Dossier de presse - Afnic

afnic.fr

Dossier de presse - Afnic

DOSSIER DE PRESSEContacts presseAFNICLoïc Damilaville - Adjoint au Directeur GénéralStéphanie Pasquet - Responsable Relations PresseTel : 01 39 30 83 23communication@afnic.frSeptembre 2010Copyright AFNIC 20101


PrésentationL’AFNIC en quelques motsAssociation Française pour le Nommage Internet en Coopération, l’AFNIC estl’organisme chargé de la gestion administrative et technique des noms de,domaine en .fr (France) et .re (Ile de la Réunion). La désignation a été faite pour7 ans, en février 2010, à l’issue d’un appel à candidature. Cependant, l’AFNICassure cette mission depuis 1997, date de sa création par l’INRIA et l’Etat.Véritable centre d’information, elle offre aux internautes la possibilitéd’optimiser leur présence sur le net via leurs noms de domaine.C’est en décembre 1997 que l’AFNIC a été créée par la volonté de l’INRIA (InstitutNational de Recherche en Informatique et en Automatique) et de l’Etat représentépar les ministères chargés des Télécommunications, de l’Industrie et de laRecherche. Association loi 1901 à but non lucratif, l’AFNIC est composée dereprésentants des pouvoirs publics, prestataires de services internet (les bureauxd’enregistrements qui commercialisent les noms de domaine), personnes morales(associations d’utilisateurs. etc.), personnes physiques (particuliers) et organisationsinternationales réunies dans un collège.L’AFNIC : des missions variéesPour favoriser le développement de l’internet en France, l’objet del’AFNIC est d’assurer les missions suivantes :- gérer et attribuer des noms de domaine de l’internet de premier niveau(Top Level Domains ou TLD) correspondant au territoire français.L'AFNIC gère à ce jour les cctLDs (country-code Top Level Domains)suivants :o fr :Franceo .re : Ile de la Réuniono pm : Saint-Pierre et Miquelono .tf : Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF)o .wf : Wallis et Futunao .yt : Mayotte- développer et fournir aux prestataires d'autres offres de servicescontribuant au développement de l'économie numérique en France ;- transférer, au plan national et international, des connaissances et dessavoir-faire acquis ;- toute mission qui lui aura été confiée par les pouvoirs publics dans lecadre de la gestion de l’internet ;Une structure neutre…Neutre et ouverte, agissant pour l’intérêt général, l’AFNIC ne commercialise pas denoms de domaine en direct. Cette mission est assurée par les bureauxd’enregistrement ayant signé un contrat avec l’AFNIC. Elle ne reçoit pas desubventions. De même, elle n’est :Copyright AFNIC 20103


- ni une autorité juridique pouvant être saisie pour des litiges ou réclamations liésaux noms de domaine français, en dehors des cas de violations manifestes desdispositions du décret du 6 février 2007- ni un législateur en matière de droit sur internet- ni un prestataire de services internet- ni un conseiller sur le choix d’un bureau d’enregistrement ou d’unfournisseur d’accès à internet.… dotée d’une forte expertise,Parce que son cadre d’action s’élargi, l’AFNIC a aujourd’hui pour vocation de fournir,au travers de prestataires de services, des services essentiels pour commercer,communiquer et participer dans le monde numérique. Dans cette optique, elles’appuie sur une expertise démontrée depuis 10 ans. A savoir :- mériter la confiance de ses clients et des utilisateurs de ses services par uneexcellence opérationnelle- garantir une gouvernance ouverte à tous, une absence de discrimination et latransparence- gérer le registre du .fr comme une ressource publique dans le respect del’intérêt général- partager son expérience et son savoir-faire au niveau national et international- être réactive et performante en matière d’usages, pratiques et technologies- maintenir des tarifs orientés vers les coûts- promouvoir et respecter les principes et les valeurs de l’internet... et d’orientations stratégiques ambitieusesAujourd’hui l’AFNIC a pour objectif d’être le fournisseur numéro 1 de services deregistre pour les utilisateurs français d’ici 2012. Dans cette optique, elle s'est fixéeplusieurs orientations stratégiques, dont la mise en oeuvre a démarré. A savoir :- encourager et consolider la préférence pour le .fr des utilisateurs françaisentreprises, collectivités comme particuliers ;- faire bénéficier de son expérience et de ses infrastructures de registre descandidats à de nouvelles extensions qui partageraient la même philosophieque l'AFNIC ou qui seraient complémentaires du.fr ;- développer son expertise et son positionnement sur les activités de registre del'internet du futur, en particulier celui des objets.Les chiffres clés- Association à but non lucratif (loi de 1901) fondée en décembre 1997- Plus de 1.8 Million de noms de domaine en .fr et .re- Près de 720 bureaux d’enregistrement dont 70 sont membres de l’association- Budget de 8 M€ en 2010- 59 collaborateurs- Siège social implanté à Montigny-le-Bretonneux dans les Yvelines- Site web : www.afnic.frCopyright AFNIC 20104


FonctionnementL’Internet : cœur d’activité de l’AFNICSites Web, blogs, courriers électroniques, chats, forums, transferts de fichiers…Internet génère aujourd’hui de nombreux services accessibles de manièreuniverselle, et qui constituent l’environnement des activités de l’AFNIC autravers de ses missions de registre des noms de domaine en .fr. Détails etexplications sur le fonctionnement d’internet et le rôle du gestionnaire du .fr.Comment les ordinateurs se connectent entre euxPour communiquer entre eux et assurer les différents services que sont par exemplel’e-mail ou les sites web, les ordinateurs sont identifiés par une adresse internetunique dite « IP », du type : 192.134.4.20. Mais, parce que cette suite de chiffres estdifficile à mémoriser, il a été décidé de lui faire correspondre un nom, qualifié de nomde domaine. On parle alors du nommage, à savoir la politique d'attribution des nomsde domaine, différente selon les organismes habilités à gérer leurs espaces internet(le .fr est géré par l’AFNIC, le .uk par Nominet, le .com par Verisign...).La correspondance entre le nom de domaine et l'adresse IP est assurée par le DNS(Système de Noms de Domaine), à savoir la base de données qui permetd'enregistrer les ressources internet (ordinateur, routeur…) sous la forme d'un nom dedomaine (ex : afnic.fr) et de leur faire correspondre une adresse IP.Pour en savoir plus : www.afnic.fr/doc/lexique/dExemple : www.afnic.fr dont il est plus facile de se souvenir plutôt que« 192.134.4.20 », qui est l’adresse IP correspondante.Lorsque l’on tape dans son navigateur www.afnic.fr, le DNS va chercher surquel serveur ce nom est installé. Les serveurs mentionnent l’adresse IP verslaquelle est pointé le nom de domaine.Composition d’un nom de domaineUn nom de domaine est constitué d'une suite de caractères (A à Z, de 0 à 9 et letiret) et d'un suffixe appelé TLD - Top Level Domain - (".fr"," .de", ".ca", ".jp",".net",".com"...), en rapport soit avec un territoire (.fr = le code de la France, .de = celui del’Allemagne…), soit avec un type d’activité (.com pour le monde commercial, .orgpour les organismes à but non lucratif, mais aussi .net, .info…).Copyright AFNIC 20105


Signification du .fr et avantagesLe .fr est le « code pays » internet correspondant à la France : l’extension .frdésigne donc l’espace territorial de la France, au sens large (DOM et TOM inclus).Le particulier qui choisit le .fr affirme et revendique son identité ainsi que sonappartenance à la communauté nationale ou linguistique francophone.Par ailleurs, lors de l’enregistrement d’un nom de domaine en .fr ou en .re par despersonnes physiques, celles-ci doivent fournir des données personnelles. Cesdonnées sont protégées par défaut : elles n’apparaissent pas lors d’une interrogationdu Whois (le service permettant d'effectuer des recherches sur les bases desregistres afin d'obtenir des informations sur un nom de domaine ou une adresse IP).Le particulier est donc protégé contre les courriers indésirables. Néanmoins, cetteprotection ne s’applique pas aux contacts représentant des personnes morales.Enfin, leur titulaire devant justifier d’un lien avec le territoire français, le .fr et le .resont aussi gages de confiance dans la mesure où les tribunaux français sontcompétents.Pour en savoir plus : www.afnic.fr/guide/confiance et www.afnic.fr/doc/lexique/wUne qualité technique optimaleMis en place par l’ AFNIC, l’outil « ZoneCheck » permet d’entretenir un niveau degestion technique optimal du .fr et du .re avec des avantages tangibles en matière defiabilité, de performances techniques des noms de domaine et de fonctionnementglobal de l’internet.Copyright AFNIC 20106


Copyright AFNIC 20107


OrganisationL’AFNIC, panorama de la structureGestionnaire du .fr, l’AFNIC a notamment pour missions de définir les règlesd’enregistrement des noms de domaine en .fr, d’assurer le bon fonctionnementtechnique de cette extension ainsi que la mise à jour de la base de données.Elle se doit d’être donc structurée et performante, avec des services organiséset qualitatifs lui permettant d’offrir une prestation optimum. Elle est placéesous l’autorité de Mathieu Weill, son Directeur Général.Le service « Opérations des registres », composé de 5 entitésGestion des domaines : les agents gèrent les dossiers d'enregistrement desnoms de domaine : identifications des titulaires des noms de domaine, blocage oudéblocage d'un site en raison d'irrégularités, transmission d'un nom de domaine àun repreneur potentiel, modifications des coordonnées administratives d'un ayantdroit (personnes physiques ou morales)...Support clients : cette structure a pour mission de répondre aux questions liées àl'enregistrement de noms de domaine en .fr émanant de particuliers, personnesmorales, bureaux d'enregistrements...Conception et développement : cette entité s'occupe du développement et dudéploiement de nouvelles applications dans le cadre de l'activité d'enregistrementdes noms de domaine et de leur publication DNS et Whois.Monitoring/astreinte/exploitation : cette entité a pour attributions lamaintenance des infrastructures, serveur et réseaux, ainsi que la maintenanceapplicative de la chaîne d'enregistrement, afin d'assurer une qualité de servicehomogène 24h sur 24 et 7 jours sur 7Communication opérationnelle : afin d'assurer une communication performanteet spécialisée pour les bureaux d’enregistrement, une personne est dédiée à lapublication immédiate d'informations critiques liées aux lancements de nouveauxservices ou à des interventions de maintenance, ainsi qu'à l'élaboration d'unedocumentation technique pointue.Copyright AFNIC 20108


Service Affaires Juridiques et Politiques de RegistreCréé en 2007, le service AJPR de l’AFNIC intervient sur trois domaines :- le suivi administratif et contractuel des relations avec les bureauxd’enregistrement, les membres et partenaires de l’association (de l’adhésion à larésiliation…)- la formulation des politiques du registre qui accompagneront la vie des titulairesdes noms de domaine. Le service veille notamment au respect de la charte denommage (de la confidentialité des données personnelles aux règles depublication de la base whois…)- la gestion des litiges entre les titulaires des noms de domaine et les ayants droit,mais aussi le traitement des signalements, des plaintes (de la vérification desdonnées administratives à la suppression d’un nom de domaine…)Le service Marketing et CommunicationLe service Marketing et Communication a pour vocation :- d’identifier les attentes et les tendances du marché des noms de domaine enFrance et dans le monde- de développer la notoriété du .fr ainsi que celle de l’AFNIC, de son offre et deson expertise- de faciliter et coordonner les échanges avec les bureaux d’enregistrementsIl dispose de ce fait de compétences en marketing, conception des supports decommunication, partenariats et relations avec les bureaux d’enregistrements.Il est également en charge des relations presseRecherche et développementEn tant qu'acteur clé de l'Internet français, l'AFNIC se doit de rester performantesur le plan technologique. Pour ce faire, elle s'est dotée d'une activité derecherche et développement structurée, dont les missions s'articulent autour detrois axes :- veille technologique et standardisation de l'Internet tout d’abord : une activitéqui permet à l'AFNIC de suivre et de participer à l'évolution/l'élaboration desstandards qui régissent l'Internet, et par conséquent d'anticiper sur les solutionset choix technologiques de demain.- actions de transfert des savoirs et des savoir-faire liés aux métiers de registreet bien au-delà, un tel transfert pouvant avoir lieu aussi bien en interne(notamment vers les équipes opérationnelles) qu'en externe, tant à l'échellenationale qu'internationale (séminaires, formations avancées...).- projets R&D structurants, représentant de véritables opportunités d'innovationtechnologique dans des domaines identifiés comme porteurs et pour lesquelsl'AFNIC partage un intérêt commun avec des partenaires académiques etindustriels.Copyright AFNIC 20109


Secrétariat généralCe service, transversal, s’est étoffé au fur et à mesure que l’AFNIC se développait. Ilest en charge au quotidien de la comptabilité, des ressources humaines, de lapolitique des achats/services généraux et de la vie associative (relations avec leConseil d’administration, instances de concertation….), indispensables au bonfonctionnement d’une entité composée de 59 personnes.Des instances pour permettre à tous les membresde l’association de s’exprimerLe conseil d’administration est composé de :- cinq représentants désignés par les membres fondateurs : deux pour l’INRIA(Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique) et un pour lesministères en charge respectivement des télécommunications, de l’industrie et de larecherche.- cinq représentants élus par et parmi les membres suivants : deux pour le comité deconcertation « prestataires/bureaux d’enregistrement », deux pour le comité deconcertation « utilisateurs », un pour le Collège International (membrescorrespondants)Par ailleurs, afin de faciliter les échanges opérationnels avec ses membres, l’AFNICa également mis en place des groupes de travail technique, juridique etmarketing/communication.Enfin, le gestionnaire du .fr a mis en place deux comités de concertation :- le comité de concertation Bureaux d’enregistrement qui réunit les membresbureaux d’enregistrement de l’AFNIC- le comité de concertation Utilisateurs qui regroupe les membres personnesmorales et personnes physiques.Ces comités, qui se réunissent deux fois par an, permettent des échanges entrel’AFNIC et ses membres autour des grands dossiers en cours, ainsi que sur lesorientations stratégiques qui seront ensuite soumises au conseil d’administration.Copyright AFNIC 201010


InternationalL’AFNIC, acteur de réseau globalGestionnaire d'un service d'intérêt général, l'AFNIC est au cœur des échangesentre opérateurs, prestataires et utilisateurs de l'internet, ainsi qu'avec lesinstances administratives nationales et internationales. Sa position spécifiquelui permet de participer aux évolutions et innovations dans le domaine destechnologies de l'information, ainsi que dans celui de la coordination (on parlede « gouvernance ») de l'internet. L’AFNIC, de ce fait, est reconnue au planinternational comme un acteur clé de la coordination technique de l’internet.Participation de l’AFNIC aux instances de lagouvernance de l’Internet via : L’ICANN : Organisation américaine (de droit californien) créée en octobre1998 à l'initiative du gouvernement américain, elle a pour missionl’administration de l'internet. Elle gère à ce titre les questions relatives auxnoms de domaine, aux adresses IP et aux protocoles permettant auxmachines de communiquer entre elles.Pour en savoir plus : www.icann.org LE CENTR : Créé en 1998, le CENTR regroupe un certain nombre de NIC(Network Information Center, centre d'information sur le réseau, l'AFNICest ainsi appelée le "FR NIC" ou "NIC France) européens qui réfléchissentensemble. Le CENTR agit comme leur représentant et tend vers uneposition commune.Pour en savoir plus : www.centr.org Le FGI : Organisé sous le haut patronage du secrétaire Général desNations Unies, le Forum pour la Gouvernance de l’Internet a pour objectifde permettre aux décideurs de se rassembler pour échanger sur lesconséquences et les espoirs que porte la société de l'information. Le FGIregroupe les gouvernements, les acteurs principaux du secteur privé, dela société civile, les ONG, les médias et naturellement l’ONU.Pour en savoir plus : www.intgovforum.org Le GTI : Groupe de travail international, il permet l'échange d'informationssur différentes questions liées au développement de l'internet. De ce fait, ilpermet l'élaboration d'une position française vis-à-vis des instancesinternationales. Il est animé par l'AFNIC à la demande du Ministère del’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi.Pour en savoir plus : www.afnic.fr/afnic/international/gtiCopyright AFNIC 201011


Contribution de l’AFNIC à l’introduction de nouveaux standardset services par le biais de : L'IETF : Fondé sur le volontariat, l’IETF (The Internet Engineering TaskForce) fédère des groupes de recherche et développement travaillant surles technologies et protocoles internet. Chaque groupe de travail étudie unsujet particulier. L'IETF contribue ainsi au développement et à l'évolutionde l'internet et des technologies en définissant et en publiant desstandards.Pour en savoir plus : www.ietf.org RIPE : Réseaux IP Européens (RIPE) est un organisme collaboratif, fondéSur le volontariat. Il est ouvert aux personnes et aux organisationss'intéressant aux opérations et au déploiement du réseau IP dans unezone pan-européenne incluant l'Europe et une partie du Moyen-Orient, del'Asie et de l'Afrique.Pour en savoir plus : www.ripe.netPartage des connaissances et dessavoir-faire par l’intermédiaire : Du Collège International :Créé par l’AFNIC, dans le cadre d’une coopération multilatérale avec lespays en développement, le Collège international compte à ce jour unetrentaine de membres provenant de 17 pays issus de quatre continents.Son rôle est de proposer des formations aux nouvelles technologies del'information et de la communication (NTIC), actions d'intérêt général quirevêtent un aspect de ressource publique.Pour en savoir plus : www.afnic.fr/afnic/international/college De CODEV-NIC : Logiciel Libre de Gestion de RegistreCo-développé par une équipe multi-nationale comprenant desreprésentants des registres .ci (Côte d’Ivoire), .fr (France) et .mg(Madagascar), sous l’égide du Collège International de l’AFNIC, CODEV-NIC, est un logiciel libre de gestion de registre. Il assure la majeure partiedes tâches techniques du registre et nécessite de ce fait les compétencesd’un ingénieur en gestion de bases de données, d’un ingénieur systèmeet d’un développeur web, si on souhaite fournir une interface web.http://www.afnic.fr/data/divers/public/brochure-codev-nic-11-2007.pdfCopyright AFNIC 201012


ANNEXESCopyright AFNIC 201013


Les Interlocuteurs au sein de l’AFNICJean-Pierre Dardayrol - PRESIDENT ELU DE L’AFNICIngénieur des Mines, il a d'abord travaillé dans le monde de la recherche enlogiciels temps réels puis à la planification stratégique. De 1986 à 1997, il aoccupé diverses fonctions de direction à La Poste et au ministère del'Industrie pour le secteur des communications électroniques. De 1987 à2003, il a dirigé des structures interministérielles en charge des réalisationsd’infrastructures et de la politique technique pour le développement del’administration électronique. Depuis 2003, il exerce des fonctions deconseil et d’inspection au Conseil général de l’industrie, de l’énergie et destechnologies, principalement dans le domaine de la modernisation desorganisations publiques et de la sécurité des systèmes d’information.Mathieu Weill - DIRECTEUR GENERAL DE L’AFNICDiplômé de l’école Polytechnique et de l’Ecole Nationale Supérieure desTélécommunications, Mathieu Weill a occupé différents postes au sein deplusieurs ministères. Chargé de mission en 1999, dans la celluleinterministérielle « an 2000 » du secrétariat général de la DéfenseNationale, M.Weill a ensuite intégré le poste de Chargé de Mission« Soutien à l’Innovation en télécoms » au secrétariat d’Etat de la DGE, en2000. Il rejoint en 2003, le STSI-MINEFI en tant que Chef de bureau de laprospective et des études économiques. En juillet 2005, il est promuDirecteur Général de l’AFNIC, le centre national de gestion des noms dedomaines en .fr et .reLoïc DamilavilleADJOINT AU DIRECTEUR GENERAL, RESPONSABLE DU MARKETINGET DE LA COMMUNICATIONDiplômé de l’EDHEC en 1993, L. Damilaville est actif depuis 1997 sur lemarché des noms de domaine. En 2002, il a publié un livre blanc sur lagestion des noms de domaine, parrainé par l’AFNIC, l’APCE, l’APRAM, laCCIP, l’ISOC France et le MEDEF. Dès 2002 il rejoint l’AFNIC en qualité dechargé de mission du développement du.fr. En 2004, il est nommé au posted’adjoint au directeur général et s’occupe depuis 2005 du service marketinget communication. L. Damilaville participe régulièrement à des conférencessur le thème de la gouvernance de l’internet et de la gestion desproblématiques de nommage par les grandes sociétés. Il organise etintervient dans des formations sur les thèmes liés aux noms de domaine.Copyright AFNIC 201014


Les moments forts de l’AFNIC1 er janvier 1998 : création officielle de l’AFNIC20 juin 2001 : l’AFNIC ouvre le .re pour l’Ile de la Réunion1 er octobre 2003 : intégration d’IPv6 dans le système de production de l’AFNIC20 juin 2006 : ouverture du .fr aux particuliers15 novembre 2006 : enregistrement du 100 000 ème .fr déposé par un particulier28 novembre 2007 : L'AFNIC publie son premier Observatoire du marché des nomsde domaine en France. Cette publication sera réitérée chaque année.14 janvier 2008 : enregistrement de 1 000 000 ème .fr4 avril 2008 : L'AFNIC crée les premiers noms de domaine en .wf (Wallis et Futuna)25 novembre 2008 : Publication de l’Observatoire 2008 de marché des noms dedomaine30 mars 2009 : L’AFNIC lance sa nouvelle interface d’enregistrement basée sur leprotocole EPP18 septembre 2009 : enregistrement du 1 500 000 ème .fr2 octobre 2009 : Le groupement AFNIC/CORE désigné par la Ville de Paris pourgérer l'extension .paris24 novembre 2009 : Observatoire 2009 du marché des noms de domaine en France26 janvier 2010 : L'AFNIC déploie son propre nuage anycastLe 2 mars 2010 : Christian Estrosi, le Ministre chargé de l’Industrie désigne l’AFNICcomme Office d’enregistrement de l’extension .fr, dans le contexte du décret du 6février 2007.La désignation de l’AFNIC, pour une durée de 7 ans, intervient à l’issued’un appel à candidatures publié le 15 janvier 2009.10 juin 2010 : L'Agence Tunisienne d'Internet choisit les solutions de l'AFNIC pour» ‏.سنوت « niveau gérer son domaine de premier12 juillet 2010 : L'AFNIC lance une consultation publique sur l'ouverture du .fr àl'Europe16 septembre 2010 : L’AFNIC donne le coup d’envoi au déploiement de DNSSECen FranceCopyright AFNIC 201015


Les dossiers thématiques de l’AFNICSeptembre 2006 : Publication du premier dossier thématique de l’AFNIC, « Leslamming »Dans l’univers des noms de domaine, le slamming se décrit comme une pratiqueillicite visant à tromper un titulaire d’un nom de domaine ou de marque, afin qu’ilsouscrive des services non sollicités et sans aucun rapport avec sa présence surinternet. Le dossier, consacré à cette pratique et réalisé par l’AFNIC, décrit lesdifférentes catégories de slamming identifiées, leurs caractéristiques communes etles moyens existants pour s’en protéger.Pour en savoir plus http://www.afnic.fr/data/divers/public/guide-slamming-afnic.pdfOctobre 2007 : Publication d’un second dossier thématique, « Noms de domaine etréférencement »Comment créer du trafic sur un site ? Quelle est la meilleure stratégie pour acquérirdes mots-clés ? Qu’est-ce-qu’un lien dit « sponsorisé » ?... Autant de questions quetout éditeur de site web s’est forcément posé un jour et auxquelles l’AFNIC a choiside répondre via un dossier consacré aux interactions entre les noms de domaine etle référencement. Réalisé par Olivier Andrieu et publié par l’AFNIC, ce dossier fournitdes éléments de réponse aux entreprises soucieuses d’optimiser au maximum leurprésence sur internet.http://www.afnic.fr/data/actu/public/2007/dossier-domaines-et-referencement-afnic-andrieu-10-07.pdfJuin 2008 : publication du troisième dossier thématique « Les acteurs de lagouvernance de l’Internet »La gouvernance de l’internet est aujourd’hui une notion sous-jacente récurrente, aucœur des discussions des experts de l’Internet. Cette notion complexe, traductionimparfaite de l’anglais « governance » qui signifie gouvernement mais aussiadministration et gestion du réseau, l’AFNIC a choisi aujourd’hui de la clarifier enpubliant « Les acteurs de la gouvernance de l’Internet ». Un dossier qui présenteles principaux acteurs de la gouvernance ainsi que leurs interactions, en se focalisantsur trois univers formés autour de l’ICANN, du FGI (Forum pour la Gouvernance del’Internet) et de l’ISOC (Internet Society).http://www.afnic.fr/data/divers/public/afnic-dossier-gouvernance-internet-06-2008.pdfJuin 2009 : publication du quatrième dossier thématique « DNS : types d’attaqueset techniques de sécurisation »Parmi les éléments essentiels de l’infrastructure Internet, le DNS – ou Domain NameSysteme - occupe une place stratégique. En effet, derrière cet acronyme parfoisméconnu du grand public, se cache un ensemble d’infrastructures, de techniques,de logiciels et d’équipements, nécessaire au bon fonctionnement des noms dedomaine et qui permet d’accéder à un site web ou d’échanger des messagesélectroniques. Aujourd’hui, l’AFNIC propose de découvrir les enjeux liés à la sécuritéde ce dispositif.http://www.afnic.fr/data/divers/public/afnic-dossier-dns-attaques-securite-2009-06.pdfAvril 2010 : publication du cinquième dossier thématique « Le second marché desnoms de domaine »Le second marché des noms de domaine est encore considéré comme confidentiel.Seules quelques transactions record, comme celle de « credit.fr » et son site associé,Copyright AFNIC 201016


pour près de 600 000 euros début 2010, font que les relais d’opinion s’intéressent àce marché aux enjeux stratégiques. Néanmoins, ces cas spectaculaires ne suffisentpas à refléter la dynamique en termes de volumes de transactions. Au travers d’unphénomène parfois jugé comme uniquement spéculatif, se posent de réels enjeuxéconomiques pour les entreprises qui doivent aujourd’hui impérativement considérerles noms de domaines comme des actifs immatériels de première importance. Dansce dossier destiné aux entreprises comme aux particuliers, la notion de secondmarché, les mécanismes de valorisation, et les principaux acteurs sont décrits endétails.http://www.afnic.fr/data/divers/public/afnic-dossier-second-marche-2010-04.pdfSeptembre 2010 : publication du sixième dossier thématique « DNSSEC : lesextensions de sécurité du DNS »DNSSEC est un protocole visant à mieux sécuriser le DNS contre des attaques parempoisonnement de cache. De telles attaques visent à capter et détourner lesrequêtes sans que les utilisateurs puissent s’en rendre compte, avec à la clé lerisque pour ces derniers de dévoiler des données personnelles en se croyant sur lesite légitime de la victime de l’attaque.L’AFNIC publie par conséquent un dossier thématique très complet consacré auxenjeux de DNSSEC, à son fonctionnement et aux questions à se poser afin de bienpréparer son déploiement.http://www.afnic.fr/data/divers/public/afnic-dossier-dnssec-2010-09.pdfCopyright AFNIC 201017

More magazines by this user
Similar magazines