Dossier de presse - Agora 2008 - Bordeaux

bordeaux.fr

Dossier de presse - Agora 2008 - Bordeaux

2AU SOMMAIRECommuniqué de presse 3« Alerte ! » : la 3 ème édition d’AGORA se préparePréambule 5« Alerte ! » par Nicolas Michelin, Commissaire d’AGORA 2008Biennale Agora 2008 : Alerte ! AGORA 6… accompagne la renaissance de Bordeaux,… veut rendre la ville plus simple et plus accessible,… s’adresse à tous les publics,… aborde 3 grands thèmes.Les Prix d’Architecture 10L’appel à idée « Cœurs d’îlots » 11Agora Design : le nouveau concours d’Agora 2008 12Calendrier 13Annexes 141 : Composition des 3 jurys2 : Prix d’architecture : 7 Catégories des prix3 : Conditions de participation au prix d’architecture4 : Portraits du commissaire et des présidents des jurys5 : Contacts utiles6 : Partenaires d’Agora7 : L’équipe d’Agora


5BIENNALE AGORA 2008 : ALERTE !AGORA ACCOMPAGNE LA RENAISSANCE DE BORDEAUXLa ville de Bordeaux est en pleine transformation depuis 10 ans et ces transformationssont très profondes car elles affectent les conditions de vie des habitants, modifient leurshabitudes et bouleversent leurs comportements.Quelques exemples : le nouveau système de transport en commun avec le tramway, larequalification de la quasi-totalité des grands espaces publics du centre ville, la mise envaleur d’un axe nouveau, celui de la Garonne avec l’aménagement des quais,l’embellissement général de la ville grâce à une attention particulière portée au patrimoinedont les signes les plus visibles sont les ravalements et les mises en lumière, l’ouverture àl’urbanisation de nouveaux quartiers (la Bastide, l’îlot Bonnac, les Bassins à Flots…), etune offre élargie en matière de grands équipements publics : le Palais des Congrès, lehall 3 du Parc des Expositions, le jardin botanique, l’université à la Bastide, et bientôtl’auditorium et le pont Bacalan-Bastide.Pour accompagner cette mutation, la ville a su faire appel à des équipes d’architectes etd’urbanistes de réputation nationale et internationale.Elle s’est notamment entourée de conseillers dans le domaine de l’architecture avecl’architecte-conseil Bruno Fortier, et du paysagisme avec le paysagiste Michel Desvigne.Elle a également su faire confiance à de jeunes architectes et a lancé un partenariat quasipermanent avec l’Ecole d’Architecture.Les Bordelais, avec la phase d’intenses chantiers dans la ville entre 1998 et 2006, ont faitl’expérience d’un apprentissage urbain accéléré. Cette expérience a crée les conditionsidéales pour lancer réflexions et débats sur la ville.C’est pourquoi Bordeaux a créé en 2004 Agora, biennale d’architecture, d’urbanisme etde design.


7AGORA S’ADRESSE À TOUS LES PUBLICSAgora souhaite toucher le public le plus large possible tout en se fixant de hautesexigences en matière de qualité en instaurant une série de dialogues particuliers :• dialogue entre les étudiants (de l’école d’architecture, de celle des Beaux Arts maiségalement des écoles d’arts appliqués de Bordeaux) et les professionnels(architectes, urbanistes, designers),• dialogue entre les maîtres d’ouvrage, publics ou privés, et les maîtres d’œuvre (qu’ilssoient architectes ou designers),• dialogue entre tous les artisans de la ville, qu’il s’agisse des institutions municipales,des professionnels de l’urbain ou des diffuseurs de la culture urbaine (librairies,cinémas, galeries de design etc…)Pour ce faire, Agora tissera, comme elle l’avait fait en 2004 et en 2006, un réseau departenaires dans toute la ville.


8AGORA DÉVELOPPE 3 GRANDS THÈMESEn 2008, Agora poursuit le dialogue entamé en 2004 et 2006 en parlant d’architecture,d’urbanisme et de design durables.L’architectureLa ville organise la troisième édition des prix d’architecture, présidée par Paul Andreu.Elle lance en outre un appel à idées pour l’aménagement de cœurs d’îlots dans la villepatrimoniale, appel à idées présidé par Andréa Bruno.Le commissaire général d’Agora proposera à l’automne l’ensemble du programme lié authème de l’architecture.L’urbanismeLa Ville de Bordeaux et l’école d’architecture renouvellent en 2008 le partenariat telqu’elles l’avaient conclu en 2006 et dont le thème est, cette année, les quais de Bordeauxau sud de la passerelle Eiffel. Il s’agit pour la ville de permettre la venue à Bordeaux de 3architectes européens de dimension internationale qui travailleront avec les étudiants enarchitecture de 5 ème année dans le cadre d’un certificat encadré par Olivier Brochet etClaire Parrin.Le commissaire général d’Agora bâtira un programme autour du thème des quais.Le designLa Ville lance un concours de design sur le thème « habiter les quais, habiter à quai »,présidé par le designer Sylvain Dubuisson.L’ensemble des galeries de design de la ville sera cette année encore sollicité sur unthème à définir avec le commissaire.Mais Agora, ce sera aussi un archi-café tenu par le chef Thierry Marx, des débats, desexpositions dans la ville, des visites de bâtiments, une grande fête de l’architecture et unemise en réseau de toutes les initiatives qui se découvriront au fil des mois.Le programme d’Agora sera rendu public en novembre, à l’issue des jurys des prixd’architecture, de l’appel à idées et du prix du design.


9LES PRIX D’ARCHITECTURE DE LA VILLE DEBORDEAUXEn lançant les prix d’architecture en 2003 (présidés par Christian de Portzamparc), AlainJuppé souhaitait permettre tout à la fois :• de reconnaître et de stimuler la production d’une architecture contemporaine dequalité, par une mise en lumière de la richesse et de la variété des réalisationsrécentes,• de sensibiliser les habitants à l’architecture contemporaine en montrant commentcelle-ci, loin d’être en contradiction avec le patrimoine historique de la ville, participe àson enrichissement,• d’encourager les efforts des Bordelais dans le domaine de la préservation et del’entretien du patrimoine ancien et moderne de la ville.Les idées de départ sont simples :• Il faut cesser d’opposer dans la ville les adorateurs du patrimoine qui seraient parnature conservateurs et frileux et les spectateurs de l’architecture contemporaine quiincarneraient l’audace et ouvriraient la voie de l’avenir.• Il n’y a pas de grande et de petite architecture. Le talent peut s’exprimer dans unlavoir comme dans un grand équipement public ou la réfection d’une vitrine deboutique et l’impact sur le paysage mais aussi sur les mentalités n’est pasproportionnel à la taille d’un bâtiment,• L’architecture, enfin, est toujours le fruit d’un dialogue entre un maître d’œuvre et unmaître d’ouvrage.L’ambition de la Ville n’est pas en effet de marquer le dynamisme architectural,symboliquement, par un prix unique, mais bien de montrer et d’encourager toutes lesformes que peuvent prendre la création, l’enrichissement et la préservation du patrimoinearchitectural : réalisation de bâtiments contemporains dans une architecture historique,entretien attentif ou rénovation minutieuse permettant de préserver ou de restaurerl’authenticité d’un immeuble de qualité…Pour toutes ces raisons, il n’y a pas un prix mais des prix d’architecture de la Ville deBordeaux.Bordeaux et 11 communes limitrophes - Blanquefort, Bruges, Le Bouscat, Eysines,Mérignac, Pessac, Talence, Bègles, Lormont, Cenon, Floirac - constituent le grandterritoire concerné pour les prix d'architecture 2008.Le jury des prix sera présidé par l’architecte Paul Andreu.(voir également en annexe leportrait de Paul Andreu et les catégories de prix)


10L’APPEL À IDÉES « CŒURS D’îLOTS »En 2006, avec l’appel à idées “Echoppes”, la Ville de Bordeaux a ouvert la réflexion surl’évolution de son patrimoine architectural et urbain en s’intéressant essentiellement à lapetite unité d’habitation typiquement bordelaise qu’est l’échoppe.Les réponses apportées ont permis d’enrichir la réflexion menée sur les capacitésd’évolution de ce type de bâtiment pour y adapter la réglementation urbaine.Forte de sa nouvelle inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO le 28 juin 2007*, laville souhaite aujourd’hui poursuivre cette réflexion sur les modalités de transformation etd’évolution des quartiers d’échoppes en proposant un appel à idées sur l’insertiond’architectures contemporaines au cœur du tissu ancien.La ville de Bordeaux souhaite préserver le cadre de vie qu’elle offre à ses habitants et letransformer pour répondre à leurs nouveaux besoins, accueillir de nouveaux habitants,proposer une offre de logements, de services et d’équipements adaptée aux modes devie actuels.Les nouveaux aménagements des quartiers de La Bastide, de Bacalan et de Belcier sontdes sites privilégiés pour l’architecture contemporaine. Mais cette dernière doit égalementcontribuer à la mise en valeur de la ville ancienne.Car si la qualité patrimoniale des quartiers d’échoppes et de maisons de ville mérite d’êtrepréservée, cela ne signifie pas que la ville doit cesser de se renouveler.Le recensement du paysage architectural et urbain en cours identifie les sites d’évolutionet définit des règles d’urbanisme adaptées à chaque situation particulière. C’est dans cecadre qu’est proposé cet appel à idées pour contribuer à l’évolution du patrimoineurbain bordelais.* Le comité du patrimoine mondial de l’Unesco réuni à Christchurch en Nouvelle-Zélande a retenujeudi 28 juin la candidature de Bordeaux, présentée par la France.C’est la reconnaissance de la valeur et de l’unité patrimoniale de la ville. Bordeaux est exemplaire parl’unité de son expression urbanistique et architecturale, architecture classique et néoclassique, qui n’a connupratiquement aucune rupture stylistique pendant plus de deux siècles.Le projet urbain lancé en 1996 par Alain Juppé et concrétisé par le ravalement des façades, l’aménagementdes quais en bord de Garonne, la mise en service du tramway alimenté par le sol, la requalification desespaces urbains est venu renforcer cette volonté de protection et de mise en valeur du patrimoine bordelais.Bordeaux compte ainsi près de 350 édifices classés ou inscrits aux Monuments Historiques, dont 3 édificesreligieux inscrits au Patrimoine Mondial depuis 1998 au titre des chemins de Saint Jacques de Compostelle.C’est également l’aboutissement d’un long travail concerté avec toutes les collectivités et les autoritésde l’État. A l’initiative d’Alain Juppé, sous la houlette de Hugues Martin et de Martine Moulin-Boudard, la villea construit et défendu sa candidature avec l’aide d’architectes, d’urbanistes, d’historiens, de chercheurs, et dereprésentants d’associations impliquées dans la préservation du patrimoine.L’originalité de la démarche bordelaise tient dans l’importance du périmètre classé. Bordeaux est lepremier ensemble urbain distingué sur un périmètre aussi vaste et complexe. La zone classée correspond àl’intérieur des boulevards, jusqu’à la Garonne incluse. Elle s’étend sur 1 810 ha, soit près de la moitié de lasuperficie de la ville. En outre, l’ensemble du territoire de la ville de Bordeaux, à l’extérieur des boulevards, et8 communes limitrophes de Bordeaux (Bruges, Cenon, Floirac, le Bouscat, Lormont, Mérignac, Pessac,Talence, Le Bouscat et Bruges) sont concernées par la zone dite de sensibilité patrimoniale, égalementreconnue.Pour toutes les villes ou zones classées, l’inscription au patrimoine mondial a eu un effet très bénéfique sur lafréquentation touristique dans les années qui ont suivi. C’est un atout supplémentaire pour l’attractivitéculturelle et économique de Bordeaux et de son agglomération.


11Thème du concours Appel à idées : « Cœurs d’îlots »Dans la ville ancienne, les sites d’évolution sont toujours en contact avec desarchitectures, des ensembles urbains ou des jardins de grande qualité et les projetsnouveaux doivent s’accorder avec l’existant.Aujourd’hui, les impératifs du développement durable et de qualité environnementaleorientent les choix architecturaux et urbains.L’appel à idées attend des réponses innovantes aux questions suivantes :- Comment insérer l’architecture contemporaine dans le contexte des rues d’échoppeset de maisons à étage bordelaises ?- Quel programme privilégier pour recycler les terrains occupés par des ateliers,entrepôts, garages qui n’ont pas d’intérêt patrimonial ?- Quelles solutions apporter à la demande croissante en stationnement ?- Quel équilibre entre l’espace bâti et les espaces libres et plantés à proximité du centreville ?- Quels espaces doivent être consacrés à l’usage privatif et quels espaces d’usagecommun faut il prévoir à l’intérieur et à l’extérieur ?- Comment habiter ensemble dans un contexte urbain en préservant l’intimité dechacun ?- Quelle évolutivité du logement et quelles possibilités d’extensions peuvent êtreenvisagées?Deux sites ont été sélectionnés afin de permettre aux architectes d’apporter des réponsesconcrètes et innovantes à ces questions. Ils sont tous les deux situés dans les quartiersd’échoppes et de maisons de ville.Le premier est composé de grandes parcelles longilignes occupées par un entrepôt dontles murs aveugles entrent en contact avec les jardins privés, à proximité d’anciennespetites maisons ouvrières.Le second est composé d’un ensemble de parcelles occupées par divers bâtiments(entrepôts et ateliers) qui interrompent la continuité des jardins.La ville propose aux architectes et aux étudiants en architecture de réfléchir à unaménagement de ces sites en respectant les nouvelles dispositions réglementaires qui ontété élaborées grâce au recensement du paysage architectural et urbain.Le jury de l’Appel à idées « Coeurs d’îlots » sera composé de personnalités reconnues,architectes, maîtres d’ouvrage et journalistes. Il sera présidé par Andrea Bruno (voirportrait en annexe).Le jury retiendra toutes les propositions qui lui paraîtront de qualité, sans limitation denombre. Elles seront exposées le 11, 12, 13 avril dans le cadre d’Agora.Parmi toutes ces réponses, il sélectionnera les 5 qui lui semblent les plus remarquables.Ces 5 projets seront primés, les autres nominés.Chaque projet primé sera doté d’un prix de 5 000 € remis par Gaz de Bordeaux,partenaire financier de l’opération.Le cahier des charges sera disponible début septembre 2007 sur le site de la ville deBordeaux à l'adresse : www.bordeaux.fr/ville/InscriptionAgoraLe juryIl sera composé de maîtres d’œuvre, de maîtres d’ouvrage publics et de journalistes.


12AGORA DESIGN : LE NOUVEAU CONCOURS D’AGORA2008Agora 2008 va mettre en valeur les quais. Dans ce cadre, il est stimulant d’intéresser lesjeunes concepteurs à une réflexion sur le thème « habiter les quais, habiter à quais ».C’est pourquoi Agora lance un appel à idées ouvert aux étudiants des écoles des BeauxArts ou des écoles de design et d’arts appliqués mais également aux professionnels. Ilportera sur la proposition d’une création d’objets à définir et qui pourraient contribuer àfaciliter, illustrer ou modifier l’usage et la pratique des quais.Cet appel à projet sera présidé par Sylvain Dubuisson.Le jury, composé de personnalités reconnues, sélectionnera les meilleurs projets.Les conditions de participation et le cahier des charges du concours seront disponiblesdès septembre prochain sur le site de la Ville de Bordeauxwww.bordeaux.fr/agora


13CALENDRIERLe site internet d’Agora (www.bordeaux.fr/agora) donnera régulièrement les informationsnouvelles jusqu’à la manifestation, prévue les vendredi, samedi et dimanche 11, 12 et 13avril 2008Juillet 2007 :Annonce d’Agora 2008, des prix d’architecture de la Ville de Bordeaux 2007 et lancementde l’appel à idées « Cœurs d’îlots » et du jury design.Novembre - décembre 2007 :Réunion des jurys Prix d’architecture et Appel à idées et annonce des résultats.Les résultats seront publiés dans la presse régionale et nationale.A cette même date, le programme d’Agora sera rendu public.Février – mars 2008 :Réunion du jury du Prix du design.Les résultats seront présentés dans le cadre de la biennale.Avril 2008 : AgoraC’est au cours d’Agora que seront officiellement remis les prix d’architecture, les prix del’appel à idées et ceux du concours design.Un document sera édité à cette occasion présentant les réalisations primées avec lescommentaires du jury.


14ANNEXE 1COMPOSITION DES JURYSJury des Prix d’ArchitecturePrésident :Membres architectes :Personnalités compétentes :Journalistes :Maître d’ouvrage :Paul Andreu, architectePatrick Baggio, président du Conseil Régional del’Ordre des ArchitectesEmmanuel CombarelVincent Dugravier (lauréat 2006)Florence LipskyNicolas Mignani, président de LézignoFrancis Rambert, directeur de la Cité de l’architectureFrançois Chaslin, France CultureStéphane Paoli, France InterPatrice Venries, rédacteuir en chef Sud OuestOmbline François, maître d’ouvrage privéAnne-Marie Lesgourgues, maître d’ouvrage privéJury de l’appel à idées « Cœurs d’îlots »Président :Membres architectes :Journalistes :Personnalités compétentes :Andrea Bruno, architecteFrançois Gondran, architecte des bâtiments de FranceAlexandre Mélissinos,Jacques Ferrier,Yves Ballot,Philippe Madec,Bruno Fortier,Emmanuelle Lesgourgues, (lauréat 2006)Raphaelle HondelatteEmmanuel Caille, rédacteur en chef D’AMarie Douce Albert, journaliste FigaroPhilippe le Picolot, directeur général du Gaz deBordeauxAgnès de Luze, maître d’ouvrage privéAgnès Vatican, conservatrice des archives municipalesde Bordeaux


15ANNEXE 1 (suite).Jury d’AGORA designPrésident :Membres architectes :Personnalités compétentes :Sylvain Dubuisson, designerManuelle GautrandHugues JoineauMarc BaraniLaurent Espantoso, galerie NilsenPierre Romanet, galerie SentoueNathalie Lamire Fabre, galerie arrêt sur imageGuadalupe Echevarria, directrice Ecole des beaux artsBertrand Fleury, conseiller arts plastiques DRACChantal Hamaide, Rédactrice en chef Intra MurosM. Jean Bernard Gilles, journaliste Sud Ouest


16ANNEXE 2LES PRIX D’ARCHITECTURE DE LA VILLE DE BORDEAUX7 CATEGORIES DE PRIX1. Catégorie « Entretien – Préservation – Rénovation »Ce prix vise à reconnaître et récompenser l’effort des propriétaires pour préserverl’intégrité et l’authenticité d’un immeuble par un entretien régulier ou par une minutieuserestauration.Sauf exception motivée par le jury, cette catégorie ne concerne pas les bâtiments classésmais les immeubles plus modestes dont le caractère, la qualité constructive ou la justessel’insertion, contribuent à la qualité du patrimoine urbain collectif.2. Catégorie « Extension – Transformation – Réhabilitation »Les interventions sur des bâtiments existants représentent la grande majorité desréalisations. Extension, modernisation ou changement d’usage sont autant de domainesoù la créativité contemporaine doit se doubler d’une sensibilité au bâti existant pour enrévéler le potentiel.3. Catégorie « Habitat »Entrent dans cette catégorie les constructions récentes de maisons individuelles et delogements collectifs.4. Catégorie « Equipements publics »Ecoles et collèges, hôpitaux, bibliothèques et musées sont depuis plusieurs annéesl’apanage de l’architecture contemporaine.5.Catégorie « Edifices tertiaires, industriels et commerciaux »Pourront prétendre à ce prix tous les bâtiments destinés à une quelconque activitécommerciale ou industrielle : bureaux et sièges sociaux, agences bancaires, hôtels,usines, entrepôts, centres commerciaux etc…6.Catégorie « Architecture d’intérieur – Aménagement »Boutiques, appartements, restaurants et bars, aménagement d’hôtels ou de salles despectacle sont autant de lieux susceptibles d’être investis par la création contemporaine.7.Catégorie « Construction ou Réhabilitation exemplaire en matière dedéveloppement durable »Cette catégorie s’adresse à tous types de bâtiments des 6 catégories précédentes.


17ANNEXE 3CONDITIONS DE PARTICIPATION AUX CONCOURS D’AGORA 2008Prix d’architecture de la ville de BordeauxLes candidats devront envoyer leurs dossiers avant le 2 novembre 2007Les dossiers seront constitués des pièces suivantes :> une description de la réalisation> un jeu complet de photographies ainsi qu’un CD Rom> tout document contribuant à présenter la réalisation> et, en vue de l’annonce des lauréats, une fiche indiquant rapidement leur CV et leursprincipales réalisationsLes dossiers sont à adresser au secrétariat des Prix d’ArchitectureLaurence KnobelDirection Générale des Services techniquesDirection des Constructions PubliquesPôle technique municipal85/87 bd Alfred Daney 33000 BordeauxTél : 05-56-10-32-53 Fax : 05-56-10-32-15l.knobel@mairie-bordeaux.frPour être éligible, une réalisation doit répondre aux deux critères suivants :> se trouver sur le territoire de l’agglomération bordelaise,> avoir été achevée au cours des 3 dernières années (2005-2006-2007)Appel à idée « Cœurs d’îlots »Le cahier des charges sera disponible dès septembre sur le site de la Ville de Bordeauxwww.bordeaux.fr/ville/inscription AgoraL’appel à idées est ouvert aux architectes diplômes et agréés en architecture et auxétudiants inscrits en 3ème Cycle en Ecole d’Architecture (France, Europe, et écolesd’architecture des villes jumelées).Les candidats devront s’inscrire en remplissant un formulaire d’identification à dispositionsur le site de la Ville de Bordeaux à l'adresse : www.bordeaux.fr/ville/InscriptionAgoraavant le 15 novembre 2007.Ils devront envoyer leur dossier constitué des documents graphiques et d’une noteexplicative avant le 3 décembre 2007.Les dossiers seront adressés au secrétariat de l’Appel à idées :Anne-Laure MoniotMission Recensement du paysage architectural et urbainLes jardins de Gambetta – Tour 174 rue Georges Bonnac 33000 BordeauxTél : 05-56-10-19-75al.moniot@mairie-bordeaux.frLes candidatures seront anonymes


18ANNEXE 3 (suite)Agora DesignLe cahier des charges sera disponible dès septembre sur le site de la Ville de Bordeauxwww.bordeaux.fr/AgoraLe concours est ouvert aux élèves des écoles des beaux Arts, écoles de design et écolesd’arts appliqués ainsi qu’aux designers professionnelsLe règlement du concours et la composition précise des dossiers seront disponibles dèsseptembre sur le site www.bordeaux.fr/agoraLes dossiers sont à adresser à :Mme Laurence KnobelDirection Générale des Services techniquesDirection des Constructions PubliquesPôle technique municipal85/87 bd Alfred Daney33000 BordeauxTél : 05-56-10-32-53Fax : 05-56-10-32-15l.knobel@mairie-bordeaux.fr


20ANNEXE 4 (suite)Andrea Bruno, président du jury de l’appel à idée « Cœurs d’îlots »Architecte et urbaniste italien, Andrea Bruno est président du jury du prix d’urbanisme.Diplômé en 1956, il enseigne à la faculté d’architecture de Turin de 1976 à 1990, et à lafaculté d’architecture de Milan depuis 1991.Directeur du centre d’études pour la conservation du patrimoine architectural et urbain del’université de Louvain en Belgique, il est également architecte-conseil de l’UNESCOdepuis 1974.Connu pour ses ajouts contemporains à des bâtiments anciens, il compte à son actif lechâteau de Rivoli, le conservatoire des Arts et Métiers de Paris, le musée de la Corse àCorte, le château médiéval de Lichenberg, l’institut italo-irakien d’archéologie et derestauration à Bagdad, le projet pour la sauvegarde du minaret de Jam en Afghanistanpour le compte de l’UNESCO, l’ambassade d’Italie à Kaboul.Sylvain Dubuisson, président du jury du prix du design (1 ère édition)Architecte et designer, Sylvain Dubuisson est président du jury du prix de design.Il est lauréat du Grand Prix de la création industrielle en 1990 et son travail se distinguedans de nombreux domaines, du mobilier urbain aux objets de la table.Il collabore avec des entreprises prestigieuses telles que Hermès, Decaux, GuyDegrenne. Des institutions font également appel à lui, comme la Manufacture nationale deSèvres, le Mobilier National ou encore le Centre de Recherche des Arts du feu et de laTerre de Limoges.Reconnu comme un des créateurs qui a le plus marqué la génération des années 80, ilest souvent décrit comme le plus intellectuel des designers.


21ANNEXE 5CONTACTS UTILESwww.bordeaux.fr//agoraSecrétariat :Direction Générale de l’AménagementTél : 05-56-10-19-58 - Fax : 05-56-10-19-56Direction du Développement UrbainTél : 05-56-10-19-51 - Fax : 05-56-10-19-56Contact :Michèle Laruë-Charlus74 rue Georges BonnacTour 1 – 3 ème étage33077 BordeauxTél : 05-56-10-19-58Fax : 05-56-10-19-56m.larue-charlus@mairie-bordeaux.frCommissariat Général :Nicolas Michelin9 cour des petites écuries75010 ParisTél : (01) 53 34 00 01Fax : (01) 53 34 09 99agence@anma.frPrix d’ArchitectureContact :Laurence KnobelDirection Générale des Services techniquesDirection des Constructions PubliquesPôle technique municipal85/87 bd Alfred Daney33000 BordeauxTél : 05-56-10-32-53Fax : 05-56-10-32-15l.knobel@mairie-bordeaux.frAppel à idées « Cœurs d’îlots »Contact :Anne-Laure MoniotMission recensement architectural et urbainLes jardins de Gambetta – Tour 174 rue Georges Bonnac33000 BordeauxTél : 05-56-10-19-75al.moniot@mairie-bordeaux.fr


22ANNEXE 5 (suite)Concours AGORA design :Contact :Laurence KnobelDirection Générale des Services TechniquesDirection des Constructions PubliquesPôle technique municipal85/87 bd Alfred Daney33000 BordeauxTél : 05-56-10-32-53Fax : 05-56-10-32-15l.knobel@mairie-bordeaux.frContacts presse :Noëlle ArnaultCanal com125 rue barreyre33300 BordeauxTél : 05-56-79-70-53Fax : 05-56-79-26-33canalcom@club-internet.frMichèle Walter CanalesHôtel de VillePlace Pey Berland33077 BordeauxTél : 05-56-10-21-74m.walter@mairie-bordeaux.fr


23ANNEXE 6LES PARTENAIRES d’AGORA 2008Agora est soutenu financièrement par un club de partenaires composé de :-BMA-Bouygues Immobilier-Icade Capri-Cogedim-DV Construction-Eiffage Immobilier-Gaz de Bordeaux-GTM-Groupe Fayat-Groupe Patrice Pichet-Nexity-Point P/Saint Gobin-Unibail-Vinci Immobilier


24L’équipe d’Agora-Coordination Générale :Michèle Laruë-CharlusDirecteur Général de l’Aménagement de la Ville de Bordeaux-Commissaire GénéralNicolas MichelinArchitecte, urbaniste-Scénographe-GraphisteNathalie CrinièreBéatrice Fichet-Prix d’architecture et de designLaurence KnobelArchitecteDirection Générale des Services Techniques-Jury Cœurs d’îlotsAnne Laure MoniotArchitecteChef de service recensement ville de pierre-Organisation des débatsRémi CambauJournaliste-Relations presseNoelle ArnaultCanal Com-CommunicationDirection de la Communication de la ville de BordeauxL’Agora-Café sera l’œuvre du chef Thierry Marx

More magazines by this user
Similar magazines