NOUVELLES

bourgermain

LN4_fr

HISTOIRE

© David Knoden

LES LÉGUMINEUSES,

UN PEU D'HISTOIRE ET

D'ÉCONOMIE

La culture des

légumineuses sous leurs

différentes déclinaisons

remonte à la nuit des

temps, tout comme la

culture des céréales

d’ailleurs. D’abord

destinées à l’alimentation

des humains par le

biais de la sélection,

les légumineuses se

sont révélées être des

fourrages de premier

choix.

Il y a près de deux siècles… un article

rédigé par la Société agricole de

Bruxelles dans le Journal d’agriculture,

d’économie rurale et des manufactures

du Royaume des Pays-Bas (1827)

invitait les agriculteurs belges à réduire

les surfaces consacrées aux céréales au

profit de celles destinées aux prairies

‘artificielles’, aux plantes fourragères et

aux légumineuses. Cela leur permettrait

ainsi d’augmenter le nombre de

leurs bestiaux et d’avoir plus d’engrais

car avec des engrais on fait rendre au

sol tout ce qu’on veut…

Les légumineuses ont joué un rôle dans

la révolution agricole du XIX e siècle

qui a vu une progression notable de

la production agricole, notamment

parce qu’elles ont rendu la pratique

de la jachère inutile dans de nombreux

cas, permettant ainsi la mise en valeur

d’une plus grande superficie. Jusqu’au

XX e siècle, les légumineuses ont été la

principale source d’azote dans les systèmes

agricoles.

Plus proche de notre époque, le recensement

général de 1960 faisait état, à

l’échelon du Royaume, d’une superficie

de près de 11 200 ha de légumineuses

récoltées en grains secs avec une prépondérance

des pois protéagineux et

d’environ 36 700 ha de légumineuses

fourragères dominées par le trèfle.

Lorsque l’on parcourt l’histoire récente,

on relève les faits suivants :

1 l’essor de la chimie et l’accès à des

sources d’énergie (fossile) à bon marché

ont permis la fabrication à grande

échelle d’azote ‘chimique’ ;

2 l’importation massive de soja (oléoprotéagineux)

par l’Europe en provenance

des Etats-Unis tout d’abord et

également du Brésil et de l’Argentine

par la suite ;

3 une Politique agricole commune relativement

plus favorable aux céréales

et aux oléagineux qu’aux légumineuses

proprement dites.

Ces éléments conjugués ont engendré

une intensification de la production et

LES NOUVELLES DE L'AGRICULTURE | 1 er TRIMESTRE 2016 | 7

More magazines by this user
Similar magazines