Recommandations pour les traitements de fonds MabThera ...

rheuma.net.ch

Recommandations pour les traitements de fonds MabThera ...

Société suisse de RhumatologieRecommandations pour les traitements de fondsMabThera ® (Rituximab)Remarque préliminaire :Les patients souffrant d’une maladie rhumatismale chronique-inflammatoire et qui requièrentune thérapie de base, devraient être vus au moins une fois par an par un médecin spécialisteRhumatologue. A la fois l'indication pour un traitement de fonds, le choix ou la modificationd’une thérapie de base requièrent une consultation médicale spécialisée.Des patients chez qui un traitement par MabThera® est envisagé, devraient être inclus par lerhumatologue dans le registre SCQM avant le début du traitement.Contrôles lors de la visite initiale :Anamnèse & clinique :• Infections, tumeurs, lésions cutanées• Réactions allergiques• SCQM : Remplir un contrôle annuel avant le début de thérapie, contrôlesintermédiaires tous les 3 à 6 mois après l’initiation du Mabthera®, et radiographiesdes mains et de pieds 1 et 2 ans après le début de la thérapieLaboratoire :Avant thérapie :Formule sanguine complète, une VS, une chimie avec CRP, facteur rhumatoïde, anti-CCP,sérologies hépatites (IgG, IgM, pour HCV et HBV).À titre facultatif : numération CD19 (pour documenter la déplétion des lymphocytes B)Contrôles :Après 3 mois : Formule sanguine complète, une chimie. À titre facultatif : numération CD19Après 6 mois : Formule sanguine complète, une chimie. À titre facultatif : taux d’IgG, IgMContrôles de laboratoire supplémentaires selon les co-médicationsRadiographies :ThoraxMains et pieds des deux côtés (si plus vieux que 3 mois)Dosage :Un cycle de traitement avec le MabThera® se compose de deux perfusions de 1000 mgchacune, espacées de 2 semainesUn retraitement a lieu généralement après 6-12 mois. La décision pour un retraitement doitêtre rencontrée sur la base de l’évolution clinique.Effets secondaires :


Les effets indésirables les plus fréquents attribuables au MabThera® sont des réactionssecondaires à la perfusion. Ceux-ci se présentent chez environ 30 % des patients après lapremière perfusion de MabThera®. La fréquence des réactions secondaires est nettement plusfaible avec la deuxième perfusion.Réactions secondaires à la perfusion : Symptômes évocatrices d’une réaction aigue à laperfusion sont des démangeaisons, une fièvre, des frissons, un exanthème ou un urticaire, uneirritation de la gorge, l’apparition d’un œdème de Quincke, des éternuements, une toux ou desbronchospasmes. La prémédication par de la Prédnisolone i.v. réduit la fréquence et lasévérité de ces réactions.Retraitements: Le profil des effets indésirables semble rester similaire après répétition descycles de MabThera®. L'incidence de réactions aiguës à la perfusion est en général plus faibleavec la répétition des cycles de thérapie.Infections : L'incidence d'infections cliniquement significatives chez les patients traités avecdes MabThera est d’environ 0,05% par année, ce qui est légèrement plus élevé que dans lapopulation comparable traitée avec un placebo. Des infections des voies aériennes supérieureset du système urinaire sont le plus fréquemment impliqués. Des infections opportunistes, ainsique la tuberculose n'ont pas été accrues sous traitement de MabThera®.Tumeurs malignes: La fréquence des tumeurs malignes apparus après l'administration deMabThera® se situe autour de 1,5 cas par 100 ans personne-année, ce qui correspond à lamoyenne attendue pour une population de cet âge et ces comorbidités.Indications :Le MabThera® associé au Methotrexate (MTX) est indiqué au pour le traitement de patientsadultes souffrant d’une polyarthrite rhumatoïde moyenne à sévère, après échec d'un ou deplusieurs inhibiteurs du TNFα.Contrindications :• Hypersensibilité au principe actif ou à un des composants du médicament,conformément à la composition.• Patient souffrant d’une infection active et lourde.• Patient avec une insuffisance cardiaque sévère (NYHA-Stade IV).• Grossesse et allaitement.• Contrindication relative en présence d’une hypogammaglobulinémie (absence dedonnées sur la sécurité)Mesures de précaution :Réactions d’hypersensibilité à la perfusion :Administration prophylactique de 100mg de methylprédnisolone i.v., d’un antihistaminique(p. ex. Clemastin 2mg i.v.) et de paracétamol 1g per os, 30 minutes avant la perfusion.La plupart des réactions d’hypersensibilité aigues à la perfusion sont peu ou modérémentsévères et en général réversible par en ralentissant ou interrompant la perfusion deMabThera®. Dans la plupart des cas après une régression complète des symptômes, laperfusion peut-être reprise à 50 % de la vitesse de perfusion initiale (p.ex. passer de 100 mg/hà 50 mg/h). Traitement d’une réaction d'hypersensibilité aigue au MabThera®: Le médecindevrait avoir à se disposition immédiate des médicaments comme de l’adrénaline, desantihistaminiques et des glucocorticoïdes. Des patients avec une maladie cardiaque àl'anamnèse devraient être surveillés de façon plus serrée pendant l'administration desMabthera®. Lors de réaction d’hypersensibilités sévères à la perfusion, un arrêt de la thérapiedevrait être considéré.


VaccinationsDes vaccins devraient être administrés au moins quatre semaines avant la première perfusionde MabThera®. L’efficacité des vaccinations après MabThera® peut être réduite. Des vaccinsvivants, atténués ne devraient pas être utilisés tant que les numérations de lymphocytes Brestent diminué.Interactions :L'administration simultanée avec le methotrexate n'influe pas sur la pharmacocinétique duMabThera®. Aucune donnée pharmacocinétique ou pharmacodynamique n'est disponibleactuellement sur l'utilisation simultanée du MabThera® et d’inhibiteurs du TNF.Mécanismes :Le MabThera® est un anticorps monoclonal chimérique (souris/homme) qui se liespécifiquement à l’antigène transmembranaire CD20. Celui-ci est localisé sur deslymphocytes B matures et les pré-lymphocytes B. Le MabThera® lié à l’antigène CD20provoque une lyse cellulaire des lymphocytes B. Pour les patients avec arthrite rhumatoïde onobserve une déplétion quasi immédiate des lymphocytes B dans le sang périphérique. Dessignes d'une régénération de cette lignée cellulaire peuvent se retrouver en moyenne après 24semaines et chez la majorité des patients après 40 semaines.Chez un petit pourcentage de patients, on a observé la formation d’anticorps anti-chimériques(HACA) après traitement avec le MabThera®. La relevance clinique de ces anticorps n'est pasencore claire ; ils ne semblent pas liés à une augmentation du risque de réactionsd’hypersensibilité à la perfusion de Mabthera®.Préparation et prix (état en décembre 2006) :Mabthera ampoules de 500mgUn cycle de thérapie avec 2 x 1000mg MabThera : CHF 9'924.40

More magazines by this user
Similar magazines