LES NOUVELLES TRAJECTOIRES

ddjs82

23j7C1f

Eléments d’inspiration

Les démarches de certaines universités où les formations sont d’emblée conçues comme

évolutives : les étudiants ont un droit au retour en formation sur des modules de mise à jour des

savoirs et compétences acquis. Des démarches de ce type sont développées à HEC ou Berkeley,

où les diplômes sont conçus comme ayant nécessairement une date de péremption et appelant

dès lors à actualiser ses savoirs et compétences.

Deloitte : l’entreprise a remplacé les entretiens annuels par une évaluation des managers à la

suite de projets 188 . La démarche pourrait être étendue à des formes de reconnaissance des

compétences acquises entre pairs, à l’issue de projets d’équipe.

Extrait des contributions : “Il peut être difficile de faire reconnaître ces formations (continues)

au même titre qu’un diplôme classique. Les employeurs, les parents d’élèves et les étudiants

eux-mêmes restent très attachés à la marque de l’école liée à leur diplôme. C’est peut être lié au

fait que la sélectivité à l’entrée des filières de formation reste liée aux résultats scolaires.”

●! Introduire au Conseil national de l’emploi, de la formation et de

l’orientation professionnelles (CNEFOP) une représentation directe des

citoyens, actifs et inactifs, afin d’enrichir la remontée d’information sur les besoins

non documentés. Il pourrait par exemple être imaginé une représentation de manière

permanente par le biais de consultations citoyennes, voire une sélection “aléatoire” -

inspiré du mode de sélection des jurés citoyens d’assises, ou par appels à contribution

orientés sur des thématiques précises, pour constituer des panels représentatifs.

Mobiliser territoires, branches et inter-professionnalités au service d’une Gestion

prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) de long terme

Le numérique amène des besoins en compétences transversales, qui suscitent une

transformation de tous les métiers. Or, bien souvent les compétences auxquelles il faut

former n’existent pas au sein de la structure employeuse, c’est en particulier le cas pour les

PME/TPE. Les collectivités territoriales mettent parfois en place des programmes de gestion

prévisionnelle des compétences, afin d’anticiper des évolutions en besoins sur les bassins

d’emploi, y compris sur le volet de la formation. Les branches et les instances

interprofessionnelles peuvent jouer un rôle à ce niveau pour aider à définir et coordonner les

formations.

●! Ce travail peut être conduit en coordination avec les partenaires sociaux issus de

structures employeuses plus importantes, en s’appuyant par exemple sur les plans

d’investissements et plans d’embauche qui sont des sources utiles d’informations sur

les priorités et la politique des entreprises.

●! Un travail d’anticipation en cours au Conseil national de l’industrie 189 sur les effets du

numérique dans les filières pourrait amorcer en complément un travail sur la

définition d’une stratégie de filière numérique transversale - visant à identifier des

188 Les syndicats auditionnés préconisent toutefois de ne pas évincer ces temps de discussion utiles

pour discuter de son travail et soulever les problèmes.

189 http://www.entreprises.gouv.fr/conseil-national-industrie/comites-strategiques-filiere

158

More magazines by this user
Similar magazines