Je Leve Mes Yeux - Plough

plough.com

Je Leve Mes Yeux - Plough

15 Le lève mes yeuxprendre cela à cœur ; que nous mourions auparavantou non, peu importe : au ciel aussi on attend, quoiqueavec plus de certitude ; tout le peuple des fidèles vit dansl’attente, jusqu’à ce qu’Il vienne visiblement sur les nuées,car alors seulement la souffrance et la peine du mondefiniront. Mais il faut que nous soyons sur nos gardes, caralors toute apparence s’évanouira.Tu apparaîtras tel que tu es ; si tu as été sincère, tuiras au-devant de lui avec des transports de joie, sinon tupleureras. Quel sera notre sort ? Serons-nous de ceux quise réjouissent ou de ceux qui pleurent ? En vérité chacunaura sujet de pleurer, car nous aurons tous manqué defidélité. Non que tous ceux qui pleurent soient perdus,beaucoup d’entre eux seront sauvés, parce qu’ils dirontavec des larmes de repentir : « Nous n’avons pas été assezfidèles, nous n’avons pas toujours tenu nos yeux fixés surle but, comme nous l’aurions dû ; nous sommes à la finsemblables aux vierges folles qui n’avaient plus d’huiledans leurs lampes.La venue du Seigneur a donc son côté très grave, caril viendra, cela nous est certifié ici. Le cours actuel de cemonde ne durera pas indéfiniment. Aussi certainementque Jésus est le commencement de l’œuvre divine, il ensera la conclusion quand ce monde finira. Il mènera touteschoses à leur fin par sa force toute puissante. Croyons enlui, il atteindra le but, quand tout l’enfer s’y opposerait. Ilnous semble toujours que rien ne change.Mais sous cette apparence la cause du Sauveur progresse,et son jour viendra subitement, quand personne n’ysongera. Ayons dans nos cœurs la foi dans son retour, etdans cette attente réjouissons-nous de la grâce et de la paix

More magazines by this user
Similar magazines