LES NOUVELLES TRAJECTOIRES

ddjs82

23j7C1f

RECOMMANDATION 12

L’innovation ouverte comme axe de renouveau

industriel

Les recommandations suivantes reprennent et approfondissent certaines recommandations

du rapport Ambition numérique.

●! Soutenir les logiques d’écosystèmes. Les grands leaders du Web sont à l’image

d’Internet : ils fonctionnent en réseau et ménagent une place pour l’innovation

imprévue. La force du modèle des grandes plateformes tient en bonne partie au fait

qu’elles organisent la disruption en leur sein. Ce fonctionnement est redoutablement

efficace et il bouscule les stratégies plus traditionnelles des grandes entreprises

européennes.

Dans chaque secteur, l’Europe doit inciter et soutenir les logiques partenariales entre

les grandes entreprises, les PME et les startups autour de projets transformateurs. Par

exemple, pourquoi ne pas “augmenter” chaque projet de Cloud en finançant en

priorité les projets permettant aux acteurs de fonctionner en réseau, de

mutualiser l’exploitation de leurs données et de leurs statistiques ? Les

bénéfices annoncés du numérique pour les entreprises françaises dépendront autant

de la couche logicielle et du Cloud que de leur capacité à intégrer les logiques

écosystémiques.

●! Soutenir le développement de projets d’innovation ouverte en

accompagnant les aspects d’ingénierie de projets :

○ ! Lancer des expérimentations en association avec les réseaux de recherche dans

des secteurs identifiés (santé, automobile, biotechnologies, éducation,

robotique)...

○ ! Au niveau des bassins d’emploi des territoires, financer la mise à disposition

d’équipes d’innovation fellows pluridisciplinaires (juristes, ingénieurs,

développeurs, experts des secteurs…). Les réseaux DIRRECTE et les

commissariats au redressement productif pourraient par exemple être associés.

○ ! Développer les travaux de modélisation des externalités de l’innovation ouverte :

-! Des programmes de recherche-action pluridisciplinaires pourraient être

mis en œuvre pour mieux comprendre les externalités produites par le

recours à l’innovation ouverte. Il pourrait être envisagé de les décliner par

secteur, en cofinançant leur réalisation pour les structures opérant des

activités d’intérêt public : transports, SAMU, pompiers...

-! La diffusion des résultats en open data permettrait aux porteurs de projets

transformateurs, privés et publics, d’appuyer leurs arguments sur la

“rentabilité espérée” dans leurs démarches auprès d’investisseurs,

actionnaires, conseils d’administration, etc. Ce type d'ouverture de

144

More magazines by this user
Similar magazines