Rapport annuel complet - GRSNC - Université de Montréal

grsnc.umontreal.ca

Rapport annuel complet - GRSNC - Université de Montréal

Faculté dedecineGROUPE DE RECHERCHESUR LE SYSTÈME NERVEUX CENTRALRAPPORT ANNUEL 2007-2008CA1 pyramidal cellsSchaffer collaterals4normalized transmission3,532,521,510,500 5 10 15 20 25 30 35 40 45LTP inductiontime in minUn groupe du FRSQ


Explication des figures de la page couvertureLes quatre images sont tirées de la recherche de quatre chercheurs qui sont devenus membres duGRSNC en 2007-2008.En haut à gauche : image tirée de la recherche d’Andrea Green, chercheure au Département dephysiologieLégende: Neural circuits in the brainstem and cerebellum combine multimodalsensory vestibular signals from our internal linear accelerometers, the otoliths, and our rotationalsensors, the semicircular canals. These signals are then combined to perform a seriesof computations required to accurately estimate our self-motion as we move around in 3D space.En haut à droite: image tirée de la recherche de Karl Fernandes, chercheur au Département depathologie et biologie cellulaire.Légende: Fluorescence immunohistochemistry of the adult mouse forebrain stem cell niche.Shown are proliferating neural precursors (green, Ki67+), which produce highly migratoryneuroblasts (red, DCX+) that are destined for the olfactory bulb. Adjacent to the stem cell nicheis the striatum, rich in tyrosine hydroxylase-containing nerve terminals (blue)."En bas à gauche : image tirée de la recherche de Louis Saint-Amant, chercheur au Départementde pathologie et biologie cellulaire.Légende: Zebrafish transgenic line (HB9 :mGFP) showing motoneurons from two somaticsegments sending motor axons ventrally out of the spinal cord.En bas à droite: image tirée de la recherche de Jannic Boehm, chercheur au Département dephysiologieLégende: Upper part: Different molecular techniques allow us to introduce genes of interest intoneurons (green cell) and to monitor their effects on synaptic transmission against control cells.The setup in the hippocampus is shown as an example.Lower part: Neurons expressing a mutated form of the protein 4.1N (green squares) havereduced long-term potentiation when compared to control cells (open squares).


RAPPORT ANNUEL2007-2008GROUPE DE RECHERCHESUR LE SYSTÈME NERVEUX CENTRALdela Faculté dedecinede l'Université de MontréalUn Groupe du FRSQAdresse postale/Postal addressAdresse/addressGroupe de recherche sur leGroupe de recherche sur lesystème nerveux central (GRSNC) Téléphone: (514) 343-6366 système nerveux central (GRSNC)Faculté dedecine Télécopieur: (514) 343-6113 Université de MontréalC.P. 6128, Succursale Centre-ville Courriel : grsnc@umontreal.ca Pavillon Paul-G.-DesmaraisMontréal (Québec) Page WEB : http://www.grsnc.umontreal.ca 2960, chemin de la TourCanada H3C 3J7 Bureau 4115Montréal (Québec) H3T 1J4


TABLE DES MATIÈRESMOT DU DIRECTEUR ....................................................................................................................................... 1DESCRIPTION GÉNÉRALE DE LA THÉMATIQUE DU GROUPE ............................................................... 3RAPPORT ANNUEL 2007-2008Sommaire .................................................................................................................................................... 7Page d’accueil du site Web du GRSNC .................................................................................................... 11Liste des membres ..................................................................................................................................... 12Coordonnées des membres ........................................................................................................................ 13Fiches individuelles des membres ............................................................................................................. 19Statuts du GRSNC .................................................................................................................................... 55Lieu de recherche des membres ................................................................................................................ 61Département et lieu de recherche des membres et étudiants ..................................................................... 62Appartenance facultaire et départementale des membres et étudiants ...................................................... 64Appartenance aux programmes universitaires des étudiants ..................................................................... 66NouvellesNouvelles des membres ............................................................................................................................ 69Nouvelles des étudiants ............................................................................................................................. 83Activités de formationÉtudiants gradués en sciences neurologiquesBilan des étudiants inscrits à la M.Sc. et au Ph.D. ............................................................................... 100Stagiaires postdoctorauxBilan des stagiaires postdoctoraux ....................................................................................................... 116Activités scientifiquesFonds de recherche des membres ............................................................................................................ 125Publications 2008 .................................................................................................................................... 127Séminaires présentés par les membres du GRSNC en 2008 ................................................................... 145Symposium annuel .................................................................................................................................. 153Retraite du GRSNC ................................................................................................................................. 161Conférences Eli Lilly ............................................................................................................................... 165Séminaires et colloques ........................................................................................................................... 169Travaux récents des membres ................................................................................................................. 171Séminaires de recherche des étudiants .................................................................................................... 172Semaine “Cerveau en tête” ..................................................................................................................... 174Affiche bourse postdoctorale Herbert H. Jasper ..................................................................................... 175


MOT DU DIRECTEURLa mission principale du Groupe GRSNC est de promouvoir la recherche en Neurosciences surle Campus de l’Université de Montréal, tout en assurant un développement inclusif afin demaintenir une position de chef de file au sein même de l'Université de Montréal comme auxéchelons national et international. Dans cette perspective je crois que les démarches effectuéesdepuis mai 2007 sont tout à fait remarquables. À l’automne 2007, nous avons accueilli 3nouveaux membres au sein du GRSNC, le Dr Jannic Boehm du Département de physiologieet les Drs Karl Fernades et Louis Saint-Amant du Département de pathologie et biologiecellulaire. Au printemps 2008 le Dre Andrea Green du Département de physiologie s’est jointe ànous comme membre. Finalement, au printemps 2009 nous avons accepté deux autres nouveauxmembres du Département de pharmacologie, le Dre Anne-Noël Samaha comme membre régulieret le Dre Hélène Girouard comme membre associé. Des images tirées des travaux des membresaccueillis en 2007-2008 sont présentées sur la page couverture de ce rapport.La collaboration entre les membres et étudiants du GRSNC est favorisée par des activitésscientifiques du Groupe incluant des présentations mensuelles de différents membres et étudiantsdu Groupe. Le GRSNC organise aussi un séries des conférences de prestige commanditées par lacompagnie Eli Lilly.Comme ce fut le cas pour les dernières 30 années, une des activités scientifiques importante pourle GRSNC consiste à organiser un symposium annuel de nature internationale dans le domainedes Neurosciences. Ces symposia, d’une durée de 2 ou 3 jours fournissent l’opportunité à lacommunauté des Neurosciences de l’Université de Montréal et des environs d’assister à desconférences présentées par des chercheurs de renommée internationale. Ils donnent, enparticulier, l’opportunité à nos étudiants de rencontrer et d’interagir avec les meneurs dudomaine scientifique du symposium. Le 30 e Symposium International du GRSNC a eu lieu les 5et 6 mai 2008. Ce Symposium intitulé « Neurobiologie et génétique des maladies dudéveloppement du cerveau », a été organisé par le Dr Pierre Drapeau du GRSNC et le Dr GuyRouleau qui est Directeur du Centre de recherche de l’Hôpital Ste-Justine.Les membres du GRSNC continuent de jouer un rôle important dans l’enseignement et dans larecherche à l’Université de Montréal. Au cours de l’année 2007-2008 les membres réguliers duGRSNC ont reçu, d’organismes subventionnaires, un total de 5 219 935 $ en subventions defonctionnement. De plus, ils ont dirigé un total de 84 étudiant(e)s de 2 e et 3 e cycles ainsi que 32stagiaires postdoctoraux. Ils ont également publié un total de 93 articles dans les revues aveccomités de pairs, ce qui représente une augmentation de 40% par rapport à l’année 2007.En somme, les membres du GRSNC apportent une contribution importante aux activités derecherche et à l’enseignement sur le campus de l’Université de Montréal.Trevor DrewDirecteurGroupe de recherche sur le système nerveux central (GRSNC)Page 1


DESCRIPTION GÉNÉRALE DE LE THÉMATIQUE DU GROUPE DE RECHERCHELe GRSNC est organisé autour de trois axes et trois thèmes qui reflètent davantage sacomposition et sa croissance récente et prévisible, de même que l’importance des collaborationsqui se sont développées à l’intérieur de chaque axe et entre les axes.Axe 1) Développement, survie et régénération. Cet axe est représenté par des chercheurs duDépartement de pathologie et biologie cellulaire (Di Polo, Doucet, Drapeau, Fernandes, Leclercet Saint-Amant). Plusieurs membres de cet axe utilisent la plateforme de poisson-zébré développéepar Pierre Drapeau.Axe 2) Neurotransmission et plasticité synaptique. Cet axe est représenté par des chercheurs deplusieurs départements différents incluant Boehm, Castellucci, Lacaille, Robitaille (Physiologie),Descarries (Pathologie et biologie cellulaire), Girouard, Samaha et Trudeau (Pharmacologie),DesGroseillers (Biochimie) ainsi que Sossin (membre associé, Institut Neurologique deMontréal) et Carmant (Hôpital Sainte-Justine). Les interactions entre les membres permettentd’optimiser différentes plateformes techniques (biologie moléculaire, imagerie, microscopieconfocale, microscopie électronique), ainsi que l’expertise respective des chercheurs qui lesutilisent.Axe 3) Intégration sensori-motrice et comportement. Cet axe est aussi représenté par lesmembres des différents départements et même des différentes facultés. Tous les membresréguliers cet axe (Chapman, Cisek, Drew, Dubuc, Duncan, Gossard, Kalaska, Kolta, Lund,Rainville, Rossignol et Smith) ont leur laboratoire au Pavillon Paul-G.-Desmarais, même si deuxd’entre eux ont leur poste dans une autre université (Dubuc: UQAM; Lund: McGill). Les travauxde Blanchet et Lavigne sont étroitement reliés à la thématique de l’axe. La localisation de tousces membres dans un seul pavillon facilite des collaborations entre les membres de cet axe.Les trois thèmes transversaux du Groupe mettent en évidence les interactions entres lesmembres des différents axes. Chacun des thèmes regroupe un nombre quasi équivalent dechercheurs, mais un nombre variable de chercheurs appartenant à chaque axe.Thème 1) Approches moléculaires et cellulaires. Ce thème regroupe tous les chercheurs quiutilisent des approches de biologie ou physiologie moléculaires et cellulaires pour l’étude de lastructure et du fonctionnement du système nerveux. Tous les chercheurs de l’axe 1 et 2, de mêmeque trois des chercheurs de l'axe 3 ont recours à ces approches. Ces interactions favorisent deplus l’utilisation rationalisée et optimale de nombreux instruments, plateformes et techniquesspécialisées, de même que l'accès à des expertises diverses qu'il serait évidemment impossible deréunir au sein d'un seul laboratoire.Page 3


Thème 2) Étude fonctionnelle des systèmes. Cette deuxième thématique transversale reflètel’importance de l’étude de la structure et du fonctionnement du SNC à l’échelon systémique, soiten terme du mode de communication chimique utilisé par les neurones qui les composent, soit enterme d’ensembles et de circuits neuronaux définis par leur capacités fonctionnelles et/oucomportementales. Tous les chercheurs de l'axe 3 se retrouvent dans ce thème, mais aussi plus dela moitié des chercheurs de l'axe 2 et trois des six chercheurs de l'axe 1. De nombreux chercheursde ce thème utilisent l’enregistrement unicellulaire chez le chat ou les primates, ainsi que destechniques cinématiques, électromyographiques et psychophysiques. D’autres utilisent despréparations aiguës in vitro pour étudier les interactions de réseaux neuronaux. Ce thème inclutégalement des chercheurs qui ont recours à la stimulation magnétique trans-crânienne etl’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle chez l’humain, pour aborder des questionstouchant le fonctionnement intégré de plusieurs systèmes (ex. sensoriel et moteur). Ici encore, ilen résulte de nombreuses collaborations, tant sur des bases conceptuelles que méthodologiques,dont profitent de nombreux étudiants et stagiaires et qui dynamisent la recherche.Thème 3) Physiopathologie. Cette troisième thématique transversale reflète une dimensioncommune de la recherche de tous les membres de l’axe 1 et de la plupart des membres des axes 2et 3: le souci de mieux comprendre les mécanismes moléculaires et cellulaires et/ou lesdysfonctions systémiques qui sont à l’origine des maladies du SNC. Ce thème regroupe leschercheurs qui utilisent des modèles animaux, qui vont du plus simple (Aplysie, poisson-zèbre)au plus complexe (chat et primates) et qui mettent à profit des délétions géniques ou des lésionsou manipulations expérimentales du système nerveux afin d'élucider les causes de ses maladiesainsi que les anomalies structurales et fonctionnelles responsables de leurs manifestations.Plusieurs des membres de ce thème travaillent aussi avec des patients (lésions de la moelle,cécité, dépression, troubles moteurs). Les collaborations sur ce thème regroupent fréquemmentdes membres qui se définissent d’abord comme chercheurs et d’autres comme cliniciens.Page 4


RAPPORT ANNUEL 2007-2008


SOMMAIRE DU RAPPORT 2007-2008Le Groupe de recherche sur le système nerveux central (GRSNC) est un Groupe de la Faculté dedecine de l’Université de Montréal. Il fut fondé en 1990 et compte, en 2007-2008, 32 membresdont 27 membres réguliers et 4 membres associés et un membre émérite. Les membres, dont 27appartiennent à divers départements de la faculté dedecine et 5 à la faculté dedecine dentairesont habilités à diriger des étudiants à la maîtrise et au doctorat en sciences neurologiques.Les membres réguliers du GRSNC et leurs étudiants ont obtenu, pour l'année budgétaire 2007-2008,64 subventions de fonctionnement d'organismes reconnus pour un total de 5 219 935 $.ACTIVITÉS DE FORMATIONAu total, les membres réguliers du GRSNC ont encadré 116 étudiants pendant l’année 2007-2008dont 29 au niveau de la maîtrise, 55 au niveau du doctorat et 32 stagiaires postdoctoraux. 11étudiants ont terminé une maîtrise en 2007-2008 dont 6 diplômés. 5 étudiants ont fait un passagedirect de la maîtrise au doctorat. 6 étudiants ont terminé un doctorat en 2007-2008.La page 100 donne le nom des étudiants à la maîtrise et au doctorat inscrits en sciencesneurologiques ainsi que le titre des mémoires et thèses complétés en 2007-2008 et également le nomdes étudiants qui ont fait un passage direct de la maîtrise au doctorat. En page 116 sont recensés lesnoms des stagiaires postdoctoraux dont un bénéficiait de la bourse Jasper (Dre Aude Panatier). Enpage 122, se retrouvent les noms des stagiaires postdoctoraux qui ont terminé leur stage en 2007-2008.ACTIVITÉS SCIENTIFIQUESA. Fonds de rechercheLes pages 125 et 126 fournissent les détails des subventions de recherche des membres réguliersque ce soient les subventions individuelles ou les subventions de groupe pour l’année 2007-2008. Ces tableaux n'incluent pas les subventions d'infrastructure d'autres grands centres derecherche.Pour 2007-2008, on verra, qu'en plus des quelque 5 219 935 $ en subventions defonctionnement, les membres du GRSNC et leurs étudiants ont obtenu 3 646 841 $ eninfrastructures, salaires et bourses pour un grand total de 8 684 776 $.Page 7


B. Diffusion de la rechercheNous avons plusieurs types d'activités de diffusion de la recherche.1. Publications (Page 127)Pour 2008, 226 publications répertoriées ont été écrites par les membres du GRSNC. Cespublications sont réparties de la façon suivante :93 articles scientifiques, 10 chapitres de livres, et 123 résumés de communication.2. Séminaires présentés par les membres du GRSNC (Page 145)Pour 2008, 103 séminaires et présentations aux conférences internationales ont étéprésentés par les membres du GRSNC. Ces présentations sont réparties de la façonsuivante:47 ont eu lieu au Canada, 25 en Europe, 24 aux États-Unis, 7 autres ailleurs dans lemonde.3. Symposium annuel du GRSNC (Page 153)Le 30 e Symposium international du GRSNC s’est tenu les 5 et 6 mai 2008 ets’intitulait "Neurobiologie et génétique des maladies du développement du cerveau". Cesymposium a été organisé par les Drs Pierre Drapeau et Guy A. Rouleau. 175 personnesont participé à cet événement scientifique d’une durée de deux jours qui réunissait 19conférenciers. Une exposition de 16 affiches a également été présentée lors de cesymposium.4. Retraite du GRSNC (Page 161)La 4 e retraite du GRSNC a eu lieu en octobre 2008 à l’Auberge Willow Place Inn àHudson. Cette retraite a donné l'occasion aux membres du GRSNC de discuter despriorités du développement du Groupe pour les 4 prochaines années.5. Conférences Eli Lilly (Page165)Ces conférences sont un atout pour le GRSNC. La visite de conférenciers prestigieuxpendant 2-3 jours permet des rencontres avec un certain nombre de membres du GRSNCet surtout aux étudiants des grades supérieurs d'être en contact étroit avec despersonnalités éminentes en sciences neurologiques. Ces conférences sont disponibles survidéo. Cette année, nous avons eu l'opportunité de recevoir:Dre Dora Angelaki (Washington University School of Medicine, Department ofAnatomy and Neurobiology, Saint Louis, MO, U.S.A.)Page 8


Dr Michael E. Goldberg (Columbia University, Ctr for Neurobiol & Behavior /Mahoney Ctr, New York, N.Y., .U.S.A.6. Séminaires et colloques (Page 169)Il y a eu 19 colloques et séminaires en sciences neurologiques pendant l'année. Lors descolloques et séminaires, les étudiants rencontrent le conférencier deux heures avant laconférence et discutent d'articles du conférencier.7. Travaux récents des membres (Page 171)17 membres ont présenté leurs travaux récents aux professeurs et étudiants lors des 9présentations qui ont eu lieu.8. Séminaires de recherche des étudiants (Page 172)13 étudiants ont présenté formellement leurs travaux de recherche aux autres étudiants etmembres du GRSNC.9. Semaine « Cerveau en tête » - 10 au 14 mars 2008 (Page 174)Dans le cadre de cet événement, organisé par le Chapitre montréalais de la Society forNeuroscience présidé par le Dr Trevor Drew, des étudiants des cycles supérieurs ensciences neurologiques de l’Université de Montréal et de l’Université McGill ont visitédes écoles primaires et secondaires de la région de Montréal. Quatre conférencespubliques ont également été présentées dont 2 à l'Institut neurologique de Montréal, uneau Centre Hospitalier Universitaire Sainte-Justine et la dernière à l'Hôpital Douglas.BREVETSAucun.PRIX ET DISTINCTIONSLe Dr Gilles Lavigne a été nommé doyen de la Faculté dedecine dentaire (page 77).Le Dr Serge Rossignol a reçu le prix Michel-Sarrazin lors de la 50 e Réunion annuelle du Clubde recherches cliniques du Québec (page 81).Page 9


REMERCIEMENTSEn terminant, j’aimerais souligner l’excellent travail de Manon Dumas pour la mise en forme de cerapport et de René Albert pour la mise sur pied de bases de données permettant d’établir un bilanfidèle des subventions, des membres et de leurs étudiants et le maintien de notre page Web. Merciégalement à Claude Gauthier pour la conception de l’affiche du GRSNC. Finalement, merci à LiseSavard pour la collecte des références bibliographiques des membres du GRSNC.Trevor DrewDirecteurGroupe de recherche sur le système nerveux centralPage 10


Bottin • Plan campus • Bibliothèques • Recherche et innovation • Guichet étudiant • ActualitésRecherche avancéeMots clés• Pour nous joindre • Liens utiles • Membres du Groupe •A propos du GRSNCPublicationsBottins du GRSNCProgramme d'étudesBoursesCalendrier et activitésNouvelles des membresDépartements impliquésEnglishBienvenue sur le site du GRSNCLe Groupe de recherche sur le système nerveux central (GRSNC) a été formégrâce à l'initiative du Dr Yves Lamarre, qui en fut le fondateur et le directeurde 1991 à 1996. Le Dr Serge Rossignol a succédé au Dr Lamarre et a dirigéle GRSNC de 1996 à 2003. Depuis sa fondation, le Groupe a connu unecroissance remarquable et s'est affirmé comme l'un des principaux piliers dela recherche en neurosciences sur le campus de l'Université de Montréal. LeDr Richard Robitaille a été nommé directeur en 2003 et Dr Trevor Drew apris la relève depuis 2004.Depuis ses débuts en 1991, le GRSNC est un groupe multi-départemental ettrans-facultaire, qui reçoit annuellement une subvention du rectorat del'Université de Montréal (CÉDAR) et une subvention d'infrastructure duFRSQ. Centre FCAR de 1991 à 2002, il est devenu un Groupe FRSQ à lasuite de la restructuration des organismes provinciaux en 2002 et il a étérécemment renouvelé jusqu'en 2008 en plus de recevoir une primed'excellence.Le Groupe est actuellement formé de 24 membres réguliers, 4 membresassociés ainsi que de 1 membre émérite. Les laboratoires des membresréguliers et émérites sont tous situés sur le campus de l'Université deMontréal. La plupart (16) sont localisés au Pavillon Paul-G.-Desmarais, lesautres (9) sont situés au Pavillon Roger-Gaudry (Pavillon principal). Treizedes seize membres réguliers et émérites du Pavillon Paul-G.-Desmaraisdétiennent un poste universitaire au Département de physiologie (Faculté dedecine) tandis que les trois autres sont rattachés au Département destomatologie de la Faculté dedecine dentaire. Les neuf membres ayantleurs laboratoires au Pavillon Roger-Gaudry, ont une affiliationdépartementale en pathologie et biologie cellulaire (6), en biochimie (1), enpharmacologie (1) et en stomatologie (1).Le GRSNC a comme but de promouvoir les recherches multidisciplinaires enneurosciences, en particulier sur l'organisation et le fonctionnement dusystème nerveux central. Les subventions du FRSQ et de CÉDAR permettentau GRSNC de maintenir des infrastructures nécessaires au maintien del'excellence de ses activités de recherche et de la formation des étudiants dedeuxième, troisième cycle ainsi que des stagiaires postdoctoraux. Le GRSNCentend poursuivre son développement en tant que force majeure de larecherche fondamentale en neurosciences sur le campus de l'Université deMontréal. Il exploitera au mieux les possibilités de recrutement et lesnouvelles avenues de recherche qui s'ouvrent dans ce secteur prioritaire.Je suis certain que les prochaines années représenteront une périodeextrêmement active et vivifiante pour le GRSNC.Trevor DrewDirecteur du GRSNCDates à retenirConférence Eli Lilly /Grass Traveling Lecturerjeudi 19 février 2009 à 16h00Dr Samuel WeissN.B. Rencontre des étudiants et desstagiaires avec le conférencier, vendredile 20 février de 9h00 à 11h00 salle 1120du pavillon Paul.-G.-Desmarais.Détails (pdf) >>>Séminaire et colloquevendredi 23 janvier 2009 à 12h00Dr Joel RichterDétails >>>Travaux récentsmardi 3 février à 16h00Dr Paul Cisek etDr Pierre DrapeauDétails >>>Séminaire étudiantmardi 20 janvier à 16h00Alexandra Dépeault etBenoit LamoureuxDétails >>>31 e symposium4 et 5 mai 2009Thème: Breathe, Walk and Chew:The Neural Challenge / Respiration,Locomotion et Mastication: BasesNeuronales.Toutes les informations sont maintenantdisponibles sur le site web >>>Bloc-notesBourse postdoctoraleHerbert H. JasperOuverture du concours 2009-2010.Date limite: 30 janvier 2009Détails et formulaires >>>Groupe du FRSQPage 11


Liste des membres du GRSNC 2008(1 er juin 2008 au 31 mai 2009)Nom Prénom Date de nomination StatutBENGIO Yoshua 2003-11-01 AssociéBOEHM Jannic 2007-11-27 RégulierBLANCHET Pierre J. 2003-11-01 AssociéCARMANT Lionel 2003-11-01 AssociéCASTELLUCCI Vincent 1994-06-14 RégulierCHAPMAN Elaine 1990-04-01 RégulierCISEK Paul 2005-06-01 RégulierDESCARRIES Laurent 1990-04-01 RégulierDESGROSEILLERS Luc 2003-11-01 RégulierDI POLO Adriana 2001-06-01 RégulierDOUCET Guy 1990-04-01 RégulierDRAPEAU Pierre 2006-04-01 RégulierDREW Trevor 1990-04-01 RégulierDUBUC Réjean 1990-04-01 RégulierDUNCAN Gary 1990-04-01 RégulierFERNANDES Karl 2007-11-27 RégulierGIROUARD Hélène 2009-02-10 AssociéGOSSARD Jean-Pierre 1994-06-14 RégulierGREEN Andrea 2008-04-24 RégulierKALASKA John 1990-04-01 RégulierKOLTA Arlette 1996-09-09 RégulierLACAILLE Jean-Claude 1990-04-01 RégulierLAMARRE Yves 1990-04-01 Émérite (1 er juin 2006)LAVIGNE Gilles J. 1990-04-01 RégulierLECLERC Nicole 1996-06-19 RégulierLUND James P. 1990-04-01 RégulierRAINVILLE Pierre 2003-11-01 RégulierROBITAILLE Richard 1993-10-19 RégulierROSSIGNOL Serge 1990-04-01 RégulierSAINT-AMANT Louis 2007-11-27 RégulierSAMAHA Anne-Noël 2009-02-10 RégulierSMITH Allan M. 1990-04-01 RégulierSOSSIN Wayne 2003-11-01 AssociéTRUDEAU Louis-Éric 1999-03-30 RégulierTotal: 34 (28 membres réguliers, 5 membres associés et 1 membre émérite)Page 12


COORDONNÉES DES MEMBRES DU GRSNCNOM CONTACT ADRESSE STATUTBENGIO, YoshuaMembre AssociéTél. : (514) 343-6804Fax : (514) 343-5834Courriel : yoshua.bengio@umontreal.caInformatique et recherche opérationnelleUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-villeMontréal (Québec) H3C 3J7Professeur titulaireInformatique et recherche opérationnelleUniversité de MontréalBLANCHET, Pierre J.Membre AssociéTél. : (514) 890-8123(514) 343-7126Fax : (514) 412-7139Courriel : pierre.j.blanchet@umontreal.caPhysiologieUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-villeMontréal (Québec) H3C 3J7Professeur agrégéStomatologieUniversité de MontréalBOEHM, JannicMembre régulierTél. : (514) 343-6370Fax : (514) 343-7072Courriel : jannic.boehh@umontreal.caPhysiologieUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-villeMontréal (Québec) H3C 3J7Chercheur adjointPhysiologieUniversité de MontréalCARMANT, LionelMembre AssociéTél. : (514) 345-4931 ext. 5394Fax : (514) 345-4787Courriel : lionel.carmant@umontreal.caPédiatrieHôpital Sainte-Justine3175, Côte Ste-CatherineMontréal (Québec) H3T 1C5Professeur agrégéPédiatrieUniversité de MontréalCASTELLUCCI, VincentMembre RégulierTél. : (514) 346-1111 ext. 4353(514) 343-6300Fax : (514) 343-5751Courriel : vincent.castellucci@umontreal.caPhysiologieUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-villeMontréal (Québec) H3C 3J7Professeur titulairePhysiologieUniversité de MontréalCHAPMAN, ElaineMembre RégulierTél. : (514) 343-2304Fax : (514) 343-6113Courriel : c.elaine.chapman@umontreal.caPhysiologieUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-villeMontréal (Québec) H3C 3J7Professeure titulaireRéadaptation et PhysiologieUniversité de MontréalCISEK, PaulMembre RégulierTél. : (514) 343-6111 ext. 4355Fax : (514) 343-2111Courriel : paul.cisek@umontreal.caPhysiologieUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-villeMontréal (Québec) H3C 3J7Chercheur adjointPhysiologieUniversité de MontréalDESCARRIES, LaurentMembre RégulierTél. : (514) 343-7070Fax : (514) 343-5755Courriel : laurent.descarries@umontreal.caPathologie et biologie cellulaireUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-villeMontréal (Québec) H3C 3J7Professeur titulairePathologie et biologie cellulaire etPhysiologieUniversité de MontréalPage 13


COORDONNÉES DES MEMBRES DU GRSNCNOM CONTACT ADRESSE STATUTDESGROSEILLERS, LucMembre RégulierTél. : (514) 343-5802Fax : (514) 343-2210Courriel : luc.desgroseillers@umontreal.caBiochimieUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-villeMontréal (Québec) H3C 3J7Professeur titulaireBiochimieUniversité de MontréalDI POLO, AdrianaMembre RégulierTél. : (514) 343-6109 bureau(514) 343-5742 laboFax : (514) 343-5755Courriel : adrianna.di.polo@umontreal.caPathologie et biologie cellulaireUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-villeMontréal (Québec) H3C 3J7Professeure associéePathologie et biologie cellulaireUniversité de MontréalDOUCET, GuyMembre RégulierTél. : (514) 343-6255Fax : (514) 343-5755Courriel : guy.doucet@umontreal.caPathologie et biologie cellulaireUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-villeMontréal (Québec) H3C 3J7Professeur titulairePathologie et biologie cellulaireUniversité de MontréalDRAPEAU, PierreMembre RégulierTél. : (514) 343-6294Fax : (514) 343-5755Courriel : p.drapeau@umontreal.caPathologie et biologie cellulaireUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-villeMontréal (Québec) H3C 3J7DirecteurPathologie et biologie cellulaireUniversité de MontréalDREW, TrevorMembre RégulierTél. : (514) 343-7061(514) 343-6366Fax : (514) 343-6113Courriel : trevor.drew@umontreal.caGRSNC, PhysiologieUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-villeMontréal (Québec) H3C 3J7Professeur titulairePhysiologieUniversité de MontréalDUBUC, RéjeanMembre RégulierTél. : (514) 987-3000 ext. 3715(514) 343-5729Fax : (514) 987-6616Courriel : rejean.dubuc@umontreal.caPhysiologieUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-villeMontréal (Québec) H3C 3J7Professeur titulaireDép. de kinanthropologieUniversité du Québec à MontréalDUNCAN, GaryMembre RégulierTél. : (514) 343-6004Fax : (514) 343-2111Courriel : gary.duncan@umontreal.caPhysiologieUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-villeMontréal (Québec) H3C 3J7Professeur titulaireStomatologieUniversité de MontréalFERNANDES, KarlMembre régulierTél. : (514) 343-5617Fax : (514) 343-5755Courriel : karl.jl.fernandes@umontreal.caPathologie et biologie cellulaireUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-villeMontréal (Québec) H3C 3J7Chercheur adjointPathologie et biologie cellulaireUniversité de MontréalPage 14


COORDONNÉES DES MEMBRES DU GRSNCNOM CONTACT ADRESSE STATUTGIROUARD, HélèneMembre associéTél. : (514) 343-6111 ext. 32786Fax : (514) 343-2291Courriel : helene.girouard@umontreal.caPharmacologieUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-villeMontréal (Québec) H3C 3J7Chercheure adjointePharmacologieUniversité de MontréalGOSSARD, Jean-PierreMembre RégulierTél. : (514) 343-5879Fax : (514) 343-6113Courriel : jean-pierre.gossard@umontreal.caPhysiologieUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-villeMontréal (Québec) H3C 3J7Professeur titulairePhysiologieUniversité de MontréalGREEN, AndreaMembre RégulierTél. : (514) 343-6111 ext. 3301Fax : (514) 343-6113Courriel: andrea.green@umontreal.caPhysiologieUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-villeMontréal (Québec) H3C 3J7Chercheure adjointePhysiologieUniversité de MontréalKALASKA, JohnMembre RégulierTél. : (514) 343-6349Fax : (514) 343-6113Courriel : john.francis.kalaska@umontreal.caPhysiologieUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-villeMontréal (Québec) H3C 3J7Professeur titulairePhysiologieUniversité de MontréalKOLTA, ArletteMembre RégulierTél. : (514) 343-7112Fax : (514) 343-2111Courriel : arlette.kolta@umontreal.caPhysiologieUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-villeMontréal (Québec) H3C 3J7Professeure titulaireStomatologieUniversité de MontréalLACAILLE, Jean-ClaudeMembre RégulierTél. : (514) 343-6347(514) 343-6111 ext. 3317Fax : (514) 343-7072Courriel : jean-claude.lacaille@umontreal.caPhysiologieUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-villeMontréal (Québec) H3C 3J7Professeur titulairePhysiologieUniversité de MontréalLAMARRE, YvesMembre ÉmériteTél. : (514) 343-6317Fax : (514) 343-6113Courriel :PhysiologieUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-villeMontréal (Québec) H3C 3J7Retraité - Professeur éméritePhysiologieUniversité de MontréalLAVIGNE, Gilles J.Membre RégulierTél. : (514) 338-2222 ext. 3744(514) 343-2310Fax : (514) 338-2531Courriel : gilles.lavigne@umontreal.caCentre d'étude du sommeilHôpital du Sacré-Coeur5400, boul. Gouin OuestMontréal (Québec) H4J 1C5Professeur titulaireSanté buccaleUniversité de MontréalPage 15


COORDONNÉES DES MEMBRES DU GRSNCNOM CONTACT ADRESSE STATUTLECLERC, NicoleMembre RégulierTél. : (514) 343-5657(514) 343-6111 ext. 5003Fax : (514) 343-5755Courriel : nicole.leclerc@umontreal.caPathologie et biologie cellulaireUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-villeMontréal (Québec) H3C 3J7Professeure agrégéePathologie et biologie cellulaireUniversité de MontréalLUND, James P.Membre RégulierTél. : (514) 343-7815(514) 398-7219Fax : (514) 343-6113Courriel : james.lund@mcgill.caPhysiologieUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-villeMontréal (Québec) H3C 3J7Professeur titulaireMédecine dentaireUniversité McGillRAINVILLE, PierreMembre RégulierTél. : (514) 343-6111 ext. 3935(514) 343-6111 ext. 4359Fax : (514) 343-2111Courriel : pierre.rainville@umontreal.caPhysiologieUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-villeMontréal (Québec) H3C 3J7Professeur agrégéStomatologieUniversité de MontréalROBITAILLE, RichardMembre RégulierTél. : (514) 343-6111 ext. 1946(514) 343-6111 ext. 1275Fax : (514) 343-2111Courriel : richard.robitaille@umontreal.caPhysiologieUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-villeMontréal (Québec) H3C 3J7Professeur titulairePhysiologieUniversité de MontréalROSSIGNOL, SergeMembre RégulierTél. : (514) 343-6371Fax : (514) 343-6113Courriel : serge.rossignol@umontreal.caCRSN, Faculté dedecineUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-villeMontréal (Québec) H3C 3J7Professeur titulairePhysiologieUniversité de MontréalSAMAHA, Anne-NoëlMembre régulierTél. : (514) 343-6111 ext. 32788Fax : (514) 343-2291Courriel : anna.samaha@umontreal.caPharmacologieUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-villeMontréal (Québec) H3C 3J7Chercheure adjointePharmacologieUniversité de MontréalSAINT-AMANT, LouisMembre régulierTél. : (514) 343-7746Fax : (514) 343-5755Courriel : louis.st-amant@umontreal.caPathologie et biologie cellulaireUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-villeMontréal (Québec) H3C 3J7Chercheur adjointPathologie et biologie cellulaireUniversité de MontréalSMITH, Allan M.Membre RégulierTél. : (514) 343-6353(514) 343-6111 ext. 3304Fax : (514) 343-2111Courriel : allan.smith@umontreal.caPhysiologieUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-villeMontréal (Québec) H3C 3J7Professeur titulairePhysiologieUniversité de MontréalPage 16


COORDONNÉES DES MEMBRES DU GRSNCNOM CONTACT ADRESSE STATUTSOSSIN, WayneMembre AssociéTél. : (514) 398-1486Fax : (514) 398-8106Courriel : wayne.sossin@mcgill.caNeurologie et neurochirurgieInstitut neurologique de Montréal3801 rue UniversitéMontréal (Québec) H3A 2B4ProfesseurNeurologie et neurochirurgieUniversité McGillTRUDEAU, Louis-ÉricMembre RégulierTél. : (514) 343-5692Fax : (514) 343-2291Courriel : louis-eric.trudeau@umontreal.caPharmacologieUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-villeMontréal (Québec) H3C 3J7Professeur titulairePharmacologieUniversité de MontréalTotal : 34 membresPage 17


Page 18


FICHES INDIVIDUELLESDES MEMBRES (BILINGUES)


BENGIO, YoshuaTél. bureau: (514) 343-6804 Informatique et recherche opérationelleUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-ville, Montréal (Québec)Fax: (514) 343-5834 Canada H3C 3J7URL site WWW: www.iro.umontreal.ca/~bengioyE-Mail: yoshua.bengio@umontreal.ca URL personnel CV:BENGIO, YoshuaStatut universitaire / University statusProfesseur titulaireInformatique et recherche opérationelleFaculté des arts et des sciencesUniversité de MontréalAppartenance à d'autres groupes / Affiliation with other groupsMembre du Groupe de recherche sur le système nerveux central (GRSNC) du FRSQFormation / TrainingB.Sc., Université McGill, Electrical Engineering, 1986M.Sc., Université McGill, Computer Science, 1988Ph.D., Université McGill, Computer Science, 1991Postdoctorat, Massachussetts Institute of Technology, Artificial Intelligence, 1992Orientations de la recherche• Apprentissage statistique et neural.• Algorithmes d’apprentissage non-paramétriques.• Algorithmes d’apprentissage dans le domaine temporel.Principaux projets en cours :• Apprentissage non-supervisé d’abstractions de haut niveau à partir de plusieurs modalités sensorielles.Research orientations•Neural computation and statistical learning.• Non-parametric learning algorithms• Learning algorithms for temporally structured dataCurrent research projects :• Unsupervised learning of high-level abstractions from multiple sensory modalitiesPublications choisies/Selected publicationsBengio, Y., Ducharme, R., Vincent, P., Jauvin, C. A neural probabilistic language model. Journal of Machine Learning Research, 3 :1137-1155, 2003.Rivest, F., Bengio, Y., Kalaska, J.F. Learning motor skills in unsupervided sensory cortex reinforced basal ganglia and semi-unsupervised frontal cortex. MotorLearning and Plasticity Satellite Meeting, Neural Control of Movement Conference, 2004.Y. Bengio, O. Delalleau, N. Le Roux, The Curse of Highly Variable Functions for Local Kernel Machines., In Advances in Neural Information ProcessingSystems 18, 2006.Y. Bengio, N. Le Roux, P. Vincent, O. Delalleau, P. Marcotte, Convex Neural Networks., In Advances in Neural Information Processing Systems 18, 2006.18, 2006.Bengio, Y. On the Challenge of Learning Complex Functions, in: Computational Neuroscience: Theoretical Insights into Brain Function, Elsevier, 2007.Bengio, Y., Lamblin, P., Popovici, D., and Larochelle H. Greedy Layer-Wise Training of Deep Networks, in: Advances in Neural Information Processing Systems19, pages 153-160, MIT Press, 2007.Page 21


BLANCHET, Pierre J. BLANCHET, Pierre J.Tél. bureau: (514) 890-8123 Physiologie(514) 343-7126 Université de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-ville, Montréal (Québec)Fax: (514) 412-7139 Canada H3C 3J7URL site WWW:E-Mail: pierre.j.blanchet@umontreal.ca URL personnel CV:Statut universitaire / University statusProfesseur agrégéStomatologieFaculté dedecine dentaireUniversité de MontréalAppartenance à d'autres groupes / Affiliation with other groupsProfesseur adjoint de clinique, département dedecine, Université de MontréalAssociation des neurologues du QuébecSociété canadienne de neurologieAmerican Academy of NeurologyMovement Disorder SocietySociety for NeurosciencesMembre du Groupe de recherche sur le système nerveux central (GRSNC) - FRSQMembre du Réseau de recherche en santé bucco-dentaire FRSQFormation / TrainingM.D., Université de Montréal, 1979-1984CSPQ, Université McGill, Neurologie, 1984-1989Université McGill, Certificat en électroencéphalographie, 1989-1990FRCP(C), Neurologie, 1990Ph.D., Université Laval, Neurobiologie, 1990-1996Postdoc, NIH, USA (Dr T.N. Chase), 1993-1997Orientations de la rechercheLe chercheur s'intéresse aux pathologies des noyaux gris centraux et aux troubles du mouvement qu'elles engendrent, tant au plan pathophysiologiqueque thérapeutique, dans une perspective à la fois fondamentale et clinique. Il développe des modèles animaux pour caractériser les mécanismescentraux participant à l'apparition des dyskinésies, en particulier la contribution des systèmes non dopaminergiques. Il pilote également des essaiscliniques chez les Parkinsoniens et les sujets avec dyskinésie bucco-faciale.Principaux projets en cours :•Caractérisation pharmacologique et moléculaire de la dyskinésie tardive buccale et des membres chez le singe exposé à une médication antipsychotique.•Essai randomisé, à double insu, contrôlé par placebo, évaluant l’efficacité de suppléments oméga-3 enrichis en acide docosahexanoïque (ADH) sur ladyskinésie tardive.•Étude exploratoire sur la corrélation entre les indices de santé bucco-dentaire et l’intensité de l’expression de la dyskinésie buccale tardive chez lespatients prenant des neuroleptiques.•Intégration sensorielle et adaptation motrice dans la maladie de Parkinson.Research orientationsThe researcher is interested in basal ganglia disorders with an emphasis on pathophysiology and experimental therapeutics, using both basic and clinicalapproaches. He develops animal models to characterize brain mechanisms contributing to the induction of dyskinesias, particularly those affectingnondopaminergic systems. He is also the lead investigator in clinical trials involving Parkinson's Disease patients and subjects with orofacial dyskinesias.Current research projects :•Pharmacological and molecular characterization of tardive dyskinesias in antipsychotic drug-exposed monkeys.•Randomized, double-blind, placebo-controlled trial on the efficacy of omega-3 supplementation with docosahexaenoic acid (DHA) on tardive dyskinesia.•Exploration of the correlation between oral health indices and the intensity of expression of tardive oral dyskinesia in patients medicated with neuroleptics.•Sensorimotor integration and adaptation learning in Parkinson’s diseasePublications choisies/Selected publicationsLobbezoo F, Blanchet P, Lavigne GJ. Management of sleep and movement disorders related to orofacial pain: principles and practice. In: BJ Sessle, GJLavigne, JP Lund et R Dubner, Editeurs. Orofacial Pain and Related Conditions, 2nd Edition. 2007, Carol Stream (Illinois), Quintessence Publishing Co., Chapitre 26.Tremblay P-L, Bédard M-A, Lévesque M, Chebli M, Courtemanche R, Blanchet PJ. Motor sequence learning in primate: role of D2 receptors in movement chunking duringconsolidation. Brain and Behavioural Reviews (sous presse).Mongeon D, Blanchet PJ, Messier J. Impact of Parkinson’s disease and dopaminergic medication on proprioceptive processing. Neuroscience (sous presse)Blanchet PJ, Popovici R, Guitard F, Rompré P, Lamarche C, Lavigne GJ. Pain and denture condition in edentulous orodyskinesia: comparisons with tardive andcontrol subjects. Movement Disorders 2008;23:1837-1842.Page 22


BOEHM, JannicTél. bureau: (514) 343-6370PhysiologieUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-ville, Montréal (Québec)Fax: (514) 343-7072 Canada H3C 3J7URL site WWW:E-Mail: jannic.boehm@umontreal.caURL personnel CV:BOEHM, JannicStatut universitaire / University statusChercheur adjointPhysiologieFaculté dedecineUniversité de MontréalAppartenance à d'autres groupes / Affiliation with other groupsGroupe de recherche sur le système nerveux central (GRSNC) - FRSQFormation / TrainingDiploma in Biology, University Wuerzburg, Allemagne, 1996Ph.D., University Ulm, Allemagne, 2001Postdoctoral, Cold Spring Harbor Laboratory, Neuroscience, 2002-2007Orientations de la recherche•Les changements dans la plasticité synaptique associés à la maladie d'Alzheimer•La régulation du transport des ARNm et de la traduction de protéines pendant la plasticité synaptiquePrincipaux projets en cours:•Effets des oligomères solubles d'amyloïde-bêtas sur la transmission synaptique.•Participation des miRNAs dans la plasticité synaptique.Research orientations•Changes in synaptic plasticity during Alzheimer’s disease•Regulation of mRNA transport and protein translation during synaptic plasticityCurrent Research Projects:•Effects of soluble amyloid-beta oligomers on synaptic transmission.• Involvement of miRNAs in synaptic plasticity.Publications choisies/Selected publicationsJannic Boehm, Yunsheng He, Axel Greiner, Louis Staudt and Thomas Wirth. Regulation of BOB.1/OBF.1 stability by SIAH. EMBO J. 2001 Aug 1;20(15):4153-62.Jannic Boehm, Myoung-Goo Kang, Jose Esteban, Richard L. Huganir and Roberto Malinow. Synaptic Incorporation of AMPA Receptors During LTP isControlled by a Novel PKC Phosphorylation Site on GluR1. Neuron. 2006 Jul 20;51(2):213-25.Jannic Boehm, Ingrid Ehrlich, Helen Hsieh and Roberto Malinow. Subtle modifications of GluR1 cytoplasmic tail differentially affect synaptic plasticity. LearnMem. 2006 Sep-Oct;13(5):562-5.Helen Hsieh, Jannic Boehm, Chihiro Sato, Takeshi Iwatsubo, Taisuke Tomita, Sangram Sisodia and Roberto Malinow. AMPA-R Removal Underlies A-inducedSynaptic Depression and Dendritic Spine Loss. Neuron. 2006 Dec 7;52(5):831-43.Page 23


CARMANT, LionelTél. bureau: (514) 345-4931 ext. 5394 PédiatrieHôpital Sainte-Justine3175, Côte Ste-Catherine, Montréal (Québec)Fax: (514) 345-4787 Canada H3T 1C5URL site WWW:E-Mail: lionel.carmant@umontreal.ca URL personnel CV:CARMANT, LionelStatut universitaire / University statusProfesseur agrégéPédiatrieFaculté dedecineUniversité de MontréalAppartenance à d'autres groupes / Affiliation with other groupsCanadian Pediatric Epilepsy NetworkRepric (Imagerie cérébrale)Membre du Centre de recherche en sciences neurologiques (CRSN)Formation / TrainingM.D., Université de Sherbrooke, 1986Résidence, Université de Sherbrooke, Neurologie, 1988Résidence, Université McGill, Neuropédiatrie, 1990Fellowship, Université Harvard, Épilepsie pédiatrique, 1992Orientations de la recherche• Mécanismes d'épileptogénèse• Neuroprotection et épilepsie• Modèle animaux: acide kainique, convulsions fébriles• Électrophysiologie: EEg in vivo, patch clamp in vitro• Immunohistochimie• Comportement Morris water mazePrincipaux projets en cours:• Le rôle des convulsions fébriles prolongées chez les enfants souffrant d'épilepsie du lobe temporalPrincipaux projets en cours dont le Dr Carmant est Investigateur Principal:• Les conséquences des convulsions fébriles prolongées dans le cerveau en développement; FIN, novembre 2008•La prévention de l'autisme et d'autres complications à long terme des spasmes infantiles; FIN, juin 2009•Le modèle de poisson-zèbre comme un outil pour étudier epileptogenesis; FIN, juin 2009•Une proposition de la Ligue canadienne contre l'épilepsie pour éliminer l'épilepsie en Haïti et la République dominicaine; FIN, juin 2009Research orientations• Epileptogenesis mechanisms• Neuroprotection and epilepsy• Animal models: kainic acid, febrile seizures• Electrophysiology: In vivo EEG, in vitro patch clamp• Immunohistochemistry• Morris water maze behaviourCurrent research projectsI:• Epileptogenic role of prolonged febrile seizures in children who develop temporal lobe epilepsyCurrent research projects that Dr Carmant is PI:• Consequences of prolonged febrile seizures in the developing brain; END, November 2008• Preventing autism and other long-term complications of infantile spasms (IS);END, June 2009• The zebrafish model as a tool to study epileptogenesis; END, June 2009• A proposal from the Canadian League Against Epilepsy to eradicate epilepsy in Haiti and the Dominican Republic; END, June 2009Publications choisies/Selected publicationsScantlebury, MH, Gibbs SA, Foadjo B, Lema P, Psarropoulou C, Carmant L. Febrile seizures in the predisposed brain: a new model of temporal lobe epilepsy.Ann Neurol. 2005;58:41-9.Vanasse C, Béland R, Carmant L, Lassonde M. Impact of childhood epilepsy on reading and phonological processing abilities. Epilepsy & Behavior 2005; 7:288-296.Seshia SS, Carmant L. Visual-sensitive epilepsies: Classification and Review. Canandian Journal of Neurological Sciences 2005 Aug;32(3):298-305.Birca A, Guy N, Fortier I, Cossette P, Lortie A, Carmant L. Genetic influence on the clinical characteristics and outcome of febrile seizures. European Journal ofPaediatric Neurology 2005;9:339-345.Carmant L. Mechanisms that might underlie progression of the epilepsies and how to potentially alter them. Advances in Neurology 2006;97:305-314.Musa-Veloso K, Likhodii SS, Rarama E, Benoit S, Liu YM, Chartrand D, Curtis R, Carmant L, Lortie A, Comeau FJ, Cunnane SC. Breath acetone predictsplasma ketone bodies in children with epilepsy on a ketogenic diet. Nutrition 2006;22(1):1-8.Birca A, Carmant L, Lortie A, Lassonde M. Interaction between the flash evoked SSVEPs and the spontaneous EEG activity in children and adults. ClinicalNeurophysiology 2006;117(2):279-288.Page 24


CASTELLUCCI, VincentTél. bureau: (514) 346-1111 ex t. 4353 Physiologie(514) 343-4583 Université de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-ville, Montréal (Québec)Fax: (514) 343-5751 Canada H3C 3J7URL site WWW:E-Mail: vincent.castellucci@umontreal.ca URL personnel CV:CASTELLUCCI, VincentStatut universitaire / University statusProfesseur titulairePhysiologieFaculté dedecineUniversité de MontréalAppartenance à d'autres groupes / Affiliation with other groupsVice-doyen adjoint à la recherche, Faculté dedecine, Université de MontréalMembre du Groupe de recherche FRSQ sur le système nerveux central (GRSNC)Formation / TrainingB.A., Université Laval, 1960B.Sc., Université Laval, Biologie, 1964Ph.D., Washington University, Neurobiologie, 1968Postdoctorale, New York University, School of Medicine, Neurobiologie, 1968-1970Orientations de la recherche•Étude des mécanismes cellulaires et moléculaires du comportement et de ses modifications par l'apprentissage.•Neurobiologie des invertébrés.Principaux projets en cours:•Études et comparaisons des mécanismes cellulaires de la mémoire à court terme et à long terme chez le mollusque marin aplysie.•Étude de la plasticité synaptique du système nerveux central.Research orientations•Cellular and molecular mechanisms of behavior and its modifications by learning.•Invertebrate neurobiology.Current research projects:•Comparative studies of cellular mechanisms of short term and long term memory in the animal model Aplysia.•Synaptic modulation in the central nervous system.Publications choisies/Selected publicationsManseau, F., Fan, X., Hueftlein, T., Sossin, W. S. et Castellucci, V. F. Ca2+-indépendant PKC APL II mediates the serotonin induced facilitation at depressedAplysia sensorimotor synapses. J. Neurosci. 21:1247-1256, 2001.Barbas, D., DesGroseillers, L., Castellucci, V. F., Carew, T.J. and Marinesco, S. Multiple serotonergic mechanisms contributing to sensitization in Aplysia:evidence for diverse serotonin receptor subtypes. Learning and Behavior 10: 373-386, 2003.Nakhost, A., Houeland, G., Castellucci, V. F. and Sossin, W.S. Differential regulation of transmitter release by alternative splice forms of synaptotagmin I. J.Neurosci. 23: 6238-6244, 2003.Barbas, D., Zappula, J.P., Angers, S., Bouvier,M., Byrne J.H., Castellucci, V.F. and DesGroseillers L. An Aplysia Dopamine1-like receptor: molecular andfunctional characterization. J.Neurochem 96: 414-427, 2006.Ross, G., Dyer, J.R., Castellucci, V.F. and Sossin W.S. Mnk is a negative regulator of cap-dependent translation in Aplysia neurons J.Neurochem 97:79-91,2006.Houeland, G., Nakhost,A., Sossin, W.S. and Castellucci, V.F. PKC modulation of transmitter release by SNAP-25 at sensory to motor synaptic junctions inAplysia J. Neurophysiol 97:134-143, 2007.Page 25


CHAPMAN, ElaineTél. bureau: (514) 343-2304 PhysiologieUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-ville, Montréal (Québec)Fax: (514) 343-6113 Canada H3C 3J7(514) 343-2105 Réa. URL site WWW:E-Mail: c.elaine.chapman@umontreal.ca URL personnel CV:CHAPMAN, ElaineStatut universitaire / University statusProfesseure titulaireRéadaptation et PhysiologieFaculté dedecineUniversité de MontréalAppartenance à d'autres groupes / Affiliation with other groupsMembre du Groupe d'IRSC en sciences neurologiquesMembre du Groupe de recherche sur le système nerveux central (GRSNC-FRSQ)Formation / TrainingB.Sc., University of Western Ontario, Physiothérapie, 1972M.Sc., University of Western Ontario, Physiologie, 1976Ph.D., Université de Fribourg, Physiologie, 1981Postdoctorale, Université de Montréal, Neurophysiologie, 1981-1984Orientations de la recherche•Études des mécanismes du cortex cérébral impliqués dans la discrimination tactile.•Études psychophysiques de la perception somesthésique.Principaux projets en cours:•Activité unitaire dans le cortex pariétal (cortex somesthésique primaire, SI, et secondaire, SII) chez le singe lors d'une discrimination tactile de la texture.•Influence de l’attention sur la sensibilité des neurones corticales (SI, SII) et thalamiques à la texture.•Influence de l'activité motrice sur la perception des stimuli tactiles chez l'humain.•Études sur les facteurs contribuant à l'appréciation de la forme et de la texture.Research orientations•Studies of the cerebral cortical mechanisms involved in tactile discrimination.•Psychophysical studies of factors modulating the perception of somatosensory stimuli.Current research projects:•Role of primary and secondary somatosensory cortex (SI and SII) in tactile discrimination of texture in the monkey•Influence of attention on the ability of cortical (SI, SII) and thalamic neurones to signal differences in surface texture.•Influence of movement on the perception of tactile stimuli in humans.•Factors contributing to the perception of shape and texture.Publications choisies/Selected publicationsVoisin, J., Lamarre,Y. and Chapman, C.E. Haptic discrimination of object shape in humans: Contribution of cutaneous and proprioceptive input. Exp. Brain Res.145: 251-260, 2002.Meftah, E.-M., Shenasa, J. and Chapman, C.E. Effects of a cross-modal manipulation of attention on somatosensory cortical neuronal responses to tactilestimuli in the monkey. J. Neurophysiol. 88:3133-3149, 2002.Voisin, J., Lamarre,Y. and Chapman, C.E. Haptic discrimination of object shape in humans: Contribution of cutaneous and proprioceptive input. Exp. Brain Res.145: 251-260, 2002.Chapman, C.E. and Meftah, E.-M. (2005) Independent controls of attentional influences in primary and secondary somatosensory cortex. J Neurophysiol 94:4094-4107.Chapman, C.E. and Beauchamp, E. (2006) Differential controls over tactile detection in humans by motor commands and peripheral reafference. JNeurophysiology 96: 1664-1675.Levy M, Bourgeon S, and Chapman CE. (2007) Haptic discrimination of two-dimensional angles: influence of exploratory strategy. Exp Brain Res 178: 240-251.Page 26


CISEK, PaulTél. bureau: (514) 343-6111 ext 4355 PhysiologieUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-ville, Montréal (Québec)Fax: (514) 343-2111 Canada H3C 3J7URL site WWW: www.cisek.org/pavelE-Mail: paul.cisek@umontreal.ca URL personnel CV: www.cisek.org/pavel/CV.htmCISEK, PaulStatut universitaire / University statusChercheur adjointPhysiologieFaculté dedecineUniversité de MontréalFormation / TrainingB.Sc., Rochester Institute of Technology, Rochester, N.Y., 1991Ph.D., Boston University, 1997Postdoctorale, Queen's University, Dept. Of Anatomy and Cell Biology, 1996-1998Postdoctorale, Université de Montréal, Dép. de physiologie, 1998-2001Orientations de la rechercheL’objectif à long terme de mon programme de recherche est de développer un cadre théorique qui décrit comment le cerveau interagit avec le mondeextérieur. Plus précisément, je me concentre sur la façon dont la prise de décision et les procédés de la planification motrice sont intégrés dans le cortexcérébral d’un primate.Principaux projets en cours :• Une expérience impliquant l’enregistrement extracellulaire du cortex cérébral de singes qui évaluera comment les représentations de plusieurs actionspotentielles compétitionnent pour l’exécution dans le cortex prémoteur.•Une expérience qui étudie comment les sujets humains prennent des décisions dans des conditions d’incertitude.•Une expérience impliquant l’enregistrement extracellulaire de singes qui performent les mêmes tâches que ci-dessus.•Une expérience avec des stimulations magnétiques transcrânniennes qui étudie comment l'excitabilité corticale change pendant les processus de prisede décision.•Une expérience avec des humains, qui étudie comment les décisions d’action sont influencées par des facteurs géométriques et biomécaniques.•Une expérience avec des stimulations magnétiques transcrânnienne qui étudie comment le cortex moteur primaire contrôle des cinétique du bras.•Des projets impliquant la modélisation computationnelle des processus de la prise de décision et de la planification motrice. Ces modèles sont utilisé pourfaire certaines prédictions qui guideront la conception du travail expérimental dans mon laboratoire.Research orientationsThe long-term objective of my research program is to develop a theoretical framework which describes how the brain mediates interaction with theworld. Specifically, I focus on the questions of how decision-making and motor planning processes are integrated in the primate cerebral cortex.Current research projects:•An experiment involving extracellular recording from the cerebral cortex of monkeys to investigate how multiple potential actions are represented inpremotor cortex and how they compete for execution.•An experiment investigating how human subjects make decisions in conditions of uncertainty and how they optimize guessing policies.•An experiment involving extracellular recording from monkeys performing the same guessing task as the human subjects in the above project.•An experiment using Transcranial Magnetic Stimulation to probe the preparatory state of human subjects during decision tasks.•A behavioral experiment with humans investigating how decisions about actions are influenced by the geometric constraints and biomechanical costs ofthe actions themselves.•An experiment using Transcranial Magnetic Stimulation to probe the role of primary motor cortex in controlling interaction torques.•Computational modeling projects describing how decision-making and planning are integrated in the primate cortex. These models are used to makepredictions which guide the design of experimental work in my lab.Publications choisies/Selected publicationsCisek, P., Crammond, D.J., and Kalaska, J.F. (2003) “Neural activity in primary motor and dorsal premotor cortex in reaching tasks with the contralateral versusipsilateral arm”. Journal of Neurophysiology. 89 (2): 922-942.Cisek, P. & Kalaska, J.F. (2004) “Neural correlates of mental rehearsal in dorsal premotor cortex”. Nature 431: 993-996.Cisek, P. & Kalaska, J.F. (2005) “Neural correlates of reaching decisions in dorsal premotor cortex: specification of multiple direction choices and final selectionof action”. Neuron. 45(5): 801-814.Cisek, P. (2006) “Integrated neural processes for defining potential actions and deciding between them: A computational model”. Journal ofNeuroscience. 26(38) : 9761-9770.Cisek, P. (2007) “Cortical mechanisms of action selection: The affordance competition hypothesis” Phil. Transactions of the Royal Society B. 362 : 1585-1599.Cisek, P. (2007) “A parallel framework for interactive behavior”. In P. Cisek, T. Drew, and J.F. Kalaska (Eds.) Computational Neuroscience: Theoretical Insightsinto Brain Function. Progress in Brain Research, vol.165 (pp. 475-492), Amsterdam: Elsevier.Cisek, P. (2008) “The affordance competition hypothesis: A framework for embodied behavior” In R. Klatzky, M. Behrmann, and B. MacWhinney (Eds.)Embodiment, Ego-Space, and Action. (pp. 203-246). New York: Psychology Press.Thivierge, J-P. & Cisek, P. (2008) “Non-periodic synchronization in heterogeneous networks of spiking neurons”. Journal of Neuroscience. 28(32): 7968-7978.Page 27


DESCARRIES, LaurentTél. bureau: (514) 343-7070 Pathologie et biologie cellulaireUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-ville, Montréal (Québec)Fax: (514) 343-5755 Canada H3C 3J7URL site WWW:E-Mail: laurent.descarries@umontreal.ca URL personnel CV:DESCARRIES, LaurentStatut universitaire / University statusProfesseur titulairePathologie et biologie cellulaire et PhysiologieFaculté dedecineUniversité de MontréalAppartenance à d'autres groupes / Affiliation with other groupsAdjunct Professor, Department of Neurology and Neurosurgery, McGill UniversityFormation / TrainingM.D., Université de Montréal, 1961Hôpitaux Notre-Dame et Maisonneuve-Rosemont, Neurologie, 1961-1963Stages de recherche, Massachusetts General Hospital, Harvard University, Neurologie et neuropathologie expérimentales, 1963-1966CSPQ, FRCP(C), 1966Postdoctorat, Département de Biologie du CEA, Centre d'Études Nucléaires de Saclay, France, Neurobiologie cellulaire, 1966-1969Orientations de la recherche•Distribution, ultrastructure, développement et capacités adaptatives des neurones à monoamine (dopamine, noradrénaline, sérotonine) et •des neuronesà acétylcholine dans le système nerveux central.•Distribution fonctionnelle (cellulaire et subcellulaire) des récepteurs et transporteurs des neurotransmetteurs dans le système nerveux central.Principaux projets en cours:•Internalisation du récepteur 5-HT1A et traitement aux antidépresseurs: de la microscopie électronique à l'imagerie cérébrale•Distribution subcelllulaire et trafic du récepteur NK1 de la substance P dans le noyau raphe dorsalis.•Distribution et ultrastructure de l’innervation cholinergique du thalamus.•Le couble phénotype tyrosine hydroxylase / transporteur VGLUT2 du glutamate des neurones mésencéphaliques à dopamine.Research orientations•Distribution, fine structure, development and adaptive capacities of monoamine (dopamine, noradrenaline, serotonine) andacetylcholine neurons in the central nervous system.•Functional distribution (cellular and subcellular) of neurotransmitter receptors and transporters in the central nervous system.Current research projects:•Internalization of 5-HT1A receptors and antidepressant treatments: from electron microscopy to brain imaging.•Subcellular distribution and internalization of substance P NK1 receptors in nucleus raphe dorsalis.•Distribution and fine structural features of the cholinergic innervation of thalamus.•The dual tyrosine hydroxylase / VGLUT2 glutamate transporter phenotype of mesencephalic dopamine neurons.Publications choisies/Selected publicationsRiad, M., Rbah, L., Verdurand, M., Zimmer, L., Aznavour, N. and Descarries, L. (2007) Unchanged density of 5-HT1A autoreceptors on the plasma membrane ofnucleus raphe dorsalis neurons in rats chronically treated with fluoxetine. Neuroscience (2007), 151: 692-700.Sibon, I., Benkelfat, C., Gravel, P., Aznavour, N., Costes, N., Mzengeza, S., Booij, L., Baker, G., Soucy, J.-P., Zimmer, L. and Descarries, L. (2008) Decreased[18F]MPPF binding potential in the dorsal raphe nucleus after a single oral dose of fluoxetine: a PET study in healthy volunteers. Biol. Psychiatry, 63: 1135-1140 (and front cover).Lacoste, B., Riad, M. and Descarries, L. (2006) Immunocytochemical evidence for the existence of substance P receptor (NK1) in serotonin neurons of rat andmouse dorsal raphe nucleus. Eur. J. Neurosci., 23: 2947-2958.Dal Bo, G., Bérubé-Carrière, N., Mendez, J.A., Leo, D., Riad, M., Descarries, L., Lévesque, D. and Trudeau L.-É. (2008) Enhanced glutamatergic phenotype ofmesencephalic dopamine neurons after neonatal 6 hydroxydopamine lesion. Neuroscience 156: 59-70.Parent, M. and Descarries, L. (2008) The acetylcholine innervation of the adult rat thalamus: distribution and ultrastructural features in dorsolateral geniculate,parafascicular and reticular thalamic nuclei. J. Comp. Neurol., in press.Page 28


DESGROSEILLERS, LucTél. bureau: (514) 343-5802 BiochimieUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-ville, Montréal (Québec)Fax: (514) 343-2210 Canada H3C 3J7URL site WWW: www.bcm.umontreal.caE-Mail: luc.desgroseillers@umontreal.ca URL personnel CV:DESGROSEILLERS, LucStatut universitaire / University statusProfesseur titulaireBiochimieFaculté dedecineUniversité de MontréalAppartenance à d'autres groupes / Affiliation with other groupsMembre du Groupe de recherche sur le système nerveux central (GRSNC) - FRSQFormation / TrainingB.Sc., Université de Montréal, Microbiologie, 1973-1976M.Sc., Institut Armand Frappier et Université de Montréal, Microbiologie, 1976-1979Ph.D., Inst. rech. cliniques de Mtl. et Univ. de Mtl., Virologie moléculaire, 1979-1985Postdoctorale, Stanford University, Neurobiologie moléculaire, 1984-1987Orientations de la recherche•Étude du ciblage des ARNm dans les cellules polarisées.Principaux projets en cours:•Étude du rôle de staufen, une protéine pouvant lier l'ARNm et le cytosquelette, dans le ciblage des ARNm dans les neurones demammifères.•Étude de la structure/fonction de la protéine humaine staufen.•Caractérisation moléculaire des granules d’ARN dans les dendrites.•Rôle du transport de l’ARNm dans la plasticité synaptiqueResearch orientations•Studies of mRNA transport in polarized cells.Current research projects:•Role of staufen, an RNA- and tubulin-binding protein, in mRNA targeting in neurons.•Molecular characterization of staufen in human.•Characterization of RNA granules isolated from dendrites.•Role of RNA transport and local translation in synaptic plasticityPublications choisies/Selected publicationsKiebler, M.A. and DesGroseillers, L. Molecular insights into mRNA transport and local translation in the mammalian nervous system. Neuron, 25: 19-28, 2000.Kim, Y. K., Furic, L., DesGroseillers, L. and Maquat, L. E. Mammalian Staufen1 recruits Upf1 so as to elicit nonsense-mediated mRNA decay independently ofan exon junction complex and other Upf factors. Cell 120, 195-208, 2005.Elvira. G. Massie, B., and DesGroseillers, L. The zinc finger protein ZFR is critical for Staufen2 isoform specific nucleocytoplasmic shuttling in neurons. J.Neurochem.96, 105-117, 2006.Sossin, W.S., and DesGroseillers, L. (2006), Intracellular trafficking of RNA in neurons. Traffic 7, 1581-1589.Elvira, G., Wasiak, S., Blandford, V., Tong, X.K., Serrano, A., Fan, X., Sanchez-Carbente, M.R., Servant, F., Bell, A.W., Boismenu, D., Lacaille, J.-C.,McPherson, P.S., DesGroseillers, L. and Sossin, W.S. Characterization of an RNA granule from developing brain. Mol. Cell. Proteomics 5. 635-651,2006.Lebeau, G., Maher-Laporte, M., Topolnik, L., Laurent, C.E., Sossin, W.S., DesGroseillers L., and Lacaille, J.-C. (2008). Staufen1 regulation of protein synthesisdependentlong-term potentiation and synaptic function in hippocampal pyramidal cells. Mol. Cell. Biol. 28, 2896-2907.Page 29


DI POLO, AdrianaTél. bureau: (514) 343-6109 bureau Pathologie et biologie cellulaire(514) 343-5742 labo Université de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-ville, Montréal (Québec)Fax: (514) 343-5755 Canada H3C 3J7URL site WWW:E-Mail: adriana.di.polo@umontreal.ca URL personnel CV:DI POLO, AdrianaStatut universitaire / University statusProfesseure associéePathologie et biologie cellulaireFaculté dedecineUniversité de MontréalAppartenance à d'autres groupes / Affiliation with other groupsChercheuse accréditée, département d'ophtalmologie, Université de MontréalMembre du réseau de recherche en santé de la vision du Québec du FRSQMembre du Groupe de recherche sur le système nerveux central (GRSNC) - FRSQFormation / TrainingB.Sc., Universidad Central de Venezuela, Biologie, 1989Ph.D., University of California, Los Angeles, Physiologie, 1995Stage postdoctoral, Université McGill, Neurosciences, 2000Orientations de la rechercheNeuroprotection et régénération dans la rétine blessée des mammifères: stratégies de thérapie géniquePrincipaux projets en cours:•Rôle des facteurs neurotrophiques: étude moléculaire et cellulaire•Identification des voies de signalisation impliquées dans la survie neuronale et la croissance axonale•Transfert des gènes in vivo par des vecteurs viraux pour prévenir l’apoptose dans le système nerveux central: thérapie géniqueResearch orientationsNeuroprotection and regeneration in the adult mammalian retina: a gene therapy approach.Current research projects:•Role of neurotrophic factors: molecular and cellular studies•Identification of intracellular signaling pathways involved in neuronal survival and axonal growth•In vivo gene transfer using recombinant viral vectors to prevent apoptosis in the central nervous system: gene therapyPublications choisies/Selected publicationsCheng, L., Sapieha, P., Kittlerová, P., Hauswirth, W.W., Di Polo, A. (2002) TrkB gene transfer protects retinal ganglion cells from axotomy-induced death invivo. J. Neurosci. 22: 3977-3986.Sapieha, P.S., Peltier, M., Rendahl, K.G., Manning, W.C., Di Polo, A. (2003) Fibroblast growth factor-2 gene delivery stimulates axon growth by adult retinalganglion cells after acute optic nerve injury. Mol. Cell. Neurosci. 24: 656-672.Pernet, V., Hauswirth, W.W., Di Polo, A. (2005) Extracellular signal-regulated kinase 1/2 mediates survival, but not axon regeneration, of adult injured CNSneurons in vivo. J. Neurochem. 93:72-83.Sapieha, P.S., Duplan, L., Uetani, N., Gauthier, R. Tremblay, M.L., Kennedy, T.E., Di Polo, A. (2005) Receptor protein tyrosine phosphatase sigma inhibitsaxon regrowth in the adult injured CNS. Mol. Cell. Neurosci. 24:656-672.Zhou, Y., Pernet, V., Hauswirth, W.W., Di Polo, A. (2005) Activation of the extracellular signal-regulated kinase 1/2 pathway by AAV gene transfer protectsretinal ganglion cells in glaucoma. Mol. Ther. 12:402-412.Gauthier, R., Joly, S., Pernet, V., Lachapelle, P., Di Polo, A. (2005) Brain-derived neurotrophic factor gene delivery to Müller glia preserves structure andfunction of light-damaged photoreceptors. Invest. Ophthalmol. Vis. Sci. 46:3383-3392.Pernet, V.* and Di Polo, A. (2006) Synergistic action of brain-derived neurotrophic factor and lens injury promote retinal ganglion cell survival, but leads tooptic nerve dystrophy in vivo. Brain 129:1014-1026. (Article featured in the Journal's Cover).Sapieha, P.S.*, Hauswirth, W.W., Di Polo A. (2006) Extracellular signal-regulated kinases 1/2 are required for adult retinal ganglion cell axon regenerationinduced by fibroblast growth factor-2. Journal of Neuroscience Research 83: 985-995.Page 30


DOUCET, GuyTél. bureau: (514) 343-6255 Pathologie et biologie cellulaireUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-ville, Montréal (Québec)Fax: (514) 343-5755 Canada H3C 3J7URL site WWW:E-Mail: guy.doucet@umontreal.ca URL personnel CV:DOUCET, GuyStatut universitaire / University statusProfesseur titulairePathologie et biologie cellulaireFaculté dedecineUniversité de MontréalAppartenance à d'autres groupes / Affiliation with other groupsMembre du Groupe de recherche sur le système nerveux central (GRSNC)Formation / TrainingB.Sc., Université de Montréal, Sciences biologiques, 1978Ph.D., Université de Montréal, Sciences neurologiques, 1987Posdoctorale, Université de Lund, Suède, Neurobiologie, 1987-1989Postdoctorale, Université d'Oxford, Angleterre, Neurobiologie, 1989Orientations de la rechercheEtude de la plasticité et de la régénération neuronales dans le système nerveux central.Principaux projets en cours:•Analyse de la spécificité de reconnaissance des cibles des projections sérotoninergiques en co-culture.•Distribution anatomique des récepteurs Eph et des éphrines dans le SNC adulte. Rôles potentiels.Research orientations•Studies of the plasticity and neuronal regeneration in the central nervous system.Current research projects:•Analysis of the specific guidance of serotoninergic projections in their terminal target fields in co-explants.•Anatomical distribution of ephrins and Eph receptors in the adult CNS. Potential roles.Publications choisies/Selected publicationsMoukhles, H., Bosler, O., Bolam, J. P., Vallée, A., Umbriaco, D., Geffard, M. and Doucet, G.: Quantitative and morphometric data indicate precise cellularinteractions between serotonin terminals and postsynaptic targets in rat substantia nigra. Neuroscience, 76: 1159-1171, 1997.Pierret, P., Vallée, A., Bosler, O., Dorais, M., Moukhles, H., Abbaszadeh, R., Lepage, Y. and Doucet, G.: Serotonin axons of the neostriatum show ahigher affinity for striatal than for ventral mesencephalic transplants: A quantitative study in adult and immature recipient. Exp Neurol, 152 :101-115,1998.Petit, A., Pierret, P., Vallée, A., Doucet, G. Astrocytes from cerebral cortex or striatum attract adult host serotoninergic axons into intrastriatal ventralmesencephalic co-grafts. J. Neurosci., 21 :7182-7193, 2001.Petit, A., Quenneville, N., Vallée, A., Pierret, P. and Doucet, G.: Differences in host serotonin innervation of intrastriatal grafts are not determined by aglial scar or chondroitin sulfate proteoglycans. Exp Neurol. 177, 61-74, 2002.Petit, A., Kennedy, T. E., Bagnard, D., and Doucet, G. Membrane-associated guidance cues direct the innervation of forebrain and midbrain by dorsalraphe-derived serotonergic axons. Eur. J. Neurosci. 22:552-568, 2005.Tremblay, M.-È., Riad, M., Murai, K. K., Bouvier, D., Pasquale, E. B., Descarries, L. and Doucet, G. Localization of EphA4 in axon terminals and dendriticspines of adult rat hippocampus. J. Comp. Neurol., 501, 691-702, 2007.Bouvier, D., A.T. Corera, M.E. Tremblay, M. Riad, M. Chagnon, K.K. Murai, E.B. Pasquale, E.A. Fon, and G. Doucet. : Pre-synaptic and post-synapticlocalization of EphA4 and EphB2 in adult mouse forebrain. J Neurochem. 106:682-695, 2008.Tremblay, M.-È., M. Riad, S. Chierzi, K.K. Murai, E.B. Pasquale, and G. Doucet. : Developmental Course of EphA4 Cellular and Subcellular Localizationinthe Postnatal Rat Hippocampus. J Comp Neurol. Sous presse, 2008.Page 31


DRAPEAU, PierreTél. bureau: (514) 343-6294 Pathologie et biologie cellulaireUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-ville, Montréal (Québec)Fax: (514) 343-5755 Canada H3C 3J7URL site WWW: patho.umontreal.caE-Mail: p.drapeau@umontreal.ca URL personnel CV:DRAPEAU, PierreStatut universitaire / University statusDirecteurPathologie et biologie cellulaireFaculté dedecineUniversité de MontréalAppartenance à d'autres groupes / Affiliation with other groupsCentre d'excellence en neuromiqueInstitut de recherche en immunologie et cancérologieMembre affilié, Départements Biologie, Physiologie et Neurologie, Université McGillMembre du Groupe de recherche sur le système nerveux central (GRSNC) du FRSQFormation / TrainingB.Sc., Université McGill, Neurobiologie, 1975Ph.D., Université McGill, Biochimie, 1980Orientations de la recherche•Développement de la moelle épinière•Neurophysiologie cellulaire•Génétique moléculaire•Poisson zébréPrincipaux projets en cours:•Homéostasie du chlore et le développement neuronal dépendent de l’activité•Développement du réseau moteur de la moelle épinière•Développement de l’intégration sensorielle du tronc cérébral•Validation de mutations humaines liées aux maladies du cerveauResearch orientations•Spinal cord development•Cellular neurophysiology•Molecular genetics•ZebrafishCurrent research projects:•Chloride homeostasis and activity-dependent neural development•Development of the spinal cord motor network•Development of sensory integration in the hindbrain•Validation of human mutations linked to brain diseasesPublications choisies/Selected publicationsKibar, Z., Torban, E., McDearmid, J.R., Reynolds, A., Berghout, J., Mathieu, M., Kirillova, I., De Marco, P., Merello, E., Hayes, J.M., Wallingford, J.B.,DRAPEAU, P., Capra, V, and Gros, P. (2007) Mutations in VANGL1 associated with neural-tube defects.N. Engl. J. Med., 356:1432-1437.Chong, M. and DRAPEAU, P. (2007) Interaction between hindbrain and spinal networks is required during the development of locomotion in zebrafish.Dev. Neurobiol. 67:933-947.Reynolds, A., Brustein, E., Liao, M., Mercado, A., Babilonia, E., Mount, D.B. & DRAPEAU, P. (2008) Neurogenic role of the depolarizing chloride gradientrevealed by global overexpression of KCC2 from the onset of development.J. Neurosci. 28:1588-1597.F. Gros-Louis, J. Kriz, E. Kabashi, J. McDearmid, S. Millecamps, M. Urushitani, L. Lin, P. Dion, Q. Zhu, P. DRAPEAU, J.-P. Julien and G.A. Rouleau. (2008)Als2 mRNA splicing variants detected in KO mice rescue severe motor dysfunction phenotype in Als2 knock down zebrafish.Human Mol. Gen. 17:2691-2702.Chong, M., Liao, M. and DRAPEAU, P. (2008) The Vesicular Integral Protein-Like Gene is Essential for Development of a Mechanosensory System in Zebrafish.Dev. Neurobiol. 68:1391-1405Page 32


DREW, TrevorTél. bureau: (514) 343-7061 Physiologie(514) 343-6366 Université de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-ville, Montréal (Québec)Fax: (514) 343-6113 Canada H3C 3J7URL site WWW:E-Mail: trevor.drew@umontreal.ca URL personnel CV:DREW, TrevorStatut universitaire / University statusProfesseur titulairePhysiologieFaculté dedecineUniversité de MontréalAppartenance à d'autres groupes / Affiliation with other groupsDirecteur, Groupe de recherche sur le système nerveux central (GRSNC) du FRSQFormation / TrainingB.Sc., University of Bristol, England, Physiology, 1976Ph.D., University of Bristol, England, Physiology, 1981Postdoctorale, Université de Montréal, Neurophysiologie, 1981-1984Orientations de la recherche•Rôle des structures supraspinales dans le contrôle du mouvement et de la posture chez le chat.Principaux projets en cours:•Contribution du cortex pariétal postérieur au contrôle de la locomotion sous guidage visuel chez le chat intact.•Rôle de la formation reticulée et du cortex moteur dans le contrôle du mouvement et de la posture pendant la locomotion et les mouvements de l’atteintechez le chat.•Contribution du cortex moteur au contrôle de la plasticité locomotrice chez le chat.Research orientations•Role of supraspinal structures in the control of locomotion and posture in the cat.Current research projects:•Role of the posterior parietal cortex in the control of visually-guided locomotion in the intact cat.•Role of the reticular formation and of the motor cortex in the control of movement and posture during locomotion and reaching in the cat.•Contribution of the motor cortex to the control of locomotor plasticity in the cat.Publications choisies/Selected publicationsDrew, T., Jiang, W., Kably, B. and Lavoie, S. Role of the motor cortex in the control of visually triggered gait modifications. Can. J. Physiol. Pharmacol. 74: 426-442, 1996.Kably, B. and Drew, T. The corticoreticular pathway in the cat. II : Discharge activity of neurones in area 4 during voluntary gait modifications. J. Neurophysiol. 80: 406-424, 1998.Prentice, S. and Drew, T. Contributions of the reticulospinal system to the postural adjustments occurring during voluntary gait modifications. J. Neurophysiol. 85: 679-698, 2001.Schepens and Drew, T. Strategies for the integration of posture and movement during reaching in the cat. J. Neurophysiol. 90: 3066-3086, 2003.Drew, T., Prentice, S. and Schepens, B. Cortical and brainstem control of locomotion. In: Brain mechanisms for the integration of posture and movement; Prog. Brain Res.Edited by: Mori, S.; Stuart, D. G.; Wiesendanger, M. Elsevier, New York, pp. 251-261, 2003.Schepens and Drew, T. Independent and convergent signals from the pontomeduallry reticular formation (PMRF) contribute to the integration of posture and movement duringreaching in the cat. J. Neurophysiol. 92: 2217-2238, 2004.Bretzner, F. and Drew, T. Changes in corticospinal efficacy contribute to the locomotor plasticity observed following unilateral cutaneous denervation of the hindpaw in the cat.J. Neurophysiol. 94: 2911-2927, 2005.Drew, T, Andujar, J.-E., Lajoie, K. and Yakovenko, S. Cortical mechanisms involved in visuomotor coordination during precision walking. Brain Res. Rev. 57: 199-211, 2008Page 33


DUBUC, RéjeanTél. bureau: (514) 987-3000 ext. 3715 Physiologie(514) 343-5729 Université de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-ville, Montréal (Québec)Fax: (514) 987-6616 Canada H3C 3J7(514) 343-6611 URL site WWW: http://dubrserv.physio.umontreal.caE-Mail: rejean.dubuc@umontreal.ca URL personnel CV:DUBUC, RéjeanStatut universitaire / University statusProfesseur titulaireDép. de kinanthropologieUniversité du Québec à MontréalAppartenance à d'autres groupes / Affiliation with other groupsProfesseur associé, Département de physiologie, Université de MontréalMembre du Groupe de recherche sur le système nerveux central (GRSNC)Formation / TrainingB.Sc., Université McGill, Physiologie, 1978M.Sc., Université de Sherbrooke, Kinanthropologie, 1980Ph.D., Université de Montréal, Sciences neurologiques, 1986Postdoctorat, The Nobel Institute for Neurophysiology, Karolinska Institutet, Stockholm, Suède, 1986-1989Orientations de la recherche• Contrôle supraspinal et sensoriel de la locomotion.• Les mécanismes cellulaires responsables de la genèse de la respiration.• Mécanismes nerveux qui sous-tendent l’activation des mouvements par les phéromones et les molécules odorantes.Principaux projets en cours:• Transmission synaptique entre la région locomotrice mésencéphalique et les cellules réticulospinales : rôle du glutamate et de l'acetylcholine.• Projections anatomiques entre la région locomotrice mésencéphalique et les cellules réticulospinales. Traceurs anatomiques antéro- et rétrogrades(cobalt-lysine, HRP, dextran-amines).• Projections anatomiques et physiologiques à la région locomotrice mésencéphalique• Mécanismes synaptiques qui régissent la transmission sensorielle.• Modulation de la transmission sensorielle pendant le mouvement.• Propriétés de membrane des cellules réticulospinales : plateaux de dépolarisation. Effets de neuromodulateurs sur les propriétés membranaires.• Réseaux de neurones responsables de générer la respiration.• Interactions entre la respiration et la locomotion.• Étude anatomique et physiologique des projections olfactives sur les centres moteurs dans le cerveau de la lamproie.Research orientations• Supraspinal ans sensory control of locomotion• Cellular mechanisms responsible for the generation of respiratory activity• The neural mechanisms underlying pheromone activated movement in lampreysCurrent research projects:• Synaptic transmission between the mesencephalic locomotor region and reticulospinal cells in the brainstem of lampreys. Role of glutamate andacetylcholine. Use of electrophysiological and imaging techniques.• Anatomical projections between the mesencephalic locomotor region and reticulospinal cells. Use of anterograde and retrograde anatomical tracers[cobalt-lysine, HRP, dextran-amines].• Synaptic mechanisms involved in sensory transmission.• Modulation of sensory transmission during movement.• Membrane properties of reticulospinal neurons: depolarizing plateaus. Effects of neuromodulators on membrane properties.• Neural networks involved in the generation of respiration.• Interactions between respiration and locomotion.• Anatomical and physiological study of olfactory-motor pathways in the brain of lampreys.Publications choisies/Selected publicationsViana Di Prisco, G., Pearlstein, E., Robitaille, R. and Dubuc, R. Role of sensory-evoked NMDA plateau potentials in the initiation of locomotion. Science, 278:1122-1125, 1997.Viana Di Prisco, G., Pearlstein É., Le Ray, D., Robitaille, R. and Dubuc R. A cellular mechanism for the transformation of a sensory input into a motorcommnand. J. Neuroscience, 20: 8169-8176, 2000.Le Ray, D., Brocard, F., Bourcier-Lucas, C., Auclair, F., Lafaille, P. and Dubuc, R. Nicotinic activation of reticulospinal cells involved in the control of swimmingin lampreys. Eur. J. Neuroscience, 17: 137-148, 2003.Brocard, F. and Dubuc, R. Differential contribution of RS cells to the control of locomotion induced by the mesencephalic locomotor region. J. Neurophysiol.,90: 1714-1727, 2003.Auclair, F., Lund, J.P. and Dubuc, R. Immunohistochemical distribution of tachykinins in the CNS of the lamprey. J. Comp. Neurol., 479: 328-346, 2004.Gravel, J., Brocard, F., Gariépy, J.F., Lund, J.P. and Dubuc, R. Modulation of respiratory activity by locomotion in lampreys. Neuroscience, 144:1120-1132,2007.Page 34


DUNCAN, GaryTél. bureau: (514) 343-6004 PhysiologieUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-ville, Montréal (Québec)Fax: (514) 343-2111 Canada H3C 3J7URL site WWW:E-Mail: gary.duncan@umontreal.ca URL personnel CV:DUNCAN, GaryStatut universitaire / University statusProfesseur titulaireStomatologieFaculté dedecine dentaireUniversité de MontréalAppartenance à d'autres groupes / Affiliation with other groupsMembre accrédité, Dép. de physiologieMembre du Centre de recherche en sciences neurologiques (CRSN)Adjunct Professor, Dept. Neurology and Neurosurgery, Montreal Neurological InstituteFormation / TrainingA.B., Duke University, Chimie, 1971D.D.S., University of North Carolina, 1975Ph.D., University of North Carolina, Neurobiologie, 1980Stage postdoctoral, University of North Carolina, 1976-1980Staff Scientist, National Institutes of Health, Bethesda, Maryland, 1980-1983Orientations de la recherche•Études psychophysiques sur la douleur et la mémoire chez l'humain.•Études d'imagerie cérébrale de la douleur, la mémoire et l’apprentissage chez l'humain.Principaux projets en cours:•Études sur la stimulation magnétique transcrânienne (SMT) chez l'humain.•Études d'imagerie cérébrale chez l'humain : mécanismes cérébraux de la perception de la douleur.Research orientations•Psychophysical studies of pain and memory in human.•Human brain imaging studies of pain, memory, and learningCurrent research projects:•Studies of transcranial magnetic stimulation in human volunteer subjects.•Human brain imaging: cerebral mechanisms of pain perception.Publications choisies/Selected publicationsTalbot, J.D., Marrett, S., Evans, A.C., Meyer, E., Bushnell, M.C. and Duncan, G.H. Multiple representation of pain in human cerebral cortex. Science, 251:1355-1358, 1991.Rainville, P., Duncan, G.H., Price, D.D., Carrier, B. and Bushnell, M.C. Pain affect encoded in human anterior cingulate but not somatosensory cortex. Science,277: 968-970, 1997Olausson, H., Ha., B., Duncan, G.H., Morin, C., Ptito, A., Ptito, M., Marchand, S., and Bushnell, M.C. Cortical activation by tactile and painful stimuli inhemispherectomized patients. Brain, 124: 916-927, 2001.Chen, J.-I., Ha, B., Bushnell, M.C., Pike, B., and Duncan, G.H. Differentiating noxious- and innocuous-related activation of human somatosensory cortices usingtemporal analysis of fMRI. J. Neurophysiol., 88(1): 464-474, 2002.Rainville, P., Hofbauer, R.K., Bushnell, M.C., Duncan, G.H., and Price, D.D. Hypnosis modulates brain activity in regions involved in the regulation ofconsciousness. J. Cognitive Neurosc., 14(6): 887-901, 2002.Marchand, S., Kupers, R.C., Bushnell, M.C. and Duncan, G.H. Analgesic effects of normal and placebo thalamic stimulation. Pain, 105: 481-488, 2003.Gallez, A., Albanese, M.-C., Rainville, P., Duncan, G.H. Habituation to sensory and affective responses to heat pain: Evidence for contralateral mechanisms.Journal of Neurophysiology 94:3509-3515, 2005.Albanese, M.C., Duerden, E.G., Rainville, P., Duncan, G.H. Memory traces of pain in human cortex. J. Neuroscience, 27, 4612-4620 (2007).Dubé, A.-A., Duquette, M., Roy, R., Lepore, F., Duncan, G.H., Rainville, P., Brain activity associated with the sympathetic response to acute pain (Accepted toNeuroImage, October, 2008).Page 35


FERNANDES, KarlTél. bureau: (514) 343-5617 Pathologie et biologie cellulaireUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-ville, Montréal (Québec)Fax: (514) 343-5755 Canada H3C 3J7URL site WWW: http://www.patho.umontreal.ca/kfernandesbc.htmE-Mail: karl.jl.fernandes@umontreal.ca URL personnel CV:Statut universitaire / University statusChercheur adjointPathologie et biologie cellulaireFaculté dedecineUniversité de MontréalAppartenance à d'autres groupes / Affiliation with other groupsMembre du Groupe de recherche sur le système nerveux central (GRSNC) du FRSQFormation / TrainingB.Sc., Université d'Ottawa, Physiologie, Biochimie, 1990-1994Ph.D., Université de Colombie-Britannique, Vancouver, Zoologie (Neuroscience), 1995-2000Orientations de la recherche•La neurobiologie des cellules souchesPrincipaux projets en cours:•Caractérisation des cellules prolifératives dans la niche des cellules souches neurales•Régulation des cellules souches neurales par facteurs de croissance•Les effets d’exercice sur les cellules souches neurales•Les cellules souches neurales pendant le vieillissement et la maladie d’Alzheimer•Caractérisation des cellules souches de la moelle épinièreResearch orientations•Stem cell neurobiologyCurrent Research Projects:• Characterization of the proliferating cell populations in the CNS stem cell niche•In vitro and in vivo regulation of CNS stem cells using growth factors•Effects of physical exercise on the CNS stem cell system•Neural precursors during aging and Alzheimer’s Disease•Characterization of adult spinal cord stem cellsFERNANDES, KarlPublications choisies/Selected publicationsFernandes KJL, Kobayashi NR, Jasmin BJ, Tetzlaff W (1998) Acetylcholinesterase gene expression in axotomized rat facial motoneurons is differentiallyregulated by neurotrophins: correlation with trkB and trkC mRNA levels and isoforms. J Neurosci 18:9936-9947.Fernandes KJL, Fan D-P, Tsui BJ, Cassar SL, Tetzlaff W (1999) Influence of the axotomy to cell body distance in rat rubrospinal and spinal motoneurons:differential regulation of GAP-43, tubulins, and neurofilament-M. J Comp Neurol 414:495-510.Pataky DM, Borisoff JF, Fernandes KJL, Tetzlaff W, Steeves JD (2000) Fibroblast growth factor treatment produces differential effects on survival and neuriteoutgrowth from identified bulbospinal neurons in vitro. Exp Neurol 163(2):357-372.Vanderluit JL, McPhail LT, Fernandes KJL, McBride CB, Huguenot C, Roy S, Roberson GS, Nicholson DW, Tetzlaff W (2000) Caspase-3 is activated followingaxotomy of neonatal facial motoneurons and caspase-3 gene deletion delays axotomy-induced cell death in rodents. Eur J Neurosci 12:3469-3480.Toma JG, Akhavan M*, Fernandes KJL*, Barnabe-Heider F, Sadikot A, Kaplan DR, Miller FD (2001) Isolation of multi-potent adult stem cells from the dermis ofmammalian skin. Nat Cell Biol 3(9):778-784. *equal contributionsVanderluit JL, McPhail LT, Fernandes KJL, Kobayashi NR, Tetzlaff W (2003) In vivo application of mitochondrial pore inhibitors blocks the induction ofapoptosis in axotomized neonatal facial motoneurons. Cell Death Diff 10:969-976.McPhail LT, Fernandes KJL, Chan CCM, Vanderluit JL, Tetzlaff W (2004). Axonal re-injury reveals the survival and re-expression of regeneration associatedgenes in chronically axotomized adult mouse motoneurons. Exp Neurol 188(2):331-40.Fernandes KJL*, McKenzie IA*, Mill P, Smith K, Akhavan M, Barnabé-Heider F, Biernaski J, Junek A, Kobayashi NR, Toma JG, Kaplan DR, Labosky PA, RafuseV, Hui CC, Miller FD (2004). A dermal niche for multipotent adult skin-derived precursor cells. Nat Cell Biol 6(11):1082-1093 *equal contributionsNadeau S*, Hein P*, Fernandes KJL, Peterson AC, Miller FD (2005). A transcriptional role for C/EBP beta in the neuronal response to axonal injury. Mol CellNeurosci 29(4):525-535Barnabé-Heider F, Wasylnka JA, Fernandes KJL, Porsche C, Sendtner M, Kaplan DR, Miller FD (2005). Evidence that embryonic neurons regulate the onset ofcortical gliogenesis via cardiotrophin-1. Neuron 48:253-265.Fernandes KJL*, Kobayashi NR*, Gallagher CJ, Barnabé-Heider F, Aumont A, Kaplan DR, Miller FD (2006). Analysis of the neurogenic potential of multipotentSkin-derived Precursors. Exp Neurol 2006. 201(1): p. 32-48. *equal contributionsFernandes KJL, Toma JG, Miller FD (2008). Skin-derived Precursors: adult neural crest-related precursors with multilineage differentiation potential. PhilosTrans R Soc Lond B Biol Sci. 363(1489):185-198.Bednarczyk MR, Aumont A, Décary S, Bergeron R, Fernandes KJL (submitted). Prolonged voluntary exercise promotes neural precursor activity in thehippocampal and forebrain stem cell niches of adult CD1 mice.Page 36


GIROUARD, HélèneTél. (514) 343-6111 ext.32786 PharmacologieUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-ville, MontréalFax (514) 343-2291 Canada H3C 3J7URL site WWW:E-Mail: helene.girouard@umontrreal.ca URL personnel CV:GIROUARD, HélèneStatut universitaire / University statusChercheure adjointePharmacologieFaculté dedecineUniversité de MontréalAppartenance à d'autres groupes / Affiliation with other groupsMembre associé du Groupe de recherche sur le système nerveux central (GRSNC)Membre du Groupe de recherche universitaire sur le Médicament (GRUM)Centre de recherche de l’Institut Universitaire de Gériatrie de Montréal (CRIUGM)Réseau Québécois de Recherche sur le Vieillissement (RQRV)Formation / TrainingPostdoc, University of Vermont, Pharmacologie, 2006-2008Postdoc, Weill Medical College of Cornell University, Neurobiologie, 2003-2006Ph.D., Université de Montréal, Physiologie, 1996-2002M.Sc., Université du Québec à Montréal, Biologie, 1993-1996A.R.C.T., Royal Music Conservatory of Toronto, Guitare classique, 1993-1995B.Sc., Université du Québec à Montréal, Biologie, 1991-1993Orientations de la recherche• Étude des mécanismes cellulaires et moléculaire du couplage neurovasculaire et de leurs dysfonctions reliées à l’hypertension et auvieillissement.• Études des dysfonctions neurovasculaires reliées à la démence et aux troubles cognitifs.• Identification des voies de signalisation responsables de la communication astrocyto-vasculaire.Principaux projets en cours:• Etude des mécanismes responsable des dysfonctions du couplage neurovasculaire chez la souris hypertendue.• Etude des mécanismes par lesquels les thérapies anti-hypertensives préviennent la démence et les dysfonctions cognitives.• Etude des mécanismes de modulation de la signalisation calcique et de l’activité des canaux potassiques astrocytaires en fonctionResearch orientations• Cellular and molecular mechanisms underlying neurovascular coupling and their dysfunctions related to hypertension and ageing.• Neurovascular impairment in dementia and cognitive dysfunctions.• Identification of signaling pathways underlying astrocyte-vascular communication.Current research projects:• Study of the mechanisms underlying neurovascular coupling impairment in hypertensive mice.• Study of the mechanisms by which anti-hypertensive therapies prevent cognitive dysfunctions and dementia.• Study of astrocytic calcium signaling and potassium channel activity modulation mechanisms in function of vascular reactivity.Publications choisies/Selected publicationsGirouard H, Wang G, Gallo EF, Anrather J, Zhou P, Pickel VM, Iadecola C. NMDA receptor activation increases free radical production through nitric oxideand NOX2. J. Neurosc. 2009; 29(8): 2545-2552.Girouard H, Lessard A, Capone C, Milner TA, Iadecola C. The neurovascular dysfunction induced by angiotensin II in the mouse neocortex is sexuallydimorphic.Am J Physiol Heart Circ Physiol. 2008; 294(1): H156-H163.Girouard H, Park L, Anrather J, Zhou P, Iadecola C. Cerebrovascular nitrosative stress mediates neurovascular and endothelial dysfunction induced byangiotensin II. ATVB. 2007; 27(2): 303-309.Girouard H, Park L, Anrather J, Zhou P, Iadecola C. Angiotensin II attenuates endothelium-dependent responses in the cerebral microcirculation throughnox-2-derived radicals. ATVB. 2006; 26(4):826-832.Girouard H, Iadecola C. Invited Review: Neurovascular coupling in the normal brain and in hypertension, stroke and Alzheimer disease. J. Appl. Physiol.2006; 100(1): 328-335.Page 37


GOSSARD, Jean-PierreTél. bureau: (514) 343-5879 PhysiologieUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-ville, Montréal (Québec)Fax: (514) 343-6113 Canada H3C 3J7URL site WWW:E-Mail: jean-pierre.gossard@umontreal.ca URL personnel CV:GOSSARD, Jean-PierreStatut universitaire / University statusProfesseur titulairePhysiologieFaculté dedecineUniversité de MontréalAppartenance à d'autres groupes / Affiliation with other groupsMembre du Groupe d'IRSC en sciences neurologiquesFormation / TrainingB.Sc., Université de Montréal, Physiothérapie, 1982M.Sc., Université de Montréal, Physiologie, 1985Ph.D., Université de Montréal, Sciences neurologiques, 1990Postdoctorale, Université de Copenhague, Neurophysiologie, 1989-1991Postdoctorale, NIH - Bethesda, Neurophysiologie, 1991-1993Orientations de la rechercheContrôle spinal de la locomotion.Principaux projets en cours:•Contrôle de l’inhibition présynaptique des afférences sensorielles au cours de la locomotion fictive.•Plasticité des voies locomotrices après neurectomie.Research orientationsSpinal control of locomotion.Current research projects:•Control of presynaptic inhibition in primary afferents during fictive locomotion.•Plasticity of the locomotor system following peripheral denervation.Publications choisies/Selected publicationsCôté, M.-P. and Gossard, J.-P. Task-dependent presynaptic inhibition. J. Neurosci. 23: 1886-1893, 2003.Côté, M.-P. and Gossard, J.-P. Step-training dependent plasticity in spinal cutaneous pathways. J. Neurosci. 24: 11317-27, 2004Rossignol, S., Dubuc, R. and Gossard, J.-P. Dynamic sensori-motor interactions in locomotion. Phys. Rev. 86:89-154, 2006Page 38


GREEN, AndreaTél. bureau: (514) 343-6111 ext 3301 PhysiologieUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-ville, Montréal (Québec)Fax: (514) 343-2111 Canada H3C 3J7URL site WWW:E-Mail: andrea.green@umontreal.ca URL personnel CV:GREEN, AndreaStatut universitaire / University statusChercheure adjointePhysiologieFaculté dedecineUniversité de MontréalAppartenance à d'autres groupes / Affiliation with other groupsSociety for NeuroscienceNeural Control of Movement societyCanadian Association for NeuroscienceInstitute of Electrical and Electronics Engineers (IEEE)IEEE Engineering in Medicine and biology SocietyMembre du Groupe de recherche sur le système nerveux central (GRSNC) - FRSQFormation / TrainingB.Sc., Queen's University, Electrical Engeneering, 1987-1991M.Sc., McGill University, Electrical Engineering (Transfer to Ph.D.), 1993-1996Ph.D., McGill University, Biomedical Engineering, 1996-2000Postdoctorale, Washington University, Dept. of Anatomy and Neurobiology, 2000-2005Attachée de recheche, Université de Montréal, Dépt. de physiologie, 2005-2007Orientations de la recherche• Base neuronale de contrôle sensorimoteur• Contributions sensorielles à l’estimation du mouvement dans l’espace• Apprentissage de tâches motrices et changement de comportement en fonction du contexte sensoriel• Modèles computationels des systèmes neuronauxPrincipaux projets en cours:• Mécanismes neuronaux de compensation des perturbations dynamiques dans le cortex cérébral et de l’apprentissage de nouvelles tâches motrices• Bases neuronales de la detection du mouvement dans l’espace: transformation des systèmes de référence et intégration sensorielle• Modèles computationels des contributions visuelles et vestibulaires à l'évaluation spatiale des mouvements dans les trois-dimensionsResearch orientations• Neural basis for sensorimotor control• Sensory contributions to spatial self-motion estimation• Motor skill learning and modulation of behavioral performance with sensory context• Computational modeling of neural systemsCurrent research projects:• Neural mechanisms for motor skill learning and compensation for novel dynamic environments in cerebral cortex• Neural basis for spatial self-motion estimation: reference frame transformations and sensory integration• Development of computational models for integrating visual and vestibular signals to estimate spatial self-motion in three-dimensionsPublications choisies/Selected publicationsAjemian, R., Green, A., Bullock, D., Sergio, L., Kalaska, J., and Grossberg, S. Assessing the Function of Motor Cortex: Single-Neuron Models of how NeuralResponse is Modulated by Limb Biomechanics, Neuron, 53: 414-428, 2008.Green, A.M., Meng, H. and Angelaki, D.E. A reevaluation of the inverse dynamic model for eye movements, J. Neurosci., 27: 1346-1355, 2007.Yakusheva TA, Shaikh AG, Green AM, Blazquez PM, Dickman, JD and Angelaki DE. Purkinje cells in posterior cerebellar vermis encode motion in an inertialreference frame, Neuron, 54: 973-985, 2007.Green, A.M., Shaikh, A.G. and Angelaki, D.E. Sensory vestibular contributions to constructing internal models of self-motion, J. Neural Eng., 2: 164-179, 2005.Angelaki, D.E., Shaikh A.G., Green A.M., and Dickman J.D. Neurons compute internal models of the physical laws of motion. Nature 430: 560-564, 2004.Green, A.M. and Angelaki, D.E. An integrative neural network for detecting inertial motion and head orientation. J. Neurophysiol. 92: 905-925, 2004.Green A.M. and Angelaki D.E. Resolution of sensory ambiguities for gaze stabilization requires a second neural integrator. J. Neurosci. 23: 9265-9275, 2003.Page 39


KALASKA, JohnTél. bureau: (514) 343-6349 PhysiologieUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-ville, Montréal (Québec)Fax: (514) 343-6113 Canada H3C 3J7URL site WWW:E-Mail: john.francis.kalaska@umontreal.ca URL personnel CV:KALASKA, JohnStatut universitaire / University statusProfesseur titulairePhysiologieFaculté dedecineUniversité de MontréalAppartenance à d'autres groupes / Affiliation with other groupsDirecteur, Groupe d'IRSC en sciences neurologiquesMembre du Groupe de recherche sur le système nerveux central (GRSNC) - FRSQFormation / TrainingB.Sc., Université de Toronto, 1973Ph.D., Université de Toronto, Neurophysiologie et zoologie, 1979Postdoctorale, The John Hopkins University, School of Medicine, Neurophysiologie, 1978-1981Orientations de la recherche•Étude des mécanismes neuronaux du cortex cérébral impliqués dans la planification et le contrôle des mouvements de pointage visuel.•Étude des mécanismes neuronaux du cortex cérébral impliqués dans les processus décisionnels menant au choix de mouvement à faire.Principaux projets en cours:•Rôle des neurones du cortex moteur et pariétal dans la planification des paramètres cinématiques et cinétiques des mouvements de pointage vers lescibles visuelles dans l’espace.•Rôle des neurones du cortex moteur dans l’apprentissage des nouvelles habilités motrices et dans la mémoire non-déclarative (« inverse dynamicsmodel »).•Rôle des neurones du cortex moteur primaire, cortex prémoteur et cortex préfrontal dans la sélection de la cible pour des mouvements de pointage dansdifférents contextes cognitifs.•Rôle du cortex pariétal chez l’homme dans les mécanismes rapides de correction des erreurs dans les mouvements de pointage en temps réel («forward model »).Research orientations•Study of cerebral cortex neuronal mechanisms involved in the planning and control of visually guided reaching movements of the arm.•Study of cerebral cortex neuronal mechanisms involved in the early decision processes leading to the choice of movement to make.Current research projects:•Role of neurons in the motor and parietal cortex in the planning of kinematic and kinetic parameters of reaching movements to visual targets.•Role of motor cortex neurons in the learning of new motor skills and non-declarative memory (“inverse dynamics” model).•Role of neurons in primary motor, premotor and prefrontal cortex in the selection of movement targets in different behavioural contexts.•Role of parietal cortex in humans in the rapid real-time correction for errors during reaching movements to visual targets (“forward model”).Publications choisies/Selected publicationsSergio, L.E and Kalaska J.F. Systematic changes in motor cortex cell activity with arm posture during directional isometric force generation.J. Neurophysiol. 89: 212-228, 2003.Cisek, P., Crammond, D.J. and Kalaska, J.F. Neural activity in primary motor and premotor cortex in reaching tasks with the contralateralversus ipsilateral arm. J. Neurophysiol. 89: 922-942, 2003.Krouchev, N.I. and Kalaska, J.F. Context-dependent anticipation of different task dynamics: rapid recall of appropriate motor skills usingvisual cues. J. Neurophysiol. 89: 1165-1175, 2003.Cisek, P. & Kalaska, J.F. Neural correlates of mental rehearsal in dorsal premotor cortex. Nature 431: 993-996, 2004Cisek, P. & Kalaska, J.F. Neural correlates of reaching decisions in dorsal premotor cortex: Specification of multiple direction choices and final selection ofaction. Neuron 45: 901-914, 2005Sergio, L.E., Hamel-Pâquet, C. & Kalaska, J.F. Motor cortex neural correlates of output kinematics and kinetics during isometric-force and arm-reaching tasks. J.Neurophysiol. 94: 2353-2378, 2005Gritsenko, V., Krouchev, N.I. & Kalaska, J.F. Afferent input, efference copy, signal noise, and biases in perception of joint angle during active and passiveelbow movements. J. Neurophysiol. 98 : 1140-1154, 2007Page 40


KOLTA, ArletteTél. bureau: (514) 343-7112 PhysiologieUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-ville, Montréal (Québec)Fax: (514) 343-2111 Canada H3C 3J7URL site WWW:E-Mail: arlette.kolta@umontreal.ca URL personnel CV:KOLTA, ArletteStatut universitaire / University statusProfesseure titulaireStomatologieFaculté dedecine dentaireUniversité de MontréalAppartenance à d'autres groupes / Affiliation with other groupsAdjointe au doyen, Faculté dedecine dentaireMembre accréditée, Dép. de physiologieProfesseure associée, Faculté dedecine dentaire, Université McGillMembre du Groupe de recherche sur le système nerveux central (GRSNC) du FRSQFormation / TrainingB.Sc., Université de Montréal, Sciences biologiques, 1985M.Sc., Université de Montréal, Sciences neurologiques, 1987Ph.D., Université de Montréal, Sciences neurologiques, 1991Postdoctorale, University of California-Irvine, Sciences neurologiques, 1994Orientations de la recherche•Investigations in vitro et in vivo des mécanismes neuronaux et gliaux impliqués dans la genèse de patrons d’activités rythmiques du tronc cérébral pardes systèmes responsables de mouvements rythmiques.•Rôle des afférences sensorielles fusoriales dans le développement de la douleur musculaire chronique.Principaux projets en cours:•Étude des mécanismes cellulaires impliqués dans le contrôle du niveau d’excitabilité des afférences fusoriales primaires trigéminales dans des modèlesde douleur chronique.•Rôle du noyau sensoriel principal du trijumeau dans la genèse du patron d’activité rythmique de la mastication•Rôle des interactions neurone-glie dans l’émergence d’une activité rythmiqueResearch orientations•In vitro and in vivo investigation of neuronal and glial mechanisms implicated in the genesis of rythmic activity by systems responsible for rhytmicmovements.•Role of the spindle primary afferents in the elaboration of motor output and in the development of chronic muscle painCurrent research projects:•Cellular mechanisms involved in the control of the excitability level of trigeminal spindle primary afferents in chronic pain models•Role of the main trigeminal sensory nucleus in the genesis of the masticatory pattern•Role of neuron-glia interactions in the emergence a rhythmic activityPublications choisies/Selected publicationsTsuboi A., Kolta A., Chen C. C. et Lund J. P. Neurons of the trigeminal main sensory nucleus participate in the generation of rhythmic motor patterns. Eur. J.Neurosci. 17: 229-238, 2003.Verdier D., Lund J. P. et Kolta A. GABAergic control of action potential propagation along axonal branches of mammalian sensory neurons. J. Neurosci. 23:2002-2007, 2003.Athanassiadis, T., Westberg, K. G., Olsson, K. Å., et Kolta, A. Physiological characterization, localization and synaptic inputs of bursting and nonburstingneurons in the trigeminal principal sensory nucleus of the rat. European Journal of Neuroscience, 22(12): 3099-110, 2005.Brocard F, Verdier D, Arsenault I, Lund JP, Kolta A. Emergence of intrinsic bursting in trigeminal sensory neurons parallels the acquisition of mastication inweanling rats. J Neurophysiol. Nov;96(5):2410-24, 2006.Kolta A, Brocard F, Verdier D, Lund JP. A review of burst generation by trigeminal main sensory neurons. Arch Oral Biol. 2007 Apr,52(4):325-8Page 41


LACAILLE, Jean-ClaudeTél. bureau: (514) 343-5794PhysiologieUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-ville, Montréal (Québec)Fax: (514) 343-2111 Canada H3C 3J7E-Mail: jean-claude.lacaille@umontreal.caLACAILLE, Jean-ClaudeStatut universitaire / University statusProfesseur titulairePhysiologieFaculté dedecineUniversité de MontréalAppartenance à d'autres groupes / Affiliation with other groupsMembre du Groupe de recherche sue le système nerveux central (GRSNC) - FRSQFormation / TrainingB.Sc., Université Concordia, Psychologie, 1980Ph.D., Memorial University, Terre-Neuve, Psychologie physiologique, 1984Postdoctorale, Institut de Neurophysiologie, Université d'Oslo, Neurophysiologie, 1984-1985Postdoctorale, University of Washington, Neurophysiologie, 1985-1987Orientations de la recherche•Organisation et fonction des réseaux neuronaux de l'hippocampe.•Mécanismes cellulaires et moléculaires de la transmission et plasticité synaptique.•Mécanismes fondamentaux de l'épilepsie.•Plasticité de la transmission synaptique dans l’apprentissage et mémoire.•Dysfonction synaptique dans le retard mental.Principaux projets en cours:•Canaux K+ responsables de l’activité rythmique des interneurones GABA de l'hippocampe.•Plasticité des synapses excitatrices des interneurones de l’hippocampe.•Interactions neurones-glies dans les réseaux de l'hippocampe.•Hyperexcitabilité des cellules de l'hippocampe dans le modèle kainate d'épilepsie.•Contrôle de la synthèse de protéines dans la plasticité synaptique et la mémoire.•Mutations génétiques causant une dysfunction synaptique dans le retard mental.Research orientations•Organization and function of local neuronal networks in hippocampus.•Cellular and molecular mechanisms of synaptic transmission and plasticity.•Basic mechanisms of epilepsies.•Plasticity of synaptic transmission in learning and memory.•Synaptic dysfunction in mental retardation.Current research projects:•K+ channels responsible for rhythmic activity of GABA interneurons in hippocampus.•Plasticity of excitatory synapses of hippocampal interneurons.•Neuron-glia interactions in hippocampal networks.•Hyperexcitability of hippocampal neurons in the kainic acid model of epilepsy.•Translational control of hippocampal synaptic plasticity and memory.•Genetic mutations underlying synaptic dysfunction in mental retardation.Publications choisies/Selected publicationsPerez, Y., Morin, F. and Lacaille J.-C. A hebbian form of long-term potentiation dependent on mGIuR1a in hippocampal inhibitory interneurons. Proc. Nat.Acad. Sci., 98 :9401-9406, 2001.Maccaferri, G. and Lacaille, J.-C. Hippocampal interneuron classification – making things as simple as possible, not simpler. TINS, 26,564-571, 2003.Costa-Mattioli, M., Gobert, D., Harding, H., Herdy, B., Azzi, M., Bruno, M., Bidinosti, M., Ben Mamou, C., Marcinkiewicz, E., Yoshida, M., Imataka, H., Cuello,A.C., Seidah, N., Sossin, W., Lacaille, J. C., Ron, D., Nader, K. & Sonenberg, N. Translational control of hippocampal synaptic plasticity and memory by theeIF2 kinase GCN2. Nature 436, 1166-1170, 2005.Elvira, G., Wasiak, S., Blandford, V., Tong, X.K., Serrano, A., Fan, X., Sanchez, M., Servant, F., Bell, A.W., Boismenu, D., Lacaille, J.-C., McPherson, P.S.,DesGroseillers, L. & Sossin, W.S. Characterization of an RNA granule from developing brain. Molecular and Cellular Proteomics 5, 635-651, 2006.Serrano, A., Haddjeri, N., Lacaille, J.-C. & Robitaille, R. GABAergic network activation of glial cells underlies hippocampal heterosynaptic depression. Journalof Neuroscience 26, 5370-5382, 2006.Topolnik, L., Azzi, M., Morin, F., Kougioumoutzakis, A., & Lacaille, J.-C. mGluR1/5 subtype-specific Ca2+ signalling cascades and induction of long-termpotentiation in rat hippocampal oriens/alveus interneurones. Journal of Physiology (Lond) 575, 115-131, 2006.Pelkey, K.A., Topolnik, L., Lacaille, J.-C. & McBain, C.J. Compartmentalized Ca2+ channel regulation at functionally divergent release sites of single mossyfibers underlies target-cell dependent plasticity. Neuron 52, 497-510, 2006.Bourdeau, M.L., Morin, F., Laurent, C.E., Azzi, M. & Lacaille, J.-C. Kv4.3-mediated A-type K+ currents underlie rhythmic activity in hippocampal interneurons.Journal of Neuroscience 27, 1942-1953, 2007.Costa-Mattioli, M., Gobert, D., Stern, E., Gamache, K., Colina, R., Cuello, C., Sossin, W., Kaufman, R., Pelletier, J., Rosenblum, K., Krnjevic, K., Lacaille, J.-C.,Nader, K. & Sonenberg, N. eIF2 phosphorylation bidirectionally regulates the switch from short to long-term synaptic plasticity and memory. Cell 129, 195-206, 2007.Page 42


LAMARRE, YvesTél. bureau: (514) 343-6317 PhysiologieUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-ville, Montréal (Québec)Fax: (514) 343-6113 Canada H3C 3J7URL site WWW:E-Mail:URL personnel CV:LAMARRE, YvesStatut universitaire / University statusProfesseur titulairePhysiologieFaculté dedecineUniversité de MontréalAppartenance à d'autres groupes / Affiliation with other groupsMembre du Groupe de recherche sur le système nerveux central (GRSNC) du FRSQFormation / TrainingM.D., Université de Montréal, 1959Internat, Université de Montréal, 1959-1960Ph.D., Université de Montréal, Physiologie, 1964Postdoctorale, Institut Marey, Neurophysiologie, 1964-1965Postdoctorale, Nobel Institute for Neurophysiology, Karolinska Institute, Neurophysiologie, 1965-1966Postdoctorale, The Johns Hopkins University, Neurophysiologie, 1966-1967Orientations de la recherche•Études des mécanismes neurophysiologiques responsables du déclenchement du mouvement.Principaux projets en cours:•Étude du contrôle du mouvement chez des sujets humains ayant des troubles neurologiques.Research orientations•Studies of the mechanisms responsible for the initiation and control of voluntary movements.Current research projects:•Movement control in human subjects with neurological deficits.Publications choisies/Selected publicationsJiang, W., Chapman, C.E., and Lamarre, Y. Modulation of somatosensory evoked responses in the primary somatosensory cortex produced by intracorticalmicrostimulation of the motor cortex in the monkey. Experimental Brain Research 80: 333-344, 1990.Capaday, C., Forget, R., Fraser, R., and Lamarre, Y. Evidence for a contribution of the motor cortex to the long latency stretch reflex of the human thumb. J.Physiology (London) 440: 243-255, 1991.Jiang, W., Chapman, C.E. and Lamarre, Y. Modulation of the cutaneous responsiveness of neurones in the primary somatosensory cortex during conditionedarm movements in the monkey. Experimental Brain Research 342-354, 1991.Germain L., Lamarre, Y. Neuronal activity in the motor and premotor cortices before and after learning the associations between auditory stimuli and motorresponses. Brain Res., 1993.Page 43


LAVIGNE, Gilles J. LAVIGNE, Gilles J.Tél. bureau: (514) 338-2222 ext. 3744 Centre d'étude du sommeil(514) 343-2310 Hôpital du Sacré-Coeur(514) 343-6005 5400, boul. Gouin ouest, Montréal (Québec)Fax: (514) 338-2531 Canada H4J 1C5(514) 343-2233 URL site WWW:E-Mail: gilles.lavigne@umontreal.ca URL personnel CV: http://www.medent.umontreal.ca/medent/recherche/laboratoires/neurocl.htmStatut universitaire / University statusProfesseur titulaireSanté buccaleDoyen - Faculté dedecine dentaireUniversité de MontréalAppartenance à d'autres groupes / Affiliation with other groupsMembre accrédité, Dép. de physiologieGroupe IRSC sur les troubles du sommeilMembre du Groupe de recherche sur le système nerveux central (GRSNC) du FRSQRéseaux Santé Mentale - FRSQ et directeur du Santé Bucco-Dentaire - FRSQCodirecteur du : New Emerging Team on Placebo Mechanism - CIHR INMHAFormation / TrainingD.M.D., Université de Montréal, Dentisterie, 1977M.Sc., Université de Montréal, Sciences neurologiques, 1983Certificat, Université Georgetown, Washington, Oral Medicine, 1987Ph.D., University of Toronto, Sleep and movement physiology, 2004Postdoctorale, National Inst. of Health, Neurobiol. & Anesthesiol., Neuropharmacology of Pain, 1985-1987Orientations de la recherche•Étude des mouvements orofaciaux anormaux au cours du sommeil : bruxisme, myoclonies et dyskinésies tardives.•Évaluation de mécanismes d’action de l’effet Placebo.•Études psychophysiques de la perception de la douleur au cours du sommeil ou lors de l’éveil (sujets témoins et douloureux chroniques).Principaux projets en cours:•Études physiologiques et pharmacologiques des mouvements anormaux au cours du sommeil : bruxisme (grincement et serrement des dents),myoclonies et mouvements périodiques des membres (Collaboration avec le Dr Jacques Montplaisir, département de psychiatrie et le Dr Pierre Blanchet,Faculté dedecine dentaire, Université de Montréal).•Études psychophysiques et pharmacologiques de la perception de la douleur à l’éveil et lors du sommeil (Collaboration avec le Dr Pierre Mayer, CHUM;Dr Manon Choinière, CHUM et Jacques Montplaisir, Centre de recherche de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal).•Étude des facteurs influençant la vigilance chez le « douloureux chronique » : évaluation à l’aide d’un simulateur de conduite et des tests enneuropsychologie (Collaboration avec le Dr Anne Décarie, Département de psychologie, Université de Montréal)•Modulation de la mastication par certains peptides chez l’animal à l’éveil et lors du sommeil (Collaboration avec le Dr Barry Sessle, Faculté dedecinedentaire, Université de Toronto)Research orientations•Pathophysiology of pain and of abnormal orofacial and leg movements during sleep: bruxism and periodic leg movements.•Placebo Effect: Mechanisms evaluation.•Clinical trials in myofascial pain subjects: pharmacological and physical approaches.Current research projects:•Caracterization of brain and motor activities during sleep of patients with bruxism and periodic leg movements : pharmacological and psycho-physicalstudies (polysomnography)•Sleep and pain interactions : modulation of pain perception in relation to sleep state.Publications choisies/Selected publicationsLavigne G.J., Brousseau, M.; Kato, T.; Mayer, P., Manzini, C.; Guitard, F.; Montplaisir, J.Y. Experimental pain perception remains equally active over all sleepstages. Pain, 110:646-655, 2004.Huynh, N., Lavigne, GJ, Lanfranchi, P., Montplaisir J, de Champlain J. The effect of two sympatholytic medications, propranolol and clonidine, on sleepbruxism : experimental randomized controlled trials. Sleep. 2006; 29(3):307-316.Huynh, N.; Kato, T.; Rompré, PH.; Okura, K.; Saber, M.; Montplaisir JY; Lavigne, GJ. Sleep bruxism is associated to micro-arousals and a rise in sypatho-vagaltone. J Sleep Res. 2006; 15:339-346.Okura, K.; Lavigne GJ.; Huynh, N.; Manzini, C.; Filipini, D.; Montplaisir JY. Comparison of sleep variables between chronic widespread musculoskeletal pain,insomnia, periodic leg movements syndrome and control subjects in a clinical sleep medicine practice. Sleep Med. 2007. in PressRompré, PH.; Daigle-Landry, D.; Guitard, F.; Montplaisir JY.; Lavigne, GJ. Identification of sleep bruxism subgroups based on polygraphic recordings. J DentRes. 2007; 86(9):837-842.Page 44


LECLERC, NicoleTél. bureau: (514) 343-5657 Pathologie et biologie cellulaire(514) 343-6111 ext. 5003 Université de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-ville, Montréal (Québec)Fax: (514) 343-5755 Canada H3C 3J7URL site WWW:E-Mail: nicole.leclerc@umontreal.ca URL personnel CV:LECLERC, NicoleStatut universitaire / University statusProfesseure agrégéePathologie et biologie cellulaireFaculté dedecineUniversité de MontréalAppartenance à d'autres groupes / Affiliation with other groupsMembre du Groupe de recherche sur le système nerveux central (GRSNC) du FRSQFormation / TrainingB.Sc., Université Laval, Sciences de la santé, 1980-1983M.Sc., Université Laval, Neurobiologie, 1983-1986Ph.D., Université Laval, Neurobiologie, 1987-1989Postdoctorale, E.K. Shriver Center, Harvard Med.School, Developmental Neurobiology, 1989-1991Postdoctorale, Brigham and Women's Hosp. Harvard Medical School, Neurologic Diseases, 1991-1994Orientations de la recherche•Élucider les mécanismes moléculaires impliqués dans l'établissement de la polarité neuronale.•Étudier les mécanismes moléculaires qui contribuent à la mort neuronale dans les maladies neurodégénératives (ex. maladie d'Alzheimer, tauopathies).•Rôle de la protéine tau dans le processus de neurodégénérescence observés dans les démences fronto-temporales.•Caractériser l'interaction de MAP2 avec le réticulum endoplasmique dans le cerveau normal et en dégénérescence (en collaboration avec le Dr JacquesPaiement).Principaux projets en cours:•Contribution de l'hyperphosphorylation à la dysfonction de tau dans les tauopathies•Rôle de MAP2 et tau dans l'établissement de la polarité neuronaleResearch orientations•Elucidate the molecular mechanisms involved in the elaboration of neuronal polarity•Elucidate the molecular mechanisms contributing to neural death in neurondegenerative diseases (ex. Alzheimer's disease)•Role of tau in the neurodegenerative process observed in fronto-temporal dementia•Characterization of the interaction between MAP2 and the endoplasmic reticulum in normal and degenerating brain (collaboration with Jacques Paiement)Current recent projects:•Role of MAP2 and tau in the elaboration of neuronal polarity•Contribution of hyperphosphorylation in tau dysfunction in tauopathiesPublications choisies/Selected publicationsFarah CA, Liazoghli D, Perreault S, Desjardins M, Guimont A, Anton A, Lauzon M, Kreibich G, Paiement J and Leclerc N (2005) Interaction of microtubuleassociatedprotein-2 and p63: a new link between microtubules and rough endoplasmic reticulum membranes in neurons. J Biol Chem. 280(10):9439-49.Liazoghli D, Perreault S, Micheva K, Desjardins M and Leclerc N (2005) Fragmentation of the Golgi apparatus induced by the overexpression of wild type andmutant human Tau forms in neurons. Am J Pathol. 66(5):1499-514.Farah, C.A., Perreault, S., Liazoghli, D., Desjardins, M., Anton, A., Lauzon, M., Paiement, J., & Leclerc, N. (2006). Tau interacts with Golgi membranes andmediates their association with microtubules. Cell Motil Cytoskeleton, 63 (11), 710-724.Page 45


LUND, James P. LUND, James P.Tél. bureau: (514) 343-7815 Médecine dentaire(514) 398-7219 Université de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-ville, Montréal (Québec)Fax: (514) 343-6113 Canada H3C 3J7(514) 398-8900 URL site WWW:E-Mail: james.lund@mcgill.ca URL personnel CV:Statut universitaire / University statusProfesseur titulaireMédecine dentaireFaculté dedecine dentaireUniversité McGillAppartenance à d'autres groupes / Affiliation with other groupsProfesseur associé, Dép. de physiologie, Université de MontréalMembre du Groupe d'IRSC en sciences neurologiquesMembre du Groupe de recherche sur le système nerveux central (GRSNC) du FRSQFormation / TrainingB.D.S., University of Adélaide, 1966Ph.D., University of Western Ontario, Physiologie, 1971Postdoctorale, Université de Montréal - CRSN, Neurophysiologie, 1971-1973Orientations de la recherche•Le contrôle des mouvements de la mâchoire par des circuits nerveux du système central.•L'effet des afférences sensorielles, particulièrement des nocicepteurs, sur le contrôle des mouvements.•La douleur chronique musculosquelettique.•La reconstruction protétique des structures buccofaciales.Principaux projets en cours:•Étude du rôle des neurones des noyeux trigeminaux•Étude de l’interaction neuron-glie dans le contrôle de la mastication.•Étude du rôle des afférences fusoriales dans la douleur musculaire chronique.•Études comparatives de différents types de prothèses dentaires supportées par des implants (essais cliniques).Research orientations•The control of movements of mandible by central circuits.•The effects of peripheral inputs, particularly pain, on the control of movements.•Chronic musculoskeletal pain.•Prosthetic reconstruction of the orofacial structures.Current research projects:•Studies of the role of neurons in the trigeminal main sensory nucleus in the control of mastication•Studies of neuronal-glial interactions in the control of mastication•Studies of the role of muscle spindles in chronic pain•Comparison of different forms of prostheses supported by dental implants (clinical trials)Publications choisies/Selected publicationsVerdier, D., Lund, J.P. and Kolta, A. GABAergic control of action potential propagation along axonal branches of mammalian sensory neurons. J. Neurosci.23: 2002-2007, 2003.Verdier, D., Lund, J.P. and Kolta, A. Synaptic inputs to trigeminal primary afferent neurons cause firing and modulate intrinsic oscillatory activity.J. Neurophysiol. 92: 2444-2455, 2004Lund JP and Kolta A. (2006) Brainstem circuits that control mastication: Are they used during speech? J Commun Disord 39: 381-390.Brocard, F, Verdier, D, Arsenault, I, Lund, JP and Kolta, A. (2006) Emergence of intrinsic bursting in trigeminal sensory neurons parallels the acquisition ofmastication in weanling rats.J Neurophysiol. 96: 2410-2424.Lund, J.P. (2008) Persistant Pain and Motor Dysfunction. In: Orofacial Pain: from Basic Science to Clinical Management (2nd edition) Sessle, B.J., Lavigne,G.J., Lund, J.P., and Dubner, R. (Eds.) Quintessence, Chicago, pp 117-124.McDavid, S., Verdier, D., Lund J.P. and Kolta, A. (2008) Electrical properties of interneurons found within the trigeminal motor nucleus. Eur. J. Neurosci. 28:Page 46


RAINVILLE, PierreTél. bureau: (514) 343-6111 ext. 3935 Stomatologie(514) 343-6111 ext. 4359 Université de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-ville, Montréal (Québec)Fax: (514) 343-2111 Canada H3C 3J7URL site WWW:E-Mail: pierre.rainville@umontreal.ca URL personnel CV:RAINVILLE, PierreStatut universitaire / University statusProfesseur agrégéStomatologieFaculté dedecine dentaireUniversité de MontréalAppartenance à d'autres groupes / Affiliation with other groupsMembre associé du Centre de recherche en neuropsychologie et cognition (CERNEC-FRSQ)Réseau de recherche en santé buccodentaire et osseuse (RRSBO-FRSQ )Réseau québécois de recherche sur la douleur (RQRD-FRSQ )Centre de recherche de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal (CRIUGM)Réseau de bio-imagerie du Québec (RBIC-FRSQ)Formation / TrainingB.Sc., Université du Québec, Biologie, 1988Majeur, Université de Montréal, Psychologie, 1990M.Ps., Université de Montréal, Neuropsychologie, 1992Ph.D., Université de Montréal, Neuropsychologie expérimentale, 1988Postdoctorat, University of Iowa, Neurosciences cognitives, 2000Orientations de la recherche•Représentation mentale et cérébrale de la douleur chez l’humain (mémoire, communication, empathie, etc.)•Mécanismes psychologiques et neurophysiologiques de la modulation non-pharmacologique de la douleur (hypnose, placebo, émotions, etc.)•Rôle des mécanismes cérébro-spinaux de régulation de la douleur chez l’humain•Bases neurophysiologiques des facteurs psychologiques contribuant à la douleur persistantePrincipaux projets en cours:•Effet des émotions sur la douleur, l’activité cérébrale et le réflexe nociceptif RIII•Mémoire à court-terme de la douleur expérimentale•Mécanismes cérébraux de la perception de l’expression faciale de la douleur et sa perceptionMéthodes de recherches : psychophysique, psychophysiologie, IRMfResearch orientations•Cerebral and mental representation of pain in humans (memory, communication, empathy, etc.)•Psychological and neurophysiological mechanisms of non-pharmacological modulation of pain (hypnosis, placebo, emotions, etc.)•Role of the cerebro-spinal mechanisms of pain regulation in humans•Neurophysiological basis for the psychological factors contributing to persistent pain statesCurrent recent projects:•Effect of emotions on pain, cerebral activity and the nociceptive RIII-reflex•Modulation of pain by hypnosis-induced emotions•Short-term memory of experimental pain•Cerebral mechanisms of the perception of the facial expression of pain and its perceptionResearch methods: psychophysics, psychophysiology, fMRIPublications choisies/Selected publicationsRainville, P., Duncan, G.H., et al. (1997). Pain affect encoded in human anterior cingulate but not somatosensory cortex. Science, 277, 968-970.Rainville, P., et al. (2002). Hypnosis modulates the activity in brain structures involved in consciousness. J. Cog Neurosci., 14: 887-901.Rainville, P. Brain mechanisms of pain affect and pain modulation. Current Opinion in Neurobiology, 12, 195-204, 2002.Rainville, P., et al. (2004). Rapid deterioration of pain sensory-discriminative information in short-term memory. Pain, 110: 605-615.Rainville, Bechara, Naqvi & Damasio (2006). Basic emotions are associated with distinct patterns of cardiorespiratory activity. Int. J. Psychophys, 61, 5-18.Charron, J., Rainville, & Marchand, S. (2006). Direct comparison of placebo effects on clinical and experimental pain. Clinical Journal of Pain, 22, 204-211.Simon, D., Craig, K.D. et Miltner, W.H.R., Rainville, P. (2006). Brain responses to dynamic facial expressions of pain. Pain, 126, 309-318.Rainville, P. et Duncan, G.H. (2006). Brain imaging studies of placebo analgesia: Methodological challenges and recommendations. Pain, 121, 177-180.Albanese, M.C., Duerden, E.G., Rainville, P., Duncan, G.H. (2007). Memory traces of pain in human cortex. J. Neuroscience, 27, 4612-4620.Duquette, Roy, Leporé, Peretz & Rainville (2007). Mécanismes cérébraux impliqués dans l’interaction entre la douleur et les émotions. Rev Neurol, 163, 169-79.Goffaux, P., Redmond, W.J., Rainville, P., and Marchand, S. (2007). Descending analgesia - When the spine echoes what the brain expects. Pain.130, 137-143.Roy, M., Peretz, I., and Rainville, P. (2007). Emotional valence contributes to music-induced analgesia. Pain [Epub ahead of print].Simon, D., Craig, K.D. Gosselin, F., Belin, P., and Rainville, P. (2008). Recognition and discrimination of prototypical dynamic facial expression of pain andemotions. Pain, 135, 55-64.Dubé, A.-A., Duquette, M., Roy, M., Lepore, F., Duncan, G.H., and Rainville, P. (accepted). Brain activity associated with the electrodermal reactivity to acuteheat pain. Neuroimage.Grant, J.A., and Rainville, P. (in press). Pain sensitivity and analgesic effects of mindful states in Zen meditators : a cross-sectional study. Psychosomatic Medicine.Page 47


ROBITAILLE, RichardTél. bureau: (514) 343-6111 ext. 1946 Physiologie(514) 343-6111 ext. 1275 Université de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-ville, Montréal (Québec)Fax: (514) 343-2111 Canada H3C 3J7URL site WWW:E-Mail: richard.robitaille@umontreal.ca URL personnel CV:ROBITAILLE, RichardStatut universitaire / University statusProfesseur titulairePhysiologieFaculté dedecineUniversité de MontréalAppartenance à d'autres groupes / Affiliation with other groupsMembre de l’association Canadienne des NeurosciencesMembre de la Société Canadienne de physiologieMembre de la Society for NeuroscienceMembre du Groupe de recherche sur le système nerveux central (GRSNC) - FRSQFormation / TrainingB.Sc., Université Laval, Biologie, 1983M.Sc., Université Laval, Neurobiologie, 1985Ph.D., Université Laval, Neurobiologie, 1989Stage postdoctoral, University of Toronto, 1989-1993Orientations de la recherche•Étude des mécanismes cellulaires et moléculaires de la transmission synaptique.•Caractérisation des cellules gliales périsynaptiques.•Relations entre les cellules gliales et les synapses.•Microscopie confocale Multi-Photonique en neurobiologie.Principaux projets en cours:Étude de la modulation gliale de la transmission synaptique aux synapses fortes et faibles.Étude du rôle de la modulation gliale dans la plasticité à long terme à la jonction neuromusculaire.Étude du rôle de la modulation gliale dans la plasticité hétérosynaptique dans l’hippocampe.Étude des interactions synapse-glies lors de la dénervation et de la réinnervation de la jonction neuromusculaire.Étude du rôle des interactions synapse-glie lors du développement de la jonction neuromusculaire.Research orientations•Cellular and molecular mechanisms of synaptic transmission.•Characterization of perisynaptic glial cells.•Functional synapse-glia relationship.•Multi-Photon confocal microscopy in neurobiology.Current research projects:Study of glial modulation of synaptic transmission at strong and weak synapses.Study of the glial modulation of long-term plasticity at the neuromuscular junction.Role of glial modulation of heterosynaptic plasticity in hippocampus.Study of synapse-glia interactions during denervation and reinnervation of the neuromuscular junction.Study of the role synapse-glia interactions during the development of the neuromuscular junction.Study of synapse-glia interactions during aging.Publications choisies/Selected publicationsRobitaille, R. Modulation of synaptic efficacy and synaptic depression by glial cells at the frog neuromuscular junction. Neuron, 21 :847-855, 1998.Castonguay, A. and Robitaille, R. Differential regulation of transmitter release by presynaptic and glial Ca2+ internal stores at the frog neuromuscular junction.J. Neuroscience, 21 :1911-1922, 2001.Auld, D.S., Robitaille, R. (2003) Glial cells and neurotransmission: an inclusive view of synaptic function. Neuron 40, 389-400.Serrano, A., Haddjeri, N., Lacaille, J.C. and Robitaille, R. (2006) GABAergic network activation of glial cells underlies hippocampal heterosynaptic depression.Journal of Neuroscience 26, 5370-5382.Todd, K.J. and Robitaille, R. (2007) Differential acute neurotrophin signalling to synaptic glia at the mouse neuromuscular junction. European Journal ofNeuroscience 25, 1287-1296.Pinard, A. and Robitaille, R. (2008) Postsynaptic nitrinergic modulation underlies glutamate-induced synaptic depression at a vertabrate neuromuscular junction.European Journal of Neuroscience 28, 577-587.Page 48


ROSSIGNOL, SergeTél. bureau: (514) 343-6371 PhysiologieUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-ville, Montréal (Québec)Fax: (514) 343-6113 Canada H3C 3J7URL site WWW: www.emrl.caE-Mail: serge.rossignol@umontreal.ca URL personnel CV:ROSSIGNOL, SergeStatut universitaire / University statusProfesseur titulairePhysiologieFaculté dedecineUniversité de MontréalAppartenance à d'autres groupes / Affiliation with other groupsMembre de l’Institut de Génie Bio-MédicalMembre du Groupe de recherche sur le système nerveux central (GRSNC) du FRSQFormation / TrainingM.D., Université de Montréal, 1966Internat, Université de Montréal, 1966-1967M.Sc., Université de Montréal, Neuroanatomie, 1969Ph.D., Université McGill, Neurophysiologie, 1973Postdoctorale, Institut de physiologie - Göteborg, Neurophysiologie de la locomotion, 1973-1975Orientations de la recherche•Études sur les mécanismes physiologiques et pharmacologiques de la récupération fonctionnelle de la marche après lésions de la moelleépinière dans des modèles animaux (chats, rats, souris) avec études complémentaires sur des approches thérapeutiques (stimulations pharmacologiqueet électrique).•Interactions entre les influences segmentaires et suprasegmentaires pendant l'activité locomotrice.•Plasticité spinale après lésions spinalesPrincipaux projets en cours:•Plasticité des réflexes et du système locomoteur après lésions centrales et périphériques.•Étude de la locomotion spinale chez le rat et la souris (cinéradiographie)•Modulation des réflexes après spinalisation ou lésions périphériques•Plasticité spinale dans un paradigme de double lésion spinale (chats et rats)•Imagerie spinale par Résonance Magnétique et Tenseur de diffusion pour évaluer les lésions spinalesResearch orientations•Studies on physiological and pharmacological mechanisms of functional recovery of locomotion after lesions of the spinal cord in animal models withcomplementary studies using pharmacological and electrical spinal stimulation.•Interactions between spinal and supraspinal activity during locomotion•Spinal plasticity after spinal lesionsCurrent research projects:•Adaptive mechanisms of spinal locomotion (Projet individuel IRSC)•Studies of spinal locomotion in rats and mice (X-Ray cinematography)•Modulation of reflexes after spinalisation or peripheral nerve lesions•Spinal plasticity in a double spinal lesion paradigm (rats and cats)•Spinal Imaging using Magnetic Resonance and Diffusiuon Tensor Imaging (DTI)Publications choisies/Selected publicationsRossignol, S. Neural control of stereotypic limb movements. In: Rowell,L.B., Sheperd,J.T. (Eds.), Handbook of Physiology, Section 12. Exercise: Regulation andIntegration of Multiple Systems, American Physiological Society, Oxford, pp. 173-216, 1996.Rossignol, S., Gossard,J-P., Dubuc,R. Dynamic sensory-motor interactions during locomotion. Physiological Reviews.86: 89-154, 2006.S. Rossignol, M. Schwab, M. Schwatz and M. Fehlings Spinal cord injury: time to move? J.Neurosci. 27:11782-11798, 2007.Page 49


SAINT-AMANT, LouisTél. bureau: (514) 343-7746 Pathologie et biologie cellulaireUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-ville, Montréal (Québec)Fax: (514) 343-5755 Canada H3C 3J7URL site WWW: http://www.patho.umontreal.ca/st-amant_fr.htmE-Mail: louis.st-amant@umontreal.ca URL personnel CV:Statut universitaire / University statusChercheur adjointPathologie et biologie cellulaireFaculté dedecineUniversité de MontréalAppartenance à d'autres groupes / Affiliation with other groupsMembre du Groupe de recherche sur le système nerveux central (GRSNC) du FRSQFormation / TrainingB.Sc., McGill University, Montréal, Biologie, 1996Ph.D., McGill University, Montréal, Biologie, 2001Orientations de la recherche•Développement neurobiologiquePrincipaux projets en cours:•Mécanismes moléculaires du développement de la moelle épinière chez le poisson zébré•Études de lignées mutantes de poissons zébrés qui exhibent des déficits du comportement moteur chez l'embryonResearch orientations•Developmental neurobiologyCurrent Research Projects:•Molecular mechanisms of spinal cord development in zebrafish•Study of mutant lines of zebrafish exhibiting abnormal embryonic motor behavioursSAINT-AMANT, LouisPublications choisies/Selected publicationsL. Saint-Amant, P. Drapeau (1998) Time Course of the Development of Motor Behaviors in the Zebrafish Embryo. Journal of Neurobiology 37(4) 622-632.L. Saint-Amant, P. Drapeau (2000) Motoneuron Activity Patterns Related to the Earliest Behavior of the Zebrafish Embryo. Journal of Neuroscience20(11) 3964-3972.L. Saint-Amant, P. Drapeau (2001) An Electrically Coupled Network Synchronizes the Activity of Identified Spinal Interneurons In the Early ZebrafishEmbryo. Neuron 31: 1035-1046.L. Saint-Amant (2006) Development of Motor networks in Zebrafish Embryos. Zebrafish 3(2):173-90.L. Saint-Amant, S.M. Sprague, H. Hirata, Q. Li, W. Cui, W. Zhou, O. Poudou, R.I. Hume, and J.Y. Kuwada (2007). The zebrafish ennui Behavioral MutationDisrupts Acetylcholine Receptor Localization and Motor Axon Stability. Developmental Neurobiology. 68(1):45-61.Page 50


SOSSIN, WayneTél. bureau: (514) 398-1486Neurologie et neurochirurgieInstitut neurologique de Montréal3801 rue Université, Montréal (Québec)Fax: (514) 398-8106 Canada H3A 2B4URL site WWW: http://www.mni.mcgill.ca/cbct/waynes/index.htmlE-Mail: wayne.sossin@mcgill.caURL personnel CV:Statut universitaire / University statusProfesseurNeurologie et neurochirurgieFaculté dedecineUniversité McGillAppartenance à d'autres groupes / Affiliation with other groupsProfessor, Department of Anatomy & Cell Biology, McGill UniversityMember, Department of Psychology, McGill UniversityMembre associé, Département de physiologie, Université de MontréalMembre du Groupe de recherche sur le système nerveux central (GRSNC) du FRSQFormation / TrainingS.B., Massachussetts Institute of Technology, Biology, 1984S.B., Massachussetts Institute of Technology, Computer Science, 1984Ph.D., Stanford University, Biological Sciences, 1989Orientations de la recherche• Méchanismes biochimiques de l’emprunte synaptique• Régulation de la libération des neurotransmetteurs• Protéine kinase C et mémoirePrincipaux projets en cours:• Protéomics et RNA granulaire• La voie sensible à la rapamycine comme marqueur synaptique• Un transfer vers la traduction indépendante de cap dans la mémoire intermédiaire• Régulation de PKC dans le système nerveux central• Epissage alternatif de synaptotagmineResearch orientations• Biochemical mechanisms of synaptic tagging• Regulation of transmitter release• Protein kinase C and memoryCurrent research projects:• Proteomics of the RNA granule• The rapamycin-sensitive pathway as a synaptic tag• A switch to cap-independent translation in intermediate memory• Regulation of PKC in the nervous system• Alternative splicing of synaptotagminSOSSIN, WaynePublications choisies/Selected publicationsHoueland, G; Nakhost, A, Sossin WS and Castellucci, V.F. (2007) PKC modulation of transmitter release by SNAP-25 at sensory to motor synapses in Aplysia. J.Neurophys. 97:134-143.Costa-Mattioli M, Gobert D, Stern E, Gamache K, Colina R, Cuello C, Sossin W, Kaufman R, Pelletier J, Rosenblum K, Krnjevi K, Lacaille J-C, Nader K, NSonenberg (2007) eIF2a phosphorylation bidirectionaly regulates the switch from short to long-term synaptic plasticity and memory. Cell 129(1):195-206.Sossin WS (2007) Isoform Specificty of Protein Kinase Cs in Synaptic Plasticity. Learning & Memory 14(4):236-246 (Review).Sossin WS and Barker PA (2007) Something old, something new: BDNF-induced neuron survival requires TRPC channel function. Nature Neurosci 10(5):537-538 (Review).Miller LC and Sossin WS (2007) The significance of organellar proteomics for the nervous system. Proteomics – Clin. Rev. 1:1436-1445 (Review).Lebeau G, Maher-Laporte M, Topolnik L Laurent CE, Sossin WS, DesGroseillers L and Lacaille J-C (2008) Staufen1 regulation of protein synthesis-dependentlong-term potentiation and synaptic function in hippocampal pyramidal cells. Mol. Cell. Biol. 28:2896-2907.Sossin WS (2008) Defining memories by their distinct molecular traces. Trends Neurosci. 31:170-175.Nagakura I, Ormond J, Sossin WS (2008) Mechanisms regulating ApTrkl, a Trk-like receptor in Aplysia sensory neurons. J. Neurosci. Res. 86:2876-2883.Gobert D, Topolnik L, Azzil M, Huang L, Badeaux F, DesGroseillers L, Sossin WS and Lacaille L-C (2007) Forskolin induction of late-LTP and up-regulation of5’TOP nRNAs translation via mTOR in hippocampal pyramidal cells. J Neurochem 106:1160-1174.Abi Farah C, Nagakura, I. Weatherill D, Fan X, and Sossin WS (2008) A physiological role for phosphatidic acid in the translocation of the novel protein kinaseC APLII in Aplysia neurons. Mol. Cell Biol. 28:4719-4733.Costa-Mattioli M, Sossin WS, Klann E, Sonenberg N. (2008) Translational control of long-lasting synaptic plasticity and memory Neuron In Press (review).Page 53


TRUDEAU, Louis-ÉricTél. bureau: (514) 343-5692 PharmacologieUniversité de MontréalC.P. 6128, Succ. Centre-ville, Montréal (Québec)Fax: (514) 343-2291 Canada H3C 3J7URL site WWW: http://www.mapageweb.umontreal.ca/trudealE-Mail: louis-eric.trudeau@umontreal.ca URL personnel CV:TRUDEAU, Louis-ÉricStatut universitaire / University statusProfesseur titulairePharmacologieFaculté dedecineUniversité de MontréalAppartenance à d'autres groupes / Affiliation with other groupsMembre accrédité, Département de psychiatrie, Université de MontréalSociety for NeuroscienceMembre accrédité, Département de physiologie, Université de MontréalAssociation Canadienne des NeurosciencesCollège Canadien de NeuropsychopharmacologieInternational Brain Research OrganizationCentre de recherche Fernand-SéguinMembre du Groupe de recherche sur le système nerveux central (GRSNC)Formation / TrainingB.Sc., Concordia University, Psychologie, 1987-1990D.E.A., Université de Paris VI, Neurosciences, 1990-1991Ph.D., Université de Montréal, Sciences neurologiques, 1991-1994Postdoc, Lowa State University, USA, 1994-1997Professeur invité, University of California, Irvine, 2006Orientations de la recherche•Transmission synaptique•Neurones et astrocytes de l’aire tegmentaire ventrale (dopamine, GABA)•Neuropharmacologie•Schizophrénie et maladie de Parkinson•Approches expérimentales: culture cellulaire, tranches de cerveau, patch-clamp, voltamétrie, imagerie confocale, immunofluorescence, transfectiontransitoirePrincipaux projets en cours:•Modulation de la transmission synaptique dans l'aire tegmentaire ventrale (ATV).•Mécanismes d’inhibition de la libération de dopamine via l’autorécepteur D2.•Mécanismes de modulation de la transmission synaptique par la neurotensine.•Mécanismes élémentaires de la libération de neurotransmetteurs.•Études de la co-transmission glutamate-dopamine.•Études de l’impact sur la libération de dopamine des mutations associées à la maladie de ParkinsonResearch orientations•Synaptic transmission•Ventral tegmental area neurons and astrocytes (dopamine, GABA)•Neuropharmacology•Schizophrenia and Parkinson’s disease•Experimental approaches: cell culture, brain slices, patch-clamp electrophysiology, voltametry, confocal imaging, immunofluorescence, transfection.Current research projects:•Modulation of synaptic transmission in the ventral tegmental area (VTA).•Mechanism of D2 autoreceptor function in dopamine neurons.•Mechanism of synaptic transmission modulation by neurotensin.•Elementary mechanisms of synaptic transmission.•Studies of glutamate-dopamine co-transmission.•Studies of the impact on dopamine release of Parkinson’s Disease mutations.Publications choisies/Selected publicationsMendez, J.A., Bourque, M.-J., Bourdeau, M.L., Danik, M., Williams, S., Lacaille, J.-C. et Trudeau, L.-E. (2008) Developmental and contact-dependent regulation of vesicularglutamate transporter expression in dopamine neurons. Journal of Neuroscience, 28(25): 6309-6318.Trudeau, L.-E. et Gutierrez, R. (2007) On cotransmission and neurotransmitter phenotype plasticity. Molecular Interventions 7(3) : 138-146.Forget, C. Stewart, J. and Trudeau, L.-E. (2006) Impact of basic FGF expression in astrocytes on dopamine neuron synaptic function and development. European Journal ofNeuroscience 23(3): 608-616.Fortin, G.D., Desrosiers, C.C., Yamaguchi, N., and Trudeau, L.-E. (2006) Basal somatodendritic dopamine release requires SNARE proteins. Journal of Neurochemistry 96(6):1740-1749.Jomphe, C., Bourque, M.J., Fortin, G., St-Gelais, F., Okano, H., Kobayashi, K. and Trudeau, L.-E. (2005) Use of TH-GFP transgenic mice as a source of identified dopaminergicneurons for physiological studies in postnatal cell culture. Journal of Neuroscience Methods 146: 1-12.St-Gelais, F., Legault, M., Rompré, P.-P. and Trudeau, L.-E. (2004) Role of calcium in neurotensin-evoked enhancement in firing in mesencephalic dopamine neurons. Journalof Neuroscience 24: 2566-2574.Page 54


STATUTS DU GROUPE DE RECHERCHE SURLE SYSTÈME NERVEUX CENTRAL (GRSNC)(modifiés le 4 mai 2006)Article 1 - NOMLes présents statuts régissent les activités et le fonctionnement du Groupe derecherche sur le système nerveux central (GRSNC), ci-après nommé Groupe.Article 2 - OBJECTIFS2.1 Objectifs générauxLe Groupe a pour objectifs généraux :a) d’accomplir et promouvoir des recherches sur la structure et lefonctionnement du système nerveux central, notamment en ce qui a trait àl’intégration sensori-motrice et la neurotransmission;b) de contribuer à la formation de chercheurs dans les domaines relevant desa compétence.2.2 Objectifs particuliersLe Groupe se propose notamment de :a) regrouper des chercheurs de disciplines différentes et favoriser leurcollaboration inter-disciplinaire;b) favoriser la mise en commun des connaissances spécialisées de chacun desmembres et accroître leurs moyens techniques et financiers;c) collaborer aux programmes de formation aux études supérieures dansdiverses disciplines;d) faciliter le recrutement de stagiaires postdoctoraux;e) contribuer au rapprochement de la recherche fondamentale et de larecherche clinique.Article 3 - ORGANISATIONLe Groupe se compose de membres réguliers et associés. Il est rattaché à l’Universitéde Montréal et relève de la Direction de la Faculté dedecine. Sa gestion estassurée par un directeur, assisté ou non d’un codirecteur ou d’un comité exécutifdésigné par les membres.Page 55


Article 4 - MEMBRES RÉGULIERS4.1 DéfinitionLes membres réguliers du Groupe sont des chercheurs qui, sauf exception, fontpartie du personnel enseignant de l’Université de Montréal ou de ses écolesaffiliées. Ils doivent être en mesure de collaborer étroitement et directement à laréalisation des objectifs du Groupe.4.2 NominationLes membres réguliers sont nommés après avoir obtenu l’appui de la majorité desmembres du Groupe. L’assemblée des chercheurs du Groupe est initialementconstituée des personnes identifiées sur la liste jointe. Le mandat de ces membresréguliers est de trois (3) ans ou moins et peut être renouvelé selon la procédure denomination décrite à l’article 4.2.4.3 FonctionsLes membres réguliers constituent l’assemblée qui, avec la direction du Groupe,décide des orientations et politiques du Groupe, ainsi que de la nomination de sesmembres réguliers et associés.Article 5 - MEMBRES ASSOCIÉS5.1 DéfinitionUn membre associé est un membre du corps professoral d’une universitéquébécoise qui peut contribuer à la réalisation des objectifs du Groupe. Ilparticipe occasionnellement, ou pour une période de temps déterminée, auxrecherches ou aux activités des membres réguliers du Groupe. Un membreassocié peut utiliser des infrastructures matérielles du GRSNC en collaborationavec un membre régulier ou après entente avec le directeur.5.2 NominationLes membres associés sont nommés après avoir obtenu l’appui de la majorité desmembres réguliers du Groupe. L’assemblée des chercheurs du Groupe estinitialement constituée des personnes identifiées sur la liste jointe. Le mandat deces membres associés est de trois (3) ans ou moins et peut être renouvelé selon laprocédure de nomination décrite à l’article 5.2.Page 56


5.3 FonctionsUn membre associé assiste aux assemblées délibérantes du GRSNC avec droit deparole mais non droit de vote. Il peut être appelé à siéger sur des sous-comités duGRSNC, mais n’est pas éligible comme membre de l’exécutif ni comme directeurdu GRSNC.Article 6 – MEMBRES ÉMÉRITES6.1 DéfinitionUn membre émérite est un ancien membre du GRSNC qui a pris sa retraite et quia été nommé professeur émérite d’une université québécoise et peut contribuer àla réalisation des objectifs du Groupe. Il peut participer occasionnellement, oupour une période de temps déterminée, aux recherches ou aux activités desmembres réguliers du Groupe. Un membre émérite peut utiliser desinfrastructures matérielles du GRSNC en collaboration avec un membre régulierou après entente avec le directeur.6.2 NominationLes membres émérites sont nommés après avoir obtenu l’appui de la majorité desmembres réguliers du Groupe. Le mandat de ces membres émérites est de trois (3)ans ou moins et peut être renouvelé selon la procédure de nomination décrite àl’article 5.2.6.3 FonctionsArticle 7 - DIRECTEURUn membre émérite assiste aux assemblées délibérantes du GRSNC avec droit deparole mais sans droit de vote. Il peut être appelé à siéger sur des sous-comités duGRSNC, mais n’est pas éligible comme membre de l’exécutif ni comme directeurdu GRSNC.7.1 NominationLe directeur du Groupe est nommé par la Direction de la Faculté dedecine, surrecommandation des membres réguliers.7.2 MandatLe mandat du directeur du Groupe est de quatre (4) ans et peut être renouvelésuivant la procédure décrite à l’article 6.1.Page 57


7.3 FonctionsLe directeur du Groupe a pour mission principale le bon fonctionnement dugroupe de recherche et, à cet effet, il assume un leadership scientifique etadministratif.a) Fonctions scientifiques :1) promotion de la recherche et de la formation de chercheurs dans ledomaine du système nerveux central;2) élaboration des orientations scientifiques et des politiques dedéveloppement du Groupe et leur présentation à l’assemblée deschercheurs pour discussion et approbation;3) représentation du Groupe aux divers paliers de l’activitéuniversitaire et relations extérieures.b) Fonctions administratives :1) préparation et administration du budget d’appoint du Groupe;2) convocation et présidence des réunions de l’assemblée deschercheurs ou du comité exécutif du Groupe;3) exécution des recommandations de l’assemblée et/ou du comitéexécutif du Groupe;4) préparation d’un rapport annuel des activités du Groupe5) présentation à l’assemblée des nouvelles candidatures commemembre régulier et associé du Groupe.Article 8 -ASSEMBLÉE DES CHERCHEURS8.1 CompositionL’assemblée des chercheurs se compose de tous les membres réguliers, associés etémérites du Groupe.8.2 FonctionsL’assemblée a pour fonctions :a) d’étudier et d’approuver les orientations scientifiques générales et lespolitiques de développement du Groupe;b) de désigner, s’il y a lieu, le codirecteur ou deux (2) membres réguliers duGroupe au comité exécutif, en précisant la durée de leur mandat;c) de recommander la nomination ou le renouvellement de nomination desmembres réguliers, associés et émérites du Groupe;d) d’adopter les règlements de régie interne du Groupe.Page 58


8.3 RéunionsArticle 9 - PERSONNELa) L’assemblée du Groupe se réunit au moins deux (2) fois par année ettoutes les fois que sa direction le juge nécessaire;b) Un (1) représentant des étudiants et un (1) représentant des agents outechniciens de recherche oeuvrant sous la direction des membres duGroupe peuvent assister sans droit de vote aux réunions de l’assemblée;c) Le quorum de l’assemblée est la majorité simple des membres réguliers duGroupe.Le personnel de recherche et administratif nécessaire au fonctionnement du Groupeest nommé et promu selon les règles en vigueur à l’Université de Montréal. Il jouitdes conditions d’emploi et de traitement, ainsi que des bénéfices et avantages sociaux,attachés aux diverses catégories du personnel de l’Université.Article 10 - ÉTUDIANTSLes étudiants dont les travaux sont dirigés ou codirigés par les chercheurs du Groupesont considérés comme étudiants du Groupe. Ils sont inscrits à des études supérieuresdans le ou les département(s) d’appartenance de leur directeur ou codirecteur. Ilsnomment leur représentant à l’assemblée des membres du Groupe et peuventparticiper à toutes ses activités scientifiques.Article 11 - MODIFICATON DES STATUTSLes statuts peuvent être modifiés par la Direction de la Faculté dedecine surdemande du directeur du Groupe. À cette fin, celui-ci devra avoir obtenu l’accord desdeux tiers des membres réguliers du Groupe.Article 12 - ENTRÉE EN VIGUEURLes présents statuts sont en vigueur dès la reconnaissance officielle du Groupe par laDirection de la Faculté dedecine.Page 59


LIEU DE RECHERCHE DES MEMBRES (2007-2008)HÔPITAL DU SACRÉ-COEUR DE MONTRÉAL (1)Centre d'étude du sommeilGilles J. LAVIGNECHU SAINTE-JUSTINE (1)Centre de recherche Lionel CARMANT 1INSTITUT ET HÔPITAL NEUROLOGIQUES DE MONTRÉAL (1)Neurologie et neurochirurgie Wayne SOSSIN 1UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL (29)Biochimie(Pavillon Roger-Gaudry)Informatique et recherche opérationelle(Pavillon André-Aisenstadt)Pathologie et biologie cellulaire(Pavillon Roger-Gaudry)Pharmacologie(Pavillon Roger-Gaudry)Physiologie(Pavillon Paul-G.-Desmarais)Luc DESGROSEILLERSYoshua BENGIO 1Laurent DESCARRIES , Adriana DI POLO , Guy DOUCET , PierreDRAPEAU , Karl FERNANDES , Nicole LECLERC , Louis SAINT-AMANTLouis-Éric TRUDEAUPierre J. BLANCHET 1 , Jannic BOEHM , Vincent CASTELLUCCI ,Elaine CHAPMAN , Paul CISEK , Trevor DREW , Réjean DUBUC ,Gary DUNCAN , Jean-Pierre GOSSARD , Andrea GREEN , JohnKALASKA , Arlette KOLTA , Jean-Claude LACAILLE , YvesLAMARRE 2 , James P. LUND , Pierre RAINVILLE , RichardROBITAILLE , Serge ROSSIGNOL , Allan M. SMITHNote:1 = Associé2 = ÉméritePage 61


DÉPARTEMENT ET LIEU DE RECHERCHEDES MEMBRES RÉGULIERS ET DE LEURS ÉTUDIANTS (2007-2008)Membres MSc PhD Total SPDUNIVERSITÉ DE MONTRÉALBiochimie 1 0 6 6 2Pathologie et biologie cellulaire 7 6 10 16 4Pharmacologie 1 3 3 6 3Physiologie 17 20 35 55 23(Sous-total) 26 29 54 83 32TOTAL 26 29 54 83 32Note: MSc= Maîtrise en sciences neurologiques et dans d'autres programmesPhD= Doctorat en sciences neurologiques et dans d'autres programmesSPD= Stagiaire postdoctoralEPT=Équivalent plein tempsPage 62


DÉPARTEMENT ET LIEU DE RECHERCHEDES MEMBRES ASSOCIÉS ET DES MEMBRES RÉGULIERS AVEC UN EPT < 0.5,AINSI QUE LEURS ÉTUDIANTS (2007-2008)Membres MSc PhD Total SPDHÔPITAL DU SACRÉ-COEUR DE MONTRÉALCentre d'étude du sommeil 1 5 2 7 2(Sous-total) 1 5 2 7 2CHU SAINTE-JUSTINECentre de recherche 1 3 2 5 2(Sous-total) 1 3 2 5 2INSTITUT ET HÔPITAL NEUROLOGIQUES DE MONTRÉALNeurologie et neurochirurgie 1 0 0 0 1(Sous-total) 1 0 0 0 1UNIVERSITÉ DE MONTRÉALInformatique et recherche opérationelle 1 2 10 12 3Physiologie 1 1 3 4 0(Sous-total) 2 3 13 16 3TOTAL 5 11 17 28 8Note: MSc= Maîtrise en sciences neurologiques et dans d'autres programmesPhD= Doctorat en sciences neurologiques et dans d'autres programmesSPD= Stagiaire postdoctoralEPT=Équivalent plein tempsPage 63


APPARTENANCE FACULTAIRE ET DÉPARTEMENTALEDES MEMBRES RÉGULIERS ET DE LEURS ÉTUDIANTS (2007-2008)Membres MSc PhD Total SPDUNIVERSITÉ DE MONTRÉALBiochimie 1 0 6 6 2Pathologie et biologie cellulaire 7 6 10 16 4Physiologie 11 12 20 32 14Réadaptation 1 2 1 3 1FACULTÉ DE MÉDECINE (Sous-total) 20 20 37 57 21Stomatologie 3 4 12 16 3FACULTÉ DE MÉDECINE DENTAIRE (Sous-total) 3 4 12 16 3Pharmacologie 1 3 3 6 3FACULTÉ DE PHARMACIE (Sous-total) 1 3 3 6 3UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉALKinanthropologie 1 2 2 4 4FACULTÉ DES SCIENCES DE L'ÉDUCATION (Sous-total) 1 2 2 4 4UNIVERSITÉ MCGILLMédecine dentaire 1 0 0 0 1FACULTÉ DE MÉDECINE DENTAIRE (Sous-total) 1 0 0 0 1TOTAL 26 29 54 83 32Note: MSc= Maîtrise en sciences neurologiques et dans d'autres programmesPhD= Doctorat en sciences neurologiques et dans d'autres programmesSPD= Stagiaire postdoctoralEPT=Équivalent plein tempsPage 64


APPARTENANCE FACULTAIRE ET DÉPARTEMENTALEDES MEMBRES ASSOCIÉS ET DES MEMBRES RÉGULIERS AVEC UN EPT < 0.5,AINSI QUE LEURS ÉTUDIANTS (2007-2008)Membres MSc PhD Total SPDUNIVERSITÉ DE MONTRÉALPédiatrie 1 3 2 5 2FACULTÉ DE MÉDECINE (Sous-total) 1 3 2 5 2Santé buccale 1 5 2 7 2Stomatologie 1 1 3 4 0FACULTÉ DE MÉDECINE DENTAIRE (Sous-total) 2 6 5 11 2Informatique et recherche opérationelle 1 2 10 12 3FACULTÉ DES ARTS ET DES SCIENCES (Sous-total) 1 2 10 12 3UNIVERSITÉ MCGILLNeurologie et neurochirurgie 1 0 0 0 1FACULTÉ DE MÉDECINE (Sous-total) 1 0 0 0 1TOTAL 5 11 17 28 8Note: MSc= Maîtrise en sciences neurologiques et dans d'autres programmesPhD= Doctorat en sciences neurologiques et dans d'autres programmesSPD= Stagiaire postdoctoralEPT=Équivalent plein tempsPage 65


APPARTENANCE AUX PROGRAMMES UNIVERSITAIRESDES ÉTUDIANTS DES MEMBRES RÉGULIERS (2007-2008)MSc PhD TotalUNIVERSITÉ DE MONTRÉALBiochimie 0 6 6Génie biomédical 0 1 1Neuropsychologie 0 1 1Pathologie et biologie cellulaire 3 6 9Psychologie 0 6 6Sciences biomédicales 1 0 1Sciences neurologiques 25 34 59(Sous-total) 29 54 83TOTAL 29 54 83Note: MSc= Maîtrise en sciences neurologiques et dans d'autres programmesPhD= Doctorat en sciences neurologiques et dans d'autres programmesEPT=Équivalent plein tempsPage 66


APPARTENANCE AUX PROGRAMMES UNIVERSITAIRESDES ÉTUDIANTS DES MEMBRES ASSOCIÉS ETDES MEMBRES RÉGULIERS AVEC UN EPT < 0.5 (2007-2008)MSc PhD TotalUNIVERSITÉ DE MONTRÉALBiologie et recherche clinique 1 0 1Informatique et recherche opérationnelle 2 10 12Kinésiologie 0 1 1Prosthodontie 2 0 2Sciences biomédicales 1 0 1Sciences dentaires 1 0 1Sciences neurologiques 3 5 8Sciences pharmaceutiques 1 1 2(Sous-total) 11 17 28TOTAL 11 17 28Note: MSc= Maîtrise en sciences neurologiques et dans d'autres programmesPhD= Doctorat en sciences neurologiques et dans d'autres programmesEPT=Équivalent plein tempsPage 67


NOUVELLES


Nouvelles des membresLe Dre Chapman préside la remise des prix lors des congrès des stagiaires d’été du COPSE (page72).Le Dr Laurent Descarries est à la recherche de la conscience (pages 73 et 74).Le Dr Pierre Drapeau et le Dr Guy Rouleau étaient responsables de l’organisation du 30 esymposium international du GRSNC en mai 2008 (pages 75 et 76).Le Dr Gilles Lavigne a été nommé doyen de la Faculté dedecine dentaire (pages 77 et 78).Le Dr Serge Rossignol a reçu le prix Michel-Sarrazin lors de la 50 e Réunion annuelle du Club derecherches cliniques du Québec (page 81).Le Dr Louis-Eric Trudeau a été le sujet d’une émission scientifique à Télé-Québec (page 82.Page 71


Déroulement de la remise des prix d’ExcellenceCongrès des stagiaires de premier cycleFaculté dedecine de l’Université de MontréalPavillon Claire-McNicoll, UdeM, Samedi le 17 janvier 2009 à 13h15Introduction : Docteure C. Elaine Chapman, présidente du Programme des stagiaires d’été(COPSE)10 PRIX D’EXCELLENCEÉtudiants de premier cycle participant aux stages d’été en rechercheAnimateur : Docteure C. Elaine Chapman, professeure titulaire au Département dephysiologie et à l’École de réadaptation et Présidente du COPSE, assistée du Dr DanielLajeunesse, Directeur du programme de sciences biomédicales, Études supérieures.Page 72


À la recherche de la conscienceLUNDI, 16 FÉVRIER 2009 00:05 JOURNAL FORUMDescartes situait le centre de la conscience dans la glandepinéale. Mais, pour le philosophe, cette glande ne produisaitpas la conscience : elle était plutôt le point d’ancrage del’âme dans le corps. Conscience et âme ne faisaient qu’unet c’est l’âme qui produisait les émotions.Pour la neurologie moderne, il n’existe aucun centre de laconscience; toutes les fonctions cérébrales concourent à cephénomène qui conserve encore plus d’un mystère.«En science, contrairement à ce qui se fait en philosophie, iln’y a pas d’intérêt à discuter de la conscience en tant queconcept général ni de ses aspects subjectifs, qui se prêtent Laurent Descarriesmal à l’analyse scientifique. Nous préférons travailler sur des éléments délimités et observables», indique LaurentDescarries, professeur au Département de pathologie et biologie cellulaire.Avec son collègue Patrick Cossette, de l’Hôpital Notre-Dame, le professeur Descarries est responsable d’un séminairede deuxième et de troisième cycle en sciences neurologiques qui porte, cette année, sur les répercussions cliniquesdes neurosciences. Pas moins de 24 chercheurs y défilent pour présenter les connaissances de pointe dans leursdomaines respectifs; le dernier thème de la série, abordé par Laurent Descarries et Emmanuel Stip, traite de «larecherche de la conscience».Ce qui disparait quand on dortLe mot «conscience» recoupe de nombreux sens et le phénomène biologique que le mot désigne n’est pas facile àcaractériser. Bien qu’il trace une ligne de démarcation entre philosophie et recherche scientifique, Laurent Descarriess’en remet tout de même à un philosophe, John Searle, père du naturalisme biologique, pour définir la conscience.Selon ce dernier, la conscience représente tous les états d’éveil et tous les états sensitifs par lesquels nous passons ausortir d’un sommeil sans rêves (le rêve étant considéré comme un état de conscience) et qui se poursuivent jusqu’à cequ’on s’endorme ou qu’on tombe... inconscient! Autrement dit, la conscience est ce qu’on perd quand on s’endort.La conscience apparait donc plus facile à définir par la négative et l’on comprend le professeur Descarries de s’enremettre aux aspects analysables de la question. Dans son séminaire, il se penche notamment sur des sujets tels quel’émergence de la conscience dans le développement de l’enfant, les manifestations de la conscience en imageriecérébrale, la conscience chez l’animal, les états anormaux de conscience, les perceptions inconscientes ou encore lerôle de la vue dans la conscience.Indissociable de l’activité cérébraleIl ne fait pas de doute dans son esprit que toutes ces manifestations sont des produits de l’activité cérébrale. «On nepeut pas évoquer la conscience sans activité cérébrale; les deux sont indissociables et il n’y a pas de conscience endehors du corps», affirme-t-il.Le professeur se situe ainsi dans le modèle que la presque totalité des chercheurs ont adopté au cours des 50dernières années et se fonde entre autres sur les travaux du biologiste Francis Crick (codécouvreur de la structure dePage 73


l’ADN), du neurobiologiste Gerald Edelman (auteur de Comment la matière devient conscience) et duneuropsychologue Antonio Damasio (auteur de L’erreur de Descartes), trois piliers de son séminaire.Selon Laurent Descarries, Antonio Damasio est parvenu à très bien expliquer la continuité entre états viscéraux,expériences émotionnelles, sentiments subjectifs, pensée rationnelle et décision consciente. Pour le neuropsychologue,les émotions contribuent directement à la pensée rationnelle, ce qui est une rupture radicale avec le dualisme deDescartes.Malgré son adhésion au modèle moniste, le professeur Descarries ne croit pas qu’on en arrivera à produire uneconscience cybernétique. «À supposer qu’on parvienne un jour à séquencer chacune des molécules du cerveau, celan’équivaudra pas à comprendre ni à reproduire son fonctionnement intégré, dit-il. Et le produit de ces simulationsinformatisées risque fort d’apparaitre aussi mystérieux et imprévisible que celui du cerveau lui-même.»Le cerveau gardera donc une bonne partie de ses mystères pour encore un bout de temps. Mais l’inconnu a lapropriété d’alimenter les approches métaphysiques, voire pseudoscientifiques, qui prétendent apporter plus deréponses qu’une approche matérialiste. Selon certains, le fait que la conscience peut se rétablir après un épisoded’électroencéphalogramme (EEG) plat est une preuve que la conscience existe indépendamment du corps.Laurent Descarries se montre plutôt amusé par cette résurgence du dualisme. «L’électroencéphalogramme se borne àmesurer l’activité du cortex et ne livre aucune information sur ce qui se passe dans les couches plus profondes ducerveau, souligne-t-il. Il est faux de prétendre qu’un EEG plat signifie la mort du cerveau. Vouloir expliquer laconscience en dehors du cerveau relève de la croyance et les croyances sont hors de portée de la démarchescientifique; on adhère à une croyance, mais on ne la démontre pas.»À son avis, les approches dualistes illustrent la difficulté qu’éprouvent plusieurs personnes à vivre sans réponsesclaires à toutes leurs questions. «Le scientifique est bien modeste et n’a pas toutes les réponses, mentionne-t-il. Lascience accepte le fait que les connaissances n’expliquent pas tout et le scientifique est capable de vivre avec cetteperspective.»Daniel BarilPage 74


Des experts de 10 universités dévoileront leurs résultats de recherchesur les maladies du cerveau14 avril 2008L’UdeM accueille un symposium majeur sur le système nerveux centralDes neurobiologistes et des généticiens des quatre coins du monde participeront au symposium annuel duGroupe de recherche sur le système nerveux central (GRSNC), qui se déroulera à l’Université de Montréalles 5 et 6 mai.«Nous avons déployé des efforts considérables pour rassembler ceschercheurs, dit Pierre Drapeau, coorganisateur de l’activité. Et cela en a valu lapeine, car la rencontre va permettre à des experts de divers horizons de secôtoyer et d’échanger idées et points de vue sur les stratégies de rechercheactuelles et celles qui sont souhaitées pour l’avenir.»Pour le directeur du Département de pathologie et biologie cellulaire etspécialiste du développement des circuits neuronaux, il est capital de réunir leschercheurs de ces deux disciplines si l’on désire percer les mystères cérébrauxles plus profonds. «Tout ce que l’on connait sur les gènes est basé sur l’étudedes animaux, soutient M. Drapeau. L’objectif de ce symposium est d’élargir larecherche sur le fonctionnement des gènes afin de mieux comprendre lesmaladies du développement du cerveau.»Organisé par le GRSNC, sous la direction de Pierre Drapeau et Guy A. Rouleau, Pierre Drapeauprofesseurs à la Faculté dedecine, ce symposium international regrouperaquelque 200 participants, dont 16 conférenciers en provenance d’une dizaine d’universités dans le monde.Ces chercheurs présenteront des communications qui s’articulent autour de quatre maladies: laschizophrénie, les troubles du mouvement, le retard mental et l’autisme et, enfin, l’épilepsie.À noter que les conférences seront données en anglais.Des sommités renommées pour leur matière griseParmi les sommités, indique le professeur Drapeau, il faut nommer M. Rouleau (pour ses découvertes surdes gènes responsables de maladies héréditaires), Judith Rapoport (pour ses connaissances sur laschizophrénie), Huda Zoghbi (pour ses travaux sur les maladies du mouvement), Christopher Walsh (pourses études sur le retard mental), Patrick Cossette (pour ses recherches sur l’épilepsie) et Laurent Mottron(pour son apport à la compréhension de l’autisme).Par la qualité des invités, la rencontre constituera un point de repère pour les études en neurobiologie eten génétique, selon le Dr Drapeau. «Un tel rassemblement de spécialistes issus des milieux universitaire ethospitalier est très novateur», signale-t-il.Pour Pierre Drapeau et Guy A. Rouleau, un généticien de premier plan, laconstitution de grandes équipes de chercheurs qui unissent leurs efforts revêt une importancefondamentale. «Les mégaprojets scientifiques, comme la cartographie du génome humain ou lesrecherches destinées à trouver les mutations génétiques en jeu dans les maladies du cerveau, nécessitentl’expertise de chercheurs de plusieurs disciplines et l’exploration d’une quantité phénoménale de données,explique-t-il. Ce type de projets ne pourrait exister sans la collaboration de tout le monde.»Le symposium du GRSNC, qui permettra de faire le bilan des acquis et d’explorer de nouvelles approchespour étudier le fonctionnement des gènes chez les animaux, a aussi une fonction pédagogique indéniable.«C’est souvent la première occasion pour nos étudiants de présenter des résultats de travaux derecherche, souligne M. Drapeau. De nos jours, il est essentiel de savoir bien communiquer le fruit de sesrecherches», admet le professeur, qui travaille lui-même dans une discipline où la vulgarisation n’est pasPage 75


facile, la neurobiologie.Le symposium qui débutera sous peu est pour lui et son collègue Guy A.Rouleau l’aboutissement de près de deux ans de travail. M. Drapeau tient àsouligner le rôle de coordonnateur dans l’organisation du symposium de TrevorDrew, directeur du GRSNC, et l’aide importante de Manon Dumas, technicienneen coordination du travail de bureau.Du personnel administratif du GRSNC veillera également au bon déroulementde la rencontre.Dominique NancyGuy A. RouleauPage 76


Deux nouveaux doyens en médecine dentaire et en droit (extrait)12 mai 2008Gilles Lavigne et Gilles Trudeau se promettent de donner un nouvel élan à leurs facultésrespectivesChercheur internationalement connu pour son expertise sur le bruxismeet les douleurs faciales, le professeur Gilles Lavigne, titulaire de la Chairede recherche du Canada sur le sommeil, la douleur et la traumatologie, aété nommé doyen de la Faculté dedecine dentaire, poste qu’iloccupera à compter du 1er juin.«Mon grand objectif est de faire de cette faculté un centre d’excellencedans la formation des professeurs en santé buccodentaire. Il s’agit d’unequête constante puisque les défis changent en fonction de l’évolution desbesoins de la société», a-t-il souligné à Forum.Mission: intégrationPour Gilles Lavigne, la recherche fondamentale doit être liée de près à larecherche clinique et il se donne pour mission de mieux intégrer ces deuxfacettes de la recherche, d’établir un continuum entre elles afin defaciliter le transfert des connaissances.Gilles Lavigne est un expertmondial de la douleur et dubruxisme.Une telle perspective constitue une priorité pour l’Université. Les travaux du professeur sur le bruxisme et ladouleur tiennent d’ailleurs à la fois de la recherche fondamentale et de l’application clinique et cettecaractéristique aurait joué en faveur de sa nomination.L’intégration de ces deux pôles de la recherche devra en outre être axée sur les enjeux sociaux actuels. «Lesdéfis sociaux en dentisterie sont de répondre aux besoins d’une population vieillissante, à ceux despopulations isolées comme les autochtones et les Inuits ainsi que les jeunes de la rue», précise le professeur.Des programmes d’intervention auprès de ces communautés existent déjà, mais il songe à les développerdavantage.«Il y a eu une grande amélioration de la santé dentaire des Québécois depuis les années 60, alors que plusde 60 % des enfants avaient des caries avancées, proportion tombée aujourd’hui à moins de 20 %, observele professeur. Mais la situation n’a guère changé chez les autochtones et les populations à faible revenu.Quant aux personnes âgées, souvent aux prises avec des prothèses mal ajustées, elles ont besoin elles ausside soins et de services particuliers.»Les étapes de la formation des futurs dentistes, soit la formation prédentaire, la formation dentaire et lesprogrammes spécialisés, lui paraissent par ailleurs trop compartimentées. Ici également l’intégration sera àl’ordre du jour afin que les étudiants réalisent que chacun de ces aspects fait partie intégrante du rôle qu’ilsauront à jouer comme professionnels de la santé.Nouvelles technologiesLe futur doyen entend aussi accroitre le recours aux nouvelles technologies en dentisterie, discipline qui estloin de se limiter au seul traitement des caries. «L’imagerie médicale, par exemple, peut être très utile enorthodontie pour entre autres dépister les risques de troubles respiratoires chez les enfants.»L’accent mis sur ces nouvelles technologies ira de pair avec la mise à niveau de la clinique de la Faculté, quine peut attendre un éventuel déménagement vers le futur campus d’Outremont. «La clinique est comme unhôpital dans l’Université avec tous les problèmes de stérilisation que cela pose. Les locaux sont aménagésPage 77


comme cela se faisait il y a 40 ans et il faudra repenser le tout.»En poste à la Faculté dedecine dentaire de l’UdeM depuis 1987, Gilles Lavigne est professeur agréé auxdépartements de physiologie et de psychiatrie de la Faculté dedecine, chercheur au CHUM etcoordonnateur de la recherche en traumatologie à l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal. Il est de pluscodirecteur du Réseau québécois de recherche sur la douleur, codirecteur de l’équipe de recherche sur lesmécanismes de l’effet placébo et président de la Société canadienne du sommeil.Il est titulaire d’un D.M.D. en médecine dentaire et d’une maitrise en sciences neurologiques de l’Universitéde Montréal, a effectué un stage postdoctoral aux National Institutes of Health aux États-Unis et a obtenu uncertificat de spécialité en médecine buccale de l’Université Georgetown de même qu’un doctorat enneurosciences de l’Université de Toronto.Daniel BarilPage 78


La dépression n'épargne pas les dentistesLUNDI, 19 JANVIER 2009 15:49 JOURNAL FORUMSelon un article d'opinion publié dans le journal del'Association dentaire canadienne, de nombreux dentistessont à risque d'être affectés par la dysthymie, un troublechronique et intense de l'humeur qui se manifeste par del'irritabilité et des altérations fonctionnelles.Perte d'appétit, troubles du sommeil, baisse d'énergie,désespoir, colère démesurée, retrait social, travail excessifpour compenser une performance en déclin, difficultés deconcentration, culpabilité et, très souvent, idées suicidairescaractérisent ce mal de l'âme qui s'apparente à ladépression majeure.Selon l'Organisation mondiale de la santé, les troublesdépressifs constitueront en 2020 la deuxième cause de Aux États-Unis, selon une étude parue en 2005 dans lemaladie et d'incapacité, après les maladies cardiovasculaires. journal de l'American Dental Association, environ 10 % des560 dentistes interrogés étaient dans cette situation. Seulement 15 % d'entre eux étaient suivis par un médecin etrecevaient des traitements. Qu'en est-il au Canada et au Québec?Chez nous, les données sur le sujet sont quasi inexistantes. Le phénomène n'en est pas moins réel, selon GillesLavigne, doyen de la Faculté dedecine dentaire. «Lorsque j'étais étudiant, on nous sensibilisait déjà à cetteparticularité de la profession. Le problème, soit dit en passant, touche tous les professionnels de la santé, pas juste lesdentistes.»L'Ordre des dentistes du Québec, qui regroupe 4360 praticiens, n'a pas en sa possession de chiffres sur les taux dedépression et de suicide chez ses membres, mais il est conscient des facteurs stressants auxquels ces professionnelssont soumis: manque de reconnaissance, prise en charge du patient, précision des actes et gestion du temps, travailroutinier, pression financière associée à l'établissement d'une clientèle... La liste est longue. Souvent, les dentistespassent leurs malaises sous silence, la dépression étant un sujet tabou. Pour pallier cet isolement, plusieursprofessionnels de la santé se réfugient dans l'hyperactivité au travail et leur santé psychologique en paie le prix. Car lesentiment d'impuissance engendré peut mener à l'épuisement. Et, parfois, au suicide.L'Université de Montréal n'a pas attendu d'avoir de chiffres à l'appui pour réagir. Depuis 1998, un programmed'intervention à plusieurs niveaux incluant la formation et la diffusion d'information en matière de prévention a été misen place pour mieux préparer les futurs dentistes à faire face au stress... Avant que l'irritabilité et l'épuisements'installent et que la dépression survienne.Le Dr Lavigne, qui a connu des gens dépressifs qui se sont suicidés, se dit rassuré par un tel programme deprévention. «À ma connaissance, il n'y a pas eu de geste fatal à la Faculté dedecine dentaire au cours des 10dernières années, affirme-t-il. Le programme semble avoir bel et bien eu un effet préventif. De nos jours, la dépressionest également moins stigmatisée qu'autrefois de sorte que les jeunes d'aujourd'hui, contrairement à ceux de magénération, en parlent plus ouvertement. Cela permet de leur apporter un meilleur soutien.»Page 79


Des outils pour prévenirLe doyen reconnait que tous les gens déprimés ne communiquent pas leur mal-être etque certains ne présentent aucun indice particulier de détresse, mais le simple fait depermettre au dépressif de s'exprimer peut améliorer la situation. De plus, on peut lediriger vers le Service de consultation psychologique, où le personnel est apte à gérer lessituations de crise.À l'UdeM, la formation comprend par ailleurs deux cours, le PSY 1960 et le PSY 1979,axés sur les notions théoriques et pratiques liées au stress que le dentiste vit en clinique.Le premier vise à offrir à l'étudiant les outils nécessaires à une meilleure compréhensionde son anxiété et du stress associé à la profession. Ces connaissances sont mises enpratique dans le cours suivant, qui porte précisément sur la gestion du stress.Martin Paquette, diplômé en psychologie de l'Université et chargé de cours auDépartement, donne depuis cinq ans ces deux cours à la Faculté dedecine dentaire.«Les études relatives à la dépression chez les dentistes sont parfois contradictoires, ditil.Dans les années 90, on parlait d'un taux élevé de suicide chez les dentistes, mais desGilles Lavignerecherches récentes semblent nuancer les études antérieures. Il n'en demeure pas moins que, comme dans toutes lesprofessions stressantes, par exemple chez les policiers, les contrôleurs aériens et les médecins, le taux de suicide oude dépression est probablement un peu plus grand que dans la population en général», indique le chargé de cours.Le désenchantement des perfectionnistesSelon Paul L'Africain, c'est le côté perfectionniste des dentistes qui les prédispose à la dépression. «Ce trait depersonnalité, admet-il, est présent chez la majorité d'entre nous.» Professeur de clinique à la Faculté depuis plus de 20ans et propriétaire d'une clinique dentaire privée, il estime que, dans le contexte actuel de productivité, où la pressionsur les dentistes est forte, les risques sont accrus d'y succomber. «La nouvelle génération de dentistes, qui doit dans laplupart des cas acquérir une clientèle afin d'ouvrir un cabinet, est souvent contrainte à faire de la “dentisterie demarathon”, où les patients défilent pour rentabiliser l'entreprise, explique le Dr L'Africain. Cela crée une grandeinsatisfaction puisque le dentiste ne peut s'occuper de ses patients comme il le souhaiterait.»Or, à son avis, l'un des antidotes à la dépression chez les dentistes est justement d'entretenir de bons rapports avec lespatients. Atteindre un équilibre entre son travail et sa vie personnelle, avoir des activités plaisantes, cultiver desrelations familiales, sociales et professionnelles harmonieuses sont aussi des atouts.Dominique NancyPage 80


Vol. 5, Numéro 4, août 2008Des professeurs de la Faculté dedecine seront honorés lors de la 50e Réunion annuelle duClub de recherches cliniques du Québec (extrait)Le Dr Serge Rossignol, du Département de physiologie, recevra quant à lui le Prix Michel-Sarrazin, remis annuellement à un scientifique québécois chevronné qui, par son dynamisme et saproductivité, a contribué de façon importante à l'avancement de la recherche biomédicale. Lecomité exécutif du CRCQ reconnaît ainsi l’ensemble de ses contributions et celles de son groupede recherche, visant à identifier les mécanismes de contrôle de la locomotion et plusparticulièrement de la récupération locomotrice après lésions spinales partielles ou complètesdans des modèles animaux.Page 81


Volume 5, Numéro 6 • Décembre 2008Louis-Éric Trudeau à l’émission Le code ChastenayL’émission scientifique à Télé-Québec Le code Chastenay a réalisé un reportage sur le Dr Louis-Éric Trudeau, professeur titulaire au département de pharmacologie, où il nous invite à découvrirla neuropharmacologie, ce secteur de recherche à la croisée des neurosciences et de lapharmacologie. Dans cette capsule du Québec scientifique, le Dr Trudeau nous ouvre les portesde son laboratoire et nous présente les multiples débouchés professionnels qui s’offrent auxétudiants gradués en neuropharmacologie.Page 82


Nouvelles des étudiantsNous aimerions reconnaître la participation des étudiants dans les activités scientifiques de notreGroupe. En particulier, nous félicitons le conseil d’administration de l’Association des étudiantsen neurosciences, qui est composé de madame R. Aouameur, madame N. Bérubé-Carrière(présidente), monsieur P. Fortier-Poisson, monsieur R. Lavoie, monsieur F. Lebrun-Julien etmadame K. Lajoie pour avoir pris l’initiative d’organiser plusieurs activités importantes, àcaractère scientifique et social, pendant la dernière année. Nous aimerions également remercierles étudiants ayant pris l’initiative d’organiser des ateliers sur divers sujets. Nous reconnaissonsaussi la présence de l’Association étudiante lors de la Journée exploration campus qui s’est tenueà l’Université de Montréal.Nous aimerions souligner l’effort remarquable de nos étudiants dans l’organisation des activitésprésentées lors de la semaine «Cerveau en tête» qui a pour but d’initier les élèves des écolesprimaires et secondaires aux neurosciences. Nous voudrions souligner en particulierl’implication de madame Emma Duerden responsable des finances, de l'organisation desdifférentes commissions en charge des présentations scolaires, de l'organisation d'un caféscientifique et de l'organisation du concours en neurosciences appelé le «Montréal Brain Bee».Nous remercions aussi monsieur Daniel Weatherhill et monsieur Jean-François Gariépy pourleur implication dans l’organisation des visites des étudiants dans les écoles francophones etanglophones. Nous remercions également tous les autres étudiants du GRSNC qui ont contribuésau succès de cet événement!Félicitations à madame Emma Duerden et monsieur Jean-Francois Gariépy qui étaient deux desquatre récipiendaires du prix «Next Generation Award» de la Society for Neuroscience (SfN)pour leurs efforts dans l’organisation de la semaine «Cerveau en tête» à Montréal. Il s’agit de lapremière équipe au Canada à se mériter ce prix qui est conféré pour des contributionsexceptionnelles au grand public et dans le domaine de l'éducation scientifique. Une plaquecommémorative a été décernée aux quatre membres de l’équipe lors de conférence de la SfN(page 89).Madame Karine Boulay, étudiante avec le Dr Luc DesGroseillers a reçu le Prix Simon-Pierre-Noël 2008 (page 85).Monsieur Baptiste Lacoste, étudiant avec le Dr Laurent Descarries, monsieur Pascal Fortier-Poisson, étudiant avec Dr Allan Smith et madame Émilie Coallier, étudiante avec le Dr JohnKalaska étaient récipiendaires des bourses de voyage Olive-Beaudry-Leriche (page 86).Les recherches d’Emma Duerden, étudiante avec les Drs Gary Duncan et Pierre Rainville, deCaroline Fasano, étudiante avec le Dr Louis-Éric Trudeau, d’Alain Frigon, étudiant avec leDr Serge Rossignol et de Joshua Grant, étudiant avec le Dr Pierre Rainville, ont fait l’objet d’unarticle dans le Forum (pages 87 et 88).Page 83


Madame Jennifer Sirois, étudiante avec le Dr Jean-Pierre Gossard et monsieur Jean-PhilippeMiron, étudiant avec le Dr Trevor Drew se sont mérité des prix d’excellence lors du congrès duCOPSE (page 97).Madame Elsa Rossignol, fille du Dr Serge Rossignol, et étudiante en sciences neurologiques areçu la première bourse de surspécialisation clinique de la Faculté dedecine (page 98).Page 84


Vol. 5, Numéro 2, Printemps 2008Des prix pour les étudiants en biochimieLe 6 mars dernier, le Département de biochimie était l’hôte des conférences Simon-Pierre-Noël, événement visant àrécompenser des étudiants de 2e et 3e cycles dont les présentations scientifiques ont été jugées les meilleures. À cetteoccasion, Madame Karine Boulay a reçu le Prix Simon-Pierre-Noël 2008 alors que messieurs Julien Lafrance-Vanasse etAlexandre Leroux ont respectivement obtenu le prix Merck-Frosst et le prix AstraZeneca. Félicitations aux troisrécipiendaires !Karine Boulay, Prix Simon-Pierre-Noël 2008 et Suzanne Noël-Meilleur.Page 85


Volume 6, Numéro 2 • Mars 2009Cinq étudiants récipiendaires de la bourse de voyage Olive-Beaudry-LericheLe comité de sélection des boursiers aux études supérieures de la Faculté dedecine a retenu lacandidature de Benoit Lacoste, Baptiste Lacoste, Po Hien Ear, Pascal Fortier et ÉmilieCoallier pour une bourse de voyage Olive-Beaudry-Leriche. Cette bourse est destinée à favoriserla participation d’étudiants à un congrès scientifique national ou international ayant lieu àl’extérieur du Québec. Toutes nos félicitations !Page 86


Membre fantôme, mais douleurs bien réelles26 mai 2008Une recherche clinique expérimentera une nouvelle approche pour soulager les douleurs desmembres fantômesIl peut paraitre étonnant qu’un membre absent fasse mal. C’estpourtant la réalité que vivent plus de 90 % de ceux qui ont subiune amputation. Ces personnes ont non seulement l’impressiond’avoir encore leur membre, mais elles ressentent des douleursbien réelles dans le «membre fantôme» parfois pendant plusieursannées après l’opération.«C’est un phénomène très mal connu, affirme Emma Duerden. Cesdouleurs peuvent être chroniques ou disparaitre après un certaintemps. Les médicaments et les thérapies réussissent quelquefoismais pas toujours à les soulager sans que l’on connaisse les causesde ces variations.»Emma Duerden, doctorante au Département de physiologie,amorce la première recherche canadienne qui recourra à l’IRMfonctionnelle pour à la fois étudier l’activation cérébrale en lienavec les douleurs fantômes et expérimenter un traitement de typeneurofeedback basé sur l’observation de cette activation à l’écran.Une carte mentale du corpsActivation cérébrale découlant destimulus thermiques douloureux telleque montrée par l’IRM. En observantcette activation, le patient peutapprendre à atténuer la douleur.Si le phénomène du membre fantôme est plus fréquent dans les cas d’amputation d’une main ou d’un pied,«il peut cependant accompagner l’amputation de n’importe quelle partie du corps, que ce soit un bras, unejambe, un doigt ou une oreille», précise la chercheuse. La littérature parle même de sensation ou dedouleurs fantômes dans les cas d’ablation du sein ou du pénis, de même que pour les organes internes.Chez certaines personnes, la sensation de la présence du membre est tellement réelle qu’elles continuentde vouloir prendre appui sur le membre inexistant. Celui-ci peut également prendre la position qu’adoptel’individu; un unijambiste qui s’assoit, par exemple, aura l’impression que sa jambe est fléchie au genou.La fréquence du phénomène augmente avec l’âge du patient. Chez lesenfants de deux ans, seulement 20 % en présentent les symptômes, maisle taux monte à 100 % à partir de huit ans. La sensation et les douleurssemblent plus vives chez les gens qui ont perdu un membre dans unaccident que chez ceux qui on subi une amputation à la suite d’unemaladie, comme si le cerveau n’avait pas eu le temps de s’adapter chez lestraumatisés.Emma Duerden«Certains enfants nés avec un membre manquant disent aussi ressentir laprésence de ce membre. Tout cela montre que nous avons unereprésentation du corps dans le cerveau et que cette représentation estprogrammée génétiquement. Elle persiste en tant que mémoire sensoriellemême si un membre est amputé. Mais cette carte du corps est alorsperturbée et la réorganisation des circuits neuronaux concernés causeraitles sensations de douleur», indique Emma Duerden.La sensation de la présence du membre et les sensations de douleurseraient liées à des processus différents. La carte cérébrale du corps peut expliquer l’impression dumembre fantôme; cette image mentale aurait une certaine flexibilité et se consoliderait avec ledéveloppement de l’enfant. La même flexibilité expliquerait que chez la plupart des patients le membrePage 87


fantôme finisse par disparaitre.Une partie des travaux d’Emma Duerden et de son directeur, Gary Duncan, professeur à la Faculté dedecine dentaire, permettra d’en apprendre davantage sur cette représentation neurologique. «Noussavons que la zone rattachée à la main est associée à celle du visage. Lorsque nous touchons la joue dequelqu’un qui a eu la main amputée, la personne a l’impression qu’on lui touche la main», rapporte lachercheuse. Comme la zone cérébrale de la main ne reçoit plus d’information, elle finit par se joindre àcelle du visage. Une telle évolution devrait être observable par l’IRM.L’intensité de la douleur est quant à elle liée à la gravité des douleurs préopératoires, au stress et à ladépression, ce qui indique que la mémoire sensorielle est en jeu de même que l’état psychologique dupatient. Des explications physiologiques mettent également en cause un état de crampe musculairepermanent: le cerveau reçoit un message de contraction alors que le relâchement musculaire estimpossible.NeurofeedbackSelon Emma Duerden, un entrainement axé sur la représentation corporelle à l’aide de stimulus sensorielspermet de rétablir cette carte mentale dans sa forme originelle et de réduire les douleurs fantômes. Un teleffet peut être augmenté par la visualisation de l’activation neuronale provoquée par ces stimulus ou parles douleurs fantômes. «En voyant à l’écran ce qui se passe dans son cerveau, le patient peut arriver àcalmer la douleur», déclare-t-elle.La chercheuse teste présentement un protocole basé sur cette approche de type neurofeedback à l’aide del’appareil de résonance magnétique fonctionnelle du Centre de recherche de l’Institut universitaire degériatrie de Montréal. Cet appareil de haute résolution est équipé d’un logiciel permettant aux patientsd’observer en temps réel ce qui se passe dans leur cerveau lorsqu’ils accomplissent diverses tâches ou sontsoumis à des stimulus comme la chaleur ou le froid.L’expérience se poursuivra dans d’autres centres de recherche avec une quarantaine de sujets. EmmaDuerden espère ainsi pouvoir élaborer une nouvelle approche thérapeutique non effractive visant àsoulager les douleurs fantômes. «C’est la première fois qu’une telle technologie sera utilisée à cette fin etl’approche pourrait également être employée pour traiter d’autres douleurs chroniques comme les douleurslombaires», estime-t-elle.Daniel BarilPage 88


Volume 5, Numéro 6 • Décembre 2008Trois étudiants de la Faculté dedecine récipiendaires du prix Next Generation AwardFélicitations à Anteneh Argaw (École d’optométrie), Emma Duerden(physiologie), Jean-François Gariepy (physiologie) et David Seminowicz(McGill), récipiendaires du prix Next Generation Award de la Society forNeuroscience (SfN) pour leurs efforts dans l’organisation de la SemaineCerveau en Tête à Montréal. Il s’agit de la première équipe au Canada àgagner ce prix accordé pour des contributions exceptionnelles au grand publicet dans le domaine de l'éducation scientifique.La Semaine Cerveau en Tête est une activité annuelle visant à initier lapopulation aux sciences neurologiques. Plusieurs villes du monde entierorganisent cette activité, mais l'activité montréalaise connaît sans cesse un succès exceptionnel, cette dernière étantdevenue avec les années un des modèles de réussite dont s'inspirent plusieurs autres villes. L'activité offre entre autresdes présentations dans les écoles primaires et secondaires par des étudiants chercheurs du domaine des sciencesneurologiques. De plus, des films documentaires éducatifs ont été produits sur un DVD, offert gratuitement à tous lesprofesseurs du Canada, et qui a lui aussi connu un succès monstre.Page 89


L’effet du Ritalin sur les neurones03 novembre 2008Boursière de la Tourette Syndrome Association, une postdoctorante étudiera la réponseneuronale suivant un traitement au RitalinIl est désormais prouvé que le méthylphénidate –communément appelé Ritalin – a un effet positif sur lecomportement des personnes aux prises avec un trouble dedéficit d’attention avec hyperactivité, notamment chez lesgens atteints du syndrome de Gilles de la Tourette. Mais qu’enest-il de son action sur le fonctionnement des neurones?C’est ce qu’étudiera en profondeur Caroline Fasano, uneétudiante d’origine française qui en est à sa troisième annéede postdoctorat au Laboratoire de neuropharmacologie du DrLouis-Éric Trudeau, au Département de pharmacologie de laFaculté dedecine. «J’avais une préférence pour desrecherches qui touchent les enfants, c’est une noble cause»,souligne la lauréate d’une bourse de recherche de l’organismeaméricain Tourette Syndrome Association.Plus précisément, Caroline Fasano tentera d’en apprendredavantage sur les changements fonctionnels des neuronesdopaminergiques – qui synthétisent la dopamine et l’utilisentcomme neurotransmetteur – après un traitement à long termeau Ritalin. Les études sur les neurones sont en effet beaucoupmoins nombreuses que celles sur les thérapiescomportementales avec un psychostimulant.«Comprendre comment les neurones communiquent entre eux après un long traitement et en déceler seseffets secondaires nous permettra de mettre au point des thérapies plus adéquates», croit-elle.Pour élaborer son projet de recherche, l’étudiante, qui a fait ses études en gastroentérologie à l’UniversitéPaul-Cézanne, à Marseille, s’est inspirée des travaux poursuivis au laboratoire australien de Malcolm Horne,qui avaient déjà montré que l’administration de dopamine à des souris et à des rats diminuait la taille del’arborisation des neurones.Au laboratoire du Dr Trudeau, à l’UdeM, des expériences faites sur des neurones en culture ont démontréque le nombre de contacts synaptiques (c’est-à-dire le nombre de liens qui s’établissent entre deuxneurones ou entre un neurone et une autre cellule) semble également être en baisse. «On ne peut pasavoir une telle modification morphologique sans une modification dans la fonction des neurones», assureCaroline Fasano, qui avait fait son doctorat sur la fonction neuronale sans potentiel d’action.Isoler un neuroneLa chercheuse postdoctorale CarolineFasano s’intéresse aux changementsfonctionnels des neurones quisynthétisent la dopamine après untraitement au Ritalin. Ultimement, sesrecherches permettront notammentd’améliorer les traitements des personnessouffrant d’un trouble de déficitd’attention avec hyperactivité.Pour mener à bien sa recherche, la chercheuse devra effectuer des opérations très délicates à l’aide d’unmicroscope, dont celle d’isoler un neurone du cerveau d’une souris. Un neurone seul ne peut pas interagiravec les autres: il devra se résoudre à établir des contacts synaptiques sur lui-même, appelés autapses (de«auto» et «synapse»).Il s’agira ensuite d’administrer sur une longue période le méthylphénidate, la molécule active du Ritalin, etde compter les synapses. «Il est très difficile de prédire toute la réorganisation sur le plan des neuronesdopaminergiques, mais il faut bien commencer quelque part, admet Mme Fasano. J’espère obtenir desrésultats en concordance avec ce qui est déjà connu dans la littérature.»Page 90


Attendant avec impatience son lot de Ritalin venu des États-Unis pour entamer son projet de recherche,Caroline Fasano se réjouit de faire de la recherche fondamentale comportant un volet clinique. «J’ai de lachance de pouvoir travailler sur cette problématique, car beaucoup d’affections, dont la maladie deParkinson, sont associées à des changements dopaminergiques, note l’étudiante, qui a choisi Montréal pourson pôle de neurosciences. J’ai très hâte de commencer!»Lisa-Marie GervaisPage 91


Les nerfs cutanés peuvent jouer un rôle majeur dans la récupération de lamarche27 octobre 2008Alain Frigon remporte le prix de la meilleure thèse en sciences de la santéVerrons-nous le jour où les paraplégiques pourront retrouver l’usage de leurs membres inférieurs? Depuis unevingtaine d’années, plusieurs chercheurs du Département de physiologie de la Faculté dedecine explorentdiverses avenues permettant de rétablir une certaine activité neuronale et musculaire à la suite de lésions de lamoelle épinière.«La meilleure approche consiste à se servir de ce qui fonctionneencore et à essayer d’en optimiser le rendement», affirme AlainFrigon. C’est l’approche qu’il a mise à profit dans ses travaux dedoctorat portant sur la réorganisation des circuits neuronaux aprèsune lésion spinale. Ses recherches, réalisées sous la direction duprofesseur Serge Rossignol, titulaire de la Chaire de recherche duCanada sur la moelle épinière, lui ont valu le prix de la meilleurethèse dans le secteur des sciences de la santé, décerné par laFaculté des études supérieures et postdoctorales.Le centre moteur de la marcheLe centre moteur de la marche, chez les mammifères, réside dans laAlain Frigonmoelle épinière; le cerveau exerce pour sa part un contrôle sur ceréseau spinal. En cas de lésions complètes rompant la communication entre ces deux structures, l’animalparvient, après rééducation, à recouvrer l’usage de ses pattes sur un tapis roulant même si le contrôle cérébralvolontaire est absent.Est-ce la même chose chez l’être humain? «Nous avons probablement aussi un “générateur central du patron demarche” dans la moelle épinière, mais notre circuiterie est différente en raison de notre bipédie», répond lechercheur.Alain Frigon pense que, malgré la spécificité de la locomotion humaine, les connaissances acquises sur lesmodèles animaux pourront ultimement servir à améliorer le sort des paraplégiques. «On pourrait faciliter larécupération de la marche en stimulant les nerfs cutanés de façon phasique pendant la locomotion, ce quipourrait avoir plus d’effet que la stimulation des muscles», déclare-t-il.Cette affirmation est basée sur ses propres travaux. Il a en effet montré, sur des modèles animaux, quel’information cutanée issue du pied joue un rôle très important dans l’activation du centre spinal de la marcheaprès lésions.«Nous avons noté qu’il se produit, en cas de lésion du nerf tibial à la hauteur du mollet, une augmentation del’intensité des réflexes cutanés de la voute plantaire, explique-t-il. Et cela survient dans leurs phases les plusfonctionnelles. La perte d’information sensorielle venant des muscles et passant normalement par le nerf tibialest donc compensée par les nerfs cutanés. Cette récupération s’effectue de façon naturelle.»Le chercheur a en outre montré que ce même genre de récupération pouvait survenir à la suite de lésions de lamoelle épinière: une réorganisation des réflexes cutanés accompagne également dans ce cas le recouvrement dela locomotion. «Le centre moteur spinal continue donc de jouer un rôle majeur dans le recouvrement de lamarche même s’il ne reçoit plus d’information de la part du cerveau. Ce centre spinal ne s’active pas s’il n’y a pasde retour sensoriel des nerfs musculaires et cutanés après une lésion spinale.» On ne sait toutefois pas comments’effectue cette augmentation de l’activité réflexe.Alain Frigon bénéficie d’une bourse de la Christopher and Dana Reeve Foundation afin de poursuivre sesrecherches postdoctorales dans la même voie et sous la direction du professeur Jean-Pierre Gossard, duDépartement de physiologie.Daniel BarilPage 92


La méditation Zen pour transcender la douleur?MARDI, 03 FÉVRIER 2009 11:09 COMMUNIQUÉSelon des chercheurs de l'Université de Montréal, laméditation Zen, une pratique qui peut apporter un équilibremental, physique et émotionnel, contribue au soulagementde la douleur. Une nouvelle étude, publiée dans l'édition dejanvier de la revue Psychosomatic Medicine, révèle que lesadeptes de la méditation Zen sont moins sensibles à ladouleur et ce, qu'ils soient dans un état méditatif ou non,que des personnes qui ne pratiquent pas la méditation.Note : Un reportage concernant cette étude peut êtrevisionné sur Forum en clipsJoshua A. Grant, un doctorant au Département deMéditationphysiologie, a rédigé l'article en collaboration avec Pierre Rainville, professeur et chercheur à l'Université de Montréalet à l'Institut universitaire de gériatrie de Montréal. L'étude visait avant tout à déterminer si les adeptes de la méditationavaient une perception différente de la douleur par rapport aux personnes n'ayant jamais pratiqué la méditation.« Des études antérieures ont permis de démontrer que lespatients souffrant de douleurs chroniques pouvaientbénéficier de la pratique de la méditation, mais peu dechercheurs ont étudié la résistance à la douleur chez dessujets en santé bien entraînés à cette pratique. Cette étudeconstitue un premier pas qui nous permettra de déterminercomment et pourquoi la méditation peut influencer laperception de la douleur », affirme M. Grant.Soulager la douleur grâce à la méditationDans le cadre de l'étude, les chercheurs ont recruté treizeadeptes de la méditation expérimentés ayant un minimumJoshua Grantd'environ 1 000 heures de pratique et les ont soumis à untest de tolérance à la douleur et ils ont comparé leur réaction à la douleur à celles de treize autres sujets qui n'ontjamais pratiqué la méditation. Il s'agissait de 10 femmes et de 16 hommes âgés de 22 à 56 ans.Le test de tolérance à la douleur était simple : une plaque chaude était pressée par intermittence sur les mollets dessujets et ce, à des températures variables. Le degré de chaleur initialement à 43 degrés Celsius était élevégraduellement pour atteindre jusqu'à 53 degrés Celsius, selon la sensibilité des sujets. Alors que plusieurs adeptes dela méditation ont toléré la température maximale, aucun des sujets témoins n'a pu le faire.Les chercheurs Grant et Rainville ont noté une différence marquée dans la réaction des deux groupes : les adeptes dela méditation, même s'ils ne sont pas dans un état méditatif, ont une sensibilité à la douleur beaucoup moins élevéeque les non-initiés à la pratique. Les adeptes de la méditation Zen ont réduit la sensation de douleur grâce à unerespiration plus lente, c'est-à-dire 12 respirations à la minute par rapport à 15 respirations à la minute en moyenne pourles autres participants.« Le fait de ralentir la respiration semble certainement correspondre à une diminution de la douleur et peut influer sur lePage 93


contrôle de la douleur en relaxant le corps, affirme M. Grant. Alors que des études antérieures ont démontré que laméditation a une influence sur les aspects émotionnels de la douleur, nous avons découvert que la sensation ellemêmeainsi que la réaction émotionnelle sont différentes chez les adeptes de la méditation. »Le constat? Une diminution de 18 % de la douleur chez les adeptes de la méditation. « Si la méditation peut modifier laréaction à la douleur chez une personne et par conséquent lui permet de diminuer la prise d'analgésique nécessairepour soulager ses maux, ce serait un grand pas en avant », de dire M. Grant.Partenaires de recherche :L'étude a été financée par les Instituts de recherche en santé du Canada, le Mind and Life Institute Varela Grant(J.A.G.) et le Fonds de la recherche en santé du Québec.Page 94


Ow and Zen: meditation pays offStudy shows experienced practitioners can stay relaxed, manage pain betterBY AARON DERFEL, THE GAZETTE FEBRUARY 5, 2009Zen mediation is not all about seeking enlightenment; it can also help people deal much better with physical pain, suggests anew study by researchers at the Université de Montréal.The researchers wanted to determine whether experienced Zen meditators could handle pain better than those have never satdown in the lotus position.They discovered that Zen meditators have a much higher pain threshold - at least when it comes to enduring a hot plate placedagainst their calf muscles."This study shows that there is clear benefit for better pain control by meditation," Pierre Rainville, a neuropsychologist and coauthorof the study, said in an interview."There is accumulating evidence that there are mind-body interventions that are highly effective in controlling pain."The researchers recruited 13 Zed meditators with a minimum of 1,000 hours of practice and tested them against 13 nonmeditators.They heated the plates at 43 degrees Celsius and increased the temperature to as high as 53 degrees.They found that the Zen meditators felt moderate pain at 49.9 degrees, compared with 48.2 degrees for the other group.The difference of 1.7 degrees might not seem like much, but Rainville said it actually amounts to "20 per cent in terms of theperceptual effects."The researchers observed that the meditators were able to reduce their pain partly by slowing their breathing. They produced12 breaths per minute compared with an average of 15 breaths among the non-meditators."Slower breathing certainly coincided with reduced pain and may influence pain by keeping the body in a relaxed state," JoshuGrant, a doctoral student and co-researcher, said in a statement.Although the Zen meditators had many hours of experience in the ancient practice, Rainville suggested that anyone whoattempts meditation will probably receive some benefit.He recommended that meditation be used to complement the effects of pain medication in those suffering from cancer andother debilitating illnesses.The findings were published in the journal Psychosomatic Medicine.aderfel@thegazette.canwest.com© Copyright (c) The Montreal GazettePage 95


La méditation zen réussit à apaiser la douleurLUNDI, 16 FÉVRIER 2009 00:00 JOURNAL FORUMSelon des chercheurs de l’Université, la méditation zencontribue au soulagement de la douleur. Une nouvelleétude, dont les résultats ont été publiés dans le numéro dejanvier de la revue Psychosomatic Medicine, révèle que lesadeptes de la méditation zen sont moins sensibles à ladouleur, qu’ils soient dans un état méditatif ou non, que despersonnes qui ne méditent pas.gériatrie de Montréal.Joshua A. Grant, doctorant au Département de physiologie,a rédigé l’article en collaboration avec Pierre Rainville,professeur à l’Université et à l’Institut universitaire deLes chercheurs ont recruté 13 adeptes de la méditation s’étant adonnés à cette activité pendant un minimum de 1000heures. Ils les ont soumis à un test de tolérance à la douleur et ils ont comparé leur réaction avec celle de 13 autressujets qui n’ont jamais médité. Au total, 10 femmes et 16 hommes âgés de 22 à 56 ans ont participé à l’étude.Le test de tolérance à la douleur était simple : une plaque chaude était pressée par intermittence sur les mollets dessujets à des températures variables. Le degré de chaleur, initialement à 43 ºC, était élevé graduellement pour atteindre53 ºC, selon la sensibilité des sujets. Alors que plusieurs adeptes de la méditation ont toléré la température maximale,aucun des sujets témoins n’a pu le faire.Les chercheurs Grant et Rainville ont noté une différence marquée dans la réaction des deux groupes : les adeptes dela méditation, même s’ils ne sont pas dans un état méditatif, ont une sensibilité à la douleur beaucoup moins grandeque les non-initiés. Ils ont réduit la sensation de douleur grâce à une respiration plus lente, c’est-à-dire 12 respirations àla minute par rapport à 15 en moyenne pour les autres participants.Page 96


Prix d’Excellence pour rapports écrits dans le cadre du COPSEDonateur : PfizerPrix remis par : Stéphane DionRécipiendaire : Jennifer Sirois, étudiante au MD-MSc en Sciences neurologiquessous la Direction du Dr Jean-Pierre GossardDépartement de Physiologie de la FdM, UdMPrix d’Excellence pour présentations orales dans le cadre du congrèsSciences fondamentales:Donateur : Boehringer IngelheimPrix remis par : Ginette McKercherRécipiendaire : Jean-Philippe Miron , BSc. Sciences biomédicalessous la Direction du Dr Trevor DrewDépartement de Physiologie, UdeMPage 97


Vol. 5, Numéro 3, Été 2008La Bourse de surspécialisation clinique pour Elsa RossignolMercredi le 25 juin, la Faculté dedecine remettra sa toute première Bourse de surspécialisation clinique à la Dre ElsaRossignol. D’une valeur actuelle de 25 000 $, cette bourse annuelle permet à un étudiant d’aller parfaire sesapprentissages par le biais d’un stage à l’étranger (fellowship). Dre Rossignol a complété à l’Université de Montréal sarésidence en neurologie pédiatrique ainsi qu’une maîtrise en neurogénétique. Depuis juillet 2007, elle fait une formationcomplémentaire en neurogénétique au Joan and Joel Smilow Research Center de l’Université de New York. Cetteformation complémentaire se poursuivra jusqu’en 2010 et lui permettra d’accroître son expertise dans la caractérisationgénétique et électro-physiologique des interneurones corticaux.Dr Guy Lalonde, vice-doyen aux études médicalespostdoctorales, Dr Serge Rossignol, Dre Elsa Rossignol,récipiendaire, et Dr Jean L. Rouleau, doyen.Page 98


ACTIVITÉS DE FORMATION


Étudiants inscrits à la maîtrise en 2007-2008Total: 40InscriptionNom Passage direct Diplôme Direction Codirection Lieu de rechercheBAHARNOORI, Moogeh 2004-05-012007-09-06DOUCETGuyDESGROSEILLERSLucPathologie et biologiecellulaire,Université de MontréalBAYLARD, Jean-François 2003-03-012007-12-10RAINVILLEPierrePhysiologie,Université de MontréalBÉRUBÉ, Josée 2004-05-012007-12-10KALASKAJohnBOJANOWSKIMichelPhysiologie,Université de MontréalBOUAB, Meriem 2007-09-01 FERNANDESKarlPathologie et biologiecellulaire,Université de MontréalBOUTHIETTE, Frédéric 2007-08-312006-09-01 LACAILLEJean-ClaudePhysiologie,Université de MontréalBREULEUX, Olivier 2007-09-01 BENGIOYoshuaInformatique et rechercheopérationelle,Université de MontréalCÔTÉ, Sébastien 2008-01-01 DRAPEAUPierrePathologie et biologiecellulaire,Université de MontréalCÔTÉ-GIROUX, Patricia 2006-01-012008-03-13CARMANTLionelPédiatrie,CHU Sainte-JustineDAOUST, Raoul 2003-11-012007-08-07LAVIGNEGilles J.Centre d'étude dusommeil,Hôpital du Sacré-Coeurde MontréalDELIVET-MONGRAIN, Hugo 2005-09-01 ROSSIGNOLSergePhysiologie,Université de MontréalDESMARAIS, Christine 2005-05-01 SMITHAllan M.Physiologie,Université de MontréalEL-MURR, Stephany 2008-01-01 CISEKPaulPhysiologie,Université de MontréalPage 100ProgrammeCourrielSciences neurologiquesmogeh.bahar.nouri@umontreal.caSciences biomédicalesjean-francois.baylard@umontreal.caSciences neurologiquesjosee.berube@umontreal.caPathologie et biologie cellulairemeriem.bouab@umontreal.caSciences neurologiquesfrederic.bouthiette@umontreal.caInformatique et rechercheopérationnelleolivier.breuleux@umontreal.caPathologie et biologie cellulairesebastien.cote.7@umontreal.caSciences neurologiquespatricia.giroux@umontreal.caBiologie et recherche cliniqueraoul.daoust@umontreal.caSciences neurologiqueshugo.delivet-mongrain@umontreal.caSciences neurologiqueschristine.desmarais@umontreal.caSciences neurologiquesstephany.el-murr@umontreal.ca


Nom Passage directInscriptionDiplôme Direction Codirection Lieu de rechercheFOADJO AWOUME, Berline 2006-09-01 CARMANTLionelPédiatrie,CHU Sainte-JustineFORTIER-POISSON, Pascal 2005-09-01 SMITHAllan M.Physiologie,Université de MontréalFRANCO, Laurent 2006-09-01 LAVIGNEGilles J.DE GRANDMONTPierreSanté buccale,Université de MontréalGARIÉPY, Jean-François 2007-08-312006-09-01 DUBUCRéjeanLUNDJames P.Physiologie,Université de MontréalGAUTHIER, Luc 2003-11-012007-11-01LAVIGNEGilles J.Centre d'étude dusommeil,Hôpital du Sacré-Coeurde MontréalGIRARD, Philippe 2005-09-01 BLANCHETPierre J.Physiologie,Université de MontréalING, Vibol 2004-09-01 LECLERCNicolePathologie et biologiecellulaire,Université de MontréalKHOSHNEJAD, Mina 2007-08-31 2006-09-01 RAINVILLEPierreDUNCANGaryPhysiologie,Université de MontréalKHOURY, Samar 2005-09-012008-05-01LAVIGNEGilles J.ROULEAUGuyCentre d'étude dusommeil,Hôpital du Sacré-Coeurde MontréalKORTLEVEN, Christian 2007-09-012005-09-01 TRUDEAULouis-ÉricPharmacologie,Université de MontréalKOUGIOUMOUTZAKIS, André 2006-01-01 LACAILLEJean-ClaudePhysiologie,Université de MontréalLABELLE, Jean-Philippe 2006-01-01 KALASKAJohnGREENAndreaPhysiologie,Université de MontréalLAMOUREUX-ASSELIN, Benoit 2007-09-01 ROBITAILLERichardPhysiologie,Université de MontréalPage 101ProgrammeCourrielSciences neurologiquesfoadjo30@hotmail.comSciences neurologiquespascal.fortier-poisson@umontreal.caProsthodontielaurentfranco@hotmail.comSciences neurologiquesjean-francois.gariepy@umontreal.caSciences biomédicalesdrlgaut@saglac.qc.caSciences dentairestrashdmd@hotmail.comSciences neurologiquesvibol.ing@umontreal.caSciences neurologiquesmina.khoshnejad@umontreal.caSciences neurologiquessamar.khoury@umontreal.caSciences neurologiquesc.kortleven@umontreal.caSciences neurologiquesandre.kougioumoutzakis@umontreal.caSciences neurologiquesjp.labelle@umontreal.caSciences neurologiquesbenoit.lamoureuxasselin@umontreal.ca


Nom Passage directInscriptionDiplôme Direction Codirection Lieu de rechercheLANDRY, Anais 2003-10-012008-05-01LAVIGNEGilles J.DE GRANDMONTPierreCentre d'étude dusommeil,Hôpital du Sacré-Coeurde MontréalLAROCHE, Mathieu 2005-09-012008-03-13BÉLIVEAURichardKALASKAJohnChimie et biochimie,Université du Québec àMontréalLAVOIE, Raphaël 2007-09-01 KOLTAArletteROBITAILLERichardPhysiologie,Université de MontréalMANZAGOL, Pierre-Antoine 2006-06-012007-12-10BENGIOYoshuaInformatique et rechercheopérationelle,Université de MontréalMORISSE, Grégoire 2007-05-01 LECLERCNicolePathologie et biologiecellulaire,Université de MontréalOLLIVIER, May-Lissa 2006-01-01 CARMANTLionelPédiatrie,CHU Sainte-JustinePASTOR-BERNIER, Alexandre 2005-09-012008-04-03KOLTAArletteLUNDJames P.Physiologie,Université de MontréalSIMARD, Mathieu 2007-09-01 DI POLOAdrianaPathologie et biologiecellulaire,Université de MontréalSIROIS, Jennifer 2008-01-01 GOSSARDJean-PierrePhysiologie,Université de MontréalSOUQUIÈRES, Valérie 2004-09-01 TRUDEAULouis-ÉricPharmacologie,Université de MontréalST-AMOUR, Alexandre 2008-01-01 ROBITAILLERichardPhysiologie,Université de MontréalST-PIERRE, Melissa 2005-09-01 DUBUCRéjeanPhysiologie,Université de MontréalSUTU, Corneliu Adrian 2008-01-01 CHAPMANElainePhysiologie,Université de MontréalPage 102ProgrammeCourrielProsthodontiemoussetache@hotmail.comSciences neurologiquesm.laroche@umontreal.caSciences neurologiquesmightyraph@hotmail.caInformatique et rechercheopérationnellemanzagop@iro.umontreal.caPathologie et biologie cellulairegregoire.morisse@umontreal.caSciences pharmaceutiquesSciences neurologiquesa.pastor.bernier@umontreal.caSciences neurologiquesmatsim2002@hotmail.comSciences neurologiquesjennifer.sirois@umontreal.caSciences neurologiquesv.souquieres@umontreal.caSciences neurologiquesalexandre.st-amour@umontreal.caSciences neurologiquesmelissa.st-pierre@umontreal.caSciences neurologiquesadrian.sutu@umontreal.ca


Nom Passage directInscriptionDiplôme Direction Codirection Lieu de rechercheTHIBAULT, Dominic 2008-01-01 2006-01-01 TRUDEAULouis-ÉricPharmacologie,Université de MontréalTODERITA, Iuliana 2006-05-01 CHAPMANElainePhysiologie,Université de MontréalPage 103ProgrammeCourrielSciences neurologiquesdominic.thibault.1@umontreal.caSciences neurologiquesi.toderita@umontreal.ca


Étudiants qui ont terminé une maîtrise en 2007-2008Total: 11NomProgrammeDiplôme Direction CodirectionBAHARNOORI, MoogehSciences neurologiques2007-09-06 DOUCETGuyDESGROSEILLERSLucMémoire: Expression des récepteurs EphA dans le raphé dorsal néonatalet adulte.BAYLARD, Jean-FrançoisSciences biomédicales2007-12-10 RAINVILLEPierreMémoire: Interaction système nerveux autonome et douleur.BÉRUBÉ, JoséeSciences neurologiques2007-12-10 KALASKAJohnBOJANOWSKIMichelMémoire: Étude des faisceaux de la substance blanche par DTI:tractographie des fibres d'association de la région temporo-pariétooccipitale.CÔTÉ-GIROUX, PatriciaSciences neurologiques2008-03-13 CARMANTLionelMémoire: Évaluation de l'efficacité et établissement du dosagethérapeutique de l'anticonvulsivant Lévétiracétam dans une populationpédiatrique épileptique.DAOUST, RaoulBiologie et recherche clinique2007-08-07 LAVIGNEGilles J.Mémoire: Efficacité de la calcitonime de saumon à titre d'analgésiquepour les fractures de côtes en urgentologie.GAUTHIER, LucSciences biomédicales2007-11-01 LAVIGNEGilles J.Mémoire: Efficacité de 2 appareils d'avancement mandibulaires dans lagestion de l'apnée du sommeil.Page 104


NomProgrammeDiplôme Direction CodirectionKHOURY, SamarSciences neurologiques2008-05-01 LAVIGNEGilles J.ROULEAUGuyMémoire: Étude des variations respiratoires associées à une activitérythmique des muscles de la mastication durant le bruxisme du sommeil.LANDRY, AnaisProsthodontie2008-05-01 LAVIGNEGilles J.DE GRANDMONTPierreMémoire: Efficacité et sécurité du SILENCER chez le patient ayant dubruxisme lors du sommeil.LAROCHE, MathieuSciences neurologiques2008-03-13 BÉLIVEAURichardKALASKAJohnMémoire: Conditionnement tumoral des cellules endothélialescérébrales: effet sur la survie cellulaire, la migration et l'angiogenèse.MANZAGOL, Pierre-AntoineInformatique et rechercheopérationnelle2007-12-10 BENGIOYoshuaMémoire: Étude d'une méthode de gradient naturel éfficace: TONGA.PASTOR-BERNIER, AlexandreSciences neurologiques2008-04-03 KOLTAArletteLUNDJames P.Mémoire: Réponses des neurones du noyau sensoriel principal dutrijumeau à la stimulation de leurs afférences primaires.Page 105


Étudiants qui ont fait un passage direct au doctorat en 2007-2008Total: 5NomProgrammeBOUTHIETTE, FrédéricSciences neurologiquesPassage direct Direction Codirection2007-08-31 LACAILLEJean-ClaudeGARIÉPY, Jean-FrançoisSciences neurologiques2007-08-31 DUBUCRéjeanLUNDJames P.KHOSHNEJAD, MinaSciences neurologiques2007-08-31 RAINVILLEPierreDUNCANGaryKORTLEVEN, ChristianSciences neurologiques2007-09-01 TRUDEAULouis-ÉricTHIBAULT, DominicSciences neurologiques2008-01-01 TRUDEAULouis-ÉricPage 106


Étudiants inscrits au doctorat en 2007-2008Total: 71NomInscriptionDiplôme Direction Codirection Lieu de rechercheADDOU, Touria 2006-05-01 KALASKAJohnPhysiologie,Université deMontréalALMASIEH, Mohammadali 2005-05-01 DI POLOAdrianaCASANOVAChristianPathologie etbiologie cellulaire,Université deMontréalANDUJAR, Jacques-Étienne 2003-09-01 DREWTrevorPhysiologie,Université deMontréalARSENAULT, Marianne 2006-09-01 RAINVILLEPierrePhysiologie,Université deMontréalBÉLAIR, Ève-Lyne 2003-09-01 ROBITAILLERichardPhysiologie,Université deMontréalBEN MAMOU, Cyrinne 2007-09-01 CASTELLUCCIVincentNADERKarimPhysiologie,Université deMontréalBERGSTRA, James 2007-09-01 BENGIOYoshuaInformatique etrechercheopérationelle,Université deMontréalBÉRUBÉ-CARRIÈRE,Noémie2006-01-01 DESCARRIESLaurentTRUDEAULouis-ÉricPathologie etbiologie cellulaire,Université deMontréalBLAIN, Sacha 2007-05-01 DESGROSEILLERSLucBiochimie,Université deMontréalPage 107ProgrammeCourrielSciences neurologiquestouria.addou@gmail.caPathologie et biologie cellulairem.almasieh@umontreal.caSciences neurologiquesje.andujar@umontreal.caNeuropsychologiemarianne_arsenault@yahoo.caSciences neurologiqueseve.lyne.belair@umontreal.caSciences neurologiquescyrinne.ben.mamou@umontreal.caInformatique et recherche opérationnellejames.bergstra@umontreal.caSciences neurologiquesn.berube-carriere@umontreal.caBiochimiesacha_blain@hotmail.com


NomInscriptionDiplôme Direction Codirection Lieu de rechercheBOULAY, Karine 2003-05-01 DESGROSEILLERSLucBiochimie,Université deMontréalBOURDEAU, Mathieu 2003-09-01 LACAILLEJean-ClaudePhysiologie,Université deMontréalBOUTHIETTE, Frédéric 2007-09-01 LACAILLEJean-ClaudePhysiologie,Université deMontréalBOUVIER, David 2005-01-01 DOUCETGuyDI POLOAdrianaPathologie etbiologie cellulaire,Université deMontréalBUDELL, Lesley 2005-09-01 RAINVILLEPierrePhysiologie,Université deMontréalCARREAU, Julie 2002-01-012007-12-10BENGIOYoshuaInformatique etrechercheopérationelle,Université deMontréalCHAPADOS, Nicolas 2000-01-01 BENGIOYoshuaInformatique etrechercheopérationelle,Université deMontréalCOALLIER, Émilie 2005-09-01 KALASKAJohnPhysiologie,Université deMontréalCOHEN-ADAD, Julien 2005-10-01 ROSSIGNOLSergeBENALIHabibPhysiologie,Université deMontréalPage 108ProgrammeCourrielBiochimiekarine.boulay@umontreal.caSciences neurologiquesmathieu.bourdeau@umontreal.caSciences neurologiquesfrederic.bouthiette@umontreal.caPathologie et biologie cellulairedavid.bouvier@umontreal.caSciences neurologiqueslbudell@gmail.comInformatique et recherche opérationnellejulie.carreau@umontreal.caInformatique et recherche opérationnellechapados@iro.umontreal.caSciences neurologiquesemilie.coallier@umontreal.caGénie biomédicaljulien.cohen-adad@umontreal.ca


NomInscriptionDiplôme Direction Codirection Lieu de rechercheCORMIER, Stéphanie 2006-09-01 RAINVILLEPierrePhysiologie,Université deMontréalDAL BO, Gregory 2003-09-01 TRUDEAULouis-ÉricPharmacologie,Université deMontréalDELALLEAU, Olivier 2007-09-01 BENGIOYoshuaInformatique etrechercheopérationelle,Université deMontréalDÉPEAULT, Alexandra 2007-01-01 CHAPMANElainePhysiologie,Université deMontréalDUBÉ, Audrey-Anne 2006-09-01 RAINVILLEPierrePhysiologie,Université deMontréalDUERDEN, Emma 2005-01-01 DUNCANGaryPhysiologie,Université deMontréalDUGRÉ-BRISSON, Samuel 2003-05-01 DESGROSEILLERSLucBiochimie,Université deMontréalDUMITRU, Erhan 2006-09-01 BENGIOYoshuaInformatique etrechercheopérationelle,Université deMontréalDUQUETTE, Marco 2002-09-01 LEPOREFrancoRAINVILLEPierrePsychologie,Université deMontréalFÉNELON, Karine 2003-01-01 DUBUCRéjeanPhysiologie,Université deMontréalPage 109ProgrammeCourrielPsychologies.cormier@umontreal.caSciences neurologiquesgregory.dal.bo@umontreal.caInformatique et recherche opérationnelleolivier.delalleau@umontreal.caSciences neurologiquesalexandra.depeault@umontreal.caPsychologieaudreyannedube@gmail.comSciences neurologiquesemma.duerden@umontreal.caBiochimiesamuel.dugre-brisson@umontreal.caInformatique et recherche opérationnelledumitru.erhan@umontreal.caPsychologiemarco.duquette@umontreal.caSciences neurologiqueskarine.fenelon@gmail.com


NomInscriptionDiplôme Direction Codirection Lieu de rechercheFORTIER-POISSON, Pascal 2008-05-01 SMITHAllan M.Physiologie,Université deMontréalFRIGON, Alain 2004-09-012008-05-01ROSSIGNOLSergePhysiologie,Université deMontréalGARIÉPY, Jean-François 2007-09-01 DUBUCRéjeanLUNDJames P.Physiologie,Université deMontréalGIBBS, Steve Alex 2004-09-01 CARMANTLionelDESCARRIESLaurentPédiatrie,CHU Sainte-JustineGOBERT, Delphine 2004-09-01 LACAILLEJean-ClaudeSOSSINWaynePhysiologie,Université deMontréalGOSSELIN-KESSIBY, Nadia 2001-05-01 KALASKAJohnMESSIERJuliePhysiologie,Université deMontréalGRANT, Joshua 2006-09-01 RAINVILLEPierrePhysiologie,Université deMontréalISACU, Daniella 2007-09-01 DOUCETGuyDESGROSEILLERSLucPathologie etbiologie cellulaire,Université deMontréalKHOSHNEJAD, Mina 2007-09-01 RAINVILLEPierreDUNCANGaryPhysiologie,Université deMontréalKHOURY, Samar 2008-01-01 LAVIGNEGilles J.ROULEAUGuyCentre d'étude dusommeil,Hôpital du Sacré-Coeur de MontréalPage 110ProgrammeCourrielSciences neurologiquespascal.fortier-poisson@umontreal.caSciences neurologiquesalain.frigon@umontreal.caSciences neurologiquesjean-francois.gariepy@umontreal.caSciences neurologiquessteve.gibbs@umontreal.caSciences neurologiquesdelphine.gobert@umontreal.caSciences neurologiquesnadia.gosselin-kessiby@umontreal.caSciences neurologiquesjoshua.grant@umontreal.caPathologie et biologie cellulairedaniella.isacu@umontreal.caSciences neurologiquesmina.khoshnejad@umontreal.caSciences neurologiquessamar.khoury@umontreal.ca


NomInscriptionDiplôme Direction Codirection Lieu de rechercheKORTLEVEN, Christian 2007-09-01 TRUDEAULouis-ÉricPharmacologie,Université deMontréalLACOSTE, Baptiste 2004-05-01 DESCARRIESLaurentPathologie etbiologie cellulaire,Université deMontréalLAJOIE, Kim 2005-09-01 DREWTrevorPhysiologie,Université deMontréalLAMBLIN, Pascal 2005-01-01 BENGIOYoshuaCISEKPaulInformatique etrechercheopérationelle,Université deMontréalLAPOINTE, Gabriel 2004-09-01 DESGROSEILLERSLucBiochimie,Université deMontréalLAROCHELLE, Hugo 2004-09-01 BENGIOYoshuaInformatique etrechercheopérationelle,Université deMontréalLAVERDURE-DUPONT,Danièle2004-09-01 LAVIGNEGilles J.MONTPLAISIRJacquesCentre d'étude dusommeil,Hôpital du Sacré-Coeur de MontréalLE ROUX, Nicolas 2004-05-012008-05-01BENGIOYoshuaInformatique etrechercheopérationelle,Université deMontréalLEBEAU, Geneviève 2006-01-01 LACAILLEJean-ClaudeSOSSINWaynePhysiologie,Université deMontréalPage 111ProgrammeCourrielSciences neurologiquesc.kortleven@umontreal.caSciences neurologiquesbaptiste.lacoste@umontreal.caSciences neurologiqueskim.lajoie@umontreal.caInformatique et recherche opérationnellelamblinp@IRO.UMontreal.CABiochimiegabriel.lapointe@umontreal.caInformatique et recherche opérationnellehugo.larochelle@umontreal.caSciences neurologiquesdaniele.laverdure-dupont@umontreal.caInformatique et recherche opérationnellenicolas.le.roux@umontreal.caSciences neurologiquesgenevieve.lebeau@umontreal.ca


NomInscriptionDiplôme Direction Codirection Lieu de rechercheLEBRUN-JULIEN, Frédéric 2006-01-01 DI POLOAdrianaPathologie etbiologie cellulaire,Université deMontréalMAHER-LAPORTE,Marjolaine2004-01-01 DESGROSEILLERSLucBiochimie,Université deMontréalMAHMOUDI, Souha 2008-05-01 LÉVESQUEDanielBLANCHETPierre J.Pharmacologie,Université deMontréalMANTA, Stella 2007-01-01 DESCARRIESLaurentBLIERPierreInstitute of MentalHealth Research,Mood DisordersResearch Unit,Université d'OttawaMANZAGOL, Pierre-Antoine 2007-09-01 VINCENTPascalBENGIOYoshuaInformatique etrechercheopérationelle,Université deMontréalMARTI, Sébastien 2002-05-012008-02-07BLANCHETPierre J.RICHERFrançois G.Physiologie,Université deMontréalMONGEON, David 2006-09-01 MESSIERJulieBLANCHETPierre J.Kinésiologie,Université deMontréalMORQUETTE, Barbara-Junie2006-05-01 DI POLOAdrianaPathologie etbiologie cellulaire,Université deMontréalPASTOR-BERNIER,Alexandre2007-09-01 CISEKPaulPhysiologie,Université deMontréalPage 112ProgrammeCourrielPathologie et biologie cellulairefrederic.lebrun-julien@umontreal.caBiochimiemarjolaine.maher.laporte@umontreal.caSciences pharmaceutiquessouha.mahmoudi@umontreal.caSciences neurologiquesstella.manta@hotmail.comInformatique et recherche opérationnellemanzagop@iro.umontreal.caSciences neurologiquessebastien.marti@umontreal.caKinésiologiedavid.mongeon@umontreal.caPathologie et biologie cellulairebarbara.morquette@umontreal.caSciences neurologiquesa.pastor.bernier@umontreal.ca


NomInscriptionDiplôme Direction Codirection Lieu de recherchePICHÉ, Mathieu 2004-09-01 RAINVILLEPierreBOUINMickaelPhysiologie,Université deMontréalPINARD, Audrée 2003-01-012008-05-01ROBITAILLERichardPhysiologie,Université deMontréalPODUBNAIA-BIRCA, Ala 2003-01-01 LASSONDEMaryseCARMANTLionelPsychologie,Université deMontréalRIVEST, François 2002-09-01 BENGIOYoshuaKALASKAJohnInformatique etrechercheopérationelle,Université deMontréalROUSSE, Isabelle 2003-01-01 ROBITAILLERichardPhysiologie,Université deMontréalROY, Cynthia 2005-09-01 GOSSELINFrédéricRAINVILLEPierrePsychologie,Université deMontréalROY, Mathieu 2002-09-01 PERETZIsabelleRAINVILLEPierrePhysiologie,Université deMontréalSANON, Nathalie 2001-01-01 LACAILLEJean-ClaudeCARMANTLionelPhysiologie,Université deMontréalSERRANO, Alexandre 2003-01-012008-04-03ROBITAILLERichardLACAILLEJean-ClaudePhysiologie,Université deMontréalTHIBAULT, Dominic 2008-01-01 TRUDEAULouis-ÉricPharmacologie,Université deMontréalPage 113ProgrammeCourrielSciences neurologiquesmathieu.piche@umontreal.caSciences neurologiquesA.Pinard@umontreal.caSciences neurologiquesala.podubnaia@umontreal.caInformatique et recherche opérationnellefrancois.rivest.1@umontreal.caSciences neurologiquesIsabelle.Rousse@umontreal.caPsychologiecynthia.roy.1@umontreal.caPsychologiemathieu.roy.2@umontreal.caSciences neurologiquesnathalie.sanon@umontreal.caSciences neurologiquesalexandre.serrano@umontreal.caSciences neurologiquesdominic.thibault.1@umontreal.ca


NomInscriptionDiplôme Direction Codirection Lieu de rechercheTODD, Keith 2004-01-01 ROBITAILLERichardPhysiologie,Université deMontréalTREMBLAY, Marie-Ève 2004-09-01 DOUCETGuyRIADMustaphaPathologie etbiologie cellulaire,Université deMontréalTRÉPANIER, Véronique 2005-05-01 DESGROSEILLERSLucBiochimie,Université deMontréalVACHON-PRESSEAU,Étienne2006-09-01 RAINVILLEPierrePhysiologie,Université deMontréalWILSON, Ariel 2007-09-01 DI POLOAdrianaPathologie etbiologie cellulaire,Université deMontréalPage 114ProgrammeCourrielSciences neurologiqueskeith.todd@umontreal.caSciences neurologiquesmarie-eve.tremblay@umontreal.caBiochimiev.trepanier@umontreal.caPsychologieevachon_presseau@hotmail.comPathologie et biologie cellulaireariel.wilson@gmail.com


Étudiants qui ont terminé un doctorat en 2007-2008Total: 6NomProgrammeCARREAU, JulieInformatique et recherche opérationnelleDiplôme Direction Codirection2007-12-10 BENGIOYoshuaThèse: Modèles Pareto hybrides pour distributions asymétriques et àqueues lourdes.FRIGON, AlainSciences neurologiques2008-05-01 ROSSIGNOLSergeThèse: Functional organization of cutaneous reflex pathways duringlocomotion and reorganization following peripheral nerve and/orspinal lesions.LE ROUX, NicolasInformatique et recherche opérationnelle2008-05-01 BENGIOYoshuaThèse: Avancées théoriques sur la représentation et l'optimisation desréseaux de neurones.MARTI, SébastienSciences neurologiques2008-02-07 BLANCHETPierre J.RICHERFrançois G.Thèse: Bases neurologiques du phénomène de masquage visuel.PINARD, AudréeSciences neurologiques2008-05-01 ROBITAILLERichardThèse: Implication du glutamate et de l'oxyde nitrique dans lamodulation de la dépression synaptique à court terme à la jonctionneuromusculaire de Rana pipiens.SERRANO, AlexandreSciences neurologiques2008-04-03 ROBITAILLERichardLACAILLEJean-ClaudeThèse: Interaction entre cellules gliales et neurones au niveau dusystème nerveaux central: rôle dans la modulation synaptique etmécanismes d'activation des astrocytes par les récepteurs NMDA.Page 115


Stagiaires postdoctoraux en 2007-2008Total: 40NomInscriptionDépart Direction Codirection Lieu de recherche CourrielABE, Susumu 2007-04-01 LAVIGNEGilles J.MONTPLAISIRJacquesSanté buccale,Université deMontréalsussu15@excite.co.jpABI FARAH, Carole 2004-09-01 SOSSINWayneNeurologie etneurochirurgie,Institut et hôpitalneurologiques deMontréalcarole.abifarah@mcgill.caBARRIÈRE, Grégory 2005-02-01 ROSSIGNOLSergePhysiologie,Université deMontréalgregory.barriere@umontreal.caBERTRAND, Johanne 2007-04-01 LECLERCNicolePathologie etbiologie cellulaire,Université deMontréaljohanne.bertrand@umontreal.caCARAM, Nadia 2007-10-01 LUNDJames P.KOLTAArlettePhysiologie,Université deMontréalCHATTOPADHYAYA,Bidisha2007-09-01 CARMANTLionelDI CRISTOGraziellaBiochimie,Université deMontréalbidisha.chattopadhyaya@umontreal.caCHEVALIER, Stéphanie 2007-11-12 DUBUCRéjeanPhysiologie,Université deMontréalst.chevallier@gmail.comPage 116


NomInscriptionDépart Direction Codirection Lieu de recherche CourrielCOS-AGUILERA, Ignasi 2008-03-01 CISEKPaulPhysiologie,Université deMontréalignasi.cos-aguilera@umontreal.caCOURVILLE, Aaron 2005-10-01 BENGIOYoshuaInformatique etrechercheopérationelle,Université deMontréalcourvila@iro.umontreal.caCYBULSKA-KLOSOWICA, Anita2007-10-01 CHAPMANElainePhysiologie,Université deMontréalanita.cybulskaklosowicz@umontreal.caDERJEAN, Dominique 2005-07-01 DUBUCRéjeanPhysiologie,Université deMontréaldominique.derjean@umontreal.caEINUM, James 2006-05-012007-08-31DUBUCRéjeanLUNDJames P.Physiologie,Université deMontréaljames.einum@gmail.comFASANO, Caroline 2005-04-01 TRUDEAULouis-ÉricPharmacologie,Université deMontréalcaroline.fasano@umontreal.caFRIGON, Alain 2008-01-01 GOSSARDJean-PierrePhysiologie,Université deMontréalalain.frigon@umontreal.caGRITSENKO, Valeriya 2004-04-01 KALASKAJohnPhysiologie,Université deMontréalvaleriya.gritsenko@umontreal.caPage 117


NomInscriptionDépart Direction Codirection Lieu de recherche CourrielJUVIN, Laurent 2007-02-01 DUBUCRéjeanPhysiologie,Université deMontréaljuvinlaurent@gmail.comKABASHI, Edor 2006-10-01 DRAPEAUPierreROULEAUGuyPhathologie etbiologie cellulaire,Université deMontréaledor.kabashi@mail.mcgill.caKUNZ, Miriam 2008-01-01 RAINVILLEPierrePhysiologie,Université deMontréalmiriam.kunz@ppp.uni-bamberg.deLEO, Damiana 2008-01-01 TRUDEAULouis-ÉricPharmacologie,Université deMontréaldamiana.leo@umontreal.caLÉVESQUE, Maxime 2006-10-01 CARMANTLionelPédiatrie,CHU Sainte-Justinemaximelevesque@videotron.qc.caLOURADOUR, Jérome 2007-09-01 BENGIOYoshuaInformatique etrechercheopérationelle,Université deMontréaljerome.louradour@umontreal.caMARIGOLD, Daniel 2007-01-01 DREWTrevorPhysiologie,Université deMontréaldaniel.marigold@umontreal.caMENDEZ, Jose Alfredo 2005-07-01 TRUDEAULouis-ÉricPharmacologie,Université deMontréaljose.alfredo.mendez@umontreal.caPage 118


NomInscriptionDépart Direction Codirection Lieu de recherche CourrielMICHELET, Thomas 2006-09-01 KALASKAJohnCISEKPaulPhysiologie,Université deMontréalthomas.michelet@umr5543.ubordeaux2.frPANATIER, Aude 2007-02-01 ROBITAILLERichardLACAILLEJean-ClaudePhysiologie,Université deMontréalaude.panatier@umontreal.caPARENT, Martin 2006-01-01 DESCARRIESLaurentPathologie etbiologie cellulaire,Université deMontréalmartin.parent.2@umontreal.caPELLETIER, Joe-Guillaume2005-09-01 LACAILLEJean-ClaudePhysiologie,Université deMontréaljoe.guillaume.pelletier@umontreal.caPOTVIN, Stéphane 2006-09-01 MARCHANDSergeRAINVILLEPierreCentre derecherche cliniquedu CHUS,Université deSherbrookeStephane.Potvin@uSherbrooke.caRAN, Israeli 2006-01-01 LACAILLEJean-ClaudePhysiologie,Université deMontréalisraeli.ran@umontreal.caSAMAROVA, Elena 2008-03-01 LACAILLEJean-ClaudePhysiologie,Université deMontréalalena705s@yandex.ruSANCHEZ-CARBENTE,Maria del Rayo2004-09-01 DESGROSEILLERSLucBiochimie,Université deMontréalmdr.sanchez.carbente@umontreal.caPage 119


NomInscriptionDépart Direction Codirection Lieu de recherche CourrielTARTAS, Maylis 2007-11-05 LACAILLEJean-ClaudePhysiologie,Université deMontréalmaylis.tartas@umontreal.caTHIVIERGE, Jean-Philippe2006-06-012007-08-31CISEKPaulPhysiologie,Université deMontréaljean-philippe.thivierge@umontreal.caTURIAN, Joseph 2007-09-01 BENGIOYoshuaInformatique etrechercheopérationelle,Université deMontréaljoseph.turian@umontreal.caVIANNA, Rose-Mari 2004-01-01 DESCARRIESLaurentPathologie etbiologie cellulaire,Université deMontréalrosevianna@hotmail.comVIRANAICKEN, Wildriss 2006-01-01 DESGROSEILLERSLucBiochimie,Université deMontréalwildriss.viranaicken@umontreal.caXIE, Guoming 2006-07-01 ROSSIGNOLSergeRAINVILLEPierrePhysiologie,Université deMontréalguoming.xie@umontreal.caYAKOVENKO, Sergiy 2004-04-01 DREWTrevorPhysiologie,Université deMontréalsergiy.yakovenko@umontreal.caYAMAGUCHI, Taihiko 2007-09-01 LAVIGNEGilles J.MONTPLAISIRJacquesSanté buccale,Université deMontréalPage 120


NomInscriptionDépart Direction Codirection Lieu de recherche CourrielZHANG, Fuxing 2006-08-012007-08-31KOLTAArletteLUNDJames P.Physiologie,Université deMontréalfuxing.zhang@umontreal.caPage 121


Stagiaires postdoctoraux qui ont terminé en 2007-2008Total: 3Nom Départ Direction CodirectionEINUM, JamesPhysiologie,Université de Montréal2007-08-31 DUBUCRéjeanLUNDJames P.THIVIERGE, Jean-PhilippePhysiologie,Université de Montréal2007-08-31 CISEKPaulZHANG, FuxingPhysiologie,Université de Montréal2007-08-31 KOLTAArletteLUNDJames P.Page 122


ACTIVITÉS SCIENTIFIQUES


FONDS DE RECHERCHE DES MEMBRES RÉGULIERS DU GRSNCBUDGET PAR CATÉGORIE (2007-2008)CATÉGORIE DE BUDGET $ NSubvention de fonctionnement 5 219 935 $ 64Infrastructure 487 500 $ 2Appareillage 887 125 $ 7Support salarial 167 916 $ 3Chercheur-boursier 277 226 $ 5Chaire 650 000 $ 5Bourse postdoctorale 511 250 $ 19Bourse étudiante 483 824 $ 35TOTAL 8 684 776 $ 140Note 1: MembresCes tableaux n’incluent que l’information pertinente aux membres réguliers et leursétudiants.Note 2: Programme d’étudesLes données comprennent les bourses des étudiants inscrits au programme d’étudessupérieures en sciences neurologiques et celles des étudiants inscrits dans d’autresprogrammes à l’Université de Montréal. Elles comprennent aussi les bourses desstagiaires postdoctoraux et les bourses des étudiants dont le directeur n’est pas membredu GRSNC, mais dont le codirecteur, lui, est membre.Note 3: Nombre de bourses nominales / étudiantsNous comptabilisons ici le nombre de bourses nominales plutôt que le nombred’étudiants, parce qu’il est fréquent qu’un même étudiant reçoive des bourses de sourcesdifférentes, au cours d’une même année.Page 125


SOMMAIRE DES SUBVENTIONS DE RECHERCHE PAR SOURCE (2007-2008)ORGANISMESUBVENTIONSN $IRSC 39 4 146 500 $FRSQ 1 15 000 $CRSNG 12 348 376 $Autre 11 705 059 $TOTAL 64 5 219 935 $SOMMAIRE DES SALAIRES (2007-2008)ORGANISME SALAIRE CHERCHEUR-BOURSIERCHAIRETOTALN $ N $ N $ N $IRSC 1 62 535 $ 0 0 $ 5 325 000 $ 6 387 535 $FRSQ 2 105 381 $ 5 277 226 $ 0 0 $ 7 382 607 $TOTAL 3 167 916 $ 5 277 226 $ 5 325 000 $ 13 770 142 $SOMMAIRE DES BOURSES NOMINALES (2007-2008)ORGANISMEBOURSESPOSTDOC.BOURSES3E CYCLEBOURSES2E CYCLEBOURSESTOTALN $ N $ N $ N $IRSC 4 160 000 $ 4 85 292 $ 0 0 $ 8 245 292 $FRSQ 4 107 500 $ 12 167 417 $ 2 23 750 $ 18 298 667 $CRSNG 0 0 $ 7 126 000 $ 1 17 317 $ 8 143 317 $GRSNC 3 52 500 $ 0 0 $ 0 0 $ 3 52 500 $UDEM 0 0 $ 7 28 299 $ 0 0 $ 7 28 299 $AUTRE 8 191 250 $ 2 35 750 $ 0 0 $ 10 227 000 $TOTAL 19 511 250 $ 32 442 758 $ 3 41 067 $ 54 995 074 $SOMMAIRE DES BOURSES INTERNES (2007-2008)ORGANISMEBOURSESPOSTDOC.BOURSES3E CYCLEBOURSES2E CYCLEBOURSESTOTALN $ N $ N $ N $GRSNC 4 28 333 $ 14 112 333 $ 5 27 167 $ 23 167 833 $OCTROI 24 375 625 $ 38 424 794 $ 24 164 750 $ 86 965 169 $AUTRE 0 0 $ 0 0 $ 2 54 375 $ 2 54 375 $TOTAL 28 403 958 $ 52 537 127 $ 31 246 292 $ 111 1 187 377 $Page 126


PUBLICATIONS DES MEMBRES DU GRSNC2008Articles1. Abi Farah, C., I. Nagakura, D. Weatherill, X. Fan, and W. Sossin (2008). A physiological role forphosphatidic acid in the translocation of the novel protein kinase C APLII in Aplysia neurons.Mol. Cell Biol., 28: 4719-4733.2. Ajemian, R., A. Green, D. Bullock, L. Sergio, J. Kalaska, and S. Grossberg (2008). Assessing thefunction of motor cortex: single-neuron models of how neural response is modulated by limbbiomechanics. Neuron, 58 (3): 414-428.3. Alary, F., R. Goldstein, M. Duquette, C.E. Chapman, P. Voss, and F. Lepore (2008). Tactileacuity in the blind: a psychophysical study using a two-dimensional angle discrimination task.Exp Brain Res, 187 (4): 567-594.4. Alaverdashvili, M., H. Leblond, S. Rossignol, and I.Q. Whishaw (2008). Cineradiographic (videoX-ray) analysis of skilled reaching in a single pellet reaching task provides insight into relativecontribution of body, head, oral, and forelimb movement in rats. Behav Brain Res, 192 (2): 232-247.5. Antri, M., F. Auclair, J. Albrecht, N. Djeudjang, and R. Dubuc (2008). Serotoninergic modulationof sensory transmission to brainstem reticulospinal cells. Eur J Neurosci, 28 (4): 655-667.6. Ase, A.R., T.A. Reader, R. Hen, and L. Descarries (2008). Regionally selective changes inneurotransmitter receptors in the brain of the 5-HT 1B knockout mouse. J Chem Neuroanat, 35:356-363.7. Barrière, G., H. Leblond, J. Provencher, and S. Rossignol (2008). Prominent role of the spinalcentral pattern generator in the recovery of locomotion after partial spinal cord injuries. JNeurosci, 28 (15): 3976-3987.8. Bengio, Y. (2008). Neural net language models. Scholarpedia, 3 (1): 3881.9. Bengio, Y. and J.S. Senecal (2008). Adaptive importance sampling to accelerate training of aneural probabilistic language model. IEEE Trans Neural Netw, 19 (4): 713-722.10. Beuter, A., R. Hernandez, R. Rigal, J. Modolo, and P.J. Blanchet (2008). Postural sway and effectof levodopa in early Parkinson's disease. Can J Neurol Sci, 35 (1): 65-68.11. Birca, A., L. Carmant, A. Lortie, P. Vannasing, and M. Lassonde (2008). Gamma frequencySSVEP components differentiate children with febrile seizures from normal controls. Epilepsia,49 (11): 1946-1949.12. Blanchet, P.J., R. Popovici, F. Guitard, P.H. Rompre, C. Lamarche, and G.J. Lavigne (2008). Painand denture condition in edentulous orodyskinesia: comparisons with tardive dyskinesia andcontrol subjects. Mov Disord, 23 (13): 1837-1842.13. Bouvier, D., A.T. Corera, M.E. Tremblay, M. Riad, M. Chagnon, K.K. Murai, E.B. Pasquale,E.A. Fon, and G. Doucet (2008). Pre-synaptic and post-synaptic localization of EphA4 andEphB2 in adult mouse forebrain. J Neurochem, 106 (2): 682-695.Page 127


14. Carmant, L. (2008). Assessing ketosis: approaches and pitfalls. Epilepsia, 49 Suppl 8: 20-22.15. Carmant, L. (2008). Assessing ketosis: approaches and pitfalls. Epilepsia, 49 Suppl 8: 20-22.16. Castellucci, V.F. (2008). Animal models and behaviour: their importance for the study ofmemory. Prog Brain Res, 169: 269-275.17. Chatel-Chaix, L., K. Boulay, A.J. Mouland, and L. Desgroseillers (2008). The host proteinStaufen1 interacts with the Pr55Gag zinc fingers and regulates HIV-1 assembly via its N-terminus. Retrovirology, 5: 41.18. Chong, M., M. Liao, and P. Drapeau (2008). The vesicular integral protein-like gene is essentialfor development of a mechanosensory system in zebrafish. Dev Neurobiol, 68 (12): 1391-1405.19. Cisek, P. (2008). A remarkable facilitating effect of parietal damage. Neuron, 58 (1): 7-9.20. Cohen-Adad, J., H. Benali, G. Barrière, H. Leblond, R.D. Hoge, and S. Rossignol (2008).Développement clinique de l’IRM du tenseur de diffusion de la moelle épinière dans un contextede lésion médullaire. IRBM, 29 (4): 255-260.21. Cohen-Adad, J., H. Benali, R.D. Hoge, and S. Rossignol (2008). In vivo DTI of the healthy andinjured cat spinal cord at high spatial and angular resolution. Neuroimage, 40 (2): 685-697.22. Cohen-Adad, J., M. Descoteaux, S. Rossignol, R.D. Hoge, R. Deriche, and H. Benali (2008).Detection of multiple pathways in the spinal cord using q-ball imaging. Neuroimage, 42 (2): 739-749.23. Dal Bo, G., N. Bérubé-Carrières, J.A. Mendez, M. Riad, L. Descarries, D. Lévesque, and L.-E.Trudeau (2008). The glutamatergic phenotype of mesencephalic dopamine neurons is enhancedfollowing a neonatal 6-hydroxydopamine lesion. Neuroscience, 156 (1): 59-70.24. Daoust, R., P. Beaulieu, C. Manzini, J.M. Chauny, and G. Lavigne (2008). Estimation of painintensity in emergency medicine: a validation study. Pain, 138 (3): 565-570.25. Delivet-Mongrain, H., H. Leblond, and S. Rossignol (2008). Effects of localized intraspinalinjections of a noradrenergic blocker on locomotion of high decerebrate cats. J Neurophysiol, 100(2): 907-921.26. Dépeault, A., M. Meftah el, and C.E. Chapman (2008). Tactile speed scaling: contributions oftime and space. J Neurophysiol, 99 (3): 1422-1434.27. Descarries, L., N. Berube-Carriere, M. Riad, G.D. Bo, J.A. Mendez, and L.E. Trudeau (2008).Glutamate in dopamine neurons: synaptic versus diffuse transmission. Brain Res Rev, 58 (2):290-302.28. Desjardins, G. and Y. Bengio (2008). Empirical Evaluation of Convolutional RBMs for Vision.DIRO, Université de Montréal, tech. report number 1327.29. Drew, T., J.E. Andujar, K. Lajoie, and S. Yakovenko (2008). Cortical mechanisms involved invisuomotor coordination during precision walking. Brain Res Rev, 57 (1): 199-211.Page 128


30. Drew, T., J. Kalaska, and N. Krouchev (2008). Muscle synergies during locomotion in the cat: amodel for motor cortex control. J Physiol, 586 (5): 1239-1245.31. Dubuc, R., F. Brocard, M. Antri, K. Fenelon, J.F. Gariepy, R. Smetana, A. Menard, D. Le Ray, G.Viana Di Prisco, E. Pearlstein, M.G. Sirota, D. Derjean, M. St-Pierre, B. Zielinski, F. Auclair, andD. Veilleux (2008). Initiation of locomotion in lampreys. Brain Res Rev, 57 (1): 172-182.32. Duquette, M., P. Rainville, F. Alary, M. Lassonde, and F. Lepore (2008). Ipsilateral corticalrepresentation of tactile and painful information in acallosal and callosotomized subjects.Neuropsychologia, 46 (8): 2274-2279.33. Dutra, K.M., F.J. Pereira Jr, P.H. Rompre, N. Huynh, N. Fleming, and G.J. Lavigne (2008). Orofacialactivities in sleep bruxism patients and in normal subjects: a controlled polygraphic andaudio-video study. J Oral Rehabil.34. Farah, C.A. and N. Leclerc (2008). HMWMAP2: new perspectives on a pathway to dendriticidentity. Cell Motil Cytoskeleton, 65 (7): 515-527.35. Farah, C.A., I. Nagakura, D. Weatherill, X. Fan, and W.S. Sossin (2008). Physiological role forphosphatidic acid in the translocation of the novel protein kinase C Apl II in Aplysia neurons.Mol Cell Biol, 28 (15): 4719-4733.36. Fasano, C., A. Poirier, L. DesGroseillers, and L.E. Trudeau (2008). Chronic activation of the D2dopamine autoreceptor inhibits synaptogenesis in mesencephalic dopaminergic neurons in vitro.Eur J Neurosci, 28 (8): 1480-1490.37. Frigon, A. and S. Rossignol (2008). Short-latency crossed inhibitory responses in extensormuscles during locomotion in the cat. J Neurophysiol, 99 (2): 989-998.38. Frigon, A. and S. Rossignol (2008). Locomotor and reflex adaptation after partial denervation ofankle extensors in chronic spinal cats. J Neurophysiol, 100 (3): 1513-1522.39. Frigon, A. and S. Rossignol (2008). Adaptive changes of the locomotor pattern and cutaneousreflexes during locomotion studied in the same cats before and after spinalization. J Physiol, 586:2927-2945.40. Frigon, A. and S. Rossignol (2008). Locomotor and reflex adaptation after partial denervation ofankle extensors in chronic spinal cats. J Neurophysiol, 100 (3): 1513-1522.41. Furic, L., M. Maher-Laporte, and L. DesGroseillers (2008). A genome-wide approach identifiesdistinct but overlapping subsets of cellular mRNAs associated with Staufen1- and Staufen2-containing ribonucleoprotein complexes. RNA, 14 (2): 324-335.42. Gallagher, A., D. Bastien, I. Pelletier, P. Vannasing, A.D. Legatt, S.L. Moshe, R. Jehle, L.Carmant, F. Lepore, R. Beland, and M. Lassonde (2008). A noninvasive, presurgical expressiveand receptive language investigation in a 9-year-old epileptic boy using near-infraredspectroscopy. Epilepsy Behav, 12 (2): 340-346.43. Gallagher, A., M. Lassonde, D. Bastien, P. Vannasing, F. Lesage, C. Grova, A. Bouthillier, L.Carmant, F. Lepore, R. Beland, and D.K. Nguyen (2008). Non-invasive pre-surgical investigationof a 10 year-old epileptic boy using simultaneous EEG-NIRS. Seizure, 17 (6): 576-582.Page 129


44. Gibbs, S.A., M.H. Scantlebury, P. Awad, P. Lema, J.B. Essouma, M. Parent, L. Descarries, andL. Carmant (2008). Hippocampal atrophy and abnormal brain development following a prolongedhyperthermic seizure in the immature rat with a focal neocortical lesion. Neurobiol Dis, 32 (1):176-182.45. Gobert, D., L. Topolnik, M. Azzi, L. Huang, F. Badeaux, L. Desgroseillers, W.S. Sossin, and J.C.Lacaille (2008). Forskolin induction of late-LTP and up-regulation of 5' TOP mRNAs translationvia mTOR, ERK, and PI3K in hippocampal pyramidal cells. J Neurochem, 106 (3): 1160-1174.46. Gosselin-Kessiby, N., J. Messier, and J.F. Kalaska (2008). Evidence for automatic on-lineadjustments of hand orientation during natural reaching movements to stationary targets. JNeurophysiol, 99 (4): 1653-1671.47. Gros-Louis, F., J. Kriz, E. Kabashi, J. McDearmid, S. Millecamps, M. Urushitani, L. Lin, P.Dion, Q. Zhu, P. Drapeau, J.P. Julien, and G.A. Rouleau (2008). Als2 mRNA splicing variantsdetected in KO mice rescue severe motor dysfunction phenotype in Als2 knock-down zebrafish.Hum Mol Genet, 17 (17): 2691-2702.48. Heydecke, G., J.M. Thomason, M.A. Awad, J.P. Lund, and J.S. Feine (2008). Do mandibularimplant overdentures and conventional complete dentures meet the expectations of edentulouspatients? Quintessence Int, 39 (10): 803-809.49. Holbrook, W.P., P. Brodin, I. Balciuniene, V. Brukiene, M.V. Bucur, E. Corbet, J. Dillenberg, D.Djukanovic, K. Ekanayake, H. Eriksen, J. Fisher, G. Goffin, P. Hull, T. Kumchai, P. Lumley, J.Lund, V. Mathur, A. Novaes, Jr., A. Puriene, V. Roger-Leroi, I. Saito, S. Turner, and L. Mabelya(2008). Balancing the role of the dental school in teaching, research and patient care; includingcare for underserved areas. Eur J Dent Educ, 12 Suppl 1: 161-166.50. Huh, C.Y., M. Danik, F. Manseau, L.E. Trudeau, and S. Williams (2008). Chronic exposure tonerve growth factor increases acetylcholine and glutamate release from cholinergic neurons of therat medial septum and diagonal band of Broca via mechanisms mediated by p75NTR. J Neurosci,28 (6): 1404-1409.51. Jarjour, A.A., S.J. Bull, M. Almasieh, S. Rajasekharan, K.A. Baker, J. Mui, J.P. Antel, A. DiPolo, and T.E. Kennedy (2008). Maintenance of axo-oligodendroglial paranodal junctionsrequires DCC and netrin-1. J Neurosci, 28 (43): 11003-11014.52. Jomphe, C., M. Gabriac, T.M. Hale, L. Heroux, L.E. Trudeau, D. Deblois, E. Montell, J. Verges,and P. du Souich (2008). Chondroitin sulfate inhibits the nuclear translocation of nuclear factorkappaBin interleukin-1beta-stimulated chondrocytes. Basic Clin Pharmacol Toxicol, 102 (1): 59-65.53. Kalaska, J.F. (2008). Neuroscience: Brain control of a helping hand. Nature, 453 (7198): 994-995.54. Khalfa, S., M. Roy, P. Rainville, S. Dalla Bella, and I. Peretz (2008). Role of tempo entrainmentin psychophysiological differentiation of happy and sad music? Int J Psychophysiol, 68 (1): 17-26.Page 130


55. Khiat, A., Y. Kuznetsov, P.J. Blanchet, and Y. Boulanger (2008). Diffusion-weighted imagingand magnetization transfer imaging of tardive and edentulous orodyskinesia. Mov Disord, 23 (9):1281-1285.56. Kinirons, P., D.J. Verlaan, M.P. Dube, J. Poirier, C. Deacon, A. Lortie, J.F. Clement, R.Desbiens, L. Carmant, C. Cieuta-Walti, M. Shevell, G.A. Rouleau, and P. Cossette (2008). Anovel locus for idiopathic generalized epilepsy in French-Canadian families maps to 10p11. Am JMed Genet A, 146A (5): 578-584.57. Krouchev, N.I., H.L. Galiana, and J.F. Kalaska (2008). Principal component analysis of M1neurophysiology data suggests a motor-control system-architecture template. Conf Proc IEEEEng Med Biol Soc, 1: 1724-1728.58. Krouchev, N.I., J.F. Kalaska, and H.L. Galiana (2008). A functional approach to modeling M1single-unit activity recorded in three primate motor control studies. Conf Proc IEEE Eng MedBiol Soc, 1: 5526-5530.59. Kunz, M., C. Chatelle, S. Lautenbacher, and P. Rainville (2008). The relation betweencatastrophizing and facial responsiveness to pain. Pain, 140 (1): 127-134.60. Lavigne, G., C. Manzini, and R. Heinzer (2008). La persistance d’activités motrices périodiqueslors du sommeil paradoxal et les dommages ou blessures corporels. Neuropsy News (7(2) ): 56-62.61. Lavigne, G.J., S. Khoury, S. Abe, T. Yamaguchi, and K. Raphael (2008). Bruxism physiologyand pathology: an overview for clinicians. J Oral Rehabil, 35 (7): 476-494.62. Le Roux, N. and Y. Bengio (2008). Representational power of restricted boltzmann machines anddeep belief networks. Neural Comput, 20 (6): 1631-1649.63. Le Vasseur, M., I. Ran, and J.C. Lacaille (2008). Selective induction of metabotropic glutamatereceptor 1- and metabotropic glutamate receptor 5-dependent chemical long-term potentiation atoriens/alveus interneuron synapses of mouse hippocampus. Neuroscience, 151 (1): 28-42.64. Lebeau, G., M. Maher-Laporte, L. Topolnik, C.E. Laurent, W. Sossin, L. Desgroseillers, and J.C.Lacaille (2008). Staufen1 regulation of protein synthesis-dependent long-term potentiation andsynaptic function in hippocampal pyramidal cells. Mol Cell Biol, 28 (9): 2896-2907.65. Marc, I., P. Rainville, B. Masse, R. Verreault, L. Vaillancourt, E. Vallee, and S. Dodin (2008).Hypnotic analgesia intervention during first-trimester pregnancy termination: an openrandomized trial. Am J Obstet Gynecol, 199 (5): 469 e461-469.66. McDavid, S., D. Verdier, J.P. Lund, and A. Kolta (2008). Electrical properties of interneuronsfound within the trigeminal motor nucleus. Eur J Neurosci, 28 (6): 1136-1145.67. Mendez, J.A., M.J. Bourque, G. Dal Bo, M.L. Bourdeau, M. Danik, S. Williams, J.C. Lacaille,and L.E. Trudeau (2008). Developmental and target-dependent regulation of vesicular glutamatetransporter expression by dopamine neurons. J Neurosci, 28 (25): 6309-6318.68. Morquette, J.B. and A. Di Polo (2008). Dendritic and synaptic protection: is it enough to save theretinal ganglion cell body and axon? J Neuroophthalmol, 28 (2): 144-154.Page 131


69. Nagakura, I., J. Ormond, and W.S. Sossin (2008). Mechanisms regulating ApTrkl, a Trk-likereceptor in Aplysia sensory neurons. J Neurosci Res, 86 (13): 2876-2883.70. Okura, K., G.J. Lavigne, N. Huynh, C. Manzini, D. Fillipini, and J.Y. Montplaisir (2008).Comparison of sleep variables between chronic widespread musculoskeletal pain, insomnia,periodic leg movements syndrome and control subjects in a clinical sleep medicine practice. SleepMed, 9 (4): 352-361.71. Paquet, F., M.A. Bedard, M. Levesque, P.L. Tremblay, M. Lemay, P.J. Blanchet, P. Scherzer, S.Chouinard, and J. Filion (2008). Sensorimotor adaptation in Parkinson's disease: evidence for adopamine dependent remapping disturbance. Exp Brain Res, 185 (2): 227-236.72. Parent, M. and L. Descarries (2008). Acetylcholine innervation of the adult rat thalamus:distribution and ultrastructural features in dorsolateral geniculate, parafascicular, and reticularthalamic nuclei. J Comp Neurol, 511 (5): 678-691.73. Pelkey, K.A., L. Topolnik, X.Q. Yuan, J.C. Lacaille, and C.J. McBain (2008). State-dependentcAMP sensitivity of presynaptic function underlies metaplasticity in a hippocampal feedforwardinhibitory circuit. Neuron, 60 (6): 980-987.74. Pelletier, J.G. and J.C. Lacaille (2008). Long-term synaptic plasticity in hippocampal feedbackinhibitory networks. Prog Brain Res, 169: 241-250.75. Perri, R., V. Huta, L. Pinchuk, C. Pinchuk, D.J. Ostry, and J.P. Lund (2008). Initial Investigationof the relation between extended computer use and temporomandibular joint disorders. J CanDent Assoc, 74 (7): 643.76. Rainville, P. (2008). Hypnosis and the analgesic effect of suggestions. Pain: 134, 131-132.77. Reynolds, A., E. Brustein, M. Liao, A. Mercado, E. Babilonia, D.B. Mount, and P. Drapeau(2008). Neurogenic role of the depolarizing chloride gradient revealed by global overexpressionof KCC2 from the onset of development. J Neurosci, 28 (7): 1588-1597.78. Riad, M., L. Rbah, M. Verdurand, N. Aznavour, L. Zimmer, and L. Descarries (2008).Unchanged density of 5-HT(1A) autoreceptors on the plasma membrane of nucleus raphe dorsalisneurons in rats chronically treated with fluoxetine. Neuroscience, 151 (3): 692-700.79. Rossignol, S., G. Barriere, A. Frigon, D. Barthelemy, L. Bouyer, J. Provencher, H. Leblond, andG. Bernard (2008). Plasticity of locomotor sensorimotor interactions after peripheral and/or spinallesions. Brain Res Rev, 57 (1): 228-240.80. Roy, M., I. Peretz, and P. Rainville (2008). Emotional valence contributes to music-inducedanalgesia. Pain, 134 (1-2): 140-147.81. Sanchez-Carbente Mdel, R. and L. Desgroseillers (2008). Understanding the importance ofmRNA transport in memory. Prog Brain Res, 169: 41-58.Page 132


82. Sapieha, P., M. Sirinyan, D. Hamel, K. Zaniolo, J.S. Joyal, J.H. Cho, J.C. Honore, E.Kermorvant-Duchemin, D.R. Varma, S. Tremblay, M. Leduc, L. Rihakova, P. Hardy, W.H.Klein, X. Mu, O. Mamer, P. Lachapelle, A. Di Polo, C. Beausejour, G. Andelfinger, G. Mitchell,F. Sennlaub, and S. Chemtob (2008). The succinate receptor GPR91 in neurons has a major rolein retinal angiogenesis. Nat Med, 14 (10): 1067-1076.83. Schepens, B., P. Stapley, and T. Drew (2008). Neurons in the pontomedullary reticular formationsignal posture and movement both as an integrated behavior and independently. J Neurophysiol,100 (4): 2235-2253.84. Serrano, A., R. Robitaille, and J.-C. Lacaille (2008). Astrocyte subtype-specific modulation byNMDA in mouse hippocampus. Glia 56: 1648-1663.85. Serrano, A., R. Robitaille, and J.C. Lacaille (2008). Differential NMDA-dependent activation ofglial cells in mouse hippocampus. Glia, 56 (15): 1648-1663.86. Shi, Z., M. Rudzinski, K. Meerovitch, F. Lebrun-Julien, E. Birman, A. Di Polo, and H.U.Saragovi (2008). Alpha-2 macroglobulin is a mediator of retinal ganglion cell death in glaucoma.Journal of Biological Chemistry, 283: 29156-29165.87. Sibon, I., C. Benkelfat, P. Gravel, N. Aznavour, N. Costes, S. Mzengeza, L. Booij, G. Baker, J.P.Soucy, L. Zimmer, and L. Descarries (2008). Decreased [ 18 F]MPPF binding potential in thedorsal raphe nucleus after a single oral dose of fluoxetine: a PET study in healthy volunteers. BiolPsychiatry, 63: 1135-1140.88. Simon, D., K.D. Craig, F. Gosselin, P. Belin, and P. Rainville (2008). Recognition anddiscrimination of prototypical dynamic expressions of pain and emotions. Pain, 135 (1-2): 55-64.89. Sossin, W.S. (2008). Defining memories by their distinct molecular traces. Trends Neurosci, 31(4): 170-175.90. Sossin, W.S. (2008). Molecular memory traces. Prog Brain Res, 169: 3-25.91. Sossin, W.S., J.C. Lacaille, V.F. Castellucci, and S. Belleville (2008). The Essence of Memory.Preface. Prog Brain Res, 169: ix-x.92. Thivierge, J.P. and P. Cisek (2008). Nonperiodic synchronization in heterogeneous networks ofspiking neurons. J Neurosci, 28 (32): 7968-7978.93. Ting, J.A., A. D'Souza, K. Yamamoto, T. Yoshioka, D. Hoffman, S. Kakei, L. Sergio, J. Kalaska,M. Kawato, P. Strick, and S. Schaal (2008). Variational Bayesian least squares: an application tobrain-machine interface data. Neural Netw, 21 (8): 1112-1131.Page 133


Chapitres de livres1. Cisek, P. (2008). The affordance competition hypothesis: A framework for embodied behavior”In R. Klatzky, M. Behrmann, and B. MacWhinney (Eds.) Embodiment, Ego-Space, and Action.In: New York - Psychology Press, pp. 203-246.2. Descarries, L., N. Bérubé-Carrière, M. Riad, G. Dal Bo, J.A. Mendez, and L.E. Trudeau (2008).Glutamate in dopamine neurons: synaptic versus diffuse transmission. In: Communication andIntegration in the Basal Ganglia, K. Fuxe, L.F. Agnati, F. Mora, and R. Schwarcz (Eds.), pp.290-302, Brain Res. Rev.3. Descarries, L. and N. Mechawar (2008). Structural organization of monoamine and acetylcholineneuron systems in the rat CNS. In: Handbook of Neurochemistry and Molecular Neurobiology,A. Lajtha (Ed.), pp. 1-20, Springer: New York.4. Lebrun-Julien, F. and A. Di Polo (2008). Molecular and cell-based approaches forneuroprotection in glaucoma. In: Optom Vis Sci, pp. 417-424.5. Lobbezoo, F., P.J. Blanchet, and G.J. Lavigne (2008). Management of movement disordersrelated to orofacial pain. In: Orofacial Pain: From Basic Science to Clinical Management, B.Sessle, G. Lavigne, J. Lund, and R. Dubner (Eds.), pp. 211-217, Quintessence Publishing Co.:Carol Stream, Illinois.6. Lund, J.P., G. Murray, P. Svensson, B.J. Sessle, G.J. Lavigne, J.P. Lund, and R.E. Dubner (2008).Pain and Motor Reflexes. In: Orofacial Pain: from Basic Science to Clinical Management. pp.109-116, Quintessence: Chicago.7. Lund, J.P., B.J. Sessle, G.J. Lavigne, J.P. Lund, and R.E. Dubner (2008). Persistant Pain andMotor Dysfunction. In: Orofacial Pain: from Basic Science to Clinical Management. pp. 117-124, Quintessence: Chicago.8. Rainville, P. (2008). Measurement of Pain. In: Orofacial pain: from basic science to clinicalmanagement; Transfer of knowledge in pain research to teaching in dentistry, G. Lavigne, J.P.Lund, R. Dubner, and B.J. Sessle (Eds.), pp. 79-85, Quintessence Publishing: Carol Stream, IL.9. Rainville, P. and I. Marc (2008). Hypnotic analgesia. In: The Senses: A comprehensiveHandbook, Vol 5, Pain, A. Basbaum, A. Kanedo, G.M. Shepherd, and G. Westheimer (Eds.), pp.1009-1016, Academic Press: San Diego.10. Sossin, W.S., J.C. Lacaille, V.F. Castellucci, and S. Belleville (2008). Essence of memory. In:Progress in Brain Research, p. 424.Page 134


Résumés de communication1. Almasieh, M., N. Zabouri, C. Casanova, M. Kelly, and A. Di Polo (2008). Is there a relationshipbetween neuronal and vascular protection in experimental glaucoma? Society for Neuroscience:Abstract. Washington, D.C.2. Almasieh, M., Y. Zhou, C. Casanova, and A. Di Polo (2008). Galantamine: A Novel Structuraland Functional Neuroprotectant for Injured Retinal Ganglion Cells and Optic Nerve in Glaucoma.Canadian Association for Neuroscience Meeting Montreal, Canada.3. Barrière, G., J. Cohen-Adad, H. Benali, and S. Rossignol (2008). A dual lesion paradigm to studyspinal cord injury (SCI) in cats using electrophysiological and imaging methods. CDRF’s 3rdSpinal Cord Symposium. Atlanta, USA.4. Bélair, E.-L., J. Vallée, and R. Robitaille (2008). Bidirectional plasticity of glial cells followinglong-term modifications of synaptic efficacy. Deuxième congrès de CAN. Montréal.5. Bennouna, F. and L.-E. Trudeau (2008). Études des interactions entre le récepteur D2 de ladopamine et les canaux potassiques Kv1.2. Journée de la Recherche du Département dePharmacologie. Université de Montréal.6. Bertrand, S., M. Tartas, F. Morin, J.-C. Lacaille, and J.-R. Cazalets (2008). Noradrenergicmodulation of membrane properties and synaptic integration of lumbar motoneurones in theneonatal rat spinal cord.7. Bérubé-Carrière, N., M. Riad, G. Dal Bo, D. Lévesque, L.-É. Trudeau, and L. Descarries (2008).Regression of the dual dopamine-glutamate phenotype of mesencephalic neurons in mature brain.Society for Neuroscience:Abstract. Washington, D.C.8. Bérubé-Carrière, N., M. Riad, G. Dal Bo, D. Lévesque, L.-É. Trudeau, and L. Descarries (2008).Régression avec l'âge du phénotype glutamatergique des neurones mésencéphaliques à dopamine.25e Journée Scientifique Dép. Pathol. Biol. Cell. Université de Montréal, Québec.9. Bouab, M., A. Aumont, and K. Fernandes (2008). Stem cells in the adult brain: characterizationof their in vivo niche and their responses to growth factors. Retraite du Centre d’excellence enneuromique de l’Université de Montréal (CENUM). Ste-Adèle.10. Bouab, M., A. Aumont, and K. Fernandes (2008). Cellular characterization of proliferating neuralprecursors in the adult mammalian brain. Association Canadienne des Neurosciences. Montréal.11. Bougie, J., T. Lim, C. Abi Farah, V. Manjunath, I. Nagakura, and W. Sossin (2008). The role ofatypical protein kinase C (PKC) zeta in synaptic plasticity in Aplysia Society for Neuroscience:Abstract. San Diego, CA.12. Boulay, K., W. Viranaicken, C. Fréchina, and L. DesGroseillers (2008). L’expression de Staufen1est régulée en fonction du cycle cellulaire : un rôle potentiel dans la mitose. Rencontrescientifique Simon-Pierre Noël. Département de biochimie, Université de Montréal.13. Bull, S.J., M. Almasieh, A. Di Polo, and T.E. Kennedy (2008). Oligodendroglial expression ofDCC is required for the organization of paranodal junctions in vivo. World Congress onTreatment and Research in Multiple Sclerosis, A/E/LA/CTRIMS. Montreal, Canada.Page 135


14. Bull, S.J., M. Almasieh, S. Rajasekharan, B. Morquette, A. Di Polo, and T.E. Kennedy (2008).Oligodendroglial expression of DCC is required for the organization of paranodal junctions invivo. Canadian Association for Neuroscience Meeting Montreal, Canada.15. Caram-Salas, N.L., A. Kolta, and J.P. Lund (2008). Evaluation of chronic pain induced byinjections of acidic saline into the masseter muscles of rats. Society for Neuroscience: Abstract.16. Carmant, L., A. Elie, M. Sévère, D. Santos-Viloria, and D. Rivera (2008). A proposal to improveepilepsy care in Haïti. Can J Neurol Sci.17. Carmant, L., J.W. Wheless, and S.D. Collins (2008). Magnetic resonance imaging abnormalitiesin infants treated with vigabatrin for infantile spasms (Accepted for presentation). AmericanEpilepsy Society meeting.18. Chapados, N. and Y. Bengio (2008). Augmented Functional Time Series Representation andForecasting with Gaussian Processes. NIPS 2007.19. Cisek, P., S. El-Murr, and G.A. Puskas (2008). Decision-making in changing conditions :evidence against temporal integration models. Society for Neuroscience: Abstract. Washington,D.C.20. Cohen-Adad, J., M. Descoteaux, R. Deriche, S. Rossignol, H. R.D., and H. Benali (2008). Q-ballimaging of the spinal cord 16th International Society for magnetic Resonance in Medicine(ISMRM). Toronto, Canada.21. Cohen-Adad, J., M. Descoteaux, S. Rossignol, R.D. Hoge, R. Deriche, and H. Benali (2008).Detection of multiple pathways in the spinal cord white matter using Q-Ball imaging. 5th IEEEInternational Symposium on Biomedical Imaging. Paris, France.22. Cohen-Adad, J., C. Gauthier, H. Benali, S. Rossignol, and R.D. Hoge (2008). BOLD signalresponses to controlled hypercapnia in human spinal cord. 16th International Society formagnetic Resonance in Medicine (ISMRM). Toronto, Canada.23. Cohen-Adad, J., S. Rossignol, H. Benali, and H. R.D. (2008). In vivo assessment of spinal cordintegrity using magnetic resonance diffusion tensor imaging. 31st Annual Conference CMBEC.Montreal, Canada.24. Cybulska-Klosowicz, A., F. Tremblay, W. Jiang, S. Bourgeon, E.-M. Meftah, and C.E. Chapman(2008). Society for Neuroscience: Abstract. Washington, D.C.25. Dal Bo, G. and L.-E. Trudeau (2008). Études in vitro du rôle de la cotransmission dopamineglutamatedans la survie des neurones dopaminergiques. Journée de la Recherche duDépartement de Pharmacologie. Université de Montréal.26. Derjean, D., A. Moussaddy, E. Atallah, M. St-Pierre, X. Ren, S. Chang, F. Auclair, B. Zielinski,and R. Dubuc (2008). Olfactory-locomotor transformations in lampreys. Society forNeuroscience: Abstract. Washington, D.C.27. Derjean, D., A. Moussady, E. Atallah, M. St-Pierre, X. Ren, S. Chang, F. Auclair, B. Zilinski, andR. Dubuc (2008). Neural pathways and mechanisms underlying olfactory-locomotortransformations in lampreys. International Symposium on Olfaction and Taste (ISOT).Page 136


28. Doucet, G. (2008). Séminaire sur invitation Guidage des axones sérotoninergiques dans leprosencéphale et le mésencéphale murins. Centre de recherche Université Laval Robert-Giffard,Québec, QC.29. Drew, T. and D.S. Marigold (2008). The effect of manipulation of visual input on the dischargeactivity of cells in the posterior parietal cortex during voluntary gait modifications in the cat.Society for Neuroscience: Abstract. Washington, D.C.30. Duerden, E.G., J.M. Fu, P. Rainville, and G.H. Duncan (2008). Activation Likelihood EstimationMap of Pain-Evoked Functional Brain Imaging Data in Healthy Subjects: A Meta-Analysis.International Association for the Study of Pain, Glasgow.31. Duerden, E.G., J.M. Fu, P. Rainville, and G.H. Duncan (2008). Activation Likelihood EstimationMap of Pain-Evoked Functional Brain Imaging Data in Healthy Subjects: A Meta-Analysis. The12th International Association for the Study of Pain (IASP). World Congress, Glasgow.32. Duerden, E.G., J.M. Fu, P. Rainville, and G.H. Duncan (2008). Meta-Analysis of Pain-EvokedBrain Activation using Likelihood Estimation Maps in Healthy Subjects. McGill Pain Day.Montreal, Québec.33. Duerden, E.G., M. Piché, K.J. Worsley, G.H. Duncan, and P. Rainville (2008). Increased corticalthickness associated with inhibitory spinal nociceptive processes. Society for Neuroscience:Abstract. Washington D.C.34. El-Murr, S., G.A. Puskas, and P. Cisek (2008). Making decisions as the evidence is changing. 2ndAnnual Canadian Neuroscience Meeting. Montréal, Qc.35. Fasano, C., M.-J. Bourque, M. Haber, K.K. Murai, and L.-E. Trudeau (2008). The presence ofdopaminergic neurons increases dendritic spine formation by striatal medium spiny neurons inculture. Society for Neuroscience: Abstract. Washington, D.C.36. Fasano, C., D. Thibault, and L.-E. Trudeau (2008). Biphasic effect of chronic and acute dopamineD2 autoreceptor activation on p70-S6 kinase activity in HEK293 cells. 2nd annual meeting of theCanadian Association for Neuroscience. Montréal.37. Fasano, C., D. Thibault, and L.-E. Trudeau (2008). Régulation biphasique de l’activité dfe la p70-S6 kinase par le récepteur D2 de la dopamine. Journée de la Recherche du Département dePharmacologie. Université de Montréal.38. Fernandes, K. and (2008). Neural stem cells and their niches. Montréal, Canada. Centre derecherche du Centre Hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM) Hôpital Notre-Dame.39. Fisette, J.F., J. Toutant, S. Dugré-Brisson, L. DesGroseillers, and B. Chabot (2008). hnRNP A1and hnRNP H act in synergy to modulate splicing decisions. RNA east-cost meeting. HôtelChéribourg, Mont Orford, Québec.40. Fortier-Poisson, P. and A.M. Smith (2008). Single neuron activity in somatosensory cortexrecorded during tactile exploration in the monkey. Society for Neuroscience: Abstract.Washington, D.C.Page 137


41. Fortin, G., J.A. Mendez, and L.-E. Trudeau (2008). Régulation de l’expression du transporteurvésiculaire VGluT2 dans les neurones dopaminergiques. Journée de la Recherche duDépartement de Pharmacologie. Université de Montréal.42. Frigon, A. and G. J.-P. (2008). The effects of stimulating sensory inputs from muscles crossingthe hip joint on the fictive locomotor cycle in the cat. Society for Neuroscience: Abstract.Washington, D.C.43. Frigon, A. and G. J.-P. (2008). Stimulating sensory inputs from muscles crossing the hip jointinfluences phase onsets and duration during fictive locomotion in the cat. Congrès Moelleépinière: Fonction, réparation et réadaptation après lésions. Montréal.44. Frigon, A., S. Rossignol, and J.-P. Gossard (2008). The involvement of spinal reflex pathways inthe recovery of locomotion following spinal cord injury. CDRF Symposium. Atlanta, GA USA.45. Fulton, S., J.A. Mendez, F. Bennouna, N. Lahaie, D. Thibault, M. Bouvier, B. Tempel, and L.-E.Trudeau (2008). Contribution of Kv1.1 and 1.2 voltage-gated potassium channels to D2autoreceptor regulation of axonal dopamine release. 2nd annual meeting of the CanadianAssociation for Neuroscience. Montréal.46. Gariépy, J.F., S. Chevallier, S. Gascon, M. Robert, F. Auclair, J.P. Lund, and Dubuc.R. (2008).Central mechanism for pre-programming increases of respiratory drive in relation to movements.Society for Neuroscience: Abstract. Washington, D.C.47. Grant, J.A., E.G. Duerden, G.H. Duncan, and P. Rainville (2008). Cortical thickness, absorptionand mindfulness in advanced Zen meditators. Society for Neuroscience: Abstract. Washington,D.C.48. Grant, J.A., E.G. Duerden, G.H. Duncan, and P. Rainville (2008). Cortical thickness and painsensitivity in advanced Zen meditators. The 12th International Association for the Study of Pain(IASP) World Congress, Glasgow.49. Grant, J.A., E.G. Duerden, G.H. Duncan, and P. Rainville (2008). Cortical thickness and painsensitivity in advanced Zen meditators. 16e Journée scientifique du Centre de recherche enneuropsychologie et cognition (CERNEC). St-Sauveur Québec.50. Grant, J.A., E.G. Duerden, G.H. Duncan, and P. Rainville (2008). Cortical thickness and painsensitivity in advanced Zen meditators McGill Pain Day. Montreal, Québec.51. Green, A., R. Shadmehr, and J. Kalaska (2008). Converting errors into predictive changes inmotor cortex. 2nd Annual Meeting of the Canadian Association for Neuroscience. Montreal.52. Gritsenko, V., G. Duncan, J.F. Kalaska, and P. Cisek (2008). Primary motor cortex is involved incompensation for limb dynamics. Transcranial Magnetic Stimulation and Neuroimaging inCognition and Behavior. Montréal, Qc.53. Gritsenko, V., G.H. Duncan, J.F. Kalaska, and P. Cisek (2008). Primary motor cortex is involvedin compensation for limb dynamics. North American Symposium on Transcranial MagneticStimulation and Neuro Imaging in Cognition and Behavior. Montreal.Page 138


54. Haufler, D., F. Morin, J.-C. Lacaille, and F. Skinner (2008). Characterizing the transient K+current contribution to subthreshold membrane potential oscillations in a hippocampalinterneuron model. Seventeenth Annual Computational Neuroscience Meeting CNS*2008.Portland, OR, USA.55. Juvin, L., D. Le Ray, T. Boutin, F. Auclair, and R. Dubuc (2008). State-dependent modulation ofsensory transmission in the brainstem of lampreys. Society for Neuroscience: Abstract.Washington, D.C.56. Kawai, Y., H. Murakami, J.P. Lund, and J.S. Feine (2008). Cost-efficiency of two methods offabricating conventional dentures. J. Dent. Res.57. Kortleven, C., J.-C. Lacaille, and L.-E. Trudeau (2008). Les endocannabinoïdes et le GABArégulent l’induction de la potentialisation à long terme dans les neurones dopaminergiques desouris. Journée de la Recherche du Département de Pharmacologie. Université de Montréal.58. Kortleven, C., L.-C. Lacaille, and L.-E. Trudeau (2008). Endocannabinoids and GABA regulateinduction of long-term potentiation of glutamatergic synapses onto mouse ventral tegmental areadopamine neurons Society for Neuroscience: Abstract. Washington, D.C.59. Kortleven, K., J.-C. Lacaille, and L.E. Trudeau (2008). Endocannabinoids and GABA regulateinduction of long-term potentiation of glutamatergic synapses onto mouse ventral tegmental areadopamine neurons. 2nd Annual Meeting of CAN-ACN. Montréal, Canada.60. Krouchev, N.I. and J.F. Kalaska (2008). Principal component analysis (PCA) of motor cortexneural activity during elbow movements in different force fields provides insight into the natureof key feed-forward and feedback components in the neural control of movement. Society forNeuroscience: Abstract. Washington, D.C.61. Lacoste, B., M. Riad, and L. Descarries (2008). Trafficking of substance P NK1 receptors inserotonin neurons of rats treated with the antagonist RP67580. Society for Neuroscience:Abstract. Washington, D.C.62. Lacoste, B., M. Riad, and L. Descarries (2008). Trafic des récepteurs NK1 de la substance P dansles neurones à sérotonine du cerveau de rat sous l'action de l'antagoniste RP67580. 25e JournéeScientifique Dép. Pathol. Biol. Cell. Université de Montréal, Québec.63. Lapointe, G. and L. DesGroseillers (2008). Characterization of protein partners of Staufen2 inneurons. Neurobiology and genetics of developmental brain diseases. 30ième interationalsymposium. GRSNC, Montréal.64. Larochelle, H. and Y. Bengio (2008). Classification using Discriminative Restricted BoltzmannMachines. International Conference on Machine Learning.65. Larochelle, H., D. Erhan, and Y. Bengio (2008). Zero-data Learning of New Tasks. AAAIConference on Artificial Intelligence.66. Laverdure-Dupont, D., A.-A. Dubé, J. Montplaisir, G. Lavigne, and P. Rainville (2008).Psychophysical comparison of hypnotic and placebo analgesia. The 12th InternationalAssociation for the Study of Pain (IASP). World Congress, Glasgow.Page 139


67. Laverdure-Dupont, D., E.G. Duerden, A.-A. Dubé, K.J. Worsley, G.H. Duncan, G. Lavigne, andP. Rainville (2008). Brain morphometric differences associated with pain catastrophizing. Societyfor Neuroscience: Abstract. Washington D.C.68. Le Roux, N., Y. Bengio, P. Lamblin, M. Joliveau, and B. Kégl (2008). Learning the 2-DTopology of Images. NIPS 2007.69. Le Roux, N., P.-A. Manzagol, and Y. Bengio (2008). Topmoumoute online natural gradientalgorithm. NIPS 2007.70. Lebeau, G., M. Maher-Laporte, L. Topolnik, C.E. Laurent, W. Sossin, L. DesGroseillers, and J.-C. Lacaille (2008). Staufen1 regulation of protein synthesis-dependent long-term potentiation andsynaptic function in hippocampal pyramidal cells. Keystone symposium on Translationalregulatory mechanisms. Coeur d'Alene, Idaho USA.71. Lebrun-Julien, F., H.U. Saragovi, and A. Di Polo (2008). Regulation of injured retinal ganglioncell death via a p75NTR-dependent mechanism: potential role of Müller glia. CanadianAssociation for Neuroscience Meeting Montreal, Canada.72. Lebrun-Julien, F., H.U. Saragovi, and A. Di Polo (2008). Inhibition of p75NTR in glia potentiatesTrkA-mediated survival of injured retinal ganglion cells. Society for Neuroscience: Abstract.Washington, D.C.73. Maher-Laporte, M. and L. DesGroseillers (2008). Characterization of Staufen2 ribonucleoprotein(RNP) complexes in neuronal dendrites. Neurobiology and genetics of developmental braindiseases / 30ième interational symposium du GRSNC. Montréal.74. Maher-Laporte, M., L. Furic, and L. DesGroseillers (2008). Comparaison des ARNm présentsdans les complexes ribonucléoprotéiques de Staufen1 et Staufen2. Rencontre scientifique Simon-Pierre Noël. Département de biochimie, Université de Montréal.75. Marigold, D.S. and T. Drew (2008). Response of Posterior Parietal Cortex cells to Manipulationsof Visual Information during Obstacle Avoidance in the Cat. Canadian Association forNeuroscience. Montreal, Quebec, Canada.76. Marigold, D.S. and T. Drew (2008). Response of Posterior Parietal Cortex cells to VisualOcclusion during Obstacle Avoidance in the Cat. Society for the Neural Control of Movement.Naples, Florida, USA.77. McAdadm, R., F. Young, V. Blandford, and W. Sossin (2008). Role of Synaptotagmin-Dynamininteraction in mammlian synaptic vesicle endocytosis Society for Neuroscience: Abstract. SanDiego, CA.78. Meftah el, M., S. Bourgeon, M.L. Lemieux, and C.E. Chapman (2008). The time course for thedirection of attention to tactile stimuli. Society for Neuroscience: Abstract. Washington, D.C.79. Mendez, A., M.-J. Bourque, and T. L.-E. (2008). Somatodendritic dopamine release requiressynaptotagmine 4 and 7 and the participation of voltage-gated calcium channels. Society forNeuroscience: Abstract. Washington, D.C.Page 140


80. Mendez, J.A., M.-J. Bourque, and L.-E. Trudeau (2008). Synaptotagmin 4 and 7 are required forsomatodendritic dopamine release in cultured dopamine neurons 2nd annual meeting of theCanadian Association for Neuroscience. Montréal.81. Michelet, T., H. Théoret, and P. Cisek (2008). Corticospinal excitability reflects responsecompetition during a decision-making task. 2nd Annual Canadian Neuroscience Meeting.Montréal, QC.82. Michelet, T., H. Théoret, and P. Cisek (2008). Corticospinal excitability reflects responsecompetition during a decision-making task. 18th Annual Meeting on Neural Control ofMovement. Naples, FL.83. Morisse, G., J. Bertrand, J. King, R. Lippé, D. Anderson, N. Leclerc, and (2008). Role of Tau inthe endocytic pathway along the axon. Canadian Neuroscience Meetings. Montréal, Québec,Canada.84. Morquette, B.J., A.R. McKinney, and A. Di Polo (2008). Dendritic remodelling in the adult retinafollowing axonal injury in vivo. Society for Neuroscience: Abstract. Washington, D.C.85. Nicolae, T.L., J. Sirois, and J.-P. Gossard (2008). Propagation des potentiels d’action dans lesbranches d’afférences primaires de la moelle épinière de chat. Congrès annuel des stagiaires dela Faculté dedecine.86. Ollivier, M.L., M.F. Dubois, P. Cossette, M. Krajinovic, and L. Carmant (2008). Risk factors forvalproic acid non-response in childhood absence epilepsy (Accepted for presentation). AmericanEpilepsy Society meeting.87. Pastor-Bernier, A. and P. Cisek (2008). Kinematic consequences of decision-making in monkeys.Society for Neuroscience: Abstract. Washington, D.C.88. Pastor-Bernier, A. and P. Cisek (2008). Kinematic effects of decision-making in monkeys. 2ndAnnual Canadian Neuroscience Meeting. Montréal, Qc.89. Perreault, S., E. Boudes, P. Diadori, D. Nguyen, P. Major, Y. Patenaude, Y. Boulanger, and L.Carmant (2008). 3T-MRI, MRS and glutamate levels in temporal lobe epilepsy. Can J Neurol Sci.90. Piché, M., M. Arsenault, P. Poitras, P. Rainville, and M. Bouin (2008). Visceral hyperalgesia isassociated with somatic hyperalgesia and deficits in pain modulation in patients with irritablebowel syndrome (IBS). Digestive Disease Week 2008, American GastroenterologicalAssociation. San Diego, CA.91. Piché, M., M. Arsenault, and P. Rainville (2008). Cortical regulation of somatosomatic andsomatoautonomic reflexes in fonctional Magnetic Resonance Imaging. Association ofChiropractic Colleges Educational Conference XV, Research Agenda Conference XIII.Washington DC.92. Pinard, A. and R. Robitaille (2008). Contrôle nitrinergique de la modulation glutamatergique à lajonction neuromusculaire de vertébré. Deuxième congrès de CAN. Montréal.Page 141


93. Ran, I., Laplante I., M. Costa-Mattioli, J. Pelletier, N. Sonenberg, and J.-C. Lacaille (2008).Persistent transcription- and translation-dependent long-term potentiation induced by mGluR1 inhippocampal interneurons. Proceedings 6th International Meeting on Metabotropic GlutamateReceptors. Taormina, Italy.94. Ran, I., Laplante I., M. Costa-Mattioli, J. Pelletier, N. Sonenberg, and J.-C. Lacaille (2008). Atranscription- and translation-dependent late form of chemically-induced long-term potentiationat hippocampal interneuron excitatory synapses.95. Ravel-Chapuis, A., G. Bélanger, J. Cote, C.A. Thornton, L. DesGroseillers, and B.J. Jasmin(2008). The RNA-binding protein Staufen : a new player in myotonic dystrophy type 1? .Congrès Myologie, Marseille, France.96. Riad, M. and L. Descarries (2008). Internalization, desensitization and resensitization of 5-HT1Aautoreceptors upon acute and chronic treatment with the antidepressant fluoxetine. Society forNeuroscience: Abstract. Washington, D.C.97. Rivest, F., Y. Bengio, and J.F. Kalaska (2008). Learning timing in reinforcement learning modelof dopamine responses in appetitive fixed-delay classical conditioning. Society for Neuroscience:Abstract.98. Rossignol, S. and G. Barrière (2008). Implication of the spinal pattern generator in the recoveryof locomotion after partial spinal cord lesion in cats. 6th FENS. Geneva, Switzerland.99. Roy, C., P. Rainville, and F. Gosselin (2008). Recognizing static and dynamic facial expressionsof pain: Gaze-tracking and Bubbles experiments. Vision Science Society Annual Meeting NaplesFL, USA.100. Roy, M., M. Piché, J.I. Chen, I. Peretz, G.H. Duncan, and P. Rainville (2008). Affectivemodulation of pain-evoked brain activity. Society for Neuroscience: Abstract. Washington, D.C.101. Ryan, J., M. Lachance, and L. Saint-Amant (2008). Rôle des canaux voltage dépendants dans ledéveloppement des circuits moteurs chez l’embryon du poisson zébré PBC Journée ScientifiqueAbstract102. Sanchez-Carbente, M., W.S. Sossin, and L. DesGroseillers (2008). Roles if DEAD box 3 proteinsin organizing RNA granules in neurons. Neurobiology and genetics of developmental braindiseases / 30ième interational symposium du GRSNC. Montréal.103. Scavarda, D., P. Major, A. Lortie, C. Mercier, and L. Carmant (2008). The value of peri insularhemispherotomy in the treatment of stroke induced pediatric refraxctory epilepsy : a report ofseven cases. XXIst Biennial Meeting of the European Society of Pediatric Neurosurgery.Montreux, Switzerland.104. Schweinhardt, P., D.A. Seminowicz, E. Jaeger, A. Kuchinad, G.H. Duncan, and M.C. Bushnell(2008). Placebo Analgesia and Personality: The Ventral Striatum Links ‘Dopaminergic’Character Traits To Pain Relief. International Association for the Study of Pain. Glasgow.105. Sirois, J., T.L. Nicolae, and J.-P. Gossard (2008). Reticulospinal control of presynaptic inhibitionin primary afferents during fictive locomotion in the cat. Society for Neuroscience: Abstract.Washington, D.C.Page 142


106. Sirois, J., T.L. Nicolae, and J.-P. Gossard (2008). Modulation of presynaptic inhibition evoked byreticulospinal pathways during fictive locomotion in the cat. Congrès Moelle épinière: Fonction,réparation et réadaptation après lésions. Montréal.107. Sirois, J., T.L. Nicolae, and J.-P. Gossard (2008). Convergence des inputs sensoriels etréticulospinaux sur les réseaux de l’inhibition présynaptique chez le chat. Congrès annuel desstagiaires de la Faculté dedecine.108. Smith, A.M. and P. Fortier-Poisson (2008). Deployment of fingertip forces by a monkeyperforming a tactile exploration task. Society for Neuroscience: Abstract. Washington, D.C.109. Taschereau-Dumouchel, V., C. Roy, F. Gosselin, and P. Rainville (2008). Les composantes del’expression faciale de la douleur essentielles à la modulation de la douleur de l’observateur. 16eJournée scientifique du Centre de recherche en neuropsychologie et cognition (CERNEC). St-Sauveur Québec.110. Thibault, D., G. Pineyro, and L.-E. Trudeau (2008). Neurotensin Regulates D2 DopamineReceptor Internalization. 2nd annual meeting of the Canadian Association for Neuroscience.Montréal.111. Thibault, D., G. Pineyro, and L.-E. Trudeau (2008). La neurotensine module l’internalisation durécepteur D2. Journée de la Recherche du Département de Pharmacologie. Université deMontréal.112. Thibault, D., G. Pineyro, and L.-E. Trudeau (2008). Neurotensin regulates D2 dopamine receptorinternalization. Society for Neuroscience: Abstract. Washington, D.C.113. Torabi, A., G.A. Bilodeau, M. Lévesque, J.M.P. Langlois, P. Lema, and L. Carmant (2008).TMeasuring animal body temperature in thermographic video using particle filter tracking(Accepted for presentation). International Symposium on Visual Computing (ISVC 2008). LasVegas, Nevada, USA.114. Tremblay, M.E., M. Riad, and G. Doucet (2008). Localization of EphA4 in postnatal rathippocampus. 2nd Annual Meeting of CAN-ACN. Hilton Montréal Bonaventure Hotel, Montréal.115. Truong, V., A. Aumont, S. Décary, R. Bergeron, and K. Fernandes (2008). Examination of theeffects of voluntary running on neural precursor populations of the adult nervous system.Association Canadienne des Neurosciences. Montréal.116. Truong, V., M. Bednarczyk, A. Aumont, and K. Fernandes (2008). Characterization of adultspinal cord stem cells and their in vivo niche. Moelle épinière : fonction, réparation etréadaptation après lésions Montréal.117. Vincent, P., H. Larochelle, Y. Bengio, and P.A. Manzagol (2008). Extracting and ComposingRobust Features with Denoising Autoencoders. International Conference on Machine Learningproceedings.118. Wallman, M.-J., M. Parent, L. Descarries, and A. Parent (2008). Serotonin innervation of thesubthalamic nucleus in monkey and human. Can J Neurol Sci.Page 143


119. Weatherill, D., J. Dyer, and W. Sossin (2008). S6K-, not 4E-BP-, signaling mediates the TORC1-dependent increase in translation necessary for 24-hour long-term facilitation Society forNeuroscience: Abstract. San Diego, CA.120. Xie, G., M. Piché, J. Cohen-Adad, M. Khoshejad, V. Perlbarg, R. Hoge, H. Benali, S. Rossignol,and P. Rainville (2008). Characterizing and controlling for physiological noise in human cervicalspinal fMRI in response to noxious stimuli. Society for Neuroscience: Abstract. Washington,D.C.121. Yakovenko S and D. T. (2008). Control of posture in motor cortex. . In: 2nd Annual Meeting CCAN-ACN. Montréal, Canada.122. Ziat, M., V. Hayward, C.E. Chapman, M. Ernst, and C. Lenay (2008). Revisiting the fingertipfoveaanalogy. European Conference on Visual Perception. Utrecht, Netherlands.123. Zielinski, B., X. Ren, W. Green, A. Laframboise, and R. Dubuc (2008). Glomerular mapping inthe sea lamprey evidence for two spatially distinct neural inputs. International Symposium onOlfaction and Taste (ISOT).Page 144


SÉMINAIRES ET PRÉSENTATIONS PAR LES MEMBRES DU GRSNC2008YOSHUA BENGIO“Learning Deep Representations”,DARPA Deep Learning Workshop, Virginia, USA, 25 septembre 2008.“Learning deep architectures for AI”, University of Siena, Siena, Italy, 29 mai 2008.“Learning deep architectures for AI”, University of Florence, Florence, Italy, 26 mai 2008.NIPS Satellite Meeting on Deep Learning, “Optimizing Deep Architectures”, Vancouver, BC, 6 décembre2008.PIERRE J. BLANCHETLa dyskinésie tardive. Réunion annuelle de la Société Québécoise de Gériatrie, Hôtel Delta Montréal,Montréal, 23 octobre 2008.La dyskinésie tardive : une complication à oublier? Réunion hebdomadaire du service de psychiatrie(Grand Rounds), Réseau Santé Richelieu-Yamaska (Hôpital Honoré-Mercier), Saint-Hyacinthe, Québec,19 juin 2008.Update on drug-induced movement disorders. Medical Grand Round Presentation, Memorial University,St.John’s, Newfoundland and Labrador, 13 juin 2008.Tardive dyskinesia : An update. Conférence d’éducation professionnelle continue dédiée aux médecinsneurologues et psychiatres, The Cellar Restaurant, St.John’s (Newfoundland and Labrador), 12 juin 2008.Mouvements anormaux et maladies neurologiques, dystonies oro-faciales. Symposium InternationalBruxisme. Collège National d’Occlusodontologie Section Aquitaine, Bordeaux Cité Mondiale Centre deCongrès, France, 6 juin 2008.Tremblements: Nouveautés. Première Journée Annuelle de l’Unité des Troubles du Mouvement André-Barbeau, Auditorium Rousselot, Hôpital Notre-Dame du CHUM, Montréal, Québec, 16 mai 2008.Mise à jour sur la dyskinésie tardive. Conférence scientifique du C.M.D.P., Salle Raynald-Beauchemin,Institut Universitaire de Gériatrie de Montréal, Montréal, Québec, 10 avril 2008.Revue des effets secondaires moteurs associés à l’utilisation des psychotropes. Réunion hebdomadaire,unité des soins intensifs, Hôpital Louis-H. Lafontaine, Montréal, Québec, 3 avril 2008.Troubles du mouvement non dyskinétiques en psychiatrie: mise à jour. Réunion hebdomadaire (GrandRounds), département de psychiatrie, Hôpital Louis-H. Lafontaine, Montréal, Québec, 28 mars 2008.Page 145


JANNIC BOEHMCRN seminar series McGill University, Canada: “Changes in synaptic plasticity during development andAlzheimer’s disease”, Montréal, 2008.LIONEL CARMANTCongrès des médecins haïtiens à l’étranger, Développement d’une clinique d’épilepsie en Haïti, 25 juillet2008.ELAINE CHAPMANAttentional influences on tactile processing: observations from single unit recordings and psychophysicalexperiments. Department of Physiology, McGill University, Montréal, Québec, octobre 2008.PAUL CISEKCisek, P. “Reaching decisions through a distributed consensus”, Workshop on Open Problems in theNeuroscience of Decision Making, OIST Seaside House, Okinawa, Japan, 16-18 octobre 2008.Cisek, P. “Making decisions as the evidence is changing”, Okinawa Institute of Science and Technology,Okinawa, Japan, 14 octobre 2008.Cisek, P. “Cognition through sensorimotor competition”, Barcelona Cognition, Brain and TechnologySummer School, Barcelona, Spain, 8-22 septembre 2008.Cisek, P. “The blurry borders between deciding and doing”, Fifth Motor Control Summer School, CampMaromac, Val Des Lacs, Québec, 11-15 juillet 2008.Cisek, P. “Deciding about actions: The affordance competition hypothesis”, Department of physiology,Queen’s University, Kingston, Ontario, 31 mars 2008.Cisek, P. “Deciding about actions: The affordance competition hypothesis”, Neuroscience Institute,Stanford University, Stanford, CA, 20 mars 2008.Cisek, P. “Deciding about actions: The affordance competition hypothesis”, Smith-Kettlewell EyeResearch Institute, San Francisco, CA, 19 mars 2008.LAURENT DESCARRIESDépartement de pharmacologie, Université de Montréal, 2008.Page 146


LUC DESGROSEILLERSViranaicken, W., Boulay, K., Fréchina, C et DesGroseillers, L. L’expression de Staufen1 est régulée enfonction du cycle cellulaire : un rôle potentiel dans la mitose. Retraite Louis-Philippe Bouthilier, 2008.Boulay, K., et DesGroseillers, L. L’expression de Staufen1 est régulée en fonction du cycle cellulaire : unrôle potentiel dans la mitose. Journée Simon-Pierre Noël. Département de biochimie, 2008.Maher-Laporte, M., et DesGroseillers, L. Comparaison des ARNm présents dans les complexesribonucléoprotéiques de Staufen1 et Staufen2. Journée Simon-Pierre Noël. Département de biochimie,2008.ADRIANA DI POLODi Polo, A. Survival of retinal neurons after axonal injury: molecular mechanisms and potential therapies.Département de sciences biomédicales, Université du Québec à Montréal, Montréal, Québec, 26 mars2008.Di Polo, A. What can we learn from neuro-regeneration? International Glaucoma Think Tank, Florence,Italy, 24-27 juillet 2008.Di Polo, A. Novel non cell-autonomous mechanisms of retinal ganglion cell death. NeuroprotectiveStrategies in Degenerative Eye Disease 2008 Symposium. Vanderbilt Eye Institute, Vanderbilt UniversitySchool of Medicine, Nashville, Tennessee, octobre 2008.Di Polo, A. Survival of retinal neurons after axonal injury: molecular mechanisms and potential therapies.Department of Otolaryngology and Neuroscience Graduate Program, University of Michigan, Ann Arbor,Michigan, décembre 2008.GUY DOUCETSéminaire sur invitation au Centre de recherche Université Laval Robert-Giffard, Québec, QC. Guidagedes axones sérotoninergiques dans le prosencéphale et le mésencéphale murins, 7 mars 2008.PIERRE DRAPEAUConférence d’ouverture, 6e journée scientifique, Institut des neurosciences, Université de Bordeaux,France, 2008.1 st Canadian Zebrafish Conference, Banff, AB, 2008.Symposium «Brain disease and molecular machines», Paris, France, 2008.Dept. Biology, Leicester University, UK, 2008.Page 147


TREVOR DREWThe Contribution of the Posterior Parietal cortex to the control of precision walking. ColumbiaUniversity, avril 2008.The Contribution of the pontomedullary reticular formation (PMRF) and the motor cortex to theregulation of anticipatory and compensatory postural adjustments in the cat. Portland, octobre 2008.Invited speaker in a workshop entitled, “Not your father’s reticulospinal tract anymore. Neural Control ofmovement”, Naples, Florida, avril 2008.Invited speaker in a Symposium entitled, “Parsimony in neural control: Are there shared neuralmechanisms for the control of feedback and feedforward postural control”? Neural Control of movement,Naples, Florida, avril 2008.Invited Speaker at the Canadian Neurosciences Meeting in a symposium entitled, “The enigma of themotor cortex”. “Motor Cortical control of muscle synergies during locomotion”, mai 2008.Invited speaker in a Symposium entitled, “Spinal Cord: Function, Repair and Rehabilitation”.Presentation entitled: “Supraspinal and spinal integration during locomotion in the cat”, Montréal, juin2008.RÉJEAN DUBUCCentre Biomed, département de Biologie, UQAM, De la sensation à l’action, 13 février 2008.Barrow Neurological Institute, Div. of Neurobiology, Phoenix, USA, Cellular mechanisms responsiblefor the neural control of locomotion, 11 mars 2008.Muséum national d'Histoire Naturelle de Paris, France, De l'olfaction à l'action. 3 avril 2008.International Symposium on Olfaction and Taste (ISOT), Presidential Symposium, San Francisco, USA,The transformation of olfactory input into a motor output, 24 juillet 2008.Dept. Biology, Northeastern University, Boston, USA, The neural control of locomotion: a hyperdrivemechanism, 14 octobre 2008.GARY DUNCANReal-time functional magnetic resonance imaging: potential therapy for phantom-limb pain? Québec PainResearch Network, Winter Pain Meeting, Bromont, Québec, 25-27 janvier 2008.KARL FERNANDESCentre de recherche du Centre Hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM), Hôpital Notre-DameNeural stem cells and their niches, Montréal, 2008.Page 148


ANDREA GREENGreen AM. Knowing where you are going: spatial motion estimation in a gravitational environment.Invited seminar, Department of Physiology, McGill University, Montreal, 5 décembre 2008.Green AM. Knowing where you are going: building internal models of self-motion. Invited seminar,Dept. of Electrical and Electronic Engineering, Chubu University, Kasugai, Japan, 9 avril 2008.Green AM. Self-motion estimation in a gravitational environment: computational implications and futuredirections. Invited seminar, Graduate School of Med., Kyoto Univ., Kyoto, Japan, 4 avril 2008.Green AM. Knowing where you are going: building internal models of self-motion. Invited speaker aspart of a symposium session entitled “Neural Mechanisms to Compensate for Self-Induced Sensation”XXV Barany Society Meeting, Kyoto, Japan, mars 31 – 3 avril 2008.JOHN F. KALASKA“Neural Correlates of overt and covert motor decisions in primate dorsal premotor cortex”Killam Lecture Series, Montreal Neurological Institute, McGill University, 15 janvier 2008.“Old ideas and new ideas about the role of motor cortex in the control of voluntary movement”At: “The Enigma of the Motor Cortex”, Symposium 2 nd Annual Meeting of the CAN-ACN, Montréal, 25-28 mai 2008.“The Enigma of the Primary Motor Cortex”Department of Neuroscience, Stanford University, 8 octobre2008.“The Enigma of the Primary Motor Cortex”Department of Neuroscience, Brown University, 6 novembre2008.ARLETTE KOLTACircuits trigéminaux: Mécanismes impliqués dans la rythmogenèse et dans la douleur musculairechronique. Université de Bordeaux 2-Institut Magendie, septembre 2008.Trigeminal circuits-From rhythmogenesis to chronic muscle pain. Tribute to three giants in Orofacialphysiology. Satellite symposium of the IADR meeting in Toronto, juillet 2008.JEAN-CLAUDE LACAILLEKeystone Symposia “Translational Regulatory Mechanisms”, Coeur d'Alene, ID, USA, “Staufen1regulation of protein synthesis-dependent long-term potentiation and synaptic function in hippocampalpyramidal cells”, 31 janvier 2008.6th International Meeting on Metabotropic Glutamate Receptors, Taormina, Italy, “Persistenttranscription- and translation-dependent long-term potentiation induced by mGluR1 in hippocampalinterneurons”, 15 septembre 2008.Page 149


GILLES LAVIGNETrop actif le sommeil du bruxeur? Rôle du cerveau primitif, 25 e Journées Internationales – CollègeNational d’Occlusodontologie (CNO). Appareil manducateur stress, douleurs et dysfonctionnements,Brest, France, mars 2008.New funding on Sleep Bruxism - NJDS Seminar Series - New Jersey, janvier 2008.Scoring Manual: Movement Rules. American Academy of Sleep Med, Webinar, janvier 2008.NICOLE LECLERCDouglas Mental Health University Institute, McGill University, Montréal, 2008.JAMES P. LUNDLecture “From Occlusion to the human genome: The aetiology of TMD and similar chronic painconditions”. Continuing Education Program, Faculty of Dentistry, McGill University, mars 2008.Worshop organiser and speaker “Access to Oral Health Care”. Canadian Academy of Health SciencesAnnual Meeting, Toronto, Ontario, 22 septembre 2008.PIERRE RAINVILLERainville, P. The experiential neurophenomenology of pain and hypnosis. Belgian Brain Conference2008, Oostende, Belgique, 24-25 octobre 2008.Rainville, P. Functional imaging of the placebo effect. Belgian Brain Conference 2008, Oostende,Belgique, 24-25 octobre 2008.Rainville, P. Central processing and the modulation of pain. National Institute on Aging (NIA) & PainConsortium, National Institute of Health (NIH) Exploratory Workshop: Mechanisms and Management ofPain in the Elderly, Bethesda MD, 30 juin – ler juillet 2008.Rainville, P. Le cerveau et la douleur : neurobiologie de la subjectivité et fondement de l’empathie.Symposium sur la douleur, UQAT, Rouyn-Noranda Qc, 12 juin 2008.Rainville, P. Impact des émotions sur la douleur. Symposium 2008 sur la douleur. Formation médicalecontinue, Université de Sherbrooke, Hotel Sandman, Longueuil, Québec, 9 mai 2008.Rainville, P. Régulation neurophysiologique de la douleur et des émotions par l’hypnose. Colloqueanxiété, traitements psychologiques et oncologie. CHUM Notre-Dame, Montréal, Québec, 16 avril 2008.Rainville, P. Le cerveau et la douleur : neurobiologie de la subjectivité et fondement de l’empathie.Colloque en sciences humaines et en psychologie. CÉGEP Ahuntsic, Montréal, Québec, 15 avril 2008.Rainville, P. The subjective pain we share: Brain imaging studies of pain modulation and paincommunication. Brain & Cognition Seminar Series Département de Neurosciences, Université deGenève, 31 mars 2008.Rainville, P. L’imagerie cérébrale et l’hypnose. Initiation à la pratique d l’hypnose par l’AssociationFrançaise pour l’Étude de l’Hypnose Médicale (AFEHM), Paris, 29 mars 2008.Page 150


Rainville, P. Hypnose et imagerie cérébrale. Comprendre les effets de l’hypnose par l’observation del’activité cérébrale. Diplôme universitaire Hypnose médicale, Université Paris VI et Groupe HospitalierPitié-Salpêtrière, Paris, 28 mars 2008.Verrault, C., Landry, M. et Rainville, P. Introduction à l’hypnose clinique et ses applications en médecinedentaire. Formation dentaire continue, Université de Montréal, 15 mars 2008.Rainville, P. Cerebro-spinal interactions in the pain system. Journée scientifique du réseau québécois derecherche sur la douleur, QPRI Winter Pain Meeting. Château Bromont, Bromont, Québec, 25-27 janvier2008.RICHARD ROBITAILLELes cellules gliales contrôlent l’activé et la plasticité synaptiques. Centre de Recherche Université LavalRobert Giffard, Québec, 15 février 2008.Glial cells govern synaptic plasticity. Drexel University, Philadelphia, 26 mars 2008.Glial cells modulate and govern synaptic plasticity. University of Alabama Birmingham CivitanInternational Research Center, l er mai 2008.Le contrôle de la plasticité synaptique par les cellules gliales. L'IFR Jean Roche, Marseille, 25 septembre2008.Glia-Neuron Interaction: Astrocytes Regulate Synaptic Transmission and Plasticity. Society forNeurochemistry Meeting, San-Antonio, Texas, mars 2008.Glia-neuron interactions: glial cells govern synaptic plasticity. Meeting on Ion Channels, Giens, France,21-24 septembre 2008.SERGE ROSSIGNOLMarseille, France IRME, Laboratoire Neurobiologie et Mouvements, CNRS Marseille (Pr FrançoisClarac) “Le rôle prépondérant du générateur spinal de locomotion dans le recouvrement locomoteur aprèslésions spinales partielles”Atlanta, GA, USA. Christopher and Dana Reeve Foundation, Spinal Cord Symposium“A dual lesion paradigm to study spinal cord injury (SCI) in cats using, electrophysiological and imagingmethods”, 9 mai 2008.“Plasticity Induced After Spinal Cord Injury by Treadmill Locomotor Training”, Montréal, Québec,Canada. 2nd Annual Canadian Neuroscience Meeting, 27 mai 2008.“Locomotion and its recovery after spinal cord injury”. Nobel Symposia “Gene, Brain and Behavior”,Karolinska Insitutet, Stockholm, Sweden,12 juin 2008.6 th Forum of European Neuroscience (FENS) S46. - Adaptive changes within the mammalian nervoussystem and functional recovery following injuries. “Implication of the spinal pattern generator in therecovery of locomotion after partial spinal cord lesion in cats”, Genève, Suisse, 12 juillet 2008.Museum d’histoire naturelle« Importance des mécanismes spinaux dans la récupréation de lalocomotion ” Paris, France Club du Motoneurone, 24 septembre 2008.Page 151


Summer School for the Biological Treatment of Chronic Spinal Cord Injury. Vienna, Austria. Session III-“CPG in the recovery of locomotion after partial spinal cord lesions”, 5 octobre 2008.3rd National Spinal Cord Injury Conference and 16th Interurban Spinal Cord injury. Conference“Approaches to study and promote recovery of function after spinal cord injury”, Toronto, Ontario,Canada, 6 novembre 2008.Nouvelles Approches«Génération spinale des patrons locomoteurs chez la souris, le rat, le chat etl’homme», Boulogne-Billancourt, France. IRME 2008 : Traumatismes crâniens et médullaires, 4décembre 2008.LOUIS SAINT-AMANTCanadian zebrafish meeting – Banff, Alberta, 2008.Centre de recherche du CHUM - Hôpital Notre-Dame, 2008.WAYNE SOSSINHunter College, Department of Biology, New York, USA, avril 2008.Ottawa University, Department of Psychology, avril 2008.Cold Spring Harbor Meeting on Translational Control, Platform Presentation. septembre 2008.Great Lakes GPRC Retreat, octobre 2008.LOUIS-ÉRIC TRUDEAUTrudeau, L.-E. Conférencier invité au Parkinson Alliance Meeting, Université d’Ottawa,.“Neurotransmitter phenotype plasticity in dopamine neurons within the context of development”, 17janvier 2008.Trudeau, L.-E. Conférencier invité au Winter Conference on Neural Plasticity, Moorea, St-Lucie.“Molecular dissection and reconstitution of somatodendritic dopamine release in cell culture”, 12 février2008.Conférencier invité au Center for Research in Neuroscience, Montreal General Hospital, Mc GillUniversity Hospital Research Center, “Discovery and regulation of glutamate-dopamine cotransmissionin dopamine neurons”, 14 novembre 2008.Page 152


30 e symposium internationaldu Groupe de recherche sur le système nerveux central (GRSNC)"Neurobiologie et génétique de maladies du développement du cerveau – Neurobiologyand genetics of developmental brain diseases"Organisé par Pierre Drapeau et Guy A. RouleauMontréal, les 5 et 6 mai 2008Page 153


Page 155


PROGRAMMEPROGRAMLundi, 5 mai 2008 Monday, May 5th 2008A.M. 9h00 - 9h15 Mot de bienvenue / Welcome remarksTrevor Drew, directeur du GRSNCJoseph Hubert, vice-recteur - RecherchePierre Boyle, vice-doyen - Études supérieures et à la recherche9h15-9h30IntroductionGuy A. Rouleau, organisateur / organizerSESSION 1: SchizophreniaModérateur / Chairperson : Guy A. Rouleau, Université de MontréalA.M. 9h30-10h00 Hugh GurlingDepartment of Mental Health Sciences, University College London Medical School, London, UKGene expression studies of antipsychotic and antidepressant drugs.10h00 - 10h30 Guy A. RouleauCHU Sainte-Justine, Centre de recherche, Université de Montréal, Québec, CanadaGenomics of Schizophrenia.10h30-11h0011h00-11h3011h30-13h00Michael C. O'DonovanThe Henry Wellcome Building for Biomedical Research in Wales, Department of Psychological Medicine,School of Medicine, Cardiff University, Heath Park Cardiff, UKGenome-wide studies of association in schizophrenia.Judith RapoportChild Psychiatry Branch, National Institute of Mental Health (NIMH), Bethesda, U.S.A.The genetics of very early onset schizophrenia.LunchSession de présentations affichées / Poster sessionSESSION 2: Movement disorders; Tourette and ataxiaModérateur / Chairperson : Sylvain Chouinard, Université du Québec à MontréalP.M.13h00 - 13h30 Nelson FreimerPsychiatry & Biobehavioral, Sciences/Human Genetics,University of California, Los Angeles (UCLA), Los Angeles, California, U.S.A.Genetic investigations of Tourette Syndrome.13h30 - 14h00 Christopher E. PearsonDepartment of Genetics, Canadian Genetic Disease Network Scholar,The Hospital for Sick Children, Toronto, Ontario, CanadaTrinucleotide repeat instability: a role for DNA repair proteins.14h00 - 14h30 Christian NériLaboratory of Genomic Biology, Centre Paul Broca, INSERM, Paris, FranceLongevity modulators and their potential for the characterization andtreatment of degenerative diseases.14h30 - 15h00 Huda ZoghbiHoward Hughes Medical Institute,Baylor College of Medicine, Houston, Texas, U.S.A.Studying the neurobiology of Rett Syndrome.15h00 - 17h00 Rafraîchissements / RefreshmentsSession de présentations affichées / Poster session18h30BanquetPavillon Jean-CoutuAgora Morris et Rosalind GoodmanCampus de l'Université de Montréal2940, chemin de PolytechniquePage 156


PROGRAMMEPROGRAMMardi, le 6 mai 2008 Tuesday, May 6th 2008SESSION 3: Mental retardation and autismModérateur / Chairperson : Éric Fombonne, McGill UniversityA.M. 10h00-10h30 Nils BroseMax Planck Institute of Experimental Medicine, Gšttingen, GermanyGenetic dissection of neuroligin function: from synaptogenesis to autism.10h30-11h0011h00-11h3011h30-12h0012h00-14h00Jacques MichaudDépartment de génétique médicale, Hôpital Sainte-Justine, Université de MontréalGenetics of non-syndromic mental retardation.Laurent MottronDépartement de psychiatrie, Université de Montréal, Montréal, Québec, CanadaBehavioral, fMRI and EEG evidence for autonomy of cognitivefunctions in autism.Christopher WalshBoston Children's Hospital and Howard Hughes Medical Institute (HHMI),Neurology and Pediatrics, Harvard Medical School, Boston, Massachusetts, U.S.A.Genetics of autism and mental retardation: similarities and differences.LunchSession de présentations affichées / Poster sessionSESSION 4: EpilepsyModératrice / Chairperson : Frederick Andermann, McGill UniversityP.M. 14h00-14h30 Lionel CarmantPédiatrie, Hôpital Ste-Justine, Faculté dedecine, Universitéde Montréal, Montréal, Québec, CanadaThe impact of early life seizures on brain developments.14h30-15h0015h00-15h3015h30-16h0016h00 - 16h15Patrick CossetteDépartement dedecine, CHUM - Hôpital Notre-Dame,Université de Montréal, Montréal, Québec, CanadaGenetics of epilepsy.Fabio BenfenatiDepartment of Neuroscience and Brain TechnologiesThe Italian Institute of Technology, ItalySynaptic vesicles and epilepsy.Pierre DrapeauDépartement de pathologie et biologie cellulaire, Université deMontréal, Montréal, Québec, CanadaUsing zebrafish to validate mutations in developmental disorders.Fin du symposium / End of the symposiumPierre Drapeau, organisateur / organizerPage 157


Page 159


Page 160


ProgrammeRetraite à l’Auberge Willow Place Inn (Hudson)3 octobre 2008Mise à jour le 9 avr. 09


Cher(e) membre,Il me fait grand plaisir de vous accueillir à la retraite annuelle du GRSNC qui se tient à l’Auberge WillowPlace Inn, près du lac des Deux-Montagnes à Hudson.Je suis heureux de constater qu’il y a encore pour cette quatrième retraite, une forte participation des membresdu Groupe. Cette retraite offre une occasion idéale pour s’informer et discuter des activités actuelles desétudiants et membres du Groupe. De plus, un aspect important de cette retraite est l’opportunité de discuter desnouveaux volets de recherche prévus par des membres du Groupe, ainsi que les collaborations possibles entreles membres d’un même axe ou de deux axes.Le programme offre plusieurs occasions de fraterniser dans une atmosphère détendue et j’espère que cetteretraite favorisera votre réflexion scientifique et va promouvoir de fructueuses collaborations.Trevor DrewDirecteur du GRSNCPage 162


Vendredi, 3 octobre 200812h00 – 14h0014h00 – 15h0015h00 – 15h3015h30 – 17h3017h30 – 19h0019h00Lunch de bienvenueLunch disponible à la carte au bar de l’Auberge Willow Place InnChangements possibles dans les programmes de GroupesNouvelle catégorie de Groupes / CentresBases de l’évaluation des GroupesNouveau registre des Groupes au FRSQSystème informatisé du GRSNCPause-CaféOrientations futures du GRSNC (les prochains 4 ans)Orientations actuelles et futures du GRSNC (axes et thèmes)Recrutements des nouveaux membres: mise à jour et l’avenirPriorités d’orientations futuresActivités scientifiques (participation des étudiants)Baccalauréat en NeurosciencesBourses FESBarSouper à l’Auberge Willow Place InnPage 163


LES CONFÉRENCES ELI LILLY1 er juin 2007 au 31 mai 200813 décembre 2007 Professor Dora AngelakiDepartment of Anatomy andNeurobiologySaint Louis, MO, U.S.A.7 février 2008 Dr Michael E. GoldbergColumbia UniversityCtr for Neurobiol & Behavior /Mahoney CtrNew York, N.Y., U.S.A.The Bayesian brain: Lessons from thevestibular systemThe role of the parietal cortex invisuomotor behavior: insights fromvisual searchPage 165


Dre Dora AngelakiWashington University School of MedicineDepartment of Anatomy and NeurobiologySt. Louis, Missouri, USAThe Bayesian brain: Lessonsfrom the vestibular system.Jeudi, 13 décembre 2007 – 16h00Université de Montréal, Pavillon Roger-Gaudry, salle M-4152900, boul. Édouard-Montpetit, (Métro Université-de-Montréal)La conférence sera suivie d'un cocktail à la sortie de la salleN.B.: Rencontre des étudiants et stagiaires postdoctoraux avec le conférencier,vendredi, 14 décembre 2007, de 9h00 à 11h00, salle 1120, Pavillon Paul-G.-Desmarais.Page 167


Dr Michael E. GoldbergDavid Mahoney Professor of Brain and BehaviorCenter for Neurobiology and Behavior and theDepartments of Neurology and Psychiatry ColumbiaUniversity College of Physicians and Surgeons.New York, N.Y., U.S.A.The role of the parietal cortexin visuomotor behavior:insights from visual searchJeudi, 7 février 2008 – 16h00Université de Montréal, Pavillon André-Aisenstadt, salle 13602920, chemin de la tour, (Métro Université-de-Montréal)La conférence sera suivie d'un cocktail à la sortie de la salleN.B.: Rencontre des étudiants et stagiaires postdoctoraux avec le conférencier,vendredi, 8 février 2008, de 9h00 à 11h00, salle 1120, Pavillon Paul-G.-Desmarais.Page 168


SÉMINAIRES ET COLLOQUES DU GRSNC1 er juin 2007 au 31 mai 2008Lieu: Salle 1120, Pavillon Paul-G.-DesmaraisDATE CONFÉRENCIER TITRE21 septembre 07 Dre Jody CULHAMDepartment of Psychology, Universityof Western Ontario, London, Ontario12 octobre 07 Dr Karl FERNANDESDépartement de pathologie et biologiecellulaireUniversité de Montréal26 octobre 07 Dre Graziella DI CRISTOCentre de recherche, Hôpital Ste-Justine9 novembre 07 Dr Jean GOTMANMontreal Neurological Institute,McGill University, Montréal16 novembre 07 Dr Michael TYMIANSKIiMedical Director, NeurovascularTherapeutics Program, UniversityHealth Network, Professor,Departments of Surgery andPhysiology, University of Toronto, Sr.Sicentist, Toronto Western HospitalResearch Institute, Toronto, Ontario23 novembre 07 Dr Louis SAINT-AMANTChercheur adjoint, Département depathologie et biologie cellulaire,Université de Montréal7 décembre 07 Dr Alain DAGHERUniversité McGill18 janvier 08 Dr Peter SHIZGAL,Université Concordia25 janvier 08 Dr Jeffrey MOGILUniversité McGillThe coding of reaching and grasping actionsin the human brainStem cells for repairing the b rainMechanisms regulating the development ofGABAergic circuits in the postnatal brainEpileptic networks studied in humans bycombining EEG and fMRINon excitotoxic mechanisms of delayedneuronal death in strokeAspects moléculaires du développement dela motricité chez le poisson zébréHunger as addiction-functionalneuroimaging studies in humansLe rôle de la dopamine dans la quête desrécompensesThe nature and nurture of pain1er février 08Dr Timothy E. KENNEDYNeurology & Neurosurgery,Montreal Neurology Institute,Moving beyond axon guidance: cell-cellinteractions in the CNS regulated byNetrin-1Page 169


DATE CONFÉRENCIER TITRE22 février 08 Dr Robert M. BROWNSTONEDiv. Neurosurgery, DalhousieUniversity, Halifax, Canada29 février 08 Dr Peter CARLENToronto Western Hospital, TorontoWestern Research Institute, Toronto,Ontario7 mars 08 Dr John F. MACDONALDDepartment of Physiology, Universityof Toronto, Toronto, Ontario14 mars 08 Dre Véronique BOHBOTUniversité McGill, Département dePsychiatrie, Hôpital Douglas,Université McGill28 mars 08 Dr Ron HARRIS-WARRICKDepartment of Neurobiology andBehavior, Seeley Mudd Hall, CornellUniversity, Ithaca, NY, New York4 avril 08 Dr Michael W. SALTERHead, Program in Neurosciences &Mental Health, Hospital for SickChildren, Toronto, Ontario11 avril 08 Dr John KRAKAUERAssociate Professor of Neurology, Codirector,The motor PerformanceLaboratory, The Neurological Institute,Columbia University18 avril 08 Dre Freda MILLERUniversity of Toronto22 avril 08 Dr David McCREADepartment of Physiology, Spinal CordResearch Center, University ofManitobaLight, camera, action: spinal networks inmotionSeizures: dynamics and delemmasMetaplasticity depends on targeting NMDAreceptor subunits in CA1 hippocampalsynapsesModulating grey matter in the hippocampusand striatum in mice and humansA tale of two networks: amine modulation ofmotor networks in the lobster and the mouseCell signaling pathways in the spinal cord inpain neuroplasticityMotor learning and consolidation:adaptation, sequences, and skillNeural stem cells – from development torepairCreating the locomotor state: theorganization of the mammalian locomotorCPGPage 170


TRAVAUX RÉCENTS EN SCIENCES NEUROLOGIQUES1 er juin 2007 au 31 mai 2008Lieu: Salle 1120, Pavillon Paul-G.-Desmarais, 16h009 octobre 2007 Dr Laurent Descarries, Département de physiologieDr Pierre Rainville, Département de stomatologie, Facultédedecine Dentaire13 novembre 2007 Dr John Kalaska, Département de physiologieDr Réjean Dubuc, Département de physiologie4 décembre 2007 Dre Elaine Chapman, Département de physiologieDre Nicole Leclerc, Département de pathologie et biologiecellulaire8 janvier 2008 Dr Yoshua Bengio, Département d'informatique et derecherche opérationnelleDre Adriana Di Polo, Département de pathologie et biologiecellulaire5 février 2008 Dr Luc DesGroseillers, Département de biochimieDr Lionel Carmant, Département de pédiatrie11 mars 2008 Dr Serge Rossignol, Département de physiologieDr Trevor Drew, Département de physiologie8 avril 2008 Dr Guy Doucet, Département de pathologie et biologiecellulaire13 mai 2008 Dr Gary Duncan, Département de stomatologie, Faculté dedecine dentaireDr Jean-Claude Lacaille, Département de physiologie3 juin 2008 Dr Louis-Éric Trudeau, Département de pharmacologieDr Richard Robitaille, Département de physiologiePage 171


SÉMINAIRES ÉTUDIANTS DE RECHERCHE1 er juin 2007 au 31 mai 2008Lieu: Salle 1120, pavillon Paul-G.-Desmarais, 16h0020 novembre 2007 Patricia Giroux (Labo de Lionel Carmant)“Évaluation de l'efficacité et établissement du dosage thérapeutique del'anticonvulsivant Lévétiracétam dans une population pédiatriqueépileptique.”ETDanielle Dupont-Laverdure (Labo de Gilles Lavigne)“Le sommeil REM comme prédicteur de la réponse placebo.”18 décembre 2007 Martin Parent, postdoc (Labo de Laurent Descarries)“Ganglions de base et thalamus: interactions anatomiques etfonctionnelles.”15 janvier 2008 Kim Lajoie (Labo de Trevor Drew)“Contribution du cortex pariétal postérieur à la locomotion sous guidagevisuel chez le chat.”ETSamar Khoury (Labo de Gilles Lavigne et Guy Rouleau)“Étude des variations respiratoires associées à une activité rythmique desmuscles de la mastication durant le bruxisme du sommeil.”19 février 2008 Nadia Gosselin-Kessiby (Labo de John Kalaska)“Contrôle en temps réel de l'orientation spatiale de la main”ETJulien Cohen-Adad (Labo de Serge Rossignol et Habib Benali)“Magnetic Resonance Imaging of the spinal cord: from white matterorganization to neuronal activity.”18 mars 2008 Ala Podubnaia-Birca (Labo M. Lassonde et L. Carmant)“Oscillations cérébrales chez l'enfant normal et en cas de convulsionsfébriles.”ETPage 172


Emma Duerden (Labo de Gary Duncan)“Meta-analysis of pain-evoked brain activation.”15 avril 2008 Edor Kabashi , post-doc (Labo de Pierre Drapeau)“Modèles de la sclérose latérale amyotrophique chez le poisson zébré.”20 mai 2008 Touria Adou (Labo de John Kalaska)“Colored contextual cues influence the capacity to learn and switchbetween multiple dynamical force fields.”ETJoshua Grant (Labo de Pierre Rainville)“Functional and structural differences related to pain perception in Zenmeditators.”17 juin 2008 Valeria Gritsenko, post-doc (Labo de John Kalaska)“Learning a new visuomotor transformation causes selective inhibition ofearly online correction.”Page 173


Faculté dedecineGroupe de recherche sur le système nerveux centralBourse postdoctorale en sciences neurologiquesHerbert H. JasperFellowship in neurosciencesÉDITION 2008–2009La prestigieuse bourse postdoctorale HerbertH. Jasper permet d'entreprendre un stagepostdoctoral avec un des membres du Groupede recherche sur le système nerveux central(GRSNC) de l'Université de Montréal. Lemontant de la bourse est de 40 000 $ CANpar année, pour deux ans, ainsi qu’uneindemnité pour les frais de déplacement. Lerécipiendaire de cette bourse pourra bénéficierdes conditions exceptionnelles de rechercheau GRSNC dans la poursuite de projets enneurophysiologie, neuroanatomie,neurochimie, neuropharmacologie, biologiemoléculaire ou sciences cognitives. Le candidatdevra préférentiellement avoir obtenu sondoctorat depuis moins de 4 ans au momentde la date de début du stage. Les candidatsen fin de doctorat sont également éligibles,en autant que les dates prévues d’obtentiondu diplôme et de début du stage postdoctoralsoient avant octobre 2008. Un répertoire desmembres du GRSNC, contenant les noms etintérêts de recherche des membres estdisponible à l’adresse:The prestigious Herbert H. Jasper PostdoctoralResearch Fellowship in Neurosciences allows theapplicant to undertake a postdoctoral researchproject with the investigator of their choice withinthe “Groupe de recherche sur le système nerveuxcentral” (GRSNC) of the Université de Montréal.The stipend has a value of 40 000 $ CAD per yearfor two years, plus a travel allowance. The holderof the fellowship will be able to take advantage ofthe exceptional research facilities of the GRSNCand conduct research on a wide range of topicsin the fields of neurophysiology, neuroanatomy,neurochemistry, neuropharmacology, molecularbiology and cognitive neuroscience. The applicantshould preferentially have obtained his or herPh.D. no more than 4 years before the start of thefellowship. Applicants who plan to obtain theirPh.D. during the coming year are also eligible, aslong as the planned dates of Ph.D. completion andbeginning of the postdoctoral fellowship is beforeOctober 2008. A list of the members of the GRSNCand their research interests is available at:http://www.grsnc.umontreal.ca/membres/membres.htmlINFO:Comité des bourses postdoctoralesGroupe de recherche sur le système nerveux centralFaculté dedecine, Université de MontréalC.P. 6128, Succursale Centre-VilleMontréal (Québec) Canada H3C 3J7Tél.: (514) 343-6111 # 4331, Fax: (514) 343-6113Courriel: annabelle.cote@umontreal.caWeb: http://www.grsnc.umontreal.ca (http://www.grsnc.umontreal.ca/bourse_jasper.html)Date limite du concours 2008-2009 : 31 janvier 2008Application deadline 2008-2009: January 31, 2008Page 175

More magazines by this user
Similar magazines