Cas cliniques - Les Jeudis de l'Europe

lesjeudisdeleurope.org

Cas cliniques - Les Jeudis de l'Europe

Copie interditeRisques iatrogènes et interactions médicamenteuses, notamment chez la personne âgéeI. Cas clinique 1 Mr. B., 75 ans, marié, 4 enfants assureur à la retraite ATCD familiaux : RASATCD personnels : 70 kg, 174 cm arrêt du tabac depuis un an infarctus du myocarde il y 5 ans, révélé par OAP polypes vésicaux diabète non insulinodépendant traité hypertension artérielle traitée : 150/70 mm HgTraitement en cours TRINIPATCH 10 mg1 par jour NICERGOLINE 10 mg1 par jour GLIBENCLAMIDE 5mg3 par jour METFORMINE 8001,5 par jour DIGOXINE 25 1 cp/ 5 jours sur 7 DILTIAZEM 300 LP1 par jour ZESTORETIC1 par jour DAFLON 5002 par jour LORAZEPAM 2,5 mg1 par jour, le soir ERGADYL2 par jour ASPEGIC 2501 par jour DI-ANTALVICà la demande, jusqu'à 6 par jour CIPROFIBRATE1 par jourCONSIGNE : analyse d'une ordonnance, non respect de C.I., absence d'indication


Copie interditeRisques iatrogènes et interactions médicamenteuses, notamment chez la personne âgéeII. Cas clinique 2 Mr Y…, 87 ans, marié vit avec sa femme dans un bel appartement du centre de Grenoble. un de ses enfants habite juste en dessous. taille 180 cm poids 85 kgATCD personnels : HTA traitée adénome de prostate insuffisance veineuse chronique cataracte bilatérale. Ces dernières semaines, il a présenté un nouvel épisode de lombalgie. La nuit dernière, en se levant pour aller aux toilettes, il a chuté dans le couloir. Ce n'est pas la première fois que cela arrive, mais cette fois-ci, il ne peut plus serelever et souffre de la hanche gauche.Traitement en cours CLONIDINE CHLORHYDRATE 0,15mg NITAZEPAM NIFEDIPINE VASOBRAL DIAZEPAM DICLOFENAC DAFLON 500 mg CATACOL collyre2cp par jour1 le soir10mg 1 par jour2cp par jour10mg 1 le soir50mg 2/ jour3 /jourCONSIGNE : Analyse de la situation


Copie interditeRisques iatrogènes et interactions médicamenteuses, notamment chez la personne âgéeIII. Cas clinique 3 Mme Q.O…, 88 ans institutrice à la retraite ATCD familiaux : RASATCD personnels : taille : 160 cm poids : 55 kg OAP il y 15 ans BPCO diabète non insulinodépendant traité insuffisance cardiaqueTraitement en cours DIGOXINE FUROSEMIDE + AMILORIDE GLICLAZIDE 80 mg ACENOCOUMAROL ZECLAR5 cp par semaine1 cp par jour1 cp par jour1 cp durant 5 jours – 3/4 cp 2 joursdepuis 7 jours a pris, sur les conseils de sa voisine, 2 sachets d’Aspégic 500 pour des maux de têterésistants présente des vomissements et une obnubilationCONSIGNE : conduite à tenir


Copie interditeRisques iatrogènes et interactions médicamenteuses, notamment chez la personne âgéeIV. Cas clinique 4Mme L.L…, 68 ansFemme de ménage à la retraiteATCD familiaux : RASATCD personnels : 69 kg, 154 cm lombalgique chronique tabagique cancer de vessie diabète insulinodépendant traité hypertension artérielle traitée : 160/100 mm HgAyant une douleur chronique due à un cancer vésical, Mme L.L. est traitée par : MOSCONTIN EFFERALGAN CODEINE DICLOFENAC INSULATARD FUROSEMIDE 20mg PERINDOPRIL 4MG ASPEGIC 250100 mg/j6 cp par jour depuis 6 moisà la demande18 unités le soir1 cp/jour1 cp/jour1 sachet par jour A eu mal à l’estomac et a pris comme d’habitude du gel de Polysilane, 2 sachets parjour Depuis deux jours elle présente une gêne respiratoireCONSIGNE : conduite à tenir


Copie interditeRisques iatrogènes et interactions médicamenteuses, notamment chez la personne âgéeV. Cas clinique 5Madame Jacqueline F, 84 ans est adressée au service des urgences par SOS Médecins pourun trouble du comportement aigu, chez une patiente sans antécédents psychiatriques, nitroubles cognitifs.Mode de vie : Patiente veuve depuis 6 mois Vit seule au domicile 3 enfants très présents Une aide ménagère 2 fois par semaine Autonome pour tous les actes de la vie quotidienneAntécédents : Chirurgicaux : néant Médicaux :o dépression depuis le décès de son mario phlébite du MIG, il y a 1 an, dans les suites d’une chuteA son admission aux urgences, l’INR est à 7.Diagnostic ?Traitement actuel : Deroxat 20 0, 0, 1 Sintrom 0, 0,3/4


Copie interditeRisques iatrogènes et interactions médicamenteuses, notamment chez la personne âgéeVI. Jeu de rôle 1Madame B…, 85 ans, mariée, 3 enfantsSecrétaire à la retraiteVit dans la même maison que sa fille au rez de chaussée, suivie régulièrement par lemédecin traitant, soins infirmiers matin et soir, présence permanente de l’époux, et suivirégulier par la fille aînée qui habite au-dessus. Antécédents familiaux : RAS Antécédents personnels : poids : 65 kg taille : 160 cm diabète non insulinodépendant traité maladie coronarienne maladie d'AlzheimerTraitement en cours TRINITINE dispositif à 10 mg FLUINDIONE20mg DIGOXINE ASPEGIC 100 ISKEDIL DIOSMINE METFORMINE 1000 ARICEPT 10 TIAPRIDAL PARACETAMOL 500 DICLOFENAC½ /jour10 gouttes tous les jours1/jour2/jour2/jour3/jour1/jour20 gouttes le soir2/jour3/jourCONSIGNES :Vous avez vu Madame B. il y a deux mois.Vous êtes appelé par la fille aînée, elle pense que sa mère va moins bien, elle a constaté unamaigrissement en changeant les vêtements d'hiver de sa mère par les vêtements d'été etelle vous dit que son père et l'infirmière gèrent seuls le traitement de sa mère.


Copie interditeRisques iatrogènes et interactions médicamenteuses, notamment chez la personne âgée5 personnages : le patient, le médecin traitant, le mari, l'infirmière et la fille aînée.On pourra réaliser des saynètes, soit avec 2 personnages pris 2 par 2, soit rassembler lesdifférents acteurs la fille culpabilise, veut qu’on soigne mieux sa mère… le mari débordé par la situation, essaye par moment d’intervenir dans la prise dutraitement l’infirmière, un peu rigide, gère au mieux, mais se sent menacée dans ses responsabilités le médecin voudrait bien améliorer la patiente, mais hésite à modifier le traitement la patiente dit que tout va bien, qu’elle ne veut pas aller à l’hôpital.


Copie interditeRisques iatrogènes et interactions médicamenteuses, notamment chez la personne âgéeVII. Jeu de rôle 2 Monsieur B., 80 ans, marié, 2 enfants militaire à la retraite suivi régulièrement par le médecin traitant, soins infirmiers matin et soir, bonnecollaboration de son épouse antécédents familiaux : RASAntécédents personnels : poids : 80 kg taille : 180 cm diabète insulinodépendant traité maladie coronarienne dépression ulcère des membres inférieurs fibrillation auriculaire hypertensionTraitement en cours TRINIPATCH 10 mg INSULATAR ASPEGIC 100 TRIMETAZIDINE 20mg DIOSMINE PARACETAMOL 500 DICLOFENAC ACENOCOUMAROL 4mg PRISTINAMYCINE 500mg TERCIAN BROMAZEPAM 6mg AMIODARONE 200mg PERINDOPRIL 4 mg20 unités/jour1/jour2/jour2/jour2/jour3/jour¾ /jour4/jour30 gouttes le soir¼ / 4 fois par jour1 cp 5 jour/semaine2/jourCONSIGNES :Vous êtes appelé car il présente depuis deux jours de la fièvre.


Copie interditeRisques iatrogènes et interactions médicamenteuses, notamment chez la personne âgéeSon épouse qui a reçu un coup de fil de sa fille, vous dit : « Docteur, il faut arrêterl'insuline, il y un nouveau médicament pour son diabète ».3 personnages sont présents : le patient, le médecin traitant, l'épouseOn pourra réaliser des saynètes, en rassemblent les différents acteurs l’épouse qui rapporte les propos de sa fille le patient qui ne veut rien changer le médecin qui voudrait bien améliorer la situation

More magazines by this user
Similar magazines