LES NOUVELLES TRAJECTOIRES

ddjs82

23j7C1f

●! Le salarié porté doit démarcher lui-même commercialement les entreprises, alors que

le salarié du groupement doit travailler pour celles-ci lorsqu'elles ont besoin de ses

services.

●! Le salarié porté se caractérise par son indépendance et l'exception de son activité (par

exemple, un consultant) ; le salarié du groupement se caractérise par sa fidélisation et

la récurrence de son activité (par exemple, un métier opérationnel).

●! Le salarié porté négocie sa rémunération avec l'entreprise cliente, sous formes

d'honoraires, et avec la société de portage éditant la facturation. Le salarié de

groupement est facturé par rapport à un taux horaire, par le groupement d'employeurs.

Ainsi, le salarié porté est facturé en fonction d'un résultat, et le salarié de groupement

en fonction d'un volume d'heures.

Selon la FNGEAR (Fédération Nationale des Groupements d'Employeurs Agricoles et

Ruraux), on compte en 2013 5100 groupements d'employeurs en France employant 35500

salariés. En 10 ans, le nombre de sociétés a augmenté de 14%. 3721 groupements sont

d'origine agricole.

Selon l'ACE (Association pour la Création d'Entreprise), on compte en 2014 150 sociétés de

portage salarial en France employant entre 30000 et 50000 salariés. En 10 ans, le nombre

de salariés portés augmente en moyenne de 15% par an.

Mécénat de compétences

Dispositif étendu par la loi de 2003, le mécénat permet à des entreprises de bénéficier

d’avantages fiscaux dans le cadre d’un don, financier, matériel ou en compétences à une

organisation ou une personne exerçant des activités d’intérêt général. Le mécénat en

compétences est de plus en plus mobilisé par les entreprises et organise ainsi une forme de

temps partagé.

Marché du travail

Le marché du travail, est le lieu théorique de rencontre de l'offre de travail (population active)

et de la demande de travail (par les entreprises publiques ou privées). Le travail y est régulé

et fait l'objet, dans la majorité des cas, d'une rémunération, qui correspond au prix sur un

marché "classique".

Acteurs du marché du travail

●! Acteurs traditionnels : service public de l’emploi, entreprises, cabinets de recrutement

●! Nouveaux acteurs liés à l’apparition du numérique : job boards, agrégateurs d’offres

d’emploi, réseaux sociaux numériques professionnels

Voir : Rapport du Conseil d’orientation pour l’emploi “L’impact d’internet sur le marché du

travail”, mars 2016

http://www.coe.gouv.fr/Adoption-du-rapport-L-impact-d-internet-sur-le-fonctionnementdu-marche-du-travail.html

http://www.coe.gouv.fr/Adoption-du-rapport-L-impact-d-internet-sur-le-fonctionnementdu-marche-du-travail.html

Appariement

Compatibilité entre les offres et les demandes de travail selon le secteur professionnel, le lieu

et la qualification. Un bon appariement illustre en général un bon fonctionnement du marché

du travail (observation de la relation entre le taux de chômage et les emplois vacants).

Transparence du marché du travail

198

More magazines by this user
Similar magazines