Le blé tendre d'hiver Généralités

w2.civam31.org

Le blé tendre d'hiver Généralités

INSTITUTE FOR COMPUTER SCIENCEKNOWLEDGE-BASED SYSTEMSMaster’s ThesisAn Analysis of VISUAL MONO-SLAMSven AlbrechtOctober 2009First supervisor:Second supervisor:Prof. Dr. Joachim HertzbergProf. Dr. Andreas Nüchter


C.R.E.A.B. Midi-PyrénéesLe blé tendre d’hiver : Choix variétalRésultat BTH 2009 - Fertilisé (80 kg N/ha)13,012,5Protéine inframatic (%)12,011,511,010,510,0SATURNUSRE04073CF99102STEFANUSATTLASSVALODORPIRENEONOGALPANNONIKUSRENANLD939PALLADIOLUKULUSPREMIOAREZZOMENESTRELGRAINDOR9,5PR22R58G1129,016,0 18,0 20,0 22,0 24,0 26,0 28,0 30,0 32,0Rendement à 15% (q/ha)


C.R.E.A.B. Midi-PyrénéesLe blé tendre d’hiver : Choix variétal1,20Rendement (% moyenne) variétés présentes 3 ansLa valeur sure en AB : RENAN1,10Rendement (% moyenne)1,000,900,800,70% protéines (% moyenne) variétés présentes 3 ans0,60RENAN GRAINDOR MENESTREL ATTLASS PR22R58 SATURNUS PALLADIO1,301,20Pour de nombreuses variétésantagonisme entre rendement etprotéinesProtéines (% moyenne)1,101,000,900,800,70SATURNUS RENAN PALLADIO MENESTREL ATTLASS GRAINDOR PR22R58


C.R.E.A.B Midi-PyrénéesLe blé tendre d’hiverITK en végétation :• Lutte contre le salissement : Herse étrille 1 à 3 passages entre stade 3 feuilles(agressivité modérée) et 2 nœuds.•Fertilisation :•Rappel :Besoin en azote 40 q/ha x 3 = 120 kg d’NFournitures : précédent légumineuses 60 kg + minéralisationhumus 60 kg = 120 kg soit les besoins du blé.Fertilisation : en cas de lessivage ou pour sécuriser le rendementet la teneur en protéines.Apport au printemps (rien à l’automne)Apport précoce (tallage) favorise le RDT variétés à rendementApport tardif (2 nœuds) favorise les protéines variétés panifiablesApporter de 60 à 100 kg d’azote/haCoupler l’apport de fertilisant à la herse étrille


C.R.E.A.B. Midi-PyrénéesCéréales à pailles : besoin en azoteBesoin faible < 10%Besoin maximum 75 %Besoin 20-25%L’azote nécessaire aux protéines provient : à 70% (50 à 80%) de mobilisation del’azote prélevé auparavant et à 30 % (20 à 50%) de l’absorption post floraison


C.R.E.A.B Midi-PyrénéesLe blé tendre d’hiverAutres techniques de désherbage• La houe rotative est utilisée en plein sur des sols faiblement argileux nécessite une vitesse assez élevée > 8 km/h• Le semis à grands écartements pour biner n’est pas conseillé sauf sibineuse équipée de capteur/caméra permettant un guidage de la bineuse.•Dans ce cas plusieurs écartement sontpossibles :•1 rangs sur 2•2 rangs collés + inter rangs large•semis sur 8 cm + inter rangs large


C.R.E.A.B Midi-PyrénéesLe blé durBesoin en azote : ElevéGénéralités :Gestion du salissement : peu concurrent maisherse étrille assez aiséeBio-agresseurs : attention à la rouille brune etaux fusariosesAspect économique : bonne valorisation si non mitadinés•Mitadinage lié à la carence en azote (faible teneur en protéines)•Mitadinage physiologique : lié à l’humectation puis dessiccation des grainsmaturesChoix de la parcelle et ITK = blé tendre. Le blé dur est un peu moins productifque le blé tendre. La fertilisation doit permettre d’assurer la teneur enprotéines


C.R.E.A.B Midi-PyrénéesLe blé dur : Choix variétal35Résultat Blé dur 2009RDT% Protéines1455,050,0Résultats essai variétés blé dur 2008301245,040,0Rendement à 15% (q/ha)2520151010864Protéine inframatic (%)35,030,025,020,015,010,05,013,8 12,9 12,9 12,7 12,7 12,6 12,5 11,8RDT% Prot.50DAKTER I1823 BIENSUR PESCADOU I3534 MIRADOUX PROVENZAL200,0DAKTERBIENSURI 1823NEFERPESCADOUMIRADOUXPROVENZALI 3534Variétés :•DAKTER : bon résultats rendement et qualité malgré sa sensibilité auxmaladies•I1823 issus d’un réseau de sélection participative, test en cours au GEVES•Pescadou et Biensur : bonne protéine mais < Dakter


C.R.E.A.B Midi-PyrénéesLes orges et escourgeonsGénéralités :Besoin en azote : moyen (coef. besoin = 2,3)Gestion du salissement : type hiverconcurrent et herse étrille assez aiséeBio-agresseurs : peu de différence variétalesur les maladiesAspect économique : bonne valorisation si peu de charges opérationnellesEn type d’hiver choix entre orges (2 rangs) et escourgeons (6 rangs)En type printemps uniquement variétés à 2 rangsChoix de la parcelle :•Éviter les parcelles hydromorphes•Préférer les précédents légumineuses


C.R.E.A.B Midi-PyrénéesLes orges et escourgeons : choix variétalRésultats orge hiver 2009Graphe n°1 : Résultat essai variétés orge d'hiver 200845Pas de différences significatives4050Rendement 15% (q/ha)3530252015105Rendement à 15% (q/ha)40302010Test newman-keuls : groupe homogène ATest newman-keuls : groupe homogène B0MERLE HIMALAYA VANESSA ALINGHY AZUREL ATENON LAVERDA MERVEIL6 Rangs 2 Rangs 2 Rangs 6 rangs 6 rangs 6 rangs 6 rangs 2 rangs0MERLEATENONCAMPANILEAZURELCARAVANLAVERDAHIMALAYAPLATINESEDUCTIONType hiver : les 6 rangs sont souvent un peu plus productif (RDT surdensité grain alors que 2 rangs font le RDT sur PMG)• Variétés : Merle, Atenon (résistante JNO) ou autres variétés citésdans les graphiques selon les disponibilités (Himalaya, Vanessa …)


C.R.E.A.B Midi-PyrénéesLe triticaleGénéralités :Besoin en azote : moyenGestion du salissement : concurrent et herseétrille assez aiséeBio-agresseurs : peu de maladiesOrigine : seigle x blé durAspect économique : bonne valorisation si peu de charges opérationnellesChoix de la parcelle :•Préférer les précédents légumineuses


C.R.E.A.B Midi-PyrénéesLe triticale : choix variétalRendement moyen Triticale 2009Resultats Triticale 200660,060,050,050,0Rendement en q/ha40,030,020,0rendement à 15% (q/ha)40,030,020,010,010,00,0Wilfried Tremplin Dublet Amarillo Collégial Intégral Bienvenu Seconzac0,0TREMPLIN TALENTRO FLOIRAC ROTEGO BIENVENU350PROTINACBIENVENU200Choix variétal : Tremplin reste une référence


C.R.E.A.B Midi-PyrénéesLes autres céréales d’hiver :Avoine et Seigle : absence deréférences au CREAB.En sol basique préférer l’avoine,et en sol acide le seigle.En avoine de printemps il existedes débouchés pour l’avoine nue(flocons)Grand épeautreLes Épeautres : le petit (ou engrain) et le grand épeautreLes deux épeautres présentent des grains vêtus (semis et récolte enépillets, pas de PMG)Petit épeautre : marché quasi inéxistant dans le Sud-OuestGrand épeautre : culture possible mais se renseigner sur le marché


C.R.E.A.B Midi-PyrénéesLe grand épeautre•ITK identique au céréales secondaires•Densité de semis : 180 kg/ha d’épillets•Choix variétalRésultats Epeautre 2006403530Rendement à 15% (q/ha)25201510Céréales relativement tardivepour la région, ne pas semertrop tard.50COSMOS POEME RESSAC SCHWABENSPELZ


C.R.E.A.B Midi-PyrénéesLes céréales de printemps (blé, orge, avoine)Généralités• Potentiel plus faible que type hiver•Permet une reprise tardive (lutte contre folle avoine)• Substitut aux céréales d’hiver si semis tardif (année 2009)ITK• Réaliser le semis dès la mi janvier, dès que les sols le permettent.• Pour ces cultures à cycle court (faible tallage) semer comme pour lescéréales d’hiver (350 grains/m²), majorée pour semis tardifs.•Fertilisation : de 40 à 80 kg selon le précédent et le lessivage hivernal


C.R.E.A.B Midi-PyrénéesRemarques :Ne pas négliger les céréales secondaires dans l’assolement• Orge d’hiver, triticale et épeautre sont nettement plus concurrents que le blévis-à-vis des adventices•Les céréales secondaires n’ont pas d’exigences particulières en terme deteneur en protéines•Leurs mises en place permet d’étaler les chantiers de semis, car elles peuventêtre semées avant le blé•La fertilisation est plus modérée (de 0 à 40 ou 60 unités d’N)•A la récolte : les orges sont précoces, les épeautres et le triticale sont plustardifs.•Bien souvent la marge est identique à celle du blé.


C.R.E.A.B Midi-PyrénéesLe CREAB MP sur Internetwww.itab.asso.frToutes l’info techniques sur l’AB

Similar magazines