Lancement de la TCAR

journalpointsud

1ZQOymu

Jardins de crémation

Jardin Urgel Bourgie / Athos

La pierre de mémoire, une sépulture

en harmonie avec la nature.

Inhumation des cendres dans un jardin écologique de crémation.

Emplacement individuel ou familial.

Informez-vous aussi sur nos autres types d’emplacements.

1 866 856-7777

514 735-2025 | 24/7

Jardin Urgel Bourgie / Athos

3955, Côte-de-Liesse, Ville Saint-Laurent

2500, avenue des Perron, Laval

8145, chemin de Chambly, Saint-Hubert www.urgelbourgie.com

ENTREPRISE

100 0 %

QUÉBÉCOISE

PRÉSENT

POUR VOUS

1085, boul. Sainte-Foy, bureau 120

Longueuil (Québec) J4K 1W7

Tél. : 450 651-9365 | Télécopieur : 450 651-5543

bernarddrainville.org

Volume 15 • Numéro 12 • 7 au 27 janvier 2016 / Le journal communautaire et indépendant de la Rive-Sud/ www.pointsud.ca

Lancement de

la TCAR

Le directeur publicitaire et le directeur de l’information

de Point Sud souhaitent contribuer au

développement de liens entre les trois secteurs de

l’économie (privé, public et social). C’est ainsi que

le 6 janvier, on créait la Table de Concertation

Agglo-Réseau (TCAR). À cette occasion, on

présentait la première édition d’une série de rencontres

qui se tiendront le premier mercredi de

chaque mois et dans le cadre desquelles les participants

seront invités à réfléchir aux complémentarités

existant entre leurs diverses organisations...

(À lire en page 3)

ÉVITEZ D’ÊTRE REMORQUÉ !

Abonnez-vous aux avis à longueuil.quebec

311


2 7 - 27 JANVIER 2016

Encore de bonnes nouvelles!

L’année 2016 s’amorce alors

que nous sommes dans l’élan de la fin

de l’an dernier…

Après avoir relevé de nombreux

défis, dont nous sommes ressortis

plus forts que jamais, nous avons

accueilli du sang neuf au sein de notre

conseil d’administration et réaffirmé

notre volonté de mettre l’accent sur le

beau travail effectué dans l’agglomération

de Longueuil par les organismes

sociaux et entreprises d’économie

sociale.

Nous nous sommes également

donné la mission de favoriser la rencontre

entre les milieux des affaires et du

social, en insistant sur les complémentarités

plutôt que les différences. Cette

volonté s’est notamment incarnée dans

l’organisation d’une rencontre de

réflexion et de réseautage qui en était à

sa première édition hier (6 janvier) et

dont vous pourrez lire notre reportage

en page 3. Tout en étant conscient que la

formule n’est pas parfaite, les commentaires

recueillis lors de l’événement

nous encouragent à poursuivre la

démarche, qui prendra la forme d’un

atelier-conférence le premier mercredi

de chaque mois.

D’autre part, dès notre prochain

numéro, nous accueillerons de nouveaux

chroniqueurs qui apporteront

leurs regards pertinents sur les enjeux

qui touchent l’agglomération

Longueuilloise, en lien avec l’un ou

l’autre des cinq thèmes couverts par le

journal : action sociale et communautaire,

culture, éducation, environnement,

santé.

De plus, les travaux de mise à

jour de notre site Internet vont bon

train. Encore un peu de patience et nous

vous retrouverons dans un format plus

dynamique et convivial.

Enfin, nous faisons à nouveau

appel à celles et ceux qui souhaiteraient

nous offrir un peu de temps à titre de

bénévole au journal, principalement

comme réceptionniste, secrétaire ou au

sein de l’équipe de distribution.

C’est pour vous et grâce à vous

que Point Sud continue et continuera

d’exister…

Nous vous souhaitons bonheur,

santé et tout plein de beaux projets en

2016!

L’équipe de votre journal Point Sud

L’Opération Nez rouge Longueuil / Rive‐Sud 2015 inscrit des

records dans la région

C’est dans le respect du thème

«Avec l’Opération Nez rouge, ça finit

toujours bien !» que la campagne 2015

de l’Opération Nez rouge Longueuil /

Rive-Sud s’est terminée aux petites

heures du matin le 1 er janvier 2016, sur

une note des plus positives : 1911 raccompagnements,

1698 bénévoles, et

plus de 42 000 $ en dons amassés.

Depuis 2007, alors que Natation Rive-

Sud est devenu maître d’œuvre de

l’Opération Nez rouge dans la région, il

s’agit de chiffres records en ce qui concerne

le nombre d’automobilistes raccompagnés

et le montant total de dons

recueillis, le tout malgré le fait qu’une

soirée de raccompagnement ait dû être

annulée le 29 décembre en raison des

conditions routières difficiles. Un autre

record est également tombé cette

année, le soir du 18 décembre, alors

que les équipes sur la route ont complété

209 raccompagnements en une

seule soirée.

De plus cette année, le retour de

la Tournée Party sans Déraper, en collaboration

avec Educ’alcool et le Service

de police de l’agglomération de

Longueuil, a permis de faire de la

prévention auprès de jeunes conducteurs

de la région. À l’aide d’un

kiosque d’information et de 23 présentations

dans douze écoles, c’est plus de

mille jeunes de 16 à 21 ans qui auront

été sensibilisés à faire des choix responsables

en ce qui a trait à la consommation

d’alcool et à la sécurité routière.

Bonne Année

2016

Les organisateurs de la campagne,

fiers de ces résultats, désirent

souligner l’importante contribution de

nombreux bénévoles dévoués qui ont à

cœur cette tradition du temps des fêtes.

«C’est un privilège de côtoyer des

bénévoles de ce calibre, qui ne

comptent pas les heures et ne ménagent

aucun effort pour faire de l’Opération

Nez rouge un succès, a déclaré Marie-

Claude Asselin, porte-parole du comité

organisateur. Il faut remercier également

tous nos commanditaires et partenaires

régionaux qui rendent possible la

tenue d’un tel événement année après

année, ainsi que Desjardins et la

Société d’assurance automobile du

Québec pour leur soutien inestimable à

titre de commanditaires provinciaux.»

Les dons recueillis lors de raccompagnements

seront remis en totalité

aux trois clubs de natation de la région

qui sont membres de Natation Rive-

Sud, soit le club Hippocampe de Saint-

Hubert, le club Mustang de

Boucherville et le club Élite de

Longueuil.

Il est important de rappeler que

c’est tout au long de l’année que les

automobilistes doivent prévoir leur

retour sécuritaire, lors de célébrations

de toutes sortes, et qu’en l’absence de

l’Opération Nez rouge leurs options

demeurent de prendre le transport en

commun, d’appeler un ami ou un taxi,

ou encore de faire appel à des services

privés de raccompagnement.

Point Sud est distribué en

présentoirs dans l’agglomération

de Longueuil et de porte-àporte

dans certains quartiers de

l’agglomération.

Conseil d’administration

Pierre Turbis

président

Kaven Cameron

trésorier

Lyse Perreault

administratrice

Marco Carpinteyro administrateur

Directeur de l’information Pierre Turbis

Directeur publicitaire Gaëtan Fontaine

Conseiller publicitaire

Yvan Parent

Infographie

Dominic Paul

Impression

Payette & Simms

Distribution

Comité des bénévoles

Membre de

Journal à but non lucratif

subventionné par

Les opinions émises dans le journal

n’engagent que leurs auteurs.

Les tribunes libres doivent obligatoirement être transmises

par courrier électronique à l’adresse suivante :

info@pointsud.ca

La direction se réserve le droit de publier

des extraits seulement.

Pour nous joindre

150, rue Grant, bureau 110

Longueuil, Qc J4H 3H6

Téléphone : (450) 677-2626

Télécopieur : (450) 442-2663

www.pointsud.ca

info@pointsud.ca

Point Sud est membre du Réseau

placement média communautaire

ISSN : 1496-824X

Dépôt légal – Bibliothèque nationale du Québec 2001

Membre de la Coopérative des

médias indépendants de la Rive-Sud


Social 3 7 - 27 JANVIER 2016

Point Sud lance la Table de Concertation

Agglo-Réseau

Soucieux de favoriser la

rencontre entre les trois secteurs de

l’économie – public, privé et social

– le journal Point Sud tenait la première

rencontre de la Table de

Concertation Agglo-Réseau de

Longueuil (TCAR) le 6 janvier

dernier

Ṁalgré que nous en étions

au lendemain des vacances des

Fêtes, une douzaine de personnes

ont quand même tenu à être

présentes à cet atelier portant sur la

complémentarité entre les secteurs

public et privé. Animée par Gaëtan

Fontaine, directeur publicitaire, et

Pierre Turbis, directeur de l’information,

les participants à cette première

édition ont mentionné avoir

apprécié l’événement.

On a particulièrement parlé

d’alliance, de stratégie et de vision

globale, chacun découvrant un

intérêt à collaborer avec les autres.

Jacques Perron, de la

Compagnie des Philosophes, s’est

dit très satisfait de sa participation

à la démarche. «C’est une belle initiative.

Je constate à quel point il

peut être efficace de fonctionner en

collégialité. J’y ai appris des

choses très concrètes qui seront

utiles dans le quotidien.»

Quant à Joanne Belisle, de

l’organisme Initiative 1, 2, 3 Go,

elle a particulièrement apprécié les

échanges entre les participants.

«C’est très prometteur. J’y reconnaissais

les fondements de la méthode

basée sur l’intelligence de

groupe que nous utilisons lors de

nos rencontres d’équipe. C’est certain

que nous poursuivrons la

démarche.»

Comme l’explique Gaëtan

Fontaine, par différentes activités,

Point Sud entend devenir un interlocuteur

majeur du développement

communautaire et social à

Longueuil. «Dans le cadre de nos

nouvelles orientations, nous entendons

faire la preuve que les

secteurs privé et social sont beaucoup

plus près qu’on pourrait le

penser. La TCAR s’inscrit dans la

mise en œuvre de nos nouvelles orientations.»

La prochaine rencontre de

la TCAR aura lieu mercredi le 3

février prochain. «Nous devrions

ensuite revenir le premier mercredi

de chaque mois. Nous espérons y

attirer de nombreux participants»,

explique M. Fontaine.

Bonne année 2016

aux citoyens de Longueuil



Martine

Ouellet

Députée de Vachon

450 676-5086

Bernard

Drainville

Député de Marie-Victorin

450 651-9365

Diane

Lamarre

Députée de Taillon

450 463-3772


Social – Élections municipales 4 7 - 27 JANVIER 2016

La femme d’affaires Josée

Latendresse représentera le parti

Action Longueuil à l’élection partielle

du district Saint-Charles

Mario Leclerc sera de la course

électorale dans le district électoral

St-Charles à Longueuil

La mairesse St-Hilaire était visiblement très heureuse d’accueillir

Josée Latendresse au sein de ses troupes

Texte : Pierre Turbis

Photos : Action Longueuil

Le 11 décembre dernier, la

mairesse et chef du parti Action

Longueuil, Caroline St-Hilaire, était visiblement

très fière d’annoncer que la

femme d’affaires bien connue Josée

Latendresse briguera les suffrages pour

sa formation politique à l’occasion de

l’élection partielle qui se tiendra le 14

février prochain.

«J’aimerais d’abord dire à quel

point je suis heureuse d’accueillir Josée

Latendresse au sein d’action Longueuil, a

déclala mairesse. C’est toutefois avec

un mélange de tristesse et de joie que je

m’adresse à vous aujourd’hui. Tristesse

parce que l’arrivée de Josée a été rendue

nécessaire par le décès du conseiller

Albert Beaudry et joie parce qu’elle est

une personne exceptionnelle. Tout le

monde la connaît, tant elle est présente

dans son milieu. De plus, elle est reconnue

pour avoir le cœur à la bonne place

tout en étant très rigoureuse dans ce

qu’elle entreprend. Il y a quelques temps

que nous souhaitions qu’elle se joigne à

nous. Voilà qu’elle nous a enfin dit oui»

À son tour, la nouvelle candidate

a manifesté sa grande joie de se rejoindre

l’équipe de Mme St-Hilaire. «Depuis que

Caroline est notre mairesse, la ville a

changé pour le mieux. Longueuil est

aujourd’hui une ville de calibre international

que je suis fière d’habiter. C’est

pour moi un privilège de pouvoir contribuer

à ce vent de changement. J’ai la

ferme intention de mettre toutes mes compétences

au service de la population. J’ai

hâte d’être la voix de mes concitoyens au

conseil municipal.»

Mme Latendresse s’est engagée

à poursuivre les efforts de son

prédécesseur afin de faire de son quartier

le cœur de Longueuil. «Depuis quelques

années, plusieurs projets ont vu le jour

dans le district Saint-Charles et j’ai bien

l’intention de m’inscrire dans cette

foulée. Ceux qui me connaissent savent

que pour moi, affaires et qualité de vie

doivent être complémentaires. Que

j’aborde des dossiers économiques ou

sociaux, j’agis selon mes valeurs, l’objectif

ultime étant toujours de travailler à

améliorer la qualité de vie de notre population.

»

L’équipe d’Action Longueuil est venue encourager

la nouvelle candidate, Josée Latendresse

Après avoir tenté sa chance aux élections scolaires et fédérales,

Mario Leclerc tentera pour une troisième fois de se faire élire à Longueuil

Texte : Pierre Turbis

Photo : Mario Leclerc

Défait aux dernières élections

scolaires et à l’élection fédérale du 19

octobre, alors qu’il représentait le Parti

Vert dans le comté de Longueuil-

Charles-LeMoyne, Mario Leclerc se

présente maintenant à titre de candidat

indépendant à l’élection municipale

partielle dans le district de Saint-

Charles.

Rejoint par Point Sud, il a confié

considérer l’action politique comme

un outil pour mettre de l’avant les

valeurs qui l’animent. «Les commentaires

que j’ai reçus du public lors de

l’élection fédérale m’ont incité à me

présenter de nouveau. En plus, le fait

d’être indépendant me donnera une liberté

d’action que je n’aurais jamais si

je devais suivre une ligne de parti.»

Aucun reproche particulier

S’engageant à présenter une

opposition constructive, il ne reproche

rien en particulier à l’administration St-

Hilaire. «Je ne m’opposerai pas pour

m’opposer. De fait, je ne veux pas être

perçu comme le petit garçon qui crie au

loup pour tout et pour rien. Si je veux

demeurer crédible, mes interventions

doivent faire avancer les choses.»

Particulièrement préoccupé par

les questions environnementales, il

s’engage à être proactif. «Ce n’est pas

au moment où l’on en est rendu à devoir

déverser nos eaux usées dans le fleuve

qu’il faut s’assurer de l’état de nos

infrastructures. Je m’engage à être un

chien de garde dans ce dossier comme

dans les autres sur lesquels j’interviendrai.»

Mario Leclerc ajoute qu’il

n’hésitera pas à reconnaître les bons

coups des élus de l’équipe de la

mairesse. «J’accorderai mon appui à

toute mesure allant dans le sens du

mieux-être de la population. Mais de la

même façon, je ferai des suggestions

pour améliorer ce qui doit l’être. Il est

nécessaire d’avoir une opposition

vigoureuse pour que s’exprime la

démocratie. Il ne peut y avoir une seule

façon de voir et de faire les choses.

Personne ne possède LA vérité. Ni moi

ni le parti de la mairesse. Il faut donc

travailler ensemble.»

La période de mise en candidature

en vue de l’élection du 14 février se

termine le 14 janvier. On connaîtra alors

l’identité de tous les prétendants à la

succession du conseiller Albert

Beaudry, décédé à l’automne.


Culture 5 7 - 27 JANVIER 2016

SAM chante Noël

Un côté céleste...

En première section du programme,

les anges, comme les surnommera

Florence K, ont offert des chants

mélodieux aux harmonies vocales

envoûtantes. L’interprétation du Ave

Maria avait particulièrement un côté

céleste…

Puis, l’étincelante Florence K a

entraîné le public dans de vieux Noëls

anglais et quelques classiques anglais et

espagnols. La simplicité de l’accompagnement

limité au piano et à la contrebasse,

mettait magnifiquement en

valeur sa superbe voix. L’artiste s’est

également permis plusieurs pointes

d’humour, en complicité avec son contrebassiste,

Domenic Romanelli.

Quelques touches de jazz et de

blues, mais toujours dans l’esprit du

temps des fêtes, ont ajouté du soleil à

l’ensemble. L’espace d’un moment, on

se serait cru dans des contrées plus

chaudes, se laissant bercer par les

rythmes tropicaux et la voix

chaleureuse de Florence K.

À la sortie de la cocathédrale,

les sourires étaient nombreux et le cœur

était à la fête. On se donnait déjà rendez-vous

pour le volet printanier du

SAM, dont on devrait bientôt dévoiler

le contenu. Merci à la Ville de

Longueuil pour ce cadeau de Noël…

La superbe Florence K a charmé le public, qu’elle a même

invité à pousser la note à l’occasion

Texte et photos : Pierre Turbis

Après le grand succès connu en

septembre, le Sommet des arts et de la

musique de Longueuil (SAM) proposait

son second volet le 13 décembre, à la

cocathédrale Saint-Antoine-de-Padoue.

À l’occasion du concert SAM chante

Noël, plus de 1200 citoyens

Longueuillois avaient reçus des billets

Texte et photos : Pierre Turbis

Dépassant les rêves les plus

fous caressés par ses organisateurs, la 9 e

édition du Marché de Noël et des

Traditions de Longueuil a attiré plus

65 000 visiteurs, soit une hausse

d’achalandage de 50 % par rapport aux

années précédentes.

«Nous avons été choyés du

début à la fin. La température exceptionnelle

que nous avons connue tout au

cours du marché a joué en notre

gratuits pour entendre l’artiste invitée

Florence K, ainsi qu’une chorale de

jeunes femmes à la voix exceptionnelle,

dont faisait partie la Longueuilloise

Marie-Pier Allard.

faveur», a expliqué à Point Sud le nouveau

coordonnateur et idéateur de

l’événement, André L’Heureux. Selon

lui, loin de décourager les visiteurs, le

beau temps a fait qu’ils ont simplement

prolongé leur passage sur le site.

Une idée brillante

«L’idée de notre ami André, de

créer une zone centrale et conviviale

autour d’un grandiose sapin illuminé,

s’est avérée aussi brillante que le sapin

En première partie, nous avons eu droit au Chœur des anges,

comprenant Amélie McDuff, Anaïs Perron-Maranda, Joëlle Miller,

Kathryn Samman et Marie-Pier Allard

La 9e édition du Marché de Noël & des Traditions de Longueuil connaît

un immense succès

lui-même», a commenté la présidente de

Métiers et Traditions, Josée

Latendresse.

On aura particulièrement

apprécié la participation enthousiaste

du porte-parole MC Gilles, qui s’est

montré d’une grande générosité avec le

public nombreux. Parmi les événements

marquants, on notera l’animation sur le

site ainsi que les spectacles très festifs

qui ont contribué a créer une ambiance

particulièrement appréciée par les visiteurs

de tous âges. De fait, de très nombreuses

familles se retrouvaient

joyeusement dans une ambiance de

Noël … sans neige.

La nouvelle équipe à la tête du

Marché peut donc vraiment dire mission

accomplie… On nous promet déjà

pour l’an prochain un 10 e anniversaire

dont on parlera longtemps.


Éducation 6 7 - 27 JANVIER 2016

Les directrices et adjointes des

CPE dénoncent les coupures

imposées par Québec

Texte : Pierre Turbis

Photos : RCPEM

Près d’une centaine de directrices

et d’adjointes de CPE, provenant

majoritairement de la Montérégie, se

sont retrouvées à la sortie du pont

Jacques-Cartier le 16 décembre au

matin afin d’y dénoncer les coupures

gouvernementales qui, selon elles, fragilisent

le réseau et compromettent sa

survie.

Malgré la situation plus que

précaire, la directrice du RCPEM n’en

démord pas : le mouvement va se continuer.

«Nous savons que notre cause

est juste et nous sentons les parents derrière

nous. D’ailleurs, les parents membres

des CA de nos établissements sont

à même de constater tous nos efforts et

toutes les contraintes qu’on nous

impose. Contrairement à ce qu’on tente

de nous faire croire, il y a de l’argent au

Sans enthousiasme, le Syndicat

de Champlain recommande à

ses membres l’acceptation des

dernières offres de Québec

Les représentants des CPE ont manifesté à la sortie du pont Jacques-Cartier

Claudette Pitre-Robin, directrice

du Regroupement du centre de la

petite enfance de la Montérégie

(RCPEM), décrit ainsi l’ampleur des

ravages. «L’année 2015-2016 s’annonce

désastreuse et 2016-2017 sera

encore pire. Nous parlons ici de

coupures atteignant 120M$ pour

l’ensemble du réseau, dont 8,5M$ pour

la Montérégie. Nos gens sont à bout de

souffle et sans aucune marge de

manœuvre. Nous en sommes réduits à

devoir couper au niveau du personnel.

Nous avons l’impression qu’on ne nous

écoute pas. Nous sommes tout près du

point de non retour.»

Mme Pitre-Robin s’en remet une

fois de plus à Québec pour faire avancer

les choses. «Qu’est-ce que nos élus ne

comprennent pas au juste? Quand

finiront-ils par comprendre l’effet dévastateur

des coupures. Ils se contentent

d’aligner froidement des colonnes de

chiffres sans faire preuve d’aucune

humanité. Pourtant, plusieurs études ont

démontré que les CPE sont supérieurs

aux autres formes de services de garde

offerts aux parents québécois.»

Québec, mais il va aux amis plutôt

qu’aux services essentiels. Les gens

sont intelligents et ils savent quand on

leur ment et c’est présentement le cas.»

«Nous savons bien que nous avons un

peu dérangé les automobilistes ce matin

mais l’appui manifesté envers nous

demeure la plus belle preuve qu’on

nous appuie. Cela nous touche et nous

encourage à poursuivre le combat», a

lancé Mme Pitre-Robin.

Selon les dirigeants du RCPEM,

les coupures menacent la survie

même du réseau

Éric Gingras précise que le niveau de confiance entre les

travailleurs et Québec est au minimum

Texte et photo : Pierre Turbis

Quelques jours avant Noël,

Québec en arrivait à une entente de

principe avec les employés du Front

commun syndical. Le moins que l’on

puisse dire est que ce règlement est loin

de susciter l’enthousiasme auprès du

président du Syndicat de Champlain

(CSQ), Éric Gingras.

Le 23 décembre, ce dernier

confiait à Point Sud qu’il éprouve un

sentiment mitigé face à cette nouvelle

proposition patronale. «On peut considérer

le verre comme étant à moitié

plein mais il est tout autant à moitié

vide. Les besoins étaient et demeurent

énormes mais il était illusoire de penser

que l’on pourrait tout régler dans une

seule convention collective.»

Selon le leader syndical, le

chemin parcouru depuis le début des

négociations demeure impressionnant.

«Nous avons l’impression que l’éducation

se retrouve enfin parmi les priorités

de ce gouvernement. Nous demeurons

toutefois convaincus que si le discours

de dénigrement du gouvernement avait

trouvé un écho auprès de la population,

nous aurions obtenu beaucoup moins.

L’appui populaire demeure d’ailleurs

pour moi l’élément le plus positif à tirer

de cette interminable période de conflit.»

Oui, le Syndicat recommandera

l’acceptation des offres, mais Éric

Gingras précise que le niveau de confiance

entre les travailleurs et Québec est

au minimum. «Nous allons continuer à

marteler que l’éducation est un

investissement et non une dépense. Je

ne peux présumer du résultat du vote de

ratification des offres qui se tiendra du

14 au 19 janvier prochain, mais nous

nous engageons à continuer à mettre le

bien des jeunes avant tout le reste. Le

climat de travail devrait donc être bon

dans les écoles.»

Soulignons enfin que le mouvement

Protégeons l’école publique a

annoncé qu’il a l’intention de poursuivre

ses activités cet hiver, ce qui indique

que le conflit n’est pas complètement

terminé.


Chronique 7 7 - 27 JANVIER 2016

Gastronomie et musique à l’OSDL!

Solutions avant la faillite

Texte et photo : Pierre Turbis

Depuis quelques années, la

Fondation Orchestre symphonique de

Longueuil (FOSDL) propose un événement-bénéfice

des plus originaux, soit

une dégustation de pâtés chinois!

En 2016, le concept est étendu

pour inclure un Rallye Gourmet du Pâté

Chinois. Du 16 au 31 janvier, plusieurs

restaurateurs de la Montérégie offriront

à leur clientèle leur propre version du

célèbre met désormais emblématique

du Québec. Il peut s’agir d’un pâté chinois

façon BBQ, au canard de l’artisan

ou au flan de cochon.

de cœur ainsi que leur Secret de réussite

en affaires sous forme de Tweet (140

caractères) dans un livre d’une grande

qualité.

Tout en représentant une source

de financement, ce document constitue

une façon hors du commun de présenter

les personnalités du monde des affaires

à l’extérieur de leur réseau traditionnel.

«Nous désirons faire connaître

nos gens d’affaires sous un angle différent,

par le biais d’un des plus grands

plaisirs de la vie, soit le partage des

recettes qu’ils affectionnent» mentionne

Gilles Choquet, directeur général de

David Rathé, étudiant en droit

Après la période des Fêtes,

vous éprouvez des difficultés financières

et vous tentez de réaménager

votre budget, mais vous ne parvenez

pas à payer toutes vos dettes? Plusieurs

solutions devraient être considérées

avant de faire faillite :

Négociation avec les créanciers

Cette démarche, généralement

appréciée des créanciers, vous donne la

possibilité de vous entendre avec eux

sur des modalités budgétaires qui vous

permettront de poursuivre vos activités

tout en vous acquittant de vos dettes et

qui permettront aux créanciers d’obtenir

le remboursement des sommes dues. La

négociation permet habituellement de

réduire vos paiements mensuels ou bien

de retarder le remboursement de vos

dettes. Pour être efficace, la négociation

doit se faire dès l’apparition des premiers

indices d’endettement, sinon il est

fort probable que les créanciers ne

seront pas trop enclins à conclure un

accord avec vous.

Consolidation de dettes

La consolidation de dettes vous

permet de vous acquitter de vos dettes

en remboursant un seul créancier, soit

l’institution financière qui vous a consenti

un prêt pour l’acquittement complet

de vos dettes. Cette manière de

faire comporte un grand avantage : le

taux d’intérêt d’un prêt personnel est

plus avantageux que les taux d’intérêt

des cartes de crédit. Toutefois, le taux

accordé pour une marge de crédit peut

être inférieur au taux accordé pour un

prêt personnel. Il est important de vous

assurer que le taux d’intérêt obtenu avec

le nouveau prêt est égal ou inférieur au

taux d’intérêt en vigueur sur vos dettes

et que le versement mensuel à effectuer

sera également moindre. La consolidation

de dettes est aussi avantageuse, car

elle vous permet de conserver vos biens

et votre cote de crédit intacte. Afin

d’obtenir un prêt personnel pour

effectuer une consolidation de dettes,

vous devez avoir une bonne cote de

crédit et votre ratio d’endettement doit

être sous les 40 %. Vous devez également

occuper un emploi stable.

L’institution financière pourrait aussi se

réserver le droit de vous demander une

garantie via un endosseur.

Dépôt volontaire

Le dépôt volontaire est une

option accessible aux salariés, travailleurs

autonomes et prestataires de

l’assurance-emploi. Cette mesure consiste

à déposer à la cour la portion saisissable

de votre salaire jusqu’à ce que

les dettes soient complètement remboursées.

La partie saisissable du

salaire brut est propre à chacun. Elle

représente environ 30 % du salaire brut

auquel, selon le cas, on pourra soustraire

une partie du 30 % en fonction du

nombre de personnes à charge. Pour

vous prévaloir du dépôt volontaire,

vous n’avez qu’à vous présenter au

greffe civil de la Cour du Québec d’un

palais de justice près de chez vous et

d’y faire une déclaration comprenant

votre nom, le nom de vos créanciers, les

montants à rembourser, etc. Les

créanciers ont alors 30 jours pour contester

votre demande. Cette solution

permet entre autres de bénéficier d’une

réduction du taux d’intérêt à 5 %, de se

protéger contre les saisies de salaire et

les saisies de meubles, de faire seulement

un paiement par mois et de mettre

fin à l’insistance des créanciers qui veulent

se faire payer. En revanche, le

dépôt volontaire ne vous met pas à

l’abri des saisies immobilières, des

comptes de banque, de voiture et des

biens et meubles financés par un contrat

de vente à tempérament. De plus, vous

n’êtes pas protégé contre une saisie qui

aurait été entreprise avant votre

demande de dépôt volontaire. Quant à

la cote de crédit, elle est décotée de la

même manière qu’elle le serait lors

d’une faillite.

Proposition du consommateur

La proposition du consommateur

représente l’offre que vous faites à

vos créanciers de payer une partie des

sommes que vous leur devez. Cette

mesure vous permet de payer des versements

mensuels moins élevés ou bien

d’effectuer un paiement global d’une

partie de vos passifs (pourcentage).

L’offre ne peut excéder 5 ans. Pour faire

l’offre, vous ne devez pas avoir plus de

250 000 $ de dettes (excluant l’hypothèque

sur la résidence principale) et

vous devez être en situation de faillite

ou être insolvable. Si vous répondez à

ces conditions, vous pouvez faire une

proposition à vos créanciers en prenant

rendez-vous avec un syndic de faillite,

qui sera votre intermédiaire.

Bref, il est très utile d’explorer

les différentes solutions en cas de surendettement,

car la faillite devrait toujours

être votre dernier recours.

L’information contenue dans la

présente chronique est d’ordre général :

elle ne prétend pas répondre à tous les

cas de figure. Les noms tirés des exemples

sont fictifs et toute ressemblance

avec des personnes existantes ne serait

que pure coïncidence. Pour de plus

amples renseignements concernant le

droit familial, téléphonez à la ligne

d’information juridique d’Inform’elle

au 450 443-8221 ou au 1 877 443-8221

(sans frais) ou consultez une personne

exerçant la profession d’avocat ou de

notaire.

La FOSDL était fière de procéder au lancement du livre

Le Secret des Chefs

Cette initiative est au profit de

la Série Portée Pédagogique (série scolaire),

qui permet annuellement à plus

de 5 000 jeunes, dont 40 % issus de

milieux défavorisés, de découvrir la

musique et l’Orchestre symphonique

tant sur scène qu’en coulisse.

Le Secret des Chefs

D’autre part, le 14 décembre

dernier, la FOSDL procédait au lancement

du livre de recettes Le Secret des

Chefs!

Ce projet s'inscrit dans le cadre

du 30 e anniversaire de l’Orchestre symphonique

de Longueuil (OSDL) et du

10 e de sa Fondation.

À l’occasion de ce projet, 40

chefs d’entreprises ont accepté de porter

le tablier en présentant leur recette coup

l’Orchestre. «De plus, plusieurs liens

unissent la musique et la cuisine»

ajoute-t-il.

Pour Marc David, directeur

artistique et chef attitré de l’OSDL, il y

a beaucoup de similitudes entre les arts

culinaires et la musique. «Comme un

bon repas, toute œuvre musicale se veut

un délice pour les sens. En mélangeant

soigneusement les meilleurs ingrédients,

on obtient une grande œuvre.»

Le livre Le Secret des Chefs est

disponible dans plusieurs points de

vente: épicerie, pharmacie, librairie et

restaurants. On peut également se le

procurer au bureau de l’OSDL, par

courriel info@osdl.ca, sur le site de

l’Orchestre osdl.ca et lors des activités

de l'OSDL ou de sa Fondation.


RALLYE

gourmet

DU PÂTÉ CHINOIS

En collaboration avec

Du 18 au 31 janvier

DÉCOUVREZ, SAVOUREZ et CONTRIBUEZ

Au profit de la série scolaire de l’OSDL

osdl.ca/page/rallye

#RallyeGourmet

More magazines by this user
Similar magazines