Le bien-être animal - CQA

cqa.aqc.ca

Le bien-être animal - CQA

BEABIEN-ÊTRE ANIMALLe bien-être animalPartie 1: GénéralitésPratiques d’élevageQuel que soit le système utilisé, la clé du succès réside dans la formation adéquate des préposés àl’élevage. Ces derniers côtoient les porcs de très près au cours d’une journée normale. Les animauxdoivent parfois être immobilisés pour permettre une intervention médicale ou autre. Le niveau destress ressenti par les porcs et leur comportement subséquent dépendent en partie de l’attitude despréposés à l’élevage au cours de ces interactions.Dans le cadre d’études sur la manipulation des animaux, il est démontré que les porcs sont trèssensibles au contact physique, même bref, avec les humains. Un contact désagréable rapide, mêmerépétitif, rendra le porc craintif envers les humains.Ces interactions ont aussi une influence sur les préposés et peuvent devenir une source de stress poureux également. Ceci qui risque de nuire à leur rendement et susciter une certaine insatisfaction professionnelleou se répercuter sur la qualité des manipulations subséquentes.Avant de travailler avec les porcs, les préposés à l’élevage devraient être renseignés sur les besoins debase des animaux confiés à leurs soins. La formation devrait comprendre l’examen du Code de pratiquesrecommandées pour les soins et la manipulation des animaux de ferme — Porcs, Ajout sevrageprécoce et Transport. Il est recommandé aux producteurs d’établir une procédure définie écrite pour lagestion des divers aspects du bien-être des porcs, tels que l’alimentation, l’abreuvement, les traitements,les manipulations, etc., et de l’inclure dans le programme de formation des préposés à l'élevage.L’attitude et la personnalité des préposés ont une forte influence sur leur comportement envers lesanimaux. La qualité des interactions influe non seulement sur le bien-être de l’animal, mais sur laproduction. Les porcs manipulés par des personnes attentionnées donnent un meilleur rendement.Les producteurs doivent comprendre la relation qui existe entre l’attitude et le comportement et neformer et recruter que des personnes affichant une attitude positive. Le préposé idéal :• aime les porcs;• comprend bien les besoins des porcs;• voit à satisfaire les besoins des porcs;• concrétise cette compréhension dans sa façon de traiter les porcs, en leur donnant des soins degrande qualité pour assurer leur santé et leur bien-être et optimiser leur rendement.Formation du personnelDisposez-vous d’un exemplaire du Code de pratiques recommandées pour les soinset la manipulation des animaux de ferme ?(Les participants doivent avoir accès aux codes correspondants à leur exploitation : Code de pratiquesrecommandées pour les soins et la manipulation des animaux de ferme : Porcs, Ajout sevrage précoceet Transport).Oui ● Non ●PROGRAMME BIEN-ÊTRE ANIMAL EN PRODUCTION PORCINE, EXEMPLAIRE PRÉLIMINAIRE, 20051-1

More magazines by this user
Similar magazines