Mairie de Seloncourt

seloncourt.fr

Mairie de Seloncourt

de seloncourtdu 7 Au 22 noVeMBre 2009• Editorial du Maire• Sélection du Salon 2009• Jean-Claude Bourgeoiscatalogue2009.indd 1 28/10/09 08:53


EDITORIAL DU MAIREAu début des années 70, la Municipalité d’alorscherchait à promouvoir les arts plastiques, démarcheque l’on peut presque qualifier d’originale à l’époquepour une ville de l’importance de Seloncourt.Un Salon d’Art lancé à l’initiative de l’artiste franccomtoisMichel SCHWARTZ constitua « l’occasion »de répondre à la volonté des Elus qui apportèrentun soutien entier, jamais démenti depuis, à cettemanifestation annuelle.Les années passant, le Salon d’Art connut uneévolution positive quasi continue que ce soit au niveaude l’espace occupé ou de la scénographie.Parallèlement, depuis quatre ans, le parti a été prisde réduire le nombre de participants pour rehausser leniveau qualitatif tout en veillant à un renouvellementsavamment dosé des Exposants.Ainsi, après avoir accueilli de grands artistes nationauxou internationaux comme Georges OUDOT, PierreJOUFFROY, Charles BELLE ou encore Jean MESSAGIER…pour ne citer qu’eux, le Salon 2009 a pour « Invitéd’Honneur » le peintre franc-comtois Jean-ClaudeBOURGEOIS.A Seloncourt, Jean-Claude BOURGEOIS, sociétaire dela plupart des grands Salons parisiens, est entouréde 20 peintres et 4 sculpteurs, autant d’artistestalentueux à découvrir ou redécouvrir à traversquelque 200 œuvres exposées qui constituent un bainculturel particulièrement riche.Irène THARINcatalogue2009.indd 2 28/10/09 08:53


de seloncourtcatalogue2009.indd 3 28/10/09 08:53


ALBENAD’origine bulgare, Albena est venues’installer en Normandie il y a dixans. Architecte de formation etparlant plusieurs langues, elle s’estimmédiatement imposée dans l’universartistique régional par son style et laqualité de son travail pictural.Autodidacte, elle fait preuve d’unesensibilité hors du commun, née deson amour pour la poésie, en créantune œuvre féconde, originale et d’uneélégance rare.Albena se situe à la croisée de diversesinfluences culturelles : la Grèce, l’Egypte,l’Inde, l’Afrique, le Japon…, régions dumonde où le récit passe abondammentpar l’image. Sans oublier l’impact qu’eutsur elle l’Art Nouveau.Albena se nourrit de mythes, de rêveset de merveilleux pour composer destableaux figuratifs d’une stupéfianteciselure. Puisant aux sources orientales,elle s’est créé un monde aux couleursardentes et d’une troublante féerie quiexerce sur l’œil une véritable fascination.Ses œuvres empruntent à la traditionpicturale de l’Est européen et à la façonorthodoxe ce qu’elles ont de meilleur, entransposant d’une manière personnellela saga des visages sereins au sourireléger de plénitude.Elles nous invitent à la découverte d’uneartiste étonnante et d’une grande qualité.ALBENA15, rue Jules Vallès76300 SOTTEVILLE-LES-ROUENde seloncourt1 Carrousel intime Huile sur toile 150 x 50 3 800 €2 Le Maître et Marguerite Huile sur toile 150 x 50 3 800 €3 L’éventail Huile sur toile 61 x 50 1 800 €4 Au-dedes océans… Huile sur toile 73 x 60 2 200 €5 Après la chanson… Huile sur toile 50 x 50 1 500 €6 Couple Huile sur toile 3 D 30 x 30 800 €7 Portrait Huile sur toile 3 D 20 x 20 400 €catalogue2009.indd 4 28/10/09 08:53


Robert BASSI« Peintre figuratif au talent affirmé,excelle dans les paysages et plus encoredans ses natures mortes où s’équilibrentombres et lumières, solidité du dessin etsens des nuances, le tout souligné avecvigueur par une pâte riche et des huilesaux tonalités subtiles et délicates.Robert Bassi peut être considéréaujourd’hui comme un maître de lanature morte. »Journal L’Eveil8 Châtaignes Huile 60 x 52 762 €9 Iris Huile 60 x 52 820 €10 Coings, cuivre Huile 56 x 48 762 €11 Cosmos Huile 38 x 33 396 €12 Pommes, coings Huile 38 x 33 396 €13 Mandarines, noix Huile 30 x 26 183 €14 Cerises Huile 30 x 26 183 €15 Roses de Noël Huile 30 x 26 183 €Robert BASSI19, rue de la Baume25400 AUDINCOURTde seloncourtcatalogue2009.indd 5 28/10/09 08:53


Denis BAUQUIERUne harmonie raffinée« Denis Bauquier crée unepeinture tout en transparence,avec des couleursfluides, une palette réduiteaux gris, bleu, ocre ou blancpur. Dans ses représentationsvillageoises, ses personnages,habilement disposés,vaquent à leurs occupationsavec une tranquille disponibilité.A travers ces scènes minimales,apparaît toujours lepatrimoine de l’artiste, héritageglané dans cet Est dela France qui sait si bien entretenirla richesse de ses racines.Il y a du rêve, de la poésieet de l’intemporel dans lestoiles de Denis Bauquier. Il ya aussi un réalisme tranquillequi laisse croire en l’existenced’une vie sans nuagesdans les villages de Franche-Comté qu’il représente.Entrer dans l’œuvre de DenisBauquier, c’est pénétrer dansun univers d’une étonnantesérénité. La peinture primitivemoderne célèbre en luides retrouvailles avec toute lasensibilité caractéristique deses origines. »La GazetteNovembre 2003Denis BAUQUIER42, Montée du Saugeon25160 SAINT-POINT LACde seloncourt16 Soir d’hiver Huile 33 x 5517 Partie de luge Huile 24 x 35 950 €18 Hiver en Franche-Comté Huile 24 x 35 950 €19 Messe de Minuit Huile 24 x 35 950 €20 Jeux d’hiver Huile 24 x 35 950 €21 Les patineurs Huile 24 x 35 950 €22 Sortie de l’école Huile 24 x 35 950 €23 Le bonhomme de neige Huile 33 x 46 1 400 €24 La boulangerie Huile 24 x 35 950 €25 La récolte des olives Huile 24 x 35 950 €26 Le marché de Provence Huile 24 x 35catalogue2009.indd 6 28/10/09 08:53


Janique BONAMENée en 1976.Diplômée des Arts Plastiquesde Strasbourg, je suis, depuisl’enfance, passionnée par lapeinture.Ma pratique personnelle estabstraite, dans la continuité demon travail de maîtrise.Recherche sur les effetsmultiples de la matière, cettepromenade picturale s’articuleautour d’un questionnementsur la thématique de l’Informe.Au fil des textures fluidesou magmatiques, un mondesingulier se révèle peu à peusur le subjectile.L’intégration de matériauxdivers concourt à donner unecertaine densité à l’ensemble.Le support acquiert du grain,du relief ainsi qu’une richessede textures.Cette intrusion de corpsétrangers relève du fragmentaire,du disparate, dudéchet, du déclassé pour laplupart et donc de l’Informe.Ces débris naturels ouartificiels, ayant perdu leurunicité ainsi que leur utilitésont patiemment récoltés lorsde pérégrinations.Eléments dotés d’une mémoire,porteurs d’une sommed’expériences, ces fragmentsse mêlent à la peinture, s’yenlisent, pour faire corps avecelle.Travail de recouvrement,d’apparition, de disparition,d’effacement, chaque tableaum’invite à explorer un mondeen soi doté de particularitésintrinsèques. Un univers serévèle, différent, à chaque fois.En filigrane, la question duTemps qui passe se conjugueà celle de l’Informe.Réflexion sur le retourà la terre, la géologie :des organismes fossilisésapparaissent au milieu desédiments.Questionnement sur l’archéologie: empreintes, tracesd’inscriptions hiéroglyphiques,vestiges d’anciennes civilisationsaujourd’hui disparues,occupent sur certains travauxle devant de la scène.Explorer encore et toujours.Repousser sans cesse leslimites du chemin à parcourir.Dompter ou se laisser surprendrepar l’inconnu, composerà ses côtés pour, aufinal, créer.Cette aventure passionnanteau cœur du pictural meconforte dans cette voie.27 Sans titre 1 Technique mixte sur contreplaqué 122 x 95 2 200 €28 Sans titre 2 Technique mixte sur contreplaqué 100 x 8029 Sans titre 3 Technique mixte sur contreplaqué 59 x 122 1 800 €30 Sans titre 4 Technique mixte sur contreplaqué 60 x 120 1 800 €31 Sans titre 5 Technique mixte sur contreplaqué 100 x 80 2 000 €32 Sans titre 6 Technique mixte sur contreplaqué 122 x 95 2 500 €Janique BONAME15, rue du Chêne25230 DASLEde seloncourtcatalogue2009.indd 7 28/10/09 08:53


Claudine BONNETSon domaine d’artiste, elle l’a maintenantinvesti depuis un quart de siècle.Elle est dans son refuge, genre de jardinsecret où elle puise son inspiration.De toutes les techniques abordées, ellea finalement jeté son dévolu sur l’huiledont la texture et la matière généreusela rassurent.Les fleurs, natures mortes et paysagesont été longtemps ses sujets préféréset lui ont permis de mieux comprendrel’art de la composition.Depuis quelques années, elle aborde lespersonnages. Chacun de ces derniers asa propre histoire, singulière, burlesque,timide, même pathétique. L’expressionqu’ils dégagent raconte une tranche devie. Ils prennent la pose telle une photode famille rappelant des souvenirs anciens.Claudine BONNETLotissement Le Clos du Vay25870 CUSSEY-SUR-L’OGNONde seloncourt33 La nounou Huile 100 x 80 700 €34 La déclaration Huile 100 x 80 700 €35 Le vieux parapluie Huile 50 x 70 450 €36 Les écolières Huile 61 x 50 500 €37 Le grand jour Huile 100 x 80 700 €catalogue2009.indd 8 28/10/09 08:53


Armand CRUICCHISociétaire des Artistes Français et desArtistes Indépendants – Paris.Lauréat de l’Académie des Beaux-Arts.Participation depuis plus de trente ansaux expositions annuelles du Salon desArtistes Français et du Salon des Indépendants.Participation à de nombreuses expositionsde groupes dans la région et horsde Franche-Comté.38 Fleurs de cerisier Huile sur toile 40 x 20 200 €39 Tulipes blanches Huile sur toile 50 x 50 350 €40 Lys Huile sur toile 30 x 60 300 €41 Hortensias Huile sur toile 50 x 50 350 €42 Récolte d’automne Huile sur toile 61 x 38 400 €43 Pivoines Huile sur toile 65 x 50 450 €44 Perce-Neige Huile sur toile 19 x 24 150 €45 Orchidée Huile sur toile 30 x 60 250 €Armand CRUICCHI21, rue Jules Grosjean25200 MONTBELIARDde seloncourtcatalogue2009.indd 9 28/10/09 08:53


FrançoiseDUGOURD-CAPUTFrançoise Dugourd-Caput vit et travailleau Pays basque.Peintre autodidacte, née en 1954 enAlgérie.Dès son plus jeune âge, le dessin a étéson refuge, la peinture sa ressourcequand, adulte, elle a consacré sa vie à safamille et à son travail d’infirmière.Elle a développé sa technique,d’abord figurative, puis s’est tournéevers l’abstraction lyrique, sensibleet émotionnelle, tout en partageantdes moments d’échanges en ateliersassociatifs où sa technique s’est affirmée.Elle traduit sa vision d’un mondeintérieur gai et optimiste, apportantlumière et joie à travers des explosions decouleurs, des fondus doux et contrastés,des mouvements forts et enveloppants.« L’inspiration sensitive de FrançoiseDugourd-Caput dévoile une partie dumiroir de l’humanité dans une évocationmêlée de tendresse et d’harmonie.Cette peinture visionnaire nous interpellejusque dans notre intimité. L’œuvre estpuissante sans être explosive et laissesa créatrice, dans un va et vient réflexif,délivrer une part de son espace de libertépicturale. »Jules Saint-Aubin,critique à Cambridge Expertise50 Pellucidar Huile sur toile 80 x 80 900 €51 Martini Dry Huile sur toile 80 x 80 900 €52 Minéral Huile sur toile 80 x 80 900 €53 Au cœur du temps Huile sur toile 80 x 80 900 €54 Furioso Huile sur toile 80 x 80 900 €Françoise DUGOURD-CAPUT3, Lotissement Sillègue64120 ARBERATS-SILLEGUEde seloncourtcatalogue2009.indd 11 28/10/09 08:53


Michel GINDREOn exposait une peintureOù l’artisan avait tracéUn lion d’immense staturePar un seul homme terrassé.Les regardants en tiraient gloire.Un lion en passant rabattit leur caquet.« Je vois bien, dit-il, qu’en effetOn vous donne ici la victoire ;Mais l’ouvrier vous a déçus :Il avait liberté de feindre.Avec plus de raison nous aurions le dessus,Si mes confrères savaient peindre. »Jean de la FontaineLe lion abattu par l’hommeMichel GINDRE11, rue Paul Bert25000 BESANÇONde seloncourt55 Petit matin radieux Acrylique sur toile 92 x 73 900 €56 Philanthropisme Acrylique sur toile 65 x 50 650 €57 Le bout du monde Acrylique sur toile 81 x 60 750 €58 Cueillette Acrylique sur toile 146 x 97 1 400 €59 Pyramide Acrylique sur toile 65 x 65 650 €60 Orage Acrylique sur toile 81 x 60 750 €61 Canicule Acrylique sur toile 92 x 65 850 €catalogue2009.indd 12 28/10/09 08:53


Mado GROSSPeintre depuis de nombreuses années,j’ai participé à différents ateliers et jeme suis consacrée à l’expression ducorps. Mon but consiste à cherchercomment figurer les aspects cachésde l’être humain.C’est le corps nu qui exprime le mieuxles sentiments, l’espoir, les idéaux,l’ambition, les obsessions, l’angoisse,les marques du temps, la vie, la mort,tout ce que nous souhaitons et tout ceque nous craignons…Transcrire sur la toile le langage ducorps face à des instants de vie.Ma technique privilégie l’usage decouleurs transparentes qui apportentlumière, profondeur et force. Jetravaille dans des tons de sanguine,terre d’ombre brûlée, terre desienne…Travaillant avec différents modèles,je puise dans chacun d’eux ce qu’ilsexpriment en essayant d’en traduirel’essentiel.ExpositionsA l’étranger : New-York, Shanghai , Bruxelles…En France : Salon Art du Nu, Paris ; Salon des Artistes Français, Paris ; GrandMarché d’Art contemporain, Valbonne…Prix et distinctionsPremier Prix de peinture « The Art Portals » Lincoln Center, New-York, Grand Prixde Prestige, Salon international des « créateurs du siècle », Lyon…62 Sans titre Huile 120 x 40 800 €63 Sans titre Huile 120 x 40 800 €64 Sans titre Huile 120 x 40 800 €65 Sans titre Huile 120 x 40 800 €66 Sans titre Huile 100 x 60 900 €67 Sans titre Huile 100 x 60 900 €68 Sans titre Huile 100 x 60 900 €Mado GROSS205, rue de Bâle68100 MULHOUSEde seloncourtcatalogue2009.indd 13 28/10/09 08:53


Jacques GSCHWINDAprès un stage de morphologie,j’ai modedes têtes en terre pourm’imprégner des points forts et faiblesde personnes et de leurs différences parrapport au parfait canon de beauté.Le bronze a anobli la terre et, petit à petit,d’autres matériaux sont intervenus pourm’exprimer différemment, autant sur lamatière que sur la forme.Je réalise aussi ce jour des sculpturesmonumentales abstraites permettant auspectateur d’y apporter sa contributionpar sa propre imagination.Jacques GSCHWIND6, rue Adrien Guidon90000 BELFORTde seloncourt69 Sans titre Cire perdue – bronze 40 2 500 €70 Sans titre Cire perdue – bronze 40 2 500 €71 Visages Acier 50 1 500 €72 Visages Acier 50 2 200 €73 Forme Acier 53 1 000 €74 Sans titre Inox 47 1 500 €catalogue2009.indd 14 28/10/09 08:53


Fabienne GUETLINEphémères tremblementsMarcher sur le bord de la vie.Croire en une autre vie. Faire trois pas en arrière.Lumières rasantes. Lumières obliques.J’ai une envie virtuelle de la terre.Entrer dans le silence.Boire de l’eau jusqu’à plus soif.Perdre du temps. Avoir du temps à perdre.Monter et descendre. Descendre et monter.Jouer avec les mots et écouter les silences.Sentir la poussière de l’atelier,la peinture comme une écriture.Essayer de capturer l’image comme on essayede ressentir l’eau d’un ruisseau entre ses mains.Y faire barrage pour l’empêcher de fuir.Mais penser à lâcher prise.Chercher au-dede l’apparence.Jeter des mots et laisser d’autres les décoder.75 Le cercle des Sages (x 13) Volume, terre cuite, papier 118 x 15 la pièce 390 €76 4 vaches caracolent Bois, terres enfumées 38 x 80 700 €77 Terre enfumée (x 5) Terres cuites enfumées 18 x 25 la pièce 150€78 Tribu Volume, terre, bois 157 x 24 x 24 750 €79 Dessus/dessous Volume, papier, rouleau 160 x 100 500 €80 Glacier Peinture, collages 130 x 97 1 700 €81 Hiver Peinture, collages 92 X 73 1 100 €Fabienne GUETLIN1, rue du Temple70400 BELVERNEde seloncourtcatalogue2009.indd 15 28/10/09 08:53


Marie-Rose GUTLEBENLa céramique est une passion. Je la vistoute entière, sans concession.J’ai le sentiment que ce qui comptevraiment, ce n’est pas tant le résultat, nil’esthétique, mais plutôt ce qui se trameen avant, entre elle et moi.Les interrogations qu’elle me pose, leschemins qu’elle me fait emprunter(parfois à l’opposé de mes idéespremières), le contact, le toucher, lesémotions vécues et inscrites comme deréelles signatures dans les pièces finies,les découvertes, les aventures, sontautant de satisfactions qui me font direque c’est tout simplement bon de vivrecela…Marie-Rose GUTLEBEN1A, impasse du Château68127 NIEDERHERGHEIMde seloncourt82 Sagarmata Céramique ht 23 Ø 23 350 €83 Sagarmata Céramique 36 x 15 x 13 300 €84 Sagarmata Céramique 54 x 40 x 12 1 100 €85 Sagarmata Céramique 84 x 20 x 18 1 500 €86 Sagarmata Céramique 23 x 17 x 10 280 €87 Sagarmata Céramique ht 23 Ø 28 460 €88 Sagarmata Céramique 16 x 9 x 7 150 €89 Sagarmata Céramique 16 x 9 x 7 170 €catalogue2009.indd 16 28/10/09 08:53


Yves HASSELMANNYves Hasselmann est né en 1948 à Belfort.Après un cursus universitaire de philosophie,il mène une double carrière de pianistecompositeuret de peintre et se lie d’amitiéavec les peintres Jean Messagier et LadislasKijno.Abstraite, sa peinture est le reflet de samusique. Son travail se caractérise par denombreuses séries qu’il réalise au fil de soninspiration, à l’image de suites symphoniquesou de concertos.En perpétuelle recherche, Yves Hasselmannutilise des supports divers pour réaliser desœuvres colorées, puissantes et profondes.Après sa première exposition à Paris en 1976,il présentera régulièrement son travail enFranche-Comté et dans de nombreuses villesde France, plus particulièrement en Bretagneet dans le midi. La Galerie Nelly Leplatennierà Lausanne l’accueillera en novembre etdécembre 2009.Il participe à divers salons d’art contemporain :Biennale des Arts Plastiques à Besançon,Europ’art et AAG à Genève, Art-Metz,Artissime à Lyon…Yves Hasselmann vit en Franche-Comté àCléron, petit village de la vallée de la Loueproche d’Ornans, patrie du peintre GustaveCourbet. C’est dans cette ville qu’il a réuni en2006 ses talents de peintre et de musicien aucours d’un « concert-performance. »Yves Hasselmann est coté depuis 2005 auGuide Akoun, chez Arprice et au LarousseCotation Drouot. Une page lui est consacréedans l’Encyclopédie des Arts en Franche-Comté.Yves HASSELMANN2, rue du Mont25330 CLERON95 L’étang de la Véronne 04 Acrylique sur toile 120 x 40 790 €96 L’étang de la Véronne 06 Acrylique sur toile 120 X 40 790 €97 Evidence jaune Acrylique sur toile 100 x 100 1 600 €98 Rouge calme Acrylique sur toile 120 x 100 1 800 €99 Sourire d’hiver Acrylique sur toile 120 x 100 1 800 €de seloncourtcatalogue2009.indd 18 28/10/09 08:53


Michel JAMENPour Michel Jamen, « l’œil est lerévélateur du cœur. »Cet artiste montbéliardais peint avecspontanéité dans sa manière trèsspécifique qui lui a valu la faveur du1 er prix dans plusieurs expositionsrégionales.Le non-dit s’exprime avec force dans sestoiles où l’œil s’enrichit de l’observationet se fait vecteur d’émotions.Que ses toiles nous entraînent versdes terres lointaines avec « Parfumsd’Orient » ou au cœur des galaxies, ellesnous transmettent le souffle et la chaleurde ses compositions ; elles véhiculent lavie.L’invisible a droit d’existence dans lesœuvres de Michel Jamen.Elles ne laissent jamais indifférent.100 Métamorphose I Acrylique 92 x 73 900 €101 Composition insolite Technique mixte 92 x 73 900 €102 Un autre monde Technique mixte 100 x 100 1 000 €103 Parfums d’Orient Technique mixte 92 x 73 900 €104 Métamorphose II Acrylique 92 x 73 900 €Michel JAMEN14, allée des Tilleuls25200 GRAND-CHARMONTde seloncourtcatalogue2009.indd 19 28/10/09 08:53


aid au Québec en 2010. Onle retrouve ainsi dans sesaquarelles qui sont toujours àla recherche du mouvement etde l’imprévu.Aujourd’hui, Fernand Lamy estmembre de la Société françaisede l’Aquarelle et participe à denombreuses expositions et festivalsinternationaux, ce qui luipermet de côtoyer les meilleursaquarellistes contemporains etd’évoluer en partie grâce à cesmultiples contacts.L’aquarelle étant la passioncommune du couple, Claireet Fernand organisent chaqueannée une exposition incontournableà Huningue où ils ontfait de nombreux adeptes decet art difficile et parfois ingrat.Fernand LAMYFernand Lamy est un aquarellisted’origine franc-comtoise,qui vit aujourd’hui en Alsace etqui ne cesse d’évoluer d’annéeen année, malgré ses quatrevingt-sixans.Initié à la peinture à l’huilepar Pierre Bluche, son maître,Fernand Lamy découvre plustard l’aquarelle, son moded’expression idéal.Fernand Lamy est avant toutun aventurier de naissance. Al’âge de six ans, il préférait fureterdans les buissons, écouterles oiseaux, observer lespoissons en silence plutôt qued’aller s’asseoir sur les bancsde l’école.A cinquante-neuf ans, il vécutdurant neuf mois dans le grandnord canadien à la façon destrappeurs et des Jack London.C’est à cette occasion qu’ilréalisa cent vingt aquarelleset en vint à faire sa premièreexposition à Huningue.Ancien Conseiller TechniqueRégional de Plein Air del’Académie de Strasbourg,Fernand Lamy est connu pourêtre un homme d’action et unbattant. A son actif, quaranteexpéditions en canoë auQuébec et dans le Yukon. Ilenvisage de faire un nouveauL’originalité reconnue deFernand Lamy est d’avoirimaginé une autre façon deprésenter les aquarelles enremplaçant le verre par unvernis protecteur et lavable.D’où plus de reflet indésirable,plus de poids excessif, plus defragilité.Cette nouvelle façon de fairepermet à Fernand Lamyde réaliser de très grandesaquarelles ainsi que desdiptyques et des triptyquescomme on le fait à l’huile et àl’acrylique.Fernand LAMY11, rue du Morimont68330 HUNINGUE105 Marine Aquarelle 107 x 195 2 000 €106 Marine Aquarelle 102 x 140 1 800 €107 Marine Aquarelle 102 x 135 1 800 €de seloncourtcatalogue2009.indd 20 28/10/09 08:53


Gérald MAINIER« Gérald Mainier peint des grandspaysages du Jura où la couleurrevendique une sensualité, unecapacité à donner chair au motif.Sa peinture, qui bien sûr évoque lespaysages d’un Courbet, n’est passans rapport avec une approche dela peinture qui s’est développée deGaspard David Friedrich à AnselmKieffer. Ses œuvres sont du côtéde la matière picturale avec unepuissance qui donne au motif unegrandeur mélancolique, l’arrachant àla mièvrerie du poncif paysager. »Philippe Cyroulnik, le 10neuf,Centre régional d’art contemporainLes cahiers 2004 - n°1Traversée du paysage.108 Grand saut Acrylique sur toile 100 x 145 1 400 €109 Sans titre 2006 Acrylique sur toile 60 x 60 600 €110 Sans titre 2006 Acrylique sur toile 60 x 60 600 €111 Sans titre 2007 Acrylique sur toile 49 x 61 500 €112 Sans titre 2007 Acrylique sur toile 49 x 61 500 €113 Banquise Acrylique sur toile 98 x 130 1 400 €Gérald MAINIERRue des Aiguillons39110 SAIZENAYde seloncourtcatalogue2009.indd 21 28/10/09 08:53


Sylvain MANTAUX« Qu’importe la surdité de l’oreille quand l’Espritentend.La seule surdité, la vraie, la surdité incurable, c’estcelle de l’intelligence. »« Cette phrase de Victor Hugo s’applique àl’artiste que Dame nature a privé de paroles etd’écoute dès sa naissance en 1968 à Montbéliard.Après cinq années d’études aux Beaux-Artsde Besançon, il se consacre entièrement à sapassion et à son intérêt vital qu’est la création.Sa compréhension du monde ne ressemblepas à la nôtre, il perçoit plus vite et plusprofondément ses violences et ses incohérencesqu’il retrace sur la toile, sur le papier ou surbois… Les calculs ou les raisonnements deSylvain, peints ou gravés dans le bois, sont desinvitations à vivre un peu sa vie.A regarder ses œuvres, l’on se prend à les suivrecomme une chatoyante bande dessinée, àchercher ce que peuvent vouloir dire ces signessecrets, comme venus du fond des Temps, cescloisonnements dorés, tels des labyrinthesdans ses mystérieux méandres, faits de mursde silence, que le hasard injuste a mis autour deSylvain.Par ses formes et ses chansons de couleurs, sesnotes picturales, Sylvain Mantaux m’a contraintà chercher un langage pour lui…Chaque fois que j’aborde une nouvelle œuvre deSylvain, c’est le même miracle… »Bernard Battu,lissier à AubussonSylvain MANTAUXRue de la Grappesaute25110 BAUME-LES-DAMESde seloncourt114 Le tsunami 1 Acrylique 125 x 105 1 500 €115 Le tsunami 2 Acrylique 125 x 105 1 500 €116 La clef Acrylique 125 x 105 1 500 €117 Un fond d’espoir Acrylique 125 x 105 1 500 €118 Guitare et piano Acrylique 125 x 105 1 500 €catalogue2009.indd 22 28/10/09 08:53


Jocelyne OLKIEWICZ« Jocelyne Olkiewicz pratiqueson art, essentiellement àl’huile, depuis plus de trenteans.Débutées il y a trois ans, pourne pas rester inactive pendantle temps de séchage deses toiles, ses productionsrécentes au pastel sont désormaistotalement intégrées àson processus créatif, commele démontrent les deux séries« A corps et à cris » et « Amnésie »où sa parfaite maîtrise du médiums’exprime. A l’inversede la tradition technique,Jocelyne Olkiewicz, une foisses pigments de pastel déposés,humidifie son travailet crée de grandes couluresoù elle joue avec sa matière,fusionne ses couleurs, harmoniseses transitions et faitainsi cohabiter figuration etabstraction à l’image de sesgrands formats à l’huile.Bouleversée par les dramesdu quotidien, elle cherchepar ces coulures, symbolesde larmes mais aussi depurification, à transmettreses émotions les plus fortes,entre colère et désespoir, eninterpellant avec force notreinconscient.Nul ne peut rester indifférentface à ces corps en souffrancedans leur existence, à leursinterrogations et à cetterecherche d’un ailleurs quecrient ces silhouettes endéshérence, tout ici nousamène à nous confronter à ladouleur des sentiments et à lafragilité de la vie.Bien plus qu’une pratiquesecondaire, le pastel chezJocelyne Olkiewicz est désormaisle médium de la sensibilitéet de l’expression del’émotion dans toute sa forceprimale. »Arnaud Bertinet, doctorantUniversité Paris IPanthéon-Sorbonne132 A corps et à cris n° 1 Pastel sec 70 x 70 550 €133 A corps et à cris n° 2 Pastel sec 70 x 70 550 €134 A corps et à cris n° 4 Pastel sec 70 x 70 550 €135 A corps et à cœur n° 1 Pastel sec 70 x 70 550 €136 Amnésie n° 1 Pastel sec 70 x 70 550 €Jocelyne OLKIEWICZ2, rue de la Bibiche57940 METZERVISSEde seloncourtcatalogue2009.indd 25 28/10/09 08:54


Denis PÉREZLes Empreintes agissent comme un révélateur deces formes enfouies en nos inconscients. Miroirfugitif…Apparaissant par fragments, elles nous mettenten relation avec une nature pleine de secrets,riche de nos mythologies.Ces peaux sont comme des caisses de résonanceintimes, elles sont habitées par des signes quisont comme des invitations à méditer.Crânes, enveloppes vides à remplir de nospensées…Ces formes sont traitées comme des déchets denotre société. Elles reflètent l’ambivalence dela nature humaine dans ses rapports avec sonenvironnement et avec elle-même.Nous sommes tous des passagers dans la nature,nomades…Les Empreintes fixent dans notre ressentil’emprise du temps. « Forme piégée (fossilisée)dans et par la nature. »Même si l’homme s’impose, dispose, transforme,il n’échappe pas aux métamorphoses qui nousfont percevoir le monde dans une relativetemporalité.Denis PÉREZ12, rue Sainte-Catherine70140 PESMESde seloncourt137 Silhouette Relief sur toile 196 x 26 700 €138 Silhouette Relief sur toile 150 x 20 500 €139 Empreinte Résine patinée 55 700 €140 Empreinte Bronze 50 1 200 €141 Fossile Bronze 45 x 63 1 400 €142 Poisson Résine patinée 50 x 68 1 200 €143 Buste Résine 57 x 40 900 €144 Silhouette Résine 185 700 €catalogue2009.indd 26 28/10/09 08:54


Michel SCHWARTZIl est de plus en plus difficile de parler de peintureà présent, tant le sujet s’embourbe dans laconfusion des genres.Les techniques sont devenues mixtes, les théoriesde moins en moins crédibles, voire incompréhensibleset les critères quasi inexistants.Quand « faire savoir » devient plus important que« savoir faire » ;Quand la critique d’art devient publicité rédactionnelleou vanité littéraire ;Quand « surprendre, étonner, choquer », remplacent« émouvoir, intéresser, passionner, cultiver» ;Quand la marée noire de l’absurde ne dérangeplus personne ;Quand les chemins peu fréquentés de l’art –parce que trop difficiles – sont devenus des autoroutesencombrées de milliers d’usagers sanspermis ;Alors oui, il devient très difficile de parler depeinture, sauf à savoir se ménager son espaced’indépendance en dehors de la cohue indescriptibledes innombrables prétendants. On atoujours le choix.Quand je regarde un tableau – et avant d’en jugerles mérites – j’y recherche la trace de l’homme,de la main de l’homme, de son écriture marquéedu sceau de son intelligence, de sa connaissance,de sa sensibilité, de son indépendance d’esprit,de son talent.N’oublions pas le « Boronali » du Salon desIndépendants de 1910. On sait depuis presqueun siècle que des ânes peuvent s’extasier devantle « travail » d’un âne.Michel Schwartz145 Musique blanche Peinture 70 x 70146 Bois sec Peinture 80 x 40147 Septembre Peinture 60 x 60148 Onde Peinture 40 x 40149 Rythmes rouges Peinture 50 x 50150 Explosion florale Peinture 46 x 27151 Hortensias Peinture 60 x 30152 Eaux vives Peinture 60 x 30153 Solaire Peinture 35 x 27Michel SCHWARTZ5, avenue Fernand Scheurer70200 LUREde seloncourtcatalogue2009.indd 27 28/10/09 08:54


Jean-claude BourGeoIscatalogue2009.indd 28 28/10/09 08:54


Né en 1932 à Paris, enfant deFranche-Comté, le peintre Jean-Claude Bourgeois “entre en peinture”très jeune.En 1957, il fait sa premièreexposition personnelle dans unegalerie parisienne, encouragé parMarcel Aymé et le peintre MarcelGromaire. Sociétaire de la plupartdes Salons parisiens, il se rattache aumouvement de la « Jeune Peinture. »Influencé par les peintres del’Ecole du Nord, notamment par lapeinture de Breughel, il s’imposeen représentant de l’Ecole comtoisedans la lignée du Maître du RéalismeGustave Courbet.contact :Association des Amisde Jean-Claude BOURGEOIS59 ter, rue des Granges - 25000 BESANCONTél. 03 81 81 10 78lesamisdebourgeois@wanadoo.frwww.les-amis-de-bourgeois.orgà voir et à entendre :Bourgeois de la Comtéwww.lejournaldeneon.blogspot.comcatalogue2009.indd 29 28/10/09 08:54


Le modèle et son peintreCes scènes hivernales où villageois serencontrent au détour d’un cheminvaquant à leurs activités quotidiennes,gestes familiers de paysans dans leurhameau, montrent l’intérêt du peintrepour l’alliance de l’immensité du paysageet de la petite histoire. La vie estsignifiée par la chaleur des ocres etTerre de Sienne que le peintre apposesur les personnages et sur les fermes etqui contrastent avec la neige blanche,bleutée. Il aime à réinventer l’atmosphèretout autant que la vie. Dans cesmoments là, il rêve...On suit l’artiste parce que ses errancessont riches d’attention, de mains tendues,de promesses. Une vision dumonde qui, depuis Balzac, sait qu’il nesert à rien de courir, sinon après soi etla rencontre de l’autre. L’artiste doutesûrement mais il a l’extrême élégancede ne pas désespérer de l’homme… Ami-chemin entre ses histoires et cellesqu’il réveille en nous se passe alors larencontre. Le partage.Ce qu’il regarde, ce qu’il observe, c’estl’esprit des choses.Son Pays possède ce mystère d’unmonde à la Giono où les forces sontéveillées, où chaque objet apporte sonpoids d’odeurs, où les hommes sontpétris par les lois de la nature qui façonnentleurs caractères...catalogue2009.indd 30 28/10/09 08:54


La petite rencontre27 x 22 - huile sur toilecatalogue2009.indd 31 28/10/09 08:54


La chute d’Icare130 x 81 - huile sur toilecatalogue2009.indd 32 28/10/09 08:54


La grande nouvelle92x73 - huile sur toilecatalogue2009.indd 33 28/10/09 08:54


La vie des choses195 x 130 - huile sur toilecatalogue2009.indd 34 28/10/09 08:54


Les belles années97 x 130 - huile sur toilecatalogue2009.indd 35 28/10/09 08:54


L’anniversaire d’Arlequin16 x 24 - dessincatalogue2009.indd 36 28/10/09 08:54


Le secret16 x 24 - encre et plumecatalogue2009.indd 37 28/10/09 08:54


La répétition46 x 38 - huile sur toilecatalogue2009.indd 38 28/10/09 08:54


Jour de fanfare50 x 61 - huile sur toilecatalogue2009.indd 39 28/10/09 08:54


Jour de marché (détail)100 x 100 - huile sur toilecatalogue2009.indd 40 28/10/09 08:54

More magazines by this user
Similar magazines