LA CIVILISATION FRANÇAISE

tinread.usb.md

LA CIVILISATION FRANÇAISE

oi sa correspondance avec les ennemis de la Révolution. Cela provoqueson procès. 387 voix contre 334 votent la mort. Le 21 janvierLouis XVI est guillotiné. En mars l’Angleterre, la Hollande etl’Espagne rejoignent la Prusse et l’Autriche dans la guerre contre laFrance régicide. La Convention décrète la levée en masse de300 000 hommes de 18 à 40 ans ce qui provoque le soulèvementcontre la République des paysans. En avril le pouvoir exécutif passeentre les mains du Comité de Salut Public, présidé par Danton. Enmai - juin, sous la menace des sans-culottes, les Girondins, hostiles àla dictature du Comité de salut public, sont arrêtés. A cause desdifficultés économiques et sous la pression des sans-culottes laConvention fixe par une loi le maximum des prix et des salaires.Puis elle annonce: « La Terreur est mise à l’ordre du jour ». Toutsuspect peut être arrêté. La reine et les Girondins sont décapités.► l’an 1794 - En mars, les hébertistes veulent accentuer laTerreur. Le Comité de salut public fait arrêter, puis guillotiner,Hébert et les «enragés». En avril, les «indulgents» estiment que laTerreur doit prendre fin. Danton, Camille Desmoulins et leurs amissont guillotinés. En avril-juillet, Robespierreest le «maître» du Comité de salut public. Lesarmées de la République conquièrent la Belgiqueet la Rhénanie. Le 27 juillet, Robespierreest guillotiné. À propos de Robespierre:Il est né à Arras, en 1758, dans une famille dela petite bourgeoisie. Orphelin à 6 ans, il devient unbrillant élève au lycée Louis-le-Grand, à Paris: en 1775,c’est lui qui est choisi pour réciter à Louis XVI un discoursen vers lors de l’entrée solennelle du roi dans Parisaprès le sacre. En 1781, il devient avocat et dans ses discours il se prononceouvertement contre l’absolutisme royal et la justice de ces temps. En 1789 (il n’apas 31 ans), il est élu député du Tiers Etat. Nourri de la pensée de Jean-JacquesRousseau, il occupe 5 ans durant, le devant de la scène révolutionnaire. Ses armesce sont ses discours (871 en une année!). Sa force, c’est son éloquence faite defranchise et d’un grand pouvoir de persuasion. Ses intérêts, la défense des droitsdu peuple. Il demande l’abolition de la peine de mort, mais il la réclame contre leroi: « Louis doit mourir parce qu’il faut que la Patrie vive ».Il réclame ensuite la Terreur contre les « ennemis de la Liberté ». En juin- 85 -