LA CIVILISATION FRANÇAISE

tinread.usb.md

LA CIVILISATION FRANÇAISE

peut voir à côté un de ses tableaux qui représente le modèle de savision du monde, façon simple et familière. Simplement mis, calmeet sérieux, l’enfant joue debout près de la table. Concentré, sonvisage exprime l’intérêt qu’il éprouve et nous laisse l’impression quec’est toute la vie qu’il regarde. Il est à remarquer la simplicité et laprécision de la peinture ainsi que le monde intérieur de l’enfantqu’on entrevoit.Parmi ses œuvres on peut nommer encore La toilette dumatin, Amusements de la vie privée et d’autres.Jean Greuse (1725-1805) reste Français en Italie. Il échappeà l’air de Rome, à ses leçons, àla contagion des grandeurs etdes beautés de l’art italien. Lecharme de Greuse, sa vocation,son originalité, sa force apparaîtdans la représentation des têtesenfantines. Rien de plus frais,rien de plus vivement et de pluslégèrement touché. Le ton esttendre et comme mouillé d’huileLa physionomie naissante, L’Accordée de villageles formes à peine dégagées semblent sous ses touches tremblercomme les choses à l’aube. Parmi ses tableaux il y en a plusieursqui arrêtent l’attention du connaisseur et du spécialiste: LesNoces d’Arlequin, Le Père de familleet surtout la fameuse L’accordéede village qui a emportél’admiration générale à l’expositionde 1759.La grande Révolution Bourgeoisea fait connaître plusieursMarat assassiné peintres dont le plus célèbre estLouis David. En 1784 il part pour Rome où il séjourne onze mois. Ily exécute les Horaces qui sont admirés avec enthousiasme par tous.Les Parisiens voient dans ces tableaux bien autre chose que les qua-- 280 -

More magazines by this user
Similar magazines