Monitoring

centre.cired.fr

Monitoring

6 ème réunion du réseau Monitoring del’IEA GHG (Natchez, Mississipi, EUA)GHGT10, AmsterdamHubert FabriolChaire CTSC, séminaire de restitution du 1 er décembre 2010


Présentation de l’IEA GHGwww.ieagreen.org.ukChaire CTSC, séminaire de restitution du 1 er décembre 2010 > 2


Sommaire> Imagerie de la plume par méthodes indirectes• Mesures de pression• Sismique 4 D• Méthodes EM-µ gravimétrie• Méthodes satellitaires> Détection du CO 2 in-situ• Diagraphies• Imagerie puits à puits• Géochimie> Mesures en subsurface-surface• Gaz des sols, fluides> Conclusion: prise en compte des incertitudesChaire CTSC, séminaire de restitution du 1 er décembre 2010 > 3


Importance du contrôle continu de la pression (S. Hovorka)Chaire CTSC, séminaire de restitution du 1 er décembre 2010 > 4


Chaire CTSC, séminaire de restitution du 1 er décembre 2010 > 5


Chaire CTSC, séminaire de restitution du 1 er décembre 2010 > 6


Chaire CTSC, séminaire de restitution du 1 er décembre 2010 > 8


Chaire CTSC, séminaire de restitution du 1 er décembre 2010 > 9


Chaire CTSC, séminaire de restitution du 1 er décembre 2010 > 10


Chaire CTSC, séminaire de restitution du 1 er décembre 2010 > 11


Chaire CTSC, séminaire de restitution du 1 er décembre 2010 > 12


Chaire CTSC, séminaire de restitution du 1 er décembre 2010 > 13


Progress Report on the First European on-shore CO 2Storage Site at Ketzin (Germany)S. Martens, A. Liebscher, F. Möller, H. Würdemann, M. Kühn and the CO 2 SINK GroupChaire CTSC, séminaire de restitution du 1 er décembre 2010 > 14


Chaire CTSC, séminaire de restitution du 1 er décembre 2010 > 15


Results from the Geoelectrical Surface-DownholeMonitoring at the CO 2 SINK Test Site, KetzinKießling, D, Danckwardt, E., Rücker, C., Krüger, K., Petzold, G, Voigt, R., Schmidt-Hattenberger, C., and the CO 2 SINK GroupChaire CTSC, séminaire de restitution du 1 er décembre 2010 > 16


Time-lapse CSEM monitoring of the Ketzin (Germany) CO 2injection using 2xMAM configurationJ.-F. Girard, N. Coppo, J. Rohmer, B. Bourgeois, V. Naudet and C. Schmidt-HattenbergerChaire CTSC, séminaire de restitution du 1 er décembre 2010 > 17


CSEM - monitoring CO 2 injection at Ketzin pilot siteMax.extentof co2! What is seen is not the CO 2plume itself !But the perturbation of the surface Electric field (in-phase) generated by a buried « dipole »when a resistivity variation happens close to TX∼⇒ modification of the « radiation » pattern of the TX field⇒ Current work on inversionApp. RhoOhm.mChaire CTSC, séminaire de restitution du 1 er décembre 2010 > 18


Results from Sleipner gravity monitoring: updated densityand temperature distribution of the CO 2 plumeH.Alnes, O. Eiken, S. Nooner, G. Sasagawa, T. Stenvold, and M. ZumbergeCarte et coupe des variations deg observées entre 2002 et 2009.En rouge : variations < 0, en bleu> 0. En trait plein : extension dupanache imagé par la sismique(au toit). En traits fins : isovaleursde la réponse du modèle (écartentre chaque courbe : 2 µgal)Les 5,88 Mt de CO 2 injectéscorrespondent à une anomalie(corrigée) de 12 µgal. En assumant lagéométrie du panache imagée par lasismique 4 D, la densité du CO 2 estestimée à 720 ± 80 kg/cm 3 et le tauxde dissolution à 1,8 % par anChaire CTSC, séminaire de restitution du 1 er décembre 2010 > 19


Interférométrie satellitaire : « In Salah CO 2 Storage: SiteSelection, Management, Field Development Plan andMonitoring Overview » (Wright I., Mathieson A., Riddiford F., and Bishop, C.)Chaire CTSC, séminaire de restitution du 1 er décembre 2010 > 20


Chaire CTSC, séminaire de restitution du 1 er décembre 2010 > 21


Chaire CTSC, séminaire de restitution du 1 er décembre 2010 > 22


Sommaire> Imagerie de la plume par méthodesindirectes• Mesures de pression• Sismique 4 D• Méthodes EM-µ gravimétrie• Méthodes satellitaires> Détection du CO 2 in-situ• Diagraphies• Imagerie puits à puits• Géochimie> Mesures en subsurface-surface• Gaz des sols, fluides> Prise en compte des incertitudesChaire CTSC, séminaire de restitution du 1 er décembre 2010 > 23


5 ans de monitoring post-injection sur le pilote de Frio,Texas (S. Hovorka et T.Daley)Chaire CTSC, séminaire de restitution du 1 er décembre 2010 > 24


Mesure directe du CO 2 (Cranfield, EUA)Chaire CTSC, séminaire de restitution du 1 er décembre 2010 > 25


Sommaire> Imagerie de la plume par méthodesindirectes• Mesures de pression• Sismique 4 D• Méthodes EM-µ gravimétrie• Méthodes satellitaires> Détection du CO 2 in-situ• Diagraphies• Imagerie puits à puits• Géochimie> Mesures en subsurface-surface• Gaz des sols, fluides> Prise en compte des incertitudesChaire CTSC, séminaire de restitution du 1 er décembre 2010 > 26


The Lacq industrial CCS reference project (France)N. Aimard, J. Hy-Billiot, M. Lescanne, G. Mouronval, JL. Olivet, JP. QuetChaire CTSC, séminaire de restitution du 1 er décembre 2010 > 27


In Salah Gas CO 2 Storage JIP: Surface gas and biologicalmonitoringD. Jones, T. Lister, D. Smith, J. West, P. Coombs, A. Gadalia, M. Brach, A. Annunziatellis,S. LombardiCi-dessus : mesures en continues deteneur à proximité du puits KB5À gauche : mesures autoportées de lateneur en ppm autour du puits KB-502Chaire CTSC, séminaire de restitution du 1 er décembre 2010 > 28


Conclusions sur les incertitudes du réseau monitoring del’IEA GHG> Nécessité de formaliser les définitions des différentes formesd’incertitude et comment elles sont traitées.> Incertitudes liées aux mesures et à la modélisation (qui nesont jamais complètement identiques). Traiter l’incertituderevient en partie à déterminer quand une différence estsignificative.> Problème des événements de faible probabilité d’occurrenceet de ceux qui ont une probabilité d’occurrence forte, maisavec une incertitude importante sur les paramètres.> La gestion de l’incertitude est critique pour l’évaluation desrisques et la mise à jour des données de monitoring.L’incertitude et le risque interagissent mais ne sont pasdépendants l’un de l’autre.> L’injection de CO 2 permet d’éclairer le sous-sol, en élargissantla zone de contact et en apportant de nouvelles données sur lastructure. Cela conduit à de nouvelles connaissances maisune augmentation du niveau d’incertitude. En conséquence, leprofil de risque peut continuer à augmenter jusqu’à la fin del’injection.Chaire CTSC, séminaire de restitution du 1 er décembre 2010 > 29


Lien entre Risque, Incertitude et Surveillance(K. Dodds, 2010)Chaire CTSC, séminaire de restitution du 1 er décembre 2010 > 30

More magazines by this user
Similar magazines