cahier spécial de la lettre n°10 - Syndicat Mixte Ardèche Verte

pays.ardeche.verte.fr

cahier spécial de la lettre n°10 - Syndicat Mixte Ardèche Verte

CahierspécialSYNDICAT MIXTE ARDECHE VERTEN° 10 DECEMBRE 2012cahierspécialn°10ÉDUQUERÀ L’ENVIRONNEMENTET AU DÉVELOPPEMENTDURABLEL’EEDD, qu’est ce que c’est ?L’Éducation à l’Environnement et au DéveloppementDurable (EEDD) est née sous la forme de « sortiesnature » dans les années 60, menées par despassionnés bénévoles et des enseignants fidèles aux« leçons de choses ». Les premiers professionnelsapparaissent dans les années 70/80, les activités etmoyens pédagogiques se diversifient.Dans les années 90, le concept de « développementdurable » confirme l’importance des notionsd’éco-citoyenneté et de démocratie participative.Les thématiques couvertes par l’éducation àl’environnement et au développement durable sontdésormais très larges : déchets, eau, mobilité,consommation, alimentation, habitat, énergie, climat,biodiversité, solidarité, santé…Aujourd’hui, l’EEDD est portée par des milliersd’acteurs, professionnels et bénévoles, associations,collectivités, entreprises. Elle est aussi intégrée auxprogrammes d’enseignement sous le terme d’Éducationau Développement Durable. D’après la dernièrecirculaire (24 octobre 2011) de l’Éducation Nationaledédiée à cette question, « la finalité de l’Éducationau Développement Durable est de donner au futurcitoyen les moyens de faire des choix en menant desraisonnements intégrant les questions complexes dudéveloppement durable qui lui permettront de prendredes décisions, d’agir de manière lucide et responsable,tant dans sa vie personnelle que dans la sphèrepublique. »Cette circulaire insiste aussi pour que la mise en œuvrede l’EEDD à l’école s’appuie sur des partenariats dansles territoires proches… Un axe de travail qui méritaitbien des Assises…Des Assises locales pour mieuxse connaître et se comprendreLe Pays Ardèche verte, l’Éducation Nationale et lesstructures de l’Éducation à l’Environnement et auDéveloppement Durable du territoire se sont mobiliséspour organiser des Assises locales de l’EEDD le 24octobre 2012 à Davézieux sur le thème : « Éduquerà l’environnement et au développement durable àl’école ». Ces rencontres ont abordé trois questionsmajeures :- Comment favoriser l’éducation au développementdurable en milieu scolaire ?- Comment aborder cette thématique à l’école ?- Comment co-construire les projets d’animation ?Près de 110 personnes ont répondu présentes dontla moitié d’enseignants, chefs d’établissements, etconseillers pédagogiques. Les structures de l’EEDDs’étaient également beaucoup mobilisées : parmi lesnombreuses structures présentes, 25 d’entre elles ontprésenté, sur leur stand, leur offre éducative lors d’unforum de l’EEDD qui a clôturé les Assises.M me Brennan Sardou, directrice académique del’Éducation Nationale en Ardèche et Christian Astier,membre du bureau de l’Ardèche verte, ainsi quequelques élus du territoire s’étaient égalementmobilisés, preuve que le sujet intéresse, en particulierau regard des changements annoncés à l’école quant àla place des pratiques culturelles et sportives dans unesemaine de 4 jours ½.Source : GRAINE Rhône-AlpesSYNDICATMIXTE0Siège : 36, Place de l’Eglise - 07340 PEAUGRESTél. 04 75 34 75 59Antenne : 42, rue des écoles - 07610 VIONTél. 04 75 08 94 30 - Fax 04 75 07 05 03coordination@pays-ardeche-verte.frwww.pays-ardeche-verte.comSYNDICAT MIXTE ARDECHE VERTE - CAHIER SPÉCIAL N°10 - DECEMBRE 2012 - ÉDUQUER A L’ENVIRONNEMENT ET AU DÉVELOPPEMENT DURABLE1


CE QU’IL RESSORTDES ASSISES LOCALESDE L’EEDDComment favoriser l’Éducation auDéveloppement Durable en milieu scolaire ?Convaincu de l’importance d’intégrer l’éducationau développement durable au cœur du projetpédagogique, comme le préconise d’ailleurs les textesde l’Éducation Nationale ; mais aussi au cœur despolitiques locales sur le développement durable, lesparticipants ont exploré quelques pistes d’actionsconcrètes au cours de ces Assises. Éduquer au territoire en valorisantles sites locauxDe nombreux sites de découverte de la nature et delecture du paysage, aménagés par les collectivités,offrent localement un support propice à l’éducation àl’environnement. Ainsi, inutile de faire un déplacementde plusieurs centaines de kilomètres en car, le territoirede l’Ardèche verte est doté d’une grande diversitéd’espaces remarquables. L’éducation à l’environnement,c’est avant tout une éducation au territoire. Favoriser les démarches globalesd’établissementsLe territoire Ardèche verte comptequelques initiatives d’éco-écoles,éco-collèges ou lycées écoresponsablesqui intègrent dansleur enseignement et leur viequotidienne le développementdurable…Ces initiatives favorisent une approche globale tout enagissant pas à pas et avec des moyens parfois limités.Elles ont l’avantage de ne pas restreindre l’EEDD à sonseul volet environnemental.Témoignages des éco-écolesde Quintenas et VillevocanceUne thématique est choisie annuellement par lecomité de suivi, composé d’enseignants, d’élèves,de parents de la municipalité et de partenaireséducatifs extérieurs. A l’issu d’un rapide diagnostic,des actions concrètes sont élaborées.Sur la thématique de la « biodiversité animale »,l’école de Villevocance a ainsi mis en place un« hôtel à insectes » tout en travaillant le thèmeen mathématiques comme en français. Des sortiesà l’extérieur ont également été organisées : àBurdignes, avec Enrique Ferrer, animateur naturemembre du bureau montagne Ardèche verte, puisà l’Ile de la Platière, en Vallée du Rhône.L’éco-école de Quintenas a pu réaliser des actionspeu coûteuses : une émission sur Radio Élyco, laradio scolaire ; une interview de Jean-Louis Etienne,à l’occasion de sa venue en nord Ardèche ; desexpositions à la bibliothèque de Quintenas. Lecoup de pouce de la Fondation Nature vivante esttoutefois bienvenu.Une meilleure valorisation de ces sites paraîtindispensable en Ardèche verte. Elle passe par :- une meilleure communication autour de ces sites, deleur intérêt pédagogique, mais aussi des informationspratiques les concernant,- la mise en place d’animations par le biais desstructures de l’EEDD.Un tel développement ne peut néanmoins pas faireabstraction d’un frein important, celui du financementdes transports pour les sorties scolaires.Les autres pistes d’actions évoquées- Relayer vers les élèves les projets exemplairesde type approvisionnement local en restaurationcollective, jardins partagés, compostage collectif.- Favoriser le développement d’outils pédagogiques.- Former les enseignants mais aussi le personnelcommunal et les élus à l’EEDD.- Relayer les projets éducatifs exemplairespour permettre leur duplication dans d’autresétablissements et pour sensibiliser les élus,parents et le grand public.2SYNDICAT MIXTE ARDECHE VERTE - CAHIER SPÉCIAL N°10 - DECEMBRE 2012 - ÉDUQUER A L’ENVIRONNEMENT ET AU DÉVELOPPEMENT DURABLE


Comment « co-construire »les projets d’animation ?Que ce soit pour un projet d’animation dans une écoleou pour mettre en place une politique territorialed’Éducation à l’Environnement et au DéveloppementDurable, un principe fort fait l’unanimité des opinions :favoriser un travail collectif (Éducation Nationale,enseignants, animateurs, collectivités locales, etparents d’élèves). Il permet :- plus de cohérence entre les animations proposées etle projet pédagogique des enseignants,- une meilleure prise en compte des contraintes desstructures et de celles des enseignants,- une meilleure articulation entre les politiques localeset le cadre de l’Éducation Nationale.Deux propositions concrètes favorisant ce travailcollectif ont notamment émergé lors des Assises. Un « lieu ressource » fédérateurCe « lieu ressource » fédérerait l’ensemble desinitiatives « EEDD » et participerait aux dynamiques dedéveloppement durable du territoire Ardèche verte. Ce« lieu ressource », qu’il conviendra bien sûr de mieuxdéfinir ultérieurement, permettrait une mise en réseaudes structures, une communication commune, maisaussi de faciliter les montages financiers. Pour lesenseignants, ce pourrait également être un centre deressources documentaires, où seraient disponibles desoutils pédagogiques variés.Un catalogue de l’éducation à l’environnementen Ardèche verteLes participants à la matinée ont pu (re)découvrirl’existence du catalogue édité par la FondationNature vivante (Fondation d’entreprise du groupeEkibio – Peaugres) en 2010, catalogue reprenantpar thèmes et par structures, les possibilités d’animationspédagogiques pour les écoles du territoire.En bref, il s’agirait donc d’une structure pédagogiquepluridisciplinaire, lieu d’engagement commun d’élus,d’associations et d’enseignants, capable d’intervenirdans le cadre de projets partenariaux sur l’ensemble duterritoire, dans les écoles, et auprès de tous les publics. Un site InternetUn site Internet, pensé à l’échelle départementaleou territoriale, apparaît également pertinent pourcommuniquer et informer ensemble et de manièretrès qualitative sur les offres d’animations, lecadre réglementaire ou encore les opportunités definancements.Celui-ci devra entrer impérativement dans le cadre del’Éducation Nationale, sous peine de créer une couchesupplémentaire inutilisée. En effet, les enseignants,« noyés par trop d’informations », ont déjà du mal àfaire le tri dans les animations qui leur sont proposées(prix, qualité, accessibilité, …). Les structures locales,qui proposent bien souvent des interventions dequalité, peinent quant à elles à « rentrer dans lemonde de l’école » et à communiquer en direction desenseignants.Après les Assises,un projet émerge à AnnonayUn projet scolaire d’éducation au territoire a mûrisuite aux échanges informels qu’ont permis lesAssises locales. Élaboré en partenariat avec la villed’Annonay, mais aussi avec les centres sociauxet l’Éducation Nationale notamment, il s’agitd’un projet de cheminement piéton porté par desélèves. La valorisation de diverses voies piétonnesexistantes permettrait ainsi de relier à travers laville plusieurs écoles primaires d’Annonay tout enfavorisant la découverte du patrimoine de la villeainsi que des jardins partagés.D’autres pistes d’actions évoquées- Renforcer le rôle des conseillers pédagogiques del’Éducation Nationale comme « intermédiaires »entre écoles et structures.- Proposer aux enseignants volontaires un rôle de« relais EEDD » dans les établissements scolaires.- Renouveler le Forum des structures et le catalogueÉducation à l’Environnement.- Reconnaître la nécessité d’un temps depréparation des animations pour les animateurset les enseignants.SYNDICAT MIXTE ARDECHE VERTE - CAHIER SPÉCIAL N°10 - DECEMBRE 2012 - ÉDUQUER A L’ENVIRONNEMENT ET AU DÉVELOPPEMENT DURABLE 3


LES ASSISES,TOUTE UNE DYNAMIQUELa dynamique départementaleavec le collectif Pétale 07Le collectif Pétale 07 a été créé enmai 2009 pour organiser les 1èresAssises ardéchoises de l’Éducation àl’Environnement et au DéveloppementDurable qui ont rassemblé 170personnes à Privas. Il met enréseau les structures et personnesdésireuses de développer l’éducationà l’environnement sur le territoireardéchois, c’est à dire 73 personnes issues de 54structures ardéchoises impliquées en EEDD sur ledépartement. Ce collectif, ouvert, évolutif et informelest animé par l’association Le Mat (Le Viel Audon).En 2012, des nouvelles Assises ardéchoises de l’EEDDse sont mises en place. Cette fois, elles se sontdéroulées de manière décentralisée en fonction desinitiatives locales et territoriales. Elles sont au nombrede cinq :- à Sablières, le 9 juin, l’EEDD dans les sites Natura2000 et les espaces naturels sensibles- à Jaujac, le 20 septembre, Loisirs Enfance Jeunesse etEEDD dans les Monts d’Ardèche- à Gaud, le 10 octobre, Favoriser l’éducation dans lanature- à Davézieux, le 24 octobre, Éduquer à l’environnementet au développement durable à l’École- à Aubenas, le 6 novembre, EEDD et solidaritéinternationale : rapprochement autour d’un outilcommunUn document, synthèse des cinq Assises, seraédité début 2013 et permettra à tous de prendreconnaissance des pistes d’actions proposées lors deces 2 ème Assises ardéchoises.Un rendez-vous national en marsA l’issu des assises territoriales qui ont eu lieu danstoute la France en 2012, un grand rassemblementnational se tiendra à Lyon du 5 au 7 mars 2013.Les Assises nationales sont portées par le CollectifFrançais pour l’Éducation à l’Environnement versun Développement Durable (CFEEDD) et le GRAINERhône-Alpes, réseau Rhône-Alpes pour l’Éducation àl’Environnement vers un Développement Durable. Leprogramme de cet évènement se construit et se nourritde toutes les Assises territoriales.Les structures présentesau Forum de l’EEDDà Davézieux le 24 octobreBiodiversité – nature- Bureau Montagne Ardèche verte- Association des Amis de l’Ile de la Platière- Fédération Départementale des Chasseurs del’Ardèche- FRAPNA Ardèche- Histoires de Nature- SAFARI Parc de Peaugres- Histoires d’Abeilles- Le Chant de la TerreEau – rivières- Syndicat des Trois Rivières- SIVOM de l’Ay/Ozon- Fédération de l’Ardèche pour la Pêche et laProtection du Milieu AquatiqueDéchets- Les Connexions associatives- Communauté de Communes VivarhôneEnergies renouvelables- L’École du ventAlimentation - agriculture- Agri Bio Ardèche- Aux goûts du jourForêt - bois- Fibois Ardèche DrômeSciences- Astromobile du Haut-VivaraisEEDD en général- Centre Départemental de DocumentationPédagogique (CDDP) de l’Ardèche- Office Central de la Coopération à l’Ecole (OCCE)de l’Ardèche- Association le Mat- Yakitori Compagnie- Compagnie du Théâtre des Chemins- Planète môme- Lycée Agrotechnologique d’Annonay- Éco-école de QuintenasBV Imprimeur - 04 75 34 18 34 - Imprim’vert - Imprimé sur papier recycléAvec le soutien de :SYNDICAT MIXTE ARDECHE VERTE - LA LETTRE N°10 - DECEMBRE 20124SYNDICAT MIXTE ARDECHE VERTE - CAHIER SPÉCIAL N°10 - DECEMBRE 2012 - ÉDUQUER A L’ENVIRONNEMENT ET AU DÉVELOPPEMENT DURABLE

More magazines by this user
Similar magazines