesà ce jour. En effet, le STIF, autorité organisatrice destransports en Île-de-France, souhaite que le débat permetted’éclairer l’articulation entre les choix d’aménagementdu ressort des collectivités locales concernées etles caractéristiques du projet de transport. Le STIF, dansle présent dossier, n’a pas voulu préjuger des avis etprojets des collectivités en arrêtant a priori toutes lescaractéristiques des arcs présentés au débat.De plus, conçu pour et avec les Franciliens, le projet doitêtre défini au plus proche de leurs préoccupations.En conséquence, le débat public aujourd’hui engagé estpour le STIF une étape essentielle de ce projet d’envergurecar il permet de recueillir les avis, les attentes et lesengagements possibles de chacun par rapport au projet.Le public sera à nouveau consulté sur les deux Arcs Est etOuest selon des modalités qui seront définies ultérieurementpar la CNDP. Le STIF s’engage en effet à consulterla Commission nationale du débat public sur ce projet, etce, même si les seuils définis par la loi ne l’y obligentpas.Le STIF s’engage dans ce débat public, en tant quemaître d’ouvrage, avec une exigence de transparence etd’écoute.Ce dossier comporte>> Un cahier central présentant le contexte, les objectifset les enjeux de la liaison Arc Express.>> Des cahiers par arc prioritaire présentant l’état desprojets présentés au débat public sur chacun d’eux.

More magazines by this user
Similar magazines