ECHOcantley.juin 01 - Echo of Cantley / Écho de Cantley

echocantley.ca

ECHOcantley.juin 01 - Echo of Cantley / Écho de Cantley

L’THEÉCHode / of CantleyDepuis/since1989Le journal communautaire de Cantley / The community newspaper of CantleyVOLUME 12 NO. 11 jUiN 2001 jUNE GRATUiT / FREECinq ans déjà!par Gabrielle Tassé •Rafraîchissements, gâteauénorme, prix de présence, ballons,invités spéciaux, atmosphèrejoyeuse, bref, tout y était pourcélébrer le cinquième anniversairede la bibliothèque de Cantley.En effet, notre bibliothèque adéjà cinq ans et compte pas moinsde 1300 membres actifs. Parmiles invités, on pouvait reconnaîtreM. le maire Michel Charbonneauqui est le représentant municipalde la bibliothèque, SylvieThibault, Directrice généraleCRSBPO ( Centre régional deservices aux bibliothèquespubliques de l’Outaouais),Mélanie Moisan, conseillère auxbibliothèques affiliées, PauletteLalande, présidente du conseild’administration du CRSBPO demême que Aurora Leclerc etJohanne Lacroix, représentantesde la Librairie du Soleil. Avant deprocéder à la coupe du gâteau, M.le maire en a profité pour direquelques mots sur la grandevaleur d’avoir une bibliothèquedans notre municipalité et surtoutque « nous avons la plus fine desbibliothécaires avec nous ». Il aégalement félicité les bénévolespour leur excellent travail.Bibiane Rondeau, notrebibliothécaire, a en effet sus’entourer d’une équipe debénévoles dévoués pour assurer àla clientèle un service sans pareil.Que ce soit pour réserver deslivres, utiliser les ordinateurs ouencore pour y organiser uneactivité spéciale, ces personnessont toujours disponibles.Voici les gagnants des prix deprésence :Josée Fortin, Sac biblioSolange Boudreault, collectionlivres Harry PotterGuillaume St-Laurent, coffretWinnie l’OursonFrance Bilodeau, certificatcadeaude 25,00 $ de la Librairiedu SoleilPierette Toutant, certificatcadeaude 25,00 $ de la Librairiedu Soleil UFélicitations à tous.Témoignage d’affectionà l’occasion de lafête des PèresUn père demeure le complice par excellence des rêvesles plus ambitieux de ses enfants en même temps quela personne la mieux placée pour les aider à lestransformer en autant de belles réalités...On ne saurait trop te remercier, particulièrement encette journée, pour ton dévouement à l’endroit de tousles membres de ta famille, et ce, durant toute l’année.Heureuse fête des Pères!Garry Blackburn is firedfrom his position asdeputy chief firefighterby Paul Carpentier •Refering to paragraph 269(4) ofthe municipal code which forbidsan individual who contracts withthe municipality to become amunicipal employee, and statingthat Garry Blackburn Entrepriseshad been selected as the lowestbidder for the rental of a backhoethis past April 18, Councildecided to fire immediately GarryBlackburn from his position asDeputy Chief of the Cantley FireDepartment.Those who voted in favor of theresolution were: Gisèle Gariépy,Richard Dompierre, DenisCharron, and the mayor, MichelCharbonneau. Those who votedagainst it: Raymond Poirier andMarcel Beaudry; however, SimonBernier, who was out of town,tabled a letter indicating hisopposition to the resolution.Some aspects of this affair areobscure. Firstly, paragraph 269(4)of the municipal code statesclearly that « whoever is, byhimself or through an associate,under contract with themunicipality, cannot be appointedin a position of civil servant or ofemployee for the municipality «without specifying if the reverse(which is the case here) applies.It is obvious that the Councilhas interpreted this paragraph asapplying in both instances.Then why not simply reject thebid of Garry BlackburnEntreprises instead of selectingit and going for a publicexecution? And why choose tofire Mr. Blackburn from hisposition as deputy chief firefighterwhich he holds since June 4 1996instead of cancelling the contractfor the rent of his backhoe whichhad been awarded a few minutesearlier?See page 9SommaireÉditorial- page 3 -Hommage à nosvolontaires /Tribute to ourvolumteers- page 4 -Profils de citoyens /Citizen Profile- page 5 -Municipal Affairs- page 6 -Affaires municipales- page 7 -Pique-nique/picnic- page 11 -A.G.A.C. / CBA- page 13 -Environnement /Environment- page 20 et 26 -Sommary


Page 2 • The Echo of Cantley • june 2001May 10tb, 2001Dear Editor,Lettres ouvertes /open lettersAs we near the end of ourschool year at ChelseaElementarv School, I would liketo take the opportunity to thankand recognize some people whohave supported our classnewspaper program.First of all, I would like tothank Mrs. Karen Lawlor whohas acted as a liaison in order toprovide you with information andpublicize our school activities.Mrs. Lawlor has been ofparticular help to my grade 4 classby assisting us in preparingarticles for publication in theCantley Echo. Throughout theDear Fellow Cantley Citizens:We have discovered to our greatdismay that the Municipal Councilhas dismissed Garry Blackburn asAssistant Fire Chief for Cantley.As far as we can ascertain, thereason for the dismissal is that hecannot contract for themunicipality and be the assistantchief of our fire department. Mr.Blackburn has had contracts withthe municipality on occasion forapproximately 12 years while hewas our Fire Chief and AssistantFire Chief.As some of you may know,Cantley has 2 firefighters whowork for the municipal departmentof public works. I would like toknow why it is only now thatcouncil has decided that there is aconflict.Mr. Blackburn is an activemember of our community,dedicating much of his time andenergy to the fire department andto other community causes andissues. He is one of the onlyyear she has provided us withguidance and feedback on ournews stories.I would also like to thank theCantley Echo for supporting ournews-writing program. Thechildren have been thrilled to seetheir articles and poems in thepaper and your willingness topublish their work has given thema chance to experience real-lifewriting opportunities.The support we have receivedhas been an invaluable learningexperience. UYours truly,Damay GagnonTeacher Grade 4Chelsea Elem. Schoolmembers of the firefighters wholives and works in our communityand is therefore able to respondquickly to a call for help from anyone of us who may be in need ofthe fire department. Hisperformance has not been broughtinto question.As for whether there is a conflictof interest, ask yourself how muchinfluence an assistant fire chiefcan have on whether his bid for amunicipal contract is accepted bythe municipality if the council isfollowing the sealed bid, andlowest bidder rules? Ask yourselfas well, whether Mr. Blackburnhas any influence over a councilthat has sanctioned him in the past.We ask the citizens of Cantley togive their support to Mr.Blackburn, and ask the council toreverse their decision. Mr.Blackburn has been there for manyof us in the community and nowit’s time for us to be there forhim.USincerely,Nancy & Brian BaileyL’inter-Marché est remis à plus tardPar Danielle St-jean •Monsieur Denis Tassé nousavise que le projet pour un intermarchéProvigo qui était prévupour remplacer le dépanneurTassé à été remis à plus tard suiteà l’étude de marché qui a étéfaite. Ce projet sera de nouveauconsidéré d’ici les cinqprochaines années.Cependant, il y aura quandmême des changements avec unagrandissement du dépanneurprévu pour cet été et le posted’essence qui deviendra uneBy Danielle St-jean •Mr. Denis Tassé informs usthat the project to establish aProvigo mid-size market toreplace the Tassé conveniencestore has been put on holdfollowing a market researchstudy. The project will bereconsidered within the next fiveyears.Changes are expected,however, with the expansion ofthe convenience store thissummer and the switch to a selfservicegas station. Also, Mr.Tassé has made a request to add a«Subway» to the convenienceHEURES ET DATESDE NOS REUNiONSMUNiCiPALESLe mardi5 juin 2001à 19h00station libre-service. De plus,monsieur Tassé a fait unedemande pour établir un serviceSubway qui serait annexé audépanneur. Il ajoute avoir unedeuxième option si la réponsepour le Subway n’est pasfavorable, il s’agirait d’un servicecasse-croûte.Il est décevant pour les citoyensd’attendre pour obtenir cesservices à Cantley mais il y aquelques nouvelles possibilitésdans l’air. En effet, troispersonnes d’affaires de notremunicipalité ont le goût etstore. If his request is turneddown, he would then consider asnack bar.It is somewhat discouragingfor residents to have to wait forthese services in Cantley, butthere are some new possibilitieson the horizon. Three businesspeople from our municipality areinterested in opening a snack barin the near future and have beendrawing up plans to do so. Onecan only hope that at least one ofthem will go forward with thisidea since it is something thatpeople enjoy having in their area.There is certainly no lack of spaceor demand. We will inform youTiME AND DATESOF OUR MUNiCiPALMEETiNGSTuesday,june 5, 20017:00 p.m.Salle du Conseil / Board RoomMunicipalité de Cantley / Municipal Building8, chemin Rivertél.: 827-3434 Fax.: 827-4328formulent même des plans pourouvrir un casse-croûte dans unavenir proche. Il est à espérerqu’au moins l’un deux ira del’avant puisque c’est quelquechose que les gens aiment bienavoir dans leur coin. Ce n’estpas la place ni la demande quimanque. Nous vous ferons partdes développements au fur et àmesure que nous les aurons. Pourle moment, il n’y a rien deconfirmé mais il y a raison d’êtreoptimiste. Un restaurant familialserait aussi très apprécié. Asavoir qui aura le culot… UNo New Provigo Market After Allof any developments as we aremade aware of them. For thetime being, there is nothingconfirmed, but there is plenty ofreason to remain optimistic. Afamily restaurant would also begreatly appreciated. Let’s seewho will have the nerve... UMichel SaraziniSSN #08439311.....L'Écho de cantLey188, Montée de la SourceBoîte#1, Comp. 9Cantley (Québec)j8V 3j2.Courier électronique(E-Mail):echo.cantley@atreide.net.Abonnements :15 $ annuellement.Fondée en 1989L'Écho de cantLey est unecorporation à but non lucratif.RecyclableL’Écho de Cantley a reçu pour l’année 2001 unesubvention de fonctionnement de 3 775 $ duMinistère de la Culture dans le cadre du programmeSoutien aux médias communautaires et aux radiosautochtones.L'Écho de cantLey accepte de publier lescommentaires de ses lecteurs sur l'actualité. Toutelettre sera signée par son auteur, qui devrainscrire ses nom, adresse etnuméro de téléphone.La politique de L'Écho de cantLey est de publiertoutes les lettres soumises. il se peut que nousabrégions certains textes et nous éliminerons ceuxqui comportentdes injures personnelles.---------the echo agrees to publish letters from readerson subjects of concern to them. Letters must besigned and include the writer's adress and phonenumber.Our policy is to publish every letter received, butwe may edit for length and for libel.REDACTEuR En CHEf, Steve Harris ................tél. : 827-1652 / télec.: 827-3496PuBLiCiTE/PETiTES AnnonCES, josée Fortin .................. tél./télec. : 827-2097CoMPTABiLiTE, Marc St-Laurent .......................................... tél./télec. : 827-2097ARTiCLES, Danielle St-jean ............................................................ tél. : 827-6621jouRnALiSTES, Mireille Desrosiers ................................................ tél. : 827-5819Paul Carpentier ................................................... tél. : 827-1630CHRoniquES, Gabrielle Tassé......................................................... tél. : 827-3507MiSE En PAgE ET ConCEPTion PuBLiCiTAiRE, Anne-Line SchoovaertsiMPRiMEuR, Winchester PrintCoLLABoRATEuRS (TRiCE): jean Alain, Michel Bérubé, Mélanie Laprise, Gabrielle et jean-Paul Nault, Suzanne St-Cyr et Gustaaf Schoovaerts.L’ÉCHo DE CAnTLEyest membre del’CommunicationsPubli-ServiceMembre de l’Association des gens d’affairesde CantleyMember of the Cantley Business AssociationA.G.A.CCBADate d'échéance : 13 juin / deadline


par Paul Carpentier •Le 1er mai, en début desession, monsieur LéoMaisonneuve a fait uneintervention pour dire au Conseilqu’il était désolé de constater ladiscorde qui semble régner dansleurs délibérations. Il a rappeléaux membres que leur travailserait beaucoup plus constructifau cours des trois années et demiequi restent à leur mandat s’ilspouvaient réussir à créer uneatmosphère d’harmonie et decollaboration. Ayant lui-mêmefait deux mandats commeby Paul Carpentier •At the beginning of the May 1stsession, Mr. Léo Maisonneuvetold Council how sad he was toobserve the level of dissensionwhich seems to hold sway overtheir deliberations. He remindedthe members that their workwould be much more constructiveduring the next three and halfyears of their mandate if theysucceded in building anatmosphere of harmony andcollaboration. Having served twomandates as councillor, hespeaks from experience.conseiller municipal, il parle enconnaissance de cause.Quelques jours plus tôt, dansson rapport sur la perception desgens d’affaires au sujet de laréglementation municipale àCantley, un membre de l’AGACfaisait une remarque qui va dansle même sens: «Parfois on al’impression que tous lesmembres du conseil se guettentau détriment d’une visiond’ensemble».On se doit en effet de constaterque les membres du conseilessaient, en utilisant unvocabulaire en vogue chez lesThe art of governingimage.‘’The man placed in secondcannot but choose between thedangers of obedience, those ofrebellion, and those, more serious,of compromise.’’ Those wordsattributed to the keeper of theimperial scepter of Rome(Hadrian, 117-138) may seem tohave little to do with our smallcommunity of Cantley.However, politics is alwayspolitics, no matter where or when,ÉditorialL’art de gouvernerpoliticiens, de construire l’imaged’un groupe d’élus travaillant enéquipe. Mais le cadre de cetteimage est bien fragile car certainsconseillers laissent transpirer leursambitions à la mairie maintenantque « l’ombre Charbonneau «(ce premier élu qui devrait être leseptième membre de l’équipe)semble avoir pâlie, et la moindreoccasion de se faire valoir devantla galerie est bonne pour mousserleur propre image aux dépens decelle de l’équipe.«L’homme placé en second n’ale choix qu’entre les dangers del’obéissance, ceux de la révolte, etand the reality of power strugglesis always the same for those whogovern.It might be a good thing forthose who have been elected toremember that they shouldconcentrate on governing. Timefor elections will come againthree and half years from nowand those thrilled by powerstruggles will then have theopportunity to go at it to theirheart’s content. UPage 3 • L' Écho de Cantleyjuin 2001ceux, plus graves, ducompromis.» Ces paroles queMarguerite Yourcenar attribue audétenteur du sceptre impérial deRome (Hadrien, 117-138)peuvent paraître n’avoir que peude lien avec la petite communautéde Cantley.Toutefois, la politique restetoujours la politique, peu importele temps ou le lieu. Les réalitésLa découvertedes luttes de pouvoir sont toujoursles mêmes chez ceux quigouvernent.Il serait peut-être bon de serappeler que les élus ont cela àfaire, gouverner; le tempsd’élections reviendra dans troisans et demie, et ceux quiaffectionnent les luttes depouvoirs pourront alors s’endonner à coeur joie. UA few days earlier, in thereport on the businessassociation’s (CBA)perception of municipalregulation in Cantley, onemember commented to thesame effect: « Sometimes,one gets the impression thatmembers of the Council arevying with each other at theexpense of a global vision.».Loto-QuébecCouncillors are trying,with the usual phrasespopular with politicians, tocreate an image of a groupworking as a team. But thatimage is very fragile sincesome councillors cannot hidetheir own ambitions to bemayor now that theCharbonneau shadow (theone who should be theseventh member of the team)seems to have paled, and theleast chance to show off foron-lookers is an opportunityto promote their own imageat the expense of the team’s


Page 4 • The Echo of Cantley • june 2001Que seraient les sports sansbénévoles? Grâce à eux, nousavons accès au soccer, volleyball,danse aérobique, badminton,marche rapide, base-ball pourjeunes et moins jeunes, hockey etdepuis tout récemment, aéro/kickboxing.Ces bénévoles se dévouentpour nous apporter une diversitésportive et s’engagent dans cesactivités pour la simple raisonqu’ils aiment ça. C’est afin depratiquer leur sport favori qu’ilspréfèrent le rendre accessible dansnotre municipalité.Voici un aperçu de nosbénévoles et leur dévouement :Claudette Ruthowski a prischarge de la danse aérobique et dela marche rapide il y a 12 ans. CesWhere would we be withoutsports? Thanks to the manyvolunteers involved, we can playa variety of sports such asvolleyball, baseball, badminton,soccer, hockey, do aerobics, speedwalk and more recently,aero/kick-boxing.Let’s take a look at who’s doingwhat.For the last 12 years ClaudetteRuthowski has been looking afteraerobics and speed walking. Witha yearly average of 12 hours ofvolunteer work, she still enjoys itvery much.Réjean Robertson has beeninvolved with badminton anddeux activités toujours trèspopulaires occupent, au cours del’année, environ une douzained’heures de son temps. Ce ne futpas toujours le cas, mais commeelle le dit, on s’améliore avec letemps.Réjean Robertson s’occupe dubadminton et de la balle pouradulte depuis huit ans. Avec unemoyenne de 22 heures par année,il se consacre à ces activités pourle plaisir et également afin depouvoir pratiquer dans samunicipalité ces sports qu’ilpréfère. Il s’est également occupédu tennis il y a quelques années.Hélène Hall s’occupe duvolley-ball depuis six ans à raisond’une vingtaine d’heures parannée. Elle dit que cela luipermet de rencontrer des gens etNos sports et bénévolesque lorsqu’elle sort, peu importel’endroit ou l’occasion, il y atoujours des personnes qu’elleconnaît. C’est la satisfactionqu’elle en retire.Le soccer est un sport quiimplique plusieurs volontaires.Tous ces gens donnent environ untotal de 2,437 heures au courantde l’année. Si l’on tient comptedu conseil d’administration avecune moyenne de 967 heures, lesentraîneurs qui donnent unemoyenne de 1,375 heures et ilfaut compter également lacentaine d’heures données pourpréparer la fête de fin de saison etautres, on peut dire que cesvolontaires en donnent du temps.À noter que tous ces gens ontbénéficié de l’appui de plusieursautres volontaires que dû aumanque d’espace, il estimpossible de nommer etd’évaluer les heures consacrées.Jacques Clermont, DenisChrétien et Claude Rivet ontdécidé de s’impliquer dans lehockey il y a environ un an.Comme tout sport de groupe, celademande beaucoup d’énergie dela part des organisateurs surtoutqu’à Cantley il n’y a pas depatinoire intérieure. Les jeunes deCantley jouent en réalité pour LaPêche mais grâce à nos troisvolontaires dévoués, nos jeunes yont accès plus facilement et defaçon plus organisée. À noterque Denis est égalementinstructeur d’un club PeeWee. Ilest très difficile d’évaluer le tempsvolontaire consacré à ce sport,dit Jacques, car les tâches, lesdémarches et les déplacementssont très nombreux.Our Sports and Volunteersadult baseball for the past eightyears, putting in an average of22 hours per year. He organizedthose sports because he wanted toplay them close to home.With yearly average of 20 hoursof work, Hélène Hall has beeninvolved with volleyball for thepast six years. What she lovesmost about being involved in thisactivity is meeting people. Shesays that, whenever she attends anevent, she always knowssomeone, which is great.A lot of people are involved insoccer. A total average of 2,437hours are spent on the sport. Ifyou consider the 967 hours of theAdmin Council, the 1,375 hoursof the coaches and the 100 hoursrequired for organizing the end ofseason party and more, you cansay that a lot of time and effort arebeing put into the game. Thesehours do not include the onesdonated by other volunteers, toonumerous to name individually.A year ago, Jacques Clermont,Denis Chrétien and Claude Rivetdecided to help kids from Cantleyjoin hockey teams. BecauseCantley doesn’t have an arena,kids play for La Pêche. As anygroup sport, hockey is verydemanding and Jacquessays that it’s next toimpossible to evaluatethe time spent formeetings, travelling,organizing and making sureeverything is on track.Dépanneur 307Depuis le début de mai, nousavons accès à l’aéro/kick-boxinggrâce à Monique Simard. UÉquipe de soccer / Soccerteam -impliqués depuis / involvedfor :Rich Gebethner 7 ans/yearsGilles Piché 5 ans/yearsMarc St-Laurent 4 ans/yearsRichard Leclerc 4 ans/yearsJean Clairoux 3 ans/yearsPaul Perron 3 ans/yearsHenri Herbinia 3 ans/yearsMarc Berniquez 2 ans/yearsGilles Tousignant 2 ans/yearsPhilippe Henri 2 ans/yearsBrigitte Vincent 1 an/yearSince the beginning of May,Monique Simard broughtaero/kick-boxing to Cantley. UÉconicheLachanelle


Page 6 • The Echo of Cantley • june 2001Municipal Affairsby Paul Carpentier •May offered us two sessionsof the Council Meeting, eachone lengthy and sometimesheated. The regular session washeld on May 1st, and a specialsession was called ten days later.A short-lived jobMr. Robert Spencer, who wasappointed as grader operator lastmonth, has already resigned hisposition.FirefightersOur firefighters, who mustdrop everything when they get acall, will be compensated with aminimum two hours’ pay forresponding to a call.The decarceration (jaws oflife) competition for thefirefighters of the Outaouais willbe held in Cantley this comingJune 8 to 10. The organizingcommittee, headed by MarcLafontaine, was provided with$3,000 to set up the competition.All proceeds from this eventwill be given back to themunicipal account.Messrs. Dan Lauzer andSerge Béland were appointedlieutenants for a duration of twoyears, renewable.Development of theroad networkThe citizens of Bosquet roadwill be informed by theMunicipality of its intent tosurvey and buy this road.Animal controlAfter awarding a contract tothe firm Ecotek for animalcontrol, the councillorsrescinded theit decision becausethe second lowest bidder madean intervention during thequestion period.Mr. Claude Lachaîne, ownerof the Kare Free kennel, saidthe director of Public Works hadnot paid a visit to the kennelused by the selected bidder,suggesting that it was anestablishment which did notmeet the standards of currentmunicipal and provincialregulation, quoting paragraphs250, 547 and 554 of themunicipal code.This was enough for thecouncilors to postpone theirdecision on this issue to nextJune.Corporation for leisureand cultureThe Corporation wasallocated a sum of $12,000.00 aspart of its operating budget.Balancing the booksA resolution was adopted torescind the part of the 2001budget which earmarked$190,000 for the constructionof branch fire-stations, andreduce it to $140,000.This is a first step aiming atbalancing the books to remove$100,000 that had beencommitted twice.The municipality statesits missionA document was adopted,stating the mission, the vision,and the values endorsed by ourCouncil.Since we do not want to pullthe rug from under the feet ofour Council, we will let youread this text in the first issue ofthe Municipal Bulletin comingout this month.Council hires a facilitator tohelp communicate withemployeesA number of resolutionsadopted on May 11 raisedapprehension among municipalemployees who attended thisspecial session.A call for tenders for the snowremoval in sectors 1, 2 and 3makes the employees of PublicWorks fear for their jobs andthey made they views knownvery clearly during the questionperiod.Another resolution, dealingwith the issue of temporaryemployees, confused somecouncillors as well as themunicipal employees. Most ofthem saw an end to the use oftemporary employees except forurgent situations and asreplacements during vacationtime. Few of them picked upon the nuance allowing for thehiring of temporary employees,but only upon approval by theCouncil after a project planjustifying the need for additionalresources will have been tabledand approved.The blue collar employeeswere not the only ones toexpress their nervousness. Eventhe director of Public Workstook advantage of the questionperiod to start a publicdiscussion with his employerswhen a resolution was adoptedcalling for the preparation of apolicy on ongoing maintenanceof the municipal roads.Obviously, both sides weretalking and none seemed tounderstand. A resolution wasadopted to hire a consultantspecialized in communicationwho will act as a facilitatorduring a coming meetingbetween Council and municipalemployees.Centre for integrated servicesin CantleyAt the May 17 meeting of theMRC, a resolution which willhave an important impact onCantley was adopted.It is a resolution asking theDepartment of MunicipalAffairs to approve the plan ofthe MRC to secure the necessaryfunds to purchase and renovatethe building known as theformer « General Store » inorder to create a Centre forintegrated services for all theMRC.This is a major project of themayor. This building will housethe Centre de développementdes Collines-de-l’Outaouais(CLD, Mr. Charbonneau is it’spresident), the Centre locald’emploi (CLE), a servicescounter for the Direction de laSécurité du revenu (MRS), theCorporation pour ledéveloppement del’employabilité des jeunes(CDEJ), and the Incubateurd’entreprises pour travailleursautonomes.All in all, new employers withjobs to offer, and a focal pointwhich will bring a lot of peoplecoming to Cantley fromeverywhere in the MRC in orderto access those services. UBernier équipementCaisse popStudio Belles PattesSerres MF


par Paul Carpentier •Le mois de mai nous a offertdeux sessions du conseil,longues et animées. La sessionrégulière a eu lieu le 1er mai etune session spéciale a étéconvoquée dix jours plus tard.Un emploi decourte duréeMonsieur Robert Spencer, quis’était vu offrir le posted’opérateur de niveleuse le moisdernier, a déjà remis sadémission.PompiersNos pompiers, qui doiventquitter leurs affaires lors d’unappel se verront compensés parune rémunération d’unminimum de deux heures depaye pour toute intervention.C’est à Cantley qu’aura lieu lacompétition de décarcérationdes pompiers de l’Outaouais du8 au 10 juin prochain. Le comitéorganisateur, dirigé par MarcLafontaine, a reçu une avance de3,000 $ pour la mise en oeuvrede la compétition. Tous lesrevenus levés au cours del’événement seront retournésaux coffres de la municipalité.Messieurs Dan Lauzer etSerge Béland ont été nommésaux postes de lieutenants pourune période de deux ansrenouvelable.Développement du réseauroutierLes citoyens du chemin duBosquet seront informés del’intention de la municipalitéd’arpenter et acquérir cetteartère.Contrôle animalAprès avoir octroyé un contratà la firme Ecotek pour lecontrôle animal, le conseil arescindé sa décision suite àl’intervention du deuxième plusbas soumissionnaire lors de lapériode de questions.Monsieur Claude Lachaîne,du chenil Sans souci a en effetaffirmé que le contrat avait étéoctroyé alors que le directeurdes travaux publics n’était pasallé visiter le chenil dusoumissionnaire sélectionné,alléguant que l’établissement nerépond pas aux critères deconformité relatifs aux loismunicipales et provinciales envigueur, et citant les articles 250,547 et 554 du Code municipal.Ceci a été suffisant pouramener les conseillers à reporterAffaires municipalesau mois prochain leur décisionsur cette question.Corporation des loisirset de la cultureLa Corporation s’est vuallouer une tranche de 12,000 $à titre de fonds defonctionnement.Faire balancer les livresUne résolution rescindant lepartie du budget 2001 quiaffectait une partie du surplusbudgétaire à l’implantation decasernes satellites et réduisant à140,000 $ le montant de190,000 $ fait le premier pasen vue de faire balancer leslivres où un montant de 100,000$ avait affecté alors qu’iln’existait pas.La municipalité se doted’une missionUn document énonçant lamission, la vision ainsi que lesvaleurs endossées par notreconseil a été adopté. Ne voulantpas tirer le tapis de sous les piedsdu conseil, nous vous laisseronslire ce texte dans le premiernuméro du Bulletin municipalqui sortira ce mois-ci.Page 7 • L' Écho de Cantleyjuin 2001Dialogue de sourds entre leconseil et les employésmunicipauxUne série de résolutionsadoptées le 11 mai a eu l’heurede faire souffler un ventd’appréhension au sein desemployés municipaux quis’étaient présentés en foule pourla tenue de cette sessionspéciale.Un appel d’offres pour ledéneigement des secteurs 1, 2 et3 soulève des craintes chez lesemployés des travaux publicsquant à la sécurité de leursemplois et ils ont fait part deleur réaction de façon trèsdirecte lors de la période dequestions.Une autre résolutionconcernant les employéstemporaires a semé la confusiontant chez certains conseillersque chez les employésmunicipaux. La plupart y ontvu la fin des employéstemporaires sauf pour les casd’urgence ou en remplacementde vacances. Peu ont décelé lanuance que des employéstemporaires pourront encore êtreengagés, mais sur approbationdu conseil seulement aprèsqu’un plan du projet requérantdes ressources additionnellesaura été présenté et approuvé.Non seulement les cols bleusont manifesté leur nervosité,mais même le directeur destravaux publics a profité de lapériode de questions pourentamer une discussion publiqueavec ses patrons lorsqu’unerésolution pour préparer unepolitique sur l’entretien régulierdes chemins municipaux a étéadoptée.Le ton des échanges relevaitdu dialogue de sourds. Intuitionou sagesse, une résolution a étéadoptée pour engager unconsultant spécialisé encommunication afin d’agircomme modérateur lors d’uneprochaine rencontre entre lesmembres du conseil et lesemployés municipaux.Centre de servicesintégrés à CantleyLors de sa séance du 17 mai,la MRC des Collines-del’Outaouaisa adopté unerésolution importante pour notremunicipalité.Il s’agissait de solliciterl’approbation du ministère desAffaires municipales pour que laMRC puisse garantir les argentsnécessaires afin d’acheter etaméliorer l’édifice connucomme l’ancien magasingénéral dans le but de letransformer en Centre deservices intégrés pourl’ensemble de la MRC.Excavation BRVAssurance Nicole BertrandTaxi métro gatineauCoiffure juste pour luiC’est là un coup de maître denotre maire puisque l’onretrouverait dans ces locaux lesbureaux du Centre dedéveloppement des Collines-del’Outaouais(CLD, dontmonsieur Charbonneau est leprésident), ceux du Centre locald’emploi (CLE), ceux du pointde services du ministère de laSécurité du revenu (MRS), ceuxde la Corporation pour ledéveloppement del’employabilité des jeunes(CDEJ), et ceux de l’incubateurd’entreprises pour travailleursautonomes.En somme, une sourced’emplois, et un lieu deconvergence qui amènerabeaucoup de gens de la région àvenir à Cantley pour y recevoirdes services.


Page 8 • The Echo of Cantley • june 2001Nouveau périodique à Cantley: unbulletin municipalpar Paul Carpentier •Monsieur Richard Dompierreet madame Gisèle Gariépy ontété désignés par résolutioncomme membres du nouveaucomité de rédaction du Bulletinmunicipal. La raison officielle decette innovation est que « leConseil désire valoriser sacommunication avec les citoyens(et) diversifier ses moyens decommunication avec lapopulation «.Le Bulletin sera une publicationtrimestrielle et la résolution nedonne aucun indice quant à sescoûts de production et dedistribution. Seront-ils égaux ouinférieurs au 440 $ que l’on retirede L’ Écho afin de financer leBulletin?Interrogé quant à ses objectifs,le conseiller Richard Dompierredit qu’à la différence de la pagemunicipale habituellementBlackburnLinda’s Hair Studioprésentée dans L’Écho, le Bulletinvise à présenter des articles defonds faisant état des valeurs duconseil.À titre d’exemple, il nousannonçait que le premier numéro,à paraître ce mois-ci, présenteraitla mission, la vision et les valeursdu conseil, document qui seraégalement accessible sur lesbabillards où sont habituellementaffichés les documentsmunicipaux dans différents pointsde service de notre communauté.De plus, monsieur Dompierrequi était désigné comme rédacteuren chef dans l’ébauche derésolution a insisté pour faireretirer ce paragraphe de larésolution finale. Aucun autreconseiller n’ayant proposé sesservices, est-ce que cette fonctionsera confiée à un(e) employé(e)municipal(e)?Les mois où paraîtra le Bulletin,la municipalité n’achètera pas sapage dans L’Écho, privant notrepériodique de 20% de ses revenuspar numéro. Madame Gariépyétant un fondateur de L’Écho, jelui ai demandé pourquoi se lancerdans une telle aventure en sachantquel impact elle pourrait avoirsur notre journal communautaire;sa réponse: les gens disent qu’ilsne lisent pas L’Écho.Pourtant, l’Association desmédias écrits communautaires duQuébec (AMECQ), de concertavec l’Agence de vérification dela distribution par assermentation(AVDA), vient de publier le profildes lecteurs des journauxcommunautaires qui indique quele taux de pénétration de cespublications dans les petitescommunautés est de 80%, quele taux de lecture chez le groupepénétré est de 95%, et que 75%lisent le journal d’une page àl’autre. Plusieurs autresindicateurs couverts par cesondage très professionnel sont denature à prouver le contraire decette « impression » partagée parles membres du conseil.L’Écho est ouvert auxmembres du Conseil comme àtous les citoyens de notrecommunauté, et s’ils (elle)veulent y véhiculer leurs valeurs,pourquoi ne pas y présenter leurs« articles de fond « alors que fortsdes résultats du sondage del’AMECQ ils auraient l’assuranced’une pénétration inégalée, mêmepar les grands journaux, auprès dela population qui les intéresse.Le conseil aura-t-il les fondsnécessaire pour faire exécuter unsondage par une firmeprofessionnelle afin de vérifier sile Bulletin municipal aura unepénétration plus importante quecelle de L’Écho afin de vérifier sileur décision en était une quiatteignait leur objectif de valorisersa communication avec lescitoyens? Ou suffira-t-il qu’uncitoyen profite de la période dequestions d’une session du conseilet y affirme avoir lu le Bulletinpour qu’on en tire la conclusionque les gens le lisent?Les lecteurs et lectrices deL’Écho sont invité(e)s àcommuniquer avec leurconseiller/ère de quartier afin delui faire part de leurs vues surcette question. UA New Publication inCantley: The MunicipalBulletinby Paul Carpentier •Council has created a newcommittee, appointing Mr.Richard Dompierre and Ms.Gisèle Gariépy as editors of theMunicipal Bulletin. The officialexplanation for this innovation isthat « the Council wishes toenhance its communication withthe citizens (and) diversify itsmeans of communication withthe population »The Bulletin will be published4 times per year, with the firstone already delivered by the timeyou read this article, and theresolution does not give anyindication of the cost ofproduction and distribution. Willit be less than the $440.00 perissue normally spent in the Echo?Councillor Richard Dompierresaid that unlike the municipalpage usually printed in the Echo,the Bulletin will offer in-deptharticles presenting the values ofthe Council.As an example, he announcedthat the first issue will present themission, the vision and the valuesof the Council, a document whichwill be also accessible on thebillboards where municipalnotices are usually posted.Mr. Dompierre was identifiedas the editor in chief in the draftresolution, but insisted that this beremoved from the final resolution.With no other councillor offeringto take over that job, will it beassigned to a municipalemployee?Each of the four months whenthe Bulletin will be published, themunicipality will not buy its usualpages in the Echo, depriving itNettoyeur St-Louisof about 20% of its per-issuebudget.Councillor Gariépy, being oneof the founders the Echo, I wasasked why such a venture wasbeing undertaken, knowing theimpact it could have on ourcommunity paper. Her answerwas that people say that they donot read the Echo.Yet, the Association des médiasécrits communautaires du Québec(AMECQ), along with theAgence de vérification de ladistribution par assermentation(AVDA), have just released theresults of a survey on the profileof the readers of communityjournals which reveals that thepenetrating ratio of thosepublications in small communitiesis 80%, and that the ratio ofreaders within that group is 95%,and that 75% of readers go fromcover to cover.The Echo is accessible toCouncil as it is to all the citizensof our community. If they want touse it to promote their values,why not present their in-deptharticles, assured by the results ofthe survey that they would get areadership unmatched even bymajor dailies among thepopulation they want to reach?Will Council do a survey with aprofessional firm to verify if theBulletin municipal has morereaders than the Echo to makecertain that its decision achievedtheir goal of enhancingcommunication with the citizens?We ask our readers tocommunicate with their councillorand tell him/her their views onthis issue. U


Garry Blackburn destitué de sonposte de chef pompier adjointpar paul Carpentier •Invoquant l’article 269 (4) duCode municipal qui interdit à unindividu ayant un contrat avec lamunicipalité d’être nommé à unecharge d’employé de lamunicipalité, et affirmant queGarry Blackburn Entreprises avaitété retenu comme le plus bassoumissionnaire pour la locationde rétrocaveuse le 18 avril dernier,il a été résolu de destituerimmédiatement Garry Blackburnde son poste de chef pompieradjoint.Ont voté en faveur: GisèleGariépy, Richard Dompierre,Denis Charron et le maire, MichelCharbonneau. Ont voté contre:Raymond Poirier et MarcelBeaudry; Simon Bernier, qui étaitabsent, a toutefois déposé unelettre signifiant son opposition àcette résolution.Il y a quelques éléments de cedossier qui sont un peu confus.D’abord, l’article 269 (4) du Codedit clairement que « quiconque a,par lui-même ou par son associé,un contrat avec la municipalité, nepeut être nommé à une chargede fonctionnaire ou d’employéde la municipalité » sans spécifiersi l’inverse (ce qui est le cas ici)s’applique.Il est évident que le Conseil ainterprété cet article commeapplicable dans les deux sens.Mais alors, pourquoi ne pas avoirsimplement rejeté la soumissionde Garry Blackburn Entreprisesau lieu de l’accepter et aller pourl’exécution sur la place publique?Et pourquoi choisir de ledestituer du poste de chefpompier adjoint que détientmonsieur Blackburn depuis le 4juin 1996 plutôt que de résilier lecontrat de location derétrocaveuse qui venait d’êtreoctroyé quelques minutesauparavant?Ensuite, lorsque l’on examineles soumissions attachées au textede la résolution, on constate queGarry Blackburn Entreprises asoumissionné à $38.00 l’heure etque Démolition L. Piché filsExcavation Inc. a soumissionné à$36.00 l’heure.Pourquoi affirmer, dans l’undes attendus que « la soumissiondéposée par Garry BlackburnEntreprises après analyse futretenu(sic) par le Conseilmunicipal comme étant la plusbasse soumission pour la locationde rétrocaveuse » sans indiquerpourquoi celle qui est réellementplus basse n’a pas été retenuelors de l’analyse?Ce sont là des questionsauxquelles nous aurons peut-êtredes réponses puisque monsieurBlackburn a retenu les services dela firme d’avocats de l’ancienmaire de Cantley, ClaudeLapointe, Lapointe, Cayen etenvoyé une mise en demeure à lamunicipalité. UPage 9 • L' Écho de Cantleyjuin 2001Garry Blackburn is firedfrom his position asdeputy chief firefighterContinued from page 1Secondly, the examination ofthe bids attached to the resolutionreveals that Garry BlackburnEntreprises had a bid at $38 perhour while Démolition L. Pichéfils Excavation Inc had a bid at$36 per hour. Why state, in one ofthe « whereas » that « the bidtabled by Garry BlackburnEntreprises after analysis wasselected by the municipal Councilas the lowest bid for the rental ofa backhoe » without specifyingwhy the one which is really thelowest bid was not selected?Those are questions for whichwe may get answers since Mr.Blackburn has called upon theservices of the firm of lawyers offormer mayor, Claude Lapointe,Lapointe, Cayen who servedformal notice of suit to themunicipality. UOffre d’emploi d’étéEtudiant dynamique et débrouillard pouvant effectuer la mise-àjourdu site du Comité internet de Cantley. Doit posséder unordinateur et un accès internet. Recherche, rencontre, formationet conception de pages.Travail rémunéré pour une période de 8 à 10 semaines à partir du3 juillet.Prière de faire parvenir votre c.v. par courriel àcantley@atreide.net avant le 15 juin.SpéciauxCirculairesenmagasinValide du17 au 30 juinRénovationsSpecialFlyerinthe storeValid from17 to 30 JuneLocation d’appareil de nettoyagede tapis etVidéo dela Source267, MonTEE DE LA SouRCE, CAnTLEy(même local que Quincaillerie Cantley)Quincaillerie Cantley267, Mtée de la Source, Cantley827-3778Matériaux de constructionfeuxd’artificeSpéciaux - PeintureTeinture opaque Alkyde Série 025 29,98 $Teinture opaque latex Série 015 29,98 $Teinture Hydrofuge semi-transparente 26,98 $Dépositaire des produits:* Shindaiwa - Oregon* Teinture * Peinturenouveau DVDnintendo 64Super nintendofilms:Action - Comédie -SuspenseHorreur - Science-fiction - DrameHEURES D’OUVERTURE :Dimanche au vendredide 7h30 à 21h00Samedide 7h30 à 22h00BUSiNESS HOURS :Sunday to Friday7:30 a.m. to 9 p.m.Saturday7:30 a.m. to 10 p.m.Vendredi et samadi de 15h00 à22h00


Page 10 • The Echo of Cantley • june 2001La réglementation municipale àCantley: il y a place pourl’améliorationpar Paul Carpentier •L’Association de gensd’affaires de Cantley (AGAC)tenait son assemblée généraleannuelle le 25 avril dernier dansla salle du Conseil municipal.Outre les rapports desdifférents officiers où l’onconfirmait, entre autres, que lenouveau bottin avait étédistribué à tous les citoyen/nes,et que le bilan financierpréliminaire reflétait uneaugmentation substantielle dusolde positif, on présentait lapièce de résistance de cetterencontre: les résultats d’unsondage mené auprès des gensd’affaires au sujet de laréglementation municipale àCantley et de son application.C’est un document réfléchi,positif et rempli d’un potentielimmense pour l’évolution denotre communauté qu’a produitl’équipe de monsieur Serge St-Amour.Une des premièresconstatations relève del’évidence, mais il était essentielde la faire compte tenu de notrepropension à adopter l’attitude «d’éteigneurs de feux » et àremettre à plus tard les questionsde fond: le premier bloc deréglementation, adoptérapidement par les premiersConseils, est la sommed’emprunts faits parfois à desréalités urbaines et souvent àmunicipalités vivant dessituations fort différentes de lanôtre. Il était vital de le faire à cemoment-là, mais il est temps detirer partie de l’expérienceacquise pour réviser cetteréglementation et lui fairerefléter nos besoins spécifiques.Suit une question qui fait malà tous ceux et celles qui ont leurcommunauté à coeur: «Pourquoi Cantley n’a pas réussiau cours des 12 années de sonexistence, à se doter d’unensemble cohérent d’infrastructurescommunautaires,administratives et de services? «On constate en effet que sicertaines de ces infrastructuresexistent, elles sont apparues defaçon plus ou moins anarchiqueet résultent de l’opportunismeplutôt que d’un plan élaboré defaçon concertée et mis en oeuvrede façon systématique.L’AGAC a fait un suiviimmédiat à son rapport enposant un premier geste trèsprometteur: une offre detravailler en collaboration avecles membres du Conseil à larévision de la réglementationmunicipale afin de doter Cantleyde tous les commerces etservices qui manquent et dontnous avons besoin. UMunicipal Regulation in Cantley:There is Room for improvementby Paul Carpentier •The Cantley BusinessAssociation (CBA) held itsgeneral annual meeting on April25, in the Municipal Councilhall.Besides the reports of thedifferent officers whichconfirmed, among other things,that the directory had beendistributed to all citizens, andthat the preliminary financialstatements revealed a significantincrease in the positive balance,the piece de resistance of themeeting was the results of asurvey carried among thebusiness people about themunicipal regulation in Cantleyand its implementation.The team lead by Serge St-Amour has produced a positive,well thought out document, witha tremendous potential for theevolution of our community.One of the first findings stemsfrom evidence, but it wasessential to state it again, givenour tendency to adopt theattitude of « fire-fighters » andpostpone issues of substance:the first set of regulations,adopted quickly by our firstCouncil, is the result ofborrowed documents,sometimes from urban realities,often from municipalitiesdealing with situations whichare very distinct from ours. Itwas vital to do it at the time, butit is time to take advantage ofour experience and review thatregulation and adapt it so that itis a better reflection of ourneeds.Then comes a question whichis hurtful for anyone who takesour community at heart: « Whyhas Cantley not been able, inits 12 years of existence, tocreate a coherent body ofcommunity and administrativeservices? »Indeed, it is obvious that ifsome of those services exist,they came by more or lessanarchically and as a result ofopportunism rather than of aplan developed in a concertedmanner and implementedsystematically.The CBA did an immediatefollow-up to its report and madea very promising first move inoffering to work in concert withthe members of the Council ona review of the municipalregulation in order to provideCantley with all business andservices that we need. UChronique desoccerPrès de 300 joueurs etjoueuses de soccer : dujamais vu à Cantley !Par Brigitte Vincent •Une autre saison de soccerdébute et ce, avec grand succès.En effet, la saison estivale 2001compte maintenant près de 300inscriptions. On note uneaugmentation de 200%, ceci,depuis les quatre dernièresannées.En terme de chiffres, septéquipes joueront dans la LigueRégionale de Soccer del’Outaouais (LRSO), cinqéquipes joueront avec Gatineauet huit autres équipes à Cantley.Jamais une association à Cantleyn’aura atteint autant demembres.Plusieurs événements sont ànoter à votre agenda ici même àCantley. Le 28 mai seral’inauguration du nouveau ParcMary Anne Phillips à Cantley.Le 4 juin sera l’ouverture de lasaison de la Ligue Régionale deSoccer de l’Outaouais (LRSO) àDubeau excavationCollision ExpertCantley. Tous sont bienvenus.Cet été l’on participera aux Jeuxde la Francophonie qui sedérouleront en juillet dansl’Outaouais.N’oubliez surtout pas qu’il yaura du soccer pour adultes lesdimanche et mardi soirs auterrain Mary Anne Phillips.Pour tous renseignements, prièrede nous laisse un message à827-3207.En guise de conclusion,j’aimerais remercier tous lesentraîneurs et aide-entraîneursanciens et nouveaux pour leurtemps et implication.BONNE SAISON À TOUS!Pour ceux et celles intéressés,il y a toujours des placesdisponibles dans la catégorienovice soit né en 1995 et 1996.U


Page 11 • L' Écho de Cantleyjuin 2001CIRQUe CIella fête des talents se veut une occasion pour révéler nos talents à travers le jeuThe celebration of Talents, is above all an opportunity to reveal your inner talents through joyful play.12:00 : Accueil des « Fêtes-arts » par les troubadours qui annoncent le lancements de la « Fête des Talents »Welcoming sketch for launching of the ‘’Celebration of Talents’’`12:15 : Ballade des troubadours suivants : jongleur, musicien, barbouilleurs et marionnettistes.Ballad by the troubadours : juggler, musician, visual artists and puppeteers.12:30 en continu avec pause : Atelier de bricolage, chorégraphie de mime, maquillagetill the end with breaks : Crafts workshop for kids, sketches for mime, make-up14:00 : Conte de marionettes.Puppet show.14:15 : Plantation des « souhaits d’été »`.‘’`Wishing seed’’` for collective sowing14:30 : Spectacle Cirque Ciel sur la scène.Short special Cirque Ciel show.17:00 Spectacle de clôture.Closing show.


Page 12 • The Echo of Cantley • june 2001FélicitationLa cinquième édition dutournoi de golf del’AGACpar josée Fortin •Le terrain de golf Mont-Cascades a accueilli 48 joueursmembres ou amis des membresde l’Association des Gensd’Affaire de Cantley. La familleVaillant a encore une foisremporté les honneurs de lameilleure équipe. Mais tous ontterminé gagnant d’une journéeen plein air en bonne compagnie.Se sont jointes aux golfeurs unedouzaine de personnes pourl’excellent souper steak grilladepréparé par le chef Daniel Verati.Les principaux organisateursde ce tournoi de golf M. DenisNadeau et Mme GenevièveBrown ont par la suite procédé autirage de plusieurs prix pour lesparticipants. UFélicitation à Frédéric Asselin Guay qui était parmi les 150 élèves au concours opti-math régional le29 mars dernier à la polyvalente le Carrefour. Frédéric s’est classé dans le troisième rang après unexamen de 3 hrs à résoudre des problèmes de mathématiques où il était question de tour du monde,de typographie et même d’Harry Potter.Voici les commentaires de ce champion en mathématique : « Être allé à ce concours m’a permisavant tout de m’amuser car j’aime les problèmes mathématiques. je n’étais pas stressé parce ce queje me disais, qu’au pire je recommencerai l’année prochaine. j’ai aussi aimé participer car il y avaitune bonne organisation.» UCamille Blais et FilsDernièrechanceGagnez250 $1. Service bancaire/guichet automatique -Banking services/machine telleroui / yes ( ) non / no( )si oui à quel endroit / if yes where : ___________2. Pharmacie / comptoir de médicaments -Drugstore/medicine counteroui / yes ( ) non / no( )si oui à quel endroit / if yes where : ___________3. Société des alcools - Liquor storeoui / yes ( ) non / no( )si oui à quel endroit / if yes where : ___________ANALYSE DES BESOiNS DES CiTOYENS DE LA MUNiCiPALiTÉ DE CANTLEYANALYSiS OF CiTiZENS’ NEEDS iN THE MUNiCiPALiTY OF CANTLEYTiRAGE DE $250.00 PARMi LES RÉPONDANTS$250 DRAW AMONG PARTiCiPANTSPOUR LA POPULATiON EN GÉNÉRAL / FOR THE GENERAL PUBLiCSi les services suivants étaient offerts dans la municipalité, les utiliseriez-vous?If the following services were available in the municipality, would you make use of them?4. Épicerie - Grocery storeoui / yes ( ) non / no( )si oui à quel endroit / if yes where : ___________5. Restaurant familial - Family restaurantoui / yes ( ) non / no( )si oui à quel endroit / if yes where : ___________6. Salle de réception / conférence -Reception/conference roomoui / yes ( ) non / no( )si oui à quel endroit / if yes where : ___________7. Hébergement / Gîte touristique - Lodging/B&Boui / yes ( ) non / no( )si oui à quel endroit / if yes where : ___________Quels sont vos commentaires? - Your comments?________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________SVP inscrire votre nom en lettres moulées et votre no de tél /Please print your name and telephone number:__________________________________________________SVP veuillez nous retourner le questionnaire AVANT le 15 juin à l’un des endroits suivants :Please return your participation BeFORe JUNe 15 to one of the following locations:Quincaillerie Cantley, Dépanneur 307, Dépanneur Tassé, Pâtisserie la Découverte, Dépanneur des Érables, Golf Mont-Cascades, Pièces d’autos Carrier, Hôtel de ville/City HallOu par la poste à/ or by mail to M. Marcel Bonenfant, 37 Montmagny, Cantley, J8V 3J1N’oubliez pas d’inscrire votre nom et votre no de tél afin que nous puissions vous remettre votre prix de $250.Please remember to print your name and telephone number so that you can be eligible to the $250 prize.Ce sondage est réalisé conjointement par l’AGAC, le comité de développement économique de Cantley et le CLD des Collines de l’Outaouais.This survey is carried jointly by the CBA, the Cantley economic development committee, and the CLD des Collines de l’Outaouais.Win250 $Lastchance8. Clinique privée - Private clinicoui / yes ( ) non / no( )si oui à quel endroit / if yes where : ___________9. Service juridique - Legal servicesoui / yes ( ) non / no( )si oui à quel endroit / if yes where : ___________10. Vétérinaire - Veterinarianoui / yes ( ) non / no( )si oui à quel endroit / if yes where : ___________11. Autres - Otheroui / yes ( ) non / no( )si oui à quel endroit / if yes where : ___________


A.G.A.CCBAAssociation des gens d’affaire de CantleyBusiness Association of CantleyPage 13 • L' Écho de Cantleyjuin 2001Pour nous rejoindre : Claude Hébert, président 827-0171 ou guy Lapointe, sec. 827-4122Bienvenue au nouveaumembredémolition et excavation l. Piché et Fils Inc4, rue Saturne Cantley 827-4262A.G.A.CCBALe nouveau CA 2001-2002Pascal Leduc-directeur, Lise Gagnon-directeur, Geneviève Brown-vice-présidente, Denis Nadeaudirecteur,Mario Bellerose-directeur, Claude Hébert -président et Guy Lapointe-secrétaire.Publi-reportageLa fraisière D.C. Bélair et fils, bienplus que des fraisespar Paul CarpentierD. C. Bélair et fils, c’estDaniel et Carole Bélair ainsique leurs fils Jean-François,Benoît et Alexandre.En 1965, le Hullois RoyalBélair achetait environ 200acres de terrain sur le cheminPrudhomme à Cantley avecl’intention d’y prendre saretraite. La famille Bélairarrivait à Cantley en 1972 etconstruisait maison etbâtiments sur ce terrain. Septans plus tard, Daniel se lançaitdans la culture des fraises avec1000 plants... aujourd’hui ilen a 300,000 et a installé unsystème d’irrigation afin decompenser aux caprices dedame nature dans la mesuredu possible! Là ne s’arrête pasl’expansion puisque les planspour 2002 prévoient ajoutercinq acres à la fraisière. Entretemps, en 1984, CaroleLefèbvre, une Cantléenne,convolait en juste noce avecDaniel et s’associait avec luipour conduire les travaux de laferme maraîchère.Mais, chez les Bélairs, il y aplus que des fraises. On peuts’y procurer des framboisesdont les champs passerontbientôt d’un acre et demi àtrois acres, des groseilles etdes gadelles. Il y a aussi leslégumes de jardin, la rhubarbeet leur fameux maïs sucré, etde la crème de ferme. Et enhiver, comme pour ne pasperdre le rythme des longuesjournées de travail, DanielBélair fournit de la paille auxentrepreneurs en constructionpour protéger les fondationsdu gel.Beaucoup de Cantléens etCantléennes se rendent à laFraisière D. C . Bélair et filspour y cueillir des fraises ous’y procurer de leurs autresproduits, mais là ne se limitepas leur clientèle qui vient departout en Outaouais, depuisManiwaki jusqu’à Ottawa, etdepuis Aylmer jusqu’àMasson. En plus d’accueillirleurs clients à la ferme,l’entreprise tient un kiosquede vente saisonnier auDépanneur 307 afin de mieuxservir leurs clients en transitentre leur travail et leurdomicile ou leur chalet.Les agrandissementssuccessifs de l’entreprise fontfoi du succès de ce commercequi se marie admirablementà la philosophie de notrecommunauté. Les clients sontfortement encouragés àdemeurer fidèles et doiventtoujours se rendre à la fermeavec un profond sens derespect pour cetenvironnement créé à forcede très durs labeurs.Claude Hébert - présidentGeneviève Brown - vice-présidenteMarc St-Amour - trésorierGuy Lapointe - secrétaireDenis Nadeau - directeurMarcel bonenfant - directeurSerge St-Amour - directeurLise gagnon - direceturPascal Leduc - directeurMario Bellerose - directeurUn gros merci à nos directeurs de l’année 2000-2001 qui ontcomplété leur mandat:jacques Roy,Roger Marenger et Larry CourrouxCorrection pourle bottinil y a des erreurs de numéro de téléphone dans ladernière page du bottin téléphonique 2001 « Bureau etservices Municipaux ».Nous préparons des étiquettes autocollantes decorrection qui seront prochainement disponibles aubureau municipal avec les bons numéros de téléphones.La Corporation des loisirs 827-4039La Maison Hupé 827-4191Le préposé aux animaux 779-3756La Sécurité publique 459-2422Les travaux publics 760-2305Annonce publicitaire:le bon numéro de Mario Bellerose (page 38) est le 827-8766


Page 14 • The Echo of Cantley • june 2001Corporation


CorporationPage 15 • L' Écho de Cantleyjuin 2001


Page 16 • The Echo of Cantley • june 2001Corporation


CHELSEA ELEMEnTARy SCHooL nEwSPage 17 • L' Écho de Cantleyjuin 2001ELEMENTARY BYE, jUNiOR HiGH Hi!!by Shawn ireland and jefferyMilks •On June 21st, 49 grade 6students from ChelseaElementary will be graduating.All the grade 6’s are proud thatthey will graduate and berewarded for all their efforts inElementary School. 69% of thestudents are going to Hadley,22% are going to D’Arcy McGeeand 9% will attend privateschools.Graduating students werehappy to share their informationand comments about graduating.James McClelland says he isanxious because it will be a brandnew experience. MatthewGossack-Keenan is proud to say«Elementary Bye, Junior High,Hi!»They also had some advice forthe grade 5’s going into grade 6.«Enjoy it and stay focussed» theyPhoto: D. GagnonSome Graduating Grade Six StudentsSitting (left to right) : john Russel, Matthew Gossack-Keenan, james McClelland and Victoria Lawlor.Kneeling (left to right) : julia Harvey and Kaitlin Doucette.said. All the grade 6’s participatein special activities, for example,field trips, sport tournaments, thescience fair and they also act asoffice assistants.More than 75% of Englishstudents improved so much inFrench that they are going intoFrench Immersion. And here issome advice for the fellow futuregrade 7’s .... «Hang in there andstay focussed!» Uby Karen Lawlor •SURVIVOR: Outwit.Outplay. Outlast. The populartelevision series displaying theAustralian Outback, began inJanuary and recently ended inMay. This # 1 show convertedseveral Cantley residents intoaddicted a r m c h a i rsurvivors.In a sense, Survivor describesChelsea Elementary’s grade sixstudents. Most of them havebeen at Chelsea sinceKindergarten 1994 and over theyears they have developed skills... like ... how to outwit someteachers and outplay others. Everhear a grade six student say theword «outlast»? Sounds morelike «Outta h’re at last!» Hmmm.Why do they say it with suchexcitement?The truth be known, they willmiss their teachers; their trustedA special «Thank You» toCantley residents who pledgedand supported ChelseaElementary’s children in the«Jump Rope For Heart» Skip-A-Thon held April 18th. Twohundredand forty childrenregistered for the event and raised$12,333.31 for the Heart &mentors, Mrs. Dianne Sanfordand Mme. Lisa Diner.They will always rememberMiss Karen Sprague who splitthe classes into two tribes -Ogakor and Kucha - and hadthem perform immunitychallenges in gym class. Notribal council though; because atChelsea, there are no losers. Andyet; on June 21st, these grade sixstudents will extinguish theirtorches and leave ChelseaElementary. They will embarkon a new survivor challenge thisfall. Most will learn new survivaltraits at either Hadley Junior Highor D’Arcy McGee High School.Congratulations Grade SixSurvivors, Class of 2001.Remember your Chelsea rootsand visit often. The Tribe hasspoken. UTHANK YOU CANTLEY!Stroke Foundation. According tothe Heart & Stroke Foundation,this amount is the highest raisedby any school in the Outaouaisregion. Thanks Cantley, forsponsoring the children and foryour generous contribution. UCorporation


Page 18 • The Echo of Cantley • june 2001L’Écho au congrès de l’AMECQpar Steve Harris •Le congrès annuel del’AMECQ (l’Association desmédias écrits communautaires duQuébec) est toujours uneexcellente occasion pour laformation et l’échange d’idéesavec ses pairs qui représententune soixantaine d’autresjournaux commu-nautaires.La formation, il y’en avait enmasse: des ateliers sur lesaspects juridiques, la caméranumérique, la lecture rapide(donné par Steve Harris), lamise en page, la publicité, etc.Étant donné que la plupart degens travaillant sur les journauxcommunautaires n’ont aucuneexpérience dans le métier, laformation est toujours un besoin.Il est toujours motivant devoir les dizaines d’autresjournaux venant des quatrecoins du Québec et des’échanger avec leurs délégués.En plus, il y avait un forum sur«L’information locale et laproximité des pouvoirs publics».L’Écho pouvait en parler desvolumes.Le président de l’AMECQ,Daniel Pezat, est non seulementrédacteur en chef de son journal,Le Reflet, mais aussi maire desa municipalité de Lingwick,en Estrie. Dans le forum, il étaitaccompagné de Serge Gendron,employé de la municipalité deSt-Hippolyte chargé d’écrire despages municipales au journalLe Sentier de St-Hippolyte, et deHubert Meilleur, maire deMirabel, où quatre hebdos sechicanent pour les annonces dela municipalité. Avec troisjournalistes de plus, desperspectives très différentes ontété bien présentés.On a trouvé aussi le temps des’amuser. Après avoir enduréChef renéjosée Fortin, Steve Harris, avec sa fille Emily, et Gabrielle Tassé ontreprésenté l’Écho au congrès annuel de l’Association des médiasécrits communautaires du Québec (AMECQ) au Chateau del’aéroport à Mirabel.-----------------------josée Fortin, Steve Harris, with his daughter Emily, and GabrielleTassé represented the Echo at the annual convention of theQuebec Association of Community Newspapers at Mirabel.l’atelier de son père, la déléguéela plus jeune de notre groupe,Emily, a découvert la piscineoù elle a passé plus de 9 heurespendant la fin de semaine et elleappris, entres autres, à nager surle dos.Le vendredi soir, c’était lespectacle de la Chorale del’Acceuil Bonneau. Wow!Impossible de rester indifférentà leur enthusiasme.Cerise sur le gâteau, Anne-Line Schoovaerts de l’Écho,était une des cinq finalistes pourle prix de l’AMECQ pour lameilleure mise en page del’année.Félicitations Anne-Line!Félicitations aussi auxorganisateurs de l’AMECQpour un congrès fort intéressantet chaleureux! UBillet de réflexionEn fouinant dans mespaperasses, j’ai retrouvé desbillets de réflexion que j’aiprésentés à Radio-Canada,pendant deux ans et demi, àl’émission «Les Matineux». J’airelu, avec intérêt, quelquestextes. Si je les compare avecmes billets de réflexion quepublie L’Écho de Cantleydepuis octobre 1993, (j’avaiscommencé ma collaboration lemois d’avant) je reconnais lestyle, les thèmes diversifiés etvariés.Un calcul rapide m’indiqueque le présent billet est mon86ième dans L’Écho de Cantley.Je dois conclure que cela seressemble beaucoup. Je voustranscris quelques lignes dudernier billet à Radio-Canada,prononcé le 29 mai 1975: «[...]les auditeurs. Ils ne savent, sansThe Echo at Amecq’snational conventionby Ste Harris •The annual convention ofAMECQ (Quebec Associationof Community Newspapers) isalways an excellent occasion tolearn and to exchange ideas withdelegates from the other 60 or socommunity newspapers present.Since most delegates havelittle professional experience,there are workshops on variousaspects of producing anewspaper. And simply seeingsample copies of the papers thatcome from all over Quebec is asource of new ideas.Especially interesting was aforum on «Local informationand closeness to localgovernment». One participantwas Amecq president, DanielPezat, who is not only editor ofthe community newspaper inLingwick, in the EasternTownships, but mayor of themunicipality. Another was SergeGendron, from St-Hippolyte inthe Laurentians, who is amunicipal employee with thejob of writing the municipalPourquoi?Par Gustaaf Schoovaerts, UQAH.doute, pas comment grâce à eux,s’est créée en moi une attituded’attention à la signification deschoses, des événements et deshumains. Maintenant que noussommes en orbite pourquoi nepas continuer notre ouvertureau sens intime et ultime deschoses et des humains.»Je constate que j’ai continuédans L’Écho de Cantley ce quej’avais commencé à Radio-Canada. En fait, ces billetsmanifestent un questionnement.Ce dernier peut se formuler defaçon différentes: D’où venonsnous?Qui sommes-nous? Oùallons-nous? Y a-t-il un au-dede la mort? Pourquoi est-ce qu’ily a quelque chose plutôt querien?Le tout se cristallise en unmot: POURQUOI?pages in the local paper. Presentas well was the mayor ofMirabel, where 4 weeklies vyefor municipal ads. Along with 3other journalists, differentperspectives were wellrepresented.It wan’t all work. Afterenduring her father’s workshop,the youngest member of ourgroup, Emily, discovered thepool and managed to spendabout 9 hours there over theweekend and learned thebackstroke in the process.On Friday night, we weretreated to an amazing andwonderful concert by theChorale of Acceuil Bonneau.Cherry on the sundae, Anne-Line Schoovaerts of the Echowas chosen finalist for theAMECQ prize for best pagelayout of the year.Congratulations Anne-Line!Congratulations also to theAMECQ team for a greatconvention! U


Francine, mon épouse , et moinous avons profité de notreséjour dans nos familles enBelgique pour visiter, trèsbrièvement, Ornans, siteenchanteur dans la vallée de larivière la Loue en Franche-Comté.Notre tentative, en quelquesmots, de transmettre nospremières impressions sur lacarte postale que nous avonsenvoyée au Comité de jumelagede Cantley résume bien notrecourt voyage: « Paysmerveilleux! Accueilchaleureux! «Nous tenons à remercier M. etMme Philippe et ChristineSoeur pour la gentillesse et lessoins dont nous avons puprofiter abondamment.Les dispositions pour lecérémonie protocolaire,officialisant notre jumelage sefinalisent. Le Maire d’OrnansM. Jean-François Longeot et laprésidente du Comité dejumelage d’Ornans, MmeMarie-Jeanne Petitet seront àCantley au mois d’août pour lasignature officielle de notrejumelage Cantley-Ornansimpressionsjumelage.Je termine avec la citation desdernières lignes d’un livre (J.-L.Clade et P. Perrin. Au Coeur dela Vallée de la Loue. Yens surMorges, Cabèdita, Coll. Siteset Villages, 2000, 142p.) que leMaire nous a donné lors denotre visite à la Mairie d’Ornanset dont il a écrit la préface:«Cette belle rivière loue la vie.C’est à une semblablecélébration que cet ouvrage pourl’essentiel nous convie. Puissiezvous,comme les eaux vives,vous aussi, réverbérer jusqu’auciel l’esprit de paix et debonheur de cette terre, qui nousest donné en partage.» (p.142)Gustaaf Schoovaerts,secrétaire.N. B. Les derniers préparatifssont en cours pour le voyagede 7 couples de Cantley àOrnans au mois de juin (1couple) et de juillet (6 couples).UPage 19 • L' Écho de Cantleyjuin 2001Alimentation naturelleUne pensée pour toiPar Mélanie Laprise N.D.mlapri@hotmail.com •Les pensées et les violettes(Viola spp.) sont parmi lespremières plantes à fleurir auprintemps. De plus, leurfleuraison se poursuit tout l’été,jusqu’en automne. Ainsi, enplus d’enjoliver le jardin, lesfleurs sont très décoratives dansles salades et dans tous autresplats. Les fleurs se congèlentpour donner de magnifiquesglaçons ou bien elles peuventêtre confites. Fraîchementcueillies, ses feuilles sont unedes plus grandes sources devitamine C parmi la verdure.Elle contient une quantitéappréciable de vitamine A etplusieurs minéraux. Toutefois,prenez garde à ne jamaismanger les rhizomes, les racineset les graines.Au niveau médicinal, lesherboristes s’entendent pour direqu’elle est un excellentdépuratif, spécialement utilisépour les problèmes cutanés.C’est aussi un bon expectorantGolf Mont-Cascadescontre la toux.Sirop de violette ou de penséeRemplir un pot de fleurs etcouvrir d’eau bouillante.Fermer le pot et le laisserreposer à la températureambiante une journée. Passer autamis et pour chaque tasse de cejus, ajouter le jus d’un demicitron et 1/2 tasse de miel.Amener à ébullition et verserdans des pots stérilisés. Ce siropest excellent sur les crêpes etsur la crème glacée! UChristine Towingphoto: jean AlainDe gauche à droite: Daniel Verati, chef cuisinier, Hugues Fournier, professionnel, Gilbert McClelland,surintendant, Geneviève Brown, proprio, Bill Brown, proprio etRéjean Lafrenière, député.Claude Hebertpar jean Alain •C’était samedi le 28 avril quese déroulait la cérémonied’ouverture officielle de lasaison 2001 au club de golfMont Cascades. Le club de golfest en exploitation depuis 1976et compte pas moins de 150membres actifs et des centainesde golfeurs occasionnels. Durantla saison 2000, le club aenregistré 28 000 rondes de golf.Les responsables espèrentbien dépasser ce nombre cetteannée considérant que lesadeptes ont profité d’une météoexceptionnelle depuis le débutd’avril. Si le golf vous intéressemais vous hésitez encore à vouslancer sur le parcours, M.Hugues Fournier, leprofessionnel du golf, est finprêt à démontrer tous lesrudiments du golf aux novices.La salle principale où se tenaitla réception d’ouverture peutaccueillir 150 personnes. Desbreuvages et de délicieuxgoûters furent servis aux invitésà compter de 15h00. Le terraindu club de golf Mont Cascadesoffre une vue panoramique surla rivière Gatineau, ce qui enfait un endroit recherché partous les mordus du golf. UMélanie Laprise


Page 20 • The Echo of Cantley • june 2001Capable de s’immobiliserdans les airs, puis de filercomme une flèche à la poursuited’une proie, la libellule porte lesurnom de « faucon àmoustiques ».Elle a d’autres similitudesavec le faucon qui sont peuconnues : ses migrationsspectaculaires. Des espècescanadiennes comme l’anisoptèrevert effectuent de longs vols engroupes de plusieurs milliers.De nos jours, ces joyauxscintillants du monde desinsectes s’adaptent difficilementà la perte de leurs habitatsenvahis par les exploitations desmilieux naturels.Sans les terres humides et lesruisseaux à débit rapide où l’œufEnvironnementConstruisez un étang à libellulesmue pour parvenir à l’étatadulte, l’insecte que nousvoyons filer au-dessus des préset des marais disparaîtrait.La survie de la libelluledépend de nos efforts deconservation de ses habitats.Nous pouvons aussi lui veniren aide en aménageant desétangs qui répondent à sesbesoins particuliers.• Trouvez un endroit plat,partiellement ombragé. Creusezun trou d’au moins 3 m sur 3 m,le fond légèrement incliné enterrasse allant de 5 à 70 cm deprofondeur.• Enlevez les pierres oules objets pointus et couvrez lefond de 5 cm de sable, d’unvieux tapis ou de tout autrematériau coussiné.Build a Dragonfly PondAble to hover motionless,then suddenly dart in anydirection in pursuit of insectprey, dragonflies have beendubbed «mosquito hawks.»Even more hawk-like are theirspectacular, but little known,migrations. Species native toCanada, such as common greendarners, engage in long-distanceflights that involve manythousands of individuals.Today, these glimmeringjewels of the bug world mustcope with the loss of theirhabitats to our ever-encroachingdevelopments. Without thewetlands and fast-flowingstreams in which they developfrom eggs into adults, the insectswe see flashing over meadowsand marshes would vanish.Their survival depends on ourefforts to conserve their habitats.We can also help them bybuilding ponds with theirparticular needs in mind.• Find a partially shaded,level site. Dig a hole at least 3 x3 m across with a gentlysloping, terraced bottom rangingfrom 5 to 70 cm deep.• Remove any stones orother sharp objects and coverthe bottom with a 5-cm-deeplayer of sand, old carpets, orother padding material.• Lay down a liner of 45-mil EPDM material or butylrubber extending 30 cm overthe border.• Weigh down the edgeof the liner with rocks and coverthe entire bottom with soil.• Fill the pond withwater.• Couvrez la surfaced’une toile de plastique flexibleou de caoutchouc de 45 mil,laissant un rabat de 30 cm toutautour.• Maintenez le rabat àl’aide de pierres et recouvrez lefond de terre.• Remplissez l’étangd’eau. Si l’eau contient duchlore, laissez-la reposerpendant deux jours avantd’ajouter les plantes.• Choisissez une variétéde plantes indigènes quirépondent aux besoins desjeunes libellules. (Rappelezvousque ce sont d’abord desœufs qui se fixent à des plantessubmergées et émergentes, puisqui se transforment en nymphesvivant aussi parmi les plantesaquatiques.)• L’élodée du Canada, la• Select a variety ofnative plants that meet the needsof dragonfly young. (Keep inmind that they start out as eggsattached to vegetation, thenhatch into nymphs that also liveamong aquatic plants.) Suitablesubmergent plants includewaterweeds, eel-grasses,pondweeds, and water celery.Sedges, reeds, rushes, cat-tails,arrowheads, water-lilies, marshmarigold, and water-milfoil arerecommended emergent plants.• If you cannot find asupplier of native pond plants,obtain permission to transplantstock from sites with abundantvegetation.• Use a shovel to removecommon plants in small clumpswith soil surrounding their roots.Do not uproot entire bunches.Keep the plants damp andrelocate them without delay.zostère marine, l’herbe àbrochets et la vallisnérieaméricaine sont des plantessubmergées de choix. Le roseau,le carex, le jonc, la quenouille, lasagittaire, l’iris versicolore, lapopulage des marais et lemyriophylle sont des plantesémergentes recommandées.• S’il n’y a pas defournisseur local de plantesindigènes pour les étangs,obtenez la permission detransplanter des espèces de sitesoù cette végétation estabondante.• Utilisez une pelle pourextraire des touffes de plantes enconservant quelques tiges et unemotte de terre englobant lesracines. Ne déracinez jamaisdes plantes entières. Gardez lesplantes humides et transplantezlesle plus tôt possible.• Push roots about 5 cmbelow the surface, firmlypacking soil around them. Theycan also be planted in pots, thensubmerged at varying depths.• Plant a perimeter ofnative grasses, meadowsweet,wild ginger, Canada lily, andcardinal flower around yourpond.• Don’t be too fastidiousabout cleaning. Freshen thewater during dry spells or if itturns stagnant.• Enfoncez les racinesjusqu’à 5 cm de la surface,tassant bien le sol autour decelles-ci. Elles peuvent aussiêtre plantées dans des pots, puissubmergées à diversesprofondeurs dans l’étang en vuede servir de site de ponte.• Plantez autour del’étang des graminées indigènes,la spirée blanche, l’asaret coudé,le lis du Canada et la lobélie ducardinal.• Ne soyez pas tropméticuleux. Ajoutez de l’eaudurant les périodes de sécheresseet rafraîchissez-la si elle devientstagnante.(extrait du site web de laFédération canadienne de lafaune: www.cwf.fcf.org) U(from the website of theCanadian Wildlife Federation:www.cwf.fcf.org) UDépanneur des Érablescenre dedecine douce


Vingt ans à danserde celles-ci fut choisie pour unspectacle présenté parl’Association pour lesanimateurs du programmesanté-danse avant même queReina ait pu l’enseigner.La danse n’est pas la seulechose qu’ils apportent à leursélèves âgés entre 20 et 85 ans etdont ils connaissent le nom dechacun. C’est aussi uneambiance fraternelle, une écoutepersonelle, une atmosphèrefamiliale. Comme le dit si bienCarole, une de leurs élèves, «C’est comme une grande familleici. »Dès que Reina prend le micropour démarrer la soirée, tout lemonde se lève. On attend avecimpatience pour savoir laquelledes danses sera suggérée, ontente quelques pas et vite, mettezla musique. On danse! UPage 21 • L' Écho de Cantleyjuin 2001Résident de Cantleyhonorépar Gabrielle Tassé •Lorsqu’il a prit sa retraite en1985, Jean-Réal Brouillards’impliquait depuis longtempsauprès des jeunes, hiver commeété. Mais il était bien loin de sedouter qu’un jour il serait honoréde façon officielle par legouvernement canadien.Résident de Cantley depuisdeux ans, ce fonctionnaire retraitése dévoue auprès des plusdémunis et des personnes agéesde la région de Gatineau depuisplus de 15 ans. Il a commencé auCLSC de Hull en 1986, pourensuite se diriger vers le Centred’action bénévole de Gatineau.Ex-comptable, il a décidéd’ouvrir une clinique d’impôtsqui, au fil du temps, s’estagrandie grâce à une équipe debénévoles dévoués qui l’appuienténormément. Cette année, ils ontaidé environ 1500 personnes àremplir leurs rapports. De plus,Jean-Réal fait del’accompagnement, participe àla popote roulante et fait de latenue de livres.Une soixante de personnes,dont M. Brouillard, choisiesparmi 150,000 personnesoeuvrant bénévolement au niveaufédéral et qui venaient de partoutau Canada, ont été choyéesdurant deux jours. Cérémonieprotocolaire, lunch au parlement,visite du carousel de la GRC,cadeaux, le tout fut très apprécié.« Je n’oublierai jamais ces 2 joursmémorables!» dit M. Brouillard.Pourquoi s’implique-t-il? Ilrépond « C’est pour masatisfaction personnelle. J’aime àdonner ce que j’ai reçu dans lavie, ça me fait plaisir de voir lesgens heureux ». UiNViTATiONpar Gabrielle Tassé •Un 20e anniversaire, ça sefête en grand, surtout lorsquec’est bien mérité. C’est cequ’ont fait Reina et RaymondFortin, entourés de leurs élèveset amis, les 11 et 12 maiderniers.Deux soirées organisées pourcélébrer en dansant les leçonsapprises au fil des années. Lagrande salle, décorée de drapéset de colonnes de ballons auxcouleurs bourgogne et blanc,incitait à la fête. Les chandellessur les tables, la musiqued’ambiance, on sentait uneeffervescence dans l’air. Aucours de la soirée, les invitésont eu droit à deuxchorégraphies présentées pardes élèves de l’école ainsi qu’untango dansé par Reina et Ray, augrand plaisir de tous.L’école de danse de Reina etRay, dont la réputation n’estplus à faire, a ouvert ses portesen 1981. Au début, ils yenseignaient la danse socialemais après quelques années, ladanse de ligne style ballroom, àne pas confondre avec le stylecountry, fut ajoutée. Ainsi, lespersonnes sans partenairespouvaient aussi danser aurythme des cha-chas, des tangoset des valses.Avec un répertoire d’environ3000 danses, Reina et Raymonddonnent des cours de danse dequatre niveaux, allant dedébutant à avancé, au sous-solde l’église St-Raymond et dansdes clubs d’âge d’or situés àGatineau, Hull et Aylmer.Ces anciens champions dedanse sociale sont membres del’Association des animateurs duprogramme de santé-danse etReina fut la première dans larégion à être certifiée. Chaquevendredi soir, ils organisent unesoirée de pratique où les élèvespeuvent venir exécuter les pasde danses appris.Reina est égalementchorégraphe. Elle a créé unequinzaine de danse qui sontaujourd’hui inclues dans lerépertoire de l’Association. UneAvez-vous déjàtravaillé au CampPapillon de la Sociétépour les enfantshandicapés duQuébec?Le Camp Papillon,situé à Saint-AlphonseRodriguez estprésentement à larecherche de tousceux et celles qui onttravaillé sur son sitedepuis son ouvertureen 1938.Si vous êtes un(e)ancien(ne) du CampP a p i l l o n ,communiquez-nousvos coordonnées au1-877-937-617 1,poste 300.Une initiative duCercle des anci e n ( n e ) smoniteurs(trices) etemployé(e)s du CampPapillon.Nos deux prêtres nous quittent ce mois-ci, puisque notre curéPascal Niziguiyimana assumera d’autres responsabilités et queFather Lomer Rooney prend sa retraite.Le conseil de Fabrique invite donc tous les paroissiens à une fêteen leur honneur, dimanche le 17 juin 2001. Le tout débutera parune messe co-célébrée par les deux prêtres à 10h30 et sera suivid’un brunch à la salle paroissiale. Le brunch sera servi par laCorporation des loisirs et de la culture, au profit de la future sallecommunautaire.Richard DompierrePrésident de la FabriqueiNViTATiONThis month both our priests will be leaving; Father LomerRooney is retiring and our Parish priest Pascal Niziquiyimana willtake on new responsibilities.The Fabrique Council invites all the parishioners to a specialgathering in their honor on Sunday, june 17th. A bilingualmass at 10:30, co-celebrated by both honorees, will be followedby a brunch in the parish hall. The brunch will be served by theCorporation des loisirs et de la culture. Please note that the 8o’clock mass will not be celebrated on that day.Richard DompierrePrésident de la Fabrique


Page 22 • The Echo of Cantley • june 2001info bibliothèquePour la période estivaleveuillez prendre note desnouvelles heures en vigueurà compter du 25 juin 2001.lundi 17h30 à 20h30Mercredi 14h00 à 20h30Jeudi 13h00 à 16h00Vendredi 13h00 à 16h00la bibliothèque sera ferméele samedi 9 juin -Compétition de décarcération,le lundi 25 juin - fête de la StJean-Baptiste et le lundi 2juillet - fête de laConfédérationEn grande demande :Harry Potter - Livres trèspopulaires autant chez lesadultes que chez les jeunes.Nous avons beaucoup denouveautés, alors nous vousinvitons à nous rendre une visite.Voici une recommandationd’un lecteur:4 groupes sanguins, 4régimes - d’Adamo, Peter J.la solution personnalisée pourêtre en bonne santé, vivre pluslongtemps et atteindre votrepoids idéal.Carteperdued’abonnementNous désirons vous aviserqu’il vous est possible d’obtenirune nouvelle carte moyennantun coût de 2,00 $. Nous vousconseillons fortement d’avoirvotre carte en main car vouspourriez vous voir refuserl’emprunt de volumes ou autres.Profitez de la période estivalepour visiter votre bibliothèque sice n’est déjà fait. UBibiane Rondeau,coordonnatriceLave-auto au profit de la Fondationdu Pavillon du Parcpar Danielle St-jean •Un lave-auto a été tenu le 18mai dans le stationnement dudépanneur Tassé de 10h00 à16h00, malgré le ciel gris, afind’amasser des fonds pour lePavillon du Parc du territoire desCollines. C’était leur premierlave-auto mais les employés duPavillon espèrent répéterl’expérience l’an prochain.Le Pavillon du Parc a le mandatde fournir les services de soins etde santé pour les personnes quiprésentent une déficienceintellectuelle.Un bon nombre de gens se sontprésentés pour l’événement etaussi pour déguster les délicieuxhot-dogs qui étaient préparés parle chef Alain Vézina.Le personnel et les usagers duterritoire des Collines ont fait dubon travail avec les boyaux et lesseaux comme vous pouvez voirsur la photo. La somme de400,00$ a été récoltée pour lespersonnes avec déficienceintellectuelle du Pavillon du Parc.Ce qui est étonnant c’est que lapluie durant l’après-mididécourageait les lavagesd’automobiles et ce sont surtoutles hot-dogs qui se vendaient.Si vous n’avez pu vous yrendre et que vous voulez toutde même faire un don,communiquez avec JocelyneDumont ou Lee-Anne Bédard au827-3006. U106, Montée de la Source (307), Cantley (5 min. du pont Alonzo wright) 827-2173financement disponiblesur place /on the spot financingSpécial mise au pointTracteur et tondeuse à siège59.95 $ plus taxesautres pièces et main d’oeuvre en sus• Vérifier la compression• Vérifier la mécanique du moteur• Vérifier le système de refroidissement• Vérifier le carburateur• Vérifier le boyau• Vérifier le filtre à air• Vérifier le filtre à essence• Vérifier le démarreur électrique• Vérifier le système de chargeVEnTE - PiECES - SERViCE SuR TouS LES PETiTS MoTEuRSVérification en 18 pointsnous acceptons leséchanges sur tracteur,scie à chaîne ettondeuse /we accept trades theTractor, Chain saws &• Vérifier la battterie• Vérifier le contrôle à distance• Vérifier l’embrayage• Vérifier courroies, poulies, guides• Vérifier la pression des pneus• Affûter les lames• Changer l’huile et bougie• Nettoyer les bornes de batterie• Ajuster le r.p.m.Également mise au point sur tondeuseVendeur et réparateur autorisé des produits / Authorized Sales & repair of productsTransport disponibleÀ coût minimeTracteuryard King 52475X81• Plateau de tonte multi-fonctions• Ajustement de hauteur de coupene nécessitant aucun outil• Construction du châssis surdouble rails• Batterie à haut rendement sansentretien• Siège avec support lombaire• 17.5 forces• Pompe à l’huile sur moteur• Hydrostatique au pied (automatique)2459 $plus taxesou 94,00 $ plus taxes/ mois pour36 moisSur approbation de crédit


Page 23 • L' Écho de Cantleyjuin 2001jOUEZ à VOS LOTERiES PRÉFÉRÉES... ET TOUT CE QU’iL VOUSRESTE à FAiRE, C ’EST ATTENDRE LE FACTEUR.C’ EST COOL çA !En vous abonnant à Lotomatique, vous n’avez plus besoin d’acheter vos billets de loterie chaque semaine, ni de vérifier vos numéros,ni de réclamer vos lots. Aucun danger de perdre vos billets non plus. Lotomatique s’occupe de tout !Si vous gagnez, vous recevrez vos lots par la poste ! Et en choisissant vous-même l’organisme à but non lucratif que vous voulez aider,vous contribuez à une bonne cause. Lotomatique, c’est doublement pratique !Avec Lotomatique, depuis 1976, des organismes communautaires et des œuvres de bienfaisance se sont partagé des millions de dollars par le biaisdes ventes de loteries.Pour plus de détails ou pour vous procurer des formulaires d’abonnement, faites le 1 800 361.8095 ou visitez le site web de Loto-Québec,www.loto-quebec.com


Page 24 • The Echo of Cantley • june 2001Le vandalisme, un délitcriminelpar Danielle St-jean •Au Canada, à chaque année,les dommages causés par levandalisme s’élèvent jusqu’à centmillions de dollars. Levandalisme est un délit criminelqui est défini le plus souventcomme la destruction volontairede propriétés privées oupubliques, telles que les écoles, lesimmeubles en construction et lesinstallations communautaires parexemple.Les statistiques démontrent quece sont le plus souvent des jeunesgarçons âgés de 16 ans ou moinsqui commettent les actes devandalisme. Ces jeunes neréalisent pas les conséquences deleurs actes. Une fois condamné,un accusé peut recevoir une peinede prison allant jusqu’à 5 anspour une propriété privée et 14ans pour des propriétés publiques,une amende de 500$ ou uneliberté surveillée. La plupart dutemps, les causes du vandalismesont l’ennui ou le désird’émotions fortes, parfois c’estun sentiment de frustration ou decolère. Il est certain que lesenfants qui vandalisent manquentsouvent de surveillance parentale.Certaines écoles installent desLe Ricochetcaméras pour contrer lesproblèmes. Certaines villesinterdisent l’accès aux parcs etterrains de jeux après certainesheures par mesure de sécurité.La meilleure solution est derenseigner nos jeunes.La loi sur les jeunescontrevenants est une loi enapplication au Québec depuis1984. Elle s’adresse aux jeunesentre 12 et 18 ans et différentesmesures adaptées aux jeunes sontprévues telles que travauxcommunautaires, médiation avecles victimes, l’amélioration desaptitudes sociales, don à lacommunauté, mises sous garde,probation et amende.A Cantley, comme ailleurs, il ya des actes de vandalismecommis à chaque année et defaçon régulière. L’an dernier, 19cas de méfaits ont été rapportés etpour l’année en cours, il y a déjà6 cas.Il serait bon pour les parents quilisent cet article de le faire lire àleurs enfants. Mieux vautprévenir que guérir… UAssemblée générale annuelleLa population est par la présente invitée àl’assemblée générale annuelle deLa Maison le Ricochet,le lundi 4 juin 2001, à 19h,au 9 ch. de la Beurrerie,au Ste Cécile de MashamBienvenue à tous!La Maison le Ricochet est un organisme à butnon-lucratif qui oeuvre en réadaption et réinsertion socialeet professionelle en santé mentale.Territoire desservi:Cantley, La Pêche, Chelsea, Val-des-Monts.459-4230Communiqué de presseLes Services de santé des Collines accueille unnouveau directeur généralCantley le 3 mai, 2001— LeConseil d’administration unifiédu Centre hospitalier GatineauMémorial et du CLSC-CHSLDdes Collines est heureuxd’annoncer la nomination de M,Pierre Rochon comme nouveaudirecteur général des Services desanté des Collines.M. Rochon nous apporte unerichesse d’expérience acquisedepuis 23 années de carnière dansle réseau régional de services desanté. Pendant cette période detemps, il a occupé plusieurspostes en administration auCLSC de la Petite Nation(Conseiller en gestion financière),le CLSC le Moulin (Directeur deservices administratifs), CLSC-CHSLD de Gatineau (Directeurdes ressources financières etinformationnelles) et viendra àson nouveau poste directementde la Régie régionale del’Outaouais où il a occupé laposition de Directeur adjoint à laDirection des services de gestiondepuis août 1998.Originaire de Gracefield, M.Rochon est bien placé pouraborder les défis et enjeuxparticuliers inhérents à unecommunauté rurale et semi-ruraletelle que desservie par lesServices de santé des Collinesqui incluent les municipalités deCantley, Chelsea, La Pêche etVal-des-Monts.M. Rochon remplacera M.Bemard Piché qui a quitté à saretraite le 1 avril 2001 après 26années comme directeur généraldu Centre hospitalier GatineauMémorial et du CLSC-CHSLDCollines.Le poste de directeur généralpar intérim est actuellementassumé par Mme CharleneEngstrom jusqu’à ce que M.Rochon occupe officiellement sesresponsabilités comme directeurgénéral le 14 mai 2001. UPour plus de renseignements:M. André RenaudPrésident827-3006Press ReleaseThe Des Collines Health ServicesWelcomes a New General DirectorCantley, May 3, 2001 - TheUnified Board of Directors of theGatineau Memorial HospitalCentre and the CLSC-CHSLDdes Collines is pleased toannounce that Mr. Pierre Rochonhas been appointed as the newDirector General of the DesCollines Health Services.Mr. Rochon brings with him awealth of experience gainedduring his impressive 23-yearcareer in the regional health caresector. During this period of timehe held various managementpositions at the CLSC de la PetiteNation (Financial ManagementAdvisor), CLSC le Moulin(Director of AdministrativeServices), CLSC-CHSLD deGatineau (Director of Financingand Informational Resources) andwill be coming to his newposition directly from theOutaouais Regional Health Boardwhere he has held the positionof Assistant Director ofAdministrative Services sinceAugust 1998.Originally from Gracefield, Mr.Rochon is well situated to addressthe particular challenges andissues inherent to a rural andsemi-rural community such asthat served by the Des CollinesHealth Services which includesthe municipalities of Cantley,Chelsea, La Pêche and Val-des-Monts.Mr. Rochon will be replacingMr. Bernard Piché who retiredon April 1, 2001 after 26 years asDirector General of the GatineauMemorial Centre and the CLSC-CHSLD Des Collines.OOPSThe Interim Director General’sposition is currently being filledby Ms. Charlene Engstrom untilwhich time Mr. Rochon officiallytakes on his responsibilities asGeneral Director on May 14,2001. UAdditional Infornation:Mr. André RenaudPresident819-827-3006


Page 25 • L' Écho de Cantleyjuin 2001CLSC - CHSLD des CollinesLe développement du langage chez l’enfantAu Québec, 15% des enfantsont des problèmes de langage etde communication. Ces enfantspeuvent avoir des difficultés àfaire des phrases complètes, àtrouver leurs mots, à prononcercorrectement, à comprendrelorsqu’on leur parle ou encore àparler sans hésitation ou sansbégayer. Les difficultés delangage chez l’enfant d’âge préscolaireont des conséquencesimportantes sur lecomportement de l’enfant. Parexemple, lorsque les difficultésconcernent l’expression dulangage, les enfants peuventdevenir frustrés de ne pas sefaire comprendre ou encorepeuvent être gênés de parlerdevant des étrangers. De plus,lorsque les difficultés de langagepersistent jusqu’à l’entréescolaire, l’enfant est souventmoins habile pour communiqueravec ses amis. De plus, il estaussi moins bien préparé pourl’apprentissage de la lecture etde l’écriture. D’ailleurs, prèsde 80% des enfants qui ont desRÉSiDANTS DE CANTLEY ET VAL-DES-MONTSVACCiNATiON DES ENFANTS DE 4 à 6 ANSDes Collinesil nous fera plaisir de vous recevoir dans les locaux despoints de services du CLSC des Collines pour les cliniques devaccination des enfants admissibles à la rentrée scolaire àl’automne 2001.La présence d’un des parents ou d’un titulaire de l’autoritéparentale est nécessaire (consentement obligatoire). Vousêtes également priés d’apporter le carnet de vaccination del’enfant.Pour renseignements et/ou rendez-vous :CANTLEY : 850, Montée de la Source Téléphone :(819) 827-3006VAL-DES-MONTS : 1884, Route du Carrefour Téléphone :(819) 671-3777Le vaccin administré avant la maternelle est un rappel quivise à maintenir la protection vaccinale contre la diphtérie,Des CollinesAViS iMPoRTAnTiMPoRTAnT noTiCEVACCinATion foR CHiLDREnfRoM 4 To 6 yEARS oLDfoR CAnTLEy AnDVAL-DES-MonTS RESiDEnTSWe are pleased to invite you to take part in the Des ColinesCLSC vaccination clinics for children starting school inSeptember 2001.A parent or legal guadian must accompany the child(content is obligatory). You are also required to have thechild’s vaccination record booklet on hand..For information or for an appointment :CANTLEY : 850, Montée de la Source Telephone :(819) 827-3006VAL-DES-MONTS : 1884, Route du Carrefour Telephone :(819) 671-3777The vaccine administered before starting kindergarten is abooster intended to maintain your child’s protection againstdiphtheria, pertussis, (whooping cough), tetanus andpoliomyelitis.troubles d’apprentissagesscolaires ont des troubles delangage. C’est pourquoi il estimportant d’intervenir tôt afind’éviter que petit problème nedevienne gros.En tant qu’orthophoniste enpetite enfance de votre CLSC,j’ai pensé profiter du mois demai, mois de la Communication,pour vous sensibiliser àl’importance du développementdu langage chez le tout petit.Dans cette série de 2 articles,vous pourrez en apprendre unpeu plus sur le développementdu langage, découvrir des trucssimples pour stimuler le langagede votre enfant et enfin savoirquand il serait préférable deconsulter en orthophonie.Le développement dulangage :À 12-15 mois, la plupart desenfants prononcent 3 ou à 4mots, pas très clairement. Ilsrient et essaient d’imiter desMarcel richard et filsVitre d’auto secoursbruits, des sons et des nouveauxmots. Ils comprennent desquestions simples comme « oùsont les yeux.»À 15-18 mois, la plupart desenfants ont un vocabulaired’environ 15 mots. Ilsdémontrent beaucoup d’intérêtpour la communication. Ilsdemandent encore. Ilscomprennent des mots et desparties du corps.À 18-24 mois, la plupart desenfants disent leur nom etcommencent à utiliser lespronoms moi et toi. Ils aimentbeaucoup imiter. Ils peuventpointer des images qu’on leurnomme.À 2 ans- 2 1/2 , la plupart desenfants font des courtes phrasesde 3 mots environ. Ilsdemandent souvent c’est quoiça. Leur vocabulaire augmentetrès vite. Ils connaissent environ200 mots. Ils obéissent à desdemandes plus longues (ex::enlève tes souliers et va lesmettre dans ta chambre) et ilscomprennent les concepts degrosseur (gros, petit).À 2 ans 1/2 -3 ans, la plupartdes enfants font des phrasessimples, avec des pronoms (je,tu, il), des articles (le, la) et desadjectifs possessifs (mon, ton,etc). Ils commencent àcomprendre des notionsd’espace (ex : dans, sur, en haut)Ils répondent aux questions qui,quoi, pourquoi.À 3-4 ans, la plupart desenfants peuvent raconter cequ’ils ont fait plus tôt si on leurdemande. Ils font des phrasesde 4 à 6 mots. Ils sont comprisla plupart du temps par lesétrangers. Ils connaissent lescouleurs de base et comprennentla majorité des questions poséessur ce qui les entoure.À 4-5 ans, la plupart desenfants font des phrasesressemblant à celles de l’adultemais avec certaines erreurs (ex ::ils sontaient au magasin) Ilsutilisent des phrases complexes(ex : le chien qui boit est gentil).Ils peuvent encore éprouver dela difficulté avec les sons ch, j, r.Ils comprennent des motsabstraits (ex: jamais, presque)des histoires.Notez que les âgesmentionnés sont seulementapproximatifs. Ne vousinquiétez pas si votre enfantvous paraît légèrement en retardou en avance. USurveillez le mois prochain :Les trucs pour aider votreenfant-Savoir quand consulterAnie Vachon M.O.A. O(C)OrthophonisteCLSC-CHSLD des CollinesPoint de Services de Val-des-Monts1884, Route du CarrefourVal-des-Monts (QuÈbec)J8N 7M8TéL : (819) 671-3777


Page 26 • The Echo of Cantley • june 2001Du 27 mai au 2 juin 2001-Semaine des service de garde à l’enfanceMon travail, ma passion!En juillet 1996, j’ai ouvert à lamaison mon service de gardeen milieu familial qui estreconnu par le CPE Aux PetitsCampagnards depuis décembre1996.Au départ, c’était pourconcilier famille-travail-étudesque j’avais décidé de garder desenfants chez moi. J’étais àl’époque devenue maman d’ungarçon né en janvier 96 et jepoursuivais mes études àl’université du Québec à Hull envue d’obtenir mon Bac enpsychoéducation, diplôme quej’ai obtenu en mai 2000. Puis dejour en jour, j’ai découvert dansce métier une réelle passion pourles enfants. Je me souviensd’ailleurs d’un bon professeur àl’université, Jacques Dionnes,qui m’avait demandé dans lecadre de son cours en septembre1996, où je travaillais. Je luiavait répondu timidement quej’avais une garderie à la maison,J’ai dit timidement puisqu’àcette époque moi aussi, commela plupart des gens croyait que jen’étais qu’une simple gardienned’enfants.À ma grande surprise, ceprofesseur a pris mon travail ausérieux et s’est même servi deouvertdu lundi auvendredide 7h00 à 18h00Pour les voitures• nord-américaines• importées• Européennesmes expériences en service degarde à titre d’exemples pourenseigner les notions du cours«animation de l’interventionpsychoéducative». Il m’a mêmefait chanter et danser « Coco lesing» de Marie-Soleil devanttoute la classe d’université pourdémontrer le bel exempled’activité éducative quicomprenait les 10 composantesde la toupie de Gendreau (enanimation). Bref, ce professeurm’a fait réaliser l’importance demon travail auprès des enfants etm’a permis d’y ajouter unetouche de professionnalisme.Depuis ce jour, j’ai défendu faceaux parents de ma garderie, faceà ma famille et mes amis monrôle d’éducatrice et non degardienne d’enfants!Mon travail je le fais par choixet avec passion, j’aime donnerune qualité à mes services nonpas pour paraître mieux auxyeux des adultes mais pour offrirle mieux aux enfants.Le service de garde, pourl’enfant, est une deuxièmefamille où il doit apprendre àrespecter des règles et àsocialiser avec d’autres enfants.Le rôle du service de garde estd’offrir un lieu sécuritaire oùMécanique généralegrossiste en venteet installationService de navettedisponibleMise au pointcomplèteSystème électrique etélectroniquel’enfant peut s’épanouir à saguise et à son rythme.Par les belles journéesensoleillées, plusieurs noustrouvent chanceuses de pouvoirpasser du temps à l’extérieuravec les enfants. Oui, en effet,nous sommes chanceuses, maiscette chance je crois que nous laméritons pour notre bon travailauprès des enfants.Il n’est pas très évident pourles éducatrices, etparticulièrement celles en milieufamilial qui semblent souventtravailler dans le silence, que lerôle qu’elles jouent dans la viede l’enfant est très important,alors je vous conseille, chersparents, en cette semaine desservices de garde de penser àvotre éducatrice en lui accordantun sourire et un merciparticulier!Et à toutes les éducatrices enmilieu familial je vous félicite devotre excellent travail et voussouhaite une belle semaine!! UChantal Thériault, ps.éd.Service de garde École de laPetite Enfance1694 Montée de la SourceCantley , 457-1288775 Av. Principalegatineau(Pont Alonzo)243-1217Avec ou sansrendez-vousfrein,suspension,systèmed’échapement etde refroidissementChangements d’huiles (10w30)12,95 $+ filtre + taxesSur véhicules nord-américains et importésCAfEgRATuiTEnvironnementPrévention des maladieset des insectes nuisiblesRien n’est pire que de voir votretravail acharné dans votre jardindisparaître et vos fleurs auxcouleurs vibrantes devenir jauneset leurs tiges brunes. Pour aider àprévenir ceci, voici certainsconseils des experts du jardinagepour garder votre jardin en santé.• Investissez dans uneterre de haute qualité. Une bonneterre assure des plantes plus saineset capables de contrer les insectesnuisibles et les maladies.Travaillez avec beaucoup desphaigne ou de compost: lesrésultats en vaudront la peine.• Arrosez votre jardin lematin plutôt que le soir. Cecipermet aux plantes de sécherrapidement empêchant par le faitmême de nombreuses maladiescryptogamiques.• Paillez avec les tontes degazon, les copeaux de bois ouautres paillis autant que possible.Ceci réduira l’arrosage et ledésherbage et préviendra lespathogènes de la terre quipourraient éclabousser les plantesdurant l’arrosage et la pluie.• Autant que possible,choisissez des variétés résistantesaux maladies comme plantes dechoix. De nombreuses tomatessont cultivées, par exemple, pourrésister aux maladies de pourriturebrune et de polyédrose.• Ne laissez pas vosplantes devenir trop sèches. Ceciprovoque un stress et les plantesstressées attirent les insectesnuisibles et les maladies.• Jetez un coup d’oeil àvos plantes chaque jour. Habituezvousà vous promener dans lejardin le matin et le soir. Si vousdétectez les problèmes assez tôt,vous pouvez les arrêterfacilement.• Pincez et enlevez lesparties des plantes malades. Ceciralentit souvent et arrête mêmeparfois le problème.• Donnez le bon éclairageaux plantes. Trop de soleil ou tropd’ombre stresse les plantes ce quiles rend plus sujettes auxproblèmes.• Choisissez les bonnesplantes. Choisissez les plantes quiconviennent à votre région.N’essayez pas d’acclimater desplantes délicates exotiques qui neprogressent pas bien sanspulvérisation, alimentation,arrosage ou autres soinsimportants.• Gardez votre jardin biendésherbé. Non seulement ilparaîtra mieux, mais les plantesqui doivent se battre pour le soleil,l’eau et les éléments nutritifs sontplus sujettes aux maladies et auxinsectes nuisibles.Pucerons : minuscules insectesverts, jaunes ou noirs qui seregroupent sur les tiges souples,les nouvelles feuilles ou les fleursdes plantes. Les symptômesincluent les feuilles recourbées,l’absence de nouvelles pousseset un « miellat » collant sur lesplantes et se voient souvent enregardant attentivement.Pseudococcides: des grappesde ces insectes forment desmasses ressemblant à du cotonblanc sur les tiges et les aissellesdes feuilles. Si l’infestation estforte, la croissance est réduite etdes sections de plantes meurent.Écailles : des insectesressemblant à des coquillagesovales, ronds et durs qui adhèrentétroitement aux tiges et sous lesfeuilles. Provoquent la croissanceréduite et tordue.Tétraniques : de minusculesaraignées qui se forment sous lesfeuilles et les bouts des branches.Provoquent des feuilles tachéesjaunes ou pâles.Blanc de l’orge : des sectionsgrises ou blanches ressemblant àune poudre qui apparaissent sur ledessus des feuilles. Cechampignon peut être gratté avecles ongles.Jaunisse fusarienne : donne desplantes jaunâtres, rabougries. Lestiges infectées auront des lignesnoires si vous les ouvrez.Dépérissement inclut diversesmaladies fongiques qui incluent lebrunissement et le flétrissementsoudains et répandus.


Page 27 • L' Écho de Cantleyjuin 2001Petites Annonces / want adsAnniversaire / AnniversaryGARDERiEBABy SiTTinggARDiEnnEje suis une jeune fille de 14 ans.j’adore garder les enfants,responsable, bilingue et aime fairedes activités. Si vous avez besoind’une gardienne l’été, contactez- moiau 827-3925.A VENDREFOR SALEA VEnDRECoffre à outils pour camionnette,toupie craftsman, sonar eagle,génératrice 3,500 W, siège àbateau, pompe à eau, chaufferetteélectrique, down-rigger, pompehydraulique 12 VDC. Michel : 827-1120foR SALETool box for Pick-up, CraftsmanRouter, Eagle fish finder, 3,500 Wgenerator, seat for boat, waterpump, electric heater, down rigger,12 VDC hyfraulic pump. Mike : 827-1120foR SALECraftsman lawnmower, 5 HP, 22’’blade, 4 years old, $150.00. Steve at827-3756À VEnDREScie à chaîne jonsered modèle 625,2 selles anglaises (16 et 18 pouces),Tondeuse à gazon, lawnboy, Weedtrimmer Honda, Outils demenuiserie tel que banc de scieetc., Lumières de théatre,Antiquités, Équipement de cuisinecommercial et résidentiel,Équipement de ferme tel queFaucheuse conditionneuse, voitureà foin, semeuse, râteau à foin, etc…Automobile Fiat Spider 124,convertible 1978 complètementremise à neufEt beaucoup plusTel : Guy Lapointe 827-4122SUjETS DiVERSMiSCELLANEOUSCouTuRETout genre de réparations devêtements. Bon prix, qualité etexpérience. Lynne 996-7158 (jour) ou827-4540 (soir).$$$For your barn. 827-9181.$$$pour votre grange 827-9181.ST.ELiSABETH’S PARiSHThe anglophone community ofthe parish is seeking a musicianand/or choir director information827-8090.PARoiSSE ST-ÉLiSABETHLa communauté anglophone de laparoisse cherche un(e) musicien(ne) et/ou un chef de chorale.information: 827-8090.TRAVAuX DE PEinTuREPour travaux de peinture de toutgenre. 827-2874.PART TiME SET-uP AnD MAinTEnAnCEHELP wAnTEDOccasional weekend and eveningwork to setup Meeting rooms,perform check-in and organizationalfunctions for guests on arrival,maintain hot tubs and pool, andperform maintenance of buildingand property. Potential candidatemust live in Cantley, be fullybilingual and be able to performsome strenuous duties. Experienceworking with the public would be amajor asset. Please call 827-0086.POUR ANNONCERCLASSiFiEDS/DETAiLSPRiX- PERSONNEL -1$ par ligne ou 30 caractèresincluant les espaces- COMMERCiAL -2$ par ligne ou 30 caractèresincluant les espacesdate de tombée:13 juin*****PRiCE- PERSONAL -$1 per line or 30 characters includingspaces- COMMERCiAL -$2 per line or 30 characters includingspacesDeadline:june 13*****Envoyez votre annonceSend your ad to188, Montée de la Source,B. 1, Comp.9, Cantley, Qc,j8V 3j2information: 827-2097***Toutes les petitesannonces doivent être payéesavant la parution.***All classified ads mustbe paid before publication.Bonne fête à ma grande fille Célyne qui aura 12 ans le20 juin. de Mom, dad et ta soeur lysanne. Noust’aimons beaucoup OX.Bonne fête à Sylvie Monette pour ses 23 ans le 12 juinet qui attend un bébé pour le mois de septembre.Ta famille, Sylvain et Jesse.Bonne fête à Alain Monette pour ses 28 ans le 31 juillet.Ta famille, Céline et Coralie-Jade.Bon anniversaire à mes deux filles, Émélie (13 ans) etAriane (11 ans) les 9 et 29 juin prochain. Beaucoup deplaisir et de surprises lors de vos «party». Vos parentset votre petit frère Guillaume XXX.6 June.Happy 14th Birthday Jesse, from daddy,Guylaine, Mitch, Tina. and Tim.We love you XXX12 juin. À ma petite maman d’amour. Merci pourtout. Guylaine qui vous aime beaucoup. XOX3 July. Happy 10th Birthday, Mitch from daddy,Guylaine, Jesse, Tina and Tim.We love you.30 mai. Au plus beau des plus beaux. Bonne fête. Jet’aime Biago! XOX30 mai. Bonne fête Tatte, une très belle journée à vous.la vieille qui vous aime.10 juin. Pour toi mon amie, tu as fait des pas de géantsdepuis le début. Bonne fête ma belle Nicole, Guylainequi pense à toi.Happy birthday to the bestest poppa. love Merrick.Happy birthday to Marc Copping on of the worldsbiggest procrastinator for is’t about time you hit 40.love Christine.Pour une patronne bien spréciale. Je te souhaite unejournée d’anniversaire pleine d’énergie, d’attention, desurprises et d’amour. Une journée qui te ressemble !Josée.AsthmeBoone fête, mon ange Gabriel Colette-Hachey. Amusetoibien au jour de tes 9 ans.de Gabie, qui t’aime très fort.CÉLÉBREZ-VOUS UN ANNiVERSAiRE ?Si VOUS AVEZ UN ANNiVERSAiRE à FÊTER DURANT LE MOiS à VENiR, QUE CESOiT UN ANNiVERSAiRE DE MARiAGE OU DE NAiSSANCE, OU Si VOUS ÊTESGAGNANT D’UN ÉVÉNEMENT SPORTiF PAR EXEMPLE, L’ECHO SE FERA UNPLAiSiR DE PASSER UN MESSAGE DE FÉLiCiTATiONS DANS LE jOURNALGRATUiTEMENT.ARE YOU CELEBRATiNG AN ANNiVERSARY ?iF YOU HAVE AN ANNiVERSARY TO CELEBRATE DURiNG THE COMiNG MONTH,A BiRTHDAY OR WEDDiNG ANNiVERSARY OR PERHAPS THE WiNNiNG OF ASPORTS EVENT, THE ECHO WOULD BE HAPPY TO OFFER CONGRATULATiONSiN THE PAPER FREE OF CHARGE.


Page 28 • The Echo of Cantley • june 2001• il y a présentement moins de 40 maisons à vendre à Cantley.• En outaouais, quand les acheteurs et les agentsimmobiliers pensent Cantley, ils pensent Marcel Bonenfant.VouS VouLEz VRAiMEnT VEnDRE? APPELEz-Moi!Les estimations de valeur marchande sont gRATuiTES.TRANS-ACTiONOUTAOUAiS iNC.COURTiER iMMOBiLiER AGREEV e N d U / S O l dMarcel Bonenfantagent immobilier affiliéPag.779-6955Cell. 328-234516, RuE CHRiSTinECongRATuLATion & wELCoME To DEREKnuSSy & juLiE KouDyS.34, RuE DES ESCARPEMEnTSfELiCiTATionS ET BiEnVEnuE A M. PASCAL A.gEoRgES.24, RuE DES ESTACADESfELiCiTATionS ET BiEnVEnuE A MARTin LAVignEET iSABELLE CHiASSon.V e N d U / S O l d24, RuE D’oVESTA14, RuE VinoyCongRATuLATion & wELCoME To RoBERTwiLLiAMS.3, CH. LAC HuoT, VAL-DES-MonTSfELiCiTATionS A SHERRy MEuniER.V e N d U / S O l d24, RuE fRASERfELiCiTATionS ETBiEnVEnuE A CARoL CARLEET A CLAuDinE.À VeNdRe / FOR SAlenouVEAu39, RuE HAMiLTonfELiCiTATionS ET BiEnVEnuE A PATRiCE MCLEAnET SuzAnnE gAgnon.nouVEAu12, RuE MonT-LAuRiERfELiCiTATionS ET BiEnVEnuE A yVES MAyViLLEET MARTinE BonDu.1500P.C. DE ConfoRT SuR 3,5 ACRES DE TERRAin. quE DuBoiS fRAnC ET DE LA CERAMiquE. fEnESTRATionEXCEPTionELLE. ACCES PRiVE AuX 5 LAC Du MonT-CASCADE ET A LA PLAgE Du LAC PiKE.À V e N d R e / F O R S A l e77 900 $CongRATuLATion & wEL-CoMETo jACquES & MiSS KAREnDEMERS & THEiR fAMiLy,SAMAnTHA, KA-THRyn, HAnnAH,joSHuA & MELAniE.125 900 $8, RuE MonT-ALBERT345 000 $34, RuE LuC CHARRonBEAu 1,5 ETAgE DE 1800Pi2 SuR 3.5 ACRES DETERRAin DAnS un PARADiS DE nATuRE PRESquEinTouCHEE. 3 C.C, 3 S.B. unE PouR CHAquECHAMBRE, SoRTiE PLAin PiED Au SouS-SoL.22, RuE wHiSSELBungALow DE 4CH. A CouCHER AVEC gARAgEDETACHE DE 20X24. TRES gRAnDE SALLE fAMiLiALEDE 29X22 Au SouS-SoL. gARAgE iSoLE AVEC PoELE ACoMBuSTion LEnTE, REMiSE 7X10.35, RuE HELiESuPERBE PALiER MuLTiPLE DE 1680 P.C. 3 C.C., 2 SALLE DEBAin, ARMoiRE En CHEnE CuiSinE ET SALLE DE BAin.SECTEuR TRAnquiLLE ET TRES PRiVE, CuL DE SAC. 2 gRAnDESREMiSES DE 24X12 ET 16X14 AVEC ELECTRiCiTE ETCHAuffAgE.266, RuE fLEMingoffREz-VouS LA RESiDEnCE D’ÉLiTE DonT VouS REVEz DAnS unoASiS DE PAiX SuR LES BoRDS DE LA RiViERE gATinEAu. PLuS DE 3200Pi2 DE ConfoRT ET DE LuXE A quELquES MinuTES D’oTTAwA, DE LAMARinA, DES PEnTES DE SKi ET Du goLf. 138 Pi DE fACADE SuR LARiViERE. quAi ET REMiSE A BATEAu.il manque énormément de maisons à vendre à Cantley pour répondre à la demande!Dans toutes les gammes de prix.

More magazines by this user
Similar magazines