LES NOUVELLES TRAJECTOIRES

ddjs82

23j7C1f

RECOMMANDATION 1

Promouvoir les parcours professionnels

hybrides et la pluriactivité

La pluriactivité, définie comme la combinaison par une même personne de plusieurs activités

professionnelles, recouvre en réalité de nombreuses situations :

-! elle peut être choisie ou subie, contrainte par le besoin de revenus complémentaires

ou l’impossibilité d’exercer une activité unique à temps plein ;

-! elle peut être menée alternativement (emplois saisonniers, intermittence) ou

simultanément ;

-! lorsqu’une personne exerce deux activités professionnelles en simultané, il peut

s’agir d’un cumul de contrats de travail (multi-salariat ou travail en temps partagé),

d’un cumul d’une ou plusieurs activités salariées et d’une ou plusieurs activités

indépendantes, ou encore d’un cumul d’activités indépendantes.

Le cumul d’activités, a fortiori lorsque ces dernières relèvent de statuts différents, implique

une multiplication des régimes de sécurité sociale applicables et complexifie nécessairement

les démarches administratives pour la personne concernée.

Indépendants et pluriactifs : effectifs et revenus

Fin 2012, on compte plus de 2,5 millions de personnes exerçant une activité non salariée (hors

agriculture), ce qui représente plus de 10% de l’emploi total. Pour 90% d’entre eux il s’agit de leur

activité principale. Parmi eux, on compte près de 588 000 auto-entrepreneurs économiquement

actifs.

Fin 2011, 362 000 non-salariés (soit 15% des effectifs indépendants hors agriculture) sont

pluriactifs.

-! 40% d’entre eux occupent un simultanément un emploi salarié d’ouvrier ou d’employé

(dans la construction principalement)

-! 35% d’entre eux sont cadres ou dirigeants salariés

-! Un auto-entrepreneur sur trois occupe un emploi salarié (33% en 2011, 38% en 2009)

Depuis 2011, on observe une baisse globale des revenus des indépendants depuis 2011 :

-! 1 indépendant classique sur 10 gagne moins de 450 euros par mois, 1 sur 10 plus de 7 440

euros par mois

-! Les indépendants monoactifs dégagent de leur activité un revenu plus élevé (3 160 euros

en moyenne) que les pluriactifs de leur activité non salariée (2 580 euros en moyenne)

-! Les auto-entrepreneurs monoactifs perçoivent en moyenne 520 euros par mois, les

pluriactifs 2 070 euros par mois (seulement 15% de ce revenu provient de l’activité non

88

More magazines by this user
Similar magazines