LA CIVILISATION FRANÇAISE

tinread.usb.md

LA CIVILISATION FRANÇAISE

qu’aux premières années du XX -e avec Bourdelle parce que cette périodeest particulièrement riche en production de sculptures destinéesà être installées à l'intérieur des bâtiments, mais également àl'extérieur, sur les façades, les places publiques, dans les jardins oules cimetières. La sculpture monumentale connaît un tel développementà partir de 1830 qu'on a pu parler à propos de cette époque de"statuomanie".Les thèmes traditionnels de la sculpture donnent lieu à demultiples interprétations. Le changement essentiel concerne la représentationdes personnages. La chute de la monarchie met fin à laproduction de statues de saints ou de monarques. Le XIX -e siècletend à les remplacer par la représentation de grands personnages quine doivent leur réussite qu'à leur mérite personnel: le grand hommestatufié est présenté comme un exemple de vertus civiques, un modèlepégagogique pour les citoyens.Issus du monde antique ou de la période contemporaine, leshéros statufiés incarnent le plus souvent l'idée du progrès, l'humanitéen marche ou la victoire de la raison. La connaissance de l'Antiquitéfait partie de la solide culture classique des élites européennes: lesGrecques (Aristote, Virgile) sont familiers au public du XIX e siècle.Les gloires contemporaines sont de plus en plus représentées au furet à mesure que le siècle s'écoule: Napoléon ou Gambetta en politique,Balzac ou Hugo en littérature, Claude Bernard ou Pasteur pourles sciences. Le champ du domaine allégorique s'enrichit de nouvellesfigures: la Révolution, la République, la Liberté sont fréquemmentet diversement représentées. Enfin, certains sculpteurs se tournentvers la représentation des peuples lointains, sous l'influence dugoût qui se développe pour l'Orient, de la colonisation et de la naissancedes sciences liées à l'éthnographie.En ce qui concerne la formation des sculpteurs au XIX -e sièclela voie traditionnelle consiste à passer par l'Ecole des Beaux-Arts. La formation y est principalement axée sur l'étude du dessin, àpartir de modèles vivants ou antiques, ainsi que sur la connaissancede "l'histoire et des antiquités". La création d'ateliers en sculpturen'intervient qu'à dater de la réforme de l'Ecole, en 1863. Les étu-- 265 -

More magazines by this user
Similar magazines