LE GENRE EN IMAGES

didier.marchaut

Livret-genre-images-site

ÉCOLE LIVRES

Les livres qui font la promotion du genre

Il faut « Valoriser des représentations positives des LGBT en

assurant une meilleure visibilité de l’homosexualité et de la

transsexualité à l’École, comme c’est aujourd’hui le cas dans la

société française, dans les médias et sur les réseaux sociaux. »

(extrait du rapport intitulé Discriminations LGBT-phobes à l’école : état des lieux

et recommandations, élaboré en juin 2013 par Michel Teychenné (a créé l’organisation

Homosexualité et socialisme) et remis à V. Peillon).

Réponse du syndicat d’enseignants

SNUipp à cette recommandation

Exemples

de livres

préconisés

Du CP au CM2

Objectifs :

« Relations amoureuses : entendre

qu’une fille peut être amoureuse

d’une autre fille. »

Grande section à CE1

Objectifs :

« Sensibiliser les enfants à la

diversité des familles, dont les

familles homoparentales. Conduire

les enfants à adopter un point de

vue ouvert sur les réalités sociales

actuelles et les nouveaux modes

de vie. »

David DUMORTIER intervient aujourd’hui

régulièrement en milieu scolaire où il

parle de sa vie et de ses livres, notamment

« Mehdi met du rouge à lèvres ».

Il se revendique « travesti et prostitué » la nuit

tout en étant « intervenant auprès des enfants

» le jour. Sur différents médias, il dit que

sa « double vie n’est pas si nettement scindée

». Il dit de lui-même qu’il vit dans la « perversion

», que celle-ci est délicieuse et que sa

« psyche » - son âme - est « déstructurée ».

Est-il normal que ce monsieur ait un agrément

de l’Éducation nationale pour intervenir à

l’école?

Voir scandale à Versailles : http://www.lefigaro.fr/

actualite-france/2014/02/12/01016-20140212

ARTFIG00374-travesti-dans-une-ecole-des-parentstres-choques.php

Citation du document du SNUipp

« Revendiquer l’égalité de tous les

individus quels que soient leur sexe

et leur orientation sexuelle c’est

déconstruire la complémentarité

des sexes et donc reconstruire de

nouveaux fondements républicains. »

(Réjane Sénac, chercheur au CNRS, enseignante

à Sciences-Po Paris)

31