AMENAGEMENT DE FIN DE CARRIERE CUMUL EMPLOI RETRAITE.

snblog.free.fr

AMENAGEMENT DE FIN DE CARRIERE CUMUL EMPLOI RETRAITE.

AMENAGEMENT DE FIN DE CARRIERECUMUL EMPLOI RETRAITE.BUT :Lissage de l’effet du départ en retraite de nombreux professionnels sur lapermanence nationale des soins et permettre aux professionnels uneactivité partielle en adéquation avec leur condition physique. Cetaménagement, obtenu par d’autres professionnels, permettra de réduirele manque de professionnels et le problème de la démographie (formationcontinue obligatoire, maladie, maternité, surcharge de travail……….)CONSTAT :- Diminution de l’activité avec l’âge compte tenu de la pénibilité dutravail.- Nombreux départs avant 65 ans (âge moyen 63 ans)- Départs en retraite nombreux « Papy-boom »- Augmentation importante des cotisations suite à la réforme durégime de base pour une retraite à 60 ans qui reste impossiblefinancièrement, voire pas toujours souhaitée.- Besoin de professionnels titulaires ou remplaçants. – activité partiellesouhaitable pour la transition générationnelle, permettre auxprofessionnels de se former (Formation Continue Obligatoire) deréduire l’intensité de leur exercice en cas de maladie, maternité,vacances ou zones « sous denses »Pour maintenir la permanence des soins et la qualité de service de santépublique que nous rendons et que la population nous reconnaît, il estnécessaire que l’exercice libéral conventionné reste attractif pour lesjeunes et que les anciens puissent laisser leur place progressivement, maisles deux dans une bonne entente générationnelle et d’intérêts mutuels.Sans mesures allant dans ce sens, les professionnels en place seraienttentés de maintenir une activité à minima, mais surtout sans rapport avecles besoins de soins de la population française. Les plus jeunes setourneraient alors vers d’autres formes d’exercice moins contraignantes etmieux rémunératrices mais ne permettant pas une bonne permanence dessoins de qualité.


PROPOSITIONS :Maintient de l’activité conventionnée après 60 ansSi possibilités statutaires et financières.- Statut du retraité actif ;o Ensemble de dispositions légales spécifique. Possibilité d’être électeur et élus au Conseil d’administration de laC.A.R.P.I.M.K.O. (caisse de retraite) dans un collège de retraités ; Statut particulier face aux organismes sociaux : par desallégements de charges spécifiques (cotisations U.R.S.S.A.F.adaptées, Taxe professionnelle supprimée comme dans les zonesfranches…) Avantages fiscaux- Charges.o Calculée sur les revenus de l’année et fin du « N-2 » (prélèvement à lasource)o Pour les cotisations retraite : si elles n’apportent plus de changementaux pensions liquidées, qu’elles soient réduites ou que les trimestreseffectués permettent de re-ouvrir leur régime et de cumuler lesupplément de points acquis, tout en s’ajoutant à leur retraite.- Revenuso Permettre un revenu global retraite - activité partielle qui resteraitproche du revenu d’activité comme chez les salariés.Pour cela nous devons reprendre, avec la même argumentation baséesur la justice et l’équité, nos revendications exprimées lors de la réformede 2003.Réforme que nous avions largement approuvée.L’incompréhension de cette réforme par nos confrères s’explique par ladésinformation fomentée par une autre organisation syndicale opposéeà celle-ci.Mais pour nous, cette réforme reste incomplète puisque le volet« avantage promis » n’a pas été mis en place.Pour le calcul de la retraite ou pour la diminution des pénalitésd’anticipation.o Prise en compte des contraintes de l’exercice conventionnel.o Prise en compte des stages dans les années comptant pour la durée decarrière.o Juste coût des rachats d’années non cotisées.

More magazines by this user
Similar magazines