Rapport d'activité 2012 - Eurazeo

eurazeo.com

Rapport d'activité 2012 - Eurazeo

la gouvernance 05La gouvernance est l’un des piliers du modèled’Eurazeo et de son succès.Stable, son actionnariat familial et institutionnelest garant d’une stratégie ambitieuseainsi que de son déploiement maîtrisé.Les dirigeants d’Eurazeo sont impliquésau quotidien auprès des sociétés pour élaboreret mettre en œuvre leurs stratégies de croissance.06 RegardscroisésM. David-Weillet J. Attali10 Messagedu Présidentdu Directoire14 Le Directoire16 Le Conseilde Surveillance18 Les relationsactionnairesRapport d’activité 2012 EURAZEO


06 la gouvernanceregArds croisésMiChel dAVid - Weill& JACQues AttAliDans un contexte économique où les capitaux se raréfient et où les actionnairesétrangers pèsent davantage au sein des entreprises françaises, Michel David-WeillPrésident du Conseil de Surveillance d’Eurazeo - et Jacques Attali, écrivainet Président de PlaNet finance - s’interrogent sur le rôle des sociétés d’investissementet leur contribution au développement des entreprises.EURAZEO Rapport d’activité 2012


la gouvernance 07Il ne reste plus grand monde pour êtreactionnaire en France.”— Michel David-WeillMDW : De manière générale, je constate que les sociétésse portent mieux que les pays. Elles sont généralementmoins endettées et souvent diversifiées géographiquement.Je suis impressionné par la qualité d’un certain nombred’entreprises françaises, qui jouent un rôle importantdans l’économie mondiale.JA : Oui, mais il faut distinguer celles de taille mondiale– pas forcément grandes – de celles totalement dépendantesdu marché national. Les plus fragiles étant cellesqui sont industrielles et nationales.MDW : Elles le sont d’autant plus qu’il y a un manque decapitaux. Regardez les actionnaires des sociétés françaiseset vous verrez que ce sont souvent des étrangers. Il est vraique quand vous enlevez les actionnaires individuels, lesbanques et les compagnies d’assurance, qui investissentde moins en moins dans nos entreprises, il ne reste plusgrand monde pour être actionnaire en France !Ce qui nous manque le plus, c’est ce quej’appelle le capitalisme patient.”— Jacques AttaliJA : Avec l’évolution du capitalisme mondial, une partiedu financement des entreprises se fait sur un marché trèsvolatil, avec des actionnaires qui ne le restent parfois qu’unefraction de seconde. Il faut donc distinguer les actionnairesde court terme des actionnaires « patients ». Ce qui nousmanque le plus, c’est ce que j’appelle « le capitalismepatient », c’est-à-dire des actionnaires qui investissent enayant une vision à long terme de l’évolution d’une entreprise.MDW : C’est pourquoi l’intérêt économique d’une sociétéd’investissement comme Eurazeo est devenu très important.Eurazeo n’a pas à rendre d’argent à ses actionnaires : elledoit le faire fructifier. C’est donc un actionnaire relativementpatient, ce qui est à tout à fait exceptionnel.Bien sûr, le souci de la durée de l’investissement existe,mais il est moins fort que pour des fonds. Eurazeoa le temps pour elle : c’est une particularité très forteet un luxe tout à fait unique.L’un des dangers des sociétés de capitauxest qu’elles sont spécialisées. Alors qu’Eurazeoa toute liberté d’investir comme bon lui semble.”— Michel David-WeillJA : Le rôle du marché financier, c’est de prendre l’épargnelà où elle est et d’investir là où c’est utile. Mais, quand onest dans des logiques où la rentabilité escomptée est trèssupérieure à ce qu’il est industriellement sain d’attendre,on sort du financement industriel pour aller vers unfinancement de fonds spéculatifs ou vers des LBO, dontles taux de rentabilité sont désormais incompatibles avecune croissance mondiale de 5 à 6 %.MDW : L’autre danger des sociétés de capitaux estqu’elles sont spécialisées. Et que les sociétés qui font desLBO ne font que des LBO. Or, Eurazeo n’est pas vouéeà une méthode d’investissement en particulier et a touteliberté d’investir comme bon lui semble, ce qui lui permetd’intervenir là où il faut quand il le faut pour créerde la valeur à long terme dans une entreprise.JA : Il est tout à fait clair que des holdings industriellescomme Eurazeo, qui jouent en quelque sorte le rôledu capitalisme familial, ont une fonction stabilisatriceimportante dans l’économie. Mais elles devront résister,dans l’attraction des capitaux, à la concurrence de ceux quipromettent des rendements spéculatifs selon moi illusoires.Rapport d’activité 2012 EURAZEO


08 la gouvernanceLe rôle des fonds de long terme est d’encouragerles entreprises à se questionner et à remettreen perspective leur stratégie.”— Michel David-WeillJA : Il me semble que ce qui manque en France, ce sontdes fonds de long terme. L’existence d’une entreprisecomme Eurazeo en constitue le meilleur exemple...MDW : Classiquement, les fonds à long terme étaientfamiliaux, avec une vision historique de l’entreprise. Mais,dans une période qui se caractérise par des changementsconstants, il n’est plus tout à fait naturel d’avoir uniquementdes fonds longs. Ce qui s’en rapproche le plus aujourd’hui,ce sont effectivement des sociétés comme Eurazeo,même si elles ont le souci de faire évoluer constammentle portefeuille.JA : Après, il est fondamental de s’interroger sur la fonctiond’un fonds long.MDW : Personnellement, je crois que leur rôle – et plusspécifi quement celui d’une société comme Eurazeo –est d’encourager les entreprises à se questionner età remettre en perspective leur stratégie sur le long terme.Autrement dit, les inciter à ne pas rester dans l’étathistorique où elles se trouvent, ce qui peut vouloir dire,les aider à se diversifi er ou à se spécialiser, selon les cas.Le métier d’Eurazeo est d’aider les entreprises à faire lesmeilleurs choix stratégiques pour leur avenir, avec une vueplus longue que celle que permettrait la Bourse en général.La vision et les actions d’Eurazeo s’inscriventbien au-delà de son horizon d’investissement.”— Michel David-WeillJA : Souvent, les dirigeants d’entreprises tentent de trouverle maximum de satisfaction matérielle à court terme.MDW : Eurazeo permet d’éviter cela car sa vision et sesactions s’inscrivent bien au-delà de la durée de détentionde ses participations. Pour revendre une entreprise, il nesuffi t pas qu’elle marche bien pendant la durée de détention,il faut aussi qu’elle marche bien pour ses futurs acquéreurs.Cette vision à long terme est d’autant plus importante quenous vivons dans des sociétés où la vraie valeur est l’Espoir.Autrement dit, quelque chose qui n’a pas grand espoir vautrelativement peu ; et quelque chose qui a un grand espoirvaut beaucoup plus cher.Les actionnaires vont de plus en plus investiren priorité dans des groupes, en particulierdes sociétés d’investissement, qui s’inscriventdans une économie positive.”— Jacques AttaliEURAZEO Rapport d’activité 2012


la gouvernance 09en plus investir en priorité dans des groupes qui s’inscriventdans une « économie positive ». C’est-à-dire des entitésoù la fi nalité du métier n’est pas uniquement le profi t.MDW : Dans cette logique, Eurazeo a mis en placeune politique de responsabilité d’entreprise structuréeet cohérente, mais elle accompagne aussi ses participationsdans la mise en place de leur démarche. Nous considéronsque la responsabilité citoyenne est un levier de créationde valeur pérenne pour les entreprises.Travailler dans une société d’investissement,rend possible de servir aussi l’intérêt général.”— Jacques AttaliMDW : Entre une société d’investissement comme Eurazeoet un fonds, il y a beaucoup de ressemblances. Mais ladifférence vient du couperet temps qui tombe sur les fondsd’investissement. Moi, je pense que prendre plus de tempspour améliorer une société dans laquelle on a investi esttrès précieux, même s’il faut, dans certains cas, savoir agirrapidement.JA : Tout actionnaire de long terme est le bienvenu dans lecontexte économique actuel. Et le modèle d’Eurazeo en tantque tel est certainement à développer. D’ailleurs, la BanquePublique d’Investissement (BPI) est une forme de sociétéd’investissement, sauf qu’elle appartient à l’État.MDW : Oui, c’est tout à fait la même idée. Des entreprisesde ce type sont d’autant plus utiles en France queles capitaux disparaissent de notre pays. L’existenced’une société comme Eurazeo est, de ce point de vue,une bénédiction.JA : Si l’on s’inscrit dans le long terme, on ne peut passersous silence la question de la responsabilité socialed’entreprise. Dans les dix ans à venir, des sociétés commeEurazeo vont être questionnées non seulement sur leuractivité et la rentabilité pour leurs actionnaires, mais aussisur leur citoyenneté. Quelle attitude par rapport à l’emploi ?Quelle contribution à la protection de l’environnement ?…Les actionnaires, qui sont aussi des citoyens, vont de plusJA : Absolument. Ce qui me fait également dire quetravailler dans une société d’investissement, rend possiblede servir aussi l’intérêt général. On le voit maintenant dansles jeunes générations : le métier doit donner du sens.Des acteurs comme Eurazeo offrent cette opportunité.Rapport d’activité 2012 EURAZEO


10 la gouvernancemessAge depAtricK sAYerprÉsideNt du direCtoireotre ambition est de répondre au défimajeur du financement en fonds propresdes entreprises françaises eteuropéennes en accompagnantle développement et la transformationde nos participations afin de créerde la valeur pour tous nos partenaires.Cette création de valeur s’exprime en chiffres absolus.Le TSR (Total Shareholder Return) d’Eurazeo a été sur10 ans de 98 % contre 38 % pour le CAC 40 – c’est plusde deux fois plus. C’est à l’aune de ces chiffres qu’il convientd’apprécier la performance fi nancière de notre société.Il convient également de l’apprécier dans le contexteéconomique européen actuel qui est particulièrementdégradé et sans doute appelé à le rester sur les 4 à5 prochaines années. Cette conjoncture durablementdéprimée n’est pas antinomique d’une forte volatilité desmarchés fi nanciers, qui peut être exploitée tant à la ventequ’à l’achat et produire une création de valeur pour nosactionnaires. Même si nous considérons que l’essentielde notre travail passe par la transformation que nousimprimons à nos fi liales et l’accélération de leur rentabilité,il est toujours possible d’être opportuniste, c’est-à-direde savoir acheter et vendre au bon moment.C’est ce que nous avons fait en 2011 et en 2012.Au total, nous avons pour la quatrième année consécutive,enregistré en 2012 une nouvelle amélioration de lacontribution nette de nos entreprises, nette du coût defi nancement, à notre résultat. Cette contribution, qui atteint238 millions d’euros et progresse de 73 %, est le résultatde notre travail quotidien de société d’investissement.C’est aussi un signe concret de réussite de la transformationEURAZEO Rapport d’activité 2012


la gouvernance 11de nos entreprises. Parallèlement, notre actif net réévalué(ANR) a lui aussi crû de 16 %, soit 520 millions d’euros.Notre résultat net est négatif parce qu’il subit l’impact deprès de 300 millions d’euros d’éléments non récurrents quipour l’essentiel, prennent en compte en normes IFRS notretravail positif de rotation des actifs et de restructuration.Notre ambition est derépondre au défi majeurdu finan wcement en fondspropres des entreprisesfrançaises et européennes.”Comment faut-ilcomprendre notreaction en 2012 ?En premier lieu, nousavons fait tournernotre portefeuille.Il s’agit d’un élémentde notre stratégie quia fait l’objet d’unelarge adhésion de notre Directoire et de notre Conseil deSurveillance et qui nécessite que deux conditions soientsimultanément réunies. D’une part, il faut que lestransformations que nous imprimons dans nos différentessociétés produisent leurs effets et améliorent leur rentabilitéet que d’autre part, les conditions de marché nouspermettent de sortir dans des conditions satisfaisantes.C’est ainsi qu’au début de l’année dernière – et dès queles conditions de marché l’ont permis – nous avons lancél’élargissement du flottant de Rexel. Rexel, remarquablesociété que nous avons développée depuis maintenant prèsde huit ans, s’est établi comme un leader mondial surle marché de la distribution de matériel électrique. Sarentabilité a plus que doublé depuis notre investissementinitial. Nous avons attendu la bonne fenêtre d’opportunitépour céder ces titres. C’est ce que nous avons fait début2012 puis à nouveau début 2013. Conformémentà nos anticipations, l’accroissement du flottant de Rexela engendré un appétit supplémentaire de la partdes investisseurs, appétit qui a engendré une meilleurevalorisation du titre, de bon augure pour le solde desactions que nous conservons.Nous avons également cédé une partie significative desactifs d’ANF Immobilier, considérant que l’essentiel de lacréation de valeur opérée par ses équipes, notamment surLyon, était largement réalisé. Il nous a ainsi été possible decéder l’essentiel de la rue de la République à Lyon au fondssouverain d’Abu Dhabi à des conditions de rentabilité del’ordre de 4 %, ainsi que les murs d’hôtels B&B.Notre politique de rotation d’actifs s’est poursuivie au débutde l’année 2013 avec la vente de l’intégralité de notre lignede titres Edenred. Nous sommes particulièrement fiersd’avoir été à l’origine de la création de cette remarquableentreprise en tant qu’entité autonome. Elle est le résultatde la stratégie que nous avons voulue considérant que lemétier des tickets-restaurants ne présentait pour Accoraucune synergie économique ou financière avec le métierde l’hôtellerie.Le dirigeant d’Edenred a formidablement développé cettesociété. Le parcours boursier d’Edenred reflète cemagnifique développement puisque le cours a plusque doublé par rapportau cours d’introductionlors de la scission du GroupeLa rotation d’actifsest un élément cléde notre stratégie.”Accor. Nous avons réaliséla cession dans d’excellentesconditions sur un plus hauthistorique à 26,13 eurospar action, externalisantpar la même occasion une plus-value de 360 millionsd’euros qui se retrouvera dans nos comptes du1 er semestre de l’exercice 2013.En second lieu, nous nous sommes attachés à nousorganiser de manière à permettre la croissance de nosparticipations indépendamment du contexte économiqueeuropéen. Pour ce faire, nous avons identifié plusieursaxes de croissance. Le premier a trait aux secteursd’activité : nous nous sommes concentrés sur les grandestendances de l’économie qui nous paraissent acquisespour les dix ou vingt prochaines années.D’abord, la montée en puissance des pays émergentsoù une fraction accrue de la population a capacitéà atteindre un niveau de vie de type occidental, cequi favorise aussi bien le secteur du luxe que celuides services. Autre tendance de fond, le vieillissementde la population dans les économies occidentaleset ses conséquences sur un certain nombre desecteurs économiques.Rapport d’activité 2012 EURAZEO


12 la gouvernanceEnfi n, les problèmes liés à la satisfaction des besoinsénergétiques mondiaux et notamment la recherched’énergies alternatives et de moyens permettantla poursuite de l’extraction des énergies fossiles.Autre axe de croissance, l’expansion internationale desentreprises dans lesquelles nous investissons. Il va de soiqu’à partir du moment où il n’y a pas de croissance enEurope, si nos entreprises ont la capacité soit de produire,soit d’exporter sur des pays en forte croissance, ellespeuvent bénéfi cier de cette croissance.Troisième axe, les entreprises matures mais susceptiblesde voir leur croissance accélérée par une transformationde leur business modèle. Foncia, qui est une entreprisequi avait cru dans le passé essentiellement par croissanceexterne en est le parfait exemple. Cette entrepriseest aujourd’hui en mesure, avec son management,de se développer fortement par croissance interne.Nous avons mis en placeune organisation autourde quatre dynamiquesd’investissement et dequatre équipes dédiées.”Pour appuyer cettestratégie decroissance, nousavons mis en placeune organisationautour de quatredynamiquesd’investissementet de quatre équipesdédiées : Eurazeo Capital qui reprend l’activité historiqued’Eurazeo dans les entreprises de taille signifi cative ;Eurazeo PME qui concentre son savoir-faire sur ducapital-développement d’entreprises de taille intermédiaireen s’appuyant sur de la croissance interne ou desacquisitions transformantes ; le capital-croissance avecEurazeo Croissance qui a vocation à permettre ouaccélérer le développement d’entreprises souvent richesd’une technologie ou d’un savoir-faire ; et enfi n EurazeoPatrimoine, le pôle immobilier constitué pour l’instantessentiellement d’ANF Immobilier mais qui pourraitconnaître d’autres développements.EURAZEO Rapport d’activité 2012


la gouvernance 13Plusieurs équipes transversales viennent soutenir cesquatre pôles : une équipe dédiée à la génération dedeal-fl ow, une autre dédiée, le cas échéant, à des levéesde fonds spécifi ques à chacun des pôles, et enfi n, comptetenu de l’importance pour nous des marchés émergentset en particulier du marché asiatique, un bureau à Shanghaique nous venons d’ouvrir dans le but de soutenir ledéveloppement de nos participations.En troisième lieu, et en 2012, nous avons souhaité resterfi dèles à nos principes.Premier principe : la rotation du portefeuille. Nous sommesune société d’investissement, investisseur de long-termemais cette perspective d’agir, de créer de la valeur dansle long-terme, n’est pas antinomique, au contraire, d’unelogique de rotation de notre portefeuille. C’est ce quenous avons commencé à réaliser en 2012 et en 2013avec plus de 25 % de notre portefeuille qui a changéde mains sur les 16 derniers mois. Cela est susceptiblede se poursuivre.Deuxième principe : la recherche de sociétés de qualité.Vous le savez, nous investissons prioritairement dansdes entreprises leaders sur leur secteur ou susceptiblesde le devenir, et nous privilégions les sociétés rentables.Troisième principe : la répartition de nos actifs. Il nousparaît essentiel, pour une société comme Eurazeo,si nous voulons assurer son développement harmonieuxsur le moyen terme pour elle-même et pour sesactionnaires, de ne pas prendre de risques inconsidérés.Ceci passe naturellement par une politique de répartitiondes actifs telle que, en valeur de prix de revient, aucunactif n’ait vocation à représenter plus que 10 % denotre Actif Net Réévalué, exceptionnellement 15 %.Je ne reviens pas sur l’absence de dette structurellesur le bilan d’Eurazeo SA.Dernier principe, nous effectuons ce développementde nos sociétés en privilégiant nos actionnaires fi dèleset nous savons combien ils sont sensibles à la croissancerégulière de leur dividende. Le cours de l’action peutmonter ou baisser parce que telle est sa nature dansdes marchés volatils. Le cours d’Eurazeo monte lorsquela conjoncture est bonne et en général la décote se réduit.Le cours d’Eurazeo baisse quand la conjoncture est moinsbonne et que la décote se creuse. En contrepartie decette volatilité plus élevée du cours de Bourse, nousvoulons assurer à ceux qui investissent dans Eurazeodans une perspective de moyen et long-terme la régularitédu dividende et de sa progression. C’est ainsi que nousavons décidé, une foisde plus, de proposerAucun actif n’a vocationà représenter plus de10 % de notre ANR.”un dividende à 1,20 euroassorti de l’attributiongratuite d’une actionpour vingt ce qui al’effet d’augmenter ladistribution de 5 % paran. Au total, sur les dix dernières années, la distributiona en réalité augmenté de 8 % par an.Voilà nos lignes d’action de 2012. Elles restent pourl’essentiel, vous l’avez compris, valables pour 2013et elles continueront, j’en suis convaincu, à souteniret à porter la croissance d’Eurazeo.Rapport d’activité 2012 EURAZEO


14 la gouvernancele DIRECTOIRELes membres du Directoire assurentcollégialement la direction d’Eurazeo.Ils sont particulièrement impliquésdans la relation de partenariat qui lieEurazeo à ses sociétés et accompagnentquotidiennement leurs dirigeants.Le Directoire se réunit 2 fois par mois.060703020103 Philippe Audouin02 Bruno Keller01Directeur Administratif Directeur Généralet Financier 56 ans58 ansPatrick SayerPrésident du Directoire55 ansPhilippe Audouin estresponsable des finances,des relations investisseurs,de la communicationet de l’informatique.Par ailleurs, l’auditinterne lui est rattachéfonctionnellement. Il estégalement membre desConseils d’Administrationou de Surveillance d’ANFImmobilier, APCOA, Eliset Europcar et en présideles Comités d’Audit.En parallèle de sesfonctions de DirecteurGénéral, Bruno Kellersupervise notamment ledépartement juridique etles ressources humaineset dirige Eurazeo Patrimoine.Il est Président duDirectoire d’ANF Immobilier,membre des Conseilsde Surveillance de FonciaGroupe, Fraikin, EurazeoPME et responsablede l’investissementdans Fraikin.Patrick Sayer estPrésident du Directoired’Eurazeo. En plus de sesfonctions d’animation etde Direction du Groupe,il participe directement ausuivi de certains investissements.À ce titre, il estégalement Vice-Présidentdu Conseil de Surveillanced’ANF Immobilier et deRexel et membre desConseils d’Administrationd’Accor, APCOA, EuropcarGroupe, Gruppo BancaLeonardo et Moncler.EURAZEO Rapport d’activité 2012


la gouvernance 15080910le Comitéexécutif0405Un comité Exécutif a été créédans le cadre de la nouvelleorganisation. il se réunit2 fois par mois, fait une revuemensuelle des sociétésdu portefeuille et émet desrecommandations sur lesinvestissements d’Eurazeo.il se compose des membresdu directoire, ainsi que de :04 Virginie MORGOn05Chief Investment Officer43 ansVirginie Morgon est ChiefInvestment Offi cer,elle dirige notammentEurazeo Capital et està ce titre responsabledes investissementsdans Accor, APCOA,Elis, Moncler et Intercos.Elle préside le Conseilde Surveillance d’EurazeoPME, supervise le deal fl ow,l’ANR, la communicationavec Philippe Audouinet la levée de fonds.fabrice dE GAUdEMAREn charge d’Eurazeo Croissanceet de la RSE 39 ansFabrice de Gaudemardirige EurazeoCroissance et est à cetitre responsable desinvestissements dansFonroche, 3SP Groupet l-PuIse. Il est aussiresponsable de l’investissementd’Europcar et estVice-Président du Conseilde Surveillance d’EurazeoPME. Il superviseégalement la démarcheRSE d’Eurazeo.0607080910nicolas HUEt, Directeurjuridique, secrétaire du Directoirefrans tiElEMAn, DirecteurAssocié en charge de l’originationet de la levée de fonds.Olivier MillEt, Présidentdu Directoire d’Eurazeo PMEMarc fRAPPiER, DirecteurAssocié d’Eurazeo Capitalyannick MARiOn, DirecteurAssocié d’Eurazeo CroissanceRapport d’activité 2012 EURAZEO


16 la gouvernancele conseilde surVeillANCeLe Conseil de Surveillance d’Eurazeo secompose de 12 membres, dont 7 membresindépendants, et de 2 censeurs.01 Michel dAVid-WEillPrésident du Conseilde SurveillancePrésident du ComitéFinancierEchéance du mandat :2014030402Jean lAUREnt*Vice-Président duConseil de SurveillancePrésident du Comitéd’AuditPrésident du Conseild’Administration deFoncière des RégionsEchéance du mandat :2013Anne lAlOUDirecteur Général dela WebSchool FactoryEchéance du mandat :2014Richard GOBlEtd’AlViEllA*Président Exécutifde Sofi na SA.Echéance du mandat :20161 2 305 Roland dU lUARtdE MOntSAUlnin*SénateurEchéance du mandat :20160706VictoiredE MARGERiE*Principal actionnaireet Président de RondolTechnologyEchéance du mandat :201640809Michel MAtHiEUDirecteur GénéralDélégué de CréditAgricole SA.Echéance du mandat :2014Olivier MERVEillEUXdU ViGnAUXGérant de MVM SearchBelgiumEchéance du mandat :2014Georges PAUGEt*Président de la Sociétéde conseil EconomieFinance et Stratégie etde Friedland FinancialServicesEchéance du mandat :2016567810Kristen VAn RiElPrésident de IRR FranceSAS et de EFTC Inc.Echéance du mandat :20139 101111Jacques VEyRAt*Président d’IMPALASASEchéance du mandat :2013EURAZEO Rapport d’activité 2012


la gouvernance 17MEMBRE SORtAntnOUVEAU MEMBREcEnSEURSJean GAndOiSPrésident du Comitédes Rémunérationset de SélectionMembre du Conseild’Administrationde l’Institut CurieStéphane PAllEZ (1) *Président-DirecteurGénéral de CCRÉchéance du mandat :2017Bruno ROGERPrésident d’Honneurdu Conseil de SurveillancePrésident de Lazard Frères(SAS) et de CompagnieFinancière Lazard Frères(SAS) et Président-DirecteurGénéral de Lazard FrèresBanqueÉchéance du mandat :2014Jean-PierreRicHARdSOnPrésident-Directeur Généralde SA Joliette MatérielÉchéance du mandat :2014les CoMitÉs du CoNseil de surVeillANCe**Comité d’AuditComposition : 4 membres(dont 3 indépendants) et 1 censeurPrésident : M. Jean LaurentMembres : M. Richard Gobletd’Alviella, M. Jean-Pierre Richardson,M. Michel Mathieu, Mme StéphanePallezNombre de réunions en 2012 : 5Comité des Rémunérationset de SélectionComposition : 4 membres(dont 4 indépendants)Président : M. Rolanddu Luart de MontsaulninMembres : M. Olivier Merveilleuxdu Vignaux, M. Richard Gobletd’Alviella, M. Georges PaugetNombre de réunions en 2012 : 4Comité FinancierComposition : 7 membres(dont 3 indépendants) et 1 censeurPrésident : M. Michel David-WeillMembres : Mme Anne Lalou, M. JeanLaurent M. Jacques Veyrat, M. MichelMathieu, M. Kristen van Riel, M. BrunoRoger, Mme Victoire de MargerieNombre de réunions en 2012 : 5* Membre indépendant.(1) Nomination proposée à l’Assemblée Générale du 7 mai 2013.** À l’issue de l’Assemblée Générale du 7 mai 2013 (sous réserve de l’approbation des résolutions relatives aux renouvellements/nominations).N.B : Les curriculum vitae et les mandats détaillés des membres du Conseil de Surveillance et des censeurs ainsi que les critères d’indépendanceretenus sont présentés dans le Document de référence.Rapport d’activité 2012 EURAZEO


18 la gouvernanceActionnaires :sous le signede la transparenceDéployer les meilleures pratiquesen matière d’information financièreEurazeo s’appuie pour toute sacommunication sur les principesgénéraux et les bonnes pratiquesdéfinis dans le guide « Cadre etPratiques de Communication Financière», réalisé par l’Observatoirede la Communication Financièresous l’égide de l’AMF.Le Directoire définit la stratégiede communication financière, surproposition de l’équipe dédiée. Toutcommuniqué de presse est validé aupréalable par les membres du Directoire.En complément, les communiquésrelatifs à l’annonce des résultatssemestriels et annuels sont soumisau Comité d’Audit et au Conseilde Surveillance.Conformément aux recommandations,Eurazeo s’abstient de communiqueravec les analystes, les journalisteset les investisseurs pendant quatresemaines avant l’annonce desrésultats semestriels et annuelset deux semaines avant celledes informations financièresdu 1 er et du 3 ème trimestre.Rendre l’information accessibleet transparenteEurazeo met à la disposition desactionnaires et de la communautéfinancière de nombreux outilsd’information et de communication :rapport d’activité, documentde référence, site internet, aviset communiqués financiers, etc.En 2012, Eurazeo a obtenu le GrandPrix de la Transparence pour le secteurdes Sociétés Financières. Le secteuranalysé dans le cadre de ces prixétait composé de 34 sociétés dont18 du SBF 120 et 5 du CAC 40, parmilesquelles Axa, BNP Paribas, CréditAgricole, etc.Eurazeo s’établit ainsi parmi lesmeilleures sociétés sur le critèrede la transparence de l’informationréglementée, couronnant ainsiles efforts continus réalisés depuisplusieurs années en la matière.cONtActs ActiONNAiREsEurazeo tient à la disposition de sesactionnaires un numéro gratuit.Il leur permet, de 9 h 00 à 18 h 00,de poser directement des questionsaux personnes en charge de l’informationdes actionnaires.APPEL GRATUIT DEPUIS UN POSTE FIXERencontrer la communautéfinancièrePour partager sa stratégie et mieuxse faire connaître de ses publics,Eurazeo multiplie les rencontresavec la communauté financière(Investor days dans les sociétésdu Groupe, présentations ouroadshows avec des analystes,gérants ou journalistes, etc.).Des conférences téléphoniques sontorganisées lors de chaque publication(chiffre d’affaires, opération, etc.).Ces événements permettent de resteren contact avec les interlocuteurset participent à la constructiond’une relation de confiance.Ils contribuent à faire en sorte quel’action Eurazeo soit désormais suiviepar dix bureaux d’analyse financière :Alpha Value, CA Cheuvreux, ExaneBNP Paribas, Goldman Sachs, HSBC,JP Morgan Cazenove, Kepler, Oddo,Société Générale et UBS.Les actionnaires peuvent égalementadresser leurs demandes :• par courrier :Eurazeo – Service Actionnaires –32, rue de Monceau – 75008 Paris• par fax : + 33 (0)1 47 66 84 41• par email :eurazeo_investor_relations@eurazeo.comEURAZEO Rapport d’activité 2012


lemodèleeurazeo


un modèle unique 21Être un professionnel de l’investissement exigedes convictions mais aussi des principes d’actionéprouvés et rodés. De la réflexion stratégiqueà la valorisation, Eurazeo met toute son expertiseau service de la transformation des entreprises,pour en faire de véritables joyaux aupositionnement unique et à la valeur décuplée.22 Mission24 Conjoncture26 Détecter28 Accélérer30 ValoriserRapport d’activité 2012 EURAZEO


22 un modèle uniqueInvestisseurprofessionnel…VISIONDans un environnement bouleversé et en pleinemutation, les entreprises doivent relever de nouveauxdéfis pour se développer. Eurazeo apporte toute sonexpertise, son temps et ses moyens pour accélérerla transformation des sociétés aux potentiels decroissance les plus prometteurs. Un rôle véritablementengagé dans le développement d’acteurs de l’économiefrançaise et européenne à vocation internationale.VOCATIONLa vocation d’Eurazeo est de détecter, accéléreret valoriser le potentiel de transformation des entreprisesdans lesquelles elle investit, bien au-delàdes horizons de cession. Actionnaire actif et engagé,elle accompagne ses participations sur le longterme – 5 à 7 ans – avec la maîtrise du momentde la cession. Un travail en profondeur qui lui permetd’associer développement économique etresponsabilité sociétale.EURAZEO Rapport d’activité 2012


un modèle unique 23… investisseurresponsableprincipesAccompagner ses participationsdans les grandes étapes de leurhistoire, être aux côtés de leursdirigeants sur le long terme, prendredes décisions avec recul et pragmatisme,agir de manière responsabledans l’intérêt de toutes les partiesprenantes : tels sont les engagementsd’Eurazeo, fondés surune vision partagée de l’avenirde l’entreprise.La parole à— Bruno KellerDirecteur généralMembre du Directoireles valeurs> Partage> Solidarité et esprit d’équipe> Responsabilité> ExcellenceCes principes, nous lesappliquons également ausein de l’entité Eurazeoelle-même. Nous nousefforçons de mettre en œuvreune politique de ressourceshumaines fondée surla responsabilisation dechacun, et d’utiliser toutesles composantes d’unepolitique de rémunérationincitative pour motiver etfidéliser les collaborateurssur le long terme.De même, nous demandonsà l’ensemble de nos collaborateursd’avoir une attitudeexemplaire, en conformitéavec les principesde déontologie propresà notre métier.”Rapport d’activité 2012 EURAZEO


24 un modèle uniquerelever LES DÉFISDU CHANGEMENTIdentifier des entreprises de qualité pour les aider à accélérer leurdéveloppement : un exercice complexe quand l’horizon de visibilitése rétrécit. Il faut savoir décrypter les tendances lourdes de l’économie,sortir des sentiers battus et être créatifs pour aller chercher le potentielde croissance là où il se trouve. Actionnaire actif et avisé, Eurazeo est bienplacée pour transformer les défis du changement en autant d’opportunités.Prévoir les évolutions de sociétéAnticiper les grandes tendances quise dessinent et les bouleversementsà venir est aujourd’hui un enjeu majeurpour Eurazeo. Il implique une fortecapacité d’analyse de l’environnement– économique, social, technologique,scientifique… – et un regard avertisur les conséquences du changement.Dans cet esprit, Eurazeo suit de prèsles grandes mutations en cours :vieillissement de la population,accélérationen 205031 %de la populationsera âgée de 60 anset plus et, 15,6 %des personnesauront plusde 75 ans.(source : Insee 2012)des innovationstechnologiques,essor du toutnumérique,recherche d’unealimentationplus saine…En moinsd’une décennie,ces bouleversementsont entraîné une métamorphosecomplète des modes de vie et deconsommation et favorisé l’émergencede nouveaux produits, de nouvellesénergies, de nouveaux modes dedistribution. Avec des ruptures de plusen plus fréquentes dans les businessmodèles des entreprises et la nécessitéd’investir pour se développersur de nouveaux secteurs ou pays.Curiosité, réactivité et agilité doiventdonc, plus que jamais, être au rendezvouspour porter un regard sans a priorisur des domaines nouveaux ou sur desentreprises de taille plus modeste parceque porteuses d’un réel potentielde croissance.Repenser la dynamiqued’investisseurCes mutations en profondeur ont crééde nouvelles conditions de marchéet nécessitent des adaptations desorganisations et des modes opératoires.Pour se forger plus vite desconvictions et se donner les moyensde la performance, le métier d’Eurazeoa évolué. Le Groupe s’interroge doncsur les marchés, niches ou entreprisespositivement impactés et porteursde croissance. Eurazeo a ainsi définides secteurs prio ritaires – luxe,nouvelles technologies, on-line,énergie… – qu’elle considère commeportés par des perspectives ou destendances de croissance structurelle.Adapter l’organisationAfin de mieux répondre aux nouvellesconditions d’exercice de son métierd’investisseur actif, Eurazeo a poursuivi,en 2012, l’adaptation de son organisation.Le monde des grandes entreprises,celui des PME et celui del’immobilier, constituant des éco-systèmesdistincts, des équipes dédiéesont été constituées. Une nouvelle dyna–mique est désormais à l’œuvre pourdéployer les bonnes ressources et lesbons moyens vers les bonnes cibles.EURAZEO Rapport d’activité 2012


un modèle unique 25EN 2012+ 1/3C’est l’augmentationdes investissementsmondiaux dansles énergiesrenouvelables.20,2 %de la productiond’électricitémondialeest d’originerenouvelable.(source : Insee 2012)211 M€ont été investis dansle monde pour unetransitionénergÉtique positive.(source : Rapport annuel 2011du Programme des Nations Uniespour l’Environnement, PNUE)ON-LINELe taux d’achat delivres sur Interneten Chine est le plusélevé au monde.69 %des Français ontacheté à distancesoit 33,8 millionsde personnes.(source : CREDOC 2012)De plus, pour faire croître sesparticipations à l’international,Eurazeo ouvre un bureau en Chine.Cette présence locale seral’occasion de nouveaux contactset déploiements en Asie.Le luxe, secteur à fort potentiel2012 est la troisième année consécutiveoù le marché du luxe connaîtune croissance à deux chiffres.Le secteur a donc faiblement pâtide la crise économique et financière,puisqu’il n’a accusé une récessionqu’en 2008/2009. Selon le cabinetinternational Euromonitor, le poidsde la Chine et de ses principauxvoisins devrait être plus importantque celui du Japon pour ce secteuren 2017. Un potentiel de croissanceprometteur…La parole à— Virginie MorgonChief Investment OfficerMembre du DirectoireAllongement dela durée de vie,émergence denouveaux modesde consommation,succès croissantdu on-line, attraitgrandissant duluxe, recherched’un mode de vieplus économeet plus durable,d’une alimentationplus saine…Eurazeo placeces changementsmajeurs au cœurde ses réflexions.”Rapport d’activité 2012 EURAZEO


26 un modèle unique01 DÉTECTEREn 2012, détecter signifie rechercher des investissementsde croissance dans un environnement en pleine mutation.Pour toujours mieux identifier les secteurs et entreprisesporteurs de croissance, les équipes d’Eurazeo ontfait évoluer leur approche et renforcé leurs talentsde détection.ace à un environnement européen peuporteur et à une moins grande disponibilitédes financements, le modèleclassique du capital transmission doitévoluer et moins compter sur l’effetde levier. La recherche porte désormaissur l’identification d’investissementsde croissance – particulièrement decroissance organique – dans dessecteurs porteurs ou dans des entreprises présentantdes ruptures de business modèle, des profils particuliersou de forts potentiels d’internationalisation.Dans de telles conditions, la sélection des investissementset la prise de risque sont différentes. Elles s’appuient sur uneanalyse de fond des tendances structurelles de l’économiequi, seule, permet de bâtir de solides convictions. Le travaildes équipes a ainsi fortement évolué. Il s’agit toujoursd’apporter le savoir-faire d’un investisseur professionnel auxcôtés d’une équipe de management, mais de manièretoujours plus sélective et avisée sur un réservoir souventinexploré de création de valeur. Avec une veille plus largeet une réflexion plus approfondie sur le potentiel propre del’entreprise et la viabilité d’un projet original de transformation.Veille, réseaux, experts et partenariatsPour développer une vision prospective du tissu économique,Eurazeo a renforcé et élargi son activité de veille.Cette prospection porte sur l’observation des tendancessociétales comme des secteurs et entreprises à fortpotentiel. Eurazeo a également mis en place une équipedédiée à la génération et à la coordination du « deal-flow ».Eurazeo a, par ailleurs, construit de solides réseaux enamont et tissé des liens relationnels étroits, qui contribuentà mieux identifier les opportunités éventuelles et à mieuxconnaître les vendeurs. Les équipes se font aussi fréquemmentaccompagner par des experts de haut niveau quipossèdent des compétences dans des secteurs particuliers.Ces seniors advisors facilitent l’accès aux entrepriseset permettent de proposer un accompagnement plusstratégique et opérationnel.Autre avancée majeure : le développement de partenariats.Pour renforcer son expertise sur les géographies non-européenneset l’attractivité de son offre d’accompagnement,Eurazeo privilégie les associations avec des investisseursétrangers, notamment anglo-saxons ou asiatiques.Grâce à une sélection plus fine de ses partenaires, Eurazeos’allie ainsi aux meilleures compétences de chaque secteurdans les zones géographiques les plus porteuses.L’une des qualités des équipes d’Eurazeoest de savoir faire preuve de créativité,mais aussi de savoir s’entourer des bonsexperts et partenaires pour repérer lesinvestissements ayant des sous-jacentsde forte croissance.”— Virginie MorgonChief Investment OfficerEURAZEO Rapport d’activité 2012


un modèle unique 27les étapes en amont d'une acquisitionsur une période allant de 3 à 12 mois2,414320201Veille des tendances pour3Étude approfondie5identifier des segmentsdu secteurporteurs de croissanceet de la cibleMontage du financementet structuration del’investissement des managersIdentification des opportunitésd’investissementDue diligences stratégiquesNégociation et finalisation2et opérationnelles4de l’acquisition6zooM sur monclerMoncler avait faitl’objet d’une premièreapproche en 2008qui ne s’était pasconcrétisée. Mais leséquipes, convaincuesdes fondamentaux decroissance du secteuret du très fort potentielde la marque, ontcontinué de suivrel’entreprise. En 2010,Eurazeo s’est rapprochéeà nouveaude cette dernière.les fondateurs ontalors été séduits parses modes opératoireset sa propositionunique et originaled’accompagnementsur le long terme.dix-huit mois aprèsl’acquisition, la stratégieest en œuvre via la miseen place de process,le renforcement managérialen Asie, aux états-Unis et en Europe, etc.Moncler évolue désormaisavec succès surun ensemble de fronts :l’internationalisation,le développement rapidede la distribution enpropre et une offre deproduits qui ne cessede s’élargir.Rapport d’activité 2012 EURAZEO


28 un modèle unique02 ACCÉLÉRERPour continuer d’agir avec succès sur la transformationde ses sociétés dans une période de forte mutation, Eurazeofait évoluer la nature de son accompagnement.Avec un objectif : travailler en profondeur pour aiderses sociétés à anticiper et à gérer les changements de plusen plus rapides de leurs marchés et de leurs modèles.ccompagner les sociétésdans une vision de longterme. De nombreuxsecteurs d’activité etentreprises présententaujourd’hui desruptures de businessmodèles. Cesévolutions,créatricesd’opportunités,doivent être identifiées suffisamment en amontpour définir les choix stratégiques les plusopportuns. Intervenir à des moments d’inflexionclés de la vie des entreprises : tel estle rôle d’un actionnaire actif, qui se donneles moyens de défendre et d’accompagnerses sociétés dans la durée.Dans cet esprit, Eurazeo déploie tous lesmoyens humains, financiers et techniquespour accélérer la transformation de sesparticipations et les aider à réaliser leurpotentiel. Cet engagement de long termese concrétise notamment par l’impulsion etle soutien de projets structurants (dévelop–pements, acquisitions,…), l’accompagnementà l’international, l’aide aux investissementsdans l’innovation, la structuration des processou le recrutement de nouvelles compétences.Cette démarche de transformation s’accompagnede la mise en place de politiques RSE,qui constitue un levier essentiel de la performancedes entreprises.L’appui d’expertises externesIdentifier les enjeux d’évolution de marché dessociétés, bien comprendre les nouvelles technologies,anticiper les changements de businessmodèle ou les risques potentiels nécessitentun partage de connaissances et d’expériencesavec des spécialistes extérieurs. C’est pourquoiEurazeo se fait accompagner par des cabinetsde conseil et des seniors advisors tels de grandspatrons de l’industrie. Ces partenariats ont déjàpermis à Eurazeo d’avoir une approche plusopérationnelle des problématiques spécifiquesà certains secteurs, notamment celui du luxe :emplacements des boutiques et contacts cléspour leur implantation, stratégie de développementà l’international, etc.Le soutien des équipes corporateCompte-tenu de sa taille et de son caractère desociété d’investissement cotée en Bourse,Eurazeo possède, en interne, toutes les compétencespour apporter à ses participations unevéritable contribution dans des domaines clés :juridique, fiscal, gestion des risques, trésorerie,communication… Des expertises qui ont étérenforcées en 2012 et qui permettent à dessociétés de plus petite taille d’accélérer leurstructuration et le développement de leursfonctions corporate. Ces équipes d’Eurazeosont ainsi devenues parties prenantes du suivides participations aux côtés des équipesd’investis sement. Elles contribuent, chacunedans leur domaine, à l’amélioration des modesde fonctionnement et des prises de décisionsdans les sociétés.Nous engageonset impliquons tousnos moyens ettoutes nos expertisespour révélerle potentiel de nossociétés, dans lerespect de leursvaleurs et deleurs qualitésintrinsèques.”— Virginie MorgonChief Investment OfficerEURAZEO Rapport d’activité 2012


un modèle unique 29AccompAgner et créer de lA croissAnce :les sCÉNArios de trANsForMAtioNMise en place d’une gouvernanceforte et exemplaireInnovationAdaptation des organisationsÉvolution des business modèlesCroissance externeCroissance organiqueDéveloppement international notammentdans les pays émergentszooM sur fonciAAcquis en juillet 2011, Fonciaest le leader des servicesimmobiliers résidentielsen France. Avec l’arrivéed’eurazeo dans son capital,la société est entrée dansune phase d’accélérationde son développement.Pour aider foncia à mettreen œuvre son plan detransformation, Eurazeolui apporte tous ses moyenshumains, stratégiques etfinanciers. dès l’acquisition,elle a accompagné l’entreprisedans la mise en place d’unenouvelle équipe dirigeante.l’année 2012 a vu laconcrétisation de nombreuxchantiers d’envergure commele lancement d’un plan d’actionscommerciales ambitieux, lasimplification de l’organisationou la réalisation d’unecampagne de communication.À terme, l’ambition est defaire de foncia lA référenceen matière d’administrationde biens résidentiels en Europe.Rapport d’activité 2012 EURAZEO


30 un modèle unique03 VALORISERLorsque le travail de création de valeur a été effectuésur une participation et que l’objectif de transformationinitialement visé a été atteint, le timing de cession estau cœur de la réflexion. Il faut alors savoir matérialiserles plus-values pour réinvestir dans d’autres secteurset projets.écider de céderun actif nécessitede prendre encompte denombreux facteursliés à l’actif lui-même,à la composition duportefeuille d’Eurazeo,mais aussi aux cycles et aux conditions del’économie. Concernant l’actif, le principalparamètre est une conjonction entre le potentielde création de valeur restant par rapport autravail déjà réalisé et la performance atteinteen termes de multiple.Mais, au-delà de sa valeur individuelle, chaqueactif doit être regardé dans une vision prospectiveet comme faisant partie d’un portefeuilleglobal. Celui d’Eurazeo compte aujourd’huiune part importante de sociétés à caractèrerésilient, qui permet d’investir dans des projetsplus risqués mais porteurs de forts potentielsde croissance.Conserver la maîtrise du momentL’absence de dette structurelle au seind’Eurazeo permet de garder le contrôledu moment de la sortie et l’indispensablemaîtrise du temps. Investisseur et actionnaireresponsable, Eurazeo n’est pas contraintepar le temps. Elle peut donc céder ses participationsau moment opportun, tant pour sesactionnaires que pour les sociétés en portefeuille.Un environnement économique défavorablepeut ainsi conduire à allonger la duréede détention d’unactif, notammentL’une de nos forcesest de garder latotale maîtrise dutemps et de pouvoirchoisir le bonmoment poursortir de nosinvestissements.”— Virginie MorgonChief Investment Officerpour maintenirles objectifs decréation de valeurvis-à-vis desinvestisseurs. Cettemaîtrise du tempspermet de poursuivreun travailde transformationen profondeur etd’inscrire l’entreprisedansune logique de création de valeur durable,bien au-delà de la cession.En 2013, les conditions de marchés pouvant serévéler plus porteuses, Eurazeo restera attentiveaux opportunités de cession d’actifs surlesquelles un travail de long terme a étéeffectué.Accélérationde la rotationd’actifs13 %de l’ANR a été cédéen 201214 %sur les 3 premiersmois de 2013EURAZEO Rapport d’activité 2012


un modèle unique 31des cessions réAlisées AU moment opportUntotAl de 436 m€ de cessions en 2012rexelMorS SMittANF iMMobilierMULTIPLEx 2CeSSioN d’eNviroN140 m€ eN 2012CeSSioN de 225 m€eN FÉvrier 2013MULTIPLEx 3,5CeSSioN de 22 m€eN 2012MULTIPLEx 3CeSSioN de 271 m€eN 2012zooM sur edenredMULTIPLEx 2CeSSioN de 295 m€eN 2012en mars 2013, eurazeo réalisela cession de l’intégralité desa participation dans le leadermondial des services prépayésaux entreprises, edenred.Depuis son investissement dansAccor en mai 2008, eurazeo asoutenu la création d’edenredet accéléré sa transformation.Ces trois dernières annéesont été marquées pour edenredpar la création de nouvellessolutions, l’ouverture denouveaux pays, l’augmentationde la pénétration sur sesmarchés, et le passageau numérique, qui représentedésormais plus de 50 % deson volume d’émission. Sonfort potentiel de croissance etl’excellence de son managementont permis de conduire avecsuccès la transformation duGroupe et de valoriser son profilunique combinant croissance,génération de cash-flowet rendement. Sur la période,eurazeo a réalisé un multiple de2 fois son investissement initial,pour une plus-value d’environ360 millions d’euros, signantune performance solide.Rapport d’activité 2012 EURAZEO


laresponsabilitéeurazeo


la responsabilité 33Eurazeo accompagne ses sociétés dans la miseen œuvre des meilleures pratiques dansle domaine de la Responsabilité Sociétalede l’Entreprise, tout en définissant pourelle-même une politique structurée et cohérente.34 Actionnaireresponsable36 La charte RSEen pratique40 L’engagementsociétal41 Portolio« Les Nocturnes »Christophe Dugied51 Le mécénatphotographiqueRapport d’activité 2012 EURAZEO


34 la responsabilitéACtioNNAirerespoNsAbleDans un environnement toujours plus complexe, Eurazeo renforce sonengagement dans la mise en œuvre de sa démarche de ResponsabilitéSociétale de l’Entreprise (RSE). Une démarche vivante, concrète, placéesous le signe du progrès permanent et qui s’inscrit bien au-delàdes horizons de cession de ses participations.intégration d’eurazeodans l’indice ASPieurozone de Vigeole 24 septembre 2012,Eurazeo faisait son entréedans l’indice iSR ASPiEurozone, qui regroupeles sociétés les mieuxnotées de la zone eurosur la base des notationsde l’agence Vigeo. Parmiles 120 entrepriseseuropéennes désignéespar le leader européen dela notation extra-financière,Eurazeo s’est démarquéeen étant l’unique sociétéd’investissement.cette intégration montretoute la pertinence deson engagement enmatière de responsabilitésociétale et le bien-fondéde sa démarche de progrèsengagée depuis plusieursannées.Des principes à l’actionDepuis 2011, Eurazeo a engagé untravail de formalisation de sa politiqueRSE et construit une structure globalecohérente autour d’une démarche,d’une gouvernance, d’un reportingconsolidé et d’échanges avec sessociétés. 2012 a marqué une étapeimportante avec la mise en œuvred’une démarche, « Eurazeo Ensemble», et la formalisation desengagements RSE dans une chartedédiée, véritable socle de référence etcadre d’inspiration laissant à chaqueparticipation le choix de défi nir sespropres objectifs et priorités. Cettecharte défi nit six enjeux RSE stratégiques– gouvernance forte et exemplaire,gestion responsable desressources humaines, partage du projetd’entreprise, égalité hommes/femmes,préservation de l’environnement etengagement sociétal. Elle a étécommuniquée à toutes les sociétés,présentée à l’Assemblée Généraled’Eurazeo en mai 2012, puis publiéeen juin.Pour aider ses participations à déclinerles grands enjeux de cette charteen actions, Eurazeo a conçu un outilpédagogique et pratique, qui serapartagé courant 2013. Il permettraà chaque entreprise de s’auto-évaluer,de défi nir son niveau de maturitéen matière de RSE, d’élaborer sespriorités, de déterminer ses margesde progression et de construire sespropres plans d’action à partir debonnes pratiques proposées. Cettedémarche permettra égalementà Eurazeo de mieux aider les participationsdans leur réfl exion, de suivreleur progression d’année en annéeet de favoriser le partage des meilleurespratiques.Dans un même objectif de sensibilisation,Eurazeo a présenté le lien entreRSE et création de valeur aux directeursfi nanciers des participationsréunis, en octobre 2012, lors duséminaire CFO days.Vers un reporting fiable et précisAfi n de mesurer dans le temps – etsur chaque point de la charte – lesrésultats obtenus, les zones de risques etles marges de progrès, Eurazeoa réalisé, durant le premier trimestre 2012,EURAZEO Rapport d’activité 2012


un modèle unique 35CAp sur les AChAts respoNsAblesAprès la création, en 2011, d’uncercle des achats à destinationde ses sociétés, Eurazeo a souhaitésensibiliser ses participationsà la notion d’achats responsables.déjà doté d’une charte d’achatsresponsables bien structurée,Rexel a ouvert la voie dans cedomaine, inspirant Elis et Europcar.impulsé par Eurazeo, un travailcollectif a été lancé pour identifierdes critères environnementauxet sociaux dans les pratiques dece métier et élaborer des chartesachats responsables propres àchaque société comme Elis etEuropcar, avec pour objectifs decréer des chartes au sein d’autressociétés et d’étendre concrètementla RSE à tous les métiers.Prochaine étape : suivre lesengagements et progressersur des objectifs mesurables.Plusieurs fois par an se tient unpoint « achats responsables »pour créer un lieu d’échangesde bonnes pratiques entresociétés et impulser réflexionset actions concrètes.un premier reporting RSE sur sonpérimètre et sur celui de ses principalesfi liales consolidées en intégration globale(Europcar, APCOA, Elis, ANF Immobilieret Eurazeo PME). Pour assurer uneremontée effi cace des informations,les sociétés concernées ont créé uneorganisation dédiée avec un ou plusieursresponsables RSE et des réseaux decorrespondants au sein de leurs fi lialeset de leurs business units. Un ensemblede procédures, de méthodologies decollecte, et de consolidation des informationsa également été mis en place pourgarantir le reporting.En 2012, à l’issue de l’entrée en vigueurdu décret d’application dela loi Grenelle II, relatif aux obligationsde transparence des entreprises enmatière sociale et environnementale,une nouvelle étape a été franchie pouradapter le reporting aux nouvellesdispositions légales et réglementaires.Par ailleurs, des critères RSE ont étéintégrés depuis 2012 dans le modede calcul de la part variabledes rémunérations des membresdu Directoire d’Eurazeo.La parole à— Fabrice de Gaudemarmembre du Directoired’Eurazeo en charge de la RSENotre objectif est d’aidernos sociétés dans la définitionde leur stratégie et lamise en œuvre/déploiementde leur démarche surce sujet car nous sommesconvaincus que c’est unaxe essentiel de transformationet de pérennitépour les entreprises.La RSE doit devenirun réflexe inscritau cœur de chaque processde l’entreprise. C’estun important travailde sensibilisation, dedialogue, de changementdes comportementset d’accompagnementdans la durée.”Rapport d’activité 2012 EURAZEO


36 la responsabilitéLa charte rseen pratique01À travers sa Charte de Responsabilité Sociétale,Eurazeo affirme sa conviction que performancesfinancières et extra-financières vont de pairpour créer durablement de la valeur.Dans une démarche d’amélioration permanente,Eurazeo encourage ses participations à progresseret s’engage à communiquer les avancées réaliséessur les six enjeux de sa Charte.Garantirune gouvernanceforte et exemplaireParmi les sociétés dupérimètre considéré(Eurazeo et les sociétésmères des filiales):100 % distinguent lesfonctions d’exécutionet de contrôle.La part des administrateursindépendantsest de 40 % en moyenne.Toutes les sociétésont une charte éthiqueou un code de valeurs.80 % des entreprises ontsigné des engagementsdans le domaine de la RSE,comme le Pacte Mondialou les Principes del’InvestissementResponsable (PRI)des Nations Unies.Elis renforcesa politique RSEen publiant uneCharte Ethique.Celle-ci s’articule autourdes valeurs du Groupe :intégrité, responsabilitéet exemplarité dans sonenvironnement commercial,respect de chacun de sescollaborateurs, diminutionde son empreinte environnementaleet améliorationcontinue de sesperformances.Foncia a constituéun comité d’éthiqueet de déontologie composéde cinq membreset présidé par unepersonnalité extérieure.Celui-ci conseille ladirection de l’entreprise surles règles déontologiques àmettre en œuvre et fournitdes avis sur des situationsparticulières.38 des pays dans lesquelsest présent le GroupeAccor ont signé le « Codede Conduite pour laprotection des enfantscontre l’exploitationsexuelle » d’ECPAT.En 2012, Europcar apour la quatrième annéeconsécutive, été élue« Meilleure sociétéde transport écoresponsable», et a reçule prix du « TourismeEuropéen Responsable »aux World Travel Awards.EURAZEO Rapport d’activité 2012


la responsabilité 3702 03Pratiquerune gestion responsabledes ressources humainesPartagerun projet d’entrepriseavec les collaborateursCréation nette d’emploisFrance en 2012 : +136Part des CDI en 2012 :92 % (monde)93 % (France)Afin de renforcer lafidélité des collaborateurs,Foncia a mis enplace de nouveauxparcours professionnelsfavorisant la mobilitéinterne, le développementdes compétences etdes talents, ainsi qu’unepolitique de rémunérationincitative alignée avecles enjeux du Groupe.Au Royaume-Uni, APCOAa obtenu un prix« Investors in People »de niveau Or. Les niveauxsont Standard, Bronze,Argent et Or. « Investorsin People » est le référentielbritannique qui établitun niveau de bonnesPart des salariés ayantsuivi une formation dansle monde en 2012 : 54 %pratiques en termesde développementdes compétences dupersonnel pour atteindreles objectifs de l’entreprise.Rexel étend les garantiesde son programme deprévoyance universelle« Rexel Plus Protectionfor All » à toute sociéténouvellement acquiseet dont les standardssont en deçà de ceuxdéfinis par le Groupe.Ce programme, prix 2010de la responsabilité socialeà l’international desTrophées ORAS C&B,concerne plus de5 000 collaborateursdans 11 pays.Part de l’effectif bénéficiantd’une rémunérationvariable (donnée monde) :50 %Part des salariés bénéficiantd’un accord d’intéressementou de participation(donnée France) : 92 %Eurazeo s’engage à inciterl’équipe dirigeante àcommuniquer le projet detransformation auprès descollaborateurs de l’entrepriseafin qu’ils puissenty adhérer et y participer.Ce projet comprendraune vision stratégique del’entreprise, des objectifsclairs à atteindre, tantfinanciers qu’extra-financierset une politique departage de la création devaleur.Rémunération brutemensuelle moyenneramenée à l’effectifmensuel moyen en ETP :2 334 € (monde)2 515 € (France)À l’issue du pland’actionnariat salariéOpportunity 12 et depuisle premier plan lancé en2007 à l’occasion de sonintroduction en Bourse,8 000 collaborateursde Rexel ont choiside devenir actionnairesde leur société.Rapport d’activité 2012 EURAZEO


38 la responsabilité04Favoriserl’égalité professionnellehommes-femmesPart des femmesdans l’effectif : 47 %Part des cadres oumanagers femmes : 32 %Part des femmes dansles organes de décision(Directions, Comités deDirection ou Exécutifs) : 30 %Part des femmes dansles organes de contrôle(Conseils de Surveillance oud’Administration) : 10 %05Optimiser la consommationd’énergie et préserver l’eauet la biodiversitéPlus de 90 % des eaux rejetées sont traitéesÉmissions CO 2.Gaz naturel 74 %Electricité 24 %Fioul 2 %Eurazeo place les femmeset l’entreprenariat aucoeur de sa stratégieet de son développement.À ce titre, le Groupe estpartenaire du Women’sForum depuis 2008et soutient, dans ce cadre,le programme Rising Talentsdont le but est d’identifierles femmes de moins de40 ans ayant le potentiel dedevenir des personnalitésimportantes du mondede demain.Depuis 2007, Elis,par sa politique d’investissements,l’applicationde ses bonnes pratiquesenvironnementales etl’optimisation de seséquipements a réduit saconsommation d’eau de31 % par kilo de lingetraité.Europcar accompagneses clients dans leurchoix de voitures grâceà la mise en place, surses sites Internet, d’unenotation « eco-friendly » enfonction du taux d’émissionde carbone des véhicules.Le taux d’émission de CO 2est également indiquésur toutes les factures.En 2011 et 2012, danstous les pays où Europcaropère en direct, 100 %des stations de lavageont été équipéesde matériel dernièregénération permettantle recyclage de l’eauou l’isolation deshydrocarbures.EURAZEO Rapport d’activité 2012


la responsabilité 3906Promouvoir un engagementsociétal en lien avec l’activitéde l’entrepriseLes émissions de gaz à effet de serre sontde 310 000 tonnes éq. CO 2.Émissions de gaz à effetde serre liées àla consommationde carburant 38 %Émissions de gaz à effetde serre liées auxconsommations d’énergiehors carburant 62 %Initié en 2009, le projetPlant for the Planetdu Groupe Accor a déjàpermis de financer laplantation de 3 millionsd’arbres grâce à l’équation« 5 serviettes réuti lisées =1 arbre planté ». En 2012,Accor s’est allié à PurProjet pour financer desprojets d’agrofores terie auplus près des hôtels.Rexel a co-créé avecla Fondation SchneiderElectric un programme deformation au managementde l’énergie au sein d’uneécole technique en Chine.APCOA a pris desmesures importantes entermes de durabilité etd’efficacité énergétiqueen lançant un programmepilote d’économiesd’énergie dans les garagessélectionnés. En lieuet place de l’éclairagedes lieux 24h/24 et 7j/7,un système de gestionintelligente de l’éclairage,sensible aux sons et auxmouvements, éclairerale garage uniquementen cas de présenced’usagers ou de déroulementd’une activité.Cette gestion de l’éclairagepermettra des économiesd’énergie supplémentairesdu fait de l’utilisationd’ampoules à basseconsommationet d’une technologiede composants.L’intégralité du reporting RSE consolidé et le détail méthodologiquesont consultables dans le chapitre 2 du Document de référence 2012d’Eurazeo.NB. : Périmètre : Eurazeo, Europcar, APCOA, Elis, ANF Immobilieret Eurazeo PME en tant qu’entité consolidante. Les processusd’établissement des informations RSE ont fait l’objet d’un examenpar un cabinet indépendant.Rapport d’activité 2012 EURAZEO


40 la responsabilitéUn engagementsociétalEurazeo s’inscrit dans une démarche solidaire au bénéfice de plusieurs associations,impliquées dans les domaines de la lutte contre l’exclusion et de la santé. Son actionprend la forme d’aides financières généralement renouvelées sur plusieurs années,permettant d’accompagner ces associations dans la réalisation de leurs projets.Solidarités Nouvellesface au Chômagewww.snc.asso.frCréateur de lien socialet entrepreneur de la solidaritéDepuis 1985, 1 400 bénévolesaccompagnent chaque année2 500 personnes en recherched’emploi. De plus, l’associationcrée et finance des emploistemporaires dans des associationspartenaires.Association Primo Leviwww.primolevi.orgSoigner et soutenir les personnesvictimes de la torture et dela violence politiqueL’association apporte des soinsmédicaux et psychologiquesainsi qu’un accompagnementsocial et juridique aux victimesde la torture.Sport dans la Villewww.sportdanslaville.comFavoriser la création d’entrepriseset l’insertion professionnellepar le sportSport dans la ville propose auxenfants un parcours pédagogiqueet éducatif permettant de réussirleur orientation et leur insertiondans le monde de l’entreprise.Fondation Gustave Roussywww.igr.frEncourager la recherche sur lestraitements personnalisés du cancerPremier centre de lutte contrele cancer en Europe, l’InstitutGustave Roussy permet auxpatients de bénéficier de traitementspersonnalisés.L’Agence du Don en Naturewww.adnfrance.orgCollecter les invendus neufset les redonner aux plus démunisADN a mis en place une plateformeentre les industriels et lesassociations caritatives pourcollecter des produits neufs nonalimentaires et les redistribuer auprofit d’associations qui luttentcontre l’exclusion.L’Académie Christophe Tiozzowww.lacademie.orgFavoriser l’insertion socialeet professionnelle à traversla pratique de la boxeL’association développe lapratique de la boxe, disciplineextrêmement exigeante, dontles valeurs permettent de s’insérerprofessionnellement. Elle accompagneles boxeurs engagés dansune démarche d’insertion.EURAZEO Rapport d’activité 2012


la RESPONSABILITÉ la responsabilité eurazeo 65 41PORTFOLIOLumières & perspectivesSÉRIE "LES NOCTURNES"DE CHRISTOPHE DUGIEDRapport d’activité 2012 EURAZEO


42 la responsabilitélUmièreet perspeCtiVesChristophe Dugied,lauréat du « GrandPrix 2012 ».Diplômé du Centre deformation techniquedes Gobelins,Christophe Dugiedest un photographeprofessionnel dont lesœuvres sont présentesdans plusieurscollections privées enFrance, en Espagne,en Suisse et auxÉtats-Unis. ChristopheDugied a reçu le prixde 10 000 euros etses œuvres ont étéexposées à l’EspaceCentral Dupon (Paris18 e ) du 17 janvierau 8 février 2013.EURAZEO Rapport d’activité 2012Série « Les Nocturnes »de Christophe DugiedCette année, la 3 e édition du concours s’articulaitautour du thème « Lumière et Perspectives ».Présidé par Jean-Francois Camp, Présidentde Central Dupon Images, et composé de12 membres principalement issus du mondede l’art et de la photographie, le choixdu jury s’est porté cette année sur le travailde Christophe Dugied et sa série de photosintitulée «Les Nocturnes».« Si elle s’appuie souvent sur la réalité,la photographie sait aussi la transformersans pour autant avoir recours à la retoucheet aux outils numériques. Il suffit de choisirle bon angle de vue, le bon moment et la bonnelumière. Avec cette série réalisée de nuit,je rappelle que photograpahier, c’est avant toutécrire avec la lumière… », précise le lauréat.Ateliers de Kergroise


la responsabilité 43Rapport d’activité 2012 EURAZEO


AnversLe conteneurUnder


la responsabilité 45Rapport d’activité 2012 EURAZEO


EURAZEO Rapport d’activité 2012Le refletL’angleLes trois portes


la responsabilité 47Rapport d’activité 2012 EURAZEO


48 la responsabilitéEURAZEO Rapport d’activité 2012


L’escalierCalaisLe mur


50 la responsabilitéThème duGrand Prix 2013 :Traits d'unionLe trait d’union est ce qui relie différentséléments qui, par cette association,se transforment et s’enrichissentmutuellement.Les photographes pourront, par exemple, illustrer ce thèmepar la représentation d’échanges constructifs entre les hommes,de liens entre les hommes et leur environnement, et de façongénérale, par les partenariats humains ou toute autreassociation qui crée de la valeur, matérielle ou immatérielle.Précisions disponibles sur le site www.eurazeo.comJury du Grand Prix :Président du jury :Jean-Francois Camp,Président du laboratoirephotographique CentralDupon ImagesHélène David-Weill,Présidente des ArtsDécoratifsPatrick Sayer, Présidentdu Directoire d’EurazeoPhilippe Audouin,Directeur financier etmembre du Directoired’EurazeoDaphné Angles-LeGouvello, éditeur photoau New York TimesJean Delmas, enseignantà l’école des Gobelinset membre du juryd’admission à l’ENSLouis Lumière, auteur de« Gestion de la couleurpour les photographes »Gilou Le Gruiec, directriceartistique de la Galerie VuJean-Luc Monterosso,Directeur de La MaisonEuropéenne de laPhotographieChristophe Dugied,lauréat de l’édition 2012Béatrice de Rochebouët,journaliste au FigaroLes collaborateursd’Eurazeo pour une voixEURAZEO Rapport d’activité 2012


la responsabilité 51mécénAtphoto -grAphiQueDepuis plus de 10 ans, Eurazeoest engagée dans une politiquede soutien de la photographiequi traduit le regard affûté quele Groupe porte sur son temps.Cet engagement se manifeste parl’acquisition d’œuvres originales,mises en valeur dans le rapportd’activité.Lauréats du Grand Prix eurazeo :Alexandre Parrot,Lauréat 2011sur le thème « L’Équilibre »Jean-françois Rauzier,Lauréat 2010 sur le thème« Paysages de demain »En 2010, Eurazeo a souhaitérenforcer cette politique encréant un concours photo visantà récompenser le travail d’unphotographe, professionnelou étudiant, autour d’unthème donné.Rapport d’activité 2012 EURAZEO


lesSOCIÉTÉSeurazeo


les sociétés 53L’écosystème Eurazeo, c’est un portefeuillede sociétés à l’histoire et au positionnementuniques, toutes expertes dans leur domained’activité. Une fois identifiées, ces « pépites »sont vouées à se transformer sous l’impulsionde stratégies de croissance élaborées en partenariatpar les experts d’Eurazeo et les dirigeantsdes entreprises.Rapport d’activité 2012 EURAZEO


54 les sociétésUN PORTEFEUILLE DIVERSIFIÉ4 PÔLES D'ACTIVITÉpatrimoineACCOR 8,9 %Premier opérateur hôtelier mondial,leader en EuropeAPCOA 82,1 %Leader européen de la gestionde parkingsEDENRED* 8,9 %*Leader mondial des servicesprépayés aux entreprisesELIS 82,5 %Leader de la location-entretiende linge et d’habillementprofessionnel en EuropeEUROPCAR 85,4 %Leader européen des servicesde location de véhiculesFONCIA 33,8 %Leader européen des servicesà l’habitatMONCLER 31,2 %Marque de vêtements et accessoiresde luxe en forte croissanceREXEL 12,7 %Leader mondial de la distributionde matériel électriqueFRAIKIN 13,2 %Leader européen de la location devéhicules industriels et commerciauxGRUPPO BANCA LEONARDO19,3 %Banque d’affaires privée italienneINTERCOS 33,6 %Leader mondial du développementet de la sous-traitance des produitsde maquillageANFIMMOBILIER 48,9 %Foncière des centres-villesde Lyon, Marseilleet BordeauxCOLYZEOFonds immobiliereuropéen* Eurazeo a cédé l’intégralité de sa participation dans Edenred le 6 mars 2013.DESSANGE 74 %Réseau mondial de plusde 2 000 salons de coiffure.Gault & Frémont 70 %IMV Technologies 11 %FONROCHE 39,3 %Développement d’énergiesrenouvelablesl-PUISE 10,5 %L’innovation technologiqueau service de l’industrieLÉON DE BRUXELLES 59 %Chaîne de restaurants à thèmeThe FlexitallicGroup 62 %Un des leaders mondiauxde l’étanchéité industrielleà destination des grands donneursd’ordre de l’énergie, de la chimieet de la pétrochimieFondis Bioritech 45 %BFR Groupe 28 %3SP Group 86,0 %Leader dans la conceptionet la fabrication decomposants optiqueset opto-électroniquesEURAZEO Rapport d’activité 2012


eurazeOCAPITALquestions à…Virginie Morgon,chief investmentofficerQuelle analyse faitesvousdu marchéd’Eurazeo Capital ?VM : Eurazeo Capitalinvestit dans lessociétés de plus de150/200 millions d’eurosde valorisation en Franceet en Europe. Nousévoluons aujourd’huisur un marché européendifficile avec une croissanceatone. Pour ytrouver des investissementsde croissance,il faut faire preuve debeaucoup d’ingéniosité,de créativité, prendre plusde risques et avoir desolides convictions surles tendances du secteur.En quoi votre métierévolue-t-il en pareilcontexte ?VM : Nous avons pleinementconscience de cetenvironnement, nous nousy adaptons et sommesde plus en plus imaginatifset sélectifs dans noschoix d’investissements.Nous savons aussi êtrepatients et avoir l’audaced’aller sur des secteursoù l’on ne nous attend pas.Notre métier reste lemême : être un investisseurprofessionnel auxcôtés d’une équipe demanagement et d’unprojet de croissanceauquel nous croyons.Néanmoins, il nous fautêtre toujours plusinnovants et procéderen amont de nos investissementsà un travaild’identification et decompréhension dessecteurs porteurs decroissance organique.Plutôt que de raisonnerpar segment d’activité,nous identifions les grandsthèmes de changementsstructurels de notresociété et nous interrogeonssur les secteursd’activité qui bénéficierontde ces évolutions. Noussommes également plusinnovants sur les partenariatsque nous proposonsà nos sociétés. Noustravaillons ainsi de plusen plus souvent avecdes partenaires chinoiset américains.


56 les sociétéseurope, iNterNAtioNAl :ACCor s'ÉQuilibreACCORANFPremier opérateur hôteliermondial et leader enEurope, Accor est présentdans 92 pays avecplus de 3 500 hôtels.Fort d’un large portefeuillede marques de premierplan*, Accor proposeune offre étendue, del’économique au luxe.En pleine mutation,l’entreprise accélèresa croissance et,en partenariat avecEurazeo, équilibre sesactivités européenneset internationales.www.accor.com* Sofitel, Pullman, MGallery, Grand Mercure,Novotel, Suite Novotel, Mercure, Adagio, ibis,ibis Styles, ibis budget et hotelF1.une année intenseAvec l’ambition affi chée de devenir la référence de l’hôtellerie mondiale,le Groupe met en œuvre en 2012 une stratégie qui s’appuie surdes piliers clairement identifi és : un marketing fort, avec notammentla dynamisation de son pôle économique ; un puissant systèmede distribution dont le fer de lance est le portail accorhotels.com,FONCIAavec à son actif plus de 9 millions de visites par mois ; une politiqued’asset management créatrice de valeur, qui permet d’améliorer laperformance économique, d’optimiser la structure de bilan et de faciliterla croissance du Groupe.une nouvelle ère de conquêtePour réussir, le Groupe doit faire évoluer son modèle économique.Objectif : un portefeuille de chambres qui, à fi n 2016, sera détenu pour40 % en management, pour 40 % en franchise et pour 20 % en fi liale.Cette évolution permettra au Groupe hôtelier de consolider sonleadership actuel en Europe tout en renforçant sa présence dansles pays émergents, notammenten Amérique latine et en Asie-Accor affiche en 2012des résultats solides etun record historiqued’ouverture de chambres,deux performances quireflètent la transformationdu Groupe.”— Denis HennequinPrésident-DirecteurGénéral d’AccorFONROCHEPacifi que où il est déjà fortementimplanté. Bénéfi ciant de marquesplus fortes, mieux différenciéeset plus « émotionnelles », AccorMORS SMITTdevrait continuer à se développerdans les prochaines annéesà un rythme aussi soutenuqu’en 2012.MONCLE3S PHOTONIPSOSEURAZEO Rapport d’activité 2012


les sociétés 57RéPARTiTioN Du PARC HÔTeLieRPAR MoDe De DéTeNTioNen filiales 43 %en management 32 %en franchise 25 %RéPARTiTioN Du CHiFFRe D’AFFAiReSPAR ZoNe GéoGRAPHiQueEurope (excl. France) 43 %France 34 %Asie Pacifique 11 %Amérique latine et Caraïbes 7 %Afrique et Moyen Orient 3 %Amérique du Nord


58 les sociétésuN groupeeN ordre de MArCheACCOR ANF APCOA ENDEREDEn pole position pour tirerpleinement parti de sonbusiness modèle, APCOAa évolué de manièrenotable au cours des deuxdernières années sousl’impulsion d’une nouvelleéquipe dirigeante.Avec Eurazeo, la sociétés’est mise en modeconquête. La voilàdésormais engagéesur la voie d’unecroissance durable.www.apcoa.comLeader européen de la gestion de parkings, APCOA gère 7 300 sitesdans 13 pays. Au total, cela signifi e plus de 1,3 million de placesde parking utilisées par 150 millions d’automobilistes chaque année.Le changement en marcheSous l’impulsion de la nouvelle équipe de direction, APCOA a évoluéde manière notable ces deux dernières années. Pour cela, le Groupes’est appuyé sur trois principaux leviers de transformation. Tout d’abord,il a rationnalisé son portefeuille de contrats et consolidé sa cultured’entreprise en renforçant les prérogatives de son siège social.Enfi n, il a redéfi ni et amélioré son modèle opérationnel en portantune attention toute particulière à la gestion commerciale, au-delàdes aspects techniques de la gestion des parkings.FONCIA MONCLER REXEL FRAIKINune stratégie, quatre piliersFONROCHE3S PHOTONICSI-PULSELe Groupe est désormais positionné au mieux pour tirer pleinementpartie de son business modèle unique et « asset light » avec une stratégiede croissance portée par quatre piliers : une gestion active du portefeuillede contrats ; la mise en place du nouveau modèle opérationnel dansl’ensemble des pays ; la duplication et le déploiement à l’internationaldes succès locaux à l’instar de la gestion des fl ottes de taxis pourles aéroports et une dynamiquede conquête dont le fer de lanceest une proposition commercialerénovée, claire, structurée parsegment et par produits. APCOAa, par ailleurs, renforcé seséquipes commerciales.Le travail réalisé ces deuxdernières années par lesdirigeants d’APCOA ouvrela voie d’une croissancedurable. Bénéficiant d’unsocle solide, APCOA estdésormais tourné versl’avenir et en mesure derenforcer son leadershipeuropéen.”MORS SMITT IPSOS COLYZEO— Virginie MorgonChief Investment Officer d’Eurazeo€DESSANGEEURAZEO Rapport d’activité 2012


les sociétés 59RéPARTiTioN Du CHiFFReD’AFFAiReS PAR SeGMeNTCentre­ville et centrescommerciaux 39 %Aéroports 37 %Parkings sur voierie 7 %Autres 7 %Hôpitaux 4 %Expositions et événements 4 %Hôtels 2 %82,1 %dÉteNtioN d’eurAzeo66 M€ebitdA7 300SiteS GÉrÉS1,3 Mde plACeS de pArKiNGNouvelleorganisation,stratégie claire :c’est tout cela quinous permettrad’élargir encorenotre portefeuillede contrats grâceà des solutions quifont la différence,innovantes et surmesure. Eurazeonous apporte lesoutien nécessairepour menerà bien notretransformation.”— Ralf BenderDirecteur général d’APCOAÇA s'est pAssÉ eN 2012Des contrats revisitésEn 2012, deux importants contrats d’aéroports ont été transformés en contratsde management. Résultat : une moindre dépendance au nombre de passagers,et l’amélioration subséquente du profil de risques de ces contrats. En parallèle,un certain nombre de contrats déficitaires ont été renégociés.L’Allemagne réorganiséeAPcOA introduit son nouveau modèle opérationnel en Allemagne avant de ledéployer plus largement. Outre qu’il inclut une organisation managériale plusefficace, le modèle permet d’externaliser certains services afin de concentrerles efforts sur la gestion commerciale.une offre BtoB / BtoC adaptéeAPcOA fait évoluer son offre commerciale : d’une approche essentiellement parpays, il passe à une démarche tridimensionnelle intégrant aussi les segmentset une offre produits enrichie et innovante permettant également une approcheadaptée à ses différentes typologies de clients.Notre année RSeAPcOA ouvre la voie de la durabilité et de l’efficacité énergétique.Parmi les projets pilotes, un système de gestion intelligente del’éclairage a été testé pour les parkings. Sensible aux sons et auxmouvements, le système éclaire le garage uniquement lorsqu’une activitéle requiert.Rapport d’activité 2012 EURAZEO


60 les sociétésuN tiCKetpour lA CroissANCe !ACCOR ANF APCOA ENDERED ELInventeur de TicketRestaurant® et leadermondial des servicesprépayés aux entreprises,Edenred développedes solutions facilitantla vie des salariés etaméliorant l’efficacitédes organisations.Avec le concoursd’Eurazeo, le Groupedéploie depuis 2010 sesfuturs relais de croissance,s’appuyant pour celasur l’innovationet le développementinternational.Eurazeo a cédé l’intégralité desa participation dans Enderedle 6 mars 2013.www.endered.comDes fondamentaux solides de croissanceLe Groupe évolue dans le marché porteur des services prépayés auxentreprises. Ce secteur d’activité bénéfi cie de tendances socio-démographiquesfavorables, à l’instar de la formalisation de l’économie,de l’urbanisation croissante ou encore de l’augmentation du nombrede femmes professionnellement actives. Le dynamisme de l’activitéest par ailleurs porté par deux leviers structurels majeurs : d’une part,la faible pénétration des marchés, ce qui permet chaque année laconquête de nouveaux clients et bénéfi ciaires ; d’autre part, l’infl ationqui permet une hausse régulière de la valeur faciale des titres émis.Fort de ces leviers, le Groupe affi che chaque année, depuis 2003,un volume d’émission en hausse de plus de 10 %.FONCIA MONCLER REXEL FRAIKIN GRUPPO B.FONROCHEUn plan stratégique en 3 étapesAprès une année 2010 consacrée à la mise en place des conditions3S PHOTONICSde son autonomie, Edenred s’attache à « Conquérir 2012 », avec pourobjectif de construire les relais de sa croissance future. Fort de cetteambition, le Groupe déploie des solutions innovantes et s’implantedans de nouveaux pays. Il met aussi en œuvre la numérisation deses programmes.Cette étape franchie avecsuccès, Edenred continue de seprojeter dans l’avenir et entameune nouvelle phase de sondéveloppement : « Inventer2016 ». Son ambition ? Proposerdes solutions intégrées pourles entreprises, renforcersa présence sur le marchéprometteur de la gestion desfrais professionnels et créerde nouveaux services auprèsde ses affi liés et bénéfi ciaires.MORS SMITT IPSOS COLYZEOI-PULSE DESSANGE LÉO€Nous sommes très fiersd’avoir contribué à lanaissance d’Edenred en2010. La société a ainsipu affirmer et renforcer saposition de leader mondialdes services prépayésaux entreprises, porté parune nouvelle dynamique.”— Virginie MorgonChief Investment Officer d’EurazeoEURAZEO Rapport d’activité 2012


les sociétés 61RéPARTiTioN Du VoLuMeD’éMiSSioN PAR GRANDe ZoNeGéoGRAPHiQueAmérique latine 53 %Europe 44 %Reste du monde 3 %éVoLuTioN Du VoLuMe D’éMiSSioNDePuiS 2003 : CAGR +10,4 %(en Md€)12,711,410,08,46,8 7,112,413,915,216,78,9 %dÉteNtioN d’eurAzeo*+ 10,1 % **voluMe d’ÉMiSSioN SuruN objeCtiF de +6 % à +14 %2003 2004 2005 20062007 2008 2009 2010 2011 2012+ 13,4 % **FFo Sur uN objeCtiFde pluS de 10 %* Cession de l’intégralité des titres au 6 mars 2013. **En données comparables.ÇA s'est pAssÉeN 2012Vingt-huit nouvelles solutionsEn 2012, Edenred lance pas moins de28 nouvelles solutions dont une solutionde gestion de frais professionnels surle marché brésilien des camionneursindépendants, renforcé en fin d’année parl’acquisition de Repom, leader du secteur.Le soutien d’actionnairesde référence stables,partageant notre vision,a été déterminant dansle développementd’Edenred. Ayant établiles fondamentaux d’unecroissance soutenue etdurable, nous pouvonsdésormais entamer avecconfiance la nouvelle étapede notre plan stratégique.”— Jacques SternPrésident-directeur généralTrois nouveaux paysAprès l’ouverture de la finlande en 2011,Edenred s’implante sur le marché desavantages aux salariés dans deux paysà fort potentiel, le Japon et la colombie.Pour cela, il acquiert deux acteurs locauxmajeurs, Barclay Vouchers et Big Pass.La dématérialisation en routeconformément à ses objectifs, Edenreddépasse en 2012 le seuil de 50 % de volumedématérialisé, contre 30 % en 2009.Notre année RSeEn 2012, les actions menées pourpromouvoir une alimentation saineont permis de sensibiliser prèsde 6 millions de consommateurs ainsi que130 000 affiliés restaurateurs et commercesalimentaires dans 13 pays d’Europe etd’Amérique latine.Rapport d’activité 2012 EURAZEO


62 les sociétésiNNoVer, AMÉliorer, optiMiser :elis eN Mode CoNQuêteACCOR ANF APCOA ENDERED ELIS EUROElis est leader européende la location-entretiende linge et d’habillementprofessionnel et offre desservices complémentairesdans le domaine dessanitaires, de l’hygiènedes sols et de la boisson.Eurazeo accompagneElis sur deux axes majeursde sa stratégie : sondéveloppement àFONROCHEl’international et le soutiende l’innovation.www.elis.comElis fonde son succès sur l’équilibre entre respect de ses fondamentauxet recherche permanente de modernité. Véritable ADN du Groupe, sesfondamentaux se déclinent concrètement en trois axes : proximitémanagériale et convivialité sur les sites ; engagement du personnel etréactivité aux moments clés ; enfi n, attention de tous les instants portéeà la satisfaction client.FONCIA MONCLER REXEL FRAIKIN GRUPPO B. LEONARDO INTE3S PHOTONICSMORS SMITT IPSOS COLYZEOUne pléaïde de projets innovantsAncrée sur ses moteurs historiques de performance, Elis est aussi enperpétuelle évolution. De nombreux projets innovants et des nouveautésmarketing jalonnent 2012. Les « best sellers » en vêtement professionnelet sanitaire sont renouvelés. Parallèlement, le Groupe ouvre deux usinesultra-modernes. Enfi n, il révolutionne son usage des technologiesde l’information avec le projet Odyssey.I-PULSE DESSANGE LÉON FDS Gdes indicateurs en hausseCôté activité, la croissance reste notable à + 3,2 %, en dépit dela stagnation des économies européennes. Pour moitié, elle résulted’acquisitions réalisées en 2011 et 2012, notamment en Suisseet en Espagne. La croissance organique s’établit à + 1,4 %, portéepar les marchés de l’hôtellerie-restauration, du vêtement professionnelet des établissements de santé (maisons de retraites et CHU de Caen).Dans cet environnement, la rentabilité se maintient à un niveau élevé :€l’intégration des acquisitions,la poursuite des restructurationsau sud de l’Europe et l’améliorationcontinue de l’effi cacitéopérationnelle en Francepermettent à Elis de demeurerl’une des entreprises les plusperformantes du secteur.La vision entrepreneurialeet le soutien d’Eurazeonous permettent d’investirdans des projets detransformation industriels,organisationnelset commerciaux.”— Xavier MartiréDirecteur général d’ElisEURAZEO Rapport d’activité 2012


les sociétés 631 4001 2001 0008006004002000éVoLuTioN Du CA SuRLeS DeRNiÈReS ANNéeS eN M€RéPARTiTioN DuCHiFFRe D’AFFAiReSFrance 77 %International 18 %Production 5 %197019721974197619781980198219841986198819901992199419961998200082,5 %dÉteNtioN d’eurAzeo2002200420062008201020121 185 M€ChiFFre d’AFFAireS377 M€ebitdA (+31,8 %)+7,2 %tAux de CroiSSANCeà l’iNterNAtioNAlPréparer l’avenir2012 est une année charnière qui permet notammentau Groupe de poser les jalons de sa croissance future.Au Brésil, Elis lance une offre de vêtement professionnelpour l’industrie. Elis inaugure par ailleurs un nouveauservice, Prévention 2D, pour lutter contre les nuisibles.ÇA s'est pAssÉeN 2012Deux nouveaux fleurons pour elisGrâce à ses deux nouvelles usinesultra-modernes situées à nice et Pantin,Elis répondra au défi de la croissancede l’activité sur la côte d’Azur et à Pariset réalisera de substantiels gains deproductivité.Coup de jeune sur le bleu de travailElis modernise son offre phare de vêtementsindustriels en créant un vestiaire coordonnéet bicolore pour répondre aux attentesd’image des clients.Elis a trois grandes ambitions : accélérersa politique d’innovation, intensifierson développement à l’international,notamment sur les nouvelles géographies,et améliorer son efficacité industrielle.Nous travaillons main dans la mainpour atteindre ces objectifs.”— Marc FrappierDirecteur Associé d’EurazeoDes tablettes et des hommesUn homme, un iPad ® : grande première dansnotre industrie, les commerciaux d’Elis sontdésormais équipés de la célèbre tablette,avec à leur disposition les meilleurs outilsde suivi et d’optimisation commerciale.Notre année RSedepuis 2007, Elis s’engage et meten pratique de bonnes pratiquesenvironnementales. Ainsi,l’optimisation de ses équipements amélioresa consommation d’eau de 31 % par kilode linge traité.Rapport d’activité 2012 EURAZEO


64 les sociétésUne nouvelle approchede la mobilitéCCOR ANF APCOA ENDERED ELIS EUROPCARDepuis plus de 60 ans,Europcar répond auxbesoins de mobilité deses clients avec une offrediversifiée et innovantede services de location devéhicule de courte durée.L’année 2012 aura étémarquée par la miseen œuvre d’un ambitieuxplan de transformation,accompagné par l’arrivée3S PHOTONICSd’une nouvelle équipedirigeante.www.europcar.comSi Europcar place le client au cœur de sa stratégie, c’est parce quel’engagement et la flexibilité sont des composantes de son ADN.Les 6 500 employés de l’entreprise se mobilisent chaque jour poursatisfaire leurs clients. Dans le portefeuille d’Eurazeo depuis 2006,le leader européen de la location de voitures de tourisme est présentdans plus de 130 pays.ONCIA MONCLER REXEL FRAIKIN GRUPPO B. LEONARDO INTERCOSNROCHERS SMITT IPSOS COLYZEOCréer durablement de la valeurLes équipes d’Europcar et d’Eurazeo travaillent ensemble à créer unevaleur durable. Pour cela, le Groupe met en place un plan de transformation« Fast Lane 2014 » qui s’articule autour de trois axes : le développementde nouvelles offres et la redéfinition de l’approche clients ; l’optimisationdu portefeuille produits et des systèmes d’information ; desactions sur les coûts. Ce plan a pour objectifs de satisfaire les nouveauxbesoins de mobilité des individus comme des entreprises, de générerune croissance rentable et de faire d’Europcar le leader de la mobilité.I-PULSE DESSANGE LÉON FDS GROUP€En début d’année, Jean-Charles Pauze est nommé président du Conseild’Administration. Fin 2012-début 2013, le Groupe transforme aussison équipe de direction. Le Comité exécutif, désormais plus prochedes opérations et des clients, rassemble Roland Keppler, Directeurgénéral, Marcus Bernhardt, Directeur commercial, Jacques Brun,Directeur de la transformation, Didier Fenix, Directeur de la flotteet de la mobilité, Ken McCall, Directeur informatique et Caroline Parot,Directrice financière.Eurazeo apporte à Europcarle soutien et toute laconfiance nécessaires à unetransformation sereine eten profondeur du Groupe.”— Roland KepplerDirecteur général d’EuropcarEURAZEO Rapport d’activité 2012


les sociétés 65RéPARTiTioN Du CHiFFRe D’AFFAiReSPAR ZoNe GéoGRAPHiQueRéPARTiTioN Du CHiFFReD’AFFAiReS PAR SouRCeAllemagne 28 %Royaume­Uni 19 %France 17 %Italie 12 %Espagne 10 %Australie –Nouvelle­Zélande 7 %Belgique 3 %Portugal 4 %Loisir 54 %Entreprise 46 %85,4 %dÉteNtioN d’eurAzeo1 936 M€ChiFFre d’AFFAireS119 M€CorporAte ebitdA74,4 %tAux d’utiliSAtioNde lA FlotteNous cherchonsà accélérerl’innovation ausein de l’entrepriseen accompagnantla constructiond’une offre low costet en développantde nouveauxproduits et servicesafin de faire passerEuropcar d’un statutde loueur de voituresà celui d’acteur dela mobilité urbaine.”— Fabrice de GaudemarMembre du Directoired’EurazeoÇA s'est pAssÉ eN 2012Refinancementle Groupe a finalisé son plan de refinancement, renforçant ainsi la structure deson capital et améliorant le profil de sa dette.La location de voitures revisitéeEuropcar a dévoilé son nouveau positionnement de marque « Moving your way ».À travers cette promesse, Europcar souhaite faire découvrir à ses clients unenouvelle approche de la location de voiture, en faisant évoluer ses services, sesprocessus et sa communication pour répondre à tous leurs besoins de mobilité.Mieux surfer pour mieux réserverle site europcar.com fait peau neuve. convivial et innovant, il dispose d’unprocessus de réservation très efficace et d’une conception graphique intuitivequi offrent aux clients une navigation optimisée. le nouveau design du sitesera déployé sur les sites web des pays du Groupe au premier semestre 2013.une avalanche de prixEn 2012, Europcar a reçu de nombreux trophées aux World travel Awards,dont ceux de « Meilleure société de location de voitures », « Meilleure sociétéde transport éco-responsable » pour la quatrième fois, et pour la premièrefois, celui du « tourisme responsable européen. »Notre année RSeSensible aux enjeux environnementaux, Europcar met à la dispositionde ses clients une flotte « verte » avec des véhicules émettant peu decO 2(126.52 g/km en 2012) et des véhicules électriques ou hybrides.en 2012, europcar poursuit ses engagements dans les domaines de l’environnementet du développement durable à travers de nombreuses initiativesavec ses partenaires constructeurs automobiles. Un site de réservation dédiépromeut l’initiative et informe les clients sur les bénéfices de ces nouvellestechnologies.Rapport d’activité 2012 EURAZEO


66 les sociétésACCORAVotre référence habitatFONCIAMONFoncia est leader desservices immobiliersrésidentiels en Franceet ambitionne de devenirLA référence incontestéedes services à l’habitat.Le plan de transformationélaboré avec Eurazeo luipermettra de se développerà un rythme de croissancesupérieur à celui deson marché. Pour réussir,le Groupe mettranotamment l’accentsur la qualité de serviceet la croissance interne.www.foncia.comEn dépit d’un marché de la transaction en berne, Foncia compteaccélérer son développement grâce à une stratégie ambitieuse,basée sur cinq piliers.Priorité à l’humainLe capital humain est un facteur clé de succès. Forte de cette conviction,la nouvelle équipe dirigeante ambitionne de fidéliser les collaborateursFONROCHEgrâce d’une part à de nouveaux parcours professionnels et au développementdes compétences et des talents, et d’autre part à une politiquede rémunération incitative. L’organisation est également simplifiéeet les responsabilités des équipesdu réseau renforcées.Notre proximité avecle management de Fonciase traduit par une visioncommune des enjeux etdu potentiel de développementdu Groupe àmoyen-terme. La nouvelleéquipe dirigeante insuffleun nouveau style etmodernise l’entreprise.”— Marc FrappierDirecteur Associé d’EurazeoUne notoriété renforcéeEnrichir l’offre client et proposerMORS SMITTun service innovant et différenciéest le second axe de la stratégie.En 2012, cela passe par denouvelles compétences marketinget commerciales, par un renforcementde la notoriété de la marqueet par de nouveaux services,à l’instar du site MyFoncia.frqui propose aux clients un accèsaux informations concernant leursbiens ainsi que des solutionsde paiement en ligne.Plus de performance opérationnelleTroisième pilier de la stratégie : la recherche permanente d’efficacitéopérationnelle, qui permet aux collaborateurs du réseau de consacrerplus de temps à la relation client. Pour augmenter la productivité etmaîtriser les coûts, le Groupe dématérialise les documents, simplifieson fonctionnement et modernise son image.3S PHIPEURAZEO Rapport d’activité 2012


les sociétés 67RéPARTiTioN CHiFFReD’AFFAiReS PAR MéTieRSRéPARTiTioN CHiFFReD’AFFAiReS PAR GRANDeSZoNeS GéoGRAPHiQueSCopropriété 35 %Gestion locative 30 %Transaction 13 %Location 11 %Pôle services 11 %Autres 1 %France 92 %Suisse 5 %Allemagne 2 %Belgique 1 %33,8 %dÉteNtioN d’eurAzeo565 M€de ChiFFre d’AFFAireS16 %tAux d’ebitdA1,43 Mde ClieNtSune croissance externe cibléePour Foncia, la croissance externereste une priorité et le périmètre duréseau est régulièrement revu etoptimisé. La politique d’acquisitions estpar ailleurs recentrée sur des zonesprioritaires et fait l’objet de nouvellesconditions fi nancières.Par ailleurs, Foncia ambitionne derenforcer sa position dans le domainedes transactions immobilières, métiercomplémentaire à l’administrationde biens. Pour cela, le Groupe focaliseses efforts sur des zones ciblées,à fort potentiel.ethique et déontologie à l’honneurFoncia crée un comité d’éthiqueet de déontologie composé de cinqmembres et présidé par une personnalitéextérieure. Celui-ci conseille ladirection de l’entreprise sur les règlesà mettre en œuvre et fournit des avissur des situations particulières.Outre qu’elle nous a ouvert denouveaux horizons, l’expertisemultiple d’Eurazeo nous a permisde professionnaliser notregouvernance. Eurazeo a unevision claire de notre stratégie etaccompagne notre transformationvers une culture de conquête.”— François DavyPrésident de FonciaÇA s'est pAssÉ eN 2012une équipe renforcée2012 voit l’arrivée du nouveau Président françois davy et dela directrice du marketing et des opérations, line Vissot-Weil.une marque de référencefoncia passe de n°6 à n°3 en matière de notoriété grâce à unecampagne de publicité qui doit lui permettre de devenir la marquede référence en matière de services à l’habitat.une structure simplifiéeEn redonnant de l’autonomie au réseau et en allégeant la holding,foncia réduit ses coûts et simplifie ses processus de décision.Notre année RSeles ressources humaines sont au cœur de la démarche RSEde foncia, avec notamment la construction de parcoursde formation par filière métier, le lancement d’une campagned’entretiens d’évaluation annuels, la mise en place d’une véritablepolitique de communication interne et la création d’un comité éthique.Rapport d’activité 2012 EURAZEO


68 les sociétéspAssioN, iNNoVAtioN,AutheNtiCitÉ et exClusiVitÉInventeur de la doudoune,Moncler conçoit et distribuedes vêtements etaccessoires haut de gammepour hommes, femmeset enfants. Avec le soutiende son premieractionnaire, Eurazeo,Moncler se transformepour accroître le prestigeet la notoriété de samarque dans le monde.Sa stratégie le positionnecomme un acteur quicompte dans l’universdu luxe.www.moncler.comExclusivité et innovation constituent les piliers de l’identité de la marqueMoncler et sont naturellement à la base de sa stratégie de communication.Fin 2012, Moncler possède 83 boutiques* et plus de 1 900 pointsde vente* dans le monde, ce qui lui confère un solide ancrageinternational.il était une fois la doudoune…Créée en 1952, Moncler tire son nom du village Monestier-de-Clermontsitué à proximité de Grenoble. C’est là où ont été fabriqués les premierssacs de couchage rembourrés de duvet, puis les premières combinaisonsde travail conçues pour protéger les travailleurs des grands froids.La « doudoune » de l’époque était un vêtement technique, doublé, trèschaud, porté par les grimpeurs des expéditions himalayennes. Au fi ldes ans, la marque évolue et produit les premiers anoraks étanchespour skieurs et grimpeurs. La doudoune est née…une offre élargie, techniqueet qualitativeActuel président de Moncler, RemoRuffi ni rachète la marque en 2003 etlui redonne sa dimension emblématique.Pour cela, il privilégie unenouvelle stratégie basée sur unegamme de produits contemporains,tendances, techniques et de hautequalité ainsi que sur une offre élargiede produits et de collections dontune collection printemps-été.* Marque Moncler uniquement.2012 a été une annéeremarquable et passionnantepour Monclerqui a célébré son 60 eanniversaire. Nousmaintenons une stratégiede croissance équilibrée enplaçant toujours plus depassion dans nos produits,en investissant dans notreréseau de distribution -et en continuant d’insistersur l’innovation dansnotre communication.”— Remo RuffiniPrésident de MonclerEURAZEO Rapport d’activité 2012


les sociétés 69RéPARTiTioN Du CHiFFReD’AFFAiReS PAR ZoNeGéoGRAPHiQue*RéPARTiTioN Du CHiFFReD’AFFAiReS PAR CANALDe DiSTRiBuTioN*Reste de l’Europe 32 %Italie 26 %Japon 18 %Asie 14 %Amérique 10 %Magasins en propre 51 %Magasins multimarques 49 %31,2 %dÉteNtioN d’eurAzeo630 M€ChiFFre d’AFFAireS**489 M€ChiFFre d’AFFAireS*170 M€ebitdA*** Marque Moncler uniquement.** Le Groupe intègre, outre la marque Moncler, la division Sportswear (ie : Henry Cotton’s, Marina Yachting, Coast Weber & Ahaus et la licence 18CRR81 Cerrutti).Pour transformer une marquede niche en marque mondialede luxe, nous travaillonssur tous les vecteurs dechangement : l’offre élargieavec le lancement desaccessoires et des produitsdérivés, les modes dedistribution avec ledéveloppement du retail,une gamme plus large, etenfin, l’internationalisation.”— Virginie MorgonChief Investment OfficerDes magasins en propreCôté distribution, la marque créeun modèle solide et sélectif, passantprogressivement des magasins desport aux grands magasins de luxe.Dans les dernières années Monclera investi dans son propre réseau dedistribution avec l’ouverture de pointsde vente assurant une présenceinternationale accrue. L’exclusivitéet l’innovation sont un fondementessentiel de l’identité de Moncleret sont à la base de sa stratégiede communication.ÇA s'est pAssÉeN 2012expansion en AsieEn 2012, Moncler prend le contrôle direct de sonactivité à Hong Kong et en chine. la marquerachète 2 magasins à Hong Kong, en reprendplus de 8 en chine et en ouvre 4 autres.les 14 magasins du Groupe en Asie génèrent,hors Japon, 14 % de son chiffre d’affaires(vs 8 % en 2011). Japon inclut, les ventesen Asie représentent 32 % de l’activité globale.Toujours plusMoncler ouvre 22 points de ventes dans l’année.tandis que les ventes réalisées par les magasinsmultimarques continuent d’augmenter, lesmagasins en propre génèrent pour la premièrefois un chiffre d’affaires supérieur, leur poidspassant de 38 % du cA total à 51 % en 2012.Notre année RSeEn 2012, Moncler continue d’exigerde ses fournisseurs des produitsconformes aux valeurs de l’entreprise,en particulier en matière de droits de l’homme.Si besoin, les contrats existants sont modifiés,cette exigence étant une condition sine qua nonde la relation entre Moncler et ses fournisseurs.Rapport d’activité 2012 EURAZEO


70 les sociétésACCOR ANF APCOA ENDuNe strAtÉgie pourplus d'eFFiCACitÉ ÉNergÉtiQueFONCIA MONCLER REXEL FRLeader mondial de ladistribution professionnellede produits et servicespour le monde del’énergie, Rexel estaujourd’hui en poleposition pour répondreaux besoins croissantsde solutions d’efficacitéénergétique grâce aulancement en 2012 duplan Energy in Motion.Un projet d’entrepriseauquel Eurazeo apportetout son soutien.www.rexel.comEn 2012, Rexel met en place un projet d’entreprise ambitieux baptiséEnergy in Motion. Ce plan stratégique incarne la quadruple ambitiondu leader mondial de la distribution : être plus que jamais la marquede choix de ses clients ; être le partenaire privilégié de ses fournisseurs ;être un employeur de référence ; enfi n, être attractif pour ses actionnaires.Quatre axes FONROCHE au service de la rentabilité3S PHOTONICSI-PULSEEnergy in Motion s’articule autour de quatre axes stratégiques : undéveloppement rentable associant croissance organique et acquisitions ;la gestion active des ressources pour accroître les retours sur investissement; la culture de coopérationpour tirer parti des capacités etdes synergies au sein du GroupeL’engagement d’Eurazeo et favoriser les partenariats créateursde valeur avec les principauxdepuis 2005 a permis àMORS SMITT IPSOS COLYZEOfournisseurs et clients ; enfi n,l’excellence opérationnelle dontl’objectif est d’améliorer la productivitéet la qualité de service pouroptimiser l’effi cacité commercialeet la performance de la chaîned’approvisionnement.Rexel de doubler de taille,à la fois par croissanceorganique et acquisitionsciblées, et de transformerson modèle dedéveloppement pourconsolider son leadershipmondial.”— Patrick SayerPrésident du Directoire d’EurazeoDe distributeur à intégrateurLe projet d’entreprise Energy inMotion permet à Rexel de franchirune nouvelle étape de son développement,et notamment d’accélérersa croissance organique rentable (secteurs pétrolier, gazier et minier,grands projets, grands comptes internationaux et solutions d’effi cacitéénergétique) et de privilégier une politique d’acquisitions ciblées.En quelques années, Rexel a ainsi évolué du métier de distributeur« classique » de matériel électrique à celui d’intégrateur de produitset services durables et innovants pour les automatismes, l’expertisetechnique et la gestion de l’énergie.€DESEURAZEO Rapport d’activité 2012


les sociétés 7112,7 % *dÉteNtioN d’eurAzeo13,4 MdChiFFre d’AFFAireS830 MChiFFre d’AFFAireS ANNuAliSÉ deS12 ACquiSitioNS rÉAliSÉeS eN 2012+ 6,2 %AuGMeNtAtioN de l’ebitAà 767 M€* Post-cession de titres par Ray Investment SARL le 14 février 2013.Eurazeo est un actionnairedynamique qui a toujoursapporté un soutien sans failleà la croissance et audéveloppement de Rexel.Il partage la vision stratégiquequi anime notre projetd’entreprise Energy in Motion.”— Rudy ProvoostPrésident du Directoire de RexelÇA s'est pAssÉ eN 2012Renforcement notableaux états-unisRexel acquiert Platt ElectricSupply, l’un des principauxacteurs indépendants de ladistribution de produits électriqueset de services de l’Ouestaméricain, ainsi que Munrodistributing company, une sociétéinnovante spécialisée dans ladistribution de solutions d’efficacitéénergétique. ces deuxacquisitions sont pleinementen ligne avec les priorités stratégiquesdu projet d’entrepriseEnergy in Motion.Trophées Leaders de la FinanceÀ l’occasion des trophéesleaders de la finance, Rexelreçoit le trophée «directionfinancière – Secteur industrie».il récompense l’excellence dansla durée, les réalisations del’année ainsi que la créativitéet l’innovation de la directionfinancière du Groupe.Notre année RSeEn 2012, Rexel formalisesa démarched’engagement sociétalà travers une charte et un Guide.cela permet de faire convergerl’action des filiales du Groupe versdes objectifs communs, enparticulier des actions en faveurde l’éducation et de la formationprofessionnelle ou encore del’habitat social, avec pour objectifde permettre l’accès à l’efficacitéénergétique au plus grandnombre.Rapport d’activité 2012 EURAZEO


72 les sociétésACCOR ANF APCOA ENDERED ELIroulez,Nous FAisoNs le resteFONCIA MONCLER REXEL FRAIKIN GRUPPO B. LLeader européen dela location de véhiculesindustriels, utilitaireset commerciaux, Fraikinpossède le premier parcde véhicules multimarqueset multifonctions, géré parun réseau de 200 agencesen Europe*. En 2012,le Groupe se dote d’unemarge de manœuvre pourde futurs investissementsaxés sur la croissance :accompagné par Eurazeo,il refinance avec succèsune partie de son parcpar titrisation.www.fraikin.fr* France, Belgique, Royaume-Uni, Espagne,Suisse, Pologne, République Tchèqueet Slovaquie.FONROCHEDepuis le début de notreengagement auprèsde Fraikin, nous avonssoutenu les opérations3S PHOTONICSde développement dela société : l’optimisationde son réseau en Franceou le lancement de nouveauxproduits et denouvelles gammes, notammentles véhicules électriquesou les transportsurbains et express.”MORS SMITT IPSOS COLYZEO— Bruno KellerDirecteur général d’EurazeoAvec 60 000 véhicules dont 51 000 en pleinepropriété, Fraikin propose des solutionsde location longue, moyenne et courte durée,adaptées aux besoins de ses clients. Sonréseau prend en charge l’entretien, les réparations,la mise à disposition de véhicules relais,l’assistance 24h/24 et les formalités administrativesafi n que ses clients puissent focaliserleurs efforts sur la réussite de leur activité.I-PULSE DESSANGE LÉOFinancer la croissanceL’année 2012 est caractérisée par le succèsde l’opération de refi nancement par titrisationdu parc de véhicules en France, au Royaume-Uni et en Espagne, à des conditions plusavantageuses. Portant sur un milliard d’euros,le programme dote Fraikin d’un précieux outilpour relancer sa croissance et conquérirde nouveaux marchés.une rentabilité opérationnelle préservéeDans un contexte économique encore diffi cile, le chiffre d’affaires de Fraikin secontracte légèrement en 2012 (-2 %), notamment dans le secteur de la locationcourte durée (-4 %). La rentabilité opérationnelle est toutefois préservée et le ratioEBITA /chiffre d’affaires se maintient à 17 %. Les ventes de véhicules d’occasiongénèrent quelques 6 millions d’euros de plus-value. Après une réduction sensibleen 2009 et 2010, les investissements se maintiennent à un niveau élevé en 2012(316 millions en 2013 vs 335 millions en 2011 et 174 millions en 2010).€13,2 %dÉteNtioN d’eurAzeo671 M€ChiFFre d’AFFAireS : (-2 %)113 M€ebitA : (-2 %)EURAZEO Rapport d’activité 2012


les sociétés 73ACCOR ANF APCOA ENDERED ELIS EUROuN ANCrAge europÉeNreNForCÉ dANs le CoNseilFONCIA MONCLER REXEL FRAIKIN GRUPPO B. LEONARDO INTERBanque d’affaires privée,Gruppo Banca Leonardoest recapitalisée en2006 par un grouped’investisseurs européens.FONROCHEIndépendante, la banquea deux activités principales :les services bancaires àl’investissement (fusionacquisitionet corporatefinance) et la gestion depatrimoine. En 2012, GBLmène une politique actived’investissement etde recrutement.www.bancaleonardo.com3S PHOTONICSMORS SMITT IPSOS COLYZEO19,3 %dÉteNtioN d’eurAzeo32 M€rÉSultAt NetDans un contexte économique incertain, notamment dans le domaine duconseil bancaire à l’investissement et des marchés boursiers, le Groupe réaliseen 2012 un chiffre d’affaires de 147 millions d’euros. Le résultat opérationnelavant impôts et éléments extraordinaires est de 29 millions d’euros,en croissance d’environ 20 %.Tout en restant très attentive aux coûts, GBL continue à investir en 2012pour son développement futur et à s’associer les meilleurs talents.Le Groupe emploie 373 collaborateurs (+ 5 %) dont 150 hors d’Italie.I-PULSE DESSANGE LÉON FDS G€Gestion de patrimoine : résultats en hausseBoostée par le professionnalisme de ses équipes, dont les compétences sontencore étoffées, la division Gestion de patrimoine affi che une croissancenotable, avec une augmentation de plus d’1 milliard d’euros des actifs sousAprès la cession réussie deDNCA en 2011, nous soutenonsGBL dans son ambition d’êtrel’acteur de référence du PrivateBanking en Italie et de créerun solide réseau pan-européenindépendant dans le Conseil.”— Patrick SayerPrésident du Directoire d’Eurazeo147 M€produit Net bANCAire :(eN liGNe AveC 2011à pÉriMÈtre CoMpArAble)gestion. Fin 2012, leur montant s’élèveà 6 milliards d’euros, en hausse de21 %, dont 87 % issus des activitésde la banque en Italie.L’activité Conseil se renforceMalgré la persistance de la crisedu marché des fusions-acquisitionset en dépit de l’absence de repriseéconomique, particulièrement en Italie,l’activité Conseil de la Banque renforceson ancrage européen. À l’ouvertured’un bureau à Stockholm succèdel’acquisition de 100 % du capital deLeonardo Midcap en France et de SalOppenheim Corporate Finance enSuisse. L’activité de conseil dans larestructuration de dettes n’ont pascompensé la baisse de l’activitéfusion-acquisition.Rapport d’activité 2012 EURAZEO


74 les sociétésACCOR ANF APCOA ENDERED ELIS EUROPCARlA beAutÉ, uNe trANsForMAtioNiNtÉrieureFONCIA MONCLER REXEL FRAIKIN GRUPPO B. LEONARDO INTERCOSAu service des grandsacteurs mondiaux dela cosmétique, Intercosconçoit et commercialise3S PHOTONICSdes produits de maquillageFONROCHEet de soin de la peau :rouges à lèvres, poudres,émulsions de couleur,crayons, crèmes, etc.Intercos est doté d’atoutspour se développer enAsie, au Brésil et dansles pays matures grâcenotamment à l’essor desmarques de distributeurs.MORS SMITT IPSOS COLYZEOwww.intercos.comDes activités complémentairesL’Asie pour les produits de soin, le Brésil pour le maquillage, les marchésmatures notamment pour les marques de distributeurs ; en 2012,l’activité d’Intercos reste très dynamique sur l’ensemble de ces segments,avec une progression des ventes de 13 % tirée par l’Europe. Parmiles 30 premières entreprises mondiales de cosmétique, 25 sont clientesd’Intercos, soit environ 75 % dumarché mondial. L’ancrage d’IntercosI-PULSE DESSANGE LÉON FDS GROUP€Intercos est depuis 40 ansleader dans l’innovationcosmétique et lafabrication de produitsdestinés aux industrielsdu secteur. Le Groupes’appuie sur ses sitesde recherche et deproduction, situés surles 4 continents, pourêtre proche de ses clients.Il se positionne de faitcomme un acteurincontournable.”— Virginie MorgonChief Investment Officer d’Eurazeoauprès des acteurs qui font l’industriecosmétique mondiale est indéniable,et constitue une base solidepour progresser.Anticiper et innover :les clés de l’avenirLa société se distingue par unepolitique d’innovation soutenue ainsique par sa capacité à anticiper lestendances de ses marchés et lesattentes de ses clients. Côté innovation,10 % de ses collaborateurstravaillent dans le domaine de la R&Det de l’innovation et sont répartis dansles 4 centres de recherche et développementdu Groupe (Italie, Suisse,Amérique du Nord et Chine).C’est le centre de Milan qui coordonnel’ensemble de ces activités. La production, elle, est réalisée dansles dix usines que compte Intercos dans le monde, auxquelles s’ajouteraen 2013 un nouveau site de production situé au Brésil.33,6 %dÉteNtioN d’eurAzeo307 M€ChiFFre d’AFFAireS : + 13 %47 M€ebitdA : + 22 %EURAZEO Rapport d’activité 2012


eurazeOPATRIMOINEquestions à…Bruno Keller,Directeur générald’eurazeoQu’ont en communles métiers de foncièreet d’Eurazeo ?Le métier d’une sociétéimmobilière cotée estd’acquérir des actifs, deles valoriser, puis de fairetourner le portefeuilleen redistribuant unepartie des plus-valuesaux actionnaires et enréinvestissant le reste.C’est donc exactement lemétier d’Eurazeo appliquéà une classe d’actifsspécifique.Comment analysez-vousle marché de l’immobilieren France en 2012 etcomment s’est comportéeANF Immobilier surce marché ?L’année 2012 a été difficilepour le marché, avec unebaisse des transactionsavoisinant les 20 %.Néanmoins, dans cecontexte, nous avons puréaliser sans doute la plusgrosse opération en cédant800 millions d’euros depatrimoine. Cette cession aété effectuée pratiquementaux valeurs d’expertise, cequi montre bien que, dansle contexte de marchéque nous avons connu,les actifs de qualité sonttoujours recherchés.Nous avons cédé, au coursde 7 ans, les actifs quenous avons considéréscomme matures.Le cash flow sur cesinvestissements a étémultiplié par 7 au coursde cette période.Comment voyezvousl’avenir d’ANFimmobilier ?ANF est un acteur majeurde l’investissementimmobilier de centre-ville,dans des métropoles tellesque Lyon et Marseille,villes dans lesquellesnous avons réalisé unerevalorisation importantedu patrimoine. À l’avenir,nous allons continuerde nous positionnertrès en amont sur denouveaux actifs decroissance, notammentdans de nouveauxquartiers de métropolesrégionales sachantcombiner infrastructuresaériennes, ferroviairesou autoroutières etdynamisme de lamunicipalité. Ainsi,nous pourrions accroîtrenos investissements àBordeaux, ville où noussommes déjà présents.


76 les sociétéspatrimoineCrÉAtioN de VAleur dANsles MÉtropoles de proViNCeACCOR ANF APCOAANF Immobilier estune société immobilièred’investissement cotée,détenant un patrimoinede commerces, bureaux,hôtels et logementspour un montant de884 millions d’euros,en France. Elle est unefoncière des centres-villes,spécialisée dans lesmétropoles régionaleset implantée à Lyon,Marseille et Bordeaux.Le patrimoine bâtise répartit de la façonsuivante : 30 000 m 2en centre-ville de Lyon,184 500 m 2 en centre-villede Marseille et 13 000 m 2de bureaux en centre-villede Bordeaux.www.anf-immobilier.comANF immobilier choisit d’investir et de développer son savoir-fairedans des villes tournées vers l’avenir, où elle décèle une forteambition de rénovation urbaine associant les pouvoirs publics et lespartenaires privés. La stratégie d’ANF Immobilier repose également surla connaissance des marchés locaux et se décline donc avec uneimplantation forte dans ces villes. Le cœur de métier d’ANF Immobilierconsiste à développer des ensembles immobiliers en centre-ville oudans des nouveaux quartiers en devenir. Pour cela la société identifi ele potentiel de valorisation d’un secteur – toujours dans un contexte demutation urbaine – et investit dans des projets immobiliers de rénovationou de construction de moyen terme. Aujourd’hui, la société envisageprincipalement d’investir dans des projets tertiaires.FONROCHE3S PHOTONICSFort de ce recentrage, la Société envisage la croissance desloyers à moyen terme selon trois axes : la réversion locative liée aupotentiel du patrimoine de croissance, la création de valeur venant desprojets déjà identifi és et sécurisés et un programme important d’acquisitions.ANF Immobilier estime pouvoir agir sur différents leviers immobilierspermettant de faire progresser les loyers à l’horizon 2017 à près de67 millions d’euros. Par ailleurs, la Société entend maintenir une fortecapacité fi nancière dont elle estime que c’est une qualité essentiellede sa stratégie. ANF Immobilierentend assurer sa stabilité fi nancièreau moyen d’un recours modéréà l’endettement, l’arbitrage d’actifset le maintien d’une distributionattractive.En 2013, les loyers de la Sociétédevraient atteindre 35 millionsd’euros. Avec ses actifs à fortpotentiel, ANF Immobilier est unefoncière résolument orientée versla croissance et implantée dans troisdes plus grandes villes de provinceen France.FONCIA MONCLER REXELMORS SMITT IPSOS COLYZEODans les prochainesannées, nous allonscontinuer à nouspositionner très en amontsur des actifs decroissance, notammentdans de nouveauxquartiers de métropolesrégionales.”— Bruno KellerPrésident du Directoire d’ANFImmobilierI-PULSE€EURAZEO Rapport d’activité 2012


les sociétés 77RéPARTiTioN Du CHiFFReD’AFFAiReSACTioNNARiATDu 31 DéCeMBRe 2012Hôtels 42 %Commerces 28 %Habitations 14 %Bureaux 14 %Autres 2 %Eurazeo 49 %Flottant 37 %Generali 5 %Groupe BPCE 5 %CNP 4 %48,9 % 31 / ACtioN 495 M€ANr Au 31 dÉCeMbre 2012dÉteNtioN d’eurAzeoproduit deS CeSSioNS reMoNtÉACtioNNAireS eN 2012ÇA s'est pAssÉ eN 2012Cessions d’actifsAnf immobilier a cédé788 millions d’euros d’actifs,répartis en 477 millions pourun portefeuille de 159 mursd’hôtels et 311 millions pourdes immeubles haussmannienssitués en centre-ville de lyon.la société a cédé ses actifsarrivés à maturité afin d’extériorisersa stratégie de croissance,basée sur la création de valeur.entrée dans l’indice ePRAAnf immobilier est entrée dansl’indice boursier EPRA constituédes principales foncières européennescotées donnant ainsi auxactivités de la sociétéune meilleure visibilité auprèsdes investisseurs européens.Commerces Joliette Marseillela commercialisation de la partiede la rue de la République àMarseille situé à proximité de laPlace de Joliette s’est poursuivie.En particulier, des enseignes tellesque Mcdonald’s, Monopou naturalia se sont installéespermettant de renforcerl’attractivité et le flux piétonnier.Notre année RSele cREPi (club Régionald’Entreprises Partenairesde l’insertion)a pour objectifs d’accompagnerdes publics en difficulté dansleur insertion professionnelle.depuis 2010, 9 filleuls, aidéspar des salariés, ont trouvéun emploi et les actions deparrainage se poursuiventen 2013.Rapport d’activité 2012 EURAZEO


78 les sociétéscolYZeopatrimoinepoursuite des CessioNsCiblant des investissementsen Europe de l’Ouest dontla composante immobilièreest importante, Colyzeoest un fonds européen dontla gestion opérationnelleest assurée par Colony.Eurazeo a investi dansColyzeo I et Colyzeo II,dans le prolongementde ses activités de gestionet d’investissementimmobiliers.Colyzeo i en phase de désinvestissementColyzeo est en phase de désinvestissement, la cession des investissementsrésiduels étant programmée à moyen terme (PSG, six immeublesen Allemagne, un site industriel à Illkirch et le futur siège social deCarrefour à Massy). Depuis l’origine, Eurazeo a versé (1) 129 millionsd’euros et reçu 155 millions d’euros.Colyzeo ii poursuit son programme de cessionLe programme de cession d’immobilier de BUT initié en 2011 s’estpoursuivi en 2012, permettant à la société de se désendetter et au fondsd’effectuer un premier retour de capital à ses investisseurs. En initiantla levée d’un fonds européen dédié à ce segment, Colony a par ailleursplus que triplé son investissement initial sur Data Centers, situé àMarcoussis. Les autres investissements poursuivent leur développement,avec notamment l’implantation d’un MGallery à Molitor.Début 2013, Colyzeo II a cédé le plus important hôpital privé de Genève,La Tour, à des investisseurs privés. La quote-part d’Eurazeo dans cetteopération représente environ 14 millions d'euros. Depuis l’origine,Eurazeo a versé 145 millions d’euros (2) et reçu 2 millions d’euros.(1) Y compris co-investissement Accor et frais.(2) Y compris frais.Colyzeo iMillésime : 2004taille initiale : 229 M€9 investissements, principalementAccor, Buffalo Grill,PSG et lucien Barrière6 investissements cédésColyzeo iiMillésime : 2007taille initiale : 1 Md€11 investissements,principalementcarrefour et AccorEURAZEO Rapport d’activité 2012


eurazeOCROISSANCEquestions à…Fabrice de Gaudemar,membre du directoireQuel est le marchéd’Eurazeo Croissance ?Ce marché n’existe pasen tant que tel, nous lecréons. Nous sommes eneffet le seul acteur français,aujourd’hui, à développerune activité d’investissementen fonds propres dans dessociétés innovantes à fortpotentiel de croissance avecdes montants de l’ordre de30 à 70 millions d’euros pournotre seule part. Notre cœurde cible : des entreprisespas complètement matures– ou matures sur un métier,mais qui doivent faire faceà des ruptures d’activitéexigeant le développementd’un nouveau businessmodèle, produit ou service –et qui n’ont pas la capacitéd’investir suffisammentpour répondre à la demande.Parmi ces sociétés, nouschoisissons celles quicombinent un très fortpotentiel de croissance avecune ambition et une capacitéavérées des dirigeantsà atteindre ce potentiel.Quels sont vos atoutspour accompagnerces entreprises ?Les deux premiers atoutssont intrinsèques à Eurazeo.Le premier est notrecaractère institutionnel,qui renforce la crédibilitédes projets dans lesquelsnous investissons. Ensuite,nous avons les moyensfinanciers d’accompagner cesentreprises. Le troisième estnotre capacité à comprendreen profondeur le marché,les ruptures de businessmodèles et les produits deces sociétés à haute valeurajoutée technologique.Les dirigeants avec lesquelsnous travaillons sontsouvent étonnés que noussachions aussi bien mixerune culture de technologieet du risque avec une visionplus classique de privateequity.Y a-t-il un avenirpour ces stratégiesde croissance ?Nous avons initiécette stratégie parceque nous considéronsqu’il est indispensableéconomiquement pourdévelopper des entreprisessignificatives en Europeen transformant desPME. Idéalement pour lacroissance de nos économieseuropéennes, il faudraitinciter d’autres investisseursà déployer ce type d’activitécar il existe de nombreuxprojets porteurs de potentielde croissance. Il y a là unvéritable cercle vertueuxà mettre en place…


80 les sociétésACCORAFONCIAMONDu photovoltaïque auxénergies renouvelablesFONROCHE3S PHOUn des leaders français duphotovoltaïque depuis sacréation en 2008, Fonrocheest une entrepriseinnovante et citoyenneau cœur des grands défisénergétiques mondiaux.Avec le soutien d’Eurazeo,le Groupe mise sur sonexpertise multi-énergieset multi-pays pour sedévelopper en France età l’international. En 2013la priorité sera donnée auphotovoltaïque, au biogazet à la géothermieprofonde.www.fonroche.comUn développement volontaristeEntre 2010 et 2012, Fonroche aprocédé auprès d’Eurazeo àplusieurs augmentations de capitalpour un montant total de 55 M€.Cela a permis au Groupe dediversifier ses expertises et d’internationaliserson expansion. EnFrance, en Inde, à Puerto Rico et enAfrique, la société construit et livredes centrales photovoltaïquesgénérant 160 MW, et dispose d’uncarnet de commandes de 250 MW.Un modèle d’acquisition éprouvéDans l’hexagone, Fonroche poursuitaujourd’hui son développementFonroche était une PME régionalespécialisée dans le photovoltaïqueen France. Aujourd’hui, c’est uningénieriste international gérantd’ambitieux projets dans le mondeMORS SMITTentier, capable de se diversifierdans le biogaz et la géothermie.Témoin de cette transformation :la livraison en 2012 dela première centralephotovoltaïque en Inde.”— Fabrice de Gaudemarmembre du Directoire d’Eurazeodans de nouveaux segments de marché prometteurs : le biogaz et la géothermieprofonde. La société s’appuie pour cela sur un modèle d’intégration verticaledes compétences amont et aval. Le résultat : une capacité à répondre de manièrestructurée aux besoins de ces segments de marché émergents en France.Des ambitions à l’internationalCôté international, le Groupe affiche en 2012 une forte progression avec lasignature de nouveaux contrats en Inde, au Kazakhstan et à Puerto Rico. Dansles années à venir, Fonroche poursuivra l’internationalisation de ses activités dedéveloppement de centrales photovoltaïques tandis qu’en France, il continuerade se diversifier vers les segments émergents et prometteurs dans le domainedes énergies renouvelables.IPS39,3 %détention d’eurazeo2 GWobjectif deDéveloppement à 5 ans1 erdéveloppeur degéothermie en FranceEURAZEO Rapport d’activité 2012


ACCORANFles sociétés 81FONCIAMONCLERLA DIVERSIFICATIONEN BONNE VOIEFONROCHE3S PHOTONICSDepuis quelques années,3SP Group se diversifieen dehors destélécommunications.Le Groupe s’imposeprogressivement commeun acteur de poids dansle domaine des composantset systèmes optiques etopto-électroniques dansle monde. Son rachat parEurazeo Croissance luiconfère les moyensd’atteindre ses objectifs,avec notamment, en 2012,la relocalisation de saproduction en France.www.3spgroup.comRépartition des ventespar régionAsie 72 %Europe 22 %USA 5 %France 2 %Amérique du Sud 1 %Notre travail d’accompagnement- qui se traduitnotamment parle rachat d’une sociétéjuste après le rachat de3SP Group - a permisd’étendre le savoir-fairede 3SP Group et de monterdans la chaîne de valeuren ajoutant l’industrielaux télécoms.”— Yannick MarionDirecteur associé d’Eurazeo Croissance3SP Group conçoitdes systèmes innovants,qui trouvent des applications dansde nombreux domaines : télécoms,imagerie, industrie, sciences,défense, médical ou encore spatial.Fortement implanté dans les paysémergents, et particulièrement IPSOSenAsie, le Groupe est mondial : plusde 95 % de son chiffre d’affairesest réalisé à l’exportation.3SP Group mène depuis plusieursannées une stratégie de diversificationpour étendre son portefeuilleproduits en dehors des télécommunications,son métier historique.En 2010, cette stratégie s’est traduite par l’acquisition d’Avensys,société canadienne spécialisée dans les composants passifs pourles lasers industriels.En 2011, l’entrée d’Eurazeo Croissance au capital a apporté les moyensd’accélérer cette stratégie. Ainsi, l’acquisition de Manlight, réalisée peuaprès l’investissement, a permis de monter dans la chaîne de valeuren faisant de 3SP Group un fournisseur de systèmes.La stratégie du Groupe s’articule autour de deux axes principaux :l’accélé-ration de la croissance organique notamment en renforçantles efforts R&D et commerciaux et la poursuite de la croissance externepour notamment accéder à de nouveaux marchés.86 %détention d’eurazeoMORS SMITT46 M€Chiffre d’affaires consolidé(année calendaire)Rapport d’activité 2012 EURAZEO


82 les sociétésACCOR ANF APCOAFONCIA MONCLER REXELL'innovation technologiqueau service de l'industrieFONROCHE3S PHOTONICSI-PULSEFondée en 2007,l-PuIse a développé destechnologies innovantesbasées sur desimpulsions électriquesde forte puissance.Ces procédés ontdes applications dansde nombreux secteursindustriels (pétrolier,minier, métallurgique)et permettent denouvelles applications,une baisse des coûtsd’utilisation et deproduction, touten améliorant lesbilans énergétiqueet environnemental.10,5 %détention d’eurazeoEURAZEO Rapport d’activité 2012Avec l-PuIse, nous avonsinvesti dans une sociétéqui possède une technologierévolutionnaire applicableaussi bien dans lastimulation de puitsde pétrole que dans lamétallurgie ou l’explorationminière. Notre objectif estd’aider l’entreprise àse développer avec sesnouveaux produits disruptifsdans ces trois secteurs,tout en se structurant.”— Fabrice de Gaudemarmembre du Directoire d’EurazeoUne technologie à fort potentiell-PuIse propose d’utiliser destechnologies qui ont pour finalité deproduire des impulsions électriquescourtes mais de très forte puissance.Ces technologies, peu consommatricesd’énergie et respectueuses del’environnement, permettent de créerdes effets dans les matériaux qu’il estimpossible de réaliser par d’autresmoyens. Les technologies d’l-Puisesont fondées sur des années dedéveloppements techniques ainsique sur l’expertise de chercheursde niveau mondial associés à descoopérations avec des laboratoiresde recherche.MORS SMITT IPSOS COLYZEOUn Groupe diversifiéDans le domaine pétrolier, l-PuIsecrée une offre unique de stimulation des puits de pétrole matures afinde régénérer leurs potentiels économiques. l-PuIse propose une solutionde traitement souple, peu coûteuse et extrêmement compétitive. Dansle domaine de la métallurgie, la technologie permet de réaliser desopérations de formages complexes en une seule passe sur des métauxet alliages métalliques et de soudage des alliages de métaux différents,ouvrant ainsi des perspectives attractives à de nombreuses industries pourmaximiser leur qualité de production tout en minimisant leurs coûts. Enfin,dans le domaine minier, la société a développé des procédés permettantl’exploration de minerais métalliques à grande profondeur et dans desconditions géologiques difficiles, qui empêchaient jusqu’ici l’exploration.Un Groupe globall-PuIse emploie aujourd’hui plus d’une centaine de salariés. Son développements’appuie sur un centre de Recherche et Développement installéà Toulouse, et sa présence opérationnelle s’accroit sur quatre continents,en particulier en Amérique du Nord, en Asie, et dans des pays en voiede développement.€


eurazeOPMEQuels sont précisémentquestions à…Olivier Millet,PRÉSIDENT DUdirectoired’eurazeo pmeles contours d’EurazeoPME ?Notre activité est dédiéeaux PME traditionnellesfrançaises de moinsde 200 millions d’eurosde valeur d’entrepriseau moment del’acquisition. Notre enjeuest d’accompagner cesentreprises par de lacroissance interne etexterne et de les aider à sedéployer à l’internationalpour les transformeren entreprises de tailleintermédiaires (ETI)mondialisées. EurazeoPME agit sur des marchésconjuguant maturité etrécurrence d’activité.Qu’apportez-vousde spécifique dansla transformation ?Pour faire ce travailde transformation,nous avons des contactsquasi-quotidiens avecnos participations. Nouspassons beaucoup detemps avec les équipesmanagériales pour lesaider à s’institutionnaliser,à mettre en place denouveaux process ouà relever leurs enjeuxextra-financiers, garantiede la pérennité del’entreprise. Ce travailne se modélise pas, ilpasse essentiellementpar le dialogue. Il exigebeaucoup de bienveillanceet de proximité, physiqueet temporelle.Comment voyez-vousl’avenir sur votremarché ?Le nombre d’entreprisesdont la valeurest inférieure à200 millions d’eurosest bien plus importantque celui des sociétéssupérieures à 200 millionsd’euros. Et le besoin detransformer des PMEen ETI est aujourd’huigigantesque ! Si lemarché des transactionsa pu fléchir en 2012, ilsemble repartir depuisle début 2013. D’ores etdéjà, nous avons plus dedossiers à l’étude. Je suisdonc optimiste car noussommes idéalement placéspour apporter le temps,les moyens financierset l’accompagnementnécessaires à latransformation des PME.


84 les sociétésACCOR ANF APCOA ENDEREDFONCIA MONCLER REXEL FRAIKIN GRUPPOLA beauté À la conquêtedu mondeFONROCHE3S PHOTONICSI-PULSEDESSANGEAvec 2 000 salonsdans plus de 45 pays,le Groupe capitalisesur son image etl’expertise de lamarque Dessange, etappuie sa croissance,soutenue par EurazeoPME, sur son réseaude salons haut degamme Camille Albaneet sur le réseau n° 1du « family segment »aux États-Unis,Fantastic Sams.www.dessange-international.com2012, aboutissement de grands projets de croissance externeAvec l’intégration de la master franchise américaine Fantastic Sams,Dessange International s’implante aux États-Unis, marché numéroun de la coiffure. Par ailleurs, de nouvelles master franchises pourles marques Dessange et Camille Albane ont été signées en 2012pour l’Océanie, le Moyen-Orient et l’Europe.Structuration de l’offre etpositionnement des marquesDessange confirme sa placeunique de marque de luxeprestigieuse dans l’univers de labeauté, à travers notamment lamultiplication de ses salons spa.Dans son sillage, Camille Albanecompte ouvrir 300 salonsfranchisés aux États-Unis.MORS SMITT IPSOS COLYZEO€Dessange Internationala affirmé son statut de« multinationale de poche ».Avec de nombreux projetsen cours, sa mutation nefait cependant que commencer.”— Benjamin DessangePrésident du Directoirede Dessange InternationalNotre année RSELa démarche menéedepuis 10 ans setraduit par l’intégration d’un comité DD, une charte RSE etdes innovations produits. Par ailleurs en partenariat avec Olivier Behra,fondateur de l’ONG « Man and Nature », le Groupe privilégie son approvisionnementmaîtrisé et solidaire, issu de filières responsables. 2012 auraété marquée par le succès de la gamme de produits sans sulfate.73,6 %détention d’eurazeo61 M€Chiffre d’affairesEURAZEO Rapport d’activité 2012


ANF APCOA ENDERED ELIS EUROPCARles sociétés 85MONCLER REXEL FRAIKIN GRUPPO B. LEONARDO INTERCOSUn expert de l'étanchéitéIndustrielle3S PHOTONICSI-PULSE DESSANGE LÉON FDS GROUPDébut 2013, FDS Groupdevient The FlexitallicGroup. Doté d’un solidemaillage internationalen Amérique du Nord,au IPSOS Royaume-Uni, en COLYZEO Chineet au Moyen-Orient, leGroupe est au servicedes pétroliers, gaziers,électriciens, chimistes etpétro-chimistes. Expertmondial de l’étanchéitéindustrielle, il s’appuiedepuis 2006 sur l’expertised’Eurazeo PME pour sestructurer et mener unepolitique d’acquisitionsciblées.www.flexitallic.eu61,6 %détention d’eurazeo€173 M€Chiffre d’affairesLe développement s’accélère2012 marque un tournant pour le Groupe qui se positionne dansl’upstream grâce aux acquisitions d’AGS au Canada et Custom RubberProducts aux États-Unis.Nouveaux projets, nouvelle organisationThe Flexitallic Group couvre désormais l’intégralité de la chaînede valeur (upstream, downstream et power). Cette tendance devraitse renforcer en Europe, dans le sud-est asiatique, en Australieet en Amérique du Sud.2012 marque un tournantpour le Groupe qui sepositionne dans l’upstreamgrâce à l’acquisition d’AGSau Canada et du texanCustom Rubber, le Groupefranchit ainsi le cap des200 M€ de chiffre d’affaires,qui se trouve ainsi décuplédepuis son acquisitionpar Eurazeo PME en 2006.”— Rémi ToledanoPrésident et CEONotre année RSEDès 2010, le Groupes’est doté d’unExecutive Commiteerassemblant 7 managers afinde promouvoir un environnementsûr et durable, à lapointe des nouvelles exigencesindustrielles. En 2012, il créeune revue stratégique RSEpermettant d’élaborer unbenchmark sectoriel. Il meten place la Flexitallic Academyqui propose des programmesd’accompagnement sur mesurepour les managers à fortpotentiel.Rapport d’activité 2012 EURAZEO


ACCOR ANF APCOA ENDERED ELIS E86 les sociétésFONCIA MONCLER REXEL FRAIKIN GRUPPO B. LEONARDODYNAMIQUE ETÀ L'éCOUTE DU MARCHéFONROCHE3S PHOTONICSI-PULSE DESSANGE LÉON FComptant parmi lesmarques de restaurationà thème préféréesdes Français, Léonde Bruxelles mise surl’ambiance chaleureusede ses restaurants et surl’authenticité de sa cartepour relever les défisd’une concurrence accrue.Depuis la prise departicipation d’EurazeoPME en 2008, le nombrede restaurants est passéde 44 à 68 et lescollaborateurs de 1 000à 1 400. Le déploiementdes implantations resteune priorité pourle Groupe.MORS SMITT IPSOS COLYZEOUne offre adaptée, de nouvelles implantationsEn 2012, malgré la multiplication des enseignes à thème, Léon de Bruxellesaffiche son "panier moyen" en hausse, signe que l’offre a été bien adaptéeaux attentes. En 2012, l’enseigne s’implante avec succès à Auxerreet au centre de Lyon, ce qui conforte l’un des axes stratégiques duGroupe, le retour en centre-ville. À l’étranger, l’implantation d’un premierrestaurant à Londres devrait faire des émules en 2013.€Ajustée à lademande desconsommateurs,notre offre nous apermis de progresseren dépit d’uncontexte dégradé.”— Michel MorinPrésident du Directoirede Léon de BruxellesUne communication pleine de fraîcheurPour répondre aux exigences de ses clients,Léon de Bruxelles multiplie les recettesproposant un ancrage régional fort.L’enseigne fidélise, propose des bonsde réduction et mise sur la confiance avecune campagne de communication axéesur la fraîcheur.Notre année RSELe Groupe a mené un travailen profondeur de sensibilisationdes 68 gérants de restaurants,afin de mieux maîtriser l’impact environnementalde l’activité. En 2012, il a intégré un groupe de travail de l’ADEMEsur les biodéchets pour poursuivre sa démarche de tri et a déployé un plande maîtrise des consommations d’eau.www.leon-de-bruxelles.fr59,4 %DétentionD’eurazeo119 M€Chiffred’affairesAvec 72 nationalités représentées, Léon de Bruxelles prône la diversitéet a développé un modèle social d’intégration dans le respect despratiques et valeurs de la marque : transparence et respect. L’enseignea déployé des formations complètes aux différents métiers, notammentà travers le e-learning.EURAZEO Rapport d’activité 2012


les sociétés 87AUTRES SOCIÉTésLeader mondial de la conception,fabrication et distribution de matérielet de consommables en biotechnologiesde la reproduction animale,IMV Technologies, très présent en Europe de l’Ouestet en Amérique du Nord, a progressivement consolidésa présence à l’international en ouvrant des filiales auxÉtats-Unis, en Inde, en Chine, en Italie et aux Pays-Bas.La moitié de la croissance 2012 est issuedes zones d’export, tendance qui devraitencore se renforcer en 2013 avec le lancementde cinq nouveaux produits.”— Gilles de Robert de LafreygèrePrésident du Directoire de IMV TechnologiesFondis Bioritech est un spécialiste de la distributionet des solutions d’analyseurs portables sur lemarché immobilier et le marché industriel. En2012, la société a enregistré un chiffre d’affairesstable par rapport à l’année précédente. Lastratégie de croissance est basée sur 4 axes :diversification des produits, renforcement des compétences,développement géographique et diversification des canauxde vente.Notre projet d’entreprise s’est renforcé en 2012,avec notamment la mise en place d’une nouvellegouvernance et de groupes de réflexion.”— Jean-Pierre DaverioPrésident du Directoire de Fondis BioritechGault & Frémont est fabricant etdistributeur d’une large gammed’emballages en papier et carton :boîtes, sacs et produits de cuisson(barquettes carton, moules papier). Son double métier luipermet d’être l’interlocuteur unique de grands opérateurs dela distribution et des industriels de l’agroalimentaire. Acteursur un marché de niche, Gault & Frémont développe, encollaboration avec les équipes d’Eurazeo PME, une stratégiede croissance très segmentée.En 2012, c’est le déploiement de notre stratégieélaborée depuis 2010 qui a créé la croissance,avec à la fois le développement des sociétésrécemment acquises, un renforcement de nospositions sur le segment de la restauration horsfoyer et de nouvelles offres produits.”— Rémi BoitierPrésident de Gault & FrémontEn un peu plus de 50 ans,BFR Groupe est devenu l’undes acteurs de référence dansla distribution des machines d’emballage et l’agroalimentaire.Composé de 3 sociétés, le Groupe a diversifié son offre enajoutant une quatrième société : Ermatec, spécialisée dansla découpe par ultrasons. En parallèle, la part d’activitéà l’international a augmenté avec désormais 70 % contre60 en 2011.Rapport d’activité 2012 EURAZEO


laperformanceeurazeo


la performance 89En 2012, Eurazeo a, pour la quatrième annéeconsécutive, enregistré une nouvelle améliorationde la contribution de ses entreprises, nette du coûtde financement, à son résultat (+73 %). Cettecontribution est le résultat de son travail quotidiende société d’investissement. C’est aussi un signeconcret de réussite de la transformation de sesentreprises. Tout comme la progression de son actifnet réévalué qui a crû de 16 %. Ses équipess’attachent avec vigueur à créer de la valeurde long terme pour Eurazeo, pour ses actionnaires,pour ses entreprises et leurs salariés.90 Indicateurs financierset boursiersRapport d’activité 2012 EURAZEO


90 la performanceindicAteUrsFiNANCiers et boursierscontribution des sociétés nettedu coût de l’endettement* (En millions d’euros)7138238La contribution des sociétés, nette du coût de l’endettement,poursuit sa progression, atteignant 238 M€ en 2012 contre138 M€ proforma en 2011. Le chiffre publié était de 7 M€ en 2010et de -59 M€ en 2009.Du fait d’éléments exceptionnels, le résultat net ressort à -198 M€en 2012.-5920092010Proforma2011** 2012* Résultat opérationnel des sociétés consolidées par intégration globaleet contribution au résultat des sociétés mises en équivalence, nets des coûtsde financement.** Proforma : impact des acquisitions d’Eurazeo PME, Foncia, Moncleret 3SP Group.évolution de l’actif net réévalué (AnR)(En euros par action)67+16%56,8* 59,2*45,454,648,92008** 2009** 2010** 2011** 201211 mars2013* Avec ANF immobilier à son ANR : 57,6 € au 31 décembre 2012 et 60,1 € au 11 mars 2013.** Retraité de l’attribution gratuite d’actions Eurazeo réalisée sur l’exercice 2012.Après l’attribution gratuite d’actions Eurazeo de mi-2012, l’Actif Net Réévalué d’Eurazeo au 31 décembre 2012 ressortà 56,8 euros par action (3 751 M€), en hausse de 16 % comparé au 31 décembre 2011. Sur la base de la mise àjour des titres cotés, l’ANR s’établit à 59,2 euros par action au 11 mars 2013, soit une hausse de 4 % par rapport au31 décembre 2012. Cet ANR serait de 60,1 euros par action en prenant ANF Immobilier à sa quote-part d’actif netréévalué et non à son cours de Bourse.EURAZEO Rapport d’activité 2012


la performance 91Répartition des actifs par nature (1)Répartition des investissementspar secteur d’activité (1)Eurazeo Capital 75 %Eurazeo Patrimoine 8 %Trésorerie et autocontrôle 7 %Eurazeo PME 6 %Eurazeo Croissance 4 %ServicesMobilité et loisirsDistribution BtoBLuxe et soinsà la personneImmobilierIndustrieAutres(1) Sur la base de l’ANR Réévalué au 31 décembre 2012.évolution de la situation de trésorerie(Trésorerie nette en millions d’euros)138292642La trésorerie brute du Groupe ressort au 31 décembre 2012 à292 millions d’euros contre 138 millions d’euros au 31 décembre 2011.Cette progression refl ète notamment les produits de cession de titres Rexelpour environ 140 M€, la vente par ANF Immobilier des murs d’hôtels B&Bet d’une partie du patrimoine de Lyon pour 271 M€ et la cession de MorsSmitt par Eurazeo PME pour 22 M€. Suite au remboursement de la dettebancaire de 110 M€ et des produits de cession des titres Rexel en février2013 (225 M€) et Edenred en mars 2013 (295 M€), la trésorerie bruteressort à 642 M€ au 11 mars 2013.31 déc201131 déc201211 mars2013Par ailleurs, Eurazeo dispose d’une ligne de crédit syndiqué d’un montantd’un milliard d’euros à échéance juillet 2016. Cette ligne, non tirée à ce jour,reste intégralement disponible.Rapport d’activité 2012 EURAZEO


92 la performanceévolution du cours de Bourse au 11 mars 2013(Performance depuis le 1 er janvier 2012)45403530252030/12/1120/01/1210/02/1202/03/1223/03/1213/04/1204/05/1225/05/1215/06/1206/07/1227/07/1217/08/1207/09/1228/09/1219/10/1209/11/1230/11/1221/12/1211/01/1301/02/1311/03/13EurazeoLPX EuropeCAC 40Actionnariat au 31 décembre 2012Flottant (1) 49,43 %Familles fondatrices (2) 20,29 %Crédit Agricole 18,01 %Orpheo 6,54 %Sofina 5,73 %(1) Dont 3,48 % d’autocontrôle.(2) Concert au 31 décembre 2012.EURAZEO Rapport d’activité 2012


la performance 93Une distribution en constante progression2936438455763 63 64677379452004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013Dividende ordinaireDividende exceptionnelLe Conseil de Surveillance a approuvé la proposition d’un dividende de 1,20 euro par action et l’attribution gratuite d’uneaction nouvelle pour 20 détenues.La distribution est en hausse annuelle moyenne de 8,2 % sur 10 ans.Rapport d’activité 2012 EURAZEO


Direction de la Communication Corporate & Financière32, rue de Monceau75008 Pariswww.eurazeo.comCrédits photos : Christophe Dugied, Peter Allan, Fabrice Malzieu, Stéphanie Lacombe, Mylonas, XConception et réalisation : Agence Aristophane

More magazines by this user
Similar magazines