Projet Stratégique 2012-2015 - Anfh

anfh.fr

Projet Stratégique 2012-2015 - Anfh

Au croisementd’évolutions majeures14 15Une demande plus exigeanteLes études et enquêtes de satisfaction menées de 2008 à 2010 auprès des adhérents de l’ANFH mettent en évidenceun très bon niveau de réponse à leurs besoins et une satisfaction avérée.Questionnés sur leurs attentes, les établissements adhérents expriment leurspriorités vis-à-vis de l’ANFH concernant des améliorations ou des compléments à l’offre de service existante. Si certainesdifférences apparaissent selon la taille ou le secteur de l’établissement (sanitaire,social ou médico-social), il est possible de dégager des tendances fortes.Une ANFH fiable, réactive et simpleTrès nettement les établissements souhaitent voir évoluer les modes de gestion administrative et financière entreeux et l’association pour les rendre plussimples, plus fluides. L’ANFH a déjà engagéune démarche dans ce sens en mensualisantla collecte notamment, mais ilssont en attente d’un mouvement plus amplesur le sujet. Les plus grosses structures ysont particulièrement attentives. Dans lemême temps, la clarté des documents degestion produits par l’association doit êtreaméliorée. Ces outils doivent être « synthétiques,pratiques, interactifs et actualisés »et se combiner avec une évolution du sitede l’ANFH vers de nouvelles fonctionnalitéspour le rendre plus riche et plus accessible.Enfin, pour ceux qui n’en seraient pas encore équipés, les établissements aspirentà bénéficier rapidement du logiciel de gestion de la formation Gesform ou d’uneautre solution adaptée à leur structure, première étape vers la dématérialisation.Tous les établissements plébiscitent le partage d’expériences et l’échangede pratiques entre « pairs », et souhaitentl’appui de l’ANFH en matière d’animation et de supports. Si cette attente émane principalementdes responsables de formation 1 ,cible habituelle de la communication del’ANFH, d’autres publics ont des demandesanalogues, selon plusieurs axes de découpagepossibles : par type de structure,par taille, par type d’activité… L’accompagnementproposé par l’ANFH sur la miseen place de la formation tout au long de lavie (FPTLV) a été un élément révélateur dubesoin d’échange de bonnes pratiques surces sujets.Les établissements des secteurs Handicapet Enfance-Famille, en nombre moinsimportant à l’ANFH, font remonter, quantà eux, un vif souhait de voir l’ANFH mieuxrépondre à leurs spécificités dans l’offre1Une enquête régionale a mis en évidence que les RFCse connaissent peu, au-delà de leur secteur géographiqueproche. Dans le panel interrogé, seuls 10% d’entre eux connaissentd’autres RFC au plan régional et 7% au plan national.de formation proposée et une plus grandepersonnalisation dans les réponses à leursproblématiques.Le rôle de veille juridique et pédagogiquesur les champs liés aux métiers, aux compétences et à la formation est spontanément attribué à l’ANFH. Les établissements attendent de la fiabilité et de la réactivité.Une ANFH transparentequi soutient les agentsdans leurs projets individuelsInterrogés sur les prestations offertes par l’ANFH, les agents expriment eux aussi certaines attentes vis-à-vis de l’ANFH.Leur principale préoccupation concerne la transparence et la lisibilité des règlesappliquées par l’OPCA dans la gestion et la décision relative aux dossiers individuels.Les dispositifs de formation leur paraissantcomplexes, ils souhaitent pouvoir recourirà un conseiller de l’ANFH en amont et enaval du dépôt de leur dossier de Congé deFormation Professionnelle.L’éclairage des autres OPCALe positionnement de l’offre de l’ANFH à destination des établissements, au départconcentrée sur la formation, s’est étendueaux questions d’emploi et de compétenceset plus largement de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, se rapprochant ainsi de l’offre des OPCA les plus importants. Dans le même temps, le périmètre de cette offre s’est élargi à des dispositifs plus complets en réponseà des problématiques ciblées.Toutefois, l’ANFH souffre encore d’une insuffisance de visibilité comparativement à d’autres OPCA.Quant à la démarche en direction des personnels à travers le CFP, l’action del’ANFH se situe à mi-parcours entre celledes OPCA « généralistes » et celle desFongecif dont c’est le cœur de métier.Une évolutiondes pratiques des acteursDans un environnement mouvant, lespratiques des acteurs connaissent aussid’importantes inflexions.Plus spécialisé dans son activité, plus technique dans ses processus, plus individualisé dans sa prise en charge,l’établissement hospitalier doit faire face àdes besoins très diversifiés de développementdes compétences de ses personnels. De nouveaux métiers se créent, d’autressont encore à inventer. L’établissement, dufait de contraintes d’organisation, rencontrede plus grandes difficultés à laisser partirles agents en formation et souhaite s’assurerque les acquis ont été réels et profitables.Toutes ces évolutions nécessitent

More magazines by this user
Similar magazines