LES NOUVELLES TRAJECTOIRES

ddjs82

23j7C1f

Le numérique renforce-t-il la segmentation

du marché du travail ?

Est-ce un phénomène durable ou transitoire ?

Par “segmentation” du marché du travail nous entendrons ici l’existence de plusieurs

segments dans le marché du travail. Cela comprend à la fois :

-! les phénomènes de dualisation (entre emplois stables et emplois précaires) ;

-! les phénomènes de polarisation (entre emplois très qualifiés et emplois peu qualifiés).

Ces deux phénomènes peuvent être superposables : c’est souvent le cas lorsque l’on adopte

une approche par segments de population (par exemple pour les jeunes).

Cette segmentation renvoie à la théorie des insiders-outsiders, représentant le marché du

travail de la manière suivante : les outsiders désignent les nouveaux/futurs venus sur le

marché du travail (jeunes, jeunes diplômés, personnes peu qualifiées, personnes en situation

de chômage) qui ne disposent pas des mêmes capacités de négociation que les insiders

(titulaires d’un CDI, bien insérés sur le marché du travail), laissant s’installer une précarité

durable pour les outsiders, et a fortiori, une forte instabilité du marché du travail

(accélération des entrée et sorties). Cela peut conduire à une scission dans le marché du

travail : certains économistes soutiennent qu’il existe deux marchés du travail, un pour les

qualifiés (chasseurs de têtes, entretiens, négociations salariales), et un pour les non qualifiés,

orientés unilatéralement par la demande de force de travail.

Pourquoi la question se pose-t-elle ?

TENDANCES GÉNÉRALES

Une “normalisation” de l’emploi instable!

La question de la dualisation du marché du travail précède largement la révolution

numérique. Ce débat est souvent relié à la transformation des formes d’emploi salarié,

regroupées par l’INSEE sous le terme de “formes particulières d’emplois” en opposition à

“l’emploi stable” (désignant exclusivement le contrat à durée indéterminée) : contrats à durée

déterminée, travail intérimaire, stage, contrats aidés, travail à temps partiel, ne sont plus des

formes d’emplois exceptionnelles et la distinction classique entre emploi précaire et emploi

stable masque d’autres formes de précarisation, au sein même de “l’emploi stable”.

37

More magazines by this user
Similar magazines