Views
3 years ago

Annexe technique du projet d'été de littératie 2011

Annexe technique du projet d'été de littératie 2011

La recherche effectuée

La recherche effectuée dans le cadre du projet d’été de littératie 2010 révèleque de nombreux élèves ontariens perdent leur acquis durant les mois d’été,particulièrement les élèves qui ont des problèmes scolaires préexistants et quiproviennent de milieux socioéconomiques difficiles. L’étude révèle égalementque les programmes d’été peuvent limiter ces pertes et, dans certains cas, réduireles écarts d’apprentissage. Cette année, de nombreux conseils scolaires ont tiréprofit de leur expérience de l’année précédente ainsi que des directives du SLNlors de la conception de leurs programmes 2011. L’analyse quantitative duprojet 2011 vise à déterminer si des programmes mieux conçus se traduisentpar des gains plus importants en termes de compétences en lecture eten écriture.À notre connaissance, ce protocole a permis d’obtenir les meilleures donnéescanadiennes jamais collectées en vue de mesurer l’apprentissage durant l’étéet d’évaluer les programmes d’été de littératie. Avant la recherche menéel’an dernier, nous n’avions, au Canada, aucune donnée à grande échellesur l’apprentissage durant l’été. Presque toutes les études précédentes surl’apprentissage durant l’été ayant été menées aux États‐Unis, notre étudeconstitue l’une des rares recherches sur la question ailleurs en Amériquedu Nord.Les données recueillies en 2010 et en 2011 présentent plusieurs avantages.Les échantillons sont importants, les mesures de l’apprentissage durant l’étésont rigoureuses et les variables sont nombreuses et variées. Il s’agit là du plusgrand échantillon de données sur les apprentissages durant l’été au monde, àl’exception de l’étude longitudinale étatsunienne sur la petite enfance (EarlyChildhood Longitudinal Study [ECLS]). Les grands échantillons présententl’avantage d’accroître la confiance dans la justesse des principales conclusionsde la recherche et de permettre l’analyse des différences entre les sous-groupes(garçons et filles, immigrants et non-immigrants, etc.). De plus, étant donnéque ces données ont été collectées explicitement pour mesurer l’apprentissagedurant l’été, la vaste majorité des participants au projet ont été évalués deuxsemaines avant et après la période estivale. Or, pratiquement toutes les autresétudes reposent plutôt sur les résultats aux examens tenus plus tard durantl’année scolaire, en avril et en novembre, par exemple. Par conséquent, cesmesures de l’apprentissage durant l’été se confondent avec l’apprentissage22011 Annexe technique du projet d’été de littératie

acquis pendant l’année scolaire régulière; les chercheurs doivent doncs’appuyer sur des conjonctures statistiques pour tenter d’isoler les gainset les pertes d’acquis durant les mois d’été et l’année scolaire. De plus,les données du projet contiennent une gamme inhabituellement riche demesures additionnelles, dont des variables scolaires de base (années scolairescomplétées, assiduité, etc.) et les activités et les données démographiquesfamiliales. Pour des raisons d’espace et de temps, le présent rapport necontient qu’une fraction des analyses qu’il est possible d’effectuer à partirde ces données.Méthodologie de rechercheLe projet 2011 combine, comme en 2010, une méthodologie « quasiexpérimentale » et une méthodologie de recherche sur les « apprentissagessaisonniers ». La méthodologie de recherche sur les « apprentissagessaisonniers » vise à distinguer les gains et les pertes d’apprentissage quisurviennent durant l’été de ceux qui surviennent durant l’année scolaire.Nous avons d’abord mesuré les aptitudes en lecture et en écriture des élèvesen juin, vers la fin de l’année scolaire 2010‐2011, puis à nouveau en septembre,vers le début de l’année scolaire 2011‐2012. Nous nous sommes efforcésd’effectuer ces mesures de façon à ne pas chevaucher de façon excessive lesjours d’école de l’année scolaire régulière afin d’obtenir des données exactessur les pertes et les gains d’apprentissage durant les mois de juillet et août.On parle de méthodologie quasi expérimentale lorsqu’il est impossibled’attribuer au hasard des élèves au groupe de participants et au groupe témoin,alors que les chercheurs souhaitent évaluer l’impact d’une intervention encomparant les résultats des deux groupes. Cette comparaison est nécessaire,étant donné que l’on peut noter des changements, qu’il y ait eu, ou non,intervention. De nombreux élèves, par exemple, particulièrement ceux issusde familles aisées, peuvent améliorer leur littératie durant l’été sans participerà un programme d’été. Lorsque les deux groupes sont aussi similaires queceux‐ci, à l’exception de la participation au programme d’été, les groupestémoins permettent d’estimer les résultats qu’auraient obtenus les participantssans cette intervention. Le contexte nous a obligés à former ces groupesrétroactivement, une fois le recrutement des conseils scolaires, des écoleset des élèves terminé. Pour compenser l’utilisation d’un échantillon non2011 Annexe technique du projet d’été de littératie3

RAE - Annexe : 25 projets FSE en 2011
Annexes annuels 2011 FRAN - final - Finance - EDF
Journées Techniques Routes 2011
Propositions techniques décrites dans le cadre d'un projet concret
Annexes - Site de la pêche
BOOK PROJETS Rencontres Qualitropic 2011
Plan stratégique 2011-2015 annexes (2,15 Mo) - Tour du valat
Conseil Entreprises - Revue Technique Luxembourgeoise
Plan stratégique 2011-2015 annexes - Tour du Valat
annexe des comptes consolides au 31 mai 2011 - RW Oberwallis
Règlements techniques Motocross FIM 2011
1 Le Projet Antseranantsoa - NY HARY
Projets 2007-2011 - grif - Université de Montréal
Cahier Scientifique 02 | 2011 (PDF) - Revue Technique ...
ENSEIGNEMENT TECHNIQUE 2011.indd - SAM Outillage
Présentation par l'Assistance technique - Feder
Nos projets CSR ! - The IBL Group
document technique - CAUE
Le site Pasteur : un projet à venir... - L'Horme
Annexe programme realSite - Uspi
Rapport annuel 2011-2012 - Web - Nbed.nb.ca
Projet éducatif 2011-2016 - Commission Scolaire des Sommets
Nos projets CSR ! - The IBL Group
DONNÉES TECHNIQUES 2011 - Tabbert