Views
1 year ago

Rapport d'activités CaMPAM - CAR-SPAW-RAC

Rapport d'activités CaMPAM - CAR-SPAW-RAC

UNEP(DEPI)/CAR WG.34/INF.5Page 6II. 5 Programme de formation aux Caraïbes de la TNC sur la viabilité financière des aires protégées pour lesnations insulaires de l'initiative du Défi des Caraïbes dans le cadre du projet PNUE-PEC sur le renforcementdes AMP avec le financement italien12. Au total sept cours se sont déroulés à Grenade, Saint-Vincent-et-les Grenadines, Sainte-Lucie, Antigua-et-Barbuda, laJamaïque, Saint-Kitts-et-Nevis et les Bahamas (celui qui est prévu pour la République dominicaine a été reportée). Lesateliers étaient les suivants: l'examen et la révision des projets de lois et règlements nationaux respectifs pour chaque zoneprotégée nationale du Fonds d'affectation spéciale (NPATF), la composition du conseil d'administration et un plan d'actionNPATF pour approuver et et opérationnaliser le fonds d'affectation spéciale élaboré par les participants. Des exemplesd'études de cas pour une variété de mécanismes de financement durable ont été présentés. Les participants ont discuté dedifférents mécanismes et les ont classés par ordre de priorité. Un plan d'action pour mettre en œuvre le(s) mécanisme(s) depremière priorité à été créé par les participants. Cent soixante-six participants ont assisté aux ateliers. Beaucoup d'entre euxfont partie du réseau CaMPAM et ont été les bénéficiaires de la formation à la gestion d'AMP et les activités de mise enréseau coordonné par le PNUE-PEC directement a travers CaMPAM et les partenaires. Tous les documents de l'atelier onété diffusés en utilisant la liste de CaMPAM aux partenaires Caribbean Chalenge et de la région, ainsi que des membres duréseau CaMPAM. Ils ont tous été mis par TNC sur le site Internet http://conserveonline.org/workspaces/ecsusfinance/.13. Par ailleurs, le PNUE-PEC avec le financement italien par le biais du CaMPAM a parrainé la participation des gestionnairesd'AMP aux ateliers suivants :NOAA/TNC : atelier de formation sur le financement durable des AMP à la conférence du GCFI en 2011 (PuertoMorelos, Mexique, novembre 2011)L'atelier de formation de la NOAA et du GCFI sur l'application de la loi dans les AMP avec le parrainage departicipants de 4 des pays associés au Défi des Caraïbes (archipel des Keys, Floride, août 2012)III. PROGRAMME DE PETITES SUBVENTIONS POUR LE PARTAGE DE CONNAISSANCES14. Il est courant que le PNUE-PEC accorde des subventions (de 7 000 à 10 000 USD) au titre du CaMPAM pour mettre enœuvre des projets soutenant la communauté de gestion des ressources marines des Caraïbes (gestionnaires d'AMP et partiesprenantes) et promouvoir des « pratiques de gestion des ressources marines durables/responsables, y compris desalternatives économiques pour les pêcheurs et des aires marines gérées efficacement ». Le processus implique la recherchede financement (de sources différentes), l'annonce de l'appel à propositions, l'examen de toutes les propositions, l'aide auxproposants des projets présélectionnés (pour améliorer les propositions et trouver des partenaires afin d'améliorer la mise enœuvre de leurs activités), l'administration du Mémorandum de compréhension et le financement des décaissements, lasupervision de la mise en œuvre des projets, et la diffusion des résultats via le CaMPAM et d'autres listes internet. Ceprocessus, qui est coordonné par le CaMPAM, est assisté par le Centre d'Activités Régional (CAR-SPAW) et les institutspartenaires du PNUE-PEC tels que le GCFI et la NOAA qui sont représentés dans l'équipe de direction du CaMPAM. Parailleurs, d'autres experts et membres de l'équipe de direction et des ressources du CaMPAM d'autres organisations (TNC,etc.) fournissent un examen si nécessaire. Ce processus permet d'assurer la rigueur scientifique et la transparence de lasélection, ainsi que la possibilité de création de synergie à travers l'identification de potentiels collaborateurs etl'établissement de contacts. Les subventions de cette période ont été accordées en grande partie à des agencesgouvernementales, mais également à quelques organismes de conservation. Elles ont toutes permis de répondre aux besoinsprioritaires en matière de capacité des AMP et ont concerné des dizaines de personnes chacune. La plupart d'entre elles ontété financées par la Direction générale pour la coopération au développement du ministère italien des affaires étrangèresdans le cadre du projet ci-dessus intitulé : « Regional support for the Caribbean Challenge initiative: Networking,consolidation and regional coordination of MPA management » (Soutien régional pour l'initiative du Défi des Caraïbes :mise en réseau, consolidation et coordination régionale de la gestion des aires marines protégées) au pays associés au Défides Caraïbes. Voir http://campam.gcfi.org/SGF/SGFEng.phppour les bilans de projet.III. 1 Subventions accordées en 2011 (financées directement par le PNUE-PEC)1) Atelier au centre de formation pour la conservation marine de La Caleta sur les pratiques durables en vue depromouvoir la conservation des AMP (Reef Check République Dominicaine)2) Compromis entre conservation et culture pour Saint-Christophe3) AMP : outil pour l'intégration de la conservation, du secteur productif et des communautés dans le développementdurable et le bien-être des peuples cubain et colombien (« Áreas marinas protegidas: herramienta para la integraciónentre conservación, sectores productivos y comunidades en el desarrollo sostenible y el bienestar humano de Cuba yColombia »à la commission nationale des aires protégées de Cuba), AMP de Sandy Island et Oyster Bed et divisiondes pêches de la Dominique pour apprendre sur les dispositifs de concentration du poisson (à la Grenade)

UNEP(DEPI)/CAR WG.34/INF.5Page 74) Renforcement des capacités entre les AMP des îles septentrionales des Petites Antilles : une réunion d'échange entreles gestionnaires d'AMP et l'équipe de Saint-Martin/Sint-Maarten, Saint-Barthélemy, Anguilla, Saba et SaintEustasie.III. 2 Subventions accordées en 201215. Cette année, tous les projets ont été financés par la Direction générale pour la coopération au développement du ministèreitalien des affaires étrangères dans le cadre du « Regional support for the Caribbean Challenge initiative: Networking,consolidation and regional coordination of MPA management » (Soutien régional pour l'initiative du Défi des Caraïbes :mise en réseau, consolidation et coordination régionale de la gestion des aires marines protégées) au pays associés auCaribbean Challenge. La Jamaïque n’a pas soumis une proposition et la proposition présenté par Les Bahamas n’a pas étéapprouvé ou modifié en conformité avec les recommandations du comité d'examen. Ci-dessous figure la liste des projetsretenus. Les bilans et rapports sont disponibles sur le sitehttp://campam.gcfi.org/SGF/SGFEng.php1) Antigua et Barbuda - Antilles néerlandaises : partage de connaissances entre les aires marines protégées2) République Dominicaine - Cuba : échange entre les gestionnaires d'aires marines protégées3) Visite d'échange à la réserve de la biosphère de Seaflower sur l'île de San Andrès, Colombie par des employés d'AMPde la Grenade4) Visite d'échange à Puerto Morales, Mexique, par trois pêcheurs de l'île de Nevis5) Sainte-Lucie – Mexique : partage des connaissances entre les aires marines protégées6) Saint-Vincent-et-les-Grenadines : camp de formation destiné aux conservateurs de parc dans le parc national deBiscayne et le parc national des Everglades, Floride16. Les deux dernières subventions ont été financées par le Programme pour l'Environnement des Caraïbes du PNUE par le biaisd'un appel spécifique à propositions lancé à toutes les parties SPAW en juin 2012.1) Atelier d'éducation et de sensibilisation sur le poisson-lion et formation à la détection précoce et à l'interventiond'urgence : échange entre Saint-Eustache, les Antilles néerlandaises et Nevis2) Renforcement de la participation communautaire quant à l'amélioration de l'efficacité de la gestion des récifs coralliensà Capurgana/Sapzurro, mer des Caraïbes, ColombieIV.SUBVENTIONS DE TAILLE MOYENNE POUR LES 8 PAYS ASSOCIÉS À L'INITIATIVE DU DÉFI DESCARAÏBES17. En 2011, une subvention de 45 000 USD a été accordée à chacun des pays participant au Défi des Caraïbes pour mettre enœuvre les projets qui répondent aux besoins prioritaires des AMP. Ces subventions ont été financées par le ministère italiendes affaires étrangères. Le processus a été semblable à celui du programme de petites subventions, excepté en matière desélection. Des propositions ont été exigées de la part des pays partenaires et de l'aide a été apportée pour élaborer lespropositions. Le tableau n° 2 propose un bilan de chaque projet.18. Voici les principaux résultats :> 50 000 km² d'AMP désignés par le biais du projet de renforcement des AMP financé par l'Italie15 plans de gestion d'AMP en cours de développement ou d'amélioration,pratiques de pêche durable encouragées en République Dominicaine, à la Grenade, Sainte-Lucie et Saint-Christophe-et-Niévès,bouées d'amarrage et autres équipements fournis à un certain nombre d'AMPV. RÉUNION ET FORUMS19. Réunions régionales des pays associés à l'initiative du Défi des Caraïbes. En 2010 et 2011, des gestionnaires d'AMP desCaraïbes ont été parrainés pour participer aux conférences annuelles de l'Institut régional caribéen des pêches (GCFI) par lePNUE-PEC par le biais du CaMPAM. Ces participations ont été financées par le projet du Défi des Caraïbes. Ils ont étéinvités à participer aux réunions de mise à jour du Défi des Caraïbes ainsi qu'au reste des sessions scientifiques de laconférence du GCFI telles que la session « MPA Science and Management » (science et gestion des AMP) (coordonnée parle CaMPAM), la session « science et gestion du poisson-lion » (coordonnée par le CAR-SPAW et des collaborateurs) etd'autres sessions en lien avec la science et la gestion des ressources marine. (voirhttp://campam.gcfi.org/CaribbeanChallenge/UNEP-CEP-CaribChallengeNov2011RegionalUpdateMtgReport.pdf).20. La mise en place d'un réseau parmi les participants aux réunions et les quelques 200 participants à la conférence représenteun avantage important.

Les lamantins en Guyane: Distribution et tests de ... - CAR-SPAW-RAC
car.spaw.rac.org
Rapport d'activité 2008 - SDIS80
sdis80.fr
Rapport d'activités 2009 - Groupe URD
urd.org
Rapport d'activités 2012 - Apsam
apsam.com
Rapport d'activités 2012 - Lille Métropole Habitat
lmh.fr
Rapport d'activité 2009 - LPO
lpo.fr
Télécharger le rapport d'activité IRSN 2006.
irsn.fr
Rapport d'activités - Tribunaux judiciaires du Québec
tribunaux.qc.ca
Rapport d'activité 2007 - pdf - Anru
anru.fr
rApport d'Activité 2011 - siarv
siarv.fr
RAPPORT D'ACTIVITÉS - 2010
trajets
Rapport d'activités 2010 - Total.com
gcIEBhW3hH
Consulter le rapport d'activité 2012 - Chambre de Métiers et de l ...
cm.nanterre.fr
RAPPORT D'ACTIVITES 2010 - caritasdev.cd
caritasdev.cd
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2010 - Ordiecole.com
ordiecole.com
Rapport d'activité 2000 - TF1
s.tf1.fr
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2012 - Fipoi
fipoi.ch
Rapport d'activité 2008 - FIFA.com
fr.fifa.com