Mise en page 1 - Ville de Chaville

ville.chaville.fr

Mise en page 1 - Ville de Chaville

Q U A L I T É D E L A V I L L EP o i n t i n f o s d r o i t> Permanences en mairie• Juriste (droit des affaires, droitcommercial, droit pénal): LE 4 e SAMEDI DU MOIS,DE 9H30 À 11H30, sur rendez-vous ;• Notaire: LE 3 e JEUDI DE CHAQUE MOIS,DE 8H30 À 10H30,sur rendez-vous;• Conciliateur de justice (résolutionamiable des litiges): MERCREDI, DE 8H30 À 11H30,sur rendez-vous;• Écrivain public: LES 2 e ET LE 4 e MERCREDIS DU MOIS(SAUF PENDANT LES VACANCES SCOLAIRES),DE 14H15 À 17H,sur rendez-vous.• Avocats du Barreau des Hauts-de-Seine:LES TROIS PREMIERS SAMEDIS DU MOIS, DE 9H30 À 11H30,sur rendez-vous;• CIDFF 92 BB (Centre d’informationen droit des femmes et des familles):LE MARDI DE 14H À 17H, sur rendez-vous.• ADAVIP 92 (Association départementaled’aide aux victimes d’infraction pénale):LE JEUDI, DE 13H30 À 17H, sur rendez-vous.• UFC Que Choisir (droit et défense desconsommateurs): LES 1 er ET 3 e SAMEDIS DU MOIS,DE 10H À 11H30, sans rendez-vous;• ADIL 92 (Association départementaled’information sur le logement):LE 2 e MARDI DU MOIS, DE 14H À 17H, sur rendez-vous;• UNLI (Union nationale des locatairesindépendants): LE 1 er LUNDI DU MOIS, DE 10H À 12H,sans rendez-vous.Rens. et prise de rendez-vousau 01 41 15 47 60.> Permanence au servicede l’Urbanisme• PACT 92 (conseil sur l’habitat et lesprojets de travaux): LE 3 e MERCREDI DE CHAQUE MOIS,DE 9H À 12H, sans rendez-vous.Service de l’Urbanisme: 1456, avenue RogerSalengro.> Permanences téléphoniquesde notairesLa Chambre des Notaires des Hautsde-Seineassure des permanencestéléphoniques gratuites TOUS LES 15 JOURS,ENTRE 10H ET 12H. LA PROCHAINE AURA LIEUJEUDI 14 NOVEMBRE au 01 41 10 27 80.> Permanences au CCAS• Soutien à la parentalité: JEUDI, DE 9H À 12H,sur rendez-vous.• Médiation familiale: LUNDI, DE 15H À 19H,ET LE MARDI, DE 9H À 12H, sur rendez-vousau 01 41 31 08 74.CCAS: 22, rue de la Fontaine Henri IV.C’EST INÉDIT DÉCOUVREZ LE FUTURCENTRE VILLE EN 3DL’espace d’exposition “Cœur de ville” présenteles différents projets des architectespour les îlots Paul Bert, des Coteaux,Anatole France et de la rue de la Bataillede Stalingrad ainsi qu’un “plan-masse” del'ensemble du futur centre ville. Depuis larentrée, quatre nouveaux panneaux explicatifsdécrivent l’aménagement des futursespaces publics de cette ZAC. Dernièrenouveauté, vous pouvez désormais visualiseren 3D, grâce à des tablettes numériquesmises à la disposition des visiteurs,les futurs îlots qui constitueront le nouveaucœur de ville: un voyage dans le futurespace chavillois. Pour découvrir la villeen 3D, grâce à un smartphone ou à unetablette, voir le supplément joint à ceChaville Magazine. ■Plus d’infos :1 bis, avenuede la Résistance(rez-de-chaussée).Ouvert le samedi,de 10h à 12het de 15h à 18h, et lemercredi, de 9h à 12h.Fermé pendantles vacances scolaires.Tél.: 01 41 15 99 90.8. NOVEMBRE 2013. N° 112. CHAVILLEMAGAZINE


V I V R E E N S E M B L E À C H A V I L L ELES AVENUES DESULLY ET DE TORCYPASSENT À TABLE !Le repas annuel entre les résidents desavenues de Sully et de Torcy s’est dérouléle 15 septembre. Cette rencontre,presque gastronomique grâce aux préparationsdes uns et des autres, a réuniles anciens et nouveaux habitants duquartier. ■RENCONTRES, ATELIERS ET ÉCHANGESAU QUARTIER DU MUGUETCréer une convivialité de proximité, tel est l'objectif des activitésorganisées tout au long de l’année par et pour les habitants du quartierdu Muguet. Petit tour d’horizon…Délimité par l’avenue Roger Salengro, larue Anatole France et la route du Pavé desGardes au nord, Viroflay (Pointe deChaville) à l’ouest, la ligne de chemin de ferParis-Versailles au sud et à l’est, ce quartierporte le nom de la petite école maternellesituée au cœur de son territoire.Depuis plusieurs années, des activitésvariées rythment les saisons et contribuentà tisser des liens de voisinage. “Nous proposonsdes rencontres et des activités àtous les habitants du quartier sans engagementni adhésion”, commente RoselyneLesne. À ses côtés, une dizaine d’animateursorganise des apéritifs aux beauxjours, des rallyes pédestres et randonnées,des réunions jardinage avecéchanges de plantes et de graines, desrencontres autour de jeux de société oudes ateliers de confection de couronnesde l’Avent (le prochain aura lieu samedi30 novembre), etc. “Nous sommesouverts à toute proposition pour lancer denouvelles activités et souhaitons que chacuns’implique. Le but est de créer de laconvivialité, lier connaissance ou créerdes liens d’amitié”, conclut cette animatricedu quartier. ■Plus d’infos sur le site www.villagesenville.org(rubrique “muguet”).FÊTE RÉUSSIEÀ LA PAROISSESAINTE-BERNADETTERIVE DROITE / LES VIGNESUNE SOIRÉE EN PARTAGEL’assemblée de quartier Chaville Rive droite/LesVignes organisait son “diner-contacts” le 16 octobre,dans le caveau du Café du théâtre, l’occasion de vivreune joyeuse soirée entre voisins.Dimanche 29 septembre, la paroisseSainte-Bernadette organisait une petitefête avec un apéritif proposé par la communautéportugaise, suivi d’un barbecueet d’un après-midi de jeux en présenced’Hervé Lièvre, premier maire adjoint. ■NOVEMBRE 2013. N° 112. CHAVILLEMAGAZINE .9


ACCESSIBILITÉ CULTURELLEQUE PROPOSE L’ÉQUIPE DU CONSERVATOIRE ?Le conseil général organise une journée sur le thème “Pratique artistique et culturelle des personnes handicapées :construire ensemble un projet d’accueil”, vendredi 8 novembre à l’Atrium. L’occasion de découvrir le travailque mène le Conservatoire avec ce public.S’ouvrir à tous les publics, telle est lavolonté de l’équipe pédagogique duConservatoire. Pour améliorer son offreen faveur des personnes en situation dehandicap, l’établissement a signé unecharte “musique et handicap” lui donnantaccès à des structures de soutien pédagogique,une initiative soutenue par leconseil général. L’équipe enseignante adonc appris à s’adapter à chaque situation,de la plus simple (recommencer lemême cours d’éveil musical à un enfanttrisomique, grossir les notes du cours desolfège d’une élève malvoyante, accepterla présence d’une maman dont l’enfant nepeut rester concentré durant les 30minutes d’une séance, déplacer un pianoà queue pour y accéder en fauteuil roulant)à la plus complexe, comme apprendrele braille. “Nous trouvons toujours dessolutions”, note Valérie Bojinski, coordinatriceaux études au Conservatoire. “Ilfaut simplement accepter des aménagementsde cours et respecter des rythmesd’apprentissage plus lents voire trèsdifférents”.“Le Conservatoire a toujourssu m’accueillir”Coline Gaultier fréquente le Conservatoiredepuis une vingtaine d’années. En 2008, àla découverte de la maladie neurologiquedont elle souffre, tout a été mis en œuvrepour qu’elle poursuive son enseignementmusical malgré ses déplacements enfauteuil roulant et ses hospitalisationsrégulières. “Déjà toute petite, je meblessais plus souvent que les autres. LeConservatoire s’est toujours adapté et ilcontinue, bien que ma santé et mes capacitésmotrices se dégradent. Mon professeurde piano s’occupe des pédales à maplace ou adapte les partitions quand mamain gauche ne marche pas bien. Ils onttoujours su faire en sorte que la musiquereste un plaisir et non une difficulté. L’andernier, ils m’ont porté sur scène pourque je participe au concert d’AccordsMajeurs, salle Gaveau”, raconte la jeunefemme de 25 ans. Chaque semaine, lesgardiens du Conservatoire surveillent sonchien d’assistance le temps de ses coursde piano ou de percussions qu’elle neraterait pour rien au monde : “Ces professeursm’ont fait aimer la musique. Ilsm’ont appris la rigueur et le courage.J’ai du me battre pour jouer certains morceauxtout comme je dois me battre maintenantcontre la maladie”.Aujourd’hui, huit élèves du Conservatoirebénéficient d’un suivi personnalisé avecdes heures supplémentaires d’encadrement,des rendez-vous trimestriels avecles familles, etc. “L’association MusiqueEt Situation de Handicap (MESH) nousaide à mettre en place ces situationsd’accueil. Même si le projet musical nechange pas si l’enfant est handicapé, ilest important que l’enseignant ne sesente pas seul en classe. Les rencontresavec les parents le sont tout autant afind’assurer le meilleur accueil, au cas parcas”, explique Valérie Bojinski. ■Journée de réflexion réservée aux professionnels :vendredi 8 novembre, de 9h à 16h. À l’Atrium.Inscription par courriel cfouillet@cg92.frLES ADOS S’INVITENT AU CAFÉ DES PARENTSLe prochain Café des Parents aura lieu lejeudi 21 novembre, de 9h30 à 11h, à laBibliothèque sur le thème suivant : “Crisedes ados, crise des parents ?” Organisé parle Centre communal d’action sociale(CCAS), en partenariat avec le Centre d’informationsur les droits des femmes et desfamilles de Boulogne-Billancourt (CIDFF 92BB), le Café des Parents est un atelier desoutien à la fonction parentale. ■Rens. : Claire Philibert au 01 41 15 96 20ou par courriel c.philibert@ville-chaville.frNOVEMBRE 2013. N° 112. CHAVILLEMAGAZINE .11


V I V R E E N S E M B L E À C H A V I L L EE n b r e f> Permanence de l’UnafamConfrontés aux troubles psychiquesd’un proche, ne restez pas seuls.L’Union nationale de familles et amis depersonnes malades et/ou handicapéspsychiques (Unafam) propose -outre sa permanence le deuxième samedimatin de chaque mois - un accueilsur rendez-vous le vendredi matin au CCASde Sèvres (14, rue des Caves du Roi).Rens. au 06 84 90 24 86.> Accueil de la CnavDésormais, toutes les agencesfranciliennes de la Cnav reçoivent le publicdu lundi au vendredi, de 8h30 à 12h30majoritairement sur rendez-vouset de 14h à 17h exclusivement surrendez-vous pour permettre aux conseillersretraite de préparer dans les meilleuresconditions les dossiers des assurés.Rens. et prise de rendez-vous au 39 60.> Conférence à SèvresLe Collectif de Défense des MinoritésReligieuses organise une soirée-conférenceintitulée “Chrétiens d’Orient dans latourmente. Réfugiés oubliés de demain ?”MARDI 19 NOVEMBRE À 19H30 à l’espace SELde Sèvres (47, Grande Rue).Rens. sur le site www.cdmrfrance.org> Collecte de la Banque alimentaireSAMEDI 29 ET DIMANCHE 30 NOVEMBRE, les Chavilloisseront sollicités pour participer à la collectede denrées alimentaires dans les magasinsMonoprix, Franprix (rue de Jouy),Coccinelle (Atrium), Cocci Market, Casinoet Spar (Atrium). La totalité du produitde la collecte - 8,3 tonnes ont ainsiété récoltés en 2012 - sera attribuéeà l’épicerie sociale du Relais chavillois.Celle-ci soutient les familles en situationde grande précarité, suivies parles services sociaux, et ne fonctionneque grâce aux dons.DON DU SANG C’EST OFFRIR LA VIELundi 2 décembre, de 14h30 à 20h, la Ville deChaville et l’Établissement Français du Sangorganise une collecte de sang à l’hôtel de villedans les salles Escande, Leguay et Doré. Vouspouvez donner votre sang si vous avez entre 18 et70 ans et pesez au minimum 50 kg. Vous deveztoutefois respecter un délai de 8 semaines entrechaque don de sang. Pour une première fois,pensez à vous munir d’une pièce d’identité. Enfin,il est recommandé de ne pas être à jeun.SIGNATURE D’UN PARTENARIAT AVECLA FÉDÉRATION DES PARTICULIERSEMPLOYEURS DE FRANCELundi 14 octobre a été officiellement signéeune convention de partenariat entre la Villede Chaville et la Fédération des particuliersemployeurs de France. Cette signatures’est déroulée en présence de Jean-Jacques Guillet, député-maire de Chaville,et de Marie-Béatrice Levaux, présidente dela Fepem. En 2012, Chaville comptabilisaitplus de 1500 particuliers employeurs et 800salariés. Face à l’évolution de ce secteur del’aide à domicile, la Ville a décidé de signerun partenariat avec la Fepem. Depuis plusde soixante ans, cette structure accompagnela relation entre les particuliersemployeurs et leurs salariés à travers unLe quiz intergénérationnel, organisé par laVille de Chaville, aura lieu cette année ledimanche 1 er décembre, de 14h30 à 17h30.Venez tester votre culture générale, enrépondant à une centaine de questions, etjouer par équipes de quatre personnescomposées nécessairement d’un ou dedeux enfants. Les trois premières tablesremporteront des bons d’achats et lesautres participants de nombreux autreslots. Cet après-midi de jeu est égalementune bonne occasion d’accomplir un actede générosité. L’intégralité des recettessera reversée à l’association des maladesd’hypertension artérielle pulmonaire(HTAP), une maladie rare et méconnue quiperturbe la circulation du sang à l'intérieurdes poumons. ■réseau d’accueils locaux nommés “relaisparticulier emploi”, un service de proximitédéveloppé dans une vingtaine de communespour apporter des informationsconcrètes, des conseils et un accompagnement.“Échanger entre experts permet deprendre les bonnes décisions. Avec ce premierrelais communal, nous pourrons avoirune approche très professionnelle. Cerelais sera une nouvelle solution pour proposerune écoute et un accompagnementau domicile des personnes par du personnelformé”, a expliqué Armelle Tilly, maireadjoint déléguée à la Solidarité intergénérationnelleet aux personnes âgées. ■PRÉPAREZ-VOUS AU GRAND QUIZDU 1 er DÉCEMBREDimanche 1 er décembre, de 14h30 à 17h30,à l’hôtel de ville. Tarifs : 5 € et gratuit pourles moins de 18 ans. Inscriptions avant vendredi22 novembre au 01 41 15 40 22 ou par mailc.aubrun@ville-chaville.fr12. NOVEMBRE 2013. N° 112. CHAVILLEMAGAZINE


C U L T U R E / A R T D E V I V R EMARCHÉ D’AUTOMNEUNE 6 e ÉDITION À DÉVORERLe Marché d’automne de Chaville approche à grands pas. Les 22, 23 et 24 novembre,les jardins et les abords de l’hôtel de ville se garniront d’étals aux saveurs gourmandes.Au menu de ce marché aux couleurs de l’automne: des produits du terroir, de l’artisanat d’art, des idées de cadeauxet de nombreuses animations pour toute la famille. Une petite visite s’impose.Durant trois jours, une cinquantaine destands sera installée autour de l’hôtel deville. Pour le plaisir des yeux ou pour trouverquelques jolies idées de cadeaux deNoël, laissez-vous tenter par la vente debijoux, peintures, porcelaines, écharpes etchapeaux, lampes et objets de décoration.Vous pourrez également remplir votrepanier de foie gras et de confits, de miel,confitures bio et autres douceurs sucrées,de charcuterie et de fromages, de vinset champagnes, de spécialités régionales,espagnoles et portugaises, d’huîtres(à déguster sur place ou à acheter), dechutney, d’épices ou produits fabriquésexclusivement à base de safran. En bonus,vous pourrez participer au “grand jeu dupanier” et tenter de remporter un lot dedélicieux produits! Aux plus gourmands,des ateliers de cuisine apprendrontà concocter des plats simples à partirde produits de saison. Ils seront animés parle chef Erik Maillard tout le week-end (inscriptionssur place). Le vendredi, à 20h30,une soirée œnologie complétée d’un buffetest prévue dans une salle de l’hôtel deville (tarif: 25 €, repas compris, sur inscriptionsau 01 47 50 54 65 ou par courrielbernardduclos@gmail.com).Enfin, le marché de Chaville fêtera l’arrivéedu Beaujolais nouveau avec 200 bouteillesde vin à gagner (le samedi et le dimanchede 9 h à 13 h) et le Bistrot de Chaville avecun concert jazz manouche et un diner “spécialMarché d’automne” (samedi soir,renseignements au 01 47 50 18 32).Petits et grands enfants bienvenusPour les bambins, la ferme exotique estde retour ! Lapins, oies de Guinée,moutons du Cameroun, lamas, zébus,ânes marocains, poneys falabella etchèvres anglo-nubiennes s’installerontsur l’herbe du jardin de l’hôtel de villeavec un rendez-vous à ne pas manquer:la traite des chèvres. Pour les plus petits,un manège écologique ne tournera rienque pour eux tout le week-end et c’estgratuit. Pour les plus grands, de 3 à99 ans, la société Jeux pour vous proposeraune sélection de jeux de sociétéoriginaux et éducatifs à acheter ou àtester sur place, encadrés par desanimateurs. Le samedi à partir de 17h30,un spectacle pyrotechnique par la compagnieCirkalme-toi, avec jongleurs et cracheursde feu, devrait “mettre le feu” à ceMarché d’automne. ■Vendredi 22 novembre, de 10 h à 19 h;Samedi 23 novembre, de 10 h à 18 h;Dimanche 24 novembre, de 10 h à 17 h;Aux abords de l’hôtel de ville.Rens. au 01 41 15 40 22 ou 01 41 15 47 95.Retrouvez le programme complet avec ce numérode Chaville Magazine et sur le sitewww.ville-chaville.frNOVEMBRE 2013. N° 112. CHAVILLEMAGAZINE.13


C U L T U R E / A R T D E V I V R EALAIN DELON ET ALEXANDRA LAMY EN VEDETTES À L’ATRIUMIls étaient les stars de la rentrée théâtrale: Alexandra Lamy et son metteur en scène, Christophe Lidon, avec La vénus au phacochère, Alain et Anouchka Delon,avec Une vie ordinaire, félicités à l’issue de leur représentation par Jean-Jacques Guillet, député-maire de Chaville, et Hervé Meudic, directeur de l’Atrium.Madjid Khaladj a commencé l'étude dutombak à l’âge de sept ans. Musicien traditionnelet pédagogue accompli, il estaujourd’hui unanimement reconnu commel'un des maîtres des percussions iraniennes.Il a collaboré avec les plus grandsde la musique persane et a réalisé descompositions pour le cinéma hollywoodien.Pianiste d’origine géorgienne, IraklyAvaliani a commencé ses études musicalesà l'École supérieure de musique deTbilissi puis au Conservatoire Tchaïkovskide Moscou. Son répertoire très large luipermet d’aborder tous les styles pianistiques,de Scarlatti à Scriabine, du romantismeà la musique contemporaine.L’Orient-L’Occident est une rencontreentre deux cultures, deux musiques etdeux traditions se retrouvant dans lemême espace-temps. Tout semble opposerces deux styles mais, grâce à leurs différences,il devient possible de créerL’ORIENT-L’OCCIDENT UN DIALOGUE MUSICALÀ ÉCOUTER LE 23 NOVEMBRECe spectacle mélange des percussions iraniennes au piano occidental:la rencontre entre deux cultures le temps d’un concert à l’Atrium.ensemble, de trouver des passerelles etd’ouvrir les nouvelles voies à travers lamusique. Le baroque italien et les percussionsmillénaires iraniennes nous guidentdans ce voyage musical unique. ■Samedi 23 novembre, à 20h45.À l’Atrium.Rens. au 01 47 09 70 75.© CORNELIS VAN VOORTHUIZEN ET A.BOUSTANBIENNALE DE GRAVURE DU 14 AU 24 NOVEMBREL’Estampe de Chaville organise sa 7 e biennale de gravure du 14 au 24 novembre à l’Atrium. L’invité d’honneur sera le sculpteur contemporain Paulde Pignol. Il exposera ses sculptures effilées sur des piédestaux. Seront également exposées les œuvres de 60 artistes de tous pays pour fairedécouvrir au grand public des moyens d’expression et des savoir-faire inconnus. Immuable et toujours actuelle, la gravure crée des imagescontemporaines avec des outils déjà imaginés dans les ateliers du XV e siècle. Le noir et le blanc les plus rigoureux voisinent avec les couleurs lesplus éclatantes, les thèmes classiques avec des recherches très modernes… Venez admirer l’art de la gravure lors de cette Biennale chavilloise.Du 14 au 24 novembre, tous les jours de 14 h à 19 h. À l’Atrium. Rens. au 01 47 09 02 71.14. NOVEMBRE 2013. N° 112. CHAVILLEMAGAZINE


COURS D’HISTOIRE ET DE GÉOPOLITIQUE AU FORUM DES SAVOIRSJeudi 21 novembre et mardi 26 novembre débutent deux nouveaux cycles de conférencessur la géopolitique des religions et sur l’art de la Grèce Antique.Géopolitique des religionsQuels rôles géopolitiques jouent les deuxplus grandes religions du monde surl’ensemble des relations internationalesen ce début de XXI e siècle ? Quelles sontleurs influences et les conséquencesdans cette période de grands bouleversementspolitiques et économiques ?Manlio Graziano animera ces conférences.Il enseigne la géopolitique desreligions à l’American Graduate School, àl’université de Paris IV-Sorbonne et à laSkema Business School.Jeudi 21 et 28 novembre, 5 et 12 décembre,à 18h30. À l’Atrium.Tarifs pour 4 conférences: 28 € (individuel)ou 44 € (couple).L’art de la Grèce Antique(V e - IV e siècles avant J.-C.)À l'issue des guerres médiques, lesAthéniens ont reconstruit le Parthénondédié à leur déesse protectrice et paréleur Acropole de prestigieux monuments.Les grands sanctuaires panhelléniquesde Delphes et Olympie illustrentle talent des architectes grecs par leurstemples, trésors, théâtres et édificessportifs. Ce cycle de conférences seraanimé par Anne-Marie Terel, diplôméede l’Institut d’art et d’archéologie de laSorbonne et de l’École des languesorientales. ■Mardi 26 novembre, 3, 10 et 17 décembreet 4 janvier à 15 h. À l’Atrium.Tarifs pour 5 conférences: 35 € (individuel)ou 55 € (couple).Rens. au 01 47 09 70 70 ou 01 41 15 99 11.Plus d’infos sur le blogLE NÔTRE PAYSAGISTE À CHAVILLE? AVIS DE SPÉCIALISTEAurélia Rostaing, docteur en histoire de l’art et auteur de Jardins de Le Nôtre en Île-de-France*, évoque les jardinsdu château de Michel Le Tellier, situé à Chaville. Ils pourraient être attribués au célèbre paysagiste André Le Nôtredont on fête le 400 e anniversaire de la naissance.Mais elle est plausible compte-tenu de plusieurséléments: la personnalité de MichelLe Tellier, passionné de jardins; la période etl'importance de la campagne de travaux;l'allure générale du plan et ses détails; lemonumentalisme saisissant de la conceptiond'ensemble.L’intervention de Le Nôtreà Chaville est-elle attestée?L’attribution des jardins de Chaville à AndréLe Nôtre repose sur l’Abrégé de la vied’André le Nostre, publié en 1730, qui seraitl’œuvre de Claude Desgots (petit-neveu etcollaborateur de Le Nôtre). Comme bienLes cascades de Chaville, gravure de Pérelle, XVII e siècle.d’autres attributions, elle n’est pas attestéepar des documents autographes (dessinsou correspondance). Les recherches menéesjusqu’à présent n’ont pas permis de mettreau jour des documents d’archives (marchéde plantation par exemple) mentionnantexplicitement l’intervention de Le Nôtre.Pourquoi font-ils partie desjardins majeurs du XVII e siècle?Quoi qu'il en soit de cette attribution, il estcertain que le jardin de Chaville faisait partiedes jardins majeurs du XVII e siècle. Sa diversitéet son raffinement, qui ne sont plusconnus que par des plans et des gravures,sont comparables à ceux des jardins royauxcontemporains. Le plan de Chaville se distinguenéanmoins de celui de Versailles,ou même des Tuileries, où l’on sent encorela structure en damier caractéristique de laRenaissance. À Chaville, pas de damiermais une gigantesque patte d’oie. ■*Jardins de Le Nôtre en Île-de-France,Éditions du patrimoine, 2010.NOVEMBRE 2013. N° 112. CHAVILLEMAGAZINE.15


C U L T U R E / A R T D E V I V R E“VILLE ET PAYSAGES URBAINS”AU SALON DES AMIS DES ARTS DE CHAVILLELe 36 e salon se déroulera du 27 novembre au 8 décembre, à l’Atrium, rassemblant une fois encoredes artistes prestigieux, professionnels ou amateurs confirmés.Chaville se dotant d’un nouveau centreville,la présidente des Amis des Arts deChaville, Nicolle Pailler, a choisi pour le36 e salon un thème d’actualité: “Ville etpaysages urbains”. Pour l’illustrer, l’associationrecevra les meilleurs artistes de lapeinture et de la sculpture contemporainesfrançaises. En effet, se réuniront autour desdeux invités d’honneur, Michel Jouenne(Peintre officiel de la Marine) et Jean-Alexandre Delattre (sculpteur), un pivotd’honneur constitué de Jacques Courtois,Jean-Claude Hiolle, Hervé Loilier, CélestinMessaggio, Vincent et de deux artistesde La Ruche, Pierre Maunoir et GeorgesVisconti.Dans le cadre des animations prévuesautour du salon, l’artiste plasticienneart-thérapeute Valérie Zwygart rebondirasur le thème de cette édition 2013et construira avec les enfants des écoleset les résidents de la Villa Beausoleil uneville imaginaire et éphémère à partir d’unmatériau de récupération constitué deboîtes à chaussures. Rendez-vous lesamedi 7 décembre, à 16 h, à l’Atrium(espace Inchadus) pour l’inauguration decette cité imaginaire. ■Du 27 novembre au 8 décembre,de 14 h à 19h30.Vernissage du salon mercredi 27 novembre, à 19 h.À l'Atrium (espace Louvois).Place du Dôme à la Défense, Jacques Courtois.Rens.: Nicolle Pailler au 06 87 72 04 85ou sur le site www.amis-des-arts-chaville.comUN VERNISSAGE ET TROIS RÉCOMPENSES AU SALON DES AMATEURS DES AMIS DES ARTSSamedi 5 octobre, à l’Atrium, avait lieu levernissage et la remise des prix duSalon des amateurs de l’association desAmis des Arts de Chaville. Cette cérémonies’est déroulée en présence deJean-Jacques Guillet, député-mairede Chaville, Hervé Lièvre, premier maireadjoint, Hervé Meudic, directeur del’Atrium, et de Nicolle Pailler,présidente de l’association les Amis desArts de Chaville. Ont été primés MichelPrécloux (aquarelliste), Agnès Mot(technique mixte) et Élisabeth Favre(sculptrice).VERNISSAGE DE L’EXPOSITION “DANS LES PAS DE COROT”Pour l’exposition de l’Atelier d’arts plastiqueset de gravure, les élèves avaientréalisé des peintures, gravures, pastels,dessins, portraits et nus s’inspirant ducélèbre peintre, Camille Corot. Ils ont présentéleur travail au public, samedi 21 septembredans les coursives de l’Atrium, enprésence de Jean-Jacques Guillet, députémairede Chaville, et de Catherine Cunéod’Ornano, la responsable de cet atelier. ■16. NOVEMBRE 2013. N° 112. CHAVILLEMAGAZINE


QUELLES ACTIVITÉS POUR LES JEUNES À LA BIBLIOTHÈQUE ?> Club de lecture JeunesseLa Bibliothèque propose aux 10-14 ansde s’exprimer sur leurs lectures dans ceclub qui leur est réservé.MERCREDI 6 NOVEMBRE, À 16H.> Atelier WebLaissez-vous guider durant cet atelierd’initiation et de perfectionnement à l’informatique.Inscriptions indispensables.JEUDI 7 NOVEMBRE, À PARTIR DE 14H.> Portage à domicileUne fois par mois, la Bibliothèque proposece service pour les personnes dont la mobilitéest réduite.VENDREDI 8 NOVEMBRE.> Rendez-vousdes P’tits BoutsChaque mois, une séance delecture/heure du conte est proposée auxenfants âgés de 18 mois à 3 ans.SAMEDI 9 NOVEMBRE, À 10H30.> Chaville en livres 2013Les bibliothécaires soumettent unesélection de livres à un groupe de jeunesentre 14 et 18 ans. Ils se réunissent tousles mois pour mettre en commun leursimpressions.JEUDI 14 NOVEMBRE,À 18H15.> Prix des IncorruptiblesLe pôle Jeunesse participe au prix littérairenational des Incorruptiblespour les élèves de CP. Plus d’infos surle site www.lesincos.comSAMEDI 16 NOVEMBRE, À 10H30.> Club de lectureLe Lézard lisantVenez partager vos coups de cœur littéraireset découvrir la sélection desbibliothécaires.SAMEDI 23 NOVEMBRE À 10H30.> Heure du conteÉcoutez avec vos enfants les histoiresdes bibliothécaires à la section Petiteenfance.TOUS LES MERCREDIS MATIN,À 10H30.Rens. au 01 41 15 99 10, par courriel bibliotheque@ville-chaville.fr ou sur le site www.bm-chaville.fr> Star Wars : les deux trilogiesSix films, six vendredis, la trilogie StarWars sera à l’honneur pour se confronter àl’obscur Dark Vador, se former avec Yodaou rigoler avec les Ewok.Ouvert aux ados de 10 à 15 ans.TOUS LES VENDREDIS DU 8 NOVEMBRE AU 13 DÉCEMBRE,DE 16H À 19H.> Soirée soupeRetrouvez une programmation variée(théâtre, court métrage, humour, magie,musique...) tout en dégustant une soupede légumes bio accompagnée d’undessert gourmand.Participation libre - 3 € le bol et 6,50 € le menu.VENDREDI 15 NOVEMBRE, À 20H30.> Samedi ludiqueEntrez dans le monde des jeux et desjouets pour un moment en famille danscet espace ouvert à tous.SAMEDI 16 NOVEMBRE, DE 14H À 17H.UNE DANSE UNE SOUPE UN CONCERT UN CINÉMA ?TOUS À LA MJC DE LA VALLÉE !> Soirée BodegaVenez danser librement entre amis surdes airs latino au rythme des percussions.Initiation de 19h à 21h puis soirée DJ.Inscriptions jusqu’au jeudi 14 octobre.Tarifs : 20 € adhérents et 22 € non-adhérents.SAMEDI 16 NOVEMBRE, DE 19H À 23H.> Les PiratesRendez-vous sur la scène de laSalamandre pour une soirée sous lesigne du rire et de l’improvisation.Tarif : 5 €.VENDREDI 22 NOVEMBRE, À 20H30.> Ze Tremplin 10 e édition:les demi-finalesDix groupes participent à ces demifinalessur la scène de La Salamandreavec un groupe élu par le public et unautre par un jury de professionnels.Tarif : 5 €SAMEDI 23 ET 30 NOVEMBRE, À 20H30.> Cross de ChavilleEt si vous participiez au cross annuel deChaville en constituant une équipe auxcouleurs de la MJC ?Présentation d’un certificat médical de moinsde 3 mois obligatoire pour s’inscrire.DIMANCHE 24 NOVEMBRE, À PARTIR DE 9H30> Soirée FlamencoDémonstrations et initiation au flamenco pourappréhender cette danse en toute convivialité.Inscriptions jusqu’au mercredi 27 novembre.Tarifs : 20 € adhérents et 22 € non-adhérents.VENDREDI 29 NOVEMBRE, DE 19H À 22H.Rens. au 01 47 50 23 93 ou sur le sitewww.mjcdelavallee.frNOVEMBRE 2013. N° 112. CHAVILLEMAGAZINE .19


S P O R T E T S A N T ÉÉCHAUFFEMENT À VOS MARQUES PRÊTS PARTEZ !Les 14 et 15 octobre, les enfants desécoles élémentaires de Chaville se sontretrouvés dans le parc de la Mare Adampour participer au cross scolaire,devenu une tradition chavilloise. Chaqueautomne, cette sortie en forêt conclut uncycle d’endurance proposé dans lesécoles élémentaires en début d’année.Les enfants ont un contrat à remplir :réaliser 800 mètres pour les CP, 1 kmpour les CE1, 1,2 km pour les CE2,1,4 km pour les CM1 et 1,6 km pour lesCM2 selon un temps déterminé au préalable.À l’issue de cette course, ils repartentavec un diplôme après une “pausechocolat chaud-madeleines” encadréepar les enseignants et les parents venusles accompagner et les encourager. “Leprincipe de faire participer les parentsest très sympa. C’est une bonne occasionde partager ce moment avec nos enfants.J’aime bien courir mais je n’avais jamaiseu l’occasion de le faire avec ma fille.En plus, elle est très sensible au fait queje participe à cette sortie scolaire. Elle enparle tous les jours avec ses copines”,nous a confié la maman d’Eva, en classede CP. Ce cross scolaire est organiséchaque année par l’équipe des éducateurssportifs du service Jeunesse etSports de la Ville, avec le soutiendes agents de la Veille urbaine et l’aidelogistique des Services techniques. ■25 KM POUR LA BOSSAPAS OU 5 KM POURCHAVILLE-VERSAILLES ILS L’ONT FAIT !• Samedi 21 septembre, 670 randonneurssportifs de tous âges étaient au rendez-vousdès 7h du matin à la gare de Chaville Rivedroite pour la Bossapas. Ensemble, ils ontaffronté les dénivelés des forêts deFausses-Reposes, Meudon et Clamart.50 bénévoles (fléchage, accueil et sécurité)ont œuvré pour la réussite de cette journéebaignée d’un soleil encore estival. Cetteépreuve sans classement, où la compétitionn’est qu’avec soi-même, attire chaqueannée toujours plus de participants. Parigagné pour cette 6 e édition organisée à l’initiativedu Comité départe mental de la randonnéepédestre des Hauts-de-Seine et duComité départe mental du tourisme desHauts-de-Seine.• Dimanche 29 septembre, dès 9h15, certainsd’entre eux se sont retrouvés pour lamarche Chaville-Versailles au stade JeanJaurès pour un échauffement avec descoachs spécialistes de marche nordique.Environ 400 personnes - dont une moitiéissue des comités d’entreprise et l’autreEN ROUTE POUR LE CROSS MUNICIPALvenue s’inscrire sur place - se sont ensuitelancés dans cette grande “rando-balade”pluvieuse organisée par la Ville de Chaville,en partenariat avec “Paris VersaillesAssociation”, dans le cadre de “Paris-Versailles la Grande Classique”. ■Dimanche 24 novembre, à partir de 9h30, le cross municipal de Chaville se déroulera dans le parcde la Mare Adam. Les courses sont ouvertes aux non-initiés sur présentation d’un certificatmédical de non contre-indication à la pratique de la course à pied en compétition. Inscriptionspossibles sur place à partir de 8h.Tarifs : 7€ pour toute inscription avant le 24 novembre, 10€ le jour-même et gratuit pour lesenfants des écoles élémentaires de Chaville.Bulletins d’inscription et parcours disponibles sur le site http://chaville-athlétisme.athle.comRens. au 01 41 15 99 52.20. NOVEMBRE 2013. N° 112. CHAVILLEMAGAZINE


S P O R T E T S A N T ÉLa préparation de l’embarcation est minutieuse avant la mise à l’eau des kayaks. La balade sur la Seine est sécurisée et encadrée par des membresd’Arc de Seine Kayak, dont le moniteur titulaire du brevet d’État, le personnel médical de l’hôpital de Garches et une bénévole de l’APCH.LE KAYAK POUR TOUSBasée au parc nautique de l’Île de Monsieur à Sèvres, l’association Arc de Seine Kayak a pour objectif, depuis sa créationen 2000, d’ouvrir la pratique du kayak à tous. Il accueille les kayakistes de tout niveau de plusieurs communesdes Hauts-de-Seine. Club orienté vers la pratique loisir plutôt que vers la compétition, il organise également des sortiessur la Seine avec des écoliers et collégiens et, plus récemment, avec des personnes handicapées moteur.S’asseoir dans un kayak, c’est perdre sesrepères habituels car tout est différent surl’eau : l’équilibre, la température et mêmela vision du kayakiste sur ce qui l’entoure.Et pourtant, Stéphane et Florian, deuxjeunes paraplégiques suivis en service dejour à l’hôpital Raymond Poincaré deGarches, n’ont pas hésité à “tenter l’aventure”début octobre, sur la Seine. “Trouverl’équilibre sur le kayak uniquement avecle haut de son corps n’est pas choseaisée, mais je suis toujours partant pourpratiquer une activité sportive nouvelle”,commente Stéphane, le sourire aux lèvres.Une pratique adaptéeOrganisée conjointement par les associationsArc de Seine Kayak et Point CarréHandicap - au service des personnes handicapéesen rééducation à l’hôpital deGarches – cette première sortie sur laSeine a été minutieusement préparée parle club sportif. Celui-ci s’est spécialementéquipé de stabilisateurs et de dosseretspour adapter les kayaks aux besoins despersonnes en situation de handicapphysique. “Ce système de flotteurs estcompatible avec différents types debateaux”, précise Vincent Bray, à l’originede ce nouveau dispositif. “Nous espéronspérenniser ces sorties kayak avec despersonnes en fauteuil afin de les initier àce sport, qu’elles pensent peut-être ne paspouvoir pratiquer en raison de leur handicap.”“C’est tout à fait l’esprit dans lequel œuvrel’Association Point Carré Handicap”, souligneLiliane Delbary, trésorière et bénévolede l’association. “Nous organisons etcofinançons des sorties sportives et culturellestout au long de l’année, en liaisonavec le personnel médical de l’hôpital.Mais nous avons pour cela besoin de soutienet de dons. Pratiquer un sport aide lespersonnes handicapées à récupérer unmaximum de moyens physiques et psychologiquesaprès le traumatisme subi.”“Tous en kayak !”Faire connaître ce sport au plus grandnombre, tel est le credo de l’association,qui compte aujourd’hui une soixantaine demembres adultes, principalement originairesdes communes de Chaville etMeudon, mais aussi de Vanves, Villed’Avrayet même de Sceaux. Des partenariatsont été mis en place avec les Écolesdes Sports de Chaville et Meudon, ainsiqu’avec les collèges Saint-Thomas deVilleneuve de Chaville et Saint-Philippede Meudon.“Nous possédons un beau parc d’unecentaine de bateaux pour différentes pratiques:canoë, kayak, mer, rivière, raft àdeux places, free style… À partir du moisde mars, nous organisons trois sortiespar mois, qui nous emmènent parfoishors de France, comme en Allemagne ouen Italie.” Alors, n’hésitez pas : jetez-vousà l’eau ! ■Rens. : Pierre Leguay (président)au 06 10 94 50 21,par courriel contact@arcdeseinekayak.frPlus d’infos sur le site Internetwww.arcdeseinekayak.frVous pouvez faire un don sécuriséà l’Association Point Carré Handicapsur son site www.apc-handicap.orgFOOTBALL CLUB DE CHAVILLE UN MATCH AMICAL EN HOMMAGE À MAURICE CHIDOYANLe 12 octobre, le Football Club de Chaville organisait un match amical avec l’ensemble deslicenciés du club et des personnalités du milieu sportif chavillois, en hommage à MauriceChidoyan, président d’honneur et figure emblématique du club décédé cet été. FrançoisHaïtaïan, actuel dirigeant du club, et Jean-Jacques Guillet, député-maire de Chaville, ontévoqué avec beaucoup d’émotion le souvenir de Maurice Chidoyan, en présence de MichelBès, maire adjoint délégué à la Jeunesse et aux Sports et d’élus de la commune. À cette occasion,Jean-Jacques Guillet a annoncé qu’il proposerait, lors de la prochaine séance du Conseilmunicipal, de dénommer la tribune du stade Jean Jaurès “Tribune Maurice Chidoyan”.22. NOVEMBRE 2013. N° 112. CHAVILLEMAGAZINE


I N I T I A T I V E SE n b r e f> Collecte de jouetsL’agence Century 21 de Chaville, enpartenariat avec le Secours PopulaireFrançais de Chaville, organise une collectede jouets au profit des enfants défavorisés,DU 1 er AU 30 NOVEMBRE.Cette collecte s’effectuera dans différentscommerces chavillois et la redistributionsera assurée par les Pères Noëls Vertsdu Secours Populaire.> Brocante du Secours PopulairePour financer ses actions de solidaritéde Noël, le Secours Populaire de Chavilleorganise sa grande brocante annuelleSAMEDI 30 NOVEMBRE, DE 10H À 18H,DANS LA SALLE DU DOISU (1, RUE DU GROS CHÊNE).Seront proposés des jouets, des livres, desvêtements et autres articles, l’occasionde réaliser de bonnes affaires et une bonneaction.Rens. au 09 54 30 27 44 ou par courrielchaville@spf92.org> Le nouvel Arch’échos est sortiL’Association pour la recherche sur Chaville,son histoire et ses environs (ARCHE) publieson nouveau bulletin d’information gratuit.L’Arch’échos n°23 évoque “Les Chavilloisesau travail” à partir de 1914. Disponibleen mairie, à la Bibliothèque, à l’Atriumet à la poste annexe de Chaville-Vélizy.Rens.: Pierre Levi-Topal au 01 47 09 34 27et sur le site www.arche-chaville.frBELLE PARTICIPATIONAU MARCHÉ AUX PUCESL’AIJC SUR LES TRACESDE GUTENBERGPour ce 5 e marché aux puces, organisédimanche 6 octobre par le Club municipaldes anciens de Chaville, les chineurs ontarpenté le parvis de l’Atrium et la contrealléede l’avenue Roger Salengro pour dénicherla perle rare. Ont-ils su la trouver? ■VISITE GUIDÉE DE L’ASSOCIATION SOLIDARITÉSNOUVELLES POUR LE LOGEMENTL’association Amitiés Internationales etJumelage de Chaville (AIJC) s’est rendueen Allemagne, du 23 au 28 septembre,avec un petit groupe de neuf personnes.Au programme : visite de Mayence et deson Musée de Gutenberg, de Coblence etde la forteresse d’Ehrenbreitstein puisAlsfeld, ville jumelée avec Chaville, où ilsont été chaleureusement accueillis parle nouveau maire, Stephan Paule. ■Jeudi 26 septembre, le groupe local del’association Solidarités nouvelles pour lelogement (SNL 92) proposait la visite d’unlogement remis à neuf au 10 ter, rue duPavé des Gardes. L’association disposede quatre logements à Chaville dontce pavillon, mis à disposition par lamunicipalité. “Notre association essaie detrouver des logements pour accueillir desfamilles en difficulté et qui ne peuventaccéder aux logements sociaux. C’estun logement passerelle pour qu’ellespuissent “poser leurs bagages” quelquestemps avant d’être prêtes pour un logementdurable. Nous leur assurons unaccompagnement par nos bénévoles et untravailleur social”, explique la responsabledu groupe chavillois, Catherine Perier.Cette remise à neuf a été réalisée grâceaux dons versés à l’association. ■Plus d’infos sur le site http://snl92.chavilleblog.com24. NOVEMBRE 2013. N° 112. CHAVILLEMAGAZINE


E N T R E P R E N D R E À C H A V I L L ELA COMMUNICATION DEVIENT LUDIQUEAVEC CLIC&GAINL’Homme est joueur et les applications ludiques sont les plus téléchargéesdes internautes. Start-up dynamique, Clic&Gain réalise pour les entreprisesdes solutions de communication interactives reposantsur la mécanique des jeux vidéo.Jean-Yves Noir a travaillé pendant 20 ansdans la finance. Ce Chavillois a acquis unebonne connaissance de l’univers des jeuxvidéo et des nouvelles technologies pouravoir réalisé plusieurs opérations dansces secteurs. Avec un ami ingénieur eninformatique et en multimédia, VincentBontoux, ils ont créé Clic&Gain, spécialiséedans la communication ludique.“Nous utilisons tous les ressorts des jeuxvidéos (avec un système de points, derécompense, de challenge…) pour développerdes applications innovantes decommunication et de marketing : desmécaniques ludiques pour améliorer leursperformances”, résume Jean-Yves Noir.Dans un premier temps, les deux associésont réalisé des mini-jeux tout public.Aujourd’hui, ils interviennent commeprestataires de services (conseil, développementet exploitation) avec des solutionstoutes prêtes ou sur-mesure pour tous lessupports: web, mobiles, réseaux sociaux,bornes, etc. En juin dernier, leur projetÀ seulement 26 ans, Stefany Meyer évoluedans le monde de la photographiedepuis une dizaine d’années. Après unbac photo et un BTS en management,elle accumule déjà une solide expérienceen laboratoire et en reportage. Portraitsde mariages, baptêmes, naissances,enterrements de vie de jeune fille… elleimmortalise les beaux moments de lavie. “J’aime vraiment voir les réactionsdes personnes photographiées quandTreasure Hunt a été sélectionné pour lefestival du numérique, Futur en Seine. Ilsont inventé une solution de marketingpour mobile unique. Basée sur la reconnaissanced’images, elle permet à l'utilisateurde recevoir un complément d'informations,de participer à une chasse autrésor ou à un vote. “Par l’intermédiaire decette innovation technique en cours decommercialisation, notre entreprise entredans une phase d’accélération”, préciseJean-Yves Noir. ■Pour plus d’infos et pour comprendre le principede Treasure Hunt: prenez en photo le visuel illustrantcet article et envoyez-le par courriel à get@my-th.frSTEFANY MEYER PHOTOGRAPHEDE TOUS VOS ÉVÉNEMENTSelles regardent mes clichés. J’aime medire que j’ai réussi à capter une imagequi suscite une émotion”, commente lajeune femme. À chaque reportage, ellese déplace avec tout son matériel : sesfonds de couleurs, éclairages, trépieds,ampoules, accessoires et musique pourl’ambiance ! Un véritable studio portablequ’elle aimerait poser dans un petit localchavillois. Tout en travaillant dans lesassurances le jour pour ses finances,elle enchaîne les prises de vue le soir etle week-end tout en mûrissant ce beauprojet de studio photo. ■Rens. au 06 98 53 70 39ou par courriel sa.photographe@gmail.comou sur son blog http://almeidaphotographe.blogspot.frE n b r e f> Permanences pour créateursd’entreprisePour donner toutes les chances de succèsaux projets des créateurs d’entreprise,la Chambre de Métiers et de l’Artisanatdes Hauts-de-Seine (CMA92) leurpropose un accompagnement techniqueet un soutien personnalisé.Prochaines permanences gratuites “créationd’entreprise”: JEUDI 28 NOVEMBRE, DE 9H30 À 12H30 ETDE 13H30 À 17H, ET VENDREDI 20 DÉCEMBRE, DE 9H30 À 12H30ET DE 13H30 À 15H30.Antenne de la CMA92 : 5, square Robinsonà Sceaux (résidence Clémencia).Plus d’infos au 01 47 29 43 46ou sur le site www.cma92.fr> ErratumUne erreur s’est glissée dans le Guidede la Ville page 146. Le numéro detéléphone de la librairie la Pointe Presse(1945, avenue Roger Salengro)est le suivant : 01 47 50 91 73.SHEFFIELD 4UL’ANGLAIS ENTOTALE IMMERSIONDeux amies françaises, l’une vivant àChaville et l’autre en Angleterre, se sontdit un jour : “Pourquoi ne pas faire partagernotre amour pour l’Angleterre en utilisantnos compétences dans l’animationet l’organisation de séjours ?” Ainsi estnée Sheffield 4U, une petite structureproposant des séjours linguistiques aux11-17 ans dans le sud du Yorkshire, àSheffield. “L’idée de départ était de fairepartir mes enfants en séjours linguistiques,avec leurs copains, dans desfamilles qui avaient vraiment envied’accueillir des jeunes Français. Vivre auquotidien et faire du sport avec desanglophones pendant une semaine leurpermettra de mieux maîtriser la langue”,raconte Isabelle Amar, psychologueavec 10 ans d’expérience dans l’animation.Vie de famille, cours d’anglais,sport et visites culturelles s’organisent àchaque vacance pour les scolaires, pargroupe de 12 enfants, mais aussi desséjours à la carte pour les étudiantset les adultes. ■Rens. par courriel info.sheffield4u@gmail.comNOVEMBRE 2013. N° 112. CHAVILLEMAGAZINE .25


G R A N D P A R I S S E I N E O U E S TE n b r e f> Maison de la Nature• Ciné-naturePour les familles sur inscriptionMERCREDI 20 NOVEMBRE À 14H15: Wall-E.• Mercredi des enfants (16h à 17h)sur inscription6 NOVEMBRE: les rendez-vous Léonard& Benjamin “En creux et en relief”;20 NOVEMBRE: papier recyclé;27 NOVEMBRE: écorces.• Côté jardin (samedi, de 10h à 12h)sur inscription23 NOVEMBRE : préparer un compostage de qualité.• Dimanche découverte (14h à 18h)17 NOVEMBRE: une vie de déchet.Rens. et inscriptions auMaison de la Nature: 14, ruelle des Ménagères à Meudon> Permanences du conseiller énergieLe conseiller énergie de l’Agence locale del’énergie de GPSO assure une permanenceà Chaville: VENDREDI 8 NOVEMBRE, DE 13H30 À 17 H,À L’HÔTEL DE VILLE (1456, AVENUE ROGER SALENGRO).Rendez-vous necessaire.Rens. au> Aides à la création et audéveloppement d’entreprise• Atelier méthodologie de la création d’entrepriseCette réunion d’information générale sur laméthodologie du projet de création sera animéepar un expert de la CCI des Hauts-de-Seine.Au programme: les facteurs de succèsou d’échec, la pertinence commerciale,la faisabilité financière et le choixde la structure juridique.LUNDI 25 NOVEMBRE, DE 14 H À 17 H, À LA CCI DEBOULOGNE-BILLANCOURT (39-41 RUE DE LA SAUSSIÈRE).• Réunion d’information: autoentrepreneur,mode d’emploiCette réunion met l’accent surles conditions de réussite d’un projetde création d’entreprise sous le régimede l’auto-entrepreneur et sera animée parun expert du Point-Info auto-entrepreneur.Au programme: les obligations, les droits,les limites, les avantages et inconvénients,le chiffre d’affaires, la fiscalité et lesnouveautés en 2013 de ce statut.JEUDI 14 NOVEMBRE 2013, DE 9H30 À 13 H,AU RELAIS DE BOULOGNE-BILLANCOURT (20, RUE D'ISSY).• Réunion d’information: créer uneactivité de services à la personneCette réunion d’information aideles porteurs de projet à faire le pointsur les avantages et les contraintesde ce secteur d’activité.MARDI 26 NOVEMBRE, À 9H30,AU RELAIS D’ISSY-LES-MOULINEAUX(89, RUE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL FÉLIX ÉBOUÉ)Plus d’infos au 01 55 95 04 07.PORTES OUVERTES À ISSÉANEPOUR LA SEMAINE DE RÉDUCTIONDES DÉCHETSLe Syctom, l’agence métropolitaine desdéchets ménagers, organise une journéeportes ouvertes au centre multifilièrede traitement des déchets ménagersIsséane à Issy-les-Moulineaux samedi23 novembre, de 10 h à 17 h. À cetteoccasion, le grand public pourra découvrirle fonctionnement de ce centre quitraite chaque année 460 000 tonnes dedéchets par incinération et 22 000tonnes pré-triées par les habitants dansle centre de tri des collectes sélectives.Les visiteurs pourront observer les différentesétapes du traitement desordures ménagères depuis la livraisonpar les camions de collecte, jusqu’à laproduction d’énergie et le traitementdes fumées d’une part ainsi que laséparation mécanique et manuelle desmatériaux issus des collectes sélectivesen vue du recyclage d’autre part. Deplus, les visiteurs auront l’occasion departiciper à une “collecte événement”en déposant leurs piles et ampoulesDans son Histoire du grand vignoble d’Île-de-France, de la Gaule à nos jours, Alain Poretnous emmène du clos Montmartre auxvignes de Chaville. Cet ancien journalistereporter, amateur de vin, s’attache à présenterl’histoire de ce vignoble dans plus de 70communes franciliennes. Depuis la périodegallo-romaine jusqu’à nos jours, il racontel’évolution du prestigieux vignoble, sansoublier les vignerons, les cépages et lesconfréries de la région. Si le vignoble a disparuen raison de l’extension urbaine de l’agglomérationparisienne et de l’apparition dèsusagées sur un stand dédié. L’accès estlibre et gratuit toute la journée avec undépart de visite toutes les 15 minutes. ■Isséane: 47-103, quai Roosevelt à Issy-les-Moulineaux.Plus d’infos sur le site syctom-paris.frLECTURE VERTE SUR LES VIGNESET VIGNOBLES FRANCILIENS1864 du phylloxera, à l’instigation de passionnés,la commune de Suresnes a replanté dela vigne blanche en 1965 qui s’étendaujourd’hui sur un hectare. Parmi les 11communes des Hauts-de-Seine toujoursengagées dans la viticulture, l’auteur dévoilel’histoire du vin dans trois villes de GPSO:Chaville, Issy-les-Moulineaux et Meudon.À Chaville, la vigne remontrait au début duXIII e siècle et à Issy-les-Moulineaux à lapériode gallo-romaine alors qu’à Meudonl’abbaye de Saint-Germain possédait déjà unpressoir en 1245. Aujourd’hui, la productionannuelle représente quelques 150 bouteillesde Chavignon à Chaville, 250 à Issy-les-Moulineaux et 60 à Meudon à découvriret visiter en cette période de vendanges.À Chaville, c’était le 20 octobre dernier[voir notre article page 7, ndlr] ■Histoire du grand vignoble d’Île-de-France, de la Gauleà nos jours, Alain Poret, Presses de Valmy, 2011.26. NOVEMBRE 2013. N°112. CHAVILLEMAGAZINE


SMART CITY + UNE PLATEFORME NUMÉRIQUE POUR RÉINVENTERLE VIVRE ENSEMBLEGrâce à la richesse de son offre de contenus et de services locaux, ce projet de plateforme est un outil uniqued’échanges et d’informations personnalisées pour tous les habitants et acteurs de la ville.Jean-Jacques Guillet, député-maire de Chaville et vice-président de Grand Paris Seine Ouesten charge du Développement numérique lors de la présentation de Smart city +, le 10 octobre.En cours d’élaboration, cette plateforme sera testée en 2014 à l’échelle du territoire.Porté par neuf partenaires de haut niveau,Smart City + est le lauréat 2012 de l’appel à projets“Ville numérique” du Grand Emprunt-Investissements d’Avenir de la Caisse desDépôts et Consignations. Ce projet derecherche collaborative propose un serviceinnovant et accessible sur tous les supportsnumériques (Smartphones, tablettes, PC…).Conçu pour accueillir de nombreux services etcontenus géolocalisés, Smart City + constitueun démonstrateur d’excellence des nouveauxusages de la ville connectée. Particuliers, associations,entreprises et administrations serontconnectés grâce à cette plateforme ouverte,modulaire, évolutive et participative. Ils auront lapossibilité de partager leurs passions, de mettreleurs talents au service de leurs voisins,d’organiser un achat groupé dans leur quartier,de trouver un covoiturage express, de participerà une réflexion citoyenne, etc. Chacun pourrautiliser Smart City + dans ses activités quotidiennesgrâce à la mutualisation de nombreuxservices numériques “d’hyper proximité”. Dotéd’un budget de 5 M€, ce projet conjugue savoirfairetechnologique, design et expérienced’usage numérique. Il sera achevé en 2014.Smart City + est un projet majeur du Contratde Développement Territorial (CDT) “Villenumérique, créative et durable” de GPSO. ■QUELLES ACTIVITÉS PRATIQUER AU COMPLEXE SPORTIFMARCEL BEC?Randonnée VTT(gratuit)La Communauté d’agglomération organise,en partenariat avec le Chaville-Sèvres VTT, des randonnées VTT gratuitesdans la forêt au départ du complexesportif Marcel Bec. Rendez-vous ledimanche 17 novembre pour un parcoursd’initiation de 20 km en compagnie demoniteurs diplômés. Inscriptions obligatoireset gratuites pour tous les habitantsde GPSO (enfants à partir de 8 ansaccompagnés d’un adulte).Coaching course à pied (gratuit)Les habitants du territoire de GPSO souhaitantreprendre ou commencer uneactivité physique ont la possibilité departiciper aux entraînements sportifs dudimanche matin au complexe sportifMarcel Bec. Les coachs professionnelsd’Endurance shop les accueillent dansun cadre privilégié au cœur de la forêt deMeudon tous les dimanches, de 10 h à12 h. Inscription gratuite et obligatoiresur présentation d’un certificat médicalet d’un justificatif de domicile.Location de courts de tennisLes habitants de la Communauté d’agglomérationont la possibilité de louer descourts de tennis (en intérieur et en extérieur)au sein du complexe sportif MarcelBec tous les jours de l’année sur présentationd’un justificatif de domicile (8€/h). ■Plus d’infos sur le site www.agglo-gpso.frNOUVEAUX CONTENEURS À TEXTILEGPSO a mis à la disposition des habitants de nouvelles bornes de collecte des textiles avec un nouveau partenaire, Écotextile. Sa mission? Assurer la bonne collecte desbornes, leur nettoyage et le recyclage des textiles qui ne peuvent être réemployés. À Chaville, les conteneurs sont installés: place Gaston Audonnet (gare Rive gauche), àl’angle des rue Albert 1 er et de la Bataille de Stalingrad, 9 rue de la Fontaine Henri IV, 1383 (face Monoprix) et 1928 avenue Roger Salengro et 32 rue Carnot (gare Rive Droite).En cas de débordement du conteneur, vous pouvez alerter Écotextile au numéro Azur 0810 118 835.NOVEMBRE 2013. N° 112. CHAVILLEMAGAZINE .27


C I T O Y E N N E T ÉL’ACTUALITÉ DUCONSEIL MUNICIPALParmi les sujets à l’ordre du jour du Conseil municipal du 14 octobre dernier : la création de So Digital,la présentation du bilan prévisionnel 2012 actualisé de la ZAC du centre ville par la société publique locale “SeineOuest Aménagement” et la création d’une avance remboursable sur les frais de garde individuelle.Le compte-rendu complet du Conseil municipal du 14 octobre est disponible sur le site de la ville,www.ville-chaville.fr (rubrique “Vie municipale”).Création de SO DIGITAL, agencenumérique communautaire.Le projet de Contrat de DéveloppementTerritorial, validé le 13 novembre 2012 et dontl’enquête s’est déroulée jusqu’au vendredi 5juillet 2013, prévoit la création d’une agencenumérique communautaire qui a vocation àfavoriser la lisibilité de Grand Paris SeineOuest comme territoire numérique en facilitantla diffusion des innovations et leur promotionsur le territoire ainsi qu’à l’extérieur.L’agence numérique communautaire (SeineOuest Digital) répond à trois objectifs principaux: promouvoir Grand Paris Seine Ouestcomme un pôle d'innovation majeur, faciliterl'appropriation des nouveaux usages numériques,promouvoir l'expérimentation et testerde nouvelles pratiques.Cette structure sera constituée sous la formed’un groupement d’intérêt public (GIP) composéde membres de droit (Grand ParisSeine Ouest et les communes de Boulogne-Billancourt, Chaville, Issy-les-Moulineaux,Marnes-la-Coquette, Meudon, Sèvres,Vanves, Vélizy-Villacoublay, Ville-d’Avray et lasociété d’économie mixte Issy Média) et demembres actifs (Seine Ouest Entreprise etEmploi et ART 3000). L’agence numériquesera une structure souple. Elle disposera delocaux mis à disposition par la communautéd’agglomération Grand Paris Seine Ouest etsera constituée d’une équipe réduite à deuxou trois membres de personnel mis égalementà disposition par Grand Paris SeineOuest.Ses projets d’expérimentation ou de développementd’applications seront financéspar des projets européens ou nationaux et/oupar des contributions volontaires de sesmembres.Présentation du bilan prévisionnelactualisé de la ZAC du centre villeConformément à l’article 28 du traité, la SPLSeine Ouest Aménagement a transmis à laville de Chaville son bilan prévisionnel actualiséau 31 décembre 2012, faisant apparaître,d’une part l’état des réalisations en recettes etdépenses et d’autre part, l’estimation desrecettes et dépenses restant à réaliser. Afind’assurer une information complète et transparentesur l’avancement de la ZAC du centreville, Monsieur Loiseleur, directeur général dela SPL Seine Ouest Aménagement est venuprésenter ce bilan au Conseil municipal du14 octobre dernier.Sur le plan financier, le bilan prévisionnel de2011 prévoyait un montant total des dépensesde 51,8 M€ et un montant des recettes de58,2 M€, incluant les participations de la Ville(3,5 M€) du concédant (2 M€) et du concessionnaire(1 M€). Le bilan 2012 fait apparaîtreun montant total des dépenses de 53,1 M€ etun montant des recettes de 55,9 M€, incluantégalement les participations prévues initialement.Le solde s’élève donc désormais à2,8 M€. Cette évolution est liée essentiellementà une augmentation des dépenses quiportent principalement sur les travaux de lapharmacie et du marché (travaux complexes àréaliser dans des délais très courts) ainsi quesur les travaux de voirie et réseaux divers quise sont avérés plus coûteux que prévu en raisonde travaux de mise en sécurité et d’éclairageprovisoire aux abords de l’école et de laMJC. Les dépenses en diminution concernentessentiellement les frais de rachat du foncier(certains terrains étant conservés par la Ville)et l’annulation des frais relatifs à la MJC provisoire(l’opération étant abandonnée en raisondu maintien sur place de la MJC pendant lestravaux). Enfin les principales recettes endiminution portent principalement sur les produitsdes ventes des terrains aux promoteurs(révisés pour tenir compte de l’évolution de laconjoncture).Création d’une avanceremboursable sur fraisde garde individuelleLes familles qui emploient une assistantematernelle ou une assistante parentale bénéficient,sous condition de ressources, d’une allocationde la Caisse d’Allocations Familiales,d’une allocation du conseil général des Hautsde-Seine(Bébédom 92) ainsi que de l’allocationmunicipale Chavidom. Les aides de la CAF etdu conseil général sont versées avec un décalaged’un mois. L’aide municipale, quant à elle,est versée trimestriellement. Afin de soutenirles familles qui doivent faire l’avance financièredu salaire de la professionnelle avant de bénéficierde ces aides, il est proposé de créer, àcompter du 1 er janvier 2014, une avance remboursablesans intérêts dans les six moisqui suivent le premier versement de la CAFet du conseil général. Cette aide concerneles familles qui emploient régulièrement uneassistante maternelle agréée ou une auxiliaireparentale référencée par le Relais mixte pour lagarde d’un enfant jusqu’à l’âge de trois ans. Lemontant de cette aide équivaut à la somme del’allocation mensuelle de la CAF, de celle duconseil général et de l’allocation trimestriellemunicipale Chavidom. ■CONSEIL MUNICIPALLa prochaine séance du Conseil municipal auralieu le lundi 9 décembre, à 19h30, dans lessalons de l’hôtel de ville. Retrouvez l’ordre dujour ainsi que le compte rendu des séancesprécédentes sur le site www.ville-chaville.fr(rubrique “Vie municipale”).28. NOVEMBRE 2013. N° 112. CHAVILLEMAGAZINE


PARTICIPEZ À UNE EXPOSITIONSUR LA GUERRE DE 1914-1918E n b r e f> Cérémonie du 11 novembreLa commémoration de l’Armistice de la guerre1914-1918 aura lieu LE LUNDI 11 NOVEMBRE, À 10H30,SUR LE PARVIS DE L’HÔTEL DE VILLE PUIS, À 11H, AU CIMETIÈREDE CHAVILLE. Cette cérémonie commémore la findes combats de la première guerre en rendanthommage chaque année aux 194 Chavilloistombés au cours de ce conflit et dont les nomssont gravés sur le Monument aux Morts.> Soirée parisiennede la FNACALa Fédération nationale des ancienscombattants en Algérie, Maroc et Tunisie(FNACA) de Chaville organise une sortie en carà Paris, ouverte à tous, MARDI 17 DÉCEMBRE.La visite de “Paris et ses illuminations” serasuivie d’un dîner au célèbre restaurant Cielde Paris, au 56 e étage de la tourMontparnasse. Tarif: 110 € par personne.DÉPART FACE À L’HÔTEL DE VILLE, À 18H.Rens. et inscriptions, avant le 10 décembre,au 01 47 09 63 33 (Gérard Sarfati).Vous conservez peut-être dans votre grenierou au fond d’un placard des documentsconcernant la période 1914-1918? LesArchives municipales participent à la préparationd’une exposition pour le centenaire dela première guerre mondiale qui sera célébrél’an prochain. Photographies anciennes,cartes postales, correspondances, écrits deguerre, objets… constituent un véritable trésorà préserver et à partager pour enrichir lamémoire collective. Vous pouvez transmettrevos documents sous forme de prêt (ils serontnumérisés) ou de dons pour être conservésdans les collections municipales. ■Rens. au 01 41 15 47 11ou par courriel archives@ville-chaville.frAPPEL À PROJETSPOUR INITIATIVESJEUNES SOLIDAIRESC’EST LE MOMENT DE S’INSCRIRE SUR LESLISTES ÉLECTORALESLes 23 et 30 mars 2014 auront lieu lesélections municipales puis le 25 mai lesEuropéennes. Mis à part quelques casparticuliers, pour pouvoir voter, il fauts’inscrire avant la fin de l’année qui précèdele scrutin. Même s’il est possible des’inscrire à tout moment de l'année, vousne pouvez voter qu’à partir du 1 er mars del’année suivante.Pour pouvoir voter aux élections de 2014,il faut donc s’inscrire sur les listes électoralesau plus tard le 31 décembre 2013,être âgé d’au moins 18 ans la veille du1 er tour du scrutin, être de nationalitéfrançaise et jouir de vos droits civils etpolitiques. Pour effectuer cette démarche,adressez-vous à la mairie muni d’unepièce d’identité, d’un justificatif de domicileet, éventuellement, de votre anciennecarte d’électeur. À noter: les jeunes ayantatteint l’âge de 18 ans sont inscrits d’office.Il est toutefois préférable de vérifiercette inscription auprès de la mairie. ■Rens. au 01 41 15 40 00.Vous avez entre 18 et 30 ans ? Voushabitez, travaillez ou étudiez dans lesHauts-de-Seine? Le conseil général vousaccompagne dans la réalisation de votreprojet de solidarité internationale. Depuisla création de ce dispositif en 2009,165 projets ont ainsi été soutenus. Encomplément d’une aide financière pouvantaller jusqu’à 6000€, Initiatives jeunes solidairespropose un accompagnement pourla mise en œuvre de projets de solidaritéinternationale visant à réduire la malnutritionet l’extrême pauvreté ainsi que leurrestitution sur le territoire des Hautsde-Seine.L’édition 2014 est lancée.L’ensemble du dossier de candidature està déposer avant le 7 mars 2014. ■Plus d’infos au 01 76 68 84 37 ou sur le sitewww.hauts-de-seine.netNOVEMBRE 2013. N° 112. CHAVILLEMAGAZINE .29


C I T O Y E N N E T ÉUNE “BELLE ROUTE” POUR NICOLE ET FRANÇOIS JAGUELIN JUSQU’À LEURS NOCES D’ORNicole connaît Chaville depuis 1950, annéeoù ses parents s’installent dans une maisonde famille construite en 1929, rue desCharmeuses. Elle fait ses “premièresclasses” à Ferdinand Buisson et au groupescolaire Paul Bert avant de rejoindre le lycéeMarie Curie à Versailles ce qui l’amènera àla Fondation Curie pour ses premiers pasdans la vie active.François, après des études à Vierzon, intègrel’usine Renault à Boulogne-Billancourt, surl’Île Seguin, comme dessinateur industrielen outillage avant de s’installer à Chaville, en1959. Il loue alors une chambre à la familleCampillo bien connue à l’époque pour samurisserie de bananes !Leurs chemins se croisent en 1960 à laCroix-Rouge de Chaville où tous deux sontbénévoles et chantent dans la choraleÀ chœur joie. Ils se marient le 12 octobre1963 à Chaville - de cette union naîtront deuxfilles, Christelle et Laure - où ils reviendronts’installer en 2006. Responsable de l’associationapicole de l’Ouest parisien (A.M.O.P.),François Jaguelin est à l’origine du rucherde la rue Paul Vaillant-Couturier. Ce projetest né d’une rencontre, lors du premierSalon nature, avec Marie-Odile Grandchampaujourd’hui maire adjoint déléguée auDéveloppement durable et à l’environnementet , ravie d’unir de nouveau ce couple après50 années de mariage. C’était le 12 octobre,de nouveau à la mairie de Chaville. ■JOURNÉE CITOYENNETÉ POUR LES COLLÉGIENSJeudi 17 octobre, au stade Jean Jaurès,s’est déroulée la Journée citoyennetépour tous les élèves de 6 e du collège JeanMoulin et de l’Institut Saint-Thomas deVilleneuve. De 9h à 16h, les jeunes ont pualterner les activités sportives comme lerelais ou l’ultimate et assister à desdébats sur la thématique “Demain, tuseras adulte”. “Depuis quatre ans, nousapprenons aux jeunes, avec cetteJournée citoyenneté, à connaître l’autreet à vivre ensemble. Vous l’avez appris enessayant de gagner ensemble avec deséquipes mixtes”, leur a rappelé le maireadjoint François-Marie Pailler lors de laremise des coupes en présence de tousles partenaires : Police, MJC, conseilgénéral des Hauts-de-Seine, Actionsjeunes, services de la Ville (Jeunesse etSports et CCAS), chefs d’établissements,professeurs et parents. ■É t a t c i v i l - a o û t - s e p t e m b r e 2 0 1 3Naissances (août - septembre 2013)Maylis Audoux de Masfrand, Ilan Berdugo,Sabrinel Boushaba-Tahar, JustineDondaine, Gabin Falcoz, Yoan FigueiraMartins, Jules Guenin, Bilal Kadi,Marceau Le Magueresse, Lucien Leblanc,Lyra Morisset, Emma Barraque, ArthurBernard, Noé Boucherit, EléonoreCoquet, Arsène Costes, Prisca de Bégonde Larouzière, Maya Dura, MarcelFournier, Malika Hashem, Hugo Le Lain,Émeraude Ligali, Léonie Lindemann,Enzo Marti, Maxence Maussibot,Majdouline Otmani, Wael Rabih, LisaRoudaut, Colombe Vauchaussade deChaumont, Mila Waernessyckle, ThomasZaïr, Raphaël Zhu et Noha Paulos (mai).Mariages (septembre 2013)Gilles Nanfack Tchenguem et AdèleDjuikui Pafoule ; Kelabléanwi Tia et JulieGomez ; Eric Boulin et Fouzia Charaf ;Gonzalo Gutierrez et Karen Leconte ;Christophe Fournier et Gaby Blanc ;Pierre Tampon-Lajarriette et JessicaRisaliti ; Sébastien Obert et Miki Kato ;Christophe Jammot et Fanny Martinez.Décès (août - septembre 2013)Maurice Chidoyan, Khemaïs Khemiri,Denise Grenet, Odette Virolle, DeniseMenard, Arlette Lheur, Claude Jéhanne,Carla Cagni et Charles Lorenzo.30. NOVEMBRE 2013. N° 112. CHAVILLEMAGAZINE


V I E P R A T I Q U EPharmacies de garde (jour)En octobreDimanche 27Pharmacie Auger91, Grande Rue à SèvresTél. : 01 45 34 01 83En novembreVendredi 1 erPharmacie Brazeau d’Alexis29, rue de Jouy à ChavilleTél. : 01 47 50 42 87Dimanche 3Pharmacie des écoles667, avenue Roger SalengroTél. : 01 47 50 48 98Dimanche 10Pharmacie Brazeau d’Alexis29, rue de Jouy à ChavilleTél: 01 47 50 42 87Lundi 11Pharmacie du Parc29, Grande Rue à SèvresTél. : 01 45 34 00 44Dimanche 17Pharmacie Laurier36, rue de Saint-Cloud à Ville-d’AvrayTél. : 01 47 50 55 70Dimanche 24Pharmacie Carnot18, rue CarnotTél. : 01 41 15 13 29En décembreDimanche 1 erPharmacie du centre5, rue Pierre Midrin à SèvresTél. : 01 46 26 95 13UrgencesPompiers : 18 ou 01 45 34 08 71.Police secours : 17.Commissariat de police (toute heure) :4, avenue de l’Europe à Sèvres.Tél. : 01 41 14 09 00.Samu : 15 ou 01 47 10 70 10.Samu social : 115.Médecins : 7 jours/7, de 9h à 23h,au 0 820 800 880.ARB (réseau bronchiolite) : 0820 820 603Centre hospitalier des 4 Villes :standard unique (Saint-Cloud/Sèvres) :01 77 70 70 70.■ site de Sèvres : 141, Grande Rue àSèvres. Urgences : 01 77 70 78 78.■ site de Saint-Cloud : 3, place Silly.Urgences : 01 77 70 71 71.Site Internet : www.ch-4villes.frCentre anti-poison : 01 40 05 48 48.SOS dentaire : 01 47 78 78 34.SOS Médecin : 01 47 07 77 77.SOS Amitié : 01 46 21 31 31.Urgences vétérinaires 24h/24 :08 36 68 99 33.Taxis chavillois : 01 49 07 07 07.Nouvelle psychologueMarianne Braun s’installe commepsychologue clinicienne-psychothérapeuteà Chaville. Diplômée de Paris VII, elle reçoitsur rendez-vous au 23 bis, rue du Coteau.Rens. au 06 07 83 54 48.Nouvelle sophrologueFormée à la sophrologie caycédienne,Isabelle Goutard exerce en séancesindividuelles, en groupe (5 à 10personnes) et en entreprise. Chaqueséance dure entre 30 et 45 mn.Rens. au 06 22 48 82 00 ou par courrielisabelle.goutard@gmail.comRamassage des encombrantsLes objets (vieux meubles, appareilsménagers…) doivent être déposés surle trottoir, la veille au soir, à partir de19h. La carte de ramassage des encombrantsest consultable sur le sitewww.ville-chaville.fr (rubriques : “Qualitéde la Ville et développement durable”/“Propretéet déchets”/“Ramassage des encombrants”).La liste des rues par secteur est égalementdisponible dans cette même rubrique.La Communauté d’agglomération GrandParis Seine Ouest a mis en place un dispositifsupplémentaire de collecte des encombrants,sur appel au 0 800 10 10 21. Ce dispositifconcerne les Déchets d’équipe ments électriqueset électroniques (D3E), comme lesappareils ménagers, les matériels audiovisuels,les équipements bureautiques et informatiques,qui ne sont plus collectés avec lesencombrants au regard des obligations de tri.■ Déchets toxiquesLes déchets dangereux des ménages, ditsdéchets toxiques, sont variés: piles, accumulateurs,peintures, vernis, solvants,huiles de vidange, batteries, produitsdétachants, extincteurs, radiographies… Ilsne doivent en aucun cas être jetés dans lesbacs d'ordures ménagères ou d’emballagesrecyclables et nécessitent un traitementdans des installations adaptées. GPSO amis en place des permanences de camionde “collecte des déchets dangereux desménages” sur l’ensemble de son territoire.■ Déchèterie intercommunale :Vous pouvez déposer vos encombrants à ladéchèterie du Syndicat mixte des Hauts-de-Seine pour l’élimination des ordures ménagères.La déchèterie a mis en place de nouvellesmodalités avec un badge d’accès.Pour le demander, il suffit de se connecterau site de GPSO (www.agglo-gpso.fr).Route du Pavé des Gardes, rond-point des Bruyères,à Meudon. Ouvert du lundi au samedi, de 9h à 18h30.Pour en savoir plus: Service Déchets/Propreté GPSO.Tél.: 0 800 10 10 21.Rencontrez vos élus■ Jean-Jacques Guillet, votre maire,reçoit en mairie sans rendez-vous le 4 ejeudi du mois, de 10h à 12h (horsvacances scolaires).■ Un maire adjoint reçoit également tousles jeudis sans rendez-vous, de 8h30 à12h (hors vacances scolaires).Directeur de la publication: Jean-Jacques Guillet / Directeur adjoint de la publication: Carol Bücher / Directeur de la communication: Carol Bücher / Rédactrice en chef: Anne-Sophie Prévost /Rédaction: Carol Bücher, Anna Paspire, Anne-Sophie Prévost et Stéphanie Riet / Photos: Philippe Dobrowolska, Thierry Gougenot, Anne-Sophie Prévost et Stéphanie Riet/ Conception graphique etartistique / - Tél.: 01 40 80 22 40 / Impression: Le Réveil de la Marne (imprimeur certifié Imprim’vert) / Tirage 10500 ex. Dépôt légal: 4 e trimestre 2013.ISNN: 1269-231X. Prochaine publication: décembre 2013. Photo de couverture © Fotolia/M.Steiniger / Régie publicitaire: la Ville a mandaté la société CMP afin de prendre en charge la publicitédu magazine. Vous pouvez réserver des encarts publicitaires en contactant Sébastien Cadilhac au 01 64 62 61 52 ou 06 87 55 08 32. Pour tous renseignements ou suggestions, contactez leservice Communication au 01 41 15 47 40, par fax au 01 41 15 47 15 ou par courriel service_communication@ville-chaville.fr. Mairie de Chaville 1456, avenue Roger Salengro 92370 Chaville.32. NOVEMBRE 2013. N° 112. CHAVILLEMAGAZINE


T R I B U N E SGroupe Agir ensembleDÉRAPAGESÀ l’approche des élections, les dérives municipales s’accentuent.Mais qu’il s’agisse d’urbanisme ou d’un sujet bien différent, lapréservation de la laïcité, on voit maintenant tomber certainsmasques. Au Conseil municipal du 14 octobre, un bilan financierprévisionnel simplifié de la ZAC centre ville à fin 2012, a été présenté.Entre les prévisions initiales de 2009 et celles de fin 2012,le total des dépenses passe de 40 millions d’€ à plus de 53. Ainsi,les dépenses pour les travaux de la pharmacie et de l’actuelmarché passent de 1 à 2 millions d’€ ; et 220 000 € viennentalourdir les frais de voirie et de réseaux. Mais ce sont surtout lesrecettes qui baissent de plusieurs millions entre 2011 et 2012notamment sur les produits des ventes des terrains aux promoteursau prétexte de la “mauvaise conjoncture immobilière”. Enréalité, on a imprudemment saturé le fragile marché chavilloisavec beaucoup trop d’immobilier cher. Le solde positif de l’opérationZAC qui était à fin 2011 de 6,8 millions d’€, chute donc à2,8 fin 2012. De plus ce résultat ne tient qu’à une nouvelle contributionde la ville de Chaville pour quelque 9 millions d’€. En bonfrançais, le contribuable sert à sortir les promoteurs du bourbieroù ils se sont mis : à chaque étage construit, c’est 1 million d’€payé par tous qui passe par les fenêtres. Seuls l’UMP et sonModem applaudissent cette politique injuste voire scandaleusedans le contexte actuel.Autre sujet, autre dérive. Voici qu’on prête des salles d’une écolepublique (Paul Bert) pour une célébration religieuse intercommunale(alors qu’on fait payer les mariés chavillois !). Il s’agissaitici de Yom Kippour mais pourquoi pas alors pour des fêtesmusulmanes ou chrétiennes ? Et comment nos enfants comprendront-ilsla nécessité d’un espace, l’école publique, protégé desinfluences confessionnelles, s’ils le voient livré à un tel usage aumépris de leur confort (il pleuvait ce jour-là) voire de leur sécurité ?Un culte, peu importe lequel, n’a pas sa place dans l’école laïqueau moment même où le ministre en rappelle les valeurs.On le voit bien, c’est à leurs actes qu’il faut, au travers du votepopulaire en particulier, juger ceux qui se prétendent gardiensde nos deniers ou de la laïcité républicaine, non à leur discours.À l’électoralisme politicien, préférons les bonnes valeurs etl’action citoyenne désintéressée.Thierry Besançon, président du Groupe des élus Agir Pour Chavillewww.agirpourchaville.frDROIT DE RÉPONSEDE LA MUNICIPALITÉArt.9.1 du règlement intérieur du Conseil MunicipalLe groupe d’opposition de gauche “Agir ensemble”est-il décidément fâché avec les chiffres ou poursuit-ille but de troubler l’opinion des Chavillois ? Ceux-cijugeront. Les élus d’Agir Ensemble se sont en tout casbien gardés, lors de la séance du Conseil municipal du14 octobre où était présenté le bilan prévisionnel de laZAC de reprendre les allégations contenues dans leurtribune. C’eût été, il est vrai, un exercice acrobatiqueà réaliser en présence du Maire et de l’aménageur !Ainsi, concernant l’équilibre global du bilan de l’opérationde la ZAC du centre ville le groupe AgirEnsemble indique dans sa tribune que le total desdépenses passe de 40 M€, initialement prévu en 2009à 53 M€ en 2012. Mais il omet de dire que les recettes,elles, passent, dans le même temps, de 40 à 55 M€. Desorte que le résultat financier de l’opération, initialementprévu à l’équilibre, fait apparaître en 2012 unrésultat bénéficiaire de quelques 2 M€. De même leproduit attendu des ventes de terrains aux constructeurs(logements libres, logements sociaux, commerces,etc.) avait été prudemment évalué dans lecompte prévisionnel de 2009 à 33,6 M€. Il s’établitaujourd’hui à 40,5 M€, soit + 6,9 M€ au crédit de laZAC chiffre définitif calculé à partir des actes notariéssignés. Enfin, iI n’y a pas de “nouvelle contribution dela Ville”. Dans les comptes de celle-ci, l’opérationd’aménagement, prise dans son ensemble, aura mobiliséles finances municipales pour un montant globald’investissement de 4,5 M€ et permis, en contrepartie,le financement et la réalisation de plus de 30 M€d’équipements publics nouveaux et pérennes, notamment: un nouveau groupe scolaire, un nouvel EspaceCulturel et de Loisirs, un nouveau centre d’accueil deloisirs maternel, un nouveau parking public souterrainde 90 places, une nouvelle halle de marché et plusde 3 M€ de rénovation des espaces publics (voiries,squares, espaces verts…). Soit, au total, un “coefficientmultiplicateur” de l’euro public investi, dans lecadre de l’opération globale d’aménagement, de 1 à 6.Un résultat qui profite à Chaville et aux Chavillois.On comprend que la gauche, qui fut aux commandesde la ville pendant 13 ans, soit quelque peu jalouse.Conformément au règlement intérieur du Conseil municipal et à l’article L.2121-27-1 du Code général des collectivités territoriales,un espace est réservé à l’expression des conseillers municipaux dans le bulletin d’information municipale diffusé par la Commune.Ce droit s’exerce pour tous les groupes constitués officiellement et pour les élus ne pouvant constituer un groupe mais ayant conduitune liste présente au deuxième tour des dernières élections municipales. Les modalités de ce droit d’expression s’expriment de lafaçon suivante : l’espace réservé à l’expression de ces élus est ouvert dans chaque numéro du bulletin d’information ; l’espace est34. NOVEMBRE 2013. N° 112. CHAVILLEMAGAZINE


Chaville DémocrateUNE GRANDE MÉTROPOLE,UNE PETITE VILLELa Métropole du Grand Paris qui prévoit de réunir au 1 er janvier2016 la Ville de Paris et les 124 communes des départementsde la petite couronne sème la discorde chez les élus. Lessénateurs poursuivent l'étude de l'article 12 du projet de loi surl'affirmation des métropoles qui concerne la création de laMétropole du Grand Paris. Ils étudient les amendements proposéset souhaitent trouver une solution propre au Sénat.Sur les questions de l'habitat et d'aménagement du territoire,les sénateurs ont apporté un certain nombre de protectionspour les communes face à la métropole. Ils ont adopté unamendement prévoyant que le plan local d'urbanisme (PLU) nesaurait être adopté à l'échelle de la métropole et que les communesne pourraient être écartées de son élaboration.La Métropole du Grand Paris entraînera la disparition desintercommunalités existantes, dont certaines comptent parfois400 000 habitants. Le nouvel ensemble aura le statut d'unÉtablissement public intercommunal à fiscalité propre (EPCI).Il s'occupera d'abord de l'aménagement de l'espace, dulogement, du développement durable. Que restera-t-il auxcommunes ? Ceux qui nous expliquaient hier que lesCommunautés d'agglomération éloignaient les élus descitoyens veulent aujourd'hui transférer à un niveau encore pluséloigné les compétences en matière d'environnement, d'urbanismeet de logement. Il serait bienvenu qu’ils s’expliquent surles fondements de ce revirement manifeste.Philippe Laurent, vice-président national de l’Association desmaires de France et président du syndicat mixte ParisMétropole regrette comme nous, que le gouvernement netienne pas compte de l’avis des parlementaires et des élus.Mais nous ne désespérons pas.ZAC centre villeLe compte rendu d’activité et financier pour l’année 2012 a étéapprouvé. Le bilan financier actualisé fait apparaitre quelquesdifférences avec ce qui était prévu. Ces différences portentessentiellement sur l’aménagement du marché, la constructionde la pharmacie, la mise en sécurité de la MJC etdu groupe scolaire. Le solde positif de cette opération est de2,8 M d’euros. Nous sommes toujours là pour vous, vouspouvez compter sur nous.Hubert PanissalChaville Démocrateh.panissal@ville-chaville.frGroupe Parti socialisteACTE DE NAISSANCE DE LA MÉTROPOLEDU GRAND PARISL’Assemblée nationale a adopté en juillet la création début2016 d’une métropole de 6 millions d’habitants regroupant lacapitale et les trois départements de la petite couronne quesont les Hauts-de-Seine, le Val-de-Marne et la Seine-Saint-Denis, soit 124 communes. Tous les maires de ces communesseront présents au sein de la gouvernance et associés auxdécisions de la Métropole du Grand Paris (MGP). Cette dernièreaura le statut d’un établissement public de coopérationintercommunale (EPCI). Les communes franciliennes appartenantà un EPCI comprenant au moins une commune de lapetite couronne pourront faire partie aussi de la métropole.Les 19 intercommunalités existantes (parmi lesquelles GPSO)disparaissent. Il n’y aura donc pas de strate supplémentairecar si une couche est créée, celle de la métropole, une autredisparaît, celle des intercommunalités.Historiquement la banlieue s’est construite de façon anarchique.Ni l’échelon communal ni l’échelon intercommunaln’ont permis d’agir efficacement. La Métropole du Grand Paris(MGP) va permettre de faire émerger un véritable outil de gouvernancedu Grand Paris pour traiter de l’urbanisme et dulogement ; première préoccupation des franciliens, mais ausside la lutte contre la pollution et de l’amélioration de la circulation.Les franciliens sont déjà beaucoup plus métropolitainsdans leurs esprits que les élus : ils vivent entre Paris et lapetite couronne, connaissent les mêmes difficultés pour seloger et se déplacer, ils souhaitent également respirer un airde qualité. MGP va remédier au morcellement et à la complexitéde l’organisation territoriale en Île-de-France et ainsirenforcer l’efficacité et la cohérence des décisions prises et ce,dans leur intérêt. Les 124 maires de la métropole garderont lepouvoir de signer les permis de construire et conserveront lesleviers de commande de la métropole puisqu’ils siégerontdans son assemblée délibérante. Simplification, clarification,démocratisation, la solidarité est assurée et surtout, l’efficacitédes politiques publiques est augmentée. La Métropole de Parisserait opérationnelle à partir du 1 er janvier 2016. À noter queles transports resteront de la compétence de la région Île-de-France.Jocelyne Quoniam, Yannick Avelino.Parti Socialiste-Section de Chaville BP 20 ; Tél : 01 47 50 50 96.Mail : ps.chaville@laposte.net; Site : http://chaville.parti-socialiste.frspécialement dédié à ces élus ; l’espace et la mise en page sont identiques pour chaque groupe politique ou conseiller répondant auxcritères ci-dessus : il représente 2 000 signes et espaces ; le texte doit être signé par le président du groupe ou un membre du groupedésigné par celui-ci ; le contenu du texte ne doit pas porter atteinte aux personnes, aux bonnes mœurs, etc. ; le Maire, en qualitéde directeur de la publication, peut demander l’annulation, la correction, la réduction d’un texte émis par un groupe ; aucune image ouphotographie n’est admise ; la Municipalité peut se réserver un droit de réponse.NOVEMBRE 2013. N° 112. CHAVILLEMAGAZINE .35


A G E N D AN° 112NOVEMBRE 2013E n n o v e m b r eDIMANCHE 10 À 15HSpectacle pour enfants: Contes et murmures du grand tambourLUNDI 11 À 10H30Cérémonie du 11 novembreDU JEUDI 14 AU DIMANCHE 24Biennale de gravureVENDREDI 15 À 14H30Charles Juliet invité des Amis du livreVENDREDI 15 À 20H30Soirée soupeSAMEDI 16 À 18HHeure musicaleSAMEDI 16 À 20H45Concert: Isabelle BoulayDIMANCHE 17 À 14H30Thé dansantJEUDI 21 DE 9H30 À 11HCafé des parents: “Crise des ados, crise des parents?”JEUDI 21 À 20H30Club du cinéma Philippe Soupault Les parapluies de CherbourgVENDREDI 22, SAMEDI 23 ET DIMANCHE 24Marché d’automneSAMEDI 23 À 17HRencontre avec Laurent-Frédéric Bollée, auteur de BDSAMEDI 23 À 20H30Ze Tremplin (première demi-finale)SAMEDI 23 À 20H45Musique: L’Orient-L’OccidentDIMANCHE 24 À PARTIR DE 9H30Cross de ChavilleSAMEDI 30 DE 10H À 18HBrocante du Secours populaireSAMEDI 30 À 18HHeure musicaleSAMEDI 30 À 20H45Théâtre: Le journal d’Anne FranckE n d é c e m b r eDIMANCHE 1 er DE 14H30 À 17H30Quiz intergénérationnelLUNDI 2 DE 14H30 À 20HDon du sangAtriumParvis de l’hôtel de villeAtriumAtriumMJC de la ValléeConservatoireAtriumHôtel de villeBibliothèqueAtriumAux abords de l’hôtel de villeBibliothèqueMJC de la ValléeAtriumParc de la Mare AdamSalle du DoisuConservatoireAtriumHôtel de villeHôtel de ville

More magazines by this user
Similar magazines