Lancement de la TCAR

journalpointsud

1ZQOymu

Social – Élections municipales 4 7 - 27 JANVIER 2016

La femme d’affaires Josée

Latendresse représentera le parti

Action Longueuil à l’élection partielle

du district Saint-Charles

Mario Leclerc sera de la course

électorale dans le district électoral

St-Charles à Longueuil

La mairesse St-Hilaire était visiblement très heureuse d’accueillir

Josée Latendresse au sein de ses troupes

Texte : Pierre Turbis

Photos : Action Longueuil

Le 11 décembre dernier, la

mairesse et chef du parti Action

Longueuil, Caroline St-Hilaire, était visiblement

très fière d’annoncer que la

femme d’affaires bien connue Josée

Latendresse briguera les suffrages pour

sa formation politique à l’occasion de

l’élection partielle qui se tiendra le 14

février prochain.

«J’aimerais d’abord dire à quel

point je suis heureuse d’accueillir Josée

Latendresse au sein d’action Longueuil, a

déclala mairesse. C’est toutefois avec

un mélange de tristesse et de joie que je

m’adresse à vous aujourd’hui. Tristesse

parce que l’arrivée de Josée a été rendue

nécessaire par le décès du conseiller

Albert Beaudry et joie parce qu’elle est

une personne exceptionnelle. Tout le

monde la connaît, tant elle est présente

dans son milieu. De plus, elle est reconnue

pour avoir le cœur à la bonne place

tout en étant très rigoureuse dans ce

qu’elle entreprend. Il y a quelques temps

que nous souhaitions qu’elle se joigne à

nous. Voilà qu’elle nous a enfin dit oui»

À son tour, la nouvelle candidate

a manifesté sa grande joie de se rejoindre

l’équipe de Mme St-Hilaire. «Depuis que

Caroline est notre mairesse, la ville a

changé pour le mieux. Longueuil est

aujourd’hui une ville de calibre international

que je suis fière d’habiter. C’est

pour moi un privilège de pouvoir contribuer

à ce vent de changement. J’ai la

ferme intention de mettre toutes mes compétences

au service de la population. J’ai

hâte d’être la voix de mes concitoyens au

conseil municipal.»

Mme Latendresse s’est engagée

à poursuivre les efforts de son

prédécesseur afin de faire de son quartier

le cœur de Longueuil. «Depuis quelques

années, plusieurs projets ont vu le jour

dans le district Saint-Charles et j’ai bien

l’intention de m’inscrire dans cette

foulée. Ceux qui me connaissent savent

que pour moi, affaires et qualité de vie

doivent être complémentaires. Que

j’aborde des dossiers économiques ou

sociaux, j’agis selon mes valeurs, l’objectif

ultime étant toujours de travailler à

améliorer la qualité de vie de notre population.

»

L’équipe d’Action Longueuil est venue encourager

la nouvelle candidate, Josée Latendresse

Après avoir tenté sa chance aux élections scolaires et fédérales,

Mario Leclerc tentera pour une troisième fois de se faire élire à Longueuil

Texte : Pierre Turbis

Photo : Mario Leclerc

Défait aux dernières élections

scolaires et à l’élection fédérale du 19

octobre, alors qu’il représentait le Parti

Vert dans le comté de Longueuil-

Charles-LeMoyne, Mario Leclerc se

présente maintenant à titre de candidat

indépendant à l’élection municipale

partielle dans le district de Saint-

Charles.

Rejoint par Point Sud, il a confié

considérer l’action politique comme

un outil pour mettre de l’avant les

valeurs qui l’animent. «Les commentaires

que j’ai reçus du public lors de

l’élection fédérale m’ont incité à me

présenter de nouveau. En plus, le fait

d’être indépendant me donnera une liberté

d’action que je n’aurais jamais si

je devais suivre une ligne de parti.»

Aucun reproche particulier

S’engageant à présenter une

opposition constructive, il ne reproche

rien en particulier à l’administration St-

Hilaire. «Je ne m’opposerai pas pour

m’opposer. De fait, je ne veux pas être

perçu comme le petit garçon qui crie au

loup pour tout et pour rien. Si je veux

demeurer crédible, mes interventions

doivent faire avancer les choses.»

Particulièrement préoccupé par

les questions environnementales, il

s’engage à être proactif. «Ce n’est pas

au moment où l’on en est rendu à devoir

déverser nos eaux usées dans le fleuve

qu’il faut s’assurer de l’état de nos

infrastructures. Je m’engage à être un

chien de garde dans ce dossier comme

dans les autres sur lesquels j’interviendrai.»

Mario Leclerc ajoute qu’il

n’hésitera pas à reconnaître les bons

coups des élus de l’équipe de la

mairesse. «J’accorderai mon appui à

toute mesure allant dans le sens du

mieux-être de la population. Mais de la

même façon, je ferai des suggestions

pour améliorer ce qui doit l’être. Il est

nécessaire d’avoir une opposition

vigoureuse pour que s’exprime la

démocratie. Il ne peut y avoir une seule

façon de voir et de faire les choses.

Personne ne possède LA vérité. Ni moi

ni le parti de la mairesse. Il faut donc

travailler ensemble.»

La période de mise en candidature

en vue de l’élection du 14 février se

termine le 14 janvier. On connaîtra alors

l’identité de tous les prétendants à la

succession du conseiller Albert

Beaudry, décédé à l’automne.

More magazines by this user
Similar magazines