présentation - Les Jeudis de l'Europe

lesjeudisdeleurope.org

présentation - Les Jeudis de l'Europe

Les Jeudis de l'EuropeIMAGERIE DE LA PATHOLOGIENEUROLOGIQUE,ABDOMINALE ET DE L’EPAULELIndications, contre-indications etchoix des examens radiologiques.stratégie diagnostique


Les Jeudis de l'EuropeRadioprotection• Obligation légale: ldirective EURATOM, décretd2003-270270CSP: Principe de justification et optimisation des actes.• JUSTIFICATION: : médecinmprescripteur• OPTIMISATION: : radiologues, médecinsmnucléaires.Guide de prescription des actes exposant aux Rx: ANAES(comité d’experts, multidisciplinaire):www. anaes.fr17/03/2005 JdE - Imagerie 2


Les Jeudis de l'EuropeRadioprotection• Notions d’irradiation d(ordre de grandeur)17/03/2005 JdE - Imagerie 3


Les Jeudis de l'EuropeEn pratique:• Utilité de l’examen: lmodification prise encharge du patient• Existence d’examensdantérieurs• Privilégier techniques non irradiantes (à(performances diagnostiques égales)• Choisir le bon examen (cf(suite)17/03/2005 JdE - Imagerie 5


Les Jeudis de l'EuropeContre-indications, limites• Echographie: Ø de c-i. limites: obesité• TDM sans injection: pas de contre-indication• TDM avec injection: atcd allergiques graves (chocanaphylactique, oedèmede Quincke).Autre cas: cfprémedication• IRM: claustrophobie, , pace-maker, CE métalliqueGadolinium: allergie (rare), femme enceinte.17/03/2005 JdE - Imagerie 6


Les Jeudis de l'EuropeInjection produits de contraste• Femme allaitement: : suspendre allaitement pendant 24h (iode, gadolinés) ) sauf Teslascan:14j• DNID sous biguanides: : Arrêt pendant 48hsuivant injection.Ctrl Créatavant réintroduction.r• Jeûnene: : pas indispensable. Ne pas interrompretraitements pour cause de jeune. Collations possible,boire avant et après s injection.17/03/2005 JdE - Imagerie 7


Les Jeudis de l'EuropeRein et produits de contraste• Rechercher facteurs de risque: médicamentsmnéphrotoxiques, myèlomeavec protéinurie, diabète,injection récenter• Dosage créatininatininémie récent. r• Chez tous les patients:éviter injection répétées r(3j) etHYDRATER• 3060ou fdr: ne pas injecter ou injectionet mesures hydration adaptées• Clairance


Les Jeudis de l'EuropeAllergie et produit de contraste• Allergie à l’iode: terme désuetd• Rare avec nouveaux produits (non ioniques,hypoosmolaire• Attitude:-Terrain atopique banal: AERIUS veille et matin-ATCD réactionrmineure PDC iodé:AERIUS+CORTANCYL veille et matin-ATCD réactionrmajeur: choc, Quincke: Ø d’injection,Cs allergo et Cs anesthesie si indispensable17/03/2005 JdE - Imagerie 9


Les Jeudis de l'EuropePATHOLOGIE ABDOMINALE17/03/2005 JdE - Imagerie 10


Les Jeudis de l'EuropeLithiase biliaire• ASP: non indiqué (10% calculs visibles)• Echographie: examen de référencerrencepour la lithiase vésiculaire. vN’exclutNpas la lithiasecholédocienne• Bili-IRM: complément ment de l’él’échographie,exploration complète des VBIH/VBEH et Wirsung(lithiase choledocienne+++)• CPRE: plus d’indicationddiagnostique• Echoendoscopie17/03/2005 JdE - Imagerie 11


Les Jeudis de l'EuropeColique hépatiqueh• Douleurs isolées HCD• Echographie• Calculs +/-hydrocholecyste(infudibulaire)hyperechogène+/cône d’ombred17/03/2005 JdE - Imagerie 12


Les Jeudis de l'EuropeCholecystite aigue• Douleur HCD, Sd infectieux• Calcul infudibulaire→rétensiontension/distension/ischémie pariétale/infection+/tale/infection+/-complications:complications:-Abcès périvesiculaire-Fistule biliodigestive, iléus biliaire-Cholecystiteemphysemateuse, , gangréneuse,neuse,perforation-Syndrome de Mirizzi17/03/2005 JdE - Imagerie 13


Les Jeudis de l'EuropeCholecystite aigue• ASP: calcul, complications (NHA,a(NHA,aérobilie) ) etdiagnostic ≠(pneumopéritoine)• Echographie+++• TDM avec inj: : plus sensible pourcomplications et Dg ≠17/03/2005 JdE - Imagerie 14


Les Jeudis de l'EuropeCholecystite aigue• Echo: distension parois, sludge, , calculs,épaississement parois (feuilletées), es), Murphyéchographique• TDM avec injection :calcul, distensionvésiculaire, infiltration périvésiculaire.17/03/2005 JdE - Imagerie 15


Les Jeudis de l'Europe17/03/2005 JdE - Imagerie 16


Les Jeudis de l'Europe17/03/2005 JdE - Imagerie 18


Les Jeudis de l'Europe17/03/2005 JdE - Imagerie 19


Les Jeudis de l'EuropeLithiase choledocienne• Colique hépatique/angiocholiteh• Complications: pyléphlphlébite, , abcès hepatiques,septicémie. Pancréatite.atite.• Echographie: Se 50%• TDM multibarette (sans et avec inj): sens >,complications• Cholangio IRM+++: Se 90%17/03/2005 JdE - Imagerie 20


Les Jeudis de l'EuropeLithiase choledocienne17/03/2005 JdE - Imagerie 21


Les Jeudis de l'EuropePancréatite atite aigue• Douleurs épigastriques, biologie• ASP: Dg ≠(pneumopéritoine)• Echo à J0: étiologie (lithiase, stéatoseatose…):suffit si certitude diagnostique. Analyse nonfiable du pancréas.as.• TDM à 48 H, ou initiale si doute diagnostique(ulcère perforé):-critèrere de gravité: : score de Balthazar: discuté(score apache II de réanimation)r17/03/2005 JdE - Imagerie 22


Les Jeudis de l'EuropePancréatite atite aigue• TDM (sans et avec injection):- Etiologique: recherche lithiase, pancréasasdivisum- Diagnostic- Suivi• IRM: étiologique (bilan écho/TDM négatif) n• Echoendoscopie: : but thérapeutique(sphincterotomie)17/03/2005 JdE - Imagerie 23


Les Jeudis de l'EuropePancréatite atite aigue• TDM initiale:-infiltrationpéripancréatiqueatique-Œdème pancréatiqueatique-Nécrose pancréatique atique et coulées de nécrosenpéripancréatique.• TDM suivi: abcès,pseudokystes, , thrombose,pseudoanevrysmes17/03/2005 JdE - Imagerie 24


Les Jeudis de l'EuropeAppendicite aigue• Suspicion clinique, biologique: hospitalisation- Pb: Sen 55%, Spe:70%• ASP, RP: stercolithe, , pneumopathie (enfant)• Echographie abdominale: Se:93%, Spe:94%.→Baisse du taux d’appendicectomiedblanche (15 à 3%)→Limites: obésitsité, , opérateur dépendantd• TDM: avec injection. Se et Sp proche de 100%.Pb:Irradiation,coût17/03/2005 JdE - Imagerie 26


Les Jeudis de l'EuropeAppendicite aigue• Echographie:-Dg +: Ø >6mm, non dépressible(++),infitrationgraisse, épanchementFID, hyperhémie(dopplercouleur). Complications-Dg≠: Colique nephrétiquetique, iléiteite,adénolymphitenolymphite, pathologie annexielle, , Crohnet Meckel.• TDM: Dg+, Dg ≠17/03/2005 JdE - Imagerie 27


Les Jeudis de l'EuropeAppendicite aigue17/03/2005 JdE - Imagerie 28


Les Jeudis de l'EuropeAppendicite aigue17/03/2005 JdE - Imagerie 29


Les Jeudis de l'EuropeAppendicite aigueSd appendiculaireRP,ASP,NFP,amylase, BU+/-BhcgBhcgEchographie abdominaleAppendicite Appendice normal Appendice non vuChirurgie Surveillance Forte suspicion: TDM+/-coelioFaible suspicion: surveillance17/03/2005 JdE - Imagerie 30


Les Jeudis de l'EuropeSigmoïdite diverticulaire• Douleurs FIG, fièvre• biologie (NF,CRP)• ASP (coupoles++): pneumopéritoine• Echographie:-Svten première intention, permet Dg+-Limites: obésitsité, , sigmoïde pelvien, complications- Sémio: Diverticule, épaississement pariétal,infiltration graisse, abcès péridiverticulaire.17/03/2005 JdE - Imagerie 31


Les Jeudis de l'EuropeSigmoïdite diverticulaire• TDM avec injection: examen clé-Dg +: épaississement pariétal symétrique,diverticules, infiltration graisse adjacente.-Complications: perforation, abcèspérisigmoïdien, , phlébitemésenterique,pylephlébitebite, , abcès s hépatique, hfistule digestive.17/03/2005 JdE - Imagerie 32


Les Jeudis de l'EuropeSigmoïdite diverticulaire17/03/2005 JdE - Imagerie 33


Les Jeudis de l'EuropeSigmoïdite diverticulaire17/03/2005 JdE - Imagerie 34


Les Jeudis de l'EuropeSigmoïdite diverticulaireCliniqueASP NFP amylasesEchographieTDMS. Non compliquée e Abcès s Péritonite, PperforationTtt MédicalColoTDM,lavementChirurgie à froidÉchographieTDM++DrainageHartmann17/03/2005 JdE - Imagerie 35


Les Jeudis de l'EuropeColique néphrnphrétique• Urgence thérapeutique• Imagerie dans les 24h sauf signes de gravité: fièvrevre,rein unique, insu rénale, oligo-anurie• Couple ECHO/ASP• UIV: : pas indiquée initiallement (ANAES)• TDM (sans injection): méthodede choix si doutediagnostique. Examen de réferencedans certainscentres hospitaliers• UROSCANNER: : sans et avec injection: pas enpremière intention (ANAES)17/03/2005 JdE - Imagerie 36


Les Jeudis de l'EuropeColique néphrnphrétique• ASP:-Face et ¾ bassin-Calculs radio-opaques. opaques. (Ø(les calculs a.uriques)-Dg≠: phlébolitespelviens, , ganglions calcifiés17/03/2005 JdE - Imagerie 37


Les Jeudis de l'EuropeColique néphrnphrétique• TDM sans injection: : Se, Sp 100%-Visualise tout type de calcul (densité>300UH):taille, localisation, , dilatation des cavités,-Dg≠-Pas de renseignement fonctionnel-Irradiation: TDM sans inj=UIV17/03/2005 JdE - Imagerie 39


Les Jeudis de l'EuropeColique néphrnphrétique• UIV: indiquée à distance de la CCN-Dg+: image de soustraction, +/-stenoseinflammatoire-Appreciedegré d’obstruction, dilatation descavités.-Tendà être supplantée e par UROSCANNER(mais irradiation supérieure)17/03/2005 JdE - Imagerie 40


Les Jeudis de l'EuropeSUSPICION DE CALCULS URINAIRESSignes de gravitéASP+USPas d’accès TDMASP+USØ de signes de gravitéATCD calculAccès TDMØATCDdilatation Ø Ø calcul ASP+USTDMDrainage TDM stop calcul5mm,ØéØévolutionUIV/TDM/ttturo17/03/2005 JdE - Imagerie 41


Les Jeudis de l'EuropeColique néphrnphrétique17/03/2005 JdE - Imagerie 42


Les Jeudis de l'EuropeEPAULE17/03/2005 JdE - Imagerie 43


Les Jeudis de l'EuropePathologie de la coiffe des rotateurs• Tendinopathies simples: : microtraumatismes,conflit sous acromial• Tendinopathie calcifiantes: svtassymptomatique. . Douleurs si bursitemicrocristalline, rupture ou capsulite rétractile• Ruptures partielles• Ruptures transfixiantes• Tendon du biceps: : subluxation, luxation,rupture17/03/2005 JdE - Imagerie 44


Les Jeudis de l'EuropePathologie de la coiffe des rotateurs• Radiographies: Face 3 rotations17/03/2005 JdE - Imagerie 45


Les Jeudis de l'EuropePathologie de la coiffe des rotateurs• Radiographies: Profil de coiffe (Lamy)17/03/2005 JdE - Imagerie 46


Les Jeudis de l'EuropePathologie de la coiffe des rotateurs• Radiographies:-Calcifications tendineuses (F+P)-Morphologie acromiale (face)-Espace sous acromial: de face


Les Jeudis de l'EuropePathologie de la coiffe des rotateurs• Echographie: examen de 1 èreintention-Opérateur expérimentrimenté+++-Interêtdynamique+++: conflits (ant(antérosupérieur…)-Sensible pour les ruptures transfixiantes, bursites(BSAD), calcifications tendineuses, luxations,subluxation et rupture du TLB.-Tendinopathies, ruptures partielles: moins fiables(Littérature Se80%;SpSp:90%)17/03/2005 JdE - Imagerie 48


Les Jeudis de l'EuropePathologie de la coiffe des rotateurs17/03/2005 JdE - Imagerie 49


Les Jeudis de l'EuropePathologie de la coiffe des rotateurs• IRM:-Performante pour tendinopathies, , rupturespartielles (face profonde et superficielle),ruptures transfixiantes, bursite SAD.-Rupture complètes: préopopératoire: extensionsagittale des lésions, lrétractionrtendineuse,involution graisseuse-Limites: ruptures partielles versustendinopathie, clivage intratendineux17/03/2005 JdE - Imagerie 50


Les Jeudis de l'EuropePathologie de la coiffe des rotateurs• IRM: ruptures de coiffe-séquences T2: discontinuité tendineuseépanchements (bsad(bsad, , articulaire)degré de rétractionr-séquences T1: atrophie et involution graisseuse17/03/2005 JdE - Imagerie 51


Les Jeudis de l'EuropePathologie de la coiffe des rotateursTendinopathie susépineux: hypersignalT217/03/2005 JdE - Imagerie 52


Les Jeudis de l'EuropePathologie de la coiffe des rotateursRupture partielleprofonde:hypersignal T2franc (liquidien)17/03/2005 JdE - Imagerie 53


Les Jeudis de l'EuropePathologie de la coiffe des rotateursT2 coronal: rupturetransfixiante: rétractionrsus-épineux,épanchementbsad17/03/2005 JdE - Imagerie 54


Les Jeudis de l'EuropePathologie de la coiffe des rotateurs• Arthroscanner:-bilan préopopératoire des ruptures transfixiantes-Injection articulaire iodée e (pr(prémedicationsiallergie)-Permet infiltration-Apprecieruptures tendineuse, retraction etatrophie musculaire-N’explore pas face superficielle, BSAD17/03/2005 JdE - Imagerie 55


Les Jeudis de l'EuropePathologie de la coiffe des rotateurs• ArthroscannerRupture transfixianteOpacification bsad17/03/2005 JdE - Imagerie 56


Les Jeudis de l'EuropePathologie de la coiffe des rotateurs• ArthroIRM: : opacification articulairepar gadolinium (T1) ou iode/serumphysiologique(séquences quences T2)-Bilan préopopératoire des ruptures de coiffe-Interêt:: performance IRM+effetarthrographique (Ø irradiation ni iode)-ArthroIRM avec gadolinium (AMM):sensibilise ≠entre tendinopathie et rupturespartielles+++17/03/2005 JdE - Imagerie 57


Les Jeudis de l'EuropePathologie de la coiffe des rotateurs• Bursographie: : opacification de la BSAD-indication: lésionslde la face superficielle de lacoiffe, bursite sous acromiodeltoidienne• Abandonnée: ECHOGRAPHIE, IRM17/03/2005 JdE - Imagerie 58


Les Jeudis de l'EuropeCapsulite rétractiler• Femme >40ans. Diabètete, gardénalnal, , IDM,AVC…• Diagnostic avant tout clinique• 3 phases:-douloureuse:: 2 à 6 mois-enraidissante: douleur+perte amplitude 4 à 12mois-résolutive:: 6-246mois: enraidissement isolé,récupérationprogressive.17/03/2005 JdE - Imagerie 59


Les Jeudis de l'EuropeCapsulite rétractiler• Radiographie: peu d’intdintérêtPhase tardive: parfois positive: démindminéralisation• Arthrographie (sans arthroTDM associé sauf doutediagnostic):-Examen de référencerrence-Diminution de la capacité articulaire,


Les Jeudis de l'EuropeCapsulite rétractiler• IRM avec injection:-Réservéee au cas douteux-Parfois + dèsds phase précoce-Prise de contraste capsulosynoviale (récessusaxillaire, intervalle des rotateurs)-Diagnostic différentiel17/03/2005 JdE - Imagerie 61


Les Jeudis de l'EuropeRadiographieCapsulite rétractiler17/03/2005 JdE - Imagerie 62


Les Jeudis de l'EuropeArthrographieCapsulite rétractiler17/03/2005 JdE - Imagerie 63


Les Jeudis de l'EuropeIRMCapsulite rétractiler17/03/2005 JdE - Imagerie 64


Les Jeudis de l'EuropeCapsulite rétractiler• TRAITEMENT-Antalgiques/Antalgiques/Réeducationeducation-Arthro-infiltration-distension capsulaire: 15cccontraste+corticoïdes+des+Xylocaïne-Chirurgie (échec,fibrose):(manipulation sousAG, arthroscopie17/03/2005 JdE - Imagerie 65


Les Jeudis de l'EuropeNEUROLOGIE/ORL17/03/2005 JdE - Imagerie 66


Les Jeudis de l'EuropeCéphalées• Pb fréquent• Attitude diagnostique: Distinction-CEPHALEES AIGUES BRUTALE-CEPHALEES AIGUES PRORESSIVE ETOU INHABITUELLES-CEPHALEES CHRONIQUES17/03/2005 JdE - Imagerie 67


Les Jeudis de l'EuropeCéphalées• Radiographie crâne: non indiquées• TDM sans inj,avec inj, AngioTDM: : Bilan cérébral, cosseux, processus hémorragique, hprocessus expansif.Limites: artefacts osseux en FCP, irradiant (enfant)• IRM: Plus sensible pour processus hémorragiques,hparenchyme (FCP+++), vaisseaux (angioMR(angioMR), etenveloppes méningmningées. Plus spécifique pourprocessus tumoraux17/03/2005 JdE - Imagerie 68


Les Jeudis de l'EuropeCéphalées aigues brutales• URGENCE: Hospitalisation• BUT: éliminer processus hémorragiquehintracrânien: hémorragiehméningmningée• TDM sans injection: normal si faibleabondance, élimine processus expansif: PL• IRM: plus sensible, réalisraliséee si disponible enurgence: si négative: nPL.17/03/2005 JdE - Imagerie 69


Les Jeudis de l'EuropeCéphalées aigues brutales• Angio IRM: à distance: bilan étiologique(anevrysme,, MAV, cavernome…)• Angio TDM: à distance, si IRM contreindiquée)• Artériographieriographie: : bilan vasculaire, confirmedonnéesangio IRM, préththérapeutique(embolisation,, chirurgie)17/03/2005 JdE - Imagerie 70


Les Jeudis de l'EuropeCéphalées aigues brutales• Cas particulier: Méningites, Mcéphalcphalées fébrilesf• TDM: recherche contre-indication PL• IRM: non indiquée e sauf suspiciond’encéphalite, peut montrer réhaussementméningé (gadolinium), encéphalite temporale(Herpétique)17/03/2005 JdE - Imagerie 71


Les Jeudis de l'EuropeCéphalées aiguesprogressives/inhabituelles• Etiologie tumorales cérébralescet méningmningées,trombophlébitesbites cérébrales, dissection artèresrescervicales• Imagerie semi-urgente• IRM avec gadolinium: examen le plus sensible• TDM sans et avec injection: si contre-indication IRM ou délaisdtrop long17/03/2005 JdE - Imagerie 72


Les Jeudis de l'Europe17/03/2005 JdE - Imagerie 73


Les Jeudis de l'Europe17/03/2005 JdE - Imagerie 74


Les Jeudis de l'Europe17/03/2005 JdE - Imagerie 75


Les Jeudis de l'Europe17/03/2005 JdE - Imagerie 76


Les Jeudis de l'EuropeCéphalées chroniques• Imagerie indiquée e si et seulement si signesneurologiques et/ou d’ d HTIC (par desspécialistes d’aprdaprèss ANAES)• IRM est l’examenlle plus sensible, chezl’enfant.• TDM sans et avec injection: si contre-indication IRM, pb d’accessibilité.17/03/2005 JdE - Imagerie 77


Les Jeudis de l'EuropeCéphalées: prescription de l’IRMl• On ne trouve que ce que l’onlrecherche!!!• Séquences spécifiques, non réalisralisées enroutine: angioIRM veineuse(thrombophlébite),bite), angio vaisseaux du cou(dissection)• Nécessite maximum de précisions cliniques17/03/2005 JdE - Imagerie 78


Les Jeudis de l'EuropePerspectives IRM: tumeurs cérébralesc• Imagerie de Diffusion, Perfusion etspectrométrie:trie:-Milieu spécialiscialisé, , pas disponible sur tous lesappareils-Caractérisationrisation tumorale-Différenciation lésionlsecondaire/primitive-Différenciation tumeur/abcès17/03/2005 JdE - Imagerie 79


Les Jeudis de l'EuropeTRAUMATISMES CRANIENS


Les Jeudis de l'EuropeTraumatismes crâniens• 4° cause de mortalité (pays industrialisé)• AVP (70%), chute (20%)• Mécanismes:Choc direct et choc indirect (accélération,déccélération:contusion directe, lésionlaxonale de cissaillement)Gravité:Lésion primaire/lésion secondaire (œdème(cérébral, cengagement,ischémiemie)17/03/2005 JdE - Imagerie 81


Les Jeudis de l'EuropeTechniques d’imageried• Radio du crâne : plus d’indicationden cas de fracture: lésionlcérébrale c


Les Jeudis de l'Europe• HED :Données de l’imagerielEn regard de l’impactltraumatique, origine artérielleriellePossibilité de constitution secondaire (TDM de contrôle)Indication neurochirurgicale• HSD :En regard de l’impactltraumatique ou du contre-coupcoup, , origine veineuseIndication neurochirugicale si HSD significatif• Hémorragie méningmningée e :Diagnostic parfois difficile (siège,quantitge,quantité, oedeme)Risque : vasospasme, , hydrocéphalie• Hémorragie intra-ventriculaire :17/03/2005 JdE - Imagerie 83Atteinte vasculaire plexus choroïde/ diffusion d’undhématomehintracérebralrebral


Les Jeudis de l'EuropeDonnées de l’imageriel• Contusion et hématomehparenchymateux :Siège cortical ou cortico-soussous-cortical; le plus souventhémorragique, diagnostic parfois difficile en cas d’atteintedcorticale de petite tailleIndication neurochirurgicale : volume/effet de masse• Hématome des noyaux gris centraux :siège thalamique ou lenticulaire,lésion de cisaillement,association LAD• Lésionsaxonales diffuses :Siège SB, jonction SB/SG , Dg TDM difficile (lésion de petitetaille) : IRM+++17/03/2005 JdE - Imagerie 84


Les Jeudis de l'EuropeDonnées de l’imageriel• Oedème cérébral c:Diffus ou localiséFacteur péjoratifpassocié à une HTIC• Engagement cérébralc• Ischémie cérébralecpost-traumatique traumatique :Origine anoxique (territoire jonctionnels), plaie vasculaire,compression vasculaire)17/03/2005 JdE - Imagerie 85


Les Jeudis de l'Europe17/03/2005 JdE - Imagerie 86


Les Jeudis de l'EuropeStratégie diagnostique• Evaluation clinique +++ : stade de gravité cliniqueselon MastersGroupe 1Risque faibleØ symptômescéphaléesS. ébrieusesPlaie du scalpGroupe 2Risque modéréTrble csceintoxicationconvulsionL.osseusesCéphaléesprogressivesGroupe 3Risque élevéAltérationcsceSigne neuroPlaie pénétrantepEmbarrure17/03/2005 JdE - Imagerie 87


Les Jeudis de l'EuropeStratégie diagnostique• Evaluation clinique +++ :selon l’él’échelle deGlasgow :• Traumatisme grave : glasgow


Les Jeudis de l'EuropeStratégie diagnostique• Groupe 1: surveillance à domicile etinformation• Groupe 2 : hospitalisation pour surveillance,TDM recommandée e (après s 6h)• Groupe 3 : TDM initiale et surveillance enmilieu neurochirurgical17/03/2005 JdE - Imagerie 89


Les Jeudis de l'EuropeIndication neurochirurgicales urgentes• HED symptomatique• HSD aigu significatif (Ep(strructures médianes >5mm)Ep>5mm, déplacementddes• Hématomeinta-cérébral volumineux• Hydrocéphalie aigue• Embarrure ouverte• Embarrure fermée e compressive17/03/2005 JdE - Imagerie 90


Les Jeudis de l'EuropeCONCLUSIONS NEUROLOGIE• Radiographie du crâne: : plus indiquée• TDM: : en urgence:-AVC-Processus hémorragiqueh-TC-Avant PL (Méningites)• IRM: préferabledans tous les autres cas(Pédiatrie+++)17/03/2005 JdE - Imagerie 91


Les Jeudis de l'EuropeIMAGERIE DES SINUSITES17/03/2005 JdE - Imagerie 92


Les Jeudis de l'EuropeSinusite aigue• Origine rhinogènene ou dentaire• Ecoulement nasal + douleur sinusienne• Pas de bilan radiologique nécessairen• Blondeau en cas de doute clinique : Niveau liquidiensinusal maxillaire, sensibilité faible = 50 %17/03/2005 JdE - Imagerie 93


Les Jeudis de l'EuropeSinusite chronique• Persistance d’undsyndrome rhinologique: : jetagepostérieur, obstruction nasale, hypo ou anosmie• 2 cadres étiologiques:-Polyposenaso-sinusiennesinusienne (maladie inflammatoirechronique de la muqueuse naso-sinusienne)sinusienne)-Sinusite chronique infectieuse (origine dentaire,confinement sinusien)17/03/2005 JdE - Imagerie 94


Les Jeudis de l'EuropeStratégie diagnostique• Radiographie standard :-Intérêt limité, , sensibilité faible• TDM sans injection :-Sinusite chronique+++-Suspicion de sinusite aigue bloquée-Bilan complications (mucoc(mucocèle,celluliteorbitaire)• Dentalscan (sans inj) et/ou clichés rétroalvéolaire: : si originedentaire (sinusite unilatérale,materiel dentaire, sinusitemycotique)17/03/2005 JdE - Imagerie 95


Les Jeudis de l'EuropeIntérêt du TDM dans l’explorationldes• Bilan lésionnellsinusites chroniques- Comblement des cavités s sinusiennes,topographiesdes anomalies, remodelage osseux en rapport avecl’inflammation chronique- Perméabilitabilité des unités ostio-méatales17/03/2005 JdE - Imagerie 96


Les Jeudis de l'Europe17/03/2005 JdE - Imagerie 97


Les Jeudis de l'EuropeIntérêt du TDM dans l’explorationldes• Bilan étiologique:sinusites chroniques Polypose naso-sinusiennessinusiennes (Masses polypoïdesdescavités naso-sinusiennes)sinusiennes) Sinusite infectieuse-Dentaire (inclusion, matériel dentaire,granulomeapical)-Pathologie de confinement (déviation de cloison,concha bullosa, , inversion des cornets, cellules deHaller….)17/03/2005 JdE - Imagerie 98


Les Jeudis de l'EuropeIntérêt du TDM dans l’explorationldessinusites chroniques• Bilan pré-opopératoire:Dépistage des variantes anatomiques à risquechirurgical (procidence carotidienne et des canauxoptiques, déhiscencedde la lame papyracée, de la lamecriblée)17/03/2005 JdE - Imagerie 99


Les Jeudis de l'EuropeIntérêt de l’IRMldans l’explorationldessinusites• Peu d’indicationsden pratique courante• Utile en cas de doute diagnostique sinusite versustumeur (rare)• Sensible dans le Dg de certaines complications:-Méningite, empyème me (sinusite frontale etsphénonoïdale)-Phlébite du sinus caverneux (sinusite sphénonoïdale)17/03/2005 JdE - Imagerie 100


Les Jeudis de l'EuropeSources bibliographiques eticonographiques• Ateliers d’imagerieddigestive, urgences abdominales, CHU Nancy Brabois(Pr D.Régent)• DU Imagerie ostéoarticulaireoarticulaire, , CHU TOULOUSE-PURPAN, Pr N.SANS)• Imagerie de l’él’épaule: radio-anatomie anatomie et applications pathologiques,DrsMenouar Kocier, , Laurence Pittet-Barbier (SCHERING)• Imagerie des sinusites chroniques de l’adulte, lJ radiol 2003• ;84:901-91991917/03/2005 JdE - Imagerie 101


Les Jeudis de l'EuropeIMAGERIE DE LA PATHOLOGIENEUROLOGIQUE,ABDOMINALE ET DE L’EPAULELIndications, contre-indications etchoix des examens radiologiques.stratégie diagnostique

More magazines by this user
Similar magazines