45_IDR_02-09 Caixa Forum:Layout 1

idea.romandie.ch

45_IDR_02-09 Caixa Forum:Layout 1

46IDEA 0209CAIXA FORUM, ES-MADRIDLe Caixa forum de Madrid, nouveau centreculturel de la vieille ville, donne l’impressiond’être suspendu dans les airs. Legénie des architectes bâlois Herzog etde Meuron n’y est pas étranger. Ces deuxpersonnalités, déjà remarquées par l’originalitéde leur travail, ont frappé, ici, ungrand coup. La rénovation et l’agrandissementde cet édifice s’inscrit entièrementdans la veine des œuvres de cesarchitectes.De près, on peutconstater que lesplaques sontperforées afin delaisser pénétrerde la lumière.Une place de choixLa volonté était d’installer, au cœur de lavieille ville madrilène, un bâtiment pouvantaccueillir un programme sommetoute classique, mais de grande envergureoffrant le choix entre art ancien, moderneou contemporain, festivals de musiqueet de poésie, art multimédia, débats d’actualité,journées sociales et ateliers enfamille et éducatifs. La préférence pour cetemplacement n’est pas fortuite. Ce bâtimentse situe sur le paseo des Prado, lelong de la promenade de l’Art, formé parles trois grands musées madrilènes: lePrado, le Thyssen et le Reine Sofia, ainsique la présence du jardin botanique envis-à-vis. Une ancienne centrale électriquedésaffectée a été choisie pour la réalisationde ce projet. Toutefois, le bâtimentd’origine n’était pas assez grand pour toutcontenir et il a fallu trouver une solution.Les rues de la vieille ville espagnole étanttrès étroites et les façades des édifices protégées,aucune extension n’était possibleen largeur. Il a donc fallu agrandir en hauteur.La façade en briques d’origine, réminiscencede l’ère industrielle, a été restauréede manière artisanale, puis le bâtimenta été comme «tiré par le haut» avecun allongement en plaques d’acier rouillé,qui lui fait comme un chapeau.Une ancienne station service, structurepurement fonctionnelle, a été rasée, dé -gageant une petite place jouxtant le CaixaForum et permettant la création d’unéblouissant jardin vertical le long du muradjacent au bâtiment et élaboré parPatrick Blanc – c’est un véritable espacevert au milieu de la ville.Les problèmes liés à l’étroitesse des ruesenvironnantes, le placement de l’entréeprincipale se sont résolus d’eux-mêmesavec la suppression des murs du rez-dechaussée.L’utilisation de plaquesd’acier rouillé donnentà l’édifice cette couleurparticulière.Up and downL’agrandissement ne s’est pas seulementfait par le haut, mais également sousterre. Cette transformation a quintuplé lasurface utilisable de l’édifice, qui atteintmaintenant les 10000m 2 , partagés entre


IDEA 0209 47deux salles d’exposition, une médiathè -que, plusieurs salles polyvalentes pourdes conférences et autres activités, desateliers de conservation et de restaurationet un entrepôt d’œuvres d’art en haut etun auditorium de 322 places, des salles deservice et plusieurs espaces de stationnementen dessous. Un vaste hall, unecafétéria, une boutique librairie et unrestaurant viennent compléter l’offre. Saprogrammation ouverte à toutes les disciplineset à tous les publics promet le succèsde cette institution qui vient compléterla riche offre culturelle madrilène.L’allure étrange du toit de l’édifice n’estpas une simple fantaisie architecturale,mais elle reflète les formes des toituresdes bâtiments alentours. Volonté est faited’être différent sans choquer entièrement.Le grand escalier enspirale qui dessert lesétages du bâtiment.Il flotteLe Caixa Forum, quand on le regarde del’extérieur et de l’intérieur, donne l’impressionde s’élever dans les airs. De de -hors, c’est la suppression du soubassementen granit de l’ancienne constructionqui laisse cette impression. Visuellement,on se dit qu’il est impossible qu’un édificeaussi massif puisse paraître aussiléger, un peu comme si un engin spatialse serait mis en lévitation à cet endroit.La structure de base est constituée detrois noyaux en béton formant une structureprimaire: deux recevant les escalierset l’ascenseur, le troisième servant degaine technique et reliées entre elles pardeux énormes poutres. Le rez-de-chaus -

More magazines by this user
Similar magazines