Views
3 years ago

Partager nos connaissances - Canadian Harm Reduction Network

Partager nos connaissances - Canadian Harm Reduction Network

Partager nos connaissances - Canadian Harm Reduction

  • Page 2 and 3: À la mémoire de Steve décédé l
  • Page 4: 2. Victoria, Colombie-Britannique .
  • Page 7 and 8: Les participants aux groupes de dis
  • Page 9: Les membres de la collectivité qui
  • Page 12 and 13: « Les héros sont lesgens qui sava
  • Page 14 and 15: « J’ai juste commencéà croire
  • Page 16 and 17: • promouvoir la notoriété et l
  • Page 18 and 19: Le Comité consultatif nationalUn C
  • Page 20 and 21: • Qui sont les « héros » ou le
  • Page 23 and 24: RÉSUMÉ DES GROUPES DE DISCUSSION
  • Page 25 and 26: a toujours pas de remède et vivre
  • Page 27 and 28: Les groupes d’entraide comme Narc
  • Page 29 and 30: OPTIONS DE TRAITEMENT LIMITÉES POU
  • Page 31 and 32: « Je suis déjà allé en thérapi
  • Page 33 and 34: DIFFÉRENTS PROGRAMMES POUR RÉPOND
  • Page 35 and 36: croyant qu’elle ne fait que rempl
  • Page 37 and 38: L’effet des programmes de maintie
  • Page 39 and 40: L’ALTRUISMEUn thème qui est ress
  • Page 41 and 42: D’AUTRES MODES DE PARTICIPATIONPo
  • Page 43 and 44: LA PARTICIPATION ENTRAÎNE L’ESTI
  • Page 45 and 46: jugés. Bien que certaines pharmaci
  • Page 47 and 48: un moment donné. La bonne femme…
  • Page 49 and 50: LES DÉFIS DE L’ÉLIMINATION SÉC
  • Page 51 and 52: Les besoins en matière de distribu
  • Page 53 and 54:

    LE DÉSIR DE TROUSSES D’UTILISATI

  • Page 55 and 56:

    L’EXPOSITION DES PROFESSIONNELS A

  • Page 57 and 58:

    UNE FAMILLE DE SUBSTITUTIONTrouver

  • Page 59 and 60:

    Ce qui ne fonctionne pas pour les p

  • Page 61 and 62:

    LES CLIENTS DÉVELOPPENT UN SENS DE

  • Page 63 and 64:

    LA DIFFUSION DE L’INFORMATION PAR

  • Page 65 and 66:

    PLUS D’ÉDUCATION ET D’INFORMAT

  • Page 67 and 68:

    D’AUTRES BESOINS LIÉS À L’ÉD

  • Page 69 and 70:

    Ce qui ne fonctionne pas pour les s

  • Page 71 and 72:

    PLUS D’EMPLOYÉS, PLUS DE VÉHICU

  • Page 73 and 74:

    Des questions sur la nécessité de

  • Page 75:

    consommer de manière qui réduit l

  • Page 79 and 80:

    1. WHITEHORSE, TERRITOIRE DU YUKONL

  • Page 81 and 82:

    LE VÉHICULE DE SERVICE D’APPROCH

  • Page 83 and 84:

    coalition à quatre principaux part

  • Page 85 and 86:

    Une campagne médiatique proactiveL

  • Page 87:

    LE CENTRE BLOOD TIES FOUR DIRECTION

  • Page 90 and 91:

    Défis et obstaclesÀ titre de grou

  • Page 92 and 93:

    Le programme ElementsLe programme E

  • Page 94 and 95:

    VANCOUVER ISLAND COMPASSION SOCIETY

  • Page 96 and 97:

    La relation avec la collectivitéLa

  • Page 99 and 100:

    3. EDMONTON, ALBERTAL’ITINÉRANCE

  • Page 101 and 102:

    SCÈNE DE RUE À EDMONTONÀ Edmonto

  • Page 103 and 104:

    L’INITIATIVE ALBERTAINE D’UTILI

  • Page 105 and 106:

    BOYLE STREET COMMUNITY SERVICES - U

  • Page 107 and 108:

    qui occupaient maintenant ce beau s

  • Page 109 and 110:

    STREETWORKS - UNE MAIN TENDUE AVEC

  • Page 111 and 112:

    Les composantes du programmeLes gen

  • Page 113 and 114:

    Outre le matériel d’injection et

  • Page 115 and 116:

    « Quand nous avons rédigé le liv

  • Page 117 and 118:

    Les Alcooliques Anonymes ou d’aut

  • Page 119 and 120:

    activités sociales. Il invite les

  • Page 121 and 122:

    4. WINNIPEG, MANITOBASAGE HOUSE - U

  • Page 123 and 124:

    La réduction des méfaits à Sage

  • Page 125 and 126:

    La réduction des méfaits pour les

  • Page 127 and 128:

    KALI SHIVA AIDS SERVICES - SUNSHINE

  • Page 129 and 130:

    faire brûler du tabac. Nine Circle

  • Page 131 and 132:

    RESSOURCE UTILE• Manitoba Harm Re

  • Page 133 and 134:

    5. ROUYN-NORANDA, QUÉBECLA RÉDUCT

  • Page 135 and 136:

    Le leadership en ces matières est

  • Page 137 and 138:

    Le Projet préventionLe Projet pré

  • Page 139 and 140:

    La clinique a deux principaux manda

  • Page 141 and 142:

    ARRIMAGE JEUNESSE - L’APPROCHE DE

  • Page 143 and 144:

    Partager nos connaissances : améli

  • Page 145 and 146:

    6. OTTAWA, ONTARIOOASIS - UNE PERSP

  • Page 147 and 148:

    Le programme de service d’approch

  • Page 149 and 150:

    INITIATIVE D’UTILISATION SÉCURIT

  • Page 151 and 152:

    Le Comité consultatif a examiné t

  • Page 153 and 154:

    • quelque 84 % des utilisateurs s

  • Page 155 and 156:

    Un aspect innovateur du programme e

  • Page 157:

    Le Dr Kolbe aimerait voir une infor

  • Page 160 and 161:

    La missionPoint de repères est un

  • Page 162 and 163:

    « Les guides de rue,c’est une af

  • Page 164 and 165:

    PROJET INTERVENTION PROSTITUTION QU

  • Page 166 and 167:

    La relation avec la collectivité v

  • Page 169 and 170:

    8. HALIFAX, NOUVELLE-ÉCOSSEL’ÉC

  • Page 171 and 172:

    Mainline offre maintenant un servic

  • Page 173 and 174:

    Grâce à l’appui financier du PA

  • Page 175 and 176:

    Outre la méthadone, la clinique di

  • Page 177 and 178:

    CENTRE DE JEUNESSE PHOENIX - UN REF

  • Page 179 and 180:

    « Je ne sais pas pour les autres,

  • Page 181 and 182:

    9. ST. JOHN’S, TERRE-NEUVECENTRE

  • Page 183 and 184:

    Au début, les employés du centre

  • Page 185 and 186:

    SAFE WORKS ACCESS PROGRAM - UNE DIS

  • Page 187 and 188:

    Il y a eu des difficultés à trouv

  • Page 189 and 190:

    STREET REACH - APPROCHE DES JEUNES

  • Page 191:

    Les réussitesIl a fallu du temps a

  • Page 194 and 195:

    SUPERIOR POINTS DE THUNDER BAY - DI

  • Page 196 and 197:

    Les réussitesLeurs services, basé

  • Page 198 and 199:

    L’itinérance est un problème en

  • Page 200 and 201:

    Partager nos connaissances : améli

  • Page 202 and 203:

    CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS DESG

  • Page 204 and 205:

    LA DISTRIBUTION DE SERINGUES ET DE

  • Page 206 and 207:

    LES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ ET

  • Page 208 and 209:

    LEÇONS ET DÉFIS ISSUS DES VISITES

  • Page 210 and 211:

    • Essayez d’établir de bonnes

  • Page 212 and 213:

    • Ils vous aideront à puiser dan

  • Page 214 and 215:

    Conseils de financement• La colle

  • Page 216 and 217:

    personnes qui utilisent des drogues

  • Page 218 and 219:

    REMERCIEMENTSConseillers du projet

Partager nos connaissances - Canadian AIDS Society
Le partage de connaissances pour l'adaptation aux changements ...
Partager nos connaissances - Canadian AIDS Society
Télécharger le chapitre : « Partager la connaissance - Loire nature
Nouvelles du Réseau - Canadian Breast Cancer Network
Réseau de partage de connaissances AfricaAdapt Appel à ...
PARTAGER LES CONNAISSANCES ET DEVELOPPER ... - ABD-BVD
Le partage des connaissances au sein du distributeur international
Manuel pour le Partage des Connaissances sur le ... - Oxfam-Québec
Le partage des connaissances entre les agriculteurs et ... - ISDA 2010
Ecriture, lecture, partage de la connaissance : Intelligibilité et ... - IRIT