décembre 2012 - Conseil général du Doubs

doubs.fr

décembre 2012 - Conseil général du Doubs

Jusqu'au 31 décembreDestination 1802, missiongrands prédateurs»»Labergement-Sainte-MarieUn retour en 1802 pour retrouver lelynx, le loup et l'ours dans la montagnejurassienneMaison de la réserve. Hors vacancesscolaires : samedis et dimanches,de 14h à 18h ; vacances scolaires :tous les jours de 10h à 12h et de 14hà 18h. 03 81 69 35 99www.maisondelareserve.frJusqu'au 31 décembreLa faune sauvage européenne»»Chaux-NeuveLe parc polaire propose deuxexpositions retraçant la présence,la migration et la disparition desespèces au cours des temps. Dumardi au dimanche (sauf le samedimatin). 03 81 69 20 20www.parcpolaire.comJusqu'au 31 décembreLes chemins de la contrebande»»Chapelle-des-boisRetour sur la pratique de la contrebandele long de la frontière francosuissedu XVIII e siècle à aujourd'hui.Véritable fait de société, la contrebandea marqué les mœurs deplusieurs générations résidentesà Chapelle-des-Bois. Imprégnéesdans la mémoire collective de ce village,terre de contrebande, les histoiressont nombreuses ! ÉcomuséeMaison Michaud, la Combe desCives. 03 81 69 27 42www.ecomusee-jura.frJusqu'au 31 décembreBesançon à travers ses métiers»»BesançonLes portraits d’une dizaine de personnagesdu XVII e au XIX e siècle, présentéspar le biais de leur fonction.Musée du Temps. 03 81 87 81 50Jusqu'au 31 décembreLa Saline après la saline»»Arc-et-SenansDe la Saline, on retient le chefd’œuvre d’un architecte et l’histoired’une manufacture de sel mais l'onconnaît peu son destin après sa fermetureen 1895. Une suite de projetsinaboutis, une menace de disparition,un lieu d’enfermement et denouvelles heures sombres avant lerenouveau des années 1960 et unerestauration longue que consacreun classement au patrimoine mondialde l’Unesco. Une aventure deplus d’un siècle racontée par uneexposition ouverte aux témoignageset aux mémoires.www.salineroyale.comJusqu'au 31 décembreEn tête à têteavec Victor Hugo»»BesançonLa médiathèque Pierre-Bayleaccueille cette exposition qui comprenddessins, illustrations, portraitset caricatures du plus illustredes Bisontins. Avec un trésor :les lettres et autographes de lamain même du grand Victor Hugo.03 81 87 81 40www.besancon.frJusqu'au 31 décembreLa mallette africaine»»ValdahonApproche de la culture d’Afriquede l’ouest avec instrumentstypiques, documentaires, albums…Bibliothèque, 03 81 26 04 12Jusqu'au 6 janvierUchronie ou des récitsde collection»»Arc-et-SenansLa Saline royale présente une expositionfranco-tchèque d'artistescontemporains, en collaborationavec le FRAC Franche-Comté, l'Institutfrançais de Prague et la galerietchèque Klatovy/Klenova.www.salineroyale.comJusqu'au 6 janvierGrosses vaches»»Labergement-Ste-MarieQuarante artistes se sont emparésdu thème de la vache, à la Maisonde la Réserve. 03 81 69 35 99www.maisondelareserve.frJusqu'au 21 décembreLa capoiera»»Besancon-ASEPDes encres consacrées à l'artmartial brésilien, par AlexandreGuillaume, à l’ASEP.www.alex-illustratreur.netagenda culture3


agenda culture616 décembreConcert»»MorrePar les Les Dames de Chœur, deTrévillers, et Sopralti, de Mamirolle,musique ancienne, populaire, Noëltraditionnel, chants à thèmes etmusique contemporaine. Au profitde l'Association des amis d'un coind'Inde et du Monde. Église, 16h30.bernard.monnet0@orange.fr16 décembreConcert»»SeloncourtL'ensemble Jour après Jour deBelfort-Montbéliard interpréterades morceaux de Noël ancienset contemporains. Église Saint-Laurent, 16h30. 03 81 36 13 46www.vocejourapresjour.fr18 décembreConcert de musique anglaise»»Grand-CharmontL'église Saint-François d'Assiseaccueille les collégiens de la maîtrisede Montbéliard, le chœurd'enfants de la Maison de l'enfant deGrand-Charmont, et un ensemblede sacqueboutes pour A Ceremonyof carols, de Benjamin Britten, ainsique des chants du XX e siècle accompagnésà l'orgue, des musiques dela Renaissance anglaise et des gospels.20h. 03 81 94 77 8023 décembreConcert»»Besançon,Una Voce et Voce Vesontio, deuxchœurs bisontins, pour un concertde chants de Noël. Réservationconseillée. Petit Kursaal, 16h.06 03 98 99 54chantez25000@hotmail.fr23 décembreChants de Noël»»BesançonPar les chorales Les Voix de la Crête,Le Doubs Chœur, À la Volette et Aucœur Des Chants.Réservation conseillée. PetitKursaal, 20h. 06 03 98 99 54chantez25000@hotmail.frSpectacles,Ciné,Conférences14 décembreLa révolution du salaire»»BesançonConférence-débat avec BernardFriot, professeur de sociologieà Paris X Nanterre, auteur dulivre L’enjeu du salaire (édition LaDispute). Organisation : Collectifpour les alternatives au capitalisme.Salle Proudhon (Kursaal), 20h.15 décembreLe Clan des Veuves»»BesançonComédie avec trois veuves joyeusesinterprétées par Julie Arnold, Grâcede Capitani et Claudine Barjol. PetitKursaal, 20h30. 03 81 54 20 47www.ngproductions.fr16 décembreHarlem swing»»SochauxComédie musicale en provenancedirecte de Broadway : une musiquefestive et dansante de l'âge d'ordu jazz new-yorkais. Mals, 16h30.03 81 94 16 6218 décembreLe Havre»»PontarlierLe ciné-club Jacques-Becker proposeau théâtre Bernard-Blier cefilm d'Aki Kaurismaki, prix Louis-Delluc 2011. À 18h30 et 20h45.03 81 39 18 69. www.ccjb.fr20 décembreBiodiversité et santé»»BesançonConférence de Patrick Giraudoux,professeur d'écologie, Unité derecherche chrono-environnementà l'Université de Franche-Comté etmembre de l'Institut Universitaire deFrance. Amphi A de l'UFR Scienceset Techniques, 20h30.11 janvierUn stylo dans la tête»»Sochaux,Comédie de Jean Dell, mise enscène de Jean-Luc Moreau, quiconte l'histoire d'un auteur dethéâtre à succès qui s'inspire desdéfauts des amis de sa femmepour écrire sa dernière pièce. Mals,20h30. 03 81 94 16 6212 janvierGaia, la galaxie en 3D»»BesançonConférence de Céline Reylé, astronomeà l’Observatoire de Besançon,sur ce satellite qui sera lancé en2013 par l’Agence spatiale européenne,pour donner le plus précisdes catalogues en trois dimensionsde notre galaxie. Salle des conférencesde l’Observatoire, 14h30.Entrée gratuite.


Des titres sélectionnés par la Médiathèque départementale du Doubs et Croqu’livre - Centre régional de ressources enlittérature jeunesse. Retrouvez d’autres nouveautés sur : www.croqulivre.asso.fr / mediatheque.doubs.frPour Noël, enlivrez-vous !lire12Quelle magnifique illustration de cette fable d’Esoperacontée ici sans un mot, seulement bruitée parquelques onomatopées... Belle idée d’ailleursd’avoir laissé toute la place à l’illustration en page decouverture, sans autre mention que le prix Caldecottque le titre mérite amplement. Beauté farouchedu lion à la force impérieuse, fragilité agile de lasouris obstinée et courageuse... les deux animauxapparemment antagonistes occupent la savane avecla même légitimité, perturbée par l’homme.La seule forcedes illustrationsaux plans variéset couleursfauves imposela morale del’histoire mais laréflexion pourraêtre poursuivieà la lecture destextes d’Esope,de Phèdre et de La Fontaine, donnés en toute find’ouvrage.> > Le lion et la souris / J. Pinkney. - Le GenevrierUn cadeau gigogne qui, de boîte en boîte, révèle...une minuscule graine, que le garçon envoie audiable, par la fenêtre. Une déception à la hauteurde la surprise de voir dans le jardin, quelque tempsplus tard, une pousse, puis un arbre, puis un arbredémesuré qui envahit la maison...Le minuscule devient gigantesque, dansles proportions de l'arbre comme dans leschangements qu'il apporte à cette famille : entreles préoccupationsdu quotidien etles opportunitéspoétiques, l'arbreenrichit joyeusementla vie !> > Le géant petitcadeau /R. Courgeon. -FlammarionMais qui a dit que les femmesn’avaient pas de cran ? En toutcas, quelqu’un qui ne connaissaitpas Annie Edson Taylor : cettefemme de 62 ans qui, pourdevenir célèbre et assurer sesvieux jours, décide de descendreles chutes du Niagara dansun tonneau. Nous sommesen 1818. Annie réussit ce déficomplètement démentiel. Elle ensort complètement tournebouléemais bien vivante !C’est cette incroyable histoire que Chris Van Allsburg, unauteur-illustrateur américain déjà bien connu, raconte dansun nouvel album magnifique. Les expressions saisissantesdes personnages, les images en ton sépia, tout donne àl’album un caractère irréel ou carrément fantastique.Presque deux siècles après cet exploit hors du commun,Annie Edson Taylor méritait bien cet hommage.> > La reine du Niagara / Chris Van Allsburg. -École des loisirsElias reçoit un jour une lettre de sa grand-mère l’invitantà venir en Argentine pour faire connaissance. Plusieursraisons l’incitent à refuser : il déteste voyager, il ne connaîtpas cette femme partie lorsque sa propre mère avait 13 anspour vivre un nouvel amour très loin d’eux. Par loyauté enversson grand-père qu’il adorait, envers sa mère visiblementencore bouleversée, par commodité pour lui-même, Eliasdevrait renoncer. Mais il saisit imperceptiblement d’autresmotivations pour faire ce grand voyage. Et c’est une réaliténi tout à fait différente, ni tout à fait semblable, qu’il met àjour avec cette nouvelle famille.Les vérités que l’on croit établies,que l’on a toujours entendues,se fissurent et se complexifientlorsque, en grandissant,on réalise que l’on est tousfaillibles. Elias, avec sa sensibilitéexacerbée, son intelligence et sonhumour, se réconciliera avec unpassé qui avait séparé quelquesmembres de sa famille.> > La lettre d’Argentine /E. Willer. - La grande ourse. -(Stardust)


Un rêve minéralAvec Françoise Ascal, poète et écrivain, les mots plongent leurs racinesdans les tourbières intimes et les territoires que l’imagination a brodés dèsl’enfance. « Une prairie me monte à la gorge », écrit-elle, « ...Les faneusesde juillet avancent sous mon crâne ». La mort ne se tient jamais très loin dela vie, et le désir du rejet. De l’innocence à la saleté, « L’argile prépare seslinceuls ». « Les herbes de l’enfance fauchées par la grêle [...] Déjà le soleiltourne ses pales de vieux moulin ».Poète et plasticien, Gérard Titus-Carmel traduit dans ses dessins « un rêveminéral, une nostalgie de silex ». Son trait se fait matière et va avec les mots« Forer dans le noir ».> > Lignées, de Françoise Ascal, dessins de Gérard Titus-Carmel.Éditions Æncrages &CoLa fille qui voulait voir la merNous sommes en 1967, Marie est interne au lycée de Palente, à Besançon.Elle rêve d'une vie différente de celle sa mère, épouse soumise qui vit à laferme. De la mode qui est en train d'exploser. De la mer, cette grande bleueentraperçue dans La piscine, avec Romy Schneider, son film culte. Et duPrince Charmant qui prendra la forme, un soir de bal, d'un solide bûcheron.Trois ans plus tard, le couple a deux enfants, habite Vesoul et travaille à la« Peuge ». Le rêve est loin. Il faudra dix ans, la traversée des événementsde 68 et de l'affaire Lip, un divorce et un passage dans une communauté dusud-ouest pour que Marie le retrouve enfin : il a pour nom liberté.Un roman social au style moderne et épuré, émouvant portrait d'une époqueoù la femme allait pouvoir, malgré la pesanteur des siècles, choisir enfinson destin. Superbe.> > La grande bleue / Nathalie Démoulin / Le Rouerguelire13Paroles de jurassiensLégèrement différents des précédents tomes, ce dernier volet de la sérieDes hommes et des paysages va à la rencontre d'une vingtaine d'acteurs dumassif franco-suisse, le long de la grande traversée du Jura. Agriculteurs,architectes, artistes, bûcherons, pilotes d'avions, gestionnaire de parcsnaturels, sportifs, tous apportent de l'eau à l'immense moulin des activitésqui transforment aujourd'hui les paysages de l'arc jurassien. Une saga quel'on quitte avec une pointe de regret !> > Agathe, enquête de paysage / Maryse Vuillermet, Thibault Gladel,Desmond Bovey, Gérard Benoit-à-la-Guillaume / Néo Éditions


Histoire cochonnelire14Domestiqué 7 000 ans avant le Christ par les Chinois pour qui cet animal estsymbole de sagesse et de ténacité, le cochon n'a pas toujours été rose. Il futbrun, noir, poilu et même compagnon de Saint-Antoine. La variété la plusrépandue aujourd'hui nous vient d'Angleterre et peut atteindre en moins dedeux ans plus de 300 kg. Dans le cochon, tout est bon, aussi l'intérêt économiquede la bête est-il fort apprécié, notamment en Asie et en Chine, lepremier consommateur et producteur de viande porcine au monde.C'est tout cela que nous conte le dernier opus de Michel Vernus, qui vaégalement visiter dans les mythologies l'image contrastée d'un cochon – quis'en dédit – , animal beaucoup plus propre qu'on ne le dit.> > L'habillé de soie / Michel Vernus / CabéditaGrand nord sur la villeLa neige, la bise et un froid de canard sur Besançon. Un clochard poussésous une voiture. Et dans les sous-bois près du château, l'entreprise d'insertionoù travaille Camille, des hommes sans passé ni avenir rodent, rendusdangereux par l'alcool et les privations.Un très beau portrait de femme au service d'un honnête polar, descriptionsociologique intéressante des exclus de notre société, écrit à quatremains, sous le pseudo d'Ada Nielsen, par Danièle Secrétant et sa fille AnoukFilippini.> > Les hommes des sous-bois / Ada Nielsen / Mon villageSur les sentiers du JuraAquarelliste et écrivaine, Anne Le Maître s'est fait la spécialiste des carnetsde randonnée au cœur des massifs montagneux. Après le Massif Central,elle a chaussé ses godillots et emporté crayons et pinceaux pour la grandetraversée du Jura, de Montbéliard à Bellegarde. Le résultat, entre guidetouristique et promenade d'une rêveuse solitaire, est superbe. Une belledécouverte.> > Autour des grandes traversées du Jura / Anne Le Maître / LeRouergueLe bûcher des certitudesQuand, devant la dépouille de Saint-Claude, une petite mendiante effectueson signe de croix à l'envers, est-ce par ignorance ou pour invoquer lediable ? C'est toute la question posée dans ce roman historique de BrigitteRochelandet, docteur en histoire des mentalités et spécialiste ès sorcellerie.Dès lors s'installe une opposition terrible entre l'archevêque, aristocratediplomate, et son grand juge, plus bigot qu'un curé, obsédé par le diable.Le laïc n'hésitera pas à faire torturer la famille de la malheureuse pourfaire triompher ses convictions. Un roman inspiré des archives de l'abbayede Saint-Claude. Édifiant !> > La croix du diable / Brigitte Rochelandet-Ottignon / Cêtre


Sagas de boucheVignerons, cuisiniers, brasseurs, pâtissiers, fromagers ou encore chocolatiers,toutes les familles présentées dans ce livre ont en commun cet amournational des saveurs du palais. Dans un pays où manger est une religion,un fils élevé dans les effluves du cacao trahit rarement la passion familiale.Aussi est-ce parfois sur quatre générations que se transmettent le savoir,l'expérience et la french touch qui font la différence entre l'artisan et l'artiste.De Lyon à Pontarlier – Badoz – , d'Arbois – Hirsinger – à Jeanlin, ce mini tourde France vous dopera les papilles avec recettes transmises de bouche àoreille de ces druides gastronomes.> > Le goût transmis / Catherine Ruedin et Vincent Tasso / Le RouergueNous avons reçu aussi :> > Secret de la forêt /André Besson / CabéditaPhotos et textes pour illustrerl'histoire de la forêtcomtoise et des hommesqui la peuplent, avec unepart belle consacrée à laRésistance.> > Arbres enFranche-Comté /Jean-Louis Cladeet Pierre Duc / LeBelvédèreL’historien à laplume de conteur,Jean-Louis Claderetrace la relationcomplexe et étroite entre l’homme et lesarbres, à travers les métiers, les usages,mais aussi l’ethnologie, la philosophie, lapoésie. Le peintre Pierre Duc l’accompagnede sa palette ruisselante de lumière, au fildes saisons.> > Crimes et châtimentsen Franche-Comté autemps de Ravaillac /Paul Delsalle / CêtreAnalyse historique de laviolence en un temps depaix relative : le début duXVII e siècle. Et le moinsque l'on puisse dire, c'estque nos ancêtres n'yallaient pas de main morte. Dire que certains,aujourd'hui, parlent d'insécurité !> > Le monde fascinantdes champignons /François Margaine / LeBelvédère1371 espèces de champignonsimmortaliséspar François Margaine (1900-1970), botanisteamateur, mycologue passionné. Cette collectionunique, superbement reproduite dans ce livre, estconservée au musée Cuvier, à Montbéliard.> > L'appel du condor /Catherine Demesy / Mon petitéditeurRoman d'amour et d'aventure aupays des Incas.> > Besançon, le tempsretrouvé / Renaud Houillon/ Alan SuttonL'histoire de la capitale comtoise– fin XIX e , début XX e – vuepar cartes postales.> > Écoute, toubib.../ PierreCostagliola / PanthéonPlaidoyer par l'exemple pourl'écoute dans la relationmédicale.lire15


* Voir conditions dans nos centres1 er novembre 2012 au 31 janvier 2013SIMPLIFIEZ-VOUS LA VIEAU QUOTIDIENTéléphone sans fil *Portée 30m49 €39 €Casque TV **Avec amplificateursonore199 €149 €AUDINCOURT19 rue de Belfort03 81 35 94 99BESANÇON6 place Révolution03 81 65 82 85BESANÇON67 rue des Cras03 81 65 88 53MONTBÉLIARD3 rue École Française03 81 94 74 29PONTARLIER1 rue du Parc03 81 39 83 08www.audition-mutualiste-doubs.fr


Jusqu'au 31 décembreDestination 1802, missiongrands prédateurs» Labergement-Sainte-MarieUn retour en 1802 pour retrouver lelynx, le loup et l'ours dans la montagnejurassienneMaison de la réserve. Hors vacancesscolaires : samedis et dimanches,de 14h à 18h ; vacances scolaires :tous les jours de 10h à 12h et de 14hà 18h. 03 81 69 35 99www.maisondelareserve.frJusqu'au 31 décembreLa faune sauvage européenne» Chaux-NeuveLe parc polaire propose deuxexpositions retraçant la présence,la migration et la disparition desespèces au cours des temps. Dumardi au dimanche (sauf le samedimatin). 03 81 69 20 20www.parcpolaire.comJusqu'au 31 décembreLes chemins de la contrebande» Chapelle-des-boisRetour sur la pratique de la contrebandele long de la frontière francosuissedu XVIII e siècle à aujourd'hui.Véritable fait de société, la contrebandea marqué les mœurs deplusieurs générations résidentesà Chapelle-des-Bois. Imprégnéesdans la mémoire collective de ce village,terre de contrebande, les histoiressont nombreuses ! ÉcomuséeMaison Michaud, la Combe desCives. 03 81 69 27 42www.ecomusee-jura.frJusqu'au 31 décembreBesançon à travers ses métiers» BesançonLes portraits d’une dizaine de personnagesdu XVII e au XIX e siècle, présentéspar le biais de leur fonction.Musée du Temps. 03 81 87 81 50Jusqu'au 31 décembreLa Saline après la saline» Arc-et-SenansDe la Saline, on retient le chefd’œuvre d’un architecte et l’histoired’une manufacture de sel mais l'onconnaît peu son destin après sa fermetureen 1895. Une suite de projetsinaboutis, une menace de disparition,un lieu d’enfermement et denouvelles heures sombres avant lerenouveau des années 1960 et unerestauration longue que consacreun classement au patrimoine mondialde l’Unesco. Une aventure deplus d’un siècle racontée par uneexposition ouverte aux témoignageset aux mémoires.www.salineroyale.comJusqu'au 31 décembreEn tête à têteavec Victor Hugo» BesançonLa médiathèque Pierre-Bayleaccueille cette exposition qui comprenddessins, illustrations, portraitset caricatures du plus illustredes Bisontins. Avec un trésor :les lettres et autographes de lamain même du grand Victor Hugo.03 81 87 81 40www.besancon.frJusqu'au 31 décembreLa mallette africaine» ValdahonApproche de la culture d’Afriquede l’ouest avec instrumentstypiques, documentaires, albums…Bibliothèque, 03 81 26 04 12Jusqu'au 6 janvierUchronie ou des récitsde collection» Arc-et-SenansLa Saline royale présente une expositionfranco-tchèque d'artistescontemporains, en collaborationavec le FRAC Franche-Comté, l'Institutfrançais de Prague et la galerietchèque Klatovy/Klenova.www.salineroyale.comJusqu'au 6 janvierGrosses vaches» Labergement-Ste-MarieQuarante artistes se sont emparésdu thème de la vache, à la Maisonde la Réserve. 03 81 69 35 99www.maisondelareserve.frJusqu'au 21 décembreLa capoiera» Besancon-ASEPDes encres consacrées à l'artmartial brésilien, par AlexandreGuillaume, à l’ASEP.www.alex-illustratreur.netagenda culture3


agenda culture4Du 15 décembre au 15 janvierFinir en Beauté» BesançonLa galerie Jean Greset, 7 faubourgRivotte, propose une expositiond'estampes et d’œuvres originalesd’Aurélie Nemours, Bram VanVelde... Brunch le 16 décembre àpartir de 11h.03 81 81 38 52galeriejeangreset@orange.frJusqu’au 5 janvierCarnet de montagne» MaîcheHuit jeunes du Centre médico-professionnelde Vaucluse relatent leurvoyage de cinq jours dans le massifde la Vanoise, à travers photoset carnet de bord. Un DVD retracecette belle aventure. Bibliothèque,château du Désert. Entrée libre.Du 10 janvier au 5 févrierCorpstextes» BesançonYves Petit, le photographe, BernardFriot, l'écrivain et Lulla Chourlin,la danseuse, marient leurs talentspour une performance qui serainterprétée le 18 décembre, à 20h,au Gymnase Fort Griffon, et pourune exposition présentant leur travailpréparatoire. Entrée libre dumardi au vendredi de 13h30 à 18h,le samedi et dimanche de 15h à 18h.03 81 65 71 28lucie.scamps@univ-fcomte.frJusqu'au 3 marsAndré Roz, lumineuse mélancolie» Pontarlier, muséePrès de 80 œuvres – la plupartsorties de collections particulières– invitent à la redécouvertede l'un des fondateurs du salon desAnnonciades par une approche historiqueet artistique. 03 81 38 82 14Jusqu'au 3 marsTamaris» MontbéliardSculptures, installations, vidéo etdessins de Jorge Peris, artiste deValencia qui développe un travailconfrontant l’industrie et la nature.Face au monde de la machine, lanature et ses modes de résistanceinterrogent, à l’image du tamaris,cet arbre méditerranéen quiparvient à pousser dans des solsà haute teneur saline. Des tuyauxde zinc, tels des méandres, poursuiventleur course infernale sur leshauteurs des salles. Alliant matériauxorganiques et industriels, lesœuvres de Jorge Peris, en perpétuelleévolution, procèdent d’expériencesinédites. Musée du Château.03 81 99 22 61Jusqu'au 3 marsGaulois, de la fouille au labo» MontbéliardLe Pavillon des Sciences proposedeux nouvelles expositions : Gaulois,de la fouille au labo revient sur trenteannées de découvertes archéologiquesen France. Celles-ci mettentà jour la complexité des différentesorganisations sociales et offrentune autre vision de nos ancêtres lesGaulois.Voyage au pays des tourbières faitle point sur la réalité de ces écosystèmestrès présents dansnotre région en alternant explicationssérieuses et humoristiques.03 81 91 46 83www.pavillon-sciences.comJusqu'au 28 avrilLes icônes mycologiques» MontbéliardLe musée Beurnier-Rossel présente200 planches de FrançoisMargaine, qui fut l'un des créateursde la Société d’histoire naturelle duPays de Montbéliard. 03 81 99 24 93Jusqu'en juin 2013Exposition du plan reliefde Besançon» BesançonLe musée du Temps a la chance deconserver dans ses collections laréplique du plan relief de la ville. Ilse situe au troisième étage du palaisGranvelle où une pause vous permettrade vous imaginer dans la citéau début du XVIII e siècle. 03 81 87 81 50www.besancon.fr


17, 18 et 19 janvierUn vent de hip-hop» Morteau9 e édition du festival de danseavec, en intro, une chorégraphiedes élèves d’Étienne Rochefort,puis Enveloppe timbrée, de la compagnieTrafic de styles, le jeudi à20h30. À la source puis Nuage, parles compagnies 9 Z Crew et WeboSister, le vendredi à 20h30. Cuerpo,par la compagnie Mira, le samedi à20h30. Théâtre. Billetterie à l’officede tourisme, 03 81 67 18 53Divers16 décembreL’alimentation et tous nos sens» BesançonDes ateliers culinaires, un parcourssensoriel, un clip vidéo... pour mieuxéquilibrer nos repas grâce à nossens. À l’invitation de Vitagora ® ,pôle de compétitivité en agroalimentaire,dans le cadre de la semaineAlimentation et santé. Esplanade dela mairie, toute la journée.Jusqu'au 23 décembreLivres en stock» MontbéliardGrande braderie de livres d’art au19, le centre régional d'art contemporain.03 81 94 43 58www.le19crac.comJusqu'au 24 décembreLes lumières de Noël» MontbéliardAvec comme invité d'honneur laWallonie. Marché de Noël, villagedes ours, patinoire en plein air,ateliers des petits lutins, concertset animations variées. Tout le programmesur www.lumieres-denoel.frJusqu'au 24 décembreMarché de Noël» BesançonPlace de la Révolution, placePasteur, avec tous les week-endsdes animations, déambulations,concerts. Jusqu'au 16 décembre,marché solidaire square Saint-Amour. 03 81 82 26 17Jusqu'au 24 décembreMarché de Noël» PontarlierAtelier santons, sculptures surglace, fée lumineuse, lutins etpeluches vivantes, manège, crèche,Studio Photo du Père Noël, descentedu Père Noël depuis le clocher del'église Saint-Bénigne, expositions...03 81 38 81 12. www.ville-pontarlier.fr24, 26 et 31 décembre,2 janvierLe Conifer» Gare des Hôpitaux-NeufsPromenade en locomotive à tractiondiesel jusqu'au site de FontaineRonde. 15h. 03 81 49 13 811 er janvierVisite de tuyé» Labergement-Ste-MarieAu Chalet Gourmand, à 18h, visite etdégustation de produits régionaux.03 81 69 31 442, 6, 13 janvierDamage des pistes» Les FourgsRendez-vous à 18h30 sur le parkingdu Chalet du Sentier pour découvrirle damage des pistes. Après unebalade en dameur, une fonduevous attend au Chalet du Sentier.22€ / pers. Réservation indispensable.03 81 69 49 913 janvierDescente aux flambeaux desenfants» Les FourgsLes enfants skient pendant que lesparents partagent le verre de l'amitiéen bas des pistes. 5€ par enfantdéjà inscrit à l'école de ski. 17h30.03 81 69 55 863 janvierDescente aux flambeauxdes enfants» MétabiefLes enfants éclairent la piste, pendantque les parents partagent leverre de l'amitié au chalet d'accueil.5 € par enfant déjà inscrit à l'écolede ski. 17h30. 03 81 49 25 11Colloque19 et 20 décembreLes mondesde Charles Beauquier» BesançonCharles Beauquier est connu pouravoir été l’un des acteurs de la loisur le paysage qui porte son nom etqui a conduit au classement de lasource du Lison, entre autres sites,voici 100 ans. Ce député du Doubss’est intéressé à Paris et à la province,à l’histoire et au folklore, laphilosophie de la musique et à l’écriturede livrets d’opéra, à la critiqued’art, la promotion de la décentralisation…Ce colloque est consacré àl’exploration des différentes facettesde ce personnage.agenda culture7


agenda culture8Avec la participation des universitaires,chercheurs, historiens :Noël Barbe, Jacques Cheyronnaud,Jacqueline Lalouette, OlivierLazzarotti, Joseph Pinard, SylvieSagnes, Claudie Voisenat...Séance grand public à 18h30, le19 décembre : salle Joubert, Conseilgénéral du Doubs, 7 avenue de laGare d’Eau à Besançon.http://archives.doubs.fr/beauquierSport15 décembreBasket fauteuil» BesançonBesançon-Blanquefort, matchde nationale 1C. Gymnase desMontboucons, 17h.15 décembreChampionnat de France de lutte» BesançonCet événement par équipe réunitles 500 meilleurs lutteurs français,dont un quart de filles. Au premierrang desquels Anna Gomis, DidierPais, Steeve et Christophe Guenot...Le CPB (Club pugilistique bisontin)est en première ligne. Animations etspectacles. Finale de la 1 re division à20h. Palais des Sports.9 janvierNocturne des Monts de Joux» Les FourgsCourse de ski de fond en soirée.Programme au 03 81 69 50 4812 et 13 janvierChampionnat de Francede cyclo-cross» NommayÀ la base de loisirs du Pays deMontbéliard, Brognard, coursecadets H/F et espoirs le 12 à partirde 12h45. Le 13, à 10h45, départ dela course junior, à 13h30 féminineset 15h15 course élite.www.cyclo-cross-nommay.fr12 et 13 janvierCombiné nordique» Chaux-NeuveÉpreuve de coupe du monde : sautsd'essai, épreuve de saut à ski et laspectaculaire course de ski de fondpour terminer. 03 81 69 20 90www.ski-nordique.netSupplément de Vu du Doubs n° 204 –Décembre 2012 • Directeur de la publication :Claude Jeannerot • Codirecteur de lapublication : Noël Gauthier • Rédacteur enchef : Patrice David • Rédacteur : ChristopheDeplaude • Ont collaboré à ce numéro :Christophe Bordet, Pascal Vernier • Mise enpage : Scoop communication • Vu du Doubsest une publication mensuelle éditée parle Conseil général du Doubs 7, avenue dela Gare-d’Eau – 25031 Besançon CEDEX –Tél. 03 81 25 80 42 – Fax : 03 81 25 80 41 –www.doubs.fr • ISSN : 0294-0329 – Dépôtlégal 9958 • Impression : Roularta Printing• Distribution : Mediaposte • Régiepublicitaire : MCC – Tél. 03 81 55 44 44 • Vu duDoubs est imprimé à 229 000 exemplairessur papier blanchi 100 % sans chlore.et d’énergie librement inspiré d’unelégende franc-comtoise.Tout public à partir de 3 ans.Salle des fêtes, rue Charles-De-Gaulle, 17h30.Renseignements et réservationsauprès de la mairie de Levier au03 81 89 53 22.1 er janvierGlisse en nocturne» RochejeanLes pistes des Meix Loisirs sontouvertes en nocturne les mardis etvendredis, à condition que la neigesoit au rendez-vous. 17h30 et 21h.03 81 49 92 08Saisonculturelle20 décembreAugustin et la lettremystérieuse» LevierLa compagnie d’AugustinCabo, le sympathique chien d’Augustin,est tout excité… Il a reçu ducourrier ! Quelle drôle de lettre ! Quivient tout droit de… l’enfer ! Contemusical interactif, plein de fraîcheur13 janvierDalida... Passionnément» Villers-le-LacCompagnie La ChamadeDe ses débuts (Bambino, Come prima)aux années disco (Laissez-moidanser, Génération 78), Dalida a sutraverser en beauté tous les courantsmusicaux. Isabelle Zammitravit son public avec vingt des plusbelles chansons de Dalida.Tout public à partir de 3 ans.Salle des fêtes, rue du stade, 17h00.Renseignements et réservationsauprès de la mairie de Villers-le-Lacau 03 81 68 03 77.


Rendez-vous à la ferme Courbet,à FlageyOuverture tous les jours de 14h à 18h sauf les lundiset mardis (fermeture hebdomadaire). Fermeture le 25décembre et le 1 janvier. Tél. 03 81 53 03 60. Internet :www.musee-courbet.fr courriel : chris.liardon@doubs.fr et germinal.pagani@doubs.frPour toute visite de groupe (scolaire ou pas) ettout atelier pour enfants, s’adresser au service deréservation du Pays de Courbet, pays d’artiste, partéléphone au 03 81 86 59 56 (tous les jours de 10 h à 12h) ou par courriel : paysdecourbet@reservation.frExpositionJusqu’au 17 févrierLes femmes de CourbetLavis-citations de Colette DebléDepuis 1990, Colette Deblé élabore un essai plastiqueautour des représentations de femmes dans l'histoirede l'Art. La Femme au perroquet, les Belles endormies,L'Origine du Monde, La Belle irlandaise lui ont inspiré cesFemmes de Courbet.Visites guidées gratuites sur réservation.Conférence15 décembre à 15hL’architecte comtois AlphonseDelacroixPar Pascal Brunet,guide-conférencierEn 1837, Alphonse Delacroix estnommé architecte de Besançon. Ilconstruit des écoles, la faculté dessciences, des fontaines, aménage la promenade Micaud...Delacroix est aussi géologue, et l’initiateur d’une expositionuniverselle à Besançon, d’un musée d’antiquités.Concert16 décembre à 15hTetraktysL’ensemble donne uncoup de projecteur surquelques compositeurspharesde l’Europe del’Est qui ont su magnifierles 12 cordes de la formation. Un programme coloré,baigné de musiques populaires, une formation à géométrievariable alternant duos et trios, un délicieux voyage aucœur de l’âme slave.Rendez-vous au musée Courbet,à OrnansOuverture tous les jours sauf le mardi de 10h à 12het de 14h à 18h. Fermeture le 25 décembreet le 1 er janvier. Tél. 03 81 86 22 88.Site internet : www.musee-courbet.frCourriel : paysdecourbet@doubs.frCollection permanentedu muséeVisites guidées sans réservation les dimanches à 16h saufle 6 janvier.Visites guidées sur réservation obligatoire pour les groupesà partir de 10 personnes.Visites proposées également en anglais, allemand etespagnol.Du 24 novembre au 25 févrierLes chasses de monsieur CourbetCette nouvelleexposition montre lecaractère novateurdes représentationscynégétiques dumaître d’Ornans pardes comparaisonsavec la traditionpicturale dessiècles précédents. Pour les tableaux de chasse commedans tout le reste de son œuvre, Courbet impose une visionpersonnelle tant dans le choix des sujets que par le rendude matière.Visites guidées sans réservation, tous les dimanches à14h30 sauf le 6 janvier.Visites guidées sur réservation obligatoire pour les groupesà partir de 10 personnes.Visites proposées également en anglais, allemand etespagnol.Visites thématiques les samedis à 15h : Courbet, unhomme « sauvage », le 5 janvier; Courbet et ses chassesde rêve, le 12 janvier.Animations26 décembre à 15hNoël au muséeAnimation ludique pour tout savoir sur Courbet et son art.Pour les curieux de 6 à 12 ans. Entrée libre et gratuite sansréservation dans la limite de 10 places.Les 27 et 28 décembre de 15h à 17hPays Courbet, pays chantéChants de Noël et chanson française par Philippe Cormeryet son orgue de Barbarie du théâtre des sources.agenda culture9


ulles10Quelques hommes mystérieux de l'ombre...Le bureau des complots, Jeremy Mahot chez ShampooingQuand on prépare les plus grosattentats de l'ère moderne,forcément ça empiète un peu survos loisirs. Henry, Donald et Susantravaillent au cœur de Manhattandans une agence qui n'est pasréférencée sur Internet. Pourtant ilsfont partie de ceux qui savent de quoidemain sera fait. Dans le bureaudes complots, rien n'est laissé auhasard, le petit groupe classé secretdéfense décide du cours de l'histoireet sait parfaitement quel jour il nefaut surtout pas prendre l'avion.Le 10 septembre 2001, Henry serend comme chaque jour au travail,seulement il est question de faireles cartons, de déménager. Tout doitêtre emballé avant le lendemain.C'est drôle de penser que demain,à la même heure, tout sera fini. Lapremière fois qu'il a entendu parlerdes attentats du 11 septembre,c'était pendant l'été 1999, Henrys'en souvient très bien, il portait unbermuda. Le jour J, dès les aurores,chacun est à son poste. Deux tours,trois aéroports, quatre avions, lecompte à rebours est lancé. Et siune agence secrète était derrièreles commandes ? Attention avionsen approche, premier impact danscinq secondes.Toute une vie passée sous les regards...Blast 3, La tête la première, Manu Larcenet, chez DargaudPolza Mancini pèse le poids de deuxhommes : il ne mange que desbarres chocolatées et il boit à n'enplus finir. Il a de gros vides à remplir.Différences secrètes ou évidentes, ilfaut faire avec, ou pas. Depuis quePolza vit dans les bois, depuis qu'ila quitté sa vie d'avant, il cherche leblast. Ce court instant de perfectiondont il a tant besoin. Car ici la naturerègne en maître. Égaré dans les bois,Polza se retrouve, il semble si petit,tellement à son aise. Mais quandon fait son poids et quand on a sagueule, c'est pas facile de voler aumilieu des couleurs. Pourquoi tu asfait ça ? Carole Oudinot, que faisaistutoute seule dans ces bois ? Maispour l'heure, notre homme est engarde à vue et les deux policiers quile cuisinent ne le lâchent pas. PolzaMancini n'est pas un client commeles autres, s'ils veulent savoir, ilsdevront d'abord l'écouter. Il faudradémêler le vrai du faux, la policeaime la rigueur des faits. Polzademandera la permission, ferace que vous lui direz, les autresn'auront qu'une seule obsession,lui faire baisser les yeux. C'est pasgagné.


Des titres sélectionnés par la Médiathèque départementale du Doubs et Croqu’livre - Centre régional de ressources enlittérature jeunesse. Retrouvez d’autres nouveautés sur : www.croqulivre.asso.fr / mediatheque.doubs.frPour Noël, enlivrez-vous !lire12Quelle magnifique illustration de cette fable d’Esoperacontée ici sans un mot, seulement bruitée parquelques onomatopées... Belle idée d’ailleursd’avoir laissé toute la place à l’illustration en page decouverture, sans autre mention que le prix Caldecottque le titre mérite amplement. Beauté farouchedu lion à la force impérieuse, fragilité agile de lasouris obstinée et courageuse... les deux animauxapparemment antagonistes occupent la savane avecla même légitimité, perturbée par l’homme.La seule forcedes illustrationsaux plans variéset couleursfauves imposela morale del’histoire mais laréflexion pourraêtre poursuivieà la lecture destextes d’Esope,de Phèdre et de La Fontaine, donnés en toute find’ouvrage.> Le lion et la souris / J. Pinkney. - Le GenevrierUn cadeau gigogne qui, de boîte en boîte, révèle...une minuscule graine, que le garçon envoie audiable, par la fenêtre. Une déception à la hauteurde la surprise de voir dans le jardin, quelque tempsplus tard, une pousse, puis un arbre, puis un arbredémesuré qui envahit la maison...Le minuscule devient gigantesque, dansles proportions de l'arbre comme dans leschangements qu'il apporte à cette famille : entreles préoccupationsdu quotidien etles opportunitéspoétiques, l'arbreenrichit joyeusementla vie !> Le géant petitcadeau /R. Courgeon. -FlammarionMais qui a dit que les femmesn’avaient pas de cran ? En toutcas, quelqu’un qui ne connaissaitpas Annie Edson Taylor : cettefemme de 62 ans qui, pourdevenir célèbre et assurer sesvieux jours, décide de descendreles chutes du Niagara dansun tonneau. Nous sommesen 1818. Annie réussit ce déficomplètement démentiel. Elle ensort complètement tournebouléemais bien vivante !C’est cette incroyable histoire que Chris Van Allsburg, unauteur-illustrateur américain déjà bien connu, raconte dansun nouvel album magnifique. Les expressions saisissantesdes personnages, les images en ton sépia, tout donne àl’album un caractère irréel ou carrément fantastique.Presque deux siècles après cet exploit hors du commun,Annie Edson Taylor méritait bien cet hommage.> La reine du Niagara / Chris Van Allsburg. -École des loisirsElias reçoit un jour une lettre de sa grand-mère l’invitantà venir en Argentine pour faire connaissance. Plusieursraisons l’incitent à refuser : il déteste voyager, il ne connaîtpas cette femme partie lorsque sa propre mère avait 13 anspour vivre un nouvel amour très loin d’eux. Par loyauté enversson grand-père qu’il adorait, envers sa mère visiblementencore bouleversée, par commodité pour lui-même, Eliasdevrait renoncer. Mais il saisit imperceptiblement d’autresmotivations pour faire ce grand voyage. Et c’est une réaliténi tout à fait différente, ni tout à fait semblable, qu’il met àjour avec cette nouvelle famille.Les vérités que l’on croit établies,que l’on a toujours entendues,se fissurent et se complexifientlorsque, en grandissant,on réalise que l’on est tousfaillibles. Elias, avec sa sensibilitéexacerbée, son intelligence et sonhumour, se réconciliera avec unpassé qui avait séparé quelquesmembres de sa famille.> La lettre d’Argentine /E. Willer. - La grande ourse. -(Stardust)


Un rêve minéralAvec Françoise Ascal, poète et écrivain, les mots plongent leurs racinesdans les tourbières intimes et les territoires que l’imagination a brodés dèsl’enfance. « Une prairie me monte à la gorge », écrit-elle, « ...Les faneusesde juillet avancent sous mon crâne ». La mort ne se tient jamais très loin dela vie, et le désir du rejet. De l’innocence à la saleté, « L’argile prépare seslinceuls ». « Les herbes de l’enfance fauchées par la grêle [...] Déjà le soleiltourne ses pales de vieux moulin ».Poète et plasticien, Gérard Titus-Carmel traduit dans ses dessins « un rêveminéral, une nostalgie de silex ». Son trait se fait matière et va avec les mots« Forer dans le noir ».> Lignées, de Françoise Ascal, dessins de Gérard Titus-Carmel.Éditions Æncrages &CoLa fille qui voulait voir la merNous sommes en 1967, Marie est interne au lycée de Palente, à Besançon.Elle rêve d'une vie différente de celle sa mère, épouse soumise qui vit à laferme. De la mode qui est en train d'exploser. De la mer, cette grande bleueentraperçue dans La piscine, avec Romy Schneider, son film culte. Et duPrince Charmant qui prendra la forme, un soir de bal, d'un solide bûcheron.Trois ans plus tard, le couple a deux enfants, habite Vesoul et travaille à la« Peuge ». Le rêve est loin. Il faudra dix ans, la traversée des événementsde 68 et de l'affaire Lip, un divorce et un passage dans une communauté dusud-ouest pour que Marie le retrouve enfin : il a pour nom liberté.Un roman social au style moderne et épuré, émouvant portrait d'une époqueoù la femme allait pouvoir, malgré la pesanteur des siècles, choisir enfinson destin. Superbe.> La grande bleue / Nathalie Démoulin / Le Rouerguelire13Paroles de jurassiensLégèrement différents des précédents tomes, ce dernier volet de la sérieDes hommes et des paysages va à la rencontre d'une vingtaine d'acteurs dumassif franco-suisse, le long de la grande traversée du Jura. Agriculteurs,architectes, artistes, bûcherons, pilotes d'avions, gestionnaire de parcsnaturels, sportifs, tous apportent de l'eau à l'immense moulin des activitésqui transforment aujourd'hui les paysages de l'arc jurassien. Une saga quel'on quitte avec une pointe de regret !> Agathe, enquête de paysage / Maryse Vuillermet, Thibault Gladel,Desmond Bovey, Gérard Benoit-à-la-Guillaume / Néo Éditions


lire14Histoire cochonneDomestiqué 7 000 ans avant le Christ par les Chinois pour qui cet animal estsymbole de sagesse et de ténacité, le cochon n'a pas toujours été rose. Il futbrun, noir, poilu et même compagnon de Saint-Antoine. La variété la plusrépandue aujourd'hui nous vient d'Angleterre et peut atteindre en moins dedeux ans plus de 300 kg. Dans le cochon, tout est bon, aussi l'intérêt économiquede la bête est-il fort apprécié, notamment en Asie et en Chine, lepremier consommateur et producteur de viande porcine au monde.C'est tout cela que nous conte le dernier opus de Michel Vernus, qui vaégalement visiter dans les mythologies l'image contrastée d'un cochon – quis'en dédit – , animal beaucoup plus propre qu'on ne le dit.> L'habillé de soie / Michel Vernus / CabéditaGrand nord sur la villeLa neige, la bise et un froid de canard sur Besançon. Un clochard poussésous une voiture. Et dans les sous-bois près du château, l'entreprise d'insertionoù travaille Camille, des hommes sans passé ni avenir rodent, rendusdangereux par l'alcool et les privations.Un très beau portrait de femme au service d'un honnête polar, descriptionsociologique intéressante des exclus de notre société, écrit à quatremains, sous le pseudo d'Ada Nielsen, par Danièle Secrétant et sa fille AnoukFilippini.> Les hommes des sous-bois / Ada Nielsen / Mon villageSur les sentiers du JuraAquarelliste et écrivaine, Anne Le Maître s'est fait la spécialiste des carnetsde randonnée au cœur des massifs montagneux. Après le Massif Central,elle a chaussé ses godillots et emporté crayons et pinceaux pour la grandetraversée du Jura, de Montbéliard à Bellegarde. Le résultat, entre guidetouristique et promenade d'une rêveuse solitaire, est superbe. Une belledécouverte.> Autour des grandes traversées du Jura / Anne Le Maître / LeRouergueLe bûcher des certitudesQuand, devant la dépouille de Saint-Claude, une petite mendiante effectueson signe de croix à l'envers, est-ce par ignorance ou pour invoquer lediable ? C'est toute la question posée dans ce roman historique de BrigitteRochelandet, docteur en histoire des mentalités et spécialiste ès sorcellerie.Dès lors s'installe une opposition terrible entre l'archevêque, aristocratediplomate, et son grand juge, plus bigot qu'un curé, obsédé par le diable.Le laïc n'hésitera pas à faire torturer la famille de la malheureuse pourfaire triompher ses convictions. Un roman inspiré des archives de l'abbayede Saint-Claude. Édifiant !> La croix du diable / Brigitte Rochelandet-Ottignon / Cêtre


Sagas de boucheVignerons, cuisiniers, brasseurs, pâtissiers, fromagers ou encore chocolatiers,toutes les familles présentées dans ce livre ont en commun cet amournational des saveurs du palais. Dans un pays où manger est une religion,un fils élevé dans les effluves du cacao trahit rarement la passion familiale.Aussi est-ce parfois sur quatre générations que se transmettent le savoir,l'expérience et la french touch qui font la différence entre l'artisan et l'artiste.De Lyon à Pontarlier – Badoz – , d'Arbois – Hirsinger – à Jeanlin, ce mini tourde France vous dopera les papilles avec recettes transmises de bouche àoreille de ces druides gastronomes.> Le goût transmis / Catherine Ruedin et Vincent Tasso / Le RouergueNous avons reçu aussi :> Secret de la forêt /André Besson / CabéditaPhotos et textes pour illustrerl'histoire de la forêtcomtoise et des hommesqui la peuplent, avec unepart belle consacrée à laRésistance.> Arbres enFranche-Comté /Jean-Louis Cladeet Pierre Duc / LeBelvédèreL’historien à laplume de conteur,Jean-Louis Claderetrace la relationcomplexe et étroite entre l’homme et lesarbres, à travers les métiers, les usages,mais aussi l’ethnologie, la philosophie, lapoésie. Le peintre Pierre Duc l’accompagnede sa palette ruisselante de lumière, au fildes saisons.> Crimes et châtimentsen Franche-Comté autemps de Ravaillac /Paul Delsalle / CêtreAnalyse historique de laviolence en un temps depaix relative : le début duXVII e siècle. Et le moinsque l'on puisse dire, c'estque nos ancêtres n'yallaient pas de main morte. Dire que certains,aujourd'hui, parlent d'insécurité !> Le monde fascinantdes champignons /François Margaine / LeBelvédère1371 espèces de champignonsimmortaliséspar François Margaine (1900-1970), botanisteamateur, mycologue passionné. Cette collectionunique, superbement reproduite dans ce livre, estconservée au musée Cuvier, à Montbéliard.> L'appel du condor /Catherine Demesy / Mon petitéditeurRoman d'amour et d'aventure aupays des Incas.> Besançon, le tempsretrouvé / Renaud Houillon/ Alan SuttonL'histoire de la capitale comtoise– fin XIX e , début XX e – vuepar cartes postales.> Écoute, toubib.../ PierreCostagliola / PanthéonPlaidoyer par l'exemple pourl'écoute dans la relationmédicale.lire15


* Voir conditions dans nos centres1 er novembre 2012 au 31 janvier 2013SIMPLIFIEZ-VOUS LA VIEAU QUOTIDIENTéléphone sans fil *Portée 30m49 €39 €Casque TV **Avec amplificateursonore199 €149 €AUDINCOURT19 rue de Belfort03 81 35 94 99BESANÇON6 place Révolution03 81 65 82 85BESANÇON67 rue des Cras03 81 65 88 53MONTBÉLIARD3 rue École Française03 81 94 74 29PONTARLIER1 rue du Parc03 81 39 83 08www.audition-mutualiste-doubs.fr

More magazines by this user
Similar magazines