Lire le Fenêtres sur cours n°375 (Spécial Université d ... - SNUipp

snuipp.fr

Lire le Fenêtres sur cours n°375 (Spécial Université d ... - SNUipp

APP-RENTIS-SAGESATELIEREPSEPSPlus vite que le loup…Partant du constat qu’il est difficile pour les élèves de maternelle de donner du sens auxactivités physiques, l’équipe départementale EPS des Bouches-du-Rhône a élaboré descontes pour faciliter l’entrée dans l’activité. Créant un contexte motivationnel et ludique, lalittérature jeunesse permet aux enseignants de proposer à leurs élèves des activitésathlétiques, de la course d’orientation, des jeux d’opposition et des activités de cirque. Unedémarche d’apprentissage qui confronte les enfants à des situations leur permettant deconstruire progressivement le sens des activités physiques.12 e UNIVERSITÉ D’AUTOMNE DU SNUIPP - 26-27-28 OCTOBRE 201244q un contexte motivationnelImpliqués dans la pratique de l’USEP,les enseignants de l’école maternelleMarie Curie de Marignane ont trouvéune progression de cycle et un supportidéal dans les contes élaboréspar l’équipe pédagogique EPS. Ainsi, lesélèves de la classe de moyens-grandsd’Agnès Rigoard travaillent sur l’album« Plus vite que le loup ». Inspiré du « PetitChaperon rouge », des « Trois petitsCochons » et du « Loup et des sept Chevreaux», ce conte crée un contexte motivationnelfort pour entrer dans l’activité decourse d’orientation. « Dans le parc, lesélèves sont munis d’une feuille de route[des photos des lieux où ils trouveront lesbalises ndlr] qui doit leur permettre de remplirleur panier avec les ingrédients pourle gâteau de la grand-mère » explique l’enseignante.Mais la richesse de l’activité dépasse largementla seule construction d’habiletésmotrices. En plus de la lecture, les enseignantstravaillent sur le langage, dans uneécole qui accueille de nombreux enfantsnon francophones. « Parce qu’ils agissent,les élèves comprennent les albums et parviennentà s’exprimer » insiste Agnès quivoit dans la dimension coopérative unerichesse supplémentaire à cette pluridisciplinarité: « Au-delà des notions d’espace etde temps, cette activité repose sur l’entraide.Les élèves apprennent qu’on est plusfort ensemble». En effet, pas de compétitionentre les différents groupes dont l’objectifcommun est de récupérer les ingrédientsavant que le loup n’ait eu le temps de finirde s’habiller pour aller dévorer la grandmère.

More magazines by this user
Similar magazines