LA CIVILISATION FRANÇAISE

tinread.usb.md

LA CIVILISATION FRANÇAISE

tholique. A sa sortie de l'Ecole militaire de Saint-Cyr en 1912,il choisit l’infanterie qu'il juge "plus militaire". Pendant laPremière Guerre Mondiale, blessé, il est fait prisonnier en1916. Colonel en 1937, général à la fin de mai 1940, de Gaulleest appelé comme secrétaire d'Etat à la Défense nationale et à laGuerre, le 5 juin. Le 16 juin, de retour de mission en Angleterre,il apprend la demande d'armistice. Il repart aussitôt pourLondres afin de poursuivre la guerre et lance un appel à larésistance, sur les ondes de la BBC, le 18 juin. Grâce à sa déterminationet à l'appui de Churchill, il organise des forces armées qui deviendrontles Forces françaises libres, crée le Comité français de la Libération nationale puisle Gouvernement provisoire de la République française. Pendant ces années deguerre, réalise l'union avec la Résistance intérieure avec Jean Moulin, et fait de laFrance l'un des Etats vainqueurs, aux côtés des Alliés, Grande-Bretagne, Etats-Unis et Union soviétique. Président du Gouvernement provisoire, de Gaulle, endésaccord avec l'Assemblée constituante sur la conception de l'Etat, démissionnele 20 janvier 1946. L'impuissance de la IV -ième République face à la question algérienneconduit bon nombre de responsables politiques à souhaiter le retour duGénéral. Le Président de la République, René Coty, décide de faire appel “au plusillustre des Français” et Charles de Gaulle devient le 1 -ier juin, le dernier présidentdu Conseil de la IV -ième République. Il fait élaborer une Constitution qui seraadoptée par référendum le 28 septembre 1958. Le 21 décembre 1958, de Gaulleest élu Président de la République française et de la Communauté africaine. Latâche la plus urgente concerne l'Algérie. En octobre 1958, il propose l'autodéterminationaux Algériens l'année suivante. Les accords signés le 22 mars 1962,acceptés par référendum en France et en Algérie, accordent l'indépendance à celleci.L'année 1962 marque un véritable tournant. Libéré de la guerre d'Algérie, lechef de l'Etat mène une politique d'indépendance nationale renforçant ainsil’image de la France. Poursuivant la politique nucléaire de la IV -ième République,la première bombe atomique française est faite en février 1960. Refusant la tutelledes Etats-Unis, de Gaulle retire peu à peu la France du système intégré del'OTAN, tout en restant membre de l'Alliance atlantique. Cherchant à construireune Europe réellement européenne, il se rapproche de l'Allemagne fédérale etrefuse l'entrée de la Grande-Bretagne dans la Communauté économique européenne.En 1964, de Gaulle reconnaît la République populaire de Chine. Il effectueun long voyage en Amérique latine. Il prononce un discours à Phnom-Penh en1966 dans lequel il critique la politique américaine au Viêt-nam. De Gaulle serapproche de l'Union Soviétique et de ses Etats satellites, pour construire "l'Europede l'Atlantique à l'Oural".Dans la Constitution de la V -ième République, élaborée par de Gaulle il estl'outil principal dans sa politique. Après l'attentat du Petit-Clamart, le 22 août1962 le Général propose l'élection du chef de l'Etat au suffrage universel. En 1965,- 123 -

More magazines by this user
Similar magazines