LA CIVILISATION FRANÇAISE

tinread.usb.md

LA CIVILISATION FRANÇAISE

Les Français partagent plusieurs croyances, dont les plusprincipales sont le catholicisme, le protentantisme, l’islam. Le christianisme(catholicisme et protestantisme confondus) connaît aujourd’huiune crise des pratiques. Il demeure cependant le courant religieuxde la majorité des Français: 81 % se disent catholiques, 1,7 %protestants. L’islam est devenu au cours des dernières années ladeuxième religion de l’hexagone. Elle réunit 5 % de la population dela France. La religion juive est partagée par 1,2 %.2. Les catholiquesLa France - «fille aînée de l’Église» - est traditionnellementun pays catholique. On y compte à peu près 45 500 000 catholiquesbaptisés. Ce sont les adeptes de la religion chrétienne qui reconnaîtl’autorité du pape en matière de dogme et de morale. Cette foi reposesur l’Écriture, la Tradition et l’Église, cette dernière étant considéréecomme dépositaire et seule interprète des vérités de foi et desrègles morales. Les catholiques se groupent autour du pape, evêquede Rome reconnu comme successeur de l’apôtre Pierre. Être catholiqueveut dire correspondre aux plus hautes exigences morales:bonté, honnêteté, miséricorde etc.Mais aujourd’hui le catholisme est en crise. De multiplessondages révèlent que plus du tiers des baptisés ne croient pas à unevie éternelle. La pratique religieuse est devenue plus individuelle,plus intériorisée.De ces 45 500 000 catholiques mentionnés plus haut, un peuplus de sept millions (16 % seulement) sont pratiquants, c’est-à-direqu’ils vont à la messe en dehors des seuls baptêmes, mariages etenterrements, 40 % des bébés ne sont pas baptisés. Dans une Francequi compte plus de 38 000 paroisses, 56 % d’entre elles n’ont plusde curé résident. Le nombre des prêtres est tombé de 41 000 en 1965à 28 000 aujourd’hui. 200 000 laïcs prennent la relève pour enseignerle catéchisme et visiter les hôpitaux. Cette désaffection pourla pratique religieuse ne doit pas faire oublier que le catholicisme aprofondément marqué l’histoire de la France, qu’il est une composanteessentielle de l’identité nationale, que sa présence est fortedans la presse, à l’école, dans les arts.- 225 -

More magazines by this user
Similar magazines