13.07.2015 Views

Le développement durable & ses défls - cours et espace de ...

Le développement durable & ses défls - cours et espace de ...

Le développement durable & ses défls - cours et espace de ...

SHOW MORE
SHOW LESS

You also want an ePaper? Increase the reach of your titles

YUMPU automatically turns print PDFs into web optimized ePapers that Google loves.

dossier n°2THÈME 1 : Du développement au développement durablePlan du coursIntroduction : Comment est-on passé de la problématique dudéveloppement à celle de développement durable ?I. Qu'est-ce que le développement ?II. Les défis du développement durablePlan de la partieA. Défnir le développement durableB. L'émergence de l'idée de développement durable2ndeII.III.Les défis du développement durableLes enjeux du développement durableC. M mondialisaton & développement durableActvité n°1 : la noton de développement durable1231


Questions :→ doc. 11) Quel aspect, non pris en compte dans le« développement », l'est dans le « développementdurable » ?2) Pourquoi le développement durable est-il représentéen trois cercles enlacés ?→ doc. 23) En comparaison avec l'histoire de l'humanité, l'idéede développement durable est-elle une idée ancienneou nouvelle ?4) Souligner la phrase qui définit le mieux le« développement durable ».→ doc.35) Attribue un titre pour chacun de ces modèles dedéveloppement durable :modèle économico-marginalisé / modèle sociocentré/ modèle écolo-centré / modèle écolomarginalisé/ modèle écolo-centré / modèle sociomarginalisé/ modèle économico-centré6) Quel est l'intérêt de ces modèles ?→ doc.47) Classer les indicateurs dans ce tableau en fonction des enjeux qu'ils prennent en compte.8) Quels autres indicateurs connaissez-vous ?1234567891011Indicateurs :Enjeusocial / sociétalEnjeuéconomiqueEnjeuenvironnemental2


Actvité n°2: l'émergence de l'idée de développement durable1 23453


678Le club de Rome* commande au M.I.T.** un rapport sur l 'évolutionde la planète à l'équipe de D. Meadows qui conclue : «lacroissance matérielle perpétuelle conduira tôt ou tard à uneffondrement du monde qui nous entoure »* groupe de réflexion réunbissant économistes, hommes d'affaires, hauts fonctionnaires ethommes politiques** M.I.T. : Massachusetts Institute of Technology : université américaine9104


Questions :1) Identifier et classer en deux catégories les différents acteurs qui ont promu l'idée dedéveloppement durable.2) Pour chacun de ces acteurs, préciser dans quelle mesure il a, ou il peut, intervenir en faveur dudéveloppement durable.3) En quelle année la notion de développement durable est-elle apparue ?4) Quels sont les leviers envisagés pour promouvoir le développement durable ?5) Quels sont les espaces et/ou domaines prioritairement ciblés par la conférence de Rio ?Développer selon vos connaissances en quoi consistent ces enjeux.SYNTHESE :Comment le développement durable s'est-il imposé comme un modèle de développement ?En vous appuyant sur les documents et vos connaissances, caractériser l'évolution du rapportentre les sociétés / nature / environnement, puis montrer que les préoccupations qui se développentdans les années 1970 aboutissent à une mobilisation pour le développement durable.Actvité n°3 : La mondialisaton & le développement durable :antagonismes, nécessité et gourvernanceActvité n°3.a :L'espace mondialisé : un espace interconnecté et interdépendant structuré par des fux.1dans les années 705


236


4Questions :Répondre en développant une démonstration et/ou argumentation appuyée(s) sur les documents.1) Caractériser la nature des flux en complétant le titre.2) Par quels flux l'espace mondial est-il structuré ?3) Analyser chacun de ces flux selon le modèle centre / périphéries / marges.4) Comment s'organise l'espace mondialisé :a) Quels sont les espaces centraux de l'espace mondialisé ? Sous quels noms désigne-t-on cetensemble ?b) Quels sont les espaces périphériques pour chacun de ces centres ?C) Quels sont les espaces délaissés et évités ?5) Ces flux sont structurés par des mégalopoles elles même structuré en réseau :a) Expliquer la signification « d'archipel mégalopolitain mondial »?b) définir le terme mégalopolec) En quoi ces lieux peuvent-il être qualifiés de « lieux de pouvoir » ? : qu epolarisent-ilsd) Comment s'organise ce réseau de villes mondiales ?Synthèse : Comment s'organise l'espace mondialisé ? Après avoir caractériser la structuration de l'espacemondial par des flux, démontrer que ces flux se polarisent en certains territoires (régionaux) et lieux (villesmondiales) et que la majeure partie des terres émergées n'est que partiellement mondialisée.7


Actvité n°3.b :La Mondialisaton libérale & le développement durable :antagonisme ou cheval de troie ?21. le consensus de Washington, les règles imposées parle F.MI. Et la Banque Mondiale aux Etats endettés4 Les ambiguïtés dudéveloppement durableArticle de Sylvie Brunel : géographe spécialiste de l'Afrique &du D.D.Source ("http://www.jamespot.com/img/jbtn_little_spotit.gif")3. Les Objectifs du millénaire du développement : 8 objectifs adoptés en 2000, par189 états, que les États membres de l'ONU ont convenu d'atteindre d'ici à 2015.Et si le développement durable n'était qu'un cheval de Troie des pays du Nord pour dominer ceux duSud, et remodeler les grandes zones d'influence des pays riches ?C'est au tournant des années 90 qu'émerge la notion de « développement durable », alors qu'au mêmemoment, le concept de « développement » subit paradoxalement des remises en question virulentes en tantque reproduction ratée d'un modèle occidental historiquement daté. Il est extrêmement intéressant d'analysercomment le développement durable a pu s'imposer en évinçant le développement ? qui fut pourtant le motd'ordre des années de la décolonisation et des indépendances ? et comment, mis à toutes les sauces (etsurtout les sauces écologiques), il sert aujourd'hui de cheval de Troie à une recolonisation insidieuse des paysdu Sud par ceux du Nord.8


(suite)Du développement au développement durableInitialement, le développement est bien un concept occidental : au lendemain de la Seconde Guerremondiale, les Etats-Unis et leurs alliés se donnent pour objectif de reproduire au Sud le processusd'industrialisation et de modernisation qui, depuis la révolution industrielle, a permis à l'Occident de dominer lemonde par sa richesse et son niveau technologique. Derrière l'affichage moralisant de la lutte contre la misère,les véritables motivations du « monde libre » sont d'abord stratégiques : il s'agit de préserver des Etatsvassaux des tentations du communisme et de s'ouvrir de nouveaux marchés. A cette fin, d'importants moyensfinanciers et techniques sont, au titre de « l'aide publique au développement », fournis aux jeunes nationsnouvellement indépendantes, les enfermant dans le piège de la dépendance et de l'endettement.(...)Les pays du Sud vont très vite s'approprier le concept de développement, d'autant qu'ils sont confrontés à uneimportante croissance démographique. Le demi-siècle de l'après-guerre est ainsi une marche universelle etimparfaite vers un développement proclamé comme objectif. Développement que l'on peut définir, au-delà detous les affrontements idéologiques qu'il a suscités, comme l'enclenchement d'un processus d'enrichissementet de diversification croissante des activités économiques mis au service de l'élévation du niveau de vie d'unesociété : le développement, c'est ce qui permet à l'être humain d'exercer pleinement son libre arbitre parcequ'il vit mieux et plus longtemps, parce qu'il a accès à l'éducation et à la santé, parce que les opportunités quis'offrent à lui sont démultipliées.Or par une étrange coïncidence, le développement se trouve discrédité au moment même où, avec la fin de laguerre froide, l'aide publique au développement s'effondre parce qu'elle a perdu son intérêt stratégique : avecla disparition de l'Union soviétique, le modèle libéral individu-marché-démocratie peut se déployer sansentrave, d'autant que la crise de la dette a ouvert la voie à sa généralisation dans les pays dits « endéveloppement » par le biais des « plans d'ajustement structurel » (1).C'est à ce moment-là qu'émerge le développement durable. Le concept n'est pas nouveau, il fermente dansles coulisses sous d'autres termes (2) depuis que les sociétés industrielles ont pris conscience des ratés deleur évolution : chômage croissant et crise de l'énergie des années 70, ratés du modèle technologique desannées 80 (catastrophes de Seveso en 1979, Bhopal en 1984, Tchernobyl en 1986, etc.). Mais c'est lanaissance d'une société civile mondiale, à la faveur de l'effondrement des barrières idéologiques et de laglobalisation des réseaux d'information et de communication, qui permet son sacrement au premier sommetde la Terre, à Rio en janvier 1992. Le développement durable est ainsi le produit de la mondialisation et de ladisparition du communisme, c'est-à-dire du corpus théorique qui faisait de la lutte contre la misère et del'avènement d'un monde égalitaire la finalité de tout processus économique.« Développement durable » : aujourd'hui, des entreprises aux Etats en passant par les ONG et les institutionsinternationales, tout le monde brandit le concept... en s'accordant rarement sur son contenu. Pléonasme pourles uns ? puisque tout développement a pour vocation d'être durable ?, oxymore pour les autres, pour qui ilexiste une incompatibilité fondamentale entre le développement, processus avant tout destructeur (desressources et de la biodiversité), et la durabilité, la formule désigne en théorie un trépied magique alliantl'économie (croissance de la production), le social (meilleure répartition des richesses) et l'environnement(préserver la planète pour les générations futures).En réalité, dès la conférence de Rio, l'environnement va occulter progressivement les deux autresvolets. Il suffit de s'enquérir du développement durable sur les différents sites qui s'en revendiquentsur Internet pour constater que leur thématique est essentiellement environnementale : seules sontabordées sous cette enseigne les questions de désertification et déforestation, de pollution des eauxet de l'air, d'épuisement des ressources fossiles et, surtout, de modification climatique. Lesinnombrables conséquences du réchauffement sont déclinées de façon très alarmiste, tandis que lamise en œuvre du protocole de Kyôto (qui n'aura qu'une influence dérisoire sur le réchauffementclimatique) donne lieu à une avalanche de chiffres : calcul des émissions de gaz à effet de serre,marchés des quotas d'émission, le développement durable est devenu le grand souk planétaire descalculs d'apothicaire. Quant à la lutte contre la pauvreté, elle est passée au second plan. (...)[1] Mise en place, sous l'égide des institutions financières internationales (Banque mondiale et Fonds monétaire international), de politiques de rigueur financière et deprivatisation censées permettre de dégager des ressources pour le paiement de la dette et conditionnant l'octroi de nouveaux financements.[2] Ignacy Sachs évoque dès les années 70 la nécessité d'un « écodéveloppement ».9


5QUESTIONS :doc.1 : le consensus de Washington1) En quoi le consensus de Washington s'inscrit-il dans une idéologielibérale ?2) En quoi ce consensus était-il contradictoire avec l'idée dedéveloppement durable ?doc.2 : les principes de Dublin3) En quoi la problématique qui a fait l'objet de ce texte est-elleintimement liée à celle du développement durable ?4) Pourquoi peut-on affirmer que sous prétexte de « développementdurable » ce principes consacrent une libéralisation contraire auprincipes de développement durable ?docs 3.& 6 Les objectifs du millénaires5) A quels types de pays s'adressent ces objectifs ?6) Faites un état des lieux de ces objectifs de développement.Argumenter.doc. 4 : le regard de S. Brunel sur le D.D.7) Selon cette géographe quels éléments laissent à penser que le conceptde développement durable serait un « cheval de Troie des pays duNord » ? Expliquer de manière argumentée ce point de vue.doc.5 : les réticences du Sud8) Expliquer les « réticences du sud .9) A quels autres problèmes ces pays sont-ils confrontésprioritairement ?SYNTHESE : Le développement durable est-il antagoniste ou le « cheval de Troie » de la mondialisation libérale ?(cf. fiche méthodologie : « rédiger une synthèse »).610

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!