LES NOUVELLES TRAJECTOIRES

ddjs82

23j7C1f

Les offres et demandes d’emplois évoluent avec la mutation des formes

d’emplois : le travail indépendant intermédié par des plateformes collaboratives, le

jobbing, le freelancing, le crowdsourcing, le travail “microrémunéré”, traduisent la mutation

du marché du travail et l’apparition de nouveaux risques. En effet, comment s’assurer que ce

type d’offres respecte les exigences de salaire minimum, de conditions de travail, si tant est

que ces plateformes d’intermédiation doivent y être soumises ? Doit-on considérer que des

demandeurs d’emploi allocataires de l’assurance-chômage qui réalisent en parallèle des

projets sur ce type de plateformes sont en situation de fraude ? Ou peut-on au contraire

considérer qu’ils s’y forment, acquièrent une expérience et de nouvelles compétences tout en

complétant leur revenu disponible ?

Par ailleurs, les notions d’employabilité et de mobilité sont des préoccupations

majeures des personnes en recherche d’emploi, qu’elles soient en activité ou non, qu’elles

soient salariées, indépendantes, en formation, en transition professionnelle. Au-delà du

revenu et du statut, les besoins des demandeurs d’emploi se concentrent autour de

préoccupations liées aux parcours de vie : comment trouver l’emploi qui me permettra de

mieux évoluer dans le futur, d’avoir accès au crédit, au logement (et à un niveau de vie

décent), de choisir mon lieu de vie, de me former tout au long de la vie, etc. ?

Partant de ces constats, le Conseil recommande d’adapter les outils de la

recherche d’emploi aux usages et besoins individuels :

●! Redéfinir les parcours utilisateurs selon une logique plus personnalisée

afin de mettre le numérique au service d’un accompagnement différencié:

○ ! Proposer, sur l’Emploi Store des parcours de navigation personnalisés avec des

outils intégrés (basés sur les intérêts, le référencement d’applications en mode

dynamiques, des navigations par questions, etc.) ;

○ ! Développer des outils de recherche sémantique utilisant des données croisées ;

○ ! Proposer des outils de notification pour stimuler les démarches individuelles

(demandes de formation, de rendez-vous, mise à jour du CV, etc.).

●! Construire des outils de simulation et d’information autour de la mobilité

professionnelle et géographique et de l’employabilité :

○ ! Mobilité géographique : informations sur la situation d’un territoire (échelles de

salaires, bassins en recrutement, niveau des loyers, politiques d’attractivité, offre

scolaire, infrastructures...) ;

○ ! Mobilité professionnelle : informations sur les secteurs, postes qui recrutent selon

le parcours de l’individu ; redirection vers des sites d’informations sur le travail

indépendant ;

○ ! Intégrer également des outils d’autodiagnostic en matière d’accès aux droits, de

cotisation retraite, etc. ;

○ ! Pour ce faire, un outil de référence pourrait être développé, sur le modèle de mesaides.gouv.fr.

Cet outil pourrait ensuite être mis à la disposition des territoires

pour l’adapter et intégrer des éléments spécifiques ;

102

More magazines by this user
Similar magazines